Un long weekend à Lanzarote: Entre terres volcaniques et Triathlon

7 juillet 2019 - Voyages - 2 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Je profite de la canicule…enfin de cet été très CHAUD pour revenir un peu en arrière. Début juin, Matthieu et moi sommes partis quelques jours à Lanzarote. C’était un voyage vraiment magnifique. Nous souhaitions y aller depuis quelques temps déjà car cette île est aussi décrite comme le paradis du Triathlon.

Nous avons organisé ce voyage des mois en avance (avant même d’acheter notre maison lol) et je suis heureuse que nous ayons eu cette petite bulle d’oxygène entre les travaux, la rénovation, les cartons… Mais il a fallu la mériter car très peu de vols sont proposés depuis la France vers Lanzarote. C’est une destination très espagnole… ou anglaise. Comme vous le savez, j’essaie d’éviter au maximum de passer par Paris lorsque je prends l’avion et de réduire les connexions quitte à aller à Marseille, Nice, Toulouse….ou Barcelone 🙂 C’est donc depuis Barcelone que nous avons pris l’avion pour Lanzarote. Les horaires de vol étaient parfaits (Départ tôt le matin, retour tard l’après-midi). Je l’ignorais mais il y a aussi une heure de décalage (heure de Londres).

Avant de vous partager un peu notre carnet de voyage et mes conseils de visite, n’hésitez pas à suivre le vlog que j’ai réalisé durant notre séjour 😉

Se rendre à Lanzarote et se déplacer:

Nous avons emprunté la compagnie Vueling, c’est un peu l’équivalent de Transavia. Il me semble que de Paris, vous avez des vols direct pour Lanzarote mais ils ne sont pas quotidiens. Nous sommes partis depuis Barcelone. Honnêtement, il y a peu de compagnies qui desservent l’île et malheureusement notre expérience  avec Vueling n’était pas top: retard, bagages perdus pendant plus de 2 semaines au retour. Vous savez tout 😉

L’île est assez petite et bien couverte par les transports en commun mais il vaut mieux louer une voiture, surtout que c’est vraiment peu cher 🙂 ! On a loué via Sixt mais globalement, tous les loueurs se valent.

Se loger à Lanzarote: Le Club La Santa

Bon… nous avons découvert Lanzarote surtout par le biais du Club La Santa : un hôtel énorme hyper bien conçu… pour les triathlètes : piscine de 50m, piste d’athlétisme, accueil et encadrement santé, location/réparation de velo, entraineurs, cours particuliers, zone de nage en eau libre, salle de fitness, salle de yoga…. En fait tout est pensé pour accueillir les sportifs, les femmes de sportifs… C’est ainsi que nous l’avons découvert en suivant sur Instagram nos triathlètes favoris. On s’est dit qu’il fallait que nous allions y passer quelques jours pour se faire plaisir ET découvrir l’île avec ses paysages volcaniques de folie. La Réunion nous a donné goût à ses terres de feu 😉

Pour tout vous dire, ce n’est pas l’hôtel le moins cher ET il faut vraiment s’y prendre en avance pour réserver une chambre. D’ailleurs ce n’est pas à proprement parler un hôtel, vous pouvez aussi louer, comme nous l’avons fait, des petits appartements avec cuisine. Mais vous pouvez aussi préféré la demi-pension, le petit-dej etc. On a donc cuisiné pas mal pendant notre séjour et n’avons pas gouté les restaurants proposés par l’hôtel. De toute manière, il n’y a pas non plus de grandes originalités souvent dans les restaurants d’hôtels.

En outre des ENORMES infrastructures sportives, vous pouvez aussi vous relaxer 🙂 ! Bref, en fait, comme beaucoup de club, on aurait pu profiter à fond des installations et s’entrainer comme des fous, mais on était aussi là pour visiter 😉 !

Cela étant dit, j’ai trouvé que le Club était hyper bien placé comme point de chute pour ensuite découvrir différentes parties de l’île. Nous sommes très proches du parc national des Volcans mais aussi de la plage de Famara. Je pense que vous n’avez pas besoin d’effectuer un road-trip et de changer d’hôtels. Un suffit puis vous pouvez faire la route. En 2-3h vous avez fait le tour de l’île en tous les cas, donc sur 2-3 jours vous pouvez explorer chaque région.

N’hésitez pas à passer via mon lien affilié pour donner un coup de pouce au blog si vous reservez : Club La Santa >>

Faire du vélo de route à Lanzarote:

Nous sommes venus à Lanzarote pour découvrir l’île à vélo. Une manière très douce de visiter chaque recoin, de pouvoir s’arrêter faire des photos quand on veut, comme on veut. Nous n’avons pas emporté nos vélos, même si cela se fait, ils ont vraiment l’habitude vue le nombre de triathlètes présents sur place (Fin mai est même organisé un Ironman, l’un des plus durs). Vu nos problèmes de bagages au retour, je suis contente qu’on ait en fait loué sur place, directement auprès du Club La Santa. Nous l’avons fait en en ligne avant d’arriver (je vous conseille de le faire vraiment en amont, surtout pour les tailles femmes, ils ont beaucoup de stocks, mais au final, pas tant que ça)

Je ne pourrais pas vraiment dire si c’est possible de louer des vélos de route en-dehors du Club La Santa, mais ça m’étonnerait pas que ce soit possible car tout est aménagé pour les cyclistes sur l’île. Il y a beaucoup de respect de la part des automobilistes. Il existe de VRAIES pistes cyclables ET les routes sont en parfaits états.

De notre côté, on a bien profité ! Mon gros coup de coeur fut durant notre ride au coeur du parc national des volcans Timanfaya. C’était si beau 🙂 !!  Cela dit, je dois vous préciser que l’absence total de végétation, la chaleur et l’insularité rend les rides compliqués à cause du vent. Il faut donc se lever tout de même assez tôt 🙂 pour pouvoir rouler.

>> Si vous louez: pensez tout de même à emporter vos pédales, vos chaussures de vélo, vos accessoires (casque, mitaines, lunettes, gourde, compteur et socle pour le compteur, chambre à air et pompe). Normalement on vous prête un petit kit de réparation ET vous pouvez louer un casque sur place.

>> Côté VTT: bien entendu l’île est aussi HYPER accueillante pour les VTT, y compris à assistance électrique. Il faut juste faire très attention aux itinéraires sur la pierre volcanique, très abrasive pour les pneumatiques.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Anne&Dubndidu 🍍 #DubndiduCrew (@annedubndidu) on

Le délicat choix de faire du sport VS visiter :

Comme vous le savez, j’aime combiner SPORT et tourisme. Notre dernier voyage à La Réunion (souvenez-vous) en était le parfait exemple : on a fait de la randonnée, du sport, on s’est reposés, on a visité… Sauf qu’on était là-bas 10 jours ce qui nous laissait le temps de faire tout ça. À Lanzarote, il a fallu faire des choix entre faire du vélo par exemple, profiter de la piscine VIDE de 50m, de courir  OU d’aller visiter, de prendre la voiture, de découvrir un musée, un restaurant…

Si on avait eu plus de temps, je n’aurais pas eu à choisir mais là, ce fût compliqué : on voulait profiter du Club La Santa mais aussi de l’île. Résultat, nous avons dû faire des choix avec beaucoup de frustration. Mais, vous savez quoi, je me suis dit que ce serait une excellente excuse pour revenir 🙂

Voici ma liste des MUST SEE à voir, je vous dis ensuite lesquels nous avons vraiment pu découvrir: 

  • Visiter Parc National Volcans TIMANFAYA
  • Playa Teneza,
  • Mirador del Arco,
  • Montanas del Fuego,
  • El Golfo suivi de El Lago verde,
  • Playa Montana Bermeja, Janubio, Charcone
  • Randonnée 10km 300D+ A/R Volcan Caldera Blanca
  • Playa de Famara
  • Playa de la Mujeres, Playa del Pozo et PLaya de papagayo
  • Visiter Cameron Blanco, Mirador del Rio, Orzola, Lanzaloe
  • Fondation Cesar Manrique
  • Jameos del Agua
  • Jardin Botanique
  • Cuevas de los verdes
  • Los Charcones
  • Île de Graciosa
  • Teguise (son marché notamment le dimanche matin)
  • Visite des vignes, dans les petites cratères

Il n’y a pas tout sur cette liste bien sûr :S mais c’est toute ce que je m’étais notée à découvrir .

Malheureusement, nous n’avons pas pu tout faire, loin de là. C’est un peu la frustration :S

Mes coups de coeur :

  • Le Parc de Timanfaya puis la côte avec El Golfo suivi de El Lago verde: On l’a visité en voiture ET à vélo. Nous n’avons pas réalisé la visite du parc à proprement parler car il fallait réserver particulièrement en avance puis les conditions de visite (en bus, impossibilité de sortir, même si je comprends tout à fait l’approche). On a adoré se promener au fil de la côte dans ce paysage… extraterrestre limite. Attention à la chaleur 😉
  • Teguise : On a visité l’ancienne capitale en semaine, c’est une petite ville très pittoresque, toute mignonne et accueillante. On y est retourné pour le fameux marché du dimanche. Il y a beaucoup de stands hyper touristiques qui ne servent pas à grand chose, mais heureusement il y a de vrais produits artisanaux dans le coeur de la ville. A vraiment faire.
  • Mirador Del Rio, la côte Nord de Lanzarote et la plage Famara: moins touristique, les vues ET les plages sont sublimes, naturels. Attention au vent 😉 ! OUI vous pouvez baigner, l’eau est franchement bonne
  • Playa de la Mujeres, Playa del Pozo et PLaya de papagayo: Assez touristique, éloignées avec une route en poussière mais elles sont si belles, si sauvages. Je vous recommande d’y aller en fin d’après-midi pour être plus tranquille.
  • Jardin des cactus: gros coup de coeur ! L’entrée coûte chère mais ça vaut le coup 😉
  • Trail/Rando: on a fait pas mal de petites marches/rando le long des falaises mais un peu au hasard, pourtant il y a des itinéraires magnifiques sur l’île si vous êtes fan de rando/trail. Sachez quand même qu’il faut vraiment partir tôt le matin pour éviter la chaleur.
  • Restaurant LA Cantina à Teguise: hyper mignon, ne restez pas en terrasse, il y a un jardin intérieur trop mignon. Cartes et menus Vegan friendly 😉 !

Notre raté : Randonnée 10km 300D+ A/R Volcan Caldera Blanca

On avait tout prévu sauf…qu’on s’est trompés totalement sur notre itinéraire à un virage à droit prêt. On est tombés en fait sur un local qui nous a indiqué « soi-disant » un raccourci. résultat on s’est perdus. On montait à la Caldera pour le coucher de soleil donc le timing était assez serré. Au final, impossible de retrouver le chemin d’origine, on a du rebrousser chemin pour éviter de rentrer de nuit. MAIS, si vous ne vous trompez pas, promis, c’est une bonne alternative à la visite du parc mais à effectuer sans vent ni nuage 😉 Elle est très facile mais effectivement, il y a très peu d’indications.

Comme vous le voyez, on a encore plein de choses à découvrir (ou à retenter comme la randonnée).  En tout cas, une chose est sûre, nous reviendrons à Lanzarote pour visiter tout ce que nous n’avons pas pu ET profiter encore du Club La Santa, un véritable havre de paix de pour s’entrainer avec des installations de folie. Comme pour La Réunion, ce fût un réel coup de coeur: les paysages, la vie, l’accueil, la météo. Tout était parfait. Il manquait juste du temps pour voir davantage !

Si vous avez visité LAnzarote, n’hésitez pas à partager vos adresses ou conseils en commentaire 😉

@ très vite

 

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires

  • Repondre Margaux 12 juillet 2019 à 1 h 05 min

    Bonsoir Anne,
    Grâce à ton vlog et ton article sur Lanzarote j’ai pris des billets d’avion pour 7 jours en février. Mon chéri fait l’ironman de Nice l’an prochain et moi le marathon de Paris et ton retour m’a convaincu que ce serait un bon voyage pour mêler entraînement et tourisme J’ai une petite question concernant le club la santa, sais tu si il est possible de louer des vélos et d’accèder à la piscine sans séjourner au club ? Merci pour ton article et tes renseignements et on se croisera peut être à Marrakech nous y allons aussi

    • Repondre Anne 12 juillet 2019 à 12 h 37 min

      HEllo Margaux,
      Malheureusement non, il faut être spécifiquement client de l’hôtel
      Bises
      Anne