Mes 3 dernières lectures – Mai/Juin + un livre audio

Hi

J’espère que vous allez bien ? ça fait une éternité que je n’avais pas partagé “mes dernières lectures” pourtant l’épisode que je vous propose a été tourné tout début mai car je ne publie une édition que si je peux déjà enregistrer la suivante. Sauf qu’après nos vacances en van aux USA (dont je vous parlais ici) où je croyais que j’allais beaucoup lire sur ma liseuse, j’ai calé. Aucun titre ne semblait m’absorber autant et surtout, la fatigue de la chaleur, les réveils hyper matinaux pour les entrainements me forçaient à des dodos très tôt. Même là aujourd’hui en vous publiant l’article, je ne suis pas super contente du livre que je suis en train de lire. Donc n’hésitez pas à partager vos suggestions 😉

Bon par contre, les lectures de cette édition sont toutes…. magnifiques et uniques en leur genre. J’avais hâte de vous poster mon avis et vous les faire découvrir.

N’hésitez pas (re) lire l’édition précédente par-ici >>Comme toujours, je vous propose une version video … puis l’article:

1.Chaudon: La montagne blessée – Luc Bronner (dispo ici >>)

Résumé: Vous montez un col, traversez une forêt, longez une rivière. Au fond de la vallée, les restes d’un village, des blocs de pierre brisés : ci-gît Chaudun, village maudit qui fut vendu en 1895 par ses habitants à l’administration des Eaux et Forêts. Évocation poétique et charnelle des paysages alpins, de leur beauté et de leur infinie cruauté, le récit de Luc Bronner charrie et recompose toutes les traces du passage des hommes et des femmes dans leur intimité et jusqu’à leur fuite inéluctable. L’animal a remplacé l’humain, et Chaudun est désormais le cœur d’un espace ensauvagé, l’une des plus somptueuses vallées d’Europe.

Luc Bronner est grand reporter au Monde ; marcheur infatigable, il est familier des sentiers alpins depuis l’enfance. “Une enquête fouillée et poétique à la recherche du temps passé, des “murmures oubliés ” et des vies lointaines.”Libération

Mon avis: En ouvrant ce livre, je ne m’attendais vraiment pas à cette approche unique de l’histoire, l’histoire avec un petit h pour raconter celle des habitants de ce village disparu Chaudun. L’auteur, grâce à de nombreuses recherches sur des registres d’époque, dans les statistiques, retrace méticuleusement la vie de ces habitants, avec l’accent sur quelques destins en particulier pour nous aider à mieux comprendre comment Chaudun a été vendu… et pourquoi! Chaque petit fil d’ariane est passionnant, richement documenté. C’est un traitement d’enqueteur, de journaliste mais à la fois très poétique qui nous permet de comprendre que, dès le XIXe siècle, l’Homme (avec un grand H cette fois) abusait déjà de la nature et les catastrophes se multipliaient déjà par sa faute. La vie à la montagne est rude, rien n’est romancé, tout est passionnant. Alors, il ne faut pas s’attendre justement à une histoire de A à Z, Luc Bronner a fait… ce que je crois nous rêvons tous de faire lorsque nous tombons sur de drôles de ruines lors d’une randonnée, il nous révèle tous ses secrets. On pourrait être triste de connaître le dénouement dès le début, on pourrait être en colère contre cet abandon… mais au final, c’est la magnifique conclusion de l’auteur, le renoncement des habitants de Chaudun est le plus beau cadeau qu’ils ont pu faire aux générations suivantes : la préservation de cette montagne, le retour à son état naturel pour que nous puissions en profiter…. Un vrai coup de coeur… que je comprends pourquoi d’autres lecteurs.rices ne partagent pas à cause de l’approche mi-journalistique mi-sociologique.

Note 5/5 un vrai coup de coeur car j’ai appris énormément sur l’histoire de la vie en montagne, c’est loin des récits romantiques qu’on peut parfois entendre de nos jours 😉

2. My Absolute Darling – Gabriel Tallent (dispo ici>>)

TW: Attention ce livre contient… de l’inceste, des viols, de la violences sexuelles, physiques et mentales

Résumé:
À quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un couteau pour seuls compagnons. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant: Turtle a grandi seule, sous l’emprise d’un père charismatique et abusif. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.

Mon avis: J’ai acheté ce livre en pensant me plonger à nouveau dans un récit autour de la montagne, la vie à la campagne. Le résumé ne laisse pas vraiment transparaître ce qui va vraiment se dérouler. Oui “un père abusif”, mais qu’est-ce qui se cache vraiment derrière ce mot ? des fessées ? Ah non. d’où mon avertissement car ce livre alterne de grandes scènes de violences en huit clos entre Turtle (alias Julia ou croquette, elle a 3 surnoms) et des scènes de communion avec la nature comme un échappatoire pour Turtle… qui a clairement une enfance ainsi qu’une adolescence pire que compliqué. Le ton du narrateur alterne d’ailleurs entre vulgarité… et langage très soigné, poétique dans les descriptions de la nature californienne. C’est totalement destabilisant, on lit les scènes de violence comme témoin muet qui ne peut pas l’aider… on ne lâche pas le livre car on veut savoir si ça finit bien car on veut que ça finisse bien.

J’ai apprécié le choix paradoxal de l’auteur d’avoir un père alcoolique mais hyper cultivé afin de montrer que “ces choses-là” touchent TOUS les milieux. Ce livre est dur, ce livre est beau mais ce livre est lourd si vous avez vécu des violences car vous allez avoir ce ventre noué, ces nausées en reconnaissant certaines situations de maltraitance. Mais j’ai fini et je le recommande avec PLEIN d’avertissements.

Note: 4,5/5 …  J’aurais pu mettre 5/5 mais il faut vraiment un avertissement sur ce livre (d’ailleurs tous les livres qui traitent de ces thèmes), même si ce livre est “magnifique”, pour avoir eu moi-même un géniteur problématique (qui me trainerait aux tribunaux pour diffamations s’il le pouvait), j’ai été hyper mal à l’aise et pourtant incapable de ne pas lire la suite. C’est paradoxal mais au moins vous êtes prévenu.e car si j’avais su, je ne pense pas que je l’aurais lu malgré “cette beauté” des mots.

3.Mon désir le plus ardent – Pete Fromm (dispo ici>>)

Résumé: Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Et puis elle rencontre Dalt, et plus rien ne compte. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour absolue et explosive. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, ils vivent leur passion à cent à l’heure et partent créer leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Très vite, ils décident de fonder une famille. Mais l’enfant qu’ils désirent de tout leur coeur tarde à venir. Un jour, alors que Dalt est en expédition en Mongolie, Maddy apprend une nouvelle qui bouleverse son existence.

Mon avis: J’ai reçu ce livre via ma box Kube (à découvrir ici, mes frères m’ont offert l’abonnement à Noël) et c’était encore un très beau choix ! Je dois vous dire que j’ai beaucoup pleuré tellement cette histoire d’amour est magnifique. Mais l’amour n’est pas le premier rôle ici, c’est plus la vie de Maddy, sa vie avec Dalt, leur passion, leur famille… et sa maladie, la vie intérieure de Maddy. La sclérose en plaque infiltre tout leur quotidien, bouleverse leurs rêves et pourtant. Ce livre est comme un petit journal de bord, il y a des ellipses au fur et à mesure de l’évolution de la maladie. On vit les beaux jours du début de leur histoire d’amour puis les plus difficiles après le diagnostic. Je ne sais pas comment l’auteur a fait (il précise en fin de livres qu’il a recueilli énormément de témoignages de medecin, de patients) mais on dirait limite un livre autobiographique tellement les sentiments, la détresse, les émotions, le physique de Maddy sont décrits avec tellement de justesse et respect. Rien que de vous écrire mon avis j’ai à nouveau les larmes aux yeux. C’est un récit doux, une ode à la vie, aux petits bonheurs, à l’amour sans concession entre Dalt et Maddy. Ce qui est juste beau.

Si vous n’avez pas trop le moral, je ne sais pas si c’est le bon livre à lire… mais sa profondeur ..c’est un chef d’oeuvre à lire voilà.

Note: 5/5 directement dans mon top des plus beaux livres lus de ma vie lol

4. Livre audio – L’Affaire Alaska Sanders – Joël Dicker (dispo ici >>)

Résumé: La suite de Harry Quebert

Avril 1999. Mount Pleasant, une paisible bourgade du New Hampshire, est bouleversée par un meurtre. Le corps d’une jeune femme, Alaska Sanders, est retrouvé au bord d’un lac. L’enquête est rapidement bouclée, la police obtenant les aveux du coupable et de son complice. Onze ans plus tard, l’affaire rebondit. Le sergent Perry Gahalowood, de la police d’État du New Hampshire, persuadé d’avoir élucidé le crime à l’époque, reçoit une troublante lettre anonyme. Et s’il avait suivi une fausse piste ?
L’aide de son ami l’écrivain Marcus Goldman, qui vient de remporter un immense succès avec La Vérité sur l’Affaire Harry Quebert, inspiré de leur expérience commune, ne sera pas de trop pour découvrir la vérité.

Joël Dicker est né en 1985 à Genève où il vit toujours. Ses romans, traduits dans le monde entier, ont passionné des millions de lecteurs.

Mon avis:  J’étais super contente d’entendre, sur France 5, que Dicker sortait un nouvel ouvrage qui s’inscrivait comme la suite du best-seller “La vérité sur l’affaire Harry Quebert” (j’ai adoré le livre ET l’adaptation TV!). Je n’ai clairement pas apprécié le précédent “L’enigme de la chambre 622 >>” .  Je n’ai pas été déçue, on retrouve Marcus toujours un peu paumé mais plus riche et célèbre qu’avant… J’adore la complicité et la relation qu’il entretient avec le sergent  Gahalowood. Ce petit duo fait des merveilles sur cette nouvelle enquête pleine de rebondissements. Par contre, j’ai été profondément agacée qu’en 2022 l’auteur soit incapable d’utiliser le terme “féminicide” (quelque soit le meurtrier): des crimes passionnels en veux-tu en voilà à chaque page lol. Pitié. Ou je deviens un peu trop sensible à ça ? Mis à part ça, j’ai été emporté par l’intrigue ET surprise par la fin !!!

N’hésitez pas à lire du même auteur: Le livres des Baltimore et La vérité sur l’affaire Harry Quebert >>

Note: 3,5/5 c’est pas le livre de l’année, mais il se lit vraiment bien, l’enquête est bien ficelée, mieux que certains policiers sur lesquels je tombe en livre audio où tout devient trop loufoque et bancal.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez lu aussi ces ouvrages et si vous avez des recommandations 😉 RDV le mois prochain pour une nouvelle édition (normalement hihi).

@ très vite et bel été

Ne vous arrêtez pas là !

Mes 3 dernières Lectures (+ 1 coup de coeur livre audio) Septembre 2022

Mes 3 dernières Lectures (+ 1 coup de coeur livre audio) Septembre 2022

Hi, J’espère que vous allez bien ? J’ai un peu de retard pour cet article éhé, mais promis il n’y…
Mes 3 dernières Lectures (+ 1 gros coup de coeur livre audio) Août 2022

Mes 3 dernières Lectures (+ 1 gros coup de coeur livre audio) Août 2022

Hi, J’espère que vous allez bien et que votre rentrée s’est bien passée. De mon côté, on va dire que…
Juillet : Mes 3 dernières lectures

Juillet : Mes 3 dernières lectures

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous passez un bel été malgré la chaleur… Arg. Je dois avouer…

6 réflexions sur “Mes 3 dernières lectures – Mai/Juin + un livre audio”

  1. Merci pour ce partage! Je recherche toujours de nouveaux livres à lire, donc merci pour ces idées!
    Dernièrement, un livre que j’ai bien aimé, un classique : Jane Eyre de Charlotte Brontë!

  2. Cc, J’ai beaucoup apprécié « My absolute Darling » ce livre vous emmène du début à la fin, il vous emporte, vous prends par les tripes, le personnage de Turtle nous emmène dans ses aventures – car il s’agit bien d’une aventurière, que l’on qualifierait de garçon manqué- elle se bat pour vivre pour avoir une vie et nous voyons ici toute la force de la résilience.
    En effet, je suis d’accord avec toi les scènes de violences du père, le narrateur nous transporte dans notre impuissance de lecteur, d’humain.
    N’ayant pas de vécus « traumatiques » je n’ai pas eu les mêmes émotions
    Mais la violence et les nausées oui
    Ce livre vous emporte il convient cependant de mettre ce bémol en avant
    Merci pour avoir traduit ce ressenti

  3. Je suis une énorme lectrice… en gros je dévore les livres comme tu dévores les km à vélo ou en course… Je suis sur une moyenne de 4 romans par semaine et je monte à 6-8 en vacances… oui oui à peut près un par jour. Par contre je n’ai pas du tout mais alors du tout ton style de lecture. le réalismes moderne, j’en ai horreur… J’ai l’impression d’être sur BFM TV. Désolée, c’est juste mon opinion! Ils sont sûrement très bien écrit mais vraiment je ne peux pas lire ça!

    En ce moment je suis à fond romances historique régence anglaise type Jane Austen! J’ai évidemment dévoré tous les Julia Quinn dont les chroniques de Bridgerton (bien bien bien meilleures en livre qu’en série… mais alors 100 fois mieux!) D’ailleurs ce ne sont pas (à mon sens) ses meilleurs livres. J’ai lu tous les Eloisa James et les Julie Garwood et d’autres auteurs du style… En ce moment je dévore les Amanda McCabe, sa série Trois débutantes à Paris est géniale. Ces livres sont des petits bonbons, des petites perles dans des écrins de velours, c’est doux, c’est chaud, c’est mièvre aussi un peu mais ça fait du bien, c’est léger et envois le quotidien morose au loin!

    Si tu veux du plus consistant, je suis une énorme fan de Gail Cariger et sa série le protectorat de l’ombrelle, là on conjugue la régence et les loups garous assaisonné de vampires et de beaucoup beaucoup beaucoup d’humour! Un vrai régal! La suite, le protocole de la crème anglaise est tout aussi désopilant!
    Sinon en vrac dans mes incontournable lus deux ou trois fois (ou plus) on a les livres de Raymond E. Feist, le maître absolu de l’héroîque fantaisie, je crois que j’ai lu les chroniques de Krondor 5 fois déjà et le boucanier du roi 10 ou 15 fois je sais plus… Je compte plus! J’aime aussi la série les aventuriers de la mer de Robin Hobb mais elle a un style plus ampoulé et plus difficile à lire que Feist. Je suis une fan aussi des Patricia Briggs (bittlitt) et des Naomi Novik, sa série Téméraire est superbe (les guerres napoléoniennes vues par les anglais avec une force de frappe aérienne à dos de dragon… écrit par une historienne!).
    Enfin je te recommande aussi la série Lady Trent de Marie Brennan qui plonge dans la régence au côté d’une lady qui deviendra comme elle peut et en bravant les codes de l’époque une aventurière exploratrice du monde à la recherche des dragons.

    Voilà ce que je peux te recommander… Bon OK en tout ça doit faire dans les 150-200 romans… de quoi tenir un bon moment! (bon moi ça me fait un an, mais je suis un cas ;p )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page