3 Conseils pour Débuter le Vélo de Route (+Surprise Bikegear)

18 janvier 2017 - Sports - 12 commentaires

Hi,

IMG_9294

Vous ne le savez peut-être pas mais janvier est le mois parfait pour débuter le vélo de route. Bon ok loool, les conditions climatiques actuelles ne sont pas idéales… ni très motivantes pour pratiquer quelques activités physiques en extérieur que ce soit à cause du froid polaire, néanmoins, cette période est propice pour se lancer.

Même si je me considère toujours comme une grande débutante, depuis août dernier, j’ai pas mal avancé dans ma pratique. C’est pourquoi aujourd’hui, je souhaitais vous donner à nouveau envie de vous lancer dans ce sport tout en vous partageant quelques pistes pour bien progresser si jamais le cyclisme est l’un des sports que vous voulez tester cette année (ou dans le cadre du challenge #DubndiduKT2017 >> 😛)

N’hésitez pas à relire mon premier article au sujet du vélo de route >> dans lequel je vous donne quelques conseils équipement avant de débuter 🙂

cycling femme conseils debuter velo de route

Le vélo, un sport de saison ? – Hiver

J’ai vraiment eu dû mal à le croire, pourtant, l’hiver devrait être le meilleur ami du débutant cycliste. Comme en course à pied, cette saison en vélo est faite pour développer ses capacités d’endurance, avant de s’amuser et de commencer les choses sérieuses au printemps. Je vous avais déjà parlé de foncier dans cet article, et bien pour vélo, c’est assez similaire en fin de temps. On multiplie les sorties à un rythme plutôt modéré pour acquérir de bonnes bases. Rouler doucement, sûrement mais surtout, de plus en plus. Peu importe la vitesse, l’essentiel est d’aller progressivement plus loin, plus longtemps. Ça ne vous rappelle pas quelque chose ;P

Mais n’oubliez pas : RÉGULARITÉ

Comme le running, la pratique du vélo de route va vous demander d’être régulière dans votre pratique. Si vous vous arrêtez pendant plus de 10 jours, vous perdrez tous les progrès que vous pu faire auparavant. C’est un sport ingrat 🙁 Moi la première j’en suis victime car je suis très irrégulière dans ma pratique. Néanmoins, j’essaie de conserver une sortie hebdomadaire et de me déplacer autant que possible en vélo malgré la météo. C’est difficile mais, plus je pratique, plus je suis plus à l’aise… j’avance un peu plus vite, mes jambes se fatiguent moins.

J’adore constater mes progrès car bon… ça me rend super contente et fière mais aussi parce que ça me rappelle mes débuts en running. Les résultats et sensations sont assez similaires 🙂 ! Je ne vous le cache pas, lorsque j’ai commencé le triathlon (souvenez-vous >>), j’avais le vélo en horreur. Un peu comme le running, c’est un sport qui s’apprend à aimer. Je commence à peine à l’apprécier lol

cycling femme conseils équipement pour débuter

Petit hic: 

Ok… malheureusement, il faut bien s’équiper pour affronter le froid en vélo (avec la vitesse, vous avez bien plus froid qu’en course à pied !!). C’est certain le seul gros inconvénient de débuter ce sport en hiver. Autant en course à pied, on peut se passer de certains équipements, autant en vélo, on a froid très rapidement, cela peut vite devenir insupportable et gâcher votre sortie. Il y a deux semaines, j’ai cru mourir de froid… alors même que le paysage que nous traversions (vous l’avez aperçu dans mon vlog de la semaine dernière) était splendide. Pensez-y 🙂

Ouille ouille mon popotin

L’hiver vous a permis de découvrir à votre rythme ce sport et surtout d’acquérir une bonne base  en le  pratiquant régulièrement (enfin autant que possible loool). Vous verrez rapidement vos progrès, vous vous sentirez plus à l’aise sur le vélo (votre popotin). En parlant de popotin… OUILLE OUILLE.

Je vous rassure, plus vous pratiquerez moins la position sur votre vélo sera inconfortable. Au début, j’avais mal au coup, aux fesses, aux cuisses… puis petit à petit, j’ai trouvé la bonne position ET je me suis habituée aussi à celle qu’imposait la pratique du vélo. Attention, si les douleurs ou l’inconfort persistent, n’hésitez pas à vous rendre AVEC votre vélo chez un revendeur de vélo/spécialiste pour qu’il vérifie si la hauteur de votre selle est bien réglée. En effet, une selle mal réglée, en outre de la gêne, peut provoquer de réelles blessures (tendinopathie etc.. )

N’oubliez pas que les petites gênes de la selle peuvent se résoudre facilement avec un bon équipement aussi. Comme je le précisais dans mon premier post, pensez à bien investir dans un leggings ou short de cyclisme avec un renfort au niveau du popotin 😉

cycling velo femme conseils équipement pearl débuter

Je porte: Un casque Specialized, une  veste, une sous-couche, des gants et un leggings Pearl Izumi, des chaussures de vélo Shimano. Mon velo est un Liv

Progresser… au printemps

À la fin de l’hiver, car après cette pratique tout en douceur, à votre rythme (et aussi celui de la météo loool), vous aurez eu le temps d’acquérir les bases nécessaires pour commencer à aimer le velo. Si si je vous assure 😛 La position ne devrait plus être une gêne, les courbatures de la selle ne sont plus qu’un mauvais souvenir, vous pouvez facilement enchainer 1…2..voire 3h de sorties sans marcher en canard le lendemain.

Donc zouuu, profitez du printemps  pour intensifier votre pratique tout en la variant. Vous allez pouvoir commencé à vous amuser et à varier le contenu de vos séances. Vous pourrez y intégrer des accélérations (exactement sur le même  schéma que le fractionné en runnning >>) mais aussi plus de travail en côte.

Personnellement, j’adore le travail en côte. Je m’impose une espèce de fartlek en tenant un certain braquet jusqu’à un objectif que je me fixe, tel un arbre par exemple dans la montée, avant de « lâcher » du mou une fois atteint. Je m’amuse aussi à me fixer des objectifs de vitesse entre des repères spatiaux ou durant 1…2km. Les sorties passent plus vite comme ça (surtout quand je suis seule) ET je progresse doucement mais sûrement.

Pensez-y. Tous les entrainements de vitesse que vous faites en running, peuvent être adaptés au cyclisme sur route 😉

Pour finir, je voulais aussi partager avec vous 3 bonnes raisons de vous essayer au vélo, venant de quelqu’un qui a franchement mis du temps ET eu du mal à s’y mettre. Je sais que ce n’est pas évident de sortir « rouler » seule, de mettre un peu les mains dans la mécanique… sans parler du prix de l’équipement. MAIS…mais, au-delà de tous ces inconvénients, il gagne à être pratiqué car…

  • Il est moins traumatisant que le running  : pas d’impact ! Alors, même si vous allez devoir parcourir plus de kilomètres pour vous rapprochez en terme d’intensité d’une sortie running, vous pouvez tout à fait alterner running/velo 🙂 Et si vous êtes blessées MAIS QUE vous pouvez pratiquer du vélo, allez-y. De fait, vous entretiendrez votre forme 😉
  • Plus de paysage découvert en moins de temps ET en moins de fatigue : ça…c’est vraiment ce que je préfère. J’ai littéralement redécouvert la région de Montpellier et de Paris grâce au vélo. Heureusement, je trimballe à chaque fois ma  Go PRo avec moi pour capturer tous les endroits magnifiques que je traverse en pédalant. Tous ses paysages.. je pourrais les voir en course à pied, mais pas autant et surtout je me fatiguerai beaucoup plus vite.
  • Un autre moyen de progresser en running: Ces deux sports sont très complémentaires, résultat, il ne faut pas culpabiliser de remplacer une séance de course par du vélo, au contraire, vous pourrez même bien progresser dans un sport comme dans l’autre. N’hésitez pas à relire mon article sur la PPG et le cross training 😉 >>

tenue cyclisme femme hiver bikegear pearl liv cycling

Donc… le seul obstacle (car je suis sûre que vous êtes déjà hyper motivée, après le RPM, le vélo hihi) c’est bien le prix de l’équipement. BONNE NOUVELLE, aujourd’hui, on vous gâte grâce à Bikegear. C’est NOTRE coup de pouce pour vous lancer dans le vélo en 2017. Si vous ne connaissez pas, Bikegear est un e-shop qui rassemble le « meilleur » de l’équipement vélo sur un seul et même portail parmi les 20 marques de référence. Je dirais volontiers que c’est le i-run du vélo 🙂 car les fiches produits y sont hyper bien détaillés et la recherche entre les produits peut s’adapter à votre niveau !

CONCOURS: En partenariat avec Bikegear

A GAGNER: une tenue d’hiver spéciale vélo, pour affronter les températures bien froides sans se transformer en glaçons… et d’une valeur de 400 euros !

Pour participer  >> RDV sur ce post Facebook 😉 >>

J’espère que cet article aura suscité quelques envies chez vous car comme je vous le disais dans mon post des Résolutions (souvenez-vous), en 2017, je souhaite développer ma pratique ET le partager par-ici 😉 Je suis curieuse d’ailleurs de connaître votre avis ET vos envies sur le vélo de route en 2017 ? Qu’est-ce que vous aimeriez voir/lire sur le blog

à très vite

PS: RDV sur mon instagram également pour un autre beau concours >>

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 commentaires

  • Repondre Anaïs 18 janvier 2017 à 19 h 45 min

    Super article !

    Je pense m’inscrire à un triathlon petit format courant Juillet, je commence le vélo début Février, j’ai déjà commencé la natation en septembre dernier. Pour le vélo je comptais en louer un près de chez moi pour commencer, j’espère ne pas trop galérer à trouver un modèle qui me convient, je suis plutôt adepte du vtt ^^

    Je file voir le concours !

    Merci de nous proposer toujours de nouvelles choses !

  • Repondre Maud 18 janvier 2017 à 21 h 50 min

    Hello Anne !
    Peux tu partager certains de tes parcours en région parisienne ? Personnellement je suis un parcours qui passe près de chez moi, https://www.avenuevertelondonparis.com/
    Mais ce serait top que tu nous donnes quelques itinéraires !
    je te conseille aussi les vacances à vélo. J’ai fait en 2015 Blois – Saint Brévin (on avait même trouvé une société qui s’occupait de transporter nos bagages en camion la journée) et 2016 Royan – Biarritz. Ce sont des itinéraires balisés supers sympas à découvrir avec des paysages de folie.
    http://m.loireavelo.fr/
    https://www.lavelodyssee.com/
    Bonne continuation !

  • Repondre Anou 18 janvier 2017 à 23 h 32 min

    Je vais bientot mettre au vélo de route alors ton article tombe à point nommé,.on peut dire ! (je l’ai commandé, j’attends de le recevoir..) Alors oui j’ai du casser la tirelire ^^ pour les plans d’entrainements, j’étais un perdue, je vais essayer d’appliquer les memes principes qu’au running. Ce que je trouve le plus dur c’est de trouver un objectif ! parce que là c’est plus du X km en X temps …

  • Repondre nicolas 19 janvier 2017 à 9 h 50 min

    tu m’as donner envie de faire mon 1er triathlon 400m 11km 2.8km pour commencer
    ta faiblesse c’est le velo moi c’est la natation
    je fais 10min en piscine sans combi et 9min 40 en lac avec combi
    j’aimerais ton retour expérience sur l’avant 1er triathlon surtout piscine et si tu peux nous dire tes temps
    dans chaque discipline

    • Repondre Anne 19 janvier 2017 à 11 h 34 min

      Bonjour Nicolas,
      Je ne donne jamais mes temps car je ne vois pas leur pertinence dans l’entrainement de quelqu’un d’autre 😉 !

      • Repondre nicolas 19 janvier 2017 à 14 h 16 min

        je voulais savoir si tu avais un bon niveau en natation avant d’attaquer tes triathlons

        • Repondre Anne 19 janvier 2017 à 14 h 32 min

          Peu importe mon niveau Nicolas, c’est comme n’importe quel sport, l’essentiel est de s’entrainer régulièrement avant de se lancer et prendre du plaisir 🙂 !

  • Repondre brightsideofus 19 janvier 2017 à 22 h 00 min

    Hello Anne !
    Je suis super contente que tu souhaites développer les articles sur le vélo sur le blog. Je me suis inscrite à un triathlon (petit format : 400m-20km-4km) et c’est vraiment le vélo qui me fait le plus « peur » car je suis vraiment novice dans ce sport. 20km ce n’est pas la mer à boire, loin de là ! Mais j’aimerais augmenter les distances petit à petit et c’est pour cela que tes conseils vont m’apprendre beaucoup de choses ! 🙂 Pourquoi pas un petit article sur des petits « plans » d’entrainement en vélo ? Ou bien en triathlon ? D’ailleurs penses-tu également parler un peu de natation ici ? (J’en demande beaucoup hihi). Merci à toi pour tout ce que tout nous apporte ! On se croisera peut être à Barcelone : je serai sur la ligne de départ pour le semi ! Bonne prépa 😉
    Pauline

  • Repondre Sabrina 25 janvier 2017 à 12 h 10 min

    Coucou
    Tu m’as donné envie de faire un triathlon, mais plus un cross triathlon donc en VTT en pleine nature.
    Pour l’instant c’est objectif running avec le but de faire mon 1er 10 km…je suis comme toi il y a 5 ans. lol.
    En tout cas tes conseils et expériences sont au top, il m’apporte beaucoup. Continue à nous motiver c’est super !
    Bizzz

  • Repondre Sabrina 25 janvier 2017 à 12 h 11 min

    Coucou
    Tu m’as donné envie de faire un triathlon, mais plus un cross triathlon donc en VTT en pleine nature.
    Pour l’instant c’est objectif running avec le but de faire mon 1er 10 km…je suis comme toi il y a 5 ans. lol.
    En tout cas tes conseils et expériences sont au top, ils m’apportent beaucoup. Continue à nous motiver c’est super !
    Bizzz

  • Repondre Un Souffle d'Elle 20 février 2017 à 14 h 45 min

    Très agréable surprise de trouver un article sur le vélo sur un blog que je pensais axé uniquement sur la cours à pieds !
    J’essaye tant bien que mal de me mettre à la course à pieds, sport que je trouve vraiment difficile, alors que j’ai toujours fait du vélo, depuis toute gamine, avec beaucoup de plaisir ! (Mais également avec parfois de bonnes courbatures, sans parler des chutes ! ahaha)
    Bref, je vais approfondir la lecture de ton blog !

    Par contre j’arrive visiblement trop tard pour le concours, dommage pour moi ! (De toute façon aujourd’hui est une mauvaise journée pour moi…)

    • Repondre Anne 20 février 2017 à 22 h 53 min

      Il y en aura d’autres 😉 !