More of this #731

Hi,

teva sandales

Le retour sur Paris a été moins difficile que je ne le pensais. Madère (comme vous avez pu le voir sur Instagram) est une île vraiment magnifique. Lorsque Matthieu et moi avons choisi cette destination (comme pour Malte, c’est “nos” vacances d’été en amoureux), on avait tout de même quelques doutes car il y avait finalement peu d’infos/articles de blogs à son sujet.

Je ne regrette pas une minute et surtout d’y être restée une semaine. J’adore voyager, ne pas rester trop longtemps au même endroit. J’ai toujours peur de m’ennuyer en vacances. Enfin ça c’était avant, avant je crois mes premières vacances “farniente” en famille il y a 2 ou 3 ans (au Mexique). Honnêtement, je me disais toujours, tant qu’à partir, il vaut mieux en profiter pour TOUT visiter. Sauf que je revenais souvent bien plus fatiguée qu’à mon départ.

Maintenant, je crois que j’apprécie et j’accepte bien mieux de prendre du temps… pour juste me prélasser sur la plage. Même si auparavant, je faisais partie de ces gens qui jugeaient cela totalement “stupide”. Pourtant, c’est essentiel je crois de le faire, de lâcher prise un peu et d’arrêter de vouloir remuer ciel et terre pour visiter TOUT.

Ne rien faire c’est parfois la bonne manière pour se reposer : pas d’obligations. Car mine de rien, même une petite activité, une petite organisation pour visiter telle ou telle chose peut générer du stress. à Madère, on a réussi à conjuguer farniente et visite. Néanmoins, lorsque nous avons dû “un peu” nous organiser pour prendre le ferry et aller sur l’île voisine. J’ai “stressé” : imprimer les billets, arriver à l’heure. Non pas que je stresse pour rien mais je voulais seulement que tout se passe bien. Résultat et forcément, ça génère du stress, un peu d’énervement inconsciemment.

C’est pourquoi, je suis à fond sur les vacances PLAGE au moins une fois dans l’année, un weekend, une semaine peu importe, juste 2 jours durant lesquels on a juste prévu … de ne rien prévoir 🙂 Avant je culpabilisais en me disant que je ratais tellement de chose, même à Madère (ou Punta Cana !!), je réalisais que peut-être je ne voyais pas tout parce que nous avions opté pour le Farniente. Et bien ce n’est pas grave, il y aura d’autres occasions 😉

La morale dans tout ça ? Il faut savoir ne rien faire et profiter pour se laisser aller un peu, ça fait du bien lorsque l’on a la tête qui veut toujours TOUT organiser TOUT LE TEMPS.  Vous arrivez à vous aménager ce temps-là / ce type de vacances ou weekend ? 

teva sandalesteva sandales
Débardeur – H&M (similaire ici ou là)
Short – Levis (similaire ici ou là)
Sandales – Teva dispo et soldées  (similaire ici)
Lunettes – &Other Stories  (similaire ici ou là)
teva sandalesteva sandales

Voici une tenue prise à Madère où le climat était hyper agréable. Je vous en dirais plus dans mes carnets voyages à ce sujet mais, je n’ai pas transpiré comme un petit cochon loool. Résultat, j’ai pu un peu me faire plaisir en terme de look sans penser “transpiration…chaleur…glamour” lol.

Je n’ai pas bien fait les soldes cette année, je me suis fait avoir sur ce débardeur… non soldé BIEN SUR. J’adore sa couleur terra cota mais surtout sa forme très ample et sa matière, en lin. Parlons chaussures également, je sais que ce genre de sandales peut… lancer de vives débats ;P mais elles sont hyper pratiques lorsque tu dois marcher sur des cailloux pour descendre à la plage ET même marcher encore sur des cailloux pour rentrer dans l’eau. J’ai choisi une couleur blanche car je me suis dit que, tant qu’à porter ce genre de sandalettes, il ne valait mieux pas être discrète ET assumer !

Vous portez ce genre de sandales ou c’est IMPOSSIBLE lol 😉

à très vite  et bonne semaine !

Ne vous arrêtez pas là !

Proudly Influencer #860

Proudly Influencer #860

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Ici c’était encore sous…
Clarity #856

Clarity #856

Hi, J’espère que vous allez bien ? Dans mon post du “lundi” sur Instagram, je vous disais qu’il fallait arrêter…
Missed Connections #853

Missed Connections #853

Hi, J’espère que vous allez bien ? Comme vous l’avez aperçu sur mon Instagram, ces derniers jours, j’avais la chance d’être…

18 réflexions sur “More of this #731”

  1. Je suis un peu comme toi, lorsque je vais quelque part, j’ai envie de TOUT visiter pour rentabiliser le voyage. Mais c’est vrai que c’est fatiguant. Et moi aussi je trouvais ridicule les personnes qui restaient à la piscine/plage sans jamais sortir de l’hôtel.

    Cette année, c’est direction le Vietnam (et les pluies Oops). Alors j’ai évidemment tout programmé, ça me prend un temps fou. Puis je me suis dit que ça allait être HYPER fatiguant. J’ai changé mon fusil d’épaule : on va visiter beaucoup, certains jours ne vont être consacrés qu’à ça… Mais on va aussi se poser plusieurs jours à la plage (Hoï An). Un petit programme est prévu, avec des extras et si on ne veut rien faire d’autre que se reposer, on le fera. Après tout, ce sont NOS vacances. Si on n’a pas vu telle ou telle chose et qu’on a préféré prendre du bon temps, qu’importe?

  2. Ca me fait sourrire ce genre de sandales qui reviennent a la mode. Mais c’est vrai qu’elles sont hyper pratique (je ne me suis pas encore laissee tentee).
    Et oui, mme si parfois c’est difficile, c’est tellement bon de faire de la farniente! Que dis-je necessaire! On en profite souvent avec mon homme le week-end pour avoir un jours activite et un jour “rien” / buller ensemble <3

  3. J’espère que j’aurai le temps en septembre de me faire un petit voyage en amoureux plage, ne rien faire 🙂 mais un peu de visites quand même 🙂 en tout cas, tes chaussures ont l’air confortable 🙂

  4. Moi j’adore faire les deux, visiter et savoir profiter du temps libre. C’est bien aussi de lézarder au soleil un bon bouquin à la main. Tant pis si on n’a pas visité tout le pays dans les moindre recoins. C’est impossible de tout voir de toute façon. Quand je partais en vacances avec mes parents c’était tout l’inverse. Il fallait tout planifier, profiter au maximum de la journée, pas perdre de temps, ne pas rentrer tard le soir pour se lever facilement le lendemain matin… Finalement ça ne laisse pas place aux imprévus et à un peu de spontanéité. C’est ça aussi les vacances, un peu de folie, de plaisir et de légèreté 🙂

  5. Excellent article qui tombe à pic car j’ai eu ce débat avec mon mari aujourd’hui car nous sommes en Vacances en Sicile avec nos 3 enfants et perso j’ai envie de tout voir et de faire un max de visite et les 4 garçons ont envie de farniente piscine et plage … Bon je suis en minorité… Imagine la suite du programme !!.. Pour les sandales je porte des birkenstocks depuis plus de quinze ans quand ct pas la mode donc je valide les tiennes qui d’ailleurs me font de l’œil merci pour le lien d’ailleurs

  6. Je suis à fond pour les vacances farniente au moins une fois dans l’année et depuis que je suis dans la vie active j’en ressent de plus en plus le besoin (alors qu’étudiante, cela m’aurait fait sourire et j’aurais eu tendance à dire “non merci, pas pour moi, il y a trop de choses à découvrir”). Par contre je vis maintenant au Canada, et avec deux semaines de congés payés dans l’année, c’est une autre histoire… clairement cela oblige à faire un choix entre utiliser ses vacances pour se reposer ou bien pour profiter/découvrir/visiter. Pas facile comme choix… J’avoue que les 5 semaines de congé en France c’est juste idéal 🙂

  7. Tu m’as fais rire car ca tombe à pique! J’ai voulu profiter d’un week end solo et pour une fois où je ne bosse pas pour en profiter. Resultat : lever 7h, 3h de route, trouver le camping, monter la tente, aller au marché, aller au lac, decouvrir le paddle, rentrer, aller courir, me preparer, ressortir… et le lendemain sur la route du retour, 1 rando, la decouverte d’une ville, une petite brasse car le lac est à côté dc ca serait dommage et c’est reparti pour 1h30 de route et vite rentrer, ranger les affaires, preparer celle du lendemain…
    Bref heureuse mais crevée! A quand un jour de repos pour me remettre des week end de détente?!
    Au prochain coup, je ferai comme toi : détente et bronzette!

  8. Moi, je n’ai jamais culpabilisé de ne rien faire plutôt que de visiter… en fait, je n’ai pas ce stress de manquer quelque chose car quand je suis à l’étranger, je n’imprègne de l’ambiance, je visite à mon rythme et ce n’est pas une énième visite (même si je visite quand même les centres d’intérêts principaux ça va de soi) qui va changer mon voyage… si je suis fatiguée, je me repose et voilà. J’ai voyagé pendant 1 an en Australie et Asie, et clairement on a raté des choses MAIS on l’a fait à notre rythme, et notre façon… Même si parfois on nous regardait avec des grands yeux qd on racontait qu’on avait zappé quelque chose par confort 🙂 Bises

  9. Oui, j’ai aussi beaucoup de mal à partir pour faire de la farniente, je me dis qu’à ce moment là, autant rester chez moi quoi… Pour moi, quand je voyage, c’est vraiment pour découvrir, une culture, des paysages… bref, c’est rare que je ne fasse rien. Mais sinon, ce que je fais souvent, c’est visite une partie de la journée et farniente l’autre partie, ça permet aussi de ne pas trop se fatiguer!

  10. Hello ! J’ai encore tendance à être comme toi avant, je veux tout visiter quand je vais dans une région où un pays que je ne connais pas (au grand désarroi de mon ex compagnon). J’apprends à me détendre là-dessus mais ce n’est pas évident, je culpabilise parfois en rentrant surtout si des proches ou des collègues ayant visité le même endroit avant me demandent si j’ai vu telle et telle choses et que en fait… non. Mais bon, j’y travaille. 😉
    Sinon pour les chaussures, aujourd’hui je peux en porter de nouveau car c’est super pratique. Notamment les fameuses méduses. J’ai dépassé le stade traumatique du mauvais souvenir d’enfance ! Haha ! Belle journée. 🙂

  11. Comme toi, j’ai longtemps eu du mal à me laisser en vacances. Pour moi, partir en vacances c’était synonymes de visites et découvertes en tous genres. Depuis quelques temps, avec l’aide “appuyée” de mon amoureux, j’apprend à profiter plus et à me reposer, et franchement, ca fait du bien!

  12. De mon côté, je prévois toujours quelques visites pendant mes voyages, mais ça me stresse vite. Donc j’ai appris à ne (presque) rien prévoir, et finalement j’en profite mieux. Même si je déteste toujours autant passer des heeeures sur la plage, ou “perdre du temps” en dormant trop longtemps, j’adore marcher sans but, me perdre un peu dans les rues, les paysages, et ça permet de sortir un peu des sentiers battus et de voir des choses différentes et pas trop touristiques. Et, comme j’aime la cuisine, ce que j’adore voir dans chacune de mes destinations, ce sont les supermarchés. On voit bien les habitudes des autochtones, c’est souvent assez marrant.
    Et au passage, même si au fond je trouve toutes ces sandales (Teva, Birkenstock, méduses, etc.) pas spécialement jolies, j’aime bien en porter, c’est pratique et pas trop moche non plus (je suis fan des méduses à paillettes). Puis chez moi, à la montagne, impossible de porter mes belles chaussures quand je sors donc pas trop le choix…

  13. Juste une info pour les “pro Teva”, elles sont sur showroomprivé depuis ce matin à des prix imbattables 🙂
    Sinon Anne merci pour ton livre qui est vraiment excellent, grâce à toi j’ai repris la course à pied ce matin après 1 an d’arrêt!! (Grossesse puis accouchement avec séquelles). Je compte m’inscrire à un 10km cet automne 🙂
    Et sinon j’attends avec impatience le nom de votre Airbnb de rêve 🙂

  14. J’avais bien aimé Madère aussi, j’en avais parlé sur mon blog. Ca ne vaut pas les Canaries, mais c’est sympa. Et j’ai aussi des chaussures comme ça, noires, trop pratiques pour marcher, jouer au ballon avec mon fils, aller à la plage, etc… sans se soucier. C’est la chaussure facile à transporter et tout terrain. Je prends en général une paire de jolies sandales, et c’est bon pour l’été (ou des espadrilles).
    J’ai aussi arrêté de vouloir tout voir, je m’effondrais au bout de 2 jours!

  15. “Non pas que je stresse pour rien mais je voulais seulement que tout se passe bien. Résultat et forcément, ça génère du stress, un peu d’énervement inconsciemment” comme je me retrouve là-dedans !!! Mon chéri lui est bien plus zen et moins perfectionniste que moi, alors depuis quelques temps j’essaie de moins me mettre la pression, surtout quand il s’agit d’organiser un week-end/des vacances, et c’est souvent plus facile à dire qu’à faire 😉 Souvent j’essaie d’organiser la “trame de fond”, histoire de ne pas partir trop à l’inconnu, tout en laissant une place à l’imprévu et à nos envies du moment 🙂 J’espère que j’arriverai à être détendue pour nos quelques jours à Barcelone en août !

  16. Été 2013 en feuilletant mon ELLE dans un transat “OMG, c’est quoi ces chaussures ?? JAMAIS je ne porterai des trucs pareils !’
    Été 2016 : se balade tranquiloubilou dans NYC avec de belles Téva blanche aux pieds

    Fashion victim, once again 😉

  17. J’ai beaucoup de mal à programmer des vacances farniente, parce que je suis très curieuse et j’adore visiter ! C’est toujours un grand plaisir, même si j’aime programmer des moments de pause quand l’occasion se présente (plage/piscine lorsqu’il y a !). Si j’ai autant de mal à ne vraiment rien faire de mes vacances, c’est parce que j’ai du mal en voyageant à me dire “j’y reviendrai”, je me dis toujours que le voyage est une occasion unique où je ne suis pas sûre de revenir (il y a tant de destinations)… Bon et puis je suis juste surexcitée par le voyage aussi donc envie d’en prendre plein la vue ! Et puis d’un point de vue financier, programmer des vacances pour ne pas sortir d’un hôtel me fait un peu mal je l’avoue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page