Hi,

J’espère que vous allez bien ? Olalla enfin un article blabla. Je dois avouer avoir pris très peu de photos de mes looks non pas parce que je me balade à poil mais par manque de temps. J’en avais déjà parlé à quel point Instagram ABSORBE mon temps. J’ai passé une petite période à vide fin août: ma mini crise de la trentaine. Car ça y est la barre est tombée. J’ai 30 ans. Je ne me sens pas changée, je ne me sens juste plus ferme et sûre. Je sais ce que je veux, je sais ce que je ne veux pas et je fais avec tout ça ma petite tambouille du bonheur.

Fin août/septembre, je ne dirais pas que j’étais malheureuse, je dirais que j’étais un peu larguée. De par mon métier, je me dois d’être à la pointe de toutes les petites nouveautés des réseaux, je me dois d’être perpétuellement créatrice et créative. C’est épuisant, vidant car ce mouvement ne s’arrête jamais. Or, je crois sincèrement que pour être créative, j’ai besoin d’avoir ces temps de non création. Tout simplement.

Résultat, entre ma blessure au dos (je vous le dis souvent, mais une blessure c’est un HURLEMENT de votre corps dont vous avez un peu trop ignoré les murmures “ralentis, t’es fatiguée ma cocotte”, là c’est entendu “arrête-toi j’avance plus) et des hauts et des bas dans mon couple, j’étais au fond du sot ou de la mine, vous choisissez l’image qui vous parle le plus.

En 2020, je n’ai pas ressenti de déprime. En 2021, j’ai été frappée de lassitude, d’exaspération, de frustration, d’agacement. Rien n’allait vraiment, tout était un peu bancal. Je ne déprimais pas, mais je n’avais plus cette petite joie, cette appréciation des petites choses.  Tout n’était pas tout noir, c’était juste gris en plein été.

Je n’ai pas réussi à mettre les mots dessus alors j’ai fui le blog. Pourtant, cet automne, j’ai eu en moi ce désir profond d’écrire à nouveau. J’ai même suivi une petite formation en ligne pour apprendre à écrire des nouvelles. Je m’écris ces nouvelles dans ma tête le soir en me couchant. Pouf, je les oublie dès le lendemain matin. Une autre la remplace quand je pars faire du vélo ou courir. Lundi dernier, je me suis aménagée une très longue pause à midi pour faire 2h30 de vélo. J’ai passé 2h30 à m’imaginer future présidente et à lister, toujours dans ma tête, les mesures que je mettrai en place.

Mon cerveau s’arrêtera t-il un jour ? Je ne sais pas mais à force d’écrire sur un thème au lieu de juste écrire, il déborde et je renverse le sur-plus dans cet article. Je noie aussi mes excuses pour ce silence. Mais je me demande si justement, vous aussi n’avez pas ressenti ce petit passage à vide ? Comme si nous n’avons pas pu souffler depuis le début de la pandémie.

S’arrêter de vivre puis d’un coup vivre à 200 pour rattraper le temps perdu.

J’avais envie, j’étais assoiffée puis il y a quelque chose en moi de tout gris qui n’y arrivait pas. Je me faisais des montagnes de chose que je faisais sans soucis avant 2020. Le pire: les évènements publics, rencontrer des nouvelles personnes, rencontrer des amis. J’adorais avant, je me faisais une joie de créer des évènements avec vous. Puis, j’ai été prise d’anxiété, de stress et surtout de dépréciation. J’avais cette impression que chaque personne que je rencontrais, me critiquait, me détestait en fait. Je n’avais plus l’énergie de l’affronter ou de lutter si cela s’avérait vrai. Quoi de mieux que de s’isoler, de tout refuser, de se cacher pour croiser le moins de monde possible et éviter ces situations.

Voilà une petite plongée dans le tout gris, dans mon absence. La bonne nouvelle ? Je crois que c’est derrière moi, j’ai repassé la 2nd en ayant pris un peu de recul, de vacances, de repos. Alors si jamais tu es dans ce monde tout gris, demande de l’aide et prends du temps pour toi.

Pull – Sezane
Veste – Asos
Jeans – BDG
Chaussures – NAE
Sac – Sezane

Un petit look adapté à la météo particulièrement clémente de Montpellier. Nous profitons d’un automne magnifique qui nous a permis de continuer à nous habiller léger ET de profiter de la nature ainsi que des couleurs d’automne sans limite 😉 Mais c’est une autre histoire.

2 nouveautés de chez Sezane… même si la marque me déçoit de plus en plus. Elle est certes progressivement très engagée et respectueuse de l’environnement, mais ces engagements ne se retrouvent pas dans la qualité des produits. Or, quand j’achète neuf, j’investis. Si je suis très contente de mon nouveau sac, je ne peux pas en dire autant pour ce joli pull bleu. Il est fragile, je suis rude avec mes vêtements. Je ferai de mon mieux avec toi petit pull.

La preuve… vous connaissez cette veste ? Je crois qu’elle a 10 ans et je la porte toujours avec énormément de plaisir. Est-elle has been 😛 ?

@ très vite

PS: Vous pouvez maintenant aussi me retrouver sur Tiktok, j’alimente un autre monstre mais avec du contenu un peu différent prochainement. J’espère que ça vous plaira si jamais vous êtes par-là 😉

Ne vous arrêtez pas là !

Don't Start Now #868

Don't Start Now #868

Hi, J’espère que vous allez bien ? Pour une fois, je dois dire de mon côté que je suis dans…
Million Ways #868

Million Ways #868

Hi, J’espère que vous allez bien ? Ce weekend, nous étions (avec Matthieu, je ne parle pas de moi comme…
Soldes d'été: Sélections Yoga

Soldes d'été: Sélections Yoga

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je continue mes sélections soldées… et je ne pouvais pas passer à côté…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page