Running pour Débutantes : Comment Passer le Cap ? #141

Hi,

débuter course à pieds conseils running

Bon je le reconnais, j’ai eu du mal à trouver un titre à l’article mais aujourd’hui j’aimerais partager quelques conseils aux coureuses débutantes qui souvent se heurtent après 1 mois, 1mois 1/2, 6 semaines ou un peu plus, à un cap, à une période de découragement, de démotivation, de stagnation ou de lassitude.  Je surnomme cette période un petit “mur”, certaines vont raccrocher doucement leurs baskets sans vraiment remarquer l’abandon et d’autres vont surpasser ce mur et “transformer l’essai” pour devenir des runneuses régulières, voire plus.

En effet, lorsque l’on débute, chaussez ces baskets et partir courir relève souvent d’un grand changement, d’un bel effort par rapport à ce que l’on pouvait faire auparavant. Malheureusement, on se heurte également à l’effort physique en lui-même : courir, qui peut souvent être décourageant surtout si les résultats ne sont pas au rendez-vous et la difficulté, voire la douleur physique, très démotivant. On se remet très rapidement en question, notre motivation vascille. Ce n’est pas une période facile : débutant + 6 semaines. C’est même finalement LA plus dure lorsque l’on débute, on n’est plus trop sûre de soi, on suit pourtant tous LES bons conseils pour bien débuter la course à pieds… mais aucun conseil quand on ne débute plus vraiment mais qu’on rencontre quand même des difficultés.

Si vous hésitez encore à chausser vos baskets et à vous élancer, je vous invite vivement à relire cet article : Conseils pour débuter le running >. Dans ce post, je vais me concentrer en fait sur l’étape 2, ça y est vous avez débuté, il est présent question de vous accrocher coute que coute et continuer.

débuter course à pieds conseils running

2012 VS 2014

Ni débutante, ni confirmé, on comble le fossé, on répond aux hésitations pour dépasser cette période délicate mais stratégique dans un parcours de future grand coureuse ;).

Décomplexer vos performances / Être fière de ses progrès : Comme je le répète souvent, nous avons TOUS été des débutants, TOUS, même la fille qui vous dépasse en souriant, même le papy avec le maillot de marathon de votre ville datant de l’an dernier. Nous sommes tous passé par-là, nous avons tous soufferts, nous avons tous craché notre poumon au bout de 10min les premières fois. Personne ne passe de 0km à 5km en une semaine, mais tout le monde à force de détermination, de motivation, d’implication et de régularité peut y arriver. Votre copine mettra 2 mois à courir 5km, vous peut-être que 1 mois ou 3… Nous avons chacun une échelle différente de progression, de fait ne vous comparez jamais aux autres, au contraire soyez fière de vous, soyez fière de ce que vous atteignez et surtout cherchez toujours à être meilleure que vous-même. Acceptez d’y aller progressivement !

– Se forcer pour se dépasser : cette fille qui court avec le sourire vous donnait l’impression que courir était facile, agréable, simple. Malheureusement après quelques semaines et des tours de parc, courir est une activité que vous n’appréciez toujours pas, pour ne pas dire détester. C’est vrai, pourquoi courir ? à quoi ça sert de courir ? Courir après quoi ?  Honnêtement, courir est une activité qu’il faut apprendre à apprécier, elle se révèle au fur et à mesure des kilomètres, des progrès, des paysages, des foulées car courir est plus qu’un sport, c’est une introspection, c’est un dépassement et une nouvelle connaissance de soi et de ses limites. Ainsi, il faut se forcer (un peu) au début, se forcer car la sensation du “je l’ai fait / je l’ai quand même fait” à la fin de votre session running sera votre carotte avant que vous n’appréciez cette session en elle-même, avant que vous ne profitiez vraiment du fait même de courir. Oui courir est dur, oui il existe des activités sportives plus fun et drôle, aimer courir s’apprend et cela peut prendre du temps.

débuter course à pieds conseils running

Première photo prise pour le blog en tant que “runneuse”, elle date de début 2012

Pas d’excuses : Oui bien sur si vous avez un impératif, il faut reporter votre sortie running mais si l’excuse c’est le nouvel épisode de Downton Abbey ou le mauvais temps… ça n’en est pas une. Et des excuses, vous allez naturellement en avoir et de plus en plus au fur et à mesure que les semaines avancent, au fur et à mesure que votre motivation, votre “entrain du débutant” vont s’amoindrir. Tenez bon. Oui c’est de moins en moins facile, mais pensez très fort à ce que vous avez déjà atteint, ne mettez surtout pas de côté ces efforts déjà fournis et continuez à aller plus loin.

– Programmer et se tenir à son programme pour débuter le running: Rien de mieux que se créer un petit planning sportif en fonction de vos disponibilités afin de programmer votre sortie course à pieds et l’objectif de cette sortie : 20min de course non-stop ? 10min de course, 5min de marche, 10 min de course ? 2km ? Ce planning peut aussi être très utile pour constater vos progrès au fil des semaines et/ou de suivre un plan d’entraînement spécial débutant. Ecrivez tout cela si vous en ressentez le besoin, préparez vous un plan de running débutant.

Courir, une habitude : Préparez tout ce qu’il faut pour que courir devienne une habitude : le moment de la journée, le jour, vos vêtements préparés la veille. Rassemblez votre équipement dans un lieu bien précis chez vous pour ne pas passer 20min à chercher votre brassard de running au moment de partir. Simplifiez-vous la vie pour passer de la corvée à l’habitude, et une habitude devient beaucoup plus facile à réaliser et à répéter. Mardi/Jeudi je cours, votre corps va l’intégrer et cela viendra naturellement au bout de quelques temps.

Avoir un objectif en vue : Même si c’est dans 6 mois, 1 an, s’inscrire à une course officielle peut vous permettre de “tenir”, de ne pas vous décourager car il y a CET objectif, car vous avez pris cet engagement ;), un peu fou certes mais qui peut vous changer en quelques semaines et renouveler votre motivation quand vous allez rencontrer ce fameux coup de mou.

– Le nombre fait la force : N’hésitez pas à motiver d’autres ami(e)s pour vous suivre dans cette nouvelle aventure sportive, mais attention, ne fondez pas votre uniquement motivation dans l’accompagnement de votre meilleure amie à la sortie running. Si votre amie flanche, re motivez-la mais ne vous laissez pas démotiver vous aussi. Essayez de créer une habitude autour de votre sortie course à pieds, plus cela deviendra un réflexe, moins cela sera une corvée. Si vos amis ne sont pas motivés, n’hésitez pas à chercher peut-être un club d’athlétisme ou un mini groupe de running dans votre ville ? (quelques conseils par-ici)

débuter course à pieds conseils running

Investissez pour ne pas regretter : Même si je conseille d’ordinaire le contraire, j’ai crû comprendre par certains retours qu’investir dès le début dans un bon équipement permet de garder l’envie et la motivation de courir et surtout de persévérer. Forcément, la paire de baskets payée 100 euros, ça fait mal au coeur de l’abandonner seulement au bout de 6 semaines dans un coin de votre armoire, elle est malheureusement la preuve que vous avez pu courir, que vous pouvez encore le faire, rien ne vous retient que cette petite voix : j’y vais… j’y vais pas 😉 ? De plus, même si vous débutez, une bonne paire de baskets est le minimum pour bien commencer.

Trouvez des lieux qui vous motivent : Marre de tourner en rond dans ce parc qui a vu votre première foulée ? Marre de ce tapis de course et ce même mur ? N’hésitez pas à changer vos parcours et lieux d’entraînement pour varier les plaisirs et vous remotiver : nouveaux arbres, nouveaux virages, nouveaux paysages, mine de rien ça aide à se motiver.

Motiver votre cerveau : Parce qu’il lui arrive de s’échauffer et de beaucoup se questionner durant ses longues minutes de course à pieds, lui aussi il doit prendre l’habitude de l’effort. J’adore courir car, j’entre soit dans un silence  total, je fais le vide COMPLET et je ne vois pas le temps passé, comme si je m’absentais, soit mon cerveau est en ébullition et me bombarde d’idées, de choses à faire. J’aime ces deux comportements, mais quand j’ai débuté, j’étais assaillie de doute, d’envie de vérifier combien de temps j’avais couru, si j’avais atteint mon objectif, puis je m’ennuyais, il fallait que je pense à quelque chose. Le cerveau va s’habituer à cette nouvelle situation, mais au début c’est franchement délicat, on se sent bien seule. N’hésitez pas à écouter de la musique, d’une part ça vous occupera et d’autre part ça vous motivera ;). Vous pouvez aussi écouter un livre audio.. ou vous raconter des histoires, parlez-vous ! enfin à vous-même hihi. N’hésitez pas à relire les 75 pensées qu’une runneuse peut avoir >> car il s’en passe des choses là-haut.

Récompensez-vous : un bon smoothie, un bain, une après-midi shopping, une manucure…on évite la logique du “j’ai couru 30min = 200kcal donc j’ai le droit à 2,5 cookies” mais on n’hésite pas à se récompenser avec quelque chose qui nous fait PLAISIR, car vous le méritez, non pas physiquement, mais globalement : le fait de courir, votre motivation, vos efforts. Vous avez gagné ce droit !

TENEZ-LE COUP, vous avez réussi à débuter, ça serait terriblement dommage d’arrêter en si bon chemin. N’oubliez pas pourquoi vous avez débuté et continué, persisté… il y a une expérience encore plus positive tout au long de ce chemin pour vous, votre corps et votre mental. Une fois que vous n’aurez plus besoins de toutes ces petites astuces pour sortir courir, vous aurez passé ce fameux cap, vous serrez passés au stade de la réelle pratique et du plaisir.

N’hésitez pas à relire les articles suivants 😉 qui vous aideront également :

La naissance d’une sportive ou presque

Toutes les raisons qui me poussent à courir / Pourquoi je cours ?

–  Quand la motivation n’est plus là (et comment la retrouver)

Conseils pour bien débuter la course à pieds 

Avez-vous déjà rencontré cette période difficile quand vous débutiez ? N’hésitez pas à partager vos expériences et vos conseils en commentaire 🙂

à très vite

PS: Dernier jour pour participer au concours Lonely Planet >> 

>> et les inscriptions à la Session Running #2 du Dubndidu Crew sont ouvertes sur la page Facebook >

PS: Bon-Plan : Les frais de port sont offerts  chez Under Armour sans aucun minimum d’achat  >>

Ne vous arrêtez pas là !

Selections Trail et Running Spéciales Automne sur I-RUN

Selections Trail et Running Spéciales Automne sur I-RUN

Hi J’espère que vous allez bien ? Je profite des réductions d’automne pour vous publier un article sélection sur i-run.fr…
Sélections soldes d'été 2020 sur I-run.fr : Trail, Running...

Sélections soldes d'été 2020 sur I-run.fr : Trail, Running...

Hi, Les soldes 2020 d’été ont débuté depuis quelques jours! Je sais que vous êtes nombreux/ses à attendre cette période…
Objectifs Sportifs 2020: Annulés ! Comment garder sa motivation ?

Objectifs Sportifs 2020: Annulés ! Comment garder sa motivation ?

Hi, J’espère que vous allez bien ? Il y a une ou deux semaines, je vous avais partagé une vidéo…

49 réflexions sur “Running pour Débutantes : Comment Passer le Cap ? #141”

  1. Très bon article Anne comme toujours. Je trouve qu’il s’adresse aussi bien aux débutants qu’à ceux qui pratiquent depuis plusieurs mois ou années et sont en baisse de motivation.
    Pour ma part, j’ai commencé à courir il y a presque un an. J’ai été arrêtée un mois il y a peu pour raison de santé.
    Lors de la reprise il y a deux semaines, j’ai constaté une inévitable baisse de performances qui m’a donné l’impression de revenir presque à zéro. Alors qu’à bien y réfléchir, ce n’est pas si catastrophique que cela deux minutes de plus sur le chrono et de peiner un peu après un problème physique assez conséquent. J’applique au quotidien presque tous les conseils que tu donnes dans ton article et c’est vrai que cela m’aide beaucoup à surmonter cette mauvaise période.
    Je crois que le plus dur dans le sport, c’est d’accepter de ne pas être toujours au top et de résister à l’envie de se comparer aux autres et à nous-même lorsqu’on était à notre meilleure période. C’est mortel pour le moral.

  2. Coucou Anne !

    Après 2 mois et demi je ne suis toujours pas passée par cette phase de découragement … Ton blog y est pour vraiment beaucoup ! J’ai également comme astuce l’application Nike + Running et le fait d’avoir acheté des bonnes baskets et des habits adaptés 🙂

    Alors un gros merci pour toute la motivation que tu apportes aux débutants et pour tes précieux conseils ! 🙂

  3. Salut anne, je ne suis plus vraiment une débutante je pense ça fait plus de 8 mois que je cours plus ou moins régulièrement , mais la je connais une phase de démotivation due au manque de progrès … Comment faire pour passer ce stade ou on a l’impression de stagner ?

    Merci 🙂

  4. Coucou,
    Merci pour ce post, ce matin je n’avais pas envie de courir mais finalement j’y suis allée juste après avoir lu ton post.
    J’ai commencé il n’y a pas très longtemps (août) et c’est vrai que le changement de temps n’aide pas vraiment. Avec le froid je n’arrive plus à tenir la durée au bout de 15 – 20 min je commence à avoir du mal à faire avancer mes jambes :-(, mais le froid m’aide à courir plus vite sans que je m’en rende compte, c’est peut-être pour ça que je ne tiens pas sur la durée. Aujourd’hui j’ai couru 15 min, j’ai marché et je me suis dit, en me rappelant ton post et pourquoi pas recourir encore, j’ai couru 10 min de plus. En rentrant j’ai pu continuer avec des abdo-fessiers.
    Encore merci et ton blog est super 🙂
    Bonne fin de week-end

    1. Coucou Sarah,
      Tout d’abord bravo pour tous ses progrès, après tu verras, même en courant plus vite tu pourras quand même tenir 😉 Il ne faut pas se décourager au contraire

      des bises et merci beaucoup !

  5. Hello Anne,
    Merci pour cet article qui me remotive un peu… Je courais de temps en temps 30mn sur tapis en salle l’année dernière, mais non sans douleur et vraiment pour me forcer. Je n’ai pas renouvelé mon abonnement cette année et depuis septembre, j’essaye de me mettre régulièrement au running. Malheureusement, malgré ma motivation et ma régularité les premières semaines, le mauvais temps parisien et surtout une douleur non identifiée au niveau des abdominaux type point de côté qui persiste lors de certaines sessions malgré trois mois de pratique ont eu raison de ma volonté ces dernières semaines.
    Résultat, j’ai beaucoup moins couru au mois de novembre et je fais un peu les montagnes russes : un jour mon 10km se passe bien, je prends du plaisir et je suis fière, du coup je suis remotivée, sauf que 2 jours plus tard je retourne courir et mon point de côté revient et me gâche ma course m’empêchant de faire plus de 4km, et alors je n’ose plus y retourner pendant des jours, et ainsi de suite…
    Je voudrais vraiment passer ce cap à la fois de saison et de niveau afin d’enfin sortir de la logique “je DOIS aller courir parce que j’ai abusé sur les gâteaux” et aborder le running d’une autre façon en y prenant du plaisir.
    Un grand merci en tout cas pour ton blog, que je suis désormais très régulièrement et qui m’est d’une grande aide. Tes conseils résonnent souvent dans ma tête pendant mes courses 🙂

    1. Coucou Elise,
      ne culpabilise pas, prends ton temps et même si le run s’est mal passé (ça arrive à TOUT RUNNER), il ne faut pas s’inquiéter, le prochain peut être mieux, bien mieux 😉 !

  6. Bonjour. Encore un très bon article plein de bonnes idées.
    J ai rencontré une phase de découragement quand je stagnais à 11,5 kmh sur toutes mes sessions running, l impression que je n atteindrait jamais les 12…
    J ai résolu le problème en découvrant les fractionnés ( tu as fait de supers articles dessus !) et ma vitesse a vite progressé.
    Bonne soirée

  7. Super article. Personnellement, je n’ai pas ressenti ce “cap des 6 semaines”.
    Cela fait bientot un an que je cours régulièrement et je dois dire que c’est actuellement que j’ai le “contre coup” : moins de motivation, performances en berne etc. C’est donc maintenant que je me “force” a courir en attendant des jours meilleurs comme on dit ;), en variant les parcours tout en me détachant du chrono pour etre dans un “running plaisir” et ne pas ranger mes baskets au placard.

    Cette frustration, je pense qu’on l’a ressent tous a un moment et l’important c’est de garder le plaisir de courir (car effectivement au bout d’un moment c’est un plaisir ah ah), comme un retour aux fondamentaux.

    1. AH mais totalement, moi aussi j’ai eu ce petit coup de mou au bout de 1an 1/2, il faut faire quelques efforts pour passer ce cap mais on y arrive toujours 😉

  8. 6 mois que je cours, je commence tout juste à me considérer comme une runneuse confirmée grâce à ma performance du jour surtout, 8km en 46min48, 79/224 et 6/43 dans ma catégorie.
    Je cours pour me vider la tête. Pas de musique, sinon je me perds dans ma respiration, parcours variés parce que j’ai la chance d’être entre de multiples parcs et forêts.
    Chose qu’on a découvert récemment, les stades sont ouverts au public, du coup, le dimanche matin, petite séance de fractionné au stade avec accélération et récup.

  9. Cet article me rappelle tellement de souvenirs, toutes les difficultés rencontrées au tout début. Et maintenant j’y retrouve des amies qui galèrent à s’y mettre et ne comprennent pas comment on peut se dépêcher d’enfiler ses runnings le soir après 12h de boulot pour aller courir 15km sous l’orage et la pluie à 21h. Et il faut leur apprendre 🙂

  10. C’est vrai qu’avec le vent et le froid ma motivation est en chute libre. L’hiver c’est plus difficile 🙁
    De plus, je ne sais pas vous mais j’ai quelquefois peur de courir seule le soir. Avez vous des conseils ?

  11. Merci Anne pour ton article intéressant et déculpabilisant pour la débutante que je suis = comme le dit Mizuno, faut nous apprendre 🙂
    J’ai la chance de courir avec une amie = ça nous permet, à deux, de s’accrocher. Mais on a commencé tard toutes les deux =+ de 40 ans et certains jours la fatigue nous rattrape plus vite qu’on ne cours 😉
    Le plus dur pour moi, c’est de courir dans le froid : je peine, c’est terrible ! ! alors, certains jours, on fait marche rapide plutôt que running..
    Anne, merci de tes précieux conseils
    Catherine

    1. Bravo Catherine et effectivement avoir une copine aide à rester motivé.
      Et pas de soucis, c’est normal de ralentir le rythme et de varier un peu en hiver 😉 !

  12. Bonsoir Anne et merci pour cet article ! Je dois dire qu’il tombe à pic, je dois absolument retrouver ma motivation de l’an passé. J’ai commencé à courir en janvier dernier (certainement grandement grâce à ton blog). J’ai été courir 2 à 3 fois par semaines pendant 2 mois 1/2, j’étais super contente, parce que même si je n’ai pas dépassé les 5 mins sans m’arrêter de courir, j’étais déjà beaucoup plus en forme. Et puis les examens sont arrivés, bcp de boulot et la flemme a prit le dessus. Ensuite, j’étais en stage avec 2h de trajet quotidien et puis l’été et sa chaleur est arrivé. Depuis septembre, j’essaie de m’y remettre, sans grand succès. Je pense vraiment m’inscrire aux 5 kms de La Rochelle en mai prochain pour me booster. Avoir un objectif daté est je pense LE truc qui j’espère me fera me bouger les fesses !
    Bon début de semaine à toi, et encore merci pour ce blog plein de bonnes ondes.

  13. Encore une fois un superbe article. J’adore te lire, vraiment. Tes posts me motivent à FOND. Je cours maintenant depuis 6 mois et j’avoue qu’il m’arrive de penser à toi et tes conseils (ouais c’est bizarre dit comme ça… mais j’admire tellement ton parcours :))
    Bisous,
    M.

  14. Un article qui tombe à pic, je suis justement dans ma 6è semaine. Ma motivation et ma fierté quant à mes progrès sont toujours là, mais des obligations font qu’il m’est plus difficile de trouver du temps pour la course, et ce temps n’aide pas vraiment. Je m’accroche, pour maintenir mon rythme d’au moins 2 sorties par semaine.
    Merci pour tes articles!

  15. Passés les deux premiers mois (ou à peine), j’ai investi dans de bonnes baskets, je te rejoins 😉
    J’arrive à courir 5 bons kms maintenant.
    Courir avec une appli est très motivant 🙂

  16. Comme d’habitude super article, motivant as usual ! Bien que je cours depuis un peu plus de 6 semaines, j’ai ressenti des vrais doutes et une démotivation récemment, ton article ne pouvait pas mieux tomber 🙂
    Si je n’avais qu’un conseil, ça serait aussi de programmer les sorties et pour le coup, la fonction coach de l’appli Nike + est vraiment top pour ça ! Elle permet vraiment de rester motivée tout en progressant

    Merci Anne !

  17. Merci Anne pour cet article,
    J’ai débuté plusieurs fois la course et plusieurs fois j’ai arrêté au bout d’un mois. Cette fois-ci je veux m’y tenir car j’aime courir. Ce soir je n’étais pas très motivée pour sortir, car j’ai beaucoup d’examens pendant ces deux prochaines semaines, mais j’ai relu ton article et je me suis dit, il faut pas que je lâche, j’aime ça et je peux me permettre une petite sortie de 20 minutes et voilà je l’ai fait et j’en suis très heureuse. Cette fois-ci je ne vais pas m’arrêter au bout d’un mois mais je vais courir toutes les semaines même quand je n’ai pas beaucoup de temps.
    Merci encore !

  18. Merci pour ton post, on s y retrouve totalement, baisse de motivation, froid..
    Pourrez tu faire un article sur la CAP et le tabac stp? J ai arreté de fumer en compensant par la course et malheureusement j ai reprit et j en laisse mes poumons à chaque fois!
    Merci 🙂

    1. Malheureusement n’étant et n’ayant jamais fumé, ça ne sera pas possible de faire ça 😉
      Tu devrais par contre peut-être consulter un médecin du sport à ce sujet pour qu’il t’encadre bien.

  19. Merci à toi pour ces belles lectures quotidiennes! J’ai débuté la course à pied durant l’été pour les 5km de la Strasbourgeoise (lutte contre le cancer du sein) et depuis je n’ai plus arrêté…à raison de 3sorties par semaines de 8-10-et 6km en fonction de mon planning! Et bien sur comme pour beaucoup sur ton blog…tu y es pour quelque chose!!

  20. bonjour et merci pour ton blog et tes articles : je suis débutante en running (depuis 4 mois environ) et j’aimerais savoir si tu as gardé tes stats des premières années , je vois sur ton instagram que tu cours souvent en +/- 5 min / km ce qui me fait rêver , est ce que tu te souviens de ta vitesse les premiers mois ?
    je n’ai pas encore commencé à faire des fractionnés, je garde ça pour le printemps…en hiver c’est difficile de trouver la motivation mais tu m’aides beaucoup et j’essaie d’appliquer tes conseils…merci à knitspirit aussi car c’est grâce à son blog que j’ai découvert le tien
    bon courage pour la suite !

  21. Bonjour Anne,
    Avant de me mettre à courir, j’étais déjà sportive puisque j’avais fait plusieurs années de gym et d’athlétisme, et même si les efforts ne sont pas les mêmes, ça aide pas mal! J’ai commencé sérieusement un mois de Juin (il fait jour longtemps et il fait beau) et des petites distances (4km) , je me suis juste imposée un rythme de trois fois par semaine à tenir (ça n’a pas été difficile) et au fur et à mesure que je me sentais mieux, j’ai rallongé les distances. Quand j’ai réussi à courir (sans avoir envie de vomir) 10 km, je me suis donné comme objectif un semi marathon.
    Pour ma part me donner des défis me motive beaucoup!!! Et pour cette année c’est la marathon de Paris. Je te remercie également pour le partage autour de la course et du sport en général que l’on trouve sur ton blog, instagram … Ça me donne encore plus l’envie d’y arriver !!
    Bonne journée 🙂
    Delphine

  22. Super article! Je reviendrai le lire si une baisse de motivation apparaît dans les semaines à venir 😉
    En tout cas pour ma part, je pense que le plus important pour débuter et ne pas abandonner, c’est d’avoir un objectif/projet bien défini et de ne jamais l’oublier !

  23. Bonjour Anne,

    J’espère que tu vas bien. Je te lis depuis environ un an mais je n’avais jamais osé poster de commentaire pourtant je lis chacun de tes articles avec plaisir. J’adore ton blog !
    Aujourd’hui j’ose car j’ai une question ou plutôt un conseil à te demander et je pense que tu es la meilleure personne pour me répondre !
    Tout d’abord, je souhaite te remercier car tu es réelle source d’inspiration pour moi ! Je trouve génial le fait qu’une personne comme toi partage ses conseils et expériences. C’est hyper généreux. Tes articles me mettent toujours de bonne humeur et me redonne de la motivation.
    Pour ma part je pratique la danse (classique, moderne et street) et le karaté mais depuis 3 ans j’ai subi des soucis de santé qui ont rendu ma pratique irrégulière ! Résultat : prise de 10 kgs et perde de condition physique !
    Je commence tout juste à sortir de cette crise, j’ai subi deux opérations en fin d’année et maintenant j’ai le droit de reprendre le sport 🙂
    Pendant cette période, heureusement que j’avais ton blog qui me donnait espoir car j’avais l’impression que je ne récupérerais jamais mes capacités et lire ton parcours, toi qui n’étais pas sportive à la base et qui réussi à finir des courses avec des temps formidables, ça m’aidait à m’accrocher et à y croire. Je te dis ça sincèrement et pour cela aussi je dois te remercier ! (infiniment :))
    Je reprends tout juste la danse et bientôt le karaté, mais pour récupérer plus rapidement, j’ai compris qu’il fallait courir ! c’est la base ! Mais j’ai un objectif : je souhaiterai participer à un 10 kms le 29 mars, c’est pour une cause qui me touche et cela serait une belle revanche pour moi !
    J’aimerai savoir ce que tu en penses… La course est dans 2 mois et demi, je suis comme une débutante même si j’ai toujours été sportive et je ne sais pas comment m’y prendre pour m’entraîner et ça sera ma première course. Tu m’as donné envie de participer à ce type d’événement et j’aimerai prendre une revanche sur mon corps que j’ai l’impression de ne plus maîtriser et sur cette période de maladie. Je suis vraiment détérminée et je sais que tes conseils me seront précieux, toi qui a participé à des courses.
    Je sais que tu as beaucoup de demande et je comprendrai totalement que tu ne puisses pas répondre rapidement.
    En tout cas je te remercie encore une fois pour tout et aussi de m’avoir lu.

    Continue comme cela c’est vraiment génial, tu nous donnes la motivation.

    Bisous

    Nadia 🙂

  24. Bonjour Anne,

    Voilà quelques jours que j’ai découvert ton blog en tapant “préparer semi marathon” sur Google.
    Ton blog est super motivant, on peut voir ton évolution et on se dit que chacun peut faire la même chose, avec un minimum de volonté.
    J’habite dans le nord Cotentin, où les courses officielles sont nombreuses et offrent de superbes paysages. Dommage donc que je ne puisse pas participer à la crew sur Paris. En revanche, j’ai comme toi la chance de pouvoir courir avec mon chéri. Si j’avais une suggestions pour ton blog, ce serai de réunir dans une même page tous les liens qui traitent de la progression en run : débutant, entrainements, passer le cap, s’habiller, choisir les chaussures… Je retourne souvent sur ton blog pour voir comment tu faisais toi avant de devenir une vraie runneuse ! Du coup, faire une page spéciale faciliterai la recherche.
    Voilà merci en tout cas pour tout ce que tu partages à travers Twitter Insta etc…
    Bien à toi,
    Anne

  25. Bonjour Anne et bonjour à toutes et tous
    C est en cherchant comment courir que j ai découvert ton blog il y a maintenant un an.
    Je dois avouer que tu es un moteur pour moi.
    Seulement voila, là je désespère un peu car je n arrive pas à dépasser les 5km. Depuis quasi un an que je cours. Certe je ne cours pas régulièrement. Mais la j ai la volonté de tenir et dépasser ce cap.
    Je fractionné ? Je ne le pratique pas.
    Ce n est pas le corps qui souffre, au contraire j adore courir. Mais c est la respiration, j ai le souffle coupé.
    Comment progresser ?
    Merci pour ton blog qui motive.

  26. Salut Anne 🙂
    Depuis que j’ai changé de ville ( Lyon ) j’ai eu de lourd emploi du temps et j’avais pas trop le moral, j’ai eu pas mal de crise d’asthme et de vieilles blessures aux genoux m’ont bloquée pour courir… Maintenant ça va mieux et je me remet à courir mais j’ai perdu beaucoup.
    Étant asthmatique et que j’ai perdu mes petites habitudes pour respirer ” correctement ” j’aimerai des conseils pour finir par courir sans faire du fractionner, courir 45 min sans s’arrêter par exemple.
    Merci d’avance et merci pour tout ce que tu fais, j’ai beaucoup de respect pour toi et je t’envie beaucoup 🙂
    Gros bisous
    Audrey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

Les actus

Retour haut de page