Running: Courir en Extérieur VS sur un Tapis de Course #49

Hi,

avantage avis inconveniant courir tapis en exterieurAujourd’hui, je crois que je vais répondre à une question assez récurrente qui oppose deux manières de pratiquer le running : la course sur tapis VS la course en extérieur. Je pratique les deux, j’ai en partie commencer par la course sur tapis, avant pendant une longue période de ne faire QUE de la course en extérieur, je pense donc avoir un petit avis sur la question éhé.

Mais bien entendu, ce n’est que mon avis, après chacun pratique la course à pieds comme il veut, c’est ça l’avantage de ce sport !

Tout d’abord les avantages  pour les deux types de course avec ce petit visuel issue de mon Pinterest 😉 :

avantage tapis de course exterieur avis

 En français ça donne ;
Les avantages de courir sur tapis : pas de problèmes de météo, vous pouvez vous arrêter quand vous voulez (pas de chemin à retour à penser), vous pouvez regarder la tv, des clips, bon amorti pour vos articulations, pas d’inquiétudes à avoir pour votre sécurité, pratique, choix du dénivelé, terrain lisse (pour le coup c’est le tapis) et les poignets du  tapis pour vous aider.

Les avantages de courir en extérieur :  courir n’importe où, activité plus complète, on peut profiter du paysage, affronter de nouveaux terrains et de nouveaux challenges à chaque séance, ce qui est donc plus motivant que le miroir de la salle, liberté totale face au chrono et au temps qui passe, course en pente possible, et surtout la sensation de l’air frais, du vent dans ses cheveux, le top 😉

Bon, si je vous mets cette image c’est bien parce que je partage l’opinion des avantages. Je cours en salle car souvent la météo ne me permet pas d’aller dehors, mais je le fais JUSTE quand la météo est contre moi, car si je devais choisir, je ne courrais qu’exclusivement en extérieur. Bien entendu, les avantages de la course en tapis sont justifiés, surtout pour la sécurité et le côté pratique…

avantage courir sur tapis salle de gym fitnessAlerte tornade, vent à 150 km/h = moi sur un tapis pour l’une de mes séances running, sensation : bonne course mais quel ennui !

MAIS… Je n’adhère pas trop aux autres avantages de la course sur tapis qui pour moi ne collent pas à ma définition du running, pour plusieurs raisons:

Courir c’est partir un peu à l’aventure, se donner des challenges, se dépasser un peu et pour se dépasser il faut pouvoir accélérer sans appuyer pendant 2min sur le bouton + du tapis. Il faut pouvoir être motivée par sa musique, par son environnement et non pas le dernier clip pourri de Miley Cirus. Qui utilise les poignées pour courir ? Qui incline vraiment le tapis pour travailler plus ?…

Bien entendu, le tapis quand il pleut c’est un peu MA solution, mais je crois que si j’étais mieux équipée (pas de baskets imperméables et mon k-way sudiste ne tient pas le coup face à la pluie anglaise), j’irais quand même affronter les intempéries qui sont aussi des challenges à relever : plus de motivation, plus d’implication pour y aller.

Relisez mon article sur les 5 Bonnes Raisons qui me poussent à courir,  l’une d’entre elles est bien entendu la découverte de paysages pendant le run qui rend les sorties exceptionnelles ! Je partage souvent des images de coucher de soleil, de plages désertes qui m’accompagnent durant mes courses sur mon instagram, et j’adore justement ces moments qui me permettent de me retrouver un peu avec la nature tout en m’apaisant, en me vidant l’esprit.

courir en extérieur avantage tapis avisJe porte des Nike Air Pegasus dispo ici >>

Courir sur tapis c’est courir d’une manière très simple, voire “facile” : le tapis régule votre rythme, il y a donc un travail cardiaque inférieur que si vous deviez le faire vous-même entre une montée, une flaque de boue, des feux rouges. De même, toujours à cause de cette même régularité, même si vous vous imposez un dénivelé (inclinaison du tapis), ça reste d’une manière très régulière qui finalement peut devenir une habitude et donc MOINS de travail.

Cela étant dit, si vous êtes un coureur confirmé, vous pouvez exploiter cette régularité pour vous entrainez à vous imposer une certaine allure. C’est ce que j’ai fait pour mon entrainement au 10Km Paris Centre et que je vais refaire pour mon prochain semi-marathon. Cette régularité peut -être bénéfique également si vous débutez, mais le tapis doit aussi vous encourager à aller courir dehors !

Après, tout n’est pas mauvais dans le tapis au contraire ! J’ai moi-même commencé en grande partie à courir sur un tapis de course, cela m’a appris à courir pendant un certain temps, mais si on veut pouvoir un peu évolué il faut savoir lâcher son tapis et s’aventurer dehors. D’autant plus que la course en extérieur par l’irrégularité des chemins, de votre rythme (on essaie tous d’avoir le même rythme, mais cette fois le tapis ne vous aide pas à le maintenir), va demander beaucoup plus d’efforts et donc de travail.

Ce sont les raisons pour lesquelles, souvent, les coureurs qui ne font QUE du tapis, se retrouvent “un peu” largués quand il faut attaquer l’extérieur. Ils ne sont pas novices, mais ils vont devoir s’entrainer un peu plus s’ils veulent faire le même kilométrage en extérieur qu’ils faisaient sur tapis.

Peut-être l’avez-vous remarqué quand vous avez fait le changement ? En tout cas moi, après 3 mois de tapis, j’ai eu l’impression de recommencer de zéro  lorsque je suis retournée en extérieur :/

nike plus indoor tapis

Petit aparté : niveau application de running, il est bon de  savoir que la plupart d’entre elles sont compatibles avec les tapis de course, donc même si vous faites les deux, vous pourrez continuer à enregistrer votre run 😉 Un petit switch à faire avant de commencer le run sur Nike Running par exemple !

Le fin mot de l’histoire, entre le tapis de course et la course en extérieur, laquelle préférer? 

On dit OUI au tapis de temps en temps (météo, blessure, entrainement spécial) ou pour se lancer si on manque un peu de confiance en soi, mais en majorité, c’est un plus GROS OUI pour le running en extérieur qui est plus motivant et qui permet un travail plus complet et de vraies performances sur le long terme.

Bien entendu c’est mon avis pour ce petit affrontement TAPIS/Extérieur. Je comprends que parfois, nous n’ayons que le tapis comme moyen de pratiquer la course, c’est comme ça. Et vous, quel est votre terrain de prédilection ? Extérieur/ tapis ? quel est votre avis sur la question ?

J’essaie de mieux structurer la rubrique sport, afin d’alterner entre look un jour,  sport, look et voyages/lifestyle. Je pense que le lundi va devenir le rendez-vous sport, le mercredi lifestyle et le reste du temps mode. Bon c’est un peu compliqué, mais j’essaie de faire de la place pour tout ce que j’aime sur ce blog. Heureusement, il y a assez de jours dans la semaine pour cela 😉

à demain pour du look cette fois

 PS: En ce moment, sur le Nike Store, les frais de port sont offerts sans minimum d’achat avec le code promo JUSTDOIT 😉
PS2: C’est également les soldes sur le site de training et running I-RUN >>>

Ne vous arrêtez pas là !

Objectifs Sportifs 2020: Annulés ! Comment garder sa motivation ?

Objectifs Sportifs 2020: Annulés ! Comment garder sa motivation ?

Hi, J’espère que vous allez bien ? Il y a une ou deux semaines, je vous avais partagé une vidéo…
FAQ: Reprendre le Sport (running, cyclisme...) après le confinement

FAQ: Reprendre le Sport (running, cyclisme...) après le confinement

Hi, J’espère que vous allez bien ? Première journée après ce fameux 11 mai qui marque le déconfinement. Après 2…
Avis: J’ai Testé les nouvelles Baskets Nike:  React Infinity Run

Avis: J’ai Testé les nouvelles Baskets Nike: React Infinity Run

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui pour un petit test de baskets de running. Ça…

88 réflexions sur “Running: Courir en Extérieur VS sur un Tapis de Course #49”

  1. Merci pour cette article 🙂 même si tu m’avais déjà répondu à ma précédente question
    Moi j’ai déjà testé les 2, ce qui me fait avancer dans l’un ou l’autre c’est surtout le mental, après ce qui me dérange dans la course extérieur c’est de courir sur du bitume 🙁 les feux rouges, les gens… et oui c’est vrai que les montées ça peut vite me démotiver
    Ce que j’aime sur le tapis c’est qu’on peut augmenter la vitesse et le baisser à sa guise, après la ou je suis déçue c’est que ça fait fournir moins de travail :'( donc surement moins d’effet
    Ah et j’apprends que les applications marchent aussi sur tapis ça c’est cool car je ne le pensais pas 🙂

  2. Coucou Anne,

    Ton article tombe à point nommé.
    Je viens d’aller tester la salle de sport à côté de mon boulot (j’en reviens juste) principalement, pour voir pour éventuellement continuer mon entraînement running même par mauvais temps, et je n’ai pas du tout apprécié ma séance tapis de course : il faisait chaud, je me suis ennuyée – les minutes ne passaient pas, j’avais vu sur le bassin de la piscine donc pas grand chose à regarder et que des mecs dans la salle (en plus on tourne le dos à la salle). Bref, je n’ai pas trop apprécié et c’est drôle car une des choses qui m’a le plus manqué c’est de sentir le vent dans mes cheveux 🙂 Donc, j’en arrive à la même conclusion que toi : le running en extérieur, c’est beaucoup plus sympa. Faudra juste voir si j’arrive à caser des séances en hiver, de nuit, toute seule : je suis assez pétocharde et mon chéri rentre tard du boulot 🙁

    Bref, désolée pour ce long commentaire mais merci pour ce article tapis VS extérieur qui est très intéressant.

    Bonne soirée,

    Julie

    1. Ah je comprends ton petit soucis de trouille, je l’avais aussi. Je trouve qu’il faut juste trouver un chemin qui nous plaît, que nos proches connaissent, partir avec un telephone etc.

  3. J’ai testé le tapis que je pratique faute de météo clémente mais je m’ennuie assez vite. Donc en salle j’alterne tapis, elliptique, vélo…et surtout encore plus qu’à l’extérieur ne pas oublier la musique 😉

  4. C’est intéressant comme sujet ! Je ne peux pas donner mon avis sur la course sur tapis car je n’ai testé qu’une fois… J’avais trouvé ça sympa mais pas assez pour me faire préférer la salle à l’extérieur.
    Après j’imagine que ça peut être un bon complément lorsqu’on est un runner de bon niveau et dans le cadre d’une préparation spécifique ou pour les mois difficiles. Et c’est vrai que c’est pratique ^^.

    Je cours pour ma part en extérieur au minimum 3 fois par semaine et j’apprécie vraiment cette sensation de “liberté”, de prendre l’air. Mais c’est vrai que ce n’est pas évident l’hiver quand il fait nuit tôt (je cours au bord d’un canal, hors de question de faire ça la nuit), le froid, la neige, le vent, la pluie, etc. Si le temps est trop difficile cet hiver, je pense que je prendrai un abonnement d’un mois ou deux.

    En tout cas, c’est cool d’avoir abordé la question :), bises

  5. Super article! 🙂 Perso, J’ai commencé à courir il y a quelques mois à l’extérieur alors que j’étais en grooos surpoids et ça a été un vrai calvaire… A chaque irrégularité du chemin + le poids, les genoux trinquaient… ça m’a vraiment démotivé et j’ai arrêté pendant un long moment. Et puis j’ai testé le tapis de course, et ça a été tout de suite, mieux, beaucoup plus fluide et bien moins douloureux pour les articulations. Mais c’est vrai que c’est ennuyeux, et le fait qu’on puisse s’arrêter quand on veut nous empêche peut être de nous dépasser…
    J’attends de maigrir encore un peu et je me remets à la course à l’extérieur, car pour moi c’est vraiment ce qui est le plus motivant, le plus agréable et tout. Mais disons que le tapis m’a permis de me préparer, de me me remettre en forme sans souffrance. Mais les vrais challenges seront à l’extérieur , j’en suis sûre! 🙂

    1. Dans ton cas tu as raison de commencer par-là car au moins le tapis t’accompagne pour bien débuter =), l’extérieur arrivera pour la suite.
      Cela dit n’hésite pas à quand même tenter un peu, 10-15min le weekend quand il fait beau sur des chemins

  6. Je suis en total accord avec toi ! Même si pour le moment mes meilleurs performances sont meilleures sur tapis j’essaye, grâce à mon papa coureur, de me surpasser les dimanches !

    Courir en plaine normande avec des vents forts ça mets mon asthme à rudes épreuves !!

  7. Sympa ce petit post ! Je préfère courir en extérieur, il n’y a pas photo, on se sent plus vivant, mais côté sécurité, je peux uniquement courir sur tapis (rares exceptions où quelqu’un veut bien me suivre). Mais toute seule je ne prend pas de risques et puis la mère et le boyfriend en seraient malades ! 😉

    Des bises !

  8. coucou ,
    en bonne sudiste , pour moi , pas de tapis,,,no way !!!!
    les collines du massif des calanques sont mon terrain de jeu et je rate très rarement une seance à cause de la meteo
    les paysages sont sublimes et je suis cap’ de me payer un dénivelé de fada rien que pour la vue ( oui , je sais courir rend fou….un peu 😉 )
    j’utilise depuis peu une appli ( run keeper ) et c’est un jouet formidable ( avant je refusais de courir avec mon téléphone )…il me tarde mercredi pour y retourner !!!!
    des bisous
    Ps : si tu viens à Marseille , tu sais où venir courir ( indice , avec moi , qui habite à coté de Kedge Bussiness School )
    re-Ps ; si tu n’as pas peur de courir avec des ‘vieilles’ ( j’ai une fille de 18 ans…bouhhhhhhhhh )

  9. Merci pour cet article qui arrive à point avec le froid, la pluie, le vent…
    Je ne pratique que la course à pied en extérieur (petits chemins + ville) donc je ne peux pas comparer avec la course en salle.
    Je suis d’accord avec toi sur le fait que la course en salle peut être ennuyeux. Sortir prendre l’air a été l’une de mes premiers motivations pour commencer à courir 🙂
    Je vois de voir ton post sur les chaussures de running sur facebook, merci pour le bon plan des soldes sur i run! D’ailleurs, concernant tes chaussures de course, les achètes tu sur internet, ou est-ce que tu les essaies en magasin? Pas facile de trouver la bonne paire, même en essayant en magasin non?J’ai l’impression d’y aller à l’aveugle ^^

    Un grand merci pour ta rubrique running et trainning que je dévore^^

    Bonne soirée,

    Juliette C

  10. Le tapis ne me tente pas du tout. maintenant que je cours régulièrement (et que j’aime ça !) je me rend compte que ce qui me donne l’envie d’y retourner, outre le fait que je me sens de mieux en mieux, c’est aussi le bonheur d’être dehors, de prendre l’air. Je cours principalement autour d’un lac ou dans les bois et c’est vraiment top, selon l’heure je croise parfois des chevreuils/écureuils,lapins,etc chose que je n’aurais jamais en salle. Rien que pour ça je suis motivée 🙂

  11. Je ne cours jamais sur un tapis mais je crois que je devrais m’y mettre car du coup je stoppe généralement les footings durant l’hiver … il y a justement un club vita liberté qui s’est installé à côté de chez moi, j’hésite à m’y inscrire ….

  12. Pour ma part, c’est running en extérieur sinon rien car je m’ennuie à mourir sur tapis et comme je ne crains ni la pluie ni le vent ça me va ^^ (bon, faut dire qu’à Paris y a pas d’alerte de tornade alors le vent reste limité)

  13. C’est marrant, je comptais évoquer exactement le même sujet sur mon blog, c’était en brouillon ! Je le ferai peut-être quand même, plus tard dans l’année.
    J’ai moi aussi commencé à courir sur tapis, parce que je trouvais ça pratique. Mais depuis que j’ai découvert la course en extérieur, j’ai vraiment beaucoup de mal à retourner à la salle (sauf quand il fait froid ou si il pleut).
    Pour moi, les avantages du tapis sont la régularité du terrain et de la vitesse, et puis perso je l’utilise pour mes fractionnés longs, je trouve ça bien plus simple que de le faire dehors.
    Par contre, c’est ma séance au parc que j’attends avec impatience… Le soleil sur mon visage, la mer dans le paysage, je me “recentre” sur moi-même. Et puis je sais pas ce que tu en penses, mais je cours bien plus vite et bien en extérieur : je me fatigue bien plus vite sur tapis, paradoxalement. Impossible de faire 12km à la salle, mais au parc, c’est une promenade de santé !
    Bref, tout ça pour dire que même si le tapis est parfois d’un grand secours (tu connais le mistral du sud !), rien ne vaut le grand air.

    Bonne semaine sportive !

  14. Je suis complétement d’accord avec ton article. Les deux pratiques ont leurs intérêts mais, selon moi, le tapis reste plus ennuyeux que l’extérieur (même en regardant un épisode de FUTURAMA, de FRIENDS ou de THE BIG BANG THEORY ^^).
    En plus l’écran sur le tapis de ma salle de sport se trouve trop bas. Je ne relève donc pas la tête … Mais j’ai repéré 3 tapis qui ont la TV accroché au mur en face : je vais me laisser tenter ! ^^

    1. Si en plus l’écran n’est pas au bon endroit lol
      En même temps moi j’ai le même soucis, donc je me retrouve à regarder mon reflet dans le miroir… on est pas beau quand on court lol

  15. J’ai déjà essayé la course sur tapis et comme toi je préfère largement en extérieur. Courir en restant sur place sans avancer me pose problème, j’ai besoin de voir que le paysage bouge, et comme tu l’as dit si on veut ralentir ou accélerer il faut appuyer sur le bouton et ce n’est vraiment pas pratique. Bref vive l’extérieur et tous ces imprévus (genre la pluie qui s’invite au bout de 30min de course pour ton plus grand plaisir et finir tremper youhouh^^)

  16. Je cours en extérieur et sur tapis.
    Nette préference pour l’extérieur, j’ai d’ailleurs du mal à courir sur tapis après l’été et l’automne assez clément que nous avons à Lyon..je garde le tapis pour les jours de pluie soutenue, haute pollution en ville, les horaires tardifs car peu de sécurité la nuit en ville ( berges et parcs parfois peu sécurisés) , les jours de neige et de verglas.. et quand ma cheville joue les pénibles ( amortissement su tapis…)
    ps super ton blog!!!

  17. Je suis plus tapis parce que je peux courir peu importe le temps dehors, la salle est juste à côté de chez moi… Mais je sais que courir en extérieur fatigue beaucoup plus ! Je cours dehors de temps en temps (les vacances chez mes parents, à la campagne parce que j’ai peur de courir seule à Lille et je n’aime pas trop l’air lillois pour la course) et je comprends les avantages que tu avances 😉 D’ailleurs c’est ce que j’apprécie également mais c’est tellement plus dur ^^
    Enfin, superbe article 🙂

  18. Salut Anne,

    Je te consulte ton blog depuis un certain temps maintenant mais c’est la première fois que je commente.
    C’est justement la question que je me posais y’a pas si longtemps. Je suis en Irlande depuis septembre et un peu comme toi je pense, je subis parfois le mauvais temps. Je me suis donc inscrite dans une salle de sport pour continuer à m’entrainer. Au début c’était surtout pour suivre les cours de cardio/ renforcement mais je continuais à aller courir en extérieur. Mais depuis le changement d’heure et l’hiver qui arrive, il fait nuit beaucoup plus tôt et je flippe d’aller courir seule et malheureusement, je ne peux y aller qu’à partir de 18h, je me suis donc mise à courir sur tapis, juste pour essayer. J’ai toujours refuser de courir sur un tapis car je trouvais ça tellement plus agréable en extérieur… Bon le temps à eu raison de moi, finalement j’ai quand même accroché, c’est plutôt pas mal si tu choisis un programme avec plusieurs dénivelés. Je garde donc les footing en extérieur pour le week end et ça fait un bien fou 😀

    1. Je devrais peut-être aussi prendre un programme quand je suis sur tapis, ça permettrait de faire varier un peu
      En tout cas merci beaucoup de me suivre 😉
      Je vais venir par chez toi debut décembre !

  19. Coucou! J’aime beaucoup ton article qui est assez positif sur les 2 pratiques.
    Perso je déteste courir en salle…je m’ennuie à mourir et je ne peux pas n’empêcher de regarder défiler les minutes (ce qui ne me motive pas du tout!)…pourtant avec le mauvais temps et surtout le changement d’heure, j’utilise parfois l’elliptique de ma salle…
    Mais l’extérieur c’est la vie. Y’a quasiment que la neige et le verglas qui m’arrêtent…et la nuit…mais ça c’est une autre histoire je suis une chocotte. Ça me fait flipper!
    BiZz

  20. Je suis d’accord avec toi mais comme toi malheureusement la météo commence à faire de sacré caprices dans le sud ouest et je commence à me dire que le tapis va être le plan b. je repousse ce moment et brave la pluie mais ça devient compliqué! Et je n’imagine pas arreter de courir..

    Bref, vivement le printemps 😀

  21. Je préfère largement courir en extérieur, c’est aussi parce que je n’ai pas de salle de sport à côté de chez moi. Par contre si j’avais le budget je me prendrais bien un abonnement car cela fait 2 semaines que je ne suis pas allée courir à cause de la météo… Il faudrait peut être que je m’achète une veste de pluie..

    Bisou

  22. Salut, premier post pour moi. J’aime beaucoup ton blog, c’est une source de motivation, quand on débute !
    Sinon, course en extérieur, tout l’intérêt pour moi est de voir le paysage, changer de route, parce que faire du sur place en salle, non merci !

  23. Je ne suis pas une fan de la course sur tapis. J’avais un abonnement dans une salle de sport l’année dernière uniquement pour pouvoir courir en intérieur. Mais ça m’ennuyait tellement… Cette année je pense affronter la pluie tant pis. Ca peut être un bon entrainement aussi, il ne fait pas toujours beau lors des courses 😉
    L’extérieur c’est tellement plus vivant, on dit bonjour, on regarde les passants, les maisons. Je cours vers chez moi et il y a plein de détails du paysage auquel je n’avais jamais fait attention auparavant !

  24. Ah, c’est un super article ^^
    Pour ma part, je pratique beaucoup le run sur tapis. D’une parce que le fait d’habiter en banlieue n’est pas toujours évident de trouver de la verdure ou autre pour bien courir. De deux, je n’aime pas m’arrêter parce que le feu est rouge, ou parce qu’il faut laisser passer un piéton etc…. En été, à la rigueur, quand il fait bon, je peux prendre sur moi.
    Mon kiffe est vraiment de faire mon run sur tapis. Une fois le casque mis en place, tu ignores ce qui se passe à côté et tu te concentres sur ta course….et je fais ça 3 fois par semaine pour 1h à 1h30.

  25. La course sur tapis, comme tu dis, c’est pratique mais c’est ennuyant au possible !
    Le running en extérieur, c’est complet et parfait pour se vider la tête !! Mais quand on n’a pas le choix, on dit quand même: merci tapis !
    Je vais faire ma première course en décembre! Découvrir un peu ce que ça donne en officiel!
    Des bisous !

  26. Merci pour tes articles running qui sont vraiment intéressants !

    Pour moi, le gros point négatif du running sur Tapis c’est le prix de la salle de sport ! Et c’est bien le problème car en ce moment à Paris il fait froid / nuit / pluvieux et ma motivation pour courir s’éloigne de plus en plus… enfin j’ai toujours envie mais dans ces conditions c’est difficilement réalisable tout de même !

    Je me suis déjà trouvée dans des salles de sport pas trop chères, mais forcément si t’y vas comme tout le monde à l’heure de sortie des bureaux, les tapis sont limités à 20 minutes par personne ! Je ne me suis jamais sentie aussi roulée 🙂

  27. Bonjour Anne,

    Je partage à 100% ton avis. Pour moi Running = extérieur+découverte de paysages et de moment insolite. Une fois en forêt, on entend un gros bruit. On arrête de courir, et devant nous (à 50m pas plus), un troupeau de cerf, biche et leur bébé. Un moment magique que je n’aurais jamais connu sur un tapis en salle.

    Le tapis peut avoir l’avantage de courir lorsque l’on est en vacances et que l’on a pas la possibilité de courir à l’extérieur. Récemment lors d’une croisière, c’est ce que j’ai fait. Parfait, car impossible de courir sur l’eau…

    Même chose pour vacances au sport d’hiver en fin de journée!!!!

    Gros inconvénients de courir en salle, le prix souvent très cher!!! Alors que courir en forêt ne compte absolument rien. C’est ce que j’aime dans le Running, cette liberté

    @+ tard

    Yann

  28. Je prends énormément de plaisir à courir à l’extérieur pour toutes les raisons que tu as cité !! Même si on entre dans la période difficile au niveau climatique , je m’efforce à continuer de courir dehors en changeant mes jours de courses en fonction du temps etc ..
    J’ai un vélo elliptique chez moi donc c’est pas la même chose que le tapis de course , j’en ai fais pendant de long mois parce que je ne pouvais pas courir en raison de mon pied et c’était hyper difficile .. on ressent plus la difficulté je trouve et on s’arrête plus facilement et plus vite ..

  29. Hello Anne !

    En ce qui me concerne, je préfère aussi courir en extérieur. Comme toi, j’ai commencé sur tapis (il bien installé dans mon garage), mais avec les beaux jours, je suis vite sortie.
    Je note plusieurs avantages pour la course sur tapis :
    – comme il est chez moi, pas besoin de tenue soignée (pas mal les jours d’extrême flemmardise)
    – courir à tout moment, y compris tot le matin, ou tard le soir (moi la journée dès qu’il fait noir je trouve que les gens switchent en mode “tarés”, donc je ne m’aventurerais pas à courir dehors)
    Le truc qui m’ennuie le plus quand je suis sur tapis par contre, c’est que je n’arrive pas à courir “vite” mon rythme de croisiere est à 6,5 km/h (on ne rigole pas!), alors qu’en exterieur, je suis presque à 8km/h sans m’en rendre compte.

    J’ai cru voir sur twitter ou facebook que tu recherchais un modèle de cv anglophone, j’en ai un à te faire suivre si tu en as encore besoin. envoie moi un mail si c’est le cas
    Bisous !

  30. Hello,
    Je crois que nous sommes un peu tous pareils: une fois qu’on a goûté aux grands espaces et aux multiples possibilités qu’offre le running en extérieur, c’est impossible de vraiment aimer le tapis.
    Pour moi le tapis c’est avant tout un moyen de garder le rythme pour mes sorties de la semaine en hiver quand il fait nuit à 17h et qu’il pleut des seaux (vive le nord). Je cours moins longtemps à cause de l’ennui mais je me motive en pensant au plaisir de ma sortie dominicale en extérieur!
    Par contre, je suis un peu comme Pestazail, impossible d’atteindre mon rythme habituel en extérieur…
    D’ailleurs, plus que 2h et je retrouve mon tapis!!!

    1. C’est drôle ce problème de rythme. Mais je pense que c’est dû au fait qu’on se fixe une vitesse, puis on prend un rythme de croisière sans plus vraiment accélérer

  31. Pour moi c’est running en extérieur !!!! Les tapis je peux pas, je m’ennuie, en plus je me sens observée tout le temps (mode parano activée ^^) J’arrive plus à me détendre quand je suis en extérieur, le froid et la pluie ne me dérangent pas, ça apporte du challenge en plus ^^
    J’adore vraiment tous ces articles sur le running, merci de partager cette passion avec nous !
    Biz Jeny

  32. Course en extérieur sans hésiter! J’ai commencé moi aussi sur tapis de course, dans ma salle de fitness, les jours où le cours était annulé, puis j’ai continué en extérieur et depuis, je ne cours plus sur tapis, même si le temps est pourri, je m’ennuie trop!
    Merci pour ce genre d’article, complet et vraiment intéressant!

  33. Justement je teste la course sur tapis demain et je sais déjà que je vais m’ennuyer mais bon ^^ Et rien à voir mais tu nous ferais un petit post musique spécial running, je cherche l’inspiration pour renouveler ma playlist !

  34. Hey Anne,

    Perso, je préfère courir à l’extérieur, je cours entre 45min et 1h quand je suis à l’extérieur, alors que sur un tapis, je suis incapable de faire plus de 10min, je trouve ça vraiment désagréable. Mais c’est vrai que ça sert lorsqu’il fait pas beau dehors.

    Bonne continuation,

    Anais

  35. Je préfère tellement la course en extérieur même si il pleut en même temps en bretagne il pleut 5 jour sur 7 donc si tu veux t’y mettre pas le choix donc uneveste imperméable large adapté au sport et hop un petit tour pas la chance d’avoir la mer a proximité mais j’aime bien faire le tour d’un petit lac très sympa. Je trouve presque que courir sous la pluie est pluie agréable , tu es seule tranquille lors de ta course vraiment les sensations sont incomparable et la fierté à la fin immense
    Bon petit point négatif : à force de courir sous la pluie on finit par chopper des gros rhume mais n’étant qu’un rhume je continue tout de même à courir

    1. Ah c’est vrai que le rhume sous la pluie, je commence à connaître un peu malheureusement, mais on s’y fait, enfin j’ai pas vraiment le choix non plus à Brighton

  36. Je suis comme toi, c’est un grand OUI pour le running outdoor. La monotonie du tapis tourne vite à l’ennui pour moi, comme de courir autour d’un stade d’ailleurs. J’ai besoin d’un parcours en extérieur, de ses irrégularités, des variations météo, d’un paysage qui défile, etc… Quand à la météo, honnêtement, on comprends vite qu’en courant avec des vêtements adaptés (respirants, coupe-vent, etc) on oublie vite la température au dehors et les éléments, on peut même trouver très agréable de courir sous la pluie 😉

  37. Super! Mais je suis étonnée que jamais n’est mentionné l’un des avantages/bénéfices principaux de l’activité sportive à l’extérieur: l’oxygénation, qui change beaucoup les bienfaits d’une séance et qu’on ne retrouve pas en intérieur.

  38. J’ai vécu 3 ans dans un pays où l’été ça monté jusque 50°C donc le tapis était la solution idéal 🙂
    Mais dés que les températures redescendaient j’allais courir en extérieur et même en France par temps froid je préfère courir dehors.
    Heureusement que j’avais des séries à regarder en même temps sinon je n’aurais pas pu mais bon c’était toujours mieux que de ne rien faire 😉
    Maintenant je profite de pouvoir courir pratiquement tout le temps dehors.
    Merci à toi pour cette article très intéressant 🙂

  39. Je n’ai jamais couru sur un tapis de course, ça ne m’attire pas tellement mais le côté pratique de la chose est indéniable : en ce moment, je ne peux courir que le week end car quand je sors de stage il fait déjà nuit, j’ai 3/4 pour manger le midi et le matin je n’arrive pas à courir. Bref, c’est pas génial et pouvoir courir sur un tapis serait bien mieux. Mais bon, il est clair que courir dehors est 1000x mieux !

  40. Bonjour, Est-ce que les courir sur un tapis demande autant d’effort (et donc de dépense physique) que courir à l’extérieur? J’ai l’impression que le tapis “porte” et qu’on se fatigue moins…mais peut-être que je me trompe?

  41. Perso il m’arrive de courir sur tapis surtout pendant la saison froide (décembre, janvier) quand je me lève à 5h45 pour mon running.
    Pour reproduire les conditions en extérieur, il est préconisé d’incliner le tapis à 3%.
    Enfin je trouve que le tapis est un excellent moyen d’affermir sa volonté et de se dépasser un peu plus chaque jour (pente plus importante, plus de vitesse, plus de km…).

    Après c’est certain que c’est rébarbatif!

  42. Bonjour Anne,
    Question entrainement indoor: comment planifies tu tes séances ? Peux tu nous expliquer comment faire du fractionné sur un tapis par exemple ? Je vis en allemagne, il fait nuit à 16:30 et avec le boulot je peux difficilement courir dehors…
    Merci pour ton blog et toutes tes astuces running c’est top !

  43. Je découvre ton blog bien sympa et runneuse aussi, ma vision tapis/exterieur est la meme que la tienne.
    Pour ma part je cours trois fois par semaine pendant ma pause de midi, mais pour aller courir dehors je dois prendre ma voiture, je ne peux pas partir directement du bureau donc grosse perte de temps. De plus je suis dans les alpes, et ici les chemins sont enneigés tout l’hiver.
    Du coup je cours quasiment tout l’hiver sur le tapis de la salle de sport du boulot. Je déteste ca, le temps est long et pas de télé, donc pour essayer de mieux supporter j’enchaine plusieurs programmes de 15/20 minutes. par ex 15 min d’échauffement puis 20 min de frac puis 15 min de recup. Ca ne fait que 50 minutes mais c’est toujours ca et des que je peux aller dehors j’y retourne, quitte a me speeder pour la douche !
    et maintenant je vais tester l’appli nike training que je viens de découvrir grace a toi !! a bientot

  44. Merci pour ce superbe article qui va appuyer mes propos pour essayer de convaincre un ami d’aller découvrir le monde extérieur 🙂

  45. Cc. Je viens de tomber sur ton blog pour avoir de l’info sur la course sur tapis.
    En effet, j’ai acheté un tapis NORDICTRACK T9.2 que j’ai recu hier. Je souhaite l’utiliser en complément de mes sorties exterieures pour mes fractionnés. Je me suis mise à la CAP il y a 8 mois.Je fais 2 sorties (3 qqfois) par semaine (1seance de fractionné en 30/30 et 1 seance longue entre 45mn et 1h30). Je vise à passer à 3/4 entrainements par semaine. Pour ma part, aucune peur de courir dehors seule la nuit (j’ai la lampe de la mort qui tue : RunLight de Decathlon pour voir clair) , le soir, les jours de pluie… Mais je me dis qu’en complément et pour renforcer le mental (parce que y’a pas plus ennuyeux que courir sur tapis), pas mieux que le tapis. Comme j’ai du mal à gérer mon fractionné en extérieur, j’espere que le tapis va m’aider.
    Merci pour tous tes conseils et retours d’expérience.

  46. Coucou Anne !
    Perso, je cours à la fois en extérieur et sur le tapis et pendant un moment, il est vrai que je m’ennuyais sur le tapis de course MAIS je fais des genres de “programmes” de course (un peu comme du fractionné) qui ressemblent à : échauffement 5 minutes 9km/h – 4 minutes 10km/h – 3 minutes 11 km/h – 2 minutes 12 km/h, etc… et honnêtement, la séance passe beaucoup plus vite (notamment quand je veux faire des courses longues car au lieu de me dire : oh non il me reste 2 heures à courir, je me dis : plus que 3 minutes et je change d’allure).

    Bref, merci pour ton article
    Bisous et bonnes courses 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

This endpoint has been retired

Les actus

Retour haut de page