FAQ: Voyager en Finlande (Budget, Vélo, Moustique, Incontournables…)

Hi,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bel été ? De notre côté, nous avons pris un peu de vacances en août et nous avons la chance de repartir à la fin de la semaine pour quelques jours en Corse 🙂 ! Mais revenons au mois précédent nous sommes partis en Finlande ! C’était un voyage prévu depuis 2019, avec la pandémie, nous avons finalement pu le maintenir cet été. Avant de vous raconter notre itinéraire, je me suis dit que j’allais répondre à quelques unes de vos questions que j’ai pu avoir sur Instagram car ce n’est peut-être pas LA destination à laquelle on pense en plein été (j’avais déjà visité la Laponie en hiver..2017, j’ai l’impression que c’était hier lol).

Pourtant, nous avons adoré de notre séjour: paisible, calme, tranquille… Loin du stress estival que l’on peut avoir à Montpellier entre juillet et août. Ces vacances étaient aussi liées à une compétition sportive (on ne se refait pas hin!) puisque Matthieu participait à son 2eme Ironman ! Mais c’est une autre histoire lol

J’espère que mes réponses seront complètes, n’hésitez pas à me demander des précisions si besoin en commentaire 😉

Voici la version vidéo…

Et la version article !

Comment se rendre en Finlande ? (Petit débat sur l’avion à venir)

On va tout de suite aborder le sujet qui fâche: l’avion. Car oui, nous avons pris l’avion pour aller en Finlande. Lorsque nous avions préparé ce voyage en 2019, ni Matthieu ni moi, n’étions aussi catégoriques sur notre empreinte carbone et l’avion était clairement la seule option. En 2021, nous avons beaucoup évolué et réduit drastiquement notre usage de ce moyen de transport qui reste effectivement très polluant ET réservé à une “classe de privilégiés”. Je ne vais pas rentrer dans les chiffres mais je vous invite à lire cet article (ainsi que les suggestions sur le même site) pour en apprendre davantage.

Même si j’en ai totalement conscience ET que j’ai honte de prendre l’avion, “voyager” est quelque chose qui m’apporte énormément. Bien entendu que j’essaie de choisir à chaque fois des destinations proches de chez moi et/ou accessibles en trains, cependant, ce n’est pas toujours possible. Sans l’avion, je n’aurais jamais pu vivre mon année à Los Angeles qui a été un énorme bouleversement dans ma vie. Sans l’avion, beaucoup de mes expériences personnelles et professionnelles n’auraient jamais eu lieu. Je rêverai que ce transport aérien fasse aussi sa petite révolution verte, néanmoins ce n’est pas encore le cas. Alors, je choisis avec parcimonie (2 à 3 vols MAX par an, ce qui est 80% moins de ce que je pouvais faire en 2019 par ex),. J’évite dès que c’est possible, je réduis mais je n’y ai pas renoncé. Cela ne fait pas de moi une “fausse” ecolo, car le restant de l’année je me déplace à vélo, je suis végétarienne, je composte, je réduis mes déchets. Je continue mes efforts, mais j’ai aussi le droit de ne pas être parfaite. Je conçois que cela puisse en décevoir beaucoup.

Le débat sur l’avion demeure complexe. Je crois que si l’on s’autorise à le prendre, c’est en ayant conscience de son impact et de la chance que l’on a de voyager aussi facilement.

Pour revenir à la Finlande, nous avons cherché quand même une solution et franchement, faire 2 jours de voyager aller, 2 jours de voyage retour pour un séjour de 8-10jours (donc plus que 6 jours si on prenait l’option terrestre) n’était juste pas envisageable (le temps aussi est une ressource et ni Matthieu ni moi sommes “assez privilégiés” pour se le permettre). Car vous pouvez le faire: conduire jusqu’en Allemagne ou en Estonie puis prendre le ferry jusqu’en Finlande… ou encore prendre le train jusqu’à Copenhague puis louer une voiture puis rouler jusqu’en Suède… prendre un ferry pour la Finlande. Je pense que si vous vivez dans le nord de la France… c’est un peu plus faisable mais voilà. Il faut avoir le temps. Nous avons cette fois choisi de conserver notre plan de 2019 et de voler de Paris jusqu’à Helsinki via Finnair.

La Finlande a un très beau réseau ferroviaire qui vous permet de relier les villes principales mais on a préféré louer un véhicule car nous avions quand même nos vélos à transporter et le matériel de triathlon de Matthieu à transporter lol. Cela dit en réservant bien en avance et en fonction de vos dates, le prix des vols aller-retour reste vraiment accessible même sans passer par les fameuses compagnies Low costs…

Comment transporter/emmener son vélo ?

J’enchaine justement sur cette question. Nous l’avions déjà fait à l’occasion de l‘ironman 70.3 de Marrakech >> et je vous en avais parlé en détail ici >>  du transport de nos vélos. 

Comme pour cette fois-ci nous avons pris un supplément bagage “hors format” à 40euros par vol et par personne (80euros aller-retour par vélo donc). Tout en sachant que beaucoup de triathlètes n’ont qu’un bagage: ils mettent tout dans la boxe de vélo. Je pense qu’ils font une petite économie en ne prenant pas de bagages en soute (hormis le bagage hors format, je sais pas si c’est très clair ce que je raconte.

Nous utilisons des boxes pour le transport avec beaucoup de papiers bulles et de serviette pour amortir car les compagnies ne traitent pas toutes très bien les vélos (bagages dessus, mal rangés etc.). Pensez à bien vérifier leur état quand vous les réceptionnez à l’arrivée.

Quelles formalités pour se rendre en Finlande ?

La Finlande fait partie de l’UE et même de l’espace Schengen alors, hormis votre carte d’identité rien de particulier à prévoir..hors pandémie bien entendu. Là, comme pour de nombreux autres pays, il faut vraiment se tenir au courant des papiers exigés à l’entrée. Là c’était le passe sanitaire européen (parcours vaccinal complet) ou un test PCR négatif de -48H ainsi qu’un formulaire de suivi (lieu d’arrivée etc.) Rien de bien méchant 🙂

Et peut-être vous l’ignoriez mais la monnaie en Finlande est aussi l’euro (contrairement à la Suède par exemple), donc pas de stress côté frais bancaires 😉

Quel budget ?

Et bien je préfère être transparente, il faut un BON budget. Autant la Suède est un séjour que l’on peut faire en étant étudiant, autant la Finlande c’est un peu plus cher. Il y a toujours des solutions pour réduire la facture: réserver les vols, la location de voiture en amont, préférer des locations de gîte, faire les courses sur place au lieu de restaurant… mais ça reste cher.

Quelle meilleure période pour aller en Finlande ? (Météo/Moustiques les fameux …)

Alors bien sûr ça dépend vos envies car en Finlande, ils ont quand même des inter-saisons (automne/printemps) très courtes ! Résultat, c’est soit l’été soit l’hiver. En Hiver, l’idéal est vraiment janvier-février-mars car la neige est parfaite ET les journées rallongent enfin! Vous verrez que cette notion d’horaire jour/nuit est au coeur de tout lol car c’est assez particulier d’avoir en été des journées de 23h et en hiver des nuits de 20h.

En été, je pense que le mois de juin est idéal car il fait beau, les journées sont longues (elles ne finissent jamais lol) et surtout: les moustiques ne sont pas trop présents, la météo est parfaite..ET les finlandais ne sont pas en vacances: résultat vous êtes tranquilles ! (Note: vous serrez tout le temps tranquille car la Finlande demeure un grand pays pour une “petite” population (5,5millions !)

Nous, nous sommes partis début août. Cette période est vraiment synonyme de fin d’été: il fait nuit vers 22h, les finlandais ont repris le chemin du travail ou de l’école, la météo est plus instable. MAIS…on peut observer des aurores boréales (impossible en juin/juillet). Cela étant dit: nous avons une superbe météo les 3/4 du séjour  (grand soleil!) puis sur la fin une météo très changeante mais pas catastrophique. Un peu comme au Royaume-Uni, en regardant les prévisions heure par heure, on peut facilement s’organiser pour éviter la petite averse de la journée. Il fait encore 20-25 degrés dès que le soleil sort. C’est une chaleur vraiment agréable surtout quand vous venez de 35 degrés de Montpellier depuis le mois de mai…

Côté moustique en Finlande en été: nous n’avions rien eu ! On a été un peu embêté une fois lors d’un coucher de soleil au bord d’un lac mais je vais être franche: ce n’est RIEN comparé à ce que l’on peut subir 6 mois de l’année à Montpellier. Je n’ai pas été piquée, pas embêté… alors que nous étions clairement dans une région “humide”… la fameuse région des lacs. Nous avions emporté des lotions anti-moustiques, nous ne les avons pas du tout utilisées!

Quels sont les incontournables à visiter ?

Et bien ça dépend de la saison de votre venue… mais clairement l’été il ne faut pas passer à côté de la région des Lacs, mais aussi (on ne l’a pas fait) aller plus au sud vers les “archipelagos”. On a aussi adoré visiter ces villes à taille humaine comme Lahti, Kuopio ou Jyvaskyla (mon coup de coeur) toutes proches de lacs et de parcs nationaux à ne pas rater 😉

Au-delà de ça, il y a aussi certaines activités à faire absolument: le Sauna, les baignades au lac, de la barque, de la randonnée, du vélo, du VTT… cuisiner locale, cueillir des myrtilles…

Est-ce facile de faire du vélo en Finlande ?

Alors je crois que c’est même plus facile de faire du vélo en Finlande qu’en France. Il y a ENORMEMENT d’infrastructures : des pistes cyclables dédiées, la priorité aux cyclistes ET aux piétons. Il y a une réelle culture de vélo et des déplacements à vélo. La voiture n’est pas prioritaire et la sécurité routière très importante. Ça saute tout de suite aux yeux côté limitation de vitesse puisque, hormis les autoroutes où c’est limité à 100 voire 110, en campagne il faudra rouler entre 60 et max 80 !

Dès qu’une route n’est pas autorisée aux cyclistes, il y a une piste cyclable (genre vraiment !). On a pris énormément de plaisir à rouler là-bas. On ne serre pas les fesses en entendant une voiture arrivée. Ici la majorité des gens font du vélo 😉 Et pour un pays qui vit 50% de l’année avec de la neige, le SUV / 4×4 n’est pas la norme non plus…

Bref que du plus… par contre quelques petites choses en complément :

  • Ils existent de nombreuses routes secondaires (l’équivalent de nos très petites départementales) qui ne sont purement et simplement pas pavés. Donc le vélo de route ne passe pas… par contre le gravel OUI. Clairement, j’ai regretté de ne pas avoir pris mon gravel car il y a énormément de chemins et de routes à explorer. La Finlande était un pays relativement plat (RELATIVEMENT, ce n’est pas plat, ce n’est juste pas très haut) les parcours sont très accessibles 😉
  • La Finlande est un graaand pays et peu peuplé, donc si vous comptez faire un “biketrip” prenez vraiment en considération qu’il faudra parfois parcourir de longues distances avant de retrouver une zone habitée…
  • Mais ça demeure un chouette pays où partir à l’aventure à velo, surtout que vous pouvez aussi facilement prendre le train avec pour relier plus rapidement une ville d’une autre.

Est-ce facile de trouver des itinéraires vélo/rando/trail/vtt ?

Dans les parcs nationaux, c’est hyper facile et bien indiqué… dans les lieux plus reculés, c’est plus difficile…même en utilisant Strava, parfois il y a plein de petites traces mais peu mises à jour. Cela dit, vous ne vous perdrez pas car il y a du réseau partout 😉 Nous avons toujours facilement créé des itinéraires et si vous discutez avec les locaux ET si vous êtes sympa, ils vous partageront leurs traces. Oui car n’oubliez pas aussi qu’il y a beaucoup de forets, de lacs… de coins secrets pour les champignons, les myrtilles. Donc si un finlandais vous fait une recommandation, elle est précieuse lol.

Cela étant dit, pensez à visiter les sites officiels des offices du tourisme de la ville ou de la région où vous vous trouvez, ils ont fait beaucoup d’efforts pour recenser les parcours disponibles 😉

Manger végétarien en Finlande ?

Je n’ai eu aucun soucis à facilement manger végétarien. On a peut-être ce cliché, à tord, des scandinaves qui aiment manger du saumon, du poisson, du rennes… Mais ils ont une véritable passion pour valoriser leur culture (qu’ils ne peuvent cultiver que 5-6mois de l’année) et de la mettre en valeur dans de bons petits plats. Bien sûr vous ne passerez pas à côté des tartes aux myrtilles (qui poussent hyper facilement), des plats à base de champignons aussi.

En tout cas, je me suis régalée et à aucun moment, j’ai été gênée par mon régime. Au contraire, ils font d’ailleurs très attention aux allergies de chacun.

Le pays est-il accueillant pour les chiens ?

Nous n’avions pas emporté Pippa pour éviter le stress de l’avion mais oui c’est un pays accueillant pour nos animaux (resto…) Et vous allez dire que je saute un peu du coq à l’âne mais j’ai aussi remarqué que la Finlande était aussi très accueillante pour les enfants : chaise-haute, bavette, menu, jouets, zone de jeu 😉

Globalement, la Finlande est un pays vraiment très accueillant, paisible. ça faisait très longtemps que je n’avais pas autant pu me “déconnecter” (alors que je précise, il y a du réseau partout lol), me ressourcer. De même, c’est aussi un pays très engagé pour l’environnement (tri selectif, emballage, prix de l’essence, déplacement train/vélo) et respectueux de la nature. Même si c’est un peu dur de briser la glace (le finnois est une langue compliquée mais iels parlent tous anglais), une fois fait, les finlandais adorent faire découvrir leurs cultures et leurs pays encore bien secrets 😉

J’espère avoir répondu à toutes vos questions et je vous retrouve très vite pour vous raconter notre séjour !

@ très vite

Ne vous arrêtez pas là !

Randonnée: Tour des Aiguilles de Bavella : 11,5km / 780m de D+ (Corse)

Randonnée: Tour des Aiguilles de Bavella : 11,5km / 780m de D+ (Corse)

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je suis contente de vous retrouver après mes vacances en Corse (bon ça…
8 jours en Finlande: À la Découverte de la région des (grands) lacs

8 jours en Finlande: À la Découverte de la région des (grands) lacs

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve pour la suite (et fin) de mes article sur notre…
Découverte du Cap Corse: Road-Trip et Sentier des Douaniers

Découverte du Cap Corse: Road-Trip et Sentier des Douaniers

Hi, Je continue la série d’articles sur la Corse en vous proposant la suite de notre voyage : direction le…

1 réflexion sur “FAQ: Voyager en Finlande (Budget, Vélo, Moustique, Incontournables…)”

  1. Coucou,
    J’avais eu la chance d’aller à Helsinki quand je vivais en Russie, et c’est un pays que j’aimerais beaucoup explorer ! Bravo pour ta réflexion sur l’avion, et surtout sur la diminution de ta consommation ! J’ai eu la chance de vivre deux années à l’étranger (et loin) (Etats-Unis et Russie) et l’expérience a été incroyable, mais j’ai tendance à croire que j’aurais pu vivre des expériences tout aussi belles et dépaysantes dans des pays accessibles en train. Je me demande si les étudiants actuels prennent en compte l’impact écologique dans leur choix avant de partir à l’étranger, il y a 20-10 ans je n’y pensais pas du tout !
    Je ne prends plus l’avion depuis 2015, au début parce que je n’avais plus les moyens de voyager, maintenant par conviction écologique, mais j’aimerais beaucoup faire découvrir ce coin des USA à ma famille #dilemme ! En tout cas l’Ecosse, ce sera en train 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page