Mes Objectifs 2018 Sports: Break Through

3 décembre 2017 - Sports - 18 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien? La fin de l’année approche, je vais participer à ma dernière course de 2017 (enfin j’ai !)et je souhaitais faire un petit bilan tout en vous parlant de 2018. Je n’avais pas prévu de l’écrire car je n’ai qu’une envie: tourner la page sur ces derniers mois qui m’ont beaucoup coûté sportivement.

Cependant, je n’ai jamais autant appris sur moi-même en 2017. C’est pourquoi je crois qu’il était important de vous partager cet article car nous traversons tous au cours de notre pratique sportive quotidienne des moments plus difficiles que d’autres. Heureusement, nous ressortons toujours plus forts et justement, je vais profiter de cet article pour vous annoncer mes objectifs de 2018. Ils sont hauts, ils sont forts mais je crois que j’ai une revanche à prendre tout en continuant à apprendre.

C’est parti… et on commence par un petit retour en arrière 🙂

Retour sur 2017:

Cette année a été pleine d’une ET unique déception qui a finalement modifié mes attentes en 2017. J’ai souffert dès le mois de mars d’une fracture de fatigue au col du fémur droit, faite durant mon 3ième marathon. Rien que ça, et dès le début de l’année. Cette blessure m’a beaucoup « perturbée », physiquement, moralement, socialement. Je n’ai pas encore beaucoup de recul dessus, mais je sais déjà . N’hésitez pas à relire mon CR du marathon de Barcelone et de regarder le vlog >> bien qu’à l’époque ils aient été difficiles à partager, je les ne regrette pas.

L’après-blessure entre béquilles et…rien hihi, a été compliqué mais cette période m’a permise de davantage me mettre au triathlon et au Yoga. À tel point que j’ai commencé ma formation pour devenir professeure (je vous parle de la première partie dans ce post). Mais je ne dois pas le cacher, c’était compliqué… compliqué de ne pas pouvoir faire ce que je souhaitais pendant plus de 4 mois, de me sentir vulnérable, dépendante lorsque j’étais en béquilles et incapable de faire ce que j’adorais: courir.

La reprise a aussi été très compliquée en août. Je suis repartie de zéro mais c’est là où j’ai découvert la beauté du corps et à quel point les entrainements variés que j’avais suivis m’ont aidée à retrouver rapidement ma forme. J’ai d’ailleurs pu participer au Défi Montecristo et courir mon premier triathlon en relais. Ce sont des expériences différentes que je n’aurais pas vécues « sans » cette blessure. Bien sûr, j’aurais souhaité éviter de me blesser mais, a posteriori, j’en suis sortie plus forte, plus épanouie je crois.

Je le crois car j’ai pu terminer et battre mon record sur le Ironman 70.3 de Vichy. C’était fou… cette journée-là, mon stress auparavant, mon angoisse…comme si j’avais peur de mon propre corps, de faillir de nouveau. Mais c’est là où j’ai réalisé à quel point le triathlon avait pris une place plus importante dans ma pratique, blessure ou pas en fait.

Cependant, jusqu’en décembre, je dois encore faire attention à ma manière de m’entrainer… Comme je l’explique dans cet article, la reprise après une fracture est compliquée, lent. Il faut beaucoup de patience ET d’écoute. Peu de fractionnés, la piste m’est encore conseillée qu’à un rythme doux. C’est pourquoi après le triathlon fin août, j’ai décidé de ne pas suivre de préparation particulière. Je n’avais d’ailleurs pris aucun dossard. Jusqu’à mon IRM, jusqu’à Vichy, je n’avais plus vraiment confiance en mon corps et encore moins l’envie de me projeter dans une course à laquelle je ne pourrai pas participer. C’était trop frustrant.

Finalement, j’ai pu participer au challenge de Disney >>>, au Semi de Palma et encore au Marathon Nice-Cannes. Que de belles courses faites avec plaisir et sans préparation spécifique, juste un bon entrainement. Je me réserve en fait pour 2018, j’ai décidé qu’il fallait que je m’écoute, que je revienne à mon rythme et que j’aille là où je voulais aller sportivement.

Au final, avec ma dernière course de 2017, la Saintelyon, je n’ai pas battu de record mémorable, je n’ai pas d’histoire folle à vous raconter sur une course, de performance de championne mais je suis sortie loin… très loin de ma zone de confort, d’une autre manière qui soit en fait. D’une manière que je ne connaissais pas et c’est tant mieux. J’ai re appris à m’entrainer, re appris à m’écouter, re découvert pourquoi j’aimais courir, pourquoi j’aimais le sport et pourquoi je voulais continuer. Ma fracture m’avait tellement blessée MOI. Comment le sport que je chérissais tant, qui m’avait tant changée pouvait autant me faire souffrir pendant plusieurs mois ? J’ai eu enfin des réponses et en 2018… je vais écrire une autre histoire avec des objectifs sportifs nouveaux. Je ne suis pas une athlète de haut niveau, je ne le serai pas, j’ai les performances que j’ai, on peut me juger, me rabaisser à ce sujet… mais je ne cours pas pour les autres, je ne transpire pas pour battre je ne sais trop qui sur Strava… je le fais pour moi, avant tout pour moi.

Mes objectifs en 2018:

Avec cette blessure, j’ai davantage pris conscience que malgré l’entrainement, rien n’était joué, tout pouvait encore basculer le jour-j. Je crois profondément en ces petites ou grosses leçons de vie. C’est pourquoi en 2018, je ne veux pas m’éparpiller, je veux me concentrer sur des expériences et des objectifs qui me motivent tout en me permettant d’évoluer dans ma pratique, d’avancer et d’apprendre sur moi.

C’est pourquoi….je voulais revenir à mes racines sportives : Los Angeles

Je vais courir le marathon de Los Angeles.

Il tombe quasiment à la même date que celui de Barcelone mais il sera plein de significations pour moi. Je vais revenir dans la ville où j’ai appris à courir, où j’ai découvert un mode de vie différent du mien. J’ai réalisé que peut-être j’avais besoin de ça pour renouer avec ma passion, pour renouer avec la distance du marathon. 42,2km ! C’est dur, mais qu’est-ce que c’est beau comme course. C’est ma distance favorite. La préparation est exigeante, mais la fierté si grande à la fin. Los Angeles est aussi un symbole, puisque ce marathon a été le premier en 1984 à être disputé par des femmes aux JO.

Il fallait bien ça pour reprendre, pour me remettre en marche et suivre à nouveau une préparation quasiment 1 an après Barcelone. C’est fou comme le temps peut vite passer. J’espère m’y envoler, le finir et pourquoi pas envisager un record. On verra, je ne ferai pas « Sub 2 » malgré les Zoom Fly que j’ai au pied looool mais il est certain que j’y vais pour prendre une revanche sur moi-même 😉

Et participer à mon premier Ironman…:

Je ne suis pas encore inscrite et je n’ai pas encore choisi la ville exacte (je voulais Barcelone, mais il est plein) (les frais d’inscription sont importants) mais il est noté, il est là dans ma tête et je sais que je vais le faire. Je ne sais plus trop quand je me suis décidée, mais j’ai senti un petit déclic se faire en moi il y a quelques semaines, en nageant… longtemps. Combien de fois je disais à Matthieu que jamais on me prendrai sur cette distance. Je n’ai rien à prouver à personne, mais j’ai envie d’y aller, j’ai envie de vivre cette préparation et de m’emmener sur ce gros défi.

Bien entendu en 2018, j’ai des envies sportives bien plus « concrètes » en terme de date et de préparation: plus de trail et plus de yoga. Mais c’est une autre histoire. Aujourd’hui, je souhaitais seulement vous partager ces 2 objectifs car je sais, j’espère du moins, que vous serrez là pour me soutenir. Je posterai avec plaisir les étapes vers ces lignes d’arrivée, bien que le chemin soit très important cette fois-ci.

À présent, je suis curieuse de connaître votre bilan sportif de cette année et surtout vos objectifs pour 2018 ? Expliquez-moi tout ça en commentaire 😉

@ très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 commentaires

  • Repondre Outdoor Therapy 3 décembre 2017 à 19 h 37 min

    Bonne fin d’année et que tes vœux 2018 se réalisent !

    Mes projets 2018 sont du trail bien sûr !
    Je suis inscrite sur les 10km du Mont Blanc , les 15km de la Femina race, 24km du trail des Passerelles pour les plus grands et des trails près de chez moi, moins Gros côté événementiel.

    Cette année je compte faire la Run Disney pour le côté féerie et retour en enfance avec ma petite sœur !

    Je vais également attaquer ma formation professeur de Yoga Un grand tournant cette année 2018 !

    Et bien sûr quelques courses canicross et cani trail avec mon binôme canin !

  • Repondre Margot 3 décembre 2017 à 19 h 53 min

    Quel bel article Anne! Bravo pour ces futurs objectifs, je sui certaine que tu les réalisera tous. Heureuse de te voir aimer de plus en plus le trail, je me souviens avoir lu dans un de tes articles que ce n’était pas pour toi, notamment parce que parfois il fallait s’arrêter de courir pour marcher, dénivelé oblige.

    Pour moi ce sera Semi-Marathon de Paris, après avoir fait mon premier, celui du Mont Saint Michel en mai 2017. Cela fait plusieurs années que je souhaite y participer, mais j’avais trop peur. Et puis grâce aux conseils de ton livre, et notamment grâce à la pratique du fractionné, je cours un peu plus vite, je me sens mieux dans mes baskets donc GO! Mon amoureux m’accompagne et ce sera son premier.
    Et puis en septembre, le Semi de Copenhague : je suis amoureuse de cette ville depuis que j’y ai été, et je n’attends qu’une chose depuis : y retourner. C’est donc mon cadeau de Noël.
    Et puis bien sûr, progresser en escalade tout au long de l’année, et enfin apprendre à bien nager le crawl pour continuer la nage en eau libre dans les nombreux lacs près de chez moi.

    Hâte de suivre tes prochaines aventures!

  • Repondre Cannelle 3 décembre 2017 à 20 h 05 min

    Bonsoir Anne,
    Tu as de bien beaux projets sportifs pour 2018, une vrai championne à mes yeux parce que malgré l’effort que tous ces entraînements représentes, tu n’oublies pas le plaisir et tu nous le fais si bien partager…
    Depuis cet été je fais de plus en plus de sport, j’en faisais moins avant mon opération (réduction mammaire) parce que j’étais très gênée (mal au dos, etc ) même pour nager j’étais gênée dans mes mouvements ! Maintenant je retrouve le plaisir que j’avais à faire du sport dans mon enfance et c’est magique (bon, parfois ça pique un peu mais ça fait parti du jeu 😉
    En 2018 beaucoup de natation au programme (mon sport chouchou), du yoga, du running… et je vais investir dans un bon VTC pour faire de longues balades dans ma région, refaire de la nage en eau libre quand je rends visite à mes parents à Montpellier, retenter le vélo de route si l’occasion se présente, découvrir le karaté et suivre des stages de self-defense, ouf ! Ah, et j’oubliais le crossfit que je veux absolument tester ! Si ça me plaît ce sera mon sport d’intérieur de l’hiver. Et puis surtout j’espère rencontrer du beau monde par l’intermédiaire du sport car je ne connais encore personne dans ma région.
    En avril je prends mon premier dossard pour mon 1er 10 km près de chez moi, suivi d’un semi-marathon en juin et en juillet (peut-être en Bretagne ou en Normandie?)
    Bises

  • Repondre Irina 3 décembre 2017 à 20 h 31 min

    Coucou,
    Bonnes fêtes de fin d’année et bon courage pour tes défis. Pour ma part je vais courir mon premier marathon (en équipe) en mars 2018.

  • Repondre Sandrine A. 3 décembre 2017 à 21 h 08 min

    Ton bilan me parle particulièrement (surtout les béquilles lol)
    Ici j’ai décidé de ne pas trop me projeter, trop de blessures cette année m’ont empêchée de concrétiser certains projets… on prendra les choses comme elles viennent, je savoure la reprise, je sais que ce sera long (très long… welcome au club des fracturées fatiguées hihi). Donc je laisse faire le temps !
    Bilan 2017 pas si négatif que ça malgré une fin d’année chaotique : RP sur marathon et semi, premier trail et premier triathlon je regrette juste de n’avoir pu progresser comme je le souhaitais à cause des pépins de santé
    Bonne chance pour tes projets 2018

  • Repondre Zoé 3 décembre 2017 à 23 h 04 min

    Joli programme! Ça promet, tout ça!
    De mon côté, les objectifs sont beaucoup plus modestes. J’espère trouver un équilibre entre mon travail/ mes engagements/activités et ma santé : pouvoir faire plein de choses sans m’oublier, sans oublier de faire attention à ma santé et devenir régulière dans ma pratique de la course à pied.
    Et j’ai bien envie de courir mon premier semi!

  • Repondre Celine 4 décembre 2017 à 9 h 25 min

    Que de beaux projets pour 2018.
    Je me doute que de se remettre d’une telle blessûre doit être super frustrant mais tu as eu l’avantage de pouvoir continuer à faire du sport (verre à moitié plein)
    Pour ma part j’ai pleins d’envie pour 2018, et j’espère pouvoir les concrétiser.C’est surtout une question de temps et de budget.
    2016 mais surtout 2017 ont changes ma façon d’appréhender les courses.Moins de dossards mais une meilleure préparation.
    J’ai envie de plus de voyages et de bien choisir mes courses

    Pour l’instant j’ai envie de refaire la Prom’classic,le sémi de Barcelone,le marathon de Milan en relais et un autre marathon soit en mars ou avril.Petite pause pour préparer la saison du triathlon,sous réserve que je puisse changer mon VTT contre un vélo de course et pouvoir faire un format M et L, et réserver 2019 pour,pourquoi, Ironman de Nice.
    Maintenant il n’y a plus qu’a préparer tous ça

  • Repondre Thenaisy 4 décembre 2017 à 17 h 41 min

    Coucou alors pour moi 2017 à été et est encore très compliquée subit 2 opérations à 4 jours d intervalle j ai failli perdre la vie tt cela est très compliqué physique et psychologiquement. Je fais du sport seule et avec un coatch. Il y a eu beaucoup de bas car après ces 2 opérations je suis repartie aussi de 0 . Cela fait 2 mois que je reprends de la masse musculaire ouf . Mes défis de cette année était d apprendre à nager et yes je nage comme un poisson je sens glisser l eau donc le plaisir est la car au début beaucoup de fatigue j ai commencé en juin et première semaine de septembre je nageai et 2eme défi une course car comme toi j adore courir ! Cette course à lieu le 15 décembre à Troyes ce la corrida tu cours déguisée parcours 5kms ! Pour 2018 j aimerais bien courir une course de 7kms et trouver des cours de yoga qui me correspondent . Voilà bisou

  • Repondre Caro Duhduh 4 décembre 2017 à 19 h 19 min

    Très bel objectif que celui de devenir une « FULL IronWOman » !!! Tu pourrais demander conseil à Marine Leleu, qui s’y connaît ! Et en plus, elle privilégie comme toi le partage et le (joyeux) dépassement de soi, bien plus que la lutte à mort contre les autres concurrents.

    Pour ma part, pas d’objectifs de courses, vu que je n’en fais pas, mais des objectifs de changements de pratique sportive. Ces changements ont toujours lieu en septembre, au retour de la pause estivale, période bien plus propice au bousculement des habitudes que la nouvelle année au cœur de l’hiver. Comme ces toutes dernières années, je mets l’accent sur le circuit-training et le yoga, activités très complémentaires, en cherchant à expérimenter de nouveaux exercices et postures. Un peu moins de fréquentation de ma piscine, juste une fois par semaine (mais avec une grosse séance), au lieu de trois fois précédemment, car cette activité m’apparaît de plus en plus comme relativement bien trop chronophage : même en habitant à proximité d’un bassin, le temps passé en transport et dans les vestiaires excède facilement celui passé à réellement nager ! Une activité sportive que je compte augmenter : le vélo, toujours au cœur de mon triptyque « vélo-boulot-dodo » avec 1 h A/R quotidiennement, que je voudrais plus pratiquer le week-end. J’aime pédaler, et comme cardio longue durée et sans impacts, on trouve difficilement mieux. D’ailleurs, sur les réseaux sociaux, quand on voit de plus en plus de fit girls super affutées (sans grosses cuisses !!!) qui posent fièrement au côté de leur « petite reine », il y a bien une raison !

  • Repondre Bbapp 4 décembre 2017 à 20 h 33 min

    Bonsoir Anne, beaux objectifs…. marathon L.A!!! Waouh… mon porte monnaie ne me permet pas cela je reste en France….
    Pour ma part triathlon distance M (celle qui me convient bien pour le moment) 4 pour l’année 2018. Un marathon pas encore choisi ms je pense à la Rochelle, et un swim run.
    Je ne compte pas les trails et les 10 bornes de ma régions…
    Bonne fêtes de fin d’années : réussite et plaisir

  • Repondre Stéphanie 5 décembre 2017 à 9 h 50 min

    Bonjour Anne,

    Je suis de tout cœur avec toi ! Je n’ai pas du tout les mêmes aspirations sportives que toi (ma passion est la danse) mais j’admire ta force de caractère.
    Une fois encore je te remercie de partager avec nous tous ces moments de doutes. Il est tellement facile avec internet d’avoir l’air toujours heureuse avec une vie idéale. Avec ton blog tu nous fais réfléchir, rire, se fâcher, espérer … tant de choses différentes que la vie nous apporte quotidiennement.

  • Repondre Nayssno 5 décembre 2017 à 13 h 12 min

    Très bel article Anne, très vrai Bon courage pour ces beaux défis, je suis comme toi, j’attache beau hop d’importance aux symboles, et effectivement, pour avoir lu quelques uns de tes premiers articles, ce marathon à Los Angeles a tout son sens pour toi! Moi j’espère enfin pouvoir courir un premier semi, et me mettre bien plus sérieusement au yoga. Rien de concret encore, je me laisse le temps de la décision, j’aime les petites courses dans ma région natale, encore plus si je peux profiter d’un superbe paysage. J’ai donc un peu plus de temps pour les inscriptions.

  • Repondre Sarah 5 décembre 2017 à 13 h 31 min

    Bonjour Anne,

    Est-ce que tu n’avais pas envie de prendre ta revanche pour le marathon de Barcelone ? Comment arriver à concilier de nouveaux objectifs tout en se remettant d’une blessure? Je suis dans le même cas et j’ai peur de me lancer des objectifs car je ne sais pas comment mon corps va réagir. (syndrome de l’essuie-glace). J’ai aussi tout comme toi eu bcp de plaisir avec mon premier mini triathlon mais c’est la course qui me manque le plus. Comment faut-il gérer la reprise et les entraînements pour le marathon. Bonne prépa et bravo

  • Repondre Claire 5 décembre 2017 à 14 h 04 min

    Coucou Anne !
    Quel joli programme pour 2018 !!
    Plusieurs envies pour 2018, tout d’abord (re)courir un semi … paris / Marseille, je ne sais pas encore mais je vais en courir un en préparation du marathon de mon chéri à Paris j’aimerais pouvoir l’accompagner sur les 20 derniers kilomètres. Continuer d’evoluer en body balance et en renforcement en créant une vraie routine sport. Et dans un coin de ma tête faire mon premier triathlon sur la distance XS de ma ville ‍♀️‍♀️‍♀️‍♀️‍♀️
    Nous avons hâte de continuer à te suivre sur tes objectifs 2018

  • Repondre Sheenaa 5 décembre 2017 à 20 h 04 min

    Bonjour Anne, j’ai une petite question! Avant du faisait beaucoup de challenges de type « courir au moins 80km au mois de novembre. Tu vas en refaire? Ou tu ne les fais plus pour changer? Parce que ça ne te correspond plus?

    • Repondre Anne 7 décembre 2017 à 23 h 54 min

      Si je vais en refaire, mais j’en fais moins c’est vrai 😉 !

  • Repondre Marie 5 décembre 2017 à 22 h 40 min

    Que de beaux objectifs pour la nouvelle année!
    Je ne fais qu’une course par an et l’année 2018 sera celle du marathon de Washington le Marine Corps Marathon! !!

    Bonne préparation et hâte de découvrir tout cela.

  • Repondre Maud 6 décembre 2017 à 13 h 02 min

    Bonjour Anne,
    Bel article plein d’espoir!
    Pour 2018 je te souhaite du plaisir dans tes courses et en general…

    Bises