Sports: « Les muscles chez les Femmes, c’est Moche ! »

15 mai 2016 - Sports - 86 commentaires

Hi,

muscle femme

J’ai choisi un titre qui résume une opinion très fréquente dans notre société mais qui, vous vous en doutez, ne correspond pas du tout à ce que je pense. Pourtant, moi aussi avant de me mettre au sport je partageais cet avis, je faisais des réflexions et me posais en propre juge d’autres femmes sportives : « ah non mais là c’est trop, c’est plus du tout féminin… purée on dirait un bonhomme elle. C’est trop moche là ! »

Puis, j’ai commencé le sport, mon corps s’est transformé, les muscles sont apparus. Ces muscles j’en suis fière, ils sont le résultat de nombreuses heures d’entrainement, de motivation, de transpiration… de plaisir aussi. Ces muscles sont aussi devenus de nouveaux compagnons dans mon quotidien qui me simplifient la vie et ont changé ma personnalité. Je peux faire tellement de choses « sans souffrir » : soulever du matériel, ma valise, porter mes courses, des cartons, supporter plus facilement la fatigue, avoir plus confiance en moi car je me sens forte.

Or, ces sentiments de force, d’assurance ET ces marques de musculature ne sont pas l’apanage auquel on pourrait s’attendre chez une femme. C’est là que nous tombons dans le fameux cliché voire diktat qui nous exhorte nous les femmes à être « F.E.M.I.N.I.N.E »  => mince, jolie, innocente…bref une petite chose faible qui doit souffrir pour rentrer dans cette petite case, et ne SURTOUT pas être forte, maître de son corps, de ses émotions et … indépendante.

Vous pensez que j’exagère ?  Malheureusement non et on s’aperçoit de cette petite case  dans laquelle on veut nous glisser QUE lorsqu’on en sort.

Je me suis pris mes premières réflexions lorsque j’ai écrit mon premier article sur le travail des abdominaux. C’était « trop », je n’étais plus « féminine ». Lorsque je fais du sport, la dernière chose à laquelle je pense, c’est bien mon apparence. Je me fais du bien, je me sens bien, ça me rend heureuse.. peu importe si je suis rouge, transpirante.. ou « trop musclée »

Forcément la pratique d’une activité physique modifie notre corps, plus on la pratique, plus les modifications sont importantes. Mais personnellement, j’aime d’autant plus mon corps aujourd’hui car… de manière très rationnelle, je le trouve bien plus fonctionnelle et bien plus en harmonie avec ‘mon caractère’. Plus fonctionnelle car je n’ai plus besoin de Matthieu pour monter mes packs d’eau…car je peux supporter mon énorme sac à dos pesant parfois plus de 15kg-20kg sur le dos sans broncher, car je me sens forte, car je me sens capable de faire et d’atteindre tout ce que je veux. Ma force physique est devenue une force de caractère. C’est beau ou c’est moche ces abdos… peu importe, ils me permettent de courir plus longtemps, en traumatisant moins mes articulations et tant pis s’ils ne font pas « FEMININS » madame.

muscle femme

Je porte: Baskets, Short et Brassière Nike

Le pire dans cette histoire de femme = corps mince et faible, c’est que nous-mêmes, nous femme, nous nous imposons ce cliché et critiquons les femmes qui osent en sortir, car nous ne les comprenons pas. « Nan mais elle c’est trop !!!  Moi je veux pas faire du sport si c’est pur me transformer en bonhomme ». Demandez-vous pourquoi nous les femmes avons soi-disant si peur de nous muscler ou faire de la musculation AVEC des poids. C’est parce que nous avons peur de cette apparence. Enfin, jusqu’au jour où nous aussi nous franchissons le pas.

Je ne parle jamais de ça ni ne partage jamais mon avis sur le sujet car je sais qu’il cause beaucoup de désaccords dans mon entourage. « Nan mais Anne toi tu es musclée mais ça va, pas trop, il faut pas que tu fasses plus sinon… bon ça fera bonhomme non ? fais gaffe quand même »… On m’a déjà sortie « fais attention quand même à Matthieu ! »… « À force tu auras plus d’abdos que de seins, ça serait dommage lol ». Déjà que faire du sport en étant une femme n’est pas une démarche facile, le sport restant un univers assez masculin ET patriarcal, alors si en plus il faut doser notre activité, notre comportement lorsque l’on bouge pour rester dans la case « féminité », autant ne rien faire du tout. ça, c’est plutôt arrangeant pour une société qui met la femme en position de petite chose faible, mince et dominée.

Je ne veux pas lancer le débat dans ma famille mais pourtant, ça me blesse car je pense à ces femmes, sportives de haut niveau, qui s’entrainent quotidien pour atteindre leur objectif et se voient réduites en une phrase à un morceau de viande « trop musclé ». On ne voit que leur physique, on ne voit pas leur implication, leur motivation… En fait une femme = son corps. Je vous invite à écouter les commentateurs sportifs. Vous découvrirez la différence de traitement qu’ils opèrent entre une femme compétitrice, on ne mentionnera quasiment QUE son corps, alors qu’un homme, ils s’attacheront à commenter sa technique, sa force, son mental.

Osmany est l’auteur de ces photos et lorsqu’il m’a proposé de les faire, j’ai accepté mais en lui disant que je ne pourrai JAMAIS les utiliser ou les montrer car elles ne seraient pas comprises et certainement vivement critiquées. Elles mettaient en avant « ce qui ne faut pas montrer » chez une femme : ses muscles.

Pourtant j’en suis fière, je n’en ai pas honte, mais je ne supporte pas me voir réduire et classer en fonction de mon corps. Je n’aime pas les « selfie abdos/fesses and co » car je m’efforce à faire sortir cette vision qui réduit la femme à son corps. Nous vallons mieux que ça.  De plus et surtout en l’occurence, ça n’aurait qu’éveillé les commentaires du « nan mais c’est trop!« 

Heureusement, je sens actuellement le vent changé, le muscle arrive dans le nouveau stéréotype de la femme « mince, fragile mais TONIQUE ahaha ». Les ventres plats musclés (mais pas trop quand même) ET les fessiers rebondis sont trop à la mode madame. Mais  à nouveau, la société tolère ce muscle qu’à des endroits hyper esthétiques et sexuels. Les bras et les jambes musclés, attention, c’est déjà trop ! Je plaisante, j’ironie mais cette situation est parfois tellement stupide. Pourquoi je n’aurais pas le droit d’avoir de beaux bras musclés ? Pourquoi ne serait-ce que l’apanage de l’homme ?

Vous l’ignorez peut-être mais c’est d’autant plus difficile pour une femme de se muscler. ET les salles de sport ont bien compris que les femmes voulaient faire du sport TOUT en respectant ce diktat du « NO MUSCLE ALLOWED », c’est pourquoi elles nous proposent des sports comme du Body Balance qui… « tonifie » sans « muscler à outrance ».  La femme peut être tonique, l’homme musclé et tout va bien.

Combien de fois j’entends « ah nan mais moi je veux me tonifier je ne veux pas me transformer en musclor, je ne veux pas faire de musculation« . Avouons, faire de la musculation est effrayant pour une majorité de femme. On pourrait bientôt voir un biceps poussé sur le milieu de notre figure ahah. Moi aussi j’en faisais partie, pendant longtemps j’ai catégoriquement refusé d’utiliser des poids pour mes exercices de renforcement musculaire. Puis je me suis aperçue que ma position était totalement stupide.

sport féminité

Au contraire, je devrais faire partie de ces femmes qui montrent que peu importe notre appréhension, notre vision de la beauté… je suis musclée un point c’est tout. Beau ou moche, c’est un fait, t’aime ou pas, c’est ainsi. Ces muscles, je les ai choisis en faisant du sport et en développant ma passion pour le sport. J’ai sculpté ce corps pour qu’il puisse supporter ma passion de la course à pied. Je devrai être FIERE de ce qu’il me permet d’accomplir. Je veux assumer.

Pourtant, je suis parfois gênée. À plusieurs reprises j’ai refusé d’acheter des petits débardeurs car « on voyait trop mes bras musclés ». La vendeuse a été adorable en me disant qu’elle aimeraient bien avoir des bras aussi musclés, mais voilà. Encore aujourd’hui, je vérifie en me disant « il faut pas que l’on voit trop mes muscles.  » POURQUOI…POURQUOI ?  car les muscles chez une femme, c’est moche…. c’est beurk c’est pas féminin, parce que ils doivent être l’apanage de l’homme. Je les plains aussi car ils sont soumis à d’autres diktats.

Mais que faire ? Et bien arrêtons de critiquer ces physiques inhabituels, la beauté est subjective. Muscle ou pas, il faut reconnaître que les femmes musclées SUENT pour en arriver là où elles sont. Nous tuons leur motivation en réduisant tous leurs efforts à ça. Les muscles sont beaux, méritant peu importe notre sexe. Nous devons les accepter et les encourager dans la mesure où un  corps musclé est bien moins traumatisée par les aléas de la vie mine de rien. Nous devons en être fier, peu importe notre place ou notre image dans la société. Nous n’avons qu’un corps, encore heureux que nous pouvons en faire ce que nous voulons non 🙂  ! Valorisons les femmes qui osent, supportons ces athlètes qui ont autant le droit de faire du sport et de se réaliser que les hommes. « Vous n’aimez pas les muscles chez les femmes » ? Demandez-vous d’où vient réellement cette opinion ?

Qu’en pensez-vous ? Vive les muscles ou…. ?

à très vite

PS: N’hésitez pas à voir la video de Marine qui a une approche plus sociologique de la question. Bon moi j’ai tout un mémoire sur le sujet tellement ça me passionne cette question de féminité et de sport. Mais vous voyez à quel point la pratique du sport va au-delà de simplement une forme physique, il remet en cause bien plus que notre corps au coeur de notre quotidien 😉

PS: Pour fêter la sortie de la « Magie du Running », j’organise en partenariat avec Le Pain Quotidien des Champs Elysées un AfterWork/dédicace jeudi 19 mai de 19h à 21h
👉 Toutes les infos sur Facebook >>
L’occasion de se rencontrer, papoter et que je glisse un petit mot dans votre livre 🏃

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

86 commentaires

  • Repondre Nina 24 mai 2016 à 12 h 19 min

    Je partage tout à fait ton avis ! J’adore les femmes musclés, je trouve ça très joli mais il y a bien évidemment des femmes pas musclées très belles également ! Je me suis mise à la musculation dans le but de me dessiner, de me muscler, c’est long mais je vois les changements petit à petit. Et puis le fameux « je veux me tonifier, pas me transformer en musclor » (je l’ai déjà entendu plusieurs fois à la salle) est ridicule, si elles savaient combien de temps ça prend de faire du muscle et surtout pour que ça se voit ! C’est plus long que chez les hommes.
    Du coup pour moi c’est plutôt vive les muscles ! ahah ! Les photos sont top en tout cas, tu es une source d’inspiration 🙂

  • Repondre Claire 4 juin 2016 à 19 h 14 min

    Merci Anne pour cet article, tu met les mots justes sur ce sujet qui, même si on avance peu à peu, reste encore difficile à traverser quand on est une fille.
    VIVE LES MUSCLES !

    Et Bravo pour ton travail, ton énergie et ces photos qui sont splendides !

  • Repondre annso 9 juin 2016 à 16 h 32 min

    Merci pour cet article !

    Je fais de la pole dance, et je me suis déjà fait la même réflexion. Pour ceux qui ne connaissent pas ce sport, on pourrait n’avoir en tête que la dimension sexy de la pratique, et pourtant, non, c’est un sport qui sollicite quasiment tout le corps. En 3 ans de pratique, j’ai vraiment vu mon corps changer, mes bras et mon dos se muscler, même des tablettes de chocolat ! Et j’ai adoré me sentir plus forte !
    Par contre, j’ai détesté entendre mes amies dire « Ah non, cette année, je prends moins de cours, après je vais être trop musclée » ou « Bof, j’aime pas cette championne de France, elle a trop de muscle, c’est moche ».

    Je déteste cette mentalité qui voudrait cantonner les femmes a des petits êtres fragiles. Vive les muscles, les gros bras, les poitrines qui rétrécissent à cause des pectoraux et vive le sport <3

  • Repondre Azote 17 juillet 2016 à 23 h 21 min

    Salut Anne !
    Je voulais juste te dire que je suis complètement de ton avis !
    J’ai fais du rugby pendant plus de 6 ans, sport très « répandu » et « féminin » (lol) qui m’a déjà assez étiquetée parmi les filles-bonhommes.. Mais j’ai arrêté il y a peu de temps pour une pratique qui me passionne comme jamais : la musculation…
    ET LA.. Marrée de réflexions!

    « Moi qui croyait que t’allais te mettre à un sport de fille… »
    « Ahhh mais sans formes tu seras pas vraiment une femme »
    « Tu vas être vachement carrée, un frigo ! »
    « Ha.. Pourquoi tu ferais pas plus de la gym ou du cheval? »

    Car oui, les remarques ne sont peut etre pas tant liées au physique.. Mais plus à la pratique du sport en question ! Si une nana hyper musclée arrive et qu’elle se présente comme faisant de la danse en compétition elle sera forcément mieux accueillie qu’une nana qui affirme faire de la muscu !
    Parce que les gens, même si avec le temps ça commence à s’améliorer légèrement, ils ont une image fixe de la femme ou plutôt devrais-je dire de la FILLE. La fille fait du cheval, elle a peur des ballons, craint continuellement de se faire un bobo, elle ne fait que des petits squats sans poids (parce que quand même ho!), elle est pas trop faite pour les sport de combat sauf pendant les soldes…. Et on fini nous même par s’en convaincre ! Tout ça c’est du à quoi ? A l’image de la femme que la société donne ! Elle impose son idée « d’étiquettes » à chaque type de femme : la mère au foyer, la bodybuildée, la provocatrice sexy, l’intelligente frigide et la benêtte bonne à la téléréalité !
    On le voit où ?
    Les pubs qui montrent des filles nues pour vendre des collants.
    Les livres pour enfants qui instaurent dès le plus jeune âge les do et don’t de chaque sexe.
    Les clips musicaux qui contribuent grandement aux références de chaque individu.
    Les jouets pour enfants au plus au point misogynes.
    MAIS SURTOUT
    Les apprioris dus aux jugements!

    Il est temps de faire ce qu’on veut ! De devenir qui on veut ! C’est en affirmant sa personnalité propre qu’on en vient à détruire cette manie universelle de suivre ce que la société dicte ! La seule personne apte à nous juger, c’est nous même !

    T’es canons sur tes photos, tu es qui tu es, tu aimes qui tu es.. Alors, par pitié, Anne, reste qui tu es !

  • Repondre Coline 20 juillet 2016 à 12 h 24 min

    Coucou ☻ Personnellement, je trouve que les muscles chez une femme c’est magnifique, c’est magnifique car, justement, ça montre qu’elle a travaillé dur pour ça et je trouve ça génial ! Il faut sortir du diktat « ne sois pas grosse, ne sois pas trop musclée, ne soit pas squelettique. »
    Plein d’amour

  • Repondre a 28 novembre 2016 à 20 h 22 min

    Très très très belle silhouette, finement sculptée. A entretenir et conserver. Tu es canon sur tes photos! C’est d’autant bien que chez une femme la prise de muscles est plus lente. Bravo, continue comme ça.

  • Repondre seb 10 décembre 2016 à 12 h 02 min

    moi je dis bravo . j aime les femmes musclées je trouve ça beau est contrairement a ce pense certainne personne qu une femme musclé n a plus rien de feminine c est faux . il y a des femmes qui ne sont pas musclée est qui n on aucune feminité . alors continué a faire du sport a vous musclée est a faire ce que vous aimez

  • Repondre Alison 10 janvier 2017 à 12 h 24 min

    Merci anne cela fait du bien d’entendre un point de vue positif et ouvert d’esprit.

  • Repondre Prisca 10 janvier 2017 à 12 h 43 min

    Tu as bien raison. Trop souvent une femme se résume à son apparence…
    A bat les diktats !

    Et tes photos sont superbes, ta force de caractère transparait bien ; )

  • Repondre Julie Mnl 10 janvier 2017 à 14 h 47 min

    Oui un corps féminin trop musclé ça fait peur, on entend souvent le « ouais là tu vois c’est trop » … mais en quoi c’est trop ? Trop pour l’image de la femme ? trop ressemblant à un homme ? et pourquoi muscle = homme.

    Après tout le plus important c’est soi, si on trouve ça trop pour nous, on essaye de faire différemment, si cela ne nous gène pas et qu’on en veut plus, peut importe le regards des autres.

    La musculation prend un essor chez la femme, c’est pas en soulevant 2kg que tu auras du résultat ! Toi, Marine, Sissy ou encore Justine Gallice nous aident à véhiculer une image de la femme muscler. Grâce à vous on assume plus, on est fière !
    Je me suis rendue compte aussi, du temps, de l’implication et de la souffrance qu’il fallait pour arriver à ce niveau là ! tes abdos, ses bras, C’EST DU TRAVAIL, du TEMPS ! les gens se rendent pas compte.
    Alors sors tes petits débardeurs et Merci pour ton partage !

  • Repondre Sébastien 10 janvier 2017 à 15 h 52 min

    Super article !

    Je rejoint totalement. Rien de plus énervant que les personnes qui jugent des sportives de haut niveau sur leur physique alors que celui-ci représente des heures de travail et d’abnégation.

    Il faut continuer d’apporter ce genre de message, pour encourager les femmes à ne pas avoir peur des muscles.

    En ce qui concerne les hommes qui disent d’une femme qu’elle a une musculature d’hommes, je leur demande toujours si ce n’est pas plutôt eux qui ont une musculature de femme 😉

    PS: super photos !

  • Repondre Santa Mila 10 janvier 2017 à 17 h 36 min

    très bel article, je suis trop d’accord avec toi ! Ca fait du bien de lire ce genre d’avis.

  • Repondre Fanny 10 janvier 2017 à 19 h 39 min

    Il y a autant de corps beaux que de goûts différents. Il ne faut pas perdre de vue aussi que le sport, c’est avant tout une façon de se faire du bien et c’est en faisant un sport qu’on aime qu’on se réalise. Et pour l’expérimenter, c’est une façon de prendre soin de notre mécanique, de rendre hommage à ce corps qui nous sert à tout en le rendant plus fort, qu’on ai des bras musclés ou des abdos en mousse. Ca nous aide à bien vieillir et à se sentir en forme (peu importe laquelle :p)

  • Repondre Paula 19 janvier 2017 à 1 h 50 min

    Super article Anne! Merci beaucoup, enfin quelqu’un qui ose en parler. Jeme prend souvent les mêmes remarques même de la part de mes amis, c’est dommage que les clichés soient aussi bien encré dans la tête des gens.
    En tout cas, je partage tout à fait ton avis, les muscles chez les femmes c’est beau!

  • Repondre Lili 31 janvier 2017 à 22 h 03 min

    Merci beaucoup pour cet article qui resume si bien les choses avec des mots justes !!
    Je fais du ski de fond et je suis donc « assez » musclée… c’est mon plus gros complexe .
    Ton article m’a rassurer et fait ralativiser : la société juge, mais ne reflechit pas à tout le travail et les efforts que nous avons fait pour arriver à cette silhouette ; et si nous aimons faire ces efforts physiques il faut en assumer les conséquences!!
    Merci encore
    Ps: très belles photos

  • Repondre Marie 19 septembre 2017 à 13 h 39 min

    Je suis tellement d’accord avec toi ! Je n’en suis pas au stade de cacher mes muscles (ils sont déjà cachés par le gras hahaha), mais je serai très fière le jour où ils apparaîtront et où je pourrais les montrer. Et je pense que je n’en aurais rien à faire du regard des autres.
    Je connais tellement de femmes qui disent ne pas vouloir faire les bras à la salle pour ne pas « être un bonhomme ».. C’est épuisant…
    De mon côté je suis plutôt 100% pour 😀

  • Repondre ABC 19 septembre 2017 à 16 h 57 min

    Tu es magnifique, je partage complètement ton opinion.
    Pour ma part je fais de la muscu depuis le début de l’été et les abdos sont maintenant dessinés mais je me calme un peu car mon mari aime que je garde des formes (qui rappelons le ne sont que de la graisse…).
    Alors je trouve le juste milieu et j’aime mon corps pour la première fois de ma vie à 35ans, des abdo dessinés, des jambes musclées,… devenues végétarienne depuis 3 ans je suis en accord avec ma philosophie de vie.
    On ne peut pas plaire à tout le monde mais tout le monde en parlera…
    J’adore ce que tu fais 😉

  • Repondre SaRa 24 février 2018 à 16 h 17 min

    Bonjour ! Merci pour ce super article tu as donné des mots à ce dont je ressens j’avoue avoir les larmes aux yeux te lire a été libérateur car je me suis sentie comprise car certes ça fait mal entendre des proches ça commence à être trop, tu vas plus avoir des seins,… Aujourd’hui je suis plus que jamais encouragée à suer, à grimacer, gémir car je suis bien dans ma peau.

    • Repondre Anne 25 février 2018 à 1 h 14 min

      Oh ça me fait plaisir Sarah
      plein de bises !

  • Repondre Amal 27 octobre 2018 à 23 h 25 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi vive les muscles et les femmes sportives

  • 1 2