Mon TOP 5 des cols cyclistes en Ariège à gravir (absolument)

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui pour un petit article afin de vous donner quelques idées de parcours vélo en Ariège cet été. Le département a été un énorme coup de coeur en 2021. Nous l’avons découvert en juin dernier lors d’un long weekend (souvenez-vous). Depuis, on y est retournés 4-5 fois pour randonner, faire du vélo…profiter. L’Ariège ce n’est  pas que ça bien entendu, mais vous le savez, si vous avez envie de découvrir une petite partie des Pyrénées TRANQUILLEMENT, c’est clairement le meilleur choix: peu de monde, circulation respectueuse, cols paisibles, routes en super état. Bref, le kiff total. re.

Je sais que vous êtes nombreux et nombreuses à embarquer votre vélo avec vous pour les prochaines vacances, comme pour les randonnées, j’avais envie de vous partager 5 cols cyclistes à gravir absolument en Ariège. Bien sûr il y en a plein d’autres et ma sélection est suggestive ;). Comme toujours, je vous propose une version article et une version vidéo !

Comme dans la vidéo, je vais commencer par le dernier avant d’arriver au NUMBER ONE dans mon coeur 😉

5. Col de Péguère dit Mur de Péguère 

INFO: 3,6km, +425m de d+, moy 11,8 %, max 18%

Son petit surnom vous laisse vraiment entrevoir la difficulté de cette montée. Pour accéder au pied du mur de Péguère, il faudra passer soit par Massat soit par le Col de Port puis Col des Caougnous. C’est véritablement un mur à gravir, heureusement que la vue est belle ET qu’il y a un peu de littérature peinte sur la route, car vous partez pour un petit enfer. Votre braquet doit vraiment être adapté…ou vos cuisses car vous risquez de sécher sur place. De même, ne faites pas de “petite pause” car vous risquez de ne jamais re démarrer lol.

Le Tour de France y est déjà passé… et y re passe cette année (2022) de quoi vous donnez des idées et découvrir la route avant (ou après les pros). Franchement, la vue au sommet vaut le coup, l’expérience de tenter de passer ces gros pourcentages aussi ! Je dois avouer que j’ai cru y laisser mon coeur sur le 1er kilomètre lol, mais je suis tellement fière de l’avoir fait. Par contre… ah eu non je n’ai pas SUPER envie de le refaire lol.

NOTE: Attention, respectez le sens proposé (accès au Mur par le col de Caougnous) car la descente du Mur de Péguère est vraiment dangereuse, il vaut mieux monter ces 16-18% que les descendre lol. La route est très étroite, 2 voitures ne se croisent pas.

Découvrez mon parcours pour gravir le mur de Péguère >>

4.Port de Lers (par Vicdessos)

INFO: 11,5km, +800m de d+, moy 7,02%, max: 10,2%

Le départ au village de Vicdessos est archi mignon, il ne faut juste pas rater l’embranchement.  La route est sinueuse, étroite au début et les premiers kilomètres un peu exigeant, mais d’un coup vous allez commencer à en prendre plein les yeux…et la beauté des paysages va crescendo: cascade, forêt, montagnes. Les derniers lacets sont impressionnants et motivants pour atteindre le sommet.

Malgré sa moyenne à 7%, il n’est pas si difficile. Il faut juste prendre son temps.  J’adore l’arrivée au sommet… et ce qui se passe juste derrière avec la petite redescente vers l’Etang de Lers si vous enchainez avec le col d’Agnes. C’est magique. L’ambiance est un peu suspendue ici. Vous avez un petit bar d’ailleurs ou vous pouvez tourner à droite pour redescendre vers la ville de Massat (on l’a fait en automne, descente super douce et très belle)

Nous l’avons gravi en automne et en été, j’ai adoré les 2 atmosphères.. c’est particulier. Port de Lers est aussi le départ de la randonnée du Pic des 3 Seigneurs (plus d’info >>) à faire absolument.

3. Col de Port

INFO: 17km (depuis Tarascon sur Ariège), 777m de d+, 4,57% de moyenne, passage max à 9%

Ce col cache bien son jeu. Il est certes long mais assez accessible au final pour les personnes qui débutent mais ont quand même envie de se chauffer et passer un col des Pyrénées. Il n’y a quasiment aucun passage difficile. La vue se découvre au fur et à mesure que l’on monte. Les derniers lacets sont clairement les plus beaux.

Le gros plus ? le bar au sommet et les spectatrices si vous avez de la chance : les vaches 😛

Nous avions fait les 2 faces, les 2 sont très belles, en descente comme en montée, avec une route parfaite et très peu de danger (ou de stress si vous avez un peu peur). C’est aussi le départ de très belles randonnées. C’est un col moins touristique que Port de Lers, un peu plus tranquille 😉

J’ai adoré l’ambiance en Automne aussi, je vous glisse le lien vers notre parcours pour en prendre plein les yeux >>

2. Col de Pailhères

INFO (depuis Mijanes): 10,6km, +871m de d+, moy 8,2%, max 10,2%

Nous avons gravi cette légende ariégeoise au tout début de l’automne dernier (il n’y avait persoooonnne) et c’était magnifique. Le petit hic du col: il est assez excentré en Ariège donc vous devez souvent faire une sortie assez longue pour le découvrir en fonction de votre point de départ. Je vous recommande vivement de le faire par la face de Mijanes, car la montée comme la descente sont à tomber (pas du vélo). Les lacets, les couleurs d’automne… c’était SI BEAU. Vu qu’il est situé à +2000m d’altitude vous pouvez même passer au-dessus d’une mer de nuages (on a eu cette chance).

Il est un peu difficile, surtout que pour accéder à Mijanes…ça monte déjà lol mais il vaut le détour. Les derniers lacets sont impressionnants, vous voyez les suivant…les montagnes, les Pyrénées. Je vous conseille par contre vivement, en été, de faire une pause fraicheur au petit bar de Mijanes de remplir vos gourdes car vous serrez en plein soleil durant l’ascension et il n’y a pas grand chose au sommet ou après la descente.

1.Col d’Agnès

INFO (via Aulus-les-bains): 10,2km, 826m de d+, moy 8%, max 10,6%

On a découvert le col d’Agnes sur le parcours des 5 cols et ce fût une surprise totale. On est arrivé par la face “facile” qui passe par l’Etang de Lers. C’est très court comme montée de ce côté-ci mais déjà très très beau. On ne s’attend pas à avoir un tel panorama une fois au sommet. Genre vraiment pas. C’est à couper le souffle.

La descente vers Aulus-les-bains est splendide, un peu plus technique et impressionnante que tous les autres cols du top 5.  Aulus-les-bains est vraiment une petite ville super accueillante pour une pause entre 2 ascensions : petit supermarché, bar, toilettes publics. Pour nos 2 passages, ça a été super pratique.

Nous y sommes retournés à l’Automne pour l’attaquer par sa face la plus difficile celle d’Aulus-Les-Bains et ça piquait bien. Par contre, la traversée des forêts aux couleurs flamboyantes vous ferra vite oublier votre peine, c’est promis. Le paysage se degage ensuite rapidement pour vous offrir cette vue…. que j’aime tant 0_0!! C’est vraiment MON coup de coeur. Je suis bien triste de n’avoir explorer le col qu’à vélo (un tout petit peu à pied pour aller au panorama). J’ai donc hâte d’y retourner pour faire une vraie rando.

Bien entendu si vous hésitez après cet article, j’ai LA solution afin que vous puissiez gravir un max de col tout en prenant plein la vue: je vous conseille de réaliser à vélo le circuit des 5 cols  (s’il ne fallait en choisir qu’un)

N’hésitez pas à (re) lire mes articles sur mon blog au sujet de l’Ariège:

Autres parcours à vélo en Ariège que j’ai pu faire:

Bien entendu, si vous n’osez pas trop vous lancer sur ces parcours, je vous conseille vivement de prendre un dossard pour l’Ariégeoise Cyclosportive, qui a lieu chaque année fin juin. Il y a plein de parcours différents en fonction de votre niveau afin de découvrir les routes d’Ariège tout en se challengeant:

S’inscrire et participer à l’Ariégeoise Cyclosportive>>>

Et si vous n’êtes pas dispo, l’office du Tourisme de l’Ariège vous a déjà préparé une large sélection de parcours pour toutes les envies et tous les niveaux. Vous pouvez même télécharger la carte GPX pour la mettre sur votre compteur :>>>  Et vous pouvez également télécharger les petites cartes dont nous vous parlons directement sur votre smartphone sur chaque fiche de parcours pour avoir les infos précises et celles aussi importantes comme les restaus, lieux de réparations etc. Ce sont des informations essentielles car qui dit tranquillité dit aussi peu de lieux de restauration, il est donc bon d’organiser vos moments de pause en amont.

Enfin avant de vous lancer, pensez à relier mes 7 conseils pour gravir des cols à vélo dans cet article >>. J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à partager votre top 5 en commentaire 😉

@ très vite

Mon équipement:
Velo Langma Advanced 2 Disc (2020)
Chaussures Specialized Torch 2
Casque Liv Rev Pro
Tenue Rapha et Maap
Compteur Garmin Edge 

Ne vous arrêtez pas là !

J'ai testé : Le Nouveau Feu Arrière avec Radar ET camera pour vélo, Garmin Varia RCT715

J'ai testé : Le Nouveau Feu Arrière avec Radar ET camera pour vélo, Garmin Varia RCT715

Hello, J’espère que vous allez bien ? Aujourd’hui, je vous partage mon avis sur un petit nouveau dans mes équipements…
Tout savoir sur Le Tour de France Femmes pour être un.e super supporteur.rice !

Tout savoir sur Le Tour de France Femmes pour être un.e super supporteur.rice !

Hi, J’espère que vous allez bien !! ça y est nous sommes à j-2 du (re) lancement du Tour de…
Cinglés du Ventoux: Je fais les 3 faces à vélo ! 138km, 4400m de d+

Cinglés du Ventoux: Je fais les 3 faces à vélo ! 138km, 4400m de d+

Hi, Dimanche 5 Juin, je me suis lancée un défi que je rêvais de faire depuis quelques années : gravir…

3 réflexions sur “Mon TOP 5 des cols cyclistes en Ariège à gravir (absolument)”

  1. Merci pour ces idées de parcours Anne et tout le travail derrière ces articles !
    J’ai déjà fait un long week-end vélo & trail en Ariège au gîte Nature Cathare que tu recommandais, c’était top !
    Je déménage à Toulouse cet été et j’ai hâte de gravir ces cols 🙂
    Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page