Roadtrip Du Nord au Sud de l’Australie: Explorers Way, Etape 3/4

Hi,

road trip sud australie conseil

J’espère que votre été se passe super bien 🙂 puisqu’il est enfin arrivé un peu partout en France. En tout cas, je suis rentrée hier de notre voyage en amoureux à Madère (petit aperçu sur mon Instagram >>) et j’ai été très contente de retrouver Paris sous un beau ciel bleu. Résultat, je profite un peu de cette période « douce » pour continuer à vous parler de vacances, de destinations lointaines… Aujourd’hui, on retourne donc en Australie… mon avant-dernier article sur notre road-trip « Explorer’s Way » en mai dernier.

Souvenez-vous, la dernière fois nous quittions le territoire du Nord pour le Sud de l’Australie. Je reprends donc mon récit en vous racontant la première moitié des étapes dans cet Etat. Le centre rouge continue et le désert aussi, il fait un peu moins chaud qu’à Uluru (et le fameux saut en parachute lol) mais ça reste… assez aride comme endroit.

australie du sud conseil visiteaustralie du sud conseil visiteaustralie du sud conseil visite

Notre première étape (après un vol dans un TOUT PETIT avion, non je n’étais pas rassurée lol) est Coober Pedy ! Une ville qui vit sous terre. En fait il y a très peu de bâtiments en dur « hors » terre, tout est enfoui. Ce qui est assez déstabilisant mais plutôt compréhensif vu la chaleur et l’absence…totale de végétation.

Toute l’économie de la ville tourne autour des mines d’opale. Il y a donc énormément de mines qui ont façonné le paysage… mais surtout des trous énormes un peu partout autour de la ville, de plus dizaines de mètre de profondeur, sans protection. Notre guide nous expliquait que plusieurs touristes étaient tombés dedans… morts. Rassurant pour moi qui avait prévu un petit run le lendemain lol. Même les églises sont sous terre creusées comme des tunnels.

coober pedycoober pedycoober pedyTrop chaud pour du gazon, mais assez plat pour un golf 😛 !

Comme notre guide (du Desert Cave Town & Sunset Tour), il y existe une forte minorité d’Européens du Nord, notamment serbes qui se sont installés ici. Bon moi ce qui m’a le plus surprise (en outre des trous, de la vie sous terre) c’est aussi la longue barrière de 5300km contre les chiens de prairie qui encadrent toute la région et surtout la protège. Et il est vrai qu’on les entendait pas mal hurlé une fois la nuit tombée 0-0. En tous les cas, le paysage était à tomber surtout au coucher de soleil. Je n’ai jamais vu autant de couleurs… au beau milieu du désert !

coober pedycoober pedy
La fameuse clôture
coober pedycoober pedycoober pedy

MAIS je suis bien allée courir le lendemain matin, le guide, coureur passionné aussi, m’avait indiqué un bel itinéraire sans danger 🙂 ! Juste une vue sur le magnifique lever de soleil !

australie coober pedyaustralie coober pedyaustralie coober pedyaustralie coober pedyaustralie coober pedyaustralie coober pedyaustralie coober pedy

Le lendemain s’annonçait surtout comme une longue journée de route (+ de 7h). Nous décidons, puisque nous avons loué des 4×4, de quitter la route goudronnée pour suivre la piste qui… est un petit raccourci mais dont la conduite est bien plus compliquée à tenir : poussière, irrégularité, animaux sauvages. Cela étant dit, c’était quand même plus passionnant que de suivre la ligne droite.

Résultat, nous avons même pu visiter le célèbre Lac Eyre, lac salé de la région… Franchement, avant de descendre et de m’approcher, j’avais l’impression que c’était un mirage ! Je n’avais jamais vu un aussi beau lac salé depuis Death Valley (et ça date !>>)

Ooo oui, j’en ai profité pour prendre la volant même si je n’avais pas 25 ans, il y avait peu de chance pour qu’il nous arrive quelque chose. Enfin, nous avons fait une petite pause… littéralement au milieu de nul part. Mais vous savez, ils ont quand même les pompiers là-bas 😉 ! Bon je vais en profiter pour casser un mythe. Les cowboys là-bas utilisent… des moto-cross pour rassembler le bétail. Adieu les chevaux et les beaux chapeaux, hello les pétarades et le casque. SNIF

australie coober pedyaustralie coober pedy
Quelle déception !!!australie coober pedyaustralie coober pedyaustralie coober pedy

Après toute cette piste et avoir (enfin) quitté le désert… je remarque rapidement un tout….petit changement de climat. Il faut savoir que, contrairement au Nord, le Sud a un climat assez similaire à celui du bassin méditerranéen… Sauf inversé puisque nous sommes dans l’hémisphère Sud. Résultat, si en France c’était le printemps (enfin à peu près), en Australie du Sud, c’était l’Automne. Je peux vous assurer que c’était assez déstabilisant. Déjà qu’en France, nous avions quitté Paris encore loin du printemps, j’ai eu l’impression de m’être fait sucré : le printemps et l’été réunit…Zou sans passer par la case chaleur/soleil, directement à l’Automne.

Heureusement, ce n’était que le début de l’automne, il faisait encore beau et bon, les feuilles rougissaient à peine. Nous arrivons juste à la nuit tombée dans le parc national de Flinders Range, le temps d’avoir la peur de notre vie en 4×4 en croisant je ne sais combien de kangourous souhaitant traversées… et malheureusement de nombreux déjà écrasés. Nous n’avons quasiment pas roulé de nuit en Australie et je comprends totalement pourquoi, c’est bien plus dangereux que de jours.

AUSTRALIE DU SUDAUSTRALIE DU SUDAUSTRALIE DU SUDAUSTRALIE DU SUD

Je tombe littéralement de fatigue et j’ai…. FROID pour la première fois du séjour. Ce soir nous dormons dans des tentes de luxe… on fait du GLAMPING. Une tente mais un lit et une très belle salle de bain. Franchement, c’était magique, car j’ai pu ensuite observer les étoiles. Je ne les avais jamais vu aussi brillantes et belles (ou peut-être que je n’avais jamais pris le temps de m’en rendre compte en France aussi 😉

Adresse : Wilpena Pound Resort – Ikara Safari Tents 1 Wilpena Road

australie coober pedyaustralie coober pedy
Face à ma tente au petit matin, le rêve !australie coober pedyaustralie coober pedyaustralie coober pedy

Le lendemain, je suis partie courir de nouveau très tôt pour le lever du soleil. J’ai suivi un petit bout de chemin de randonnée car autant vous dire qu’ici, c’est le paradis des randonneurs. Le meilleur moment pour croiser le plus d’animaux (kangourous, autruche, oiseaux multicolores, wallabys) est vraiment à l’aube. Je crois que c’est ce jour-là que j’ai pu réaliser l’une de mes plus belles sorties. J’ai été très émue car les kangourous étaient peu méfiants et me suivait en sautant (bon ils allaient hyper vite). C’était magique, un run suspendu dans la forêt.

J’ai rejoint toute l’équipe ensuite pour exploration plus historique du parc et plus précisément de Brachina Gorge… sauf qu’il n’y avait pas du tout d’Eau loool. Nous avons pu constater le lit de la rivière totalement asséché mais qui avait, lors des grosses pluies, tout de même réussi à emporter des énormes troncs d’arbres. Notre guide était passionné de géologie et a pu nous retracer toute l’historique de la région. Comme pour Uluru, c’était anciennement le fond d’un océan.. ce qui explique les formes actuels des montagnes et des roches.

australie sudaustralie sudaustralie sudaustralie sud

Nous avons fait une petite pause par le célèbre Prairie Hotel, qui est un « éco hôtel »… mais aussi très connu en fait pour…ses petits plats à base, notamment, d’Autruche et de Kangourous.. VOILÀ VOILÀ bon je vous rassure moi je n’y ai pas du tout gouté ça ne me tentait aucunement. Le cadre était magnifique mais la carte du restaurant me tentait un peu moins, heureusement ils ont pu faire une option sans lactose et végétarienne.

australie sud

Ces petites girouettes servent en fait à pomper l’eau d’un puit grâce au vent… et pas seulement à faire jolie 😉

australie sudaustralie sud

Nous sommes restés une nuit de plus dans le parc mais cette fois, dans des Eco-villa assez isolées. Je me serais bien vue y rester plus longtemps, tellement le lieu était calme et reposant. Dans ma chambre, j’avais un énorme velux que je pouvais ouvrir afin d’observer les étoiles…. Totalement fou 😉 !

(petit péage après l’Autruche) 

Mais malheureusement, le lendemain, il était déjà temps de retourner vers la civilisation. Après un gros brunch dans un lieu assez unique (une ancienne ferme de moutons : Arkaba) nous avons pris la route direction Adélaïde… qui est, certes, la dernière étape pour l’Explorer’s Way mais pas NOTRE dernière étape. Nous arrivons un peu tard et la ville vit aux heures anglaises… lol genre à 17/18h tout est fini, fermé. Résultat, nous n’avons pas pu du tout en profiter et c’est un de mes gros regrets 🙁 car la ville avait juste l’air génial. Heureusement, le lendemain, j’ai pu en avoir un petit aperçu en allant courir avant que nous partions pour notre dernière étape… une si belle étape que j’ai préféré vous consacrer un article rien que pour celle-ci !

En tout cas après plus de 10 jours sur la route, loin de toute grande ville… voire civilisation, ce retour à Adélaïde m’a paru bien étrange. J’avais un gros pincement au cœur. J’aime tellement les road-trips en pleine nature, les grands parcs nationaux, j’aimerais qu’ils ne se terminent jamais !

N’hésitez pas à relire la première et la deuxième parties du road-trip Explorer’s Way dans le Territoire du Nord australien. J’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à me suivre sur instagram ou Snapchat (mon pseudo: AnneDubndidu), j’essaie toujours de partager avec vous mes voyages ! Vous pouvez d’ailleurs les retrouver avec le #DubndiduTrip sur Instagram !

@ très vite et bon dimanche !

Ne vous arrêtez pas là !

Roadtrip Du Nord au Sud de l’Australie: Explorers Way, Etape 4/4

Roadtrip Du Nord au Sud de l’Australie: Explorers Way, Etape 4/4

Hi, Bouuuu c’est déjà mon dernier article sur notre road-trip en Australie, ça va faire un peu plus de deux…
Retour sur Mon Premier Saut en Parachute

Retour sur Mon Premier Saut en Parachute

Hi, Je vous avais un peu “teasé» dans mon dernier article sur l’Australie.. mais j’avais vraiment envie de vous parler…
Roadtrip Du Nord au Sud de l'Australie: Explorers Way, Etape 2/4

Roadtrip Du Nord au Sud de l'Australie: Explorers Way, Etape 2/4

Hi, Mon récit de voyage à travers l’Australie continue 🙂 !! N’hésitez pas à relire la première étape du voyage dans ce…

3 réflexions sur “Roadtrip Du Nord au Sud de l’Australie: Explorers Way, Etape 3/4”

  1. Tes photos sont toujours aussi belles, et ce coucher de soleil *-*
    Courir avec les animaux devait être magique. J’adore quand tu racontes tes trips, ça nous fait voyager aussi en quelque sorte 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page