Don’t Start Now #868

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Pour une fois, je dois dire de mon côté que je suis dans un petit brouillard déprimant. Je ne sais pas trop à quoi c’est dû, mais je me dis que ce petit look et cet article vont être l’occasion d’éclaircir tout ça. Avec mon travail j’ai l’impression d’être dans un tourbillon sans fin, sans pause, du moins pas réellement. Il y a des ralentissements, mais à aucun moment donné, je me dis que j’ai terminé mon travail comme quand j’étais étudiante. Hop, c’est la fin des partiels je peux vraiment NE rien faire pendant plusieurs jours.

Je me souviens, j’adorais regarder la télévision devant des émissions de MTV: Les Kardarshians, ou de déco. Plus c’était vide, moins je devais réfléchir, plus ça me plaisait. J’avais besoin de ça pour recharger mes batteries. Là, j’ai cette sensation de maintenir mes batteries à demi-chargée tout le temps sans jamais être à 0 ni à 100%.

Résultat, je suis à fleurs de peau très souvent. Je ne pense pas que ce soit lié aux hormones. Même si je crois profondément dans l’influence du cycle menstruel sur nos humeurs, je n’ai pas envie de me voir soumettre tout mon quotidien à ce cycle. Cela me parait un peu trop irrationnel.

Je m’en suis aperçue en lisant les 2 critiques négatives que le podcast de Matthieu et moi animons (je vous en parlais ici).Ce n’est RIEN 2 critiques négatives dans l’océan de positif que nous recevons, que je reçois de vous. De plus et franchement, j’ai maintenant une carapace assez épaisse pour encaisser les réflexions et les critiques. Je suis devenue  très patiente et détachée.

Si ces critiques m’ont touchée, c’est plutôt parce qu’elles attaquaient le couple que nous formons et la créativité que nous investissons dans ce podcast. Enfin, j’ai trouvé les mots durs et injustes. En dépit des années, je ne comprends pas comment on peut émettre des jugements si violents en se fondant sur des extraits si courts et dans un contexte si particulier. Ne dit-on pas de ne pas juger un livre seulement sur sa couverture ? Ma couverture est les réseaux sociaux. Elles m’ont retournée l’estomac et ont donné lieu à plein de questionnement: suis-je une mauvaise petite copine ? est-ce que mon féministe est trop envahissant ? suis-je vraiment si agaçante et agressive que ça ? chiante ? nombriliste ?

Je cogitais, je ruminais tout ça en moins, jusqu’à enfin en parler à une amie qui m’a juste demandé ce qui me dérangeait vraiment. Ce n’était pas ces critiques. Notre podcast est difficile à réaliser car il est à 4 mains, je suis rodée à cet exercice, pas encore Matthieu. On a mis en place des solutions, on a tout de suite communiqué pour chasser cet éléphant de la pièce.

Mais ce ventre serré, ce coeur lourd, sont toujours là. Ce n’était pas ces critiques qui me retournaient, c’est quelque chose que je n’arrive pas à exprimer qui me tire un peu vers le bas. J’ai cette énergie de mettre un pied devant l’autre sans trop réfléchir mais parfois, je me demande si je n’ai pas besoin de parler à un professionnel. Comprendrait-il mon travail et donc mes difficultés ? Je ne sais pas trop. N’est-ce pas le blog ma plateforme un peu cathartique ? Je garde mon ventre noué et mes petites apnées sociales en espérant que ce ne soit qu’une passade.

T-shirt H&M Conscious
Pull – Natura
Jeans – Oysho Life
Bottines Sezane
Sac – &Other Stories

n

Lorsque nous étions à Séville (dont je vous partage mon carnet de voyage ici >>), j’ai craqué pour ce joli pull Natura, fait main et en laine espagnole. J’y fais très très attention. Il est chaud, doux. Sa couleur est basique et sauf accident de machine à laver, j’espère le garder longtemps.

J’ai continué …enfin je continue à vider mon dressing sur vinted. Ce rangement de mes armoires pour les ventes me permet de trier énormément. Je le fais très progressivement cela dit. Rien de tout radical à tout jeter par-terre mais en 1 mois 1/2, j’y vois plus clair (et ça me fait du bien). Je veux poursuivre ce rythme jusqu’à l’été où j’espère avoir fini de vider.

En attendant, je retrouve des petites choses que j’avais acheté…sans jamais porter. C’est le cas de ce sac &Other Stories. Je l’avais acheté aux soldes d’hiver de l’an dernier. Il était dans son tote bag. Je ne portais que mon Sezane noir que vous voyez tout le temps, qui n’est pas d’ailleurs hyper pratique maintenant que j’utilise le nouveau. J’en suis très contente. Il est original, facile à associer. C’est parti pour le porter non-stop jusqu’en juin !

@ très vite

Ne vous arrêtez pas là !

Million Ways #868

Million Ways #868

Hi, J’espère que vous allez bien ? Ce weekend, nous étions (avec Matthieu, je ne parle pas de moi comme…
Switch #867

Switch #867

Hi, J’espère que vous allez bien ? Vous le voyez bien, enfin un article look blabla. Même si je n’étais…
Proudly Influencer #860

Proudly Influencer #860

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Ici c’était encore sous…

10 réflexions sur “Don’t Start Now #868”

  1. Ohhhhhh mais des bisous des bisous des bisous ça va finir par passer et la fin de l’hiver c’est toujours compliqué ! (ma mamie m’a dit une fois que “tout finit toujours par passer” depuis je me répète cette petite phrase dans les moments de “moins bien”.) Je t’envoie un HUG d’Alsace (et il est top top ce podcast !!!)

  2. Hello !
    J ai moi aussi envie de t envoyer plein d encouragements car j adore ton / votre travail !
    Mais je ne suis pas sûre que ça suffise.
    Je pense à trois choses pour aller mieux :
    – prendre des vraies vacances déconnectées (même si ce n est que quelques jours…)
    – t’aider d un stagiaire qui pourrait t aider sur une partie de ton job et ainsi retrouver une sérénité
    -aller parler à un psy. Un psy n a pas besoin de comprendre tous les métiers précisément pour t aider…
    Voilà les quelques pistes auxquelles j ai pensé
    Bon courage
    Élodie

  3. Coucou Anne,
    courage! Déjà l’important c’est de te donner le droit de ne pas être à 100%, d’être plus sensible que d’habitude, pas à l’aise… Nous ne sommes pas des robots, la vie est faite de hauts et de bas et parfois cela arrive sans raison grave ou identifiée.. c’est comme ça..
    Essaye de prendre un peu de temps pour toi, chouchoute toi et écoute toi!
    Et fais plein de câlins à Pippa et tes petits matous, le pouvoir des animaux dans ces moments là est incroyable, ils peuvent vraiment nous aider à nous sentir mieux!
    J’espère que cette phase passera vite, et encore une fois bravo pour tout ce que tu fais et que tu apportes à travers ta présence sur les réseaux sociaux, vraiment t’es une championne 🙂
    Des bises
    Myriam

  4. C’est normal de ressentir un coup de mou quand on est entrepreneur. Les compliments nous font plaisir, mais les critiques sont des flèches qui empoisonnent. On se donne tant, on essaie de faire le mieux possible sans compter ses heures, et ce n’est jamais assez.
    Un peu de recul, de moments avec les gens que tu aimes, te remémorer pourquoi tu fais tout ça…
    Prendre chaque critique, la décortiquer : je ne suis pas d’accord avec telle partie mais ça m’interpelle sur telle autre par exemple (pour toi seule, je ne parle pas de répondre).
    Et hop!
    Bon courage

  5. Bonjour, ce que vous faites est difficile à gérer , vous vous exposez et vous livrez beaucoup avec toujours sincérité . C’est pour cela que les critiques font si mal . Vous devriez vous accorder des vacances , des vraies pour décompresser.
    Bon courage et c’est toujours un plaisir de vous lire et vous écouter.

  6. Coucou Anne,

    Je comprends totalement ce que tu ressens et je pense que ces petites passades arrivent à beaucoup de monde… J’ai 26 ans et j’ai décidé de consulter une psychologue l’année dernière (je ne savais même pas trop pourquoi et quoi lui raconter la première fois!) et au final on se rend compte que tout ce qu’on ressent, et ben ca fait beaucoup pour nous petits êtres humaines! Tu peux toujours essayer, alors après quel interlocuteur choisir en face, c’est pas toujours simple de trouver ce qui te correspond… Mais en parler fait un bien fou!

    PS: moi j’adore vos podcasts, ils me tiennent bien compagnie lors de mes sorties longues, du coup le format 1h ne me dérange pas du tout bien au contraire!!

    Sur ce je t’envoie plein de courage et d’ondes positives, ca va aller 😉

    Cyrielle

  7. Bonjour,
    Malheureusement l’être humain est mal fait et un jugement a plus de conséquences que 100 compliments…
    L’intérêt c’est que ça permet de se remettre en question aussi… Si ça nous touche c’est que ça nous parle un peu (sinon on se dit juste “euh non, tu es totalement à côté de la plaque mon gars!”). Ca ne veut pas dire que la personne a 100% raison, mais qu’on se sent concerné par le sujet de la critique et qu’on a envie d’y réfléchir… Parfois pour se dire qu’il/elle a raison, parfois pour se dire qu’après réflexion il/elle a tort.
    Ce que je vais dire est sans jugement, c’est juste une impression de ce que je ressens : parfois je parcours les commentaires des tes photos sur instagram. Et c’est vrai qu’il y a des commentaires qui peuvent être très négatifs. D’autres par contre m’ont l’air assez neutres, et tu sembles sur la défensive, répondant au quart de tour (parfois un peu de façon agressive) à quelque chose perçu comme négatif alors que la personne ne le pensait pas du tout comme tel. En d’autres termes, c’est vrai que tu sembles à fleur de peau, et que tu sembles te sentir très vite agressée. (Ce qu’on peut comprendre si on est marqué par du négatif, on peut être à l’affut, sans s’en rendre compte).
    Tu ne pourras malheureusement pas faire en sorte que les autres interagissent comme tu le souhaites (et c’est dommage que tout le monde ne soit pas bienveillant!). Par contre tu peux changer ta façon de voir/vivre les choses.
    En tout cas ça ne doit vraiment pas être facile à vivre… Courage

    1. Hello Audrey,
      Je pense que si tu étais perpétuellement critiquée depuis plusieurs années, même avec beaucoup de patience, tu serais vite sur la défensive 😉

      1. Oui oui, c’est ce que j’ai aussi écrit ; qu’on peut comprendre que quelqu’un soit sur la défensive en était marqué par le négatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

This endpoint has been retired

Les actus

Retour haut de page