Sports: « Les muscles chez les Femmes, c’est Moche ! »

15 mai 2016 - Sports - 86 commentaires

Hi,

muscle femme

J’ai choisi un titre qui résume une opinion très fréquente dans notre société mais qui, vous vous en doutez, ne correspond pas du tout à ce que je pense. Pourtant, moi aussi avant de me mettre au sport je partageais cet avis, je faisais des réflexions et me posais en propre juge d’autres femmes sportives : « ah non mais là c’est trop, c’est plus du tout féminin… purée on dirait un bonhomme elle. C’est trop moche là ! »

Puis, j’ai commencé le sport, mon corps s’est transformé, les muscles sont apparus. Ces muscles j’en suis fière, ils sont le résultat de nombreuses heures d’entrainement, de motivation, de transpiration… de plaisir aussi. Ces muscles sont aussi devenus de nouveaux compagnons dans mon quotidien qui me simplifient la vie et ont changé ma personnalité. Je peux faire tellement de choses « sans souffrir » : soulever du matériel, ma valise, porter mes courses, des cartons, supporter plus facilement la fatigue, avoir plus confiance en moi car je me sens forte.

Or, ces sentiments de force, d’assurance ET ces marques de musculature ne sont pas l’apanage auquel on pourrait s’attendre chez une femme. C’est là que nous tombons dans le fameux cliché voire diktat qui nous exhorte nous les femmes à être « F.E.M.I.N.I.N.E »  => mince, jolie, innocente…bref une petite chose faible qui doit souffrir pour rentrer dans cette petite case, et ne SURTOUT pas être forte, maître de son corps, de ses émotions et … indépendante.

Vous pensez que j’exagère ?  Malheureusement non et on s’aperçoit de cette petite case  dans laquelle on veut nous glisser QUE lorsqu’on en sort.

Je me suis pris mes premières réflexions lorsque j’ai écrit mon premier article sur le travail des abdominaux. C’était « trop », je n’étais plus « féminine ». Lorsque je fais du sport, la dernière chose à laquelle je pense, c’est bien mon apparence. Je me fais du bien, je me sens bien, ça me rend heureuse.. peu importe si je suis rouge, transpirante.. ou « trop musclée »

Forcément la pratique d’une activité physique modifie notre corps, plus on la pratique, plus les modifications sont importantes. Mais personnellement, j’aime d’autant plus mon corps aujourd’hui car… de manière très rationnelle, je le trouve bien plus fonctionnelle et bien plus en harmonie avec ‘mon caractère’. Plus fonctionnelle car je n’ai plus besoin de Matthieu pour monter mes packs d’eau…car je peux supporter mon énorme sac à dos pesant parfois plus de 15kg-20kg sur le dos sans broncher, car je me sens forte, car je me sens capable de faire et d’atteindre tout ce que je veux. Ma force physique est devenue une force de caractère. C’est beau ou c’est moche ces abdos… peu importe, ils me permettent de courir plus longtemps, en traumatisant moins mes articulations et tant pis s’ils ne font pas « FEMININS » madame.

muscle femme

Je porte: Baskets, Short et Brassière Nike

Le pire dans cette histoire de femme = corps mince et faible, c’est que nous-mêmes, nous femme, nous nous imposons ce cliché et critiquons les femmes qui osent en sortir, car nous ne les comprenons pas. « Nan mais elle c’est trop !!!  Moi je veux pas faire du sport si c’est pur me transformer en bonhomme ». Demandez-vous pourquoi nous les femmes avons soi-disant si peur de nous muscler ou faire de la musculation AVEC des poids. C’est parce que nous avons peur de cette apparence. Enfin, jusqu’au jour où nous aussi nous franchissons le pas.

Je ne parle jamais de ça ni ne partage jamais mon avis sur le sujet car je sais qu’il cause beaucoup de désaccords dans mon entourage. « Nan mais Anne toi tu es musclée mais ça va, pas trop, il faut pas que tu fasses plus sinon… bon ça fera bonhomme non ? fais gaffe quand même »… On m’a déjà sortie « fais attention quand même à Matthieu ! »… « À force tu auras plus d’abdos que de seins, ça serait dommage lol ». Déjà que faire du sport en étant une femme n’est pas une démarche facile, le sport restant un univers assez masculin ET patriarcal, alors si en plus il faut doser notre activité, notre comportement lorsque l’on bouge pour rester dans la case « féminité », autant ne rien faire du tout. ça, c’est plutôt arrangeant pour une société qui met la femme en position de petite chose faible, mince et dominée.

Je ne veux pas lancer le débat dans ma famille mais pourtant, ça me blesse car je pense à ces femmes, sportives de haut niveau, qui s’entrainent quotidien pour atteindre leur objectif et se voient réduites en une phrase à un morceau de viande « trop musclé ». On ne voit que leur physique, on ne voit pas leur implication, leur motivation… En fait une femme = son corps. Je vous invite à écouter les commentateurs sportifs. Vous découvrirez la différence de traitement qu’ils opèrent entre une femme compétitrice, on ne mentionnera quasiment QUE son corps, alors qu’un homme, ils s’attacheront à commenter sa technique, sa force, son mental.

Osmany est l’auteur de ces photos et lorsqu’il m’a proposé de les faire, j’ai accepté mais en lui disant que je ne pourrai JAMAIS les utiliser ou les montrer car elles ne seraient pas comprises et certainement vivement critiquées. Elles mettaient en avant « ce qui ne faut pas montrer » chez une femme : ses muscles.

Pourtant j’en suis fière, je n’en ai pas honte, mais je ne supporte pas me voir réduire et classer en fonction de mon corps. Je n’aime pas les « selfie abdos/fesses and co » car je m’efforce à faire sortir cette vision qui réduit la femme à son corps. Nous vallons mieux que ça.  De plus et surtout en l’occurence, ça n’aurait qu’éveillé les commentaires du « nan mais c’est trop!« 

Heureusement, je sens actuellement le vent changé, le muscle arrive dans le nouveau stéréotype de la femme « mince, fragile mais TONIQUE ahaha ». Les ventres plats musclés (mais pas trop quand même) ET les fessiers rebondis sont trop à la mode madame. Mais  à nouveau, la société tolère ce muscle qu’à des endroits hyper esthétiques et sexuels. Les bras et les jambes musclés, attention, c’est déjà trop ! Je plaisante, j’ironie mais cette situation est parfois tellement stupide. Pourquoi je n’aurais pas le droit d’avoir de beaux bras musclés ? Pourquoi ne serait-ce que l’apanage de l’homme ?

Vous l’ignorez peut-être mais c’est d’autant plus difficile pour une femme de se muscler. ET les salles de sport ont bien compris que les femmes voulaient faire du sport TOUT en respectant ce diktat du « NO MUSCLE ALLOWED », c’est pourquoi elles nous proposent des sports comme du Body Balance qui… « tonifie » sans « muscler à outrance ».  La femme peut être tonique, l’homme musclé et tout va bien.

Combien de fois j’entends « ah nan mais moi je veux me tonifier je ne veux pas me transformer en musclor, je ne veux pas faire de musculation« . Avouons, faire de la musculation est effrayant pour une majorité de femme. On pourrait bientôt voir un biceps poussé sur le milieu de notre figure ahah. Moi aussi j’en faisais partie, pendant longtemps j’ai catégoriquement refusé d’utiliser des poids pour mes exercices de renforcement musculaire. Puis je me suis aperçue que ma position était totalement stupide.

sport féminité

Au contraire, je devrais faire partie de ces femmes qui montrent que peu importe notre appréhension, notre vision de la beauté… je suis musclée un point c’est tout. Beau ou moche, c’est un fait, t’aime ou pas, c’est ainsi. Ces muscles, je les ai choisis en faisant du sport et en développant ma passion pour le sport. J’ai sculpté ce corps pour qu’il puisse supporter ma passion de la course à pied. Je devrai être FIERE de ce qu’il me permet d’accomplir. Je veux assumer.

Pourtant, je suis parfois gênée. À plusieurs reprises j’ai refusé d’acheter des petits débardeurs car « on voyait trop mes bras musclés ». La vendeuse a été adorable en me disant qu’elle aimeraient bien avoir des bras aussi musclés, mais voilà. Encore aujourd’hui, je vérifie en me disant « il faut pas que l’on voit trop mes muscles.  » POURQUOI…POURQUOI ?  car les muscles chez une femme, c’est moche…. c’est beurk c’est pas féminin, parce que ils doivent être l’apanage de l’homme. Je les plains aussi car ils sont soumis à d’autres diktats.

Mais que faire ? Et bien arrêtons de critiquer ces physiques inhabituels, la beauté est subjective. Muscle ou pas, il faut reconnaître que les femmes musclées SUENT pour en arriver là où elles sont. Nous tuons leur motivation en réduisant tous leurs efforts à ça. Les muscles sont beaux, méritant peu importe notre sexe. Nous devons les accepter et les encourager dans la mesure où un  corps musclé est bien moins traumatisée par les aléas de la vie mine de rien. Nous devons en être fier, peu importe notre place ou notre image dans la société. Nous n’avons qu’un corps, encore heureux que nous pouvons en faire ce que nous voulons non 🙂  ! Valorisons les femmes qui osent, supportons ces athlètes qui ont autant le droit de faire du sport et de se réaliser que les hommes. « Vous n’aimez pas les muscles chez les femmes » ? Demandez-vous d’où vient réellement cette opinion ?

Qu’en pensez-vous ? Vive les muscles ou…. ?

à très vite

PS: N’hésitez pas à voir la video de Marine qui a une approche plus sociologique de la question. Bon moi j’ai tout un mémoire sur le sujet tellement ça me passionne cette question de féminité et de sport. Mais vous voyez à quel point la pratique du sport va au-delà de simplement une forme physique, il remet en cause bien plus que notre corps au coeur de notre quotidien 😉

PS: Pour fêter la sortie de la « Magie du Running », j’organise en partenariat avec Le Pain Quotidien des Champs Elysées un AfterWork/dédicace jeudi 19 mai de 19h à 21h
👉 Toutes les infos sur Facebook >>
L’occasion de se rencontrer, papoter et que je glisse un petit mot dans votre livre 🏃

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

86 commentaires

  • Repondre Bérénice 15 mai 2016 à 11 h 47 min

    Quel bel article Anne. Il est dommage de constater que certaines activités soient encore réserver aux hommes et d’autres aux femmes… C’est le cas dans de nombreux domaines mais ce qui me choque ici c’est que les femmes elles-mêmes se dévalorisent et sont (presque) plus dures que les hommes sur le sujet. J’espère que les mentalités évolueront. En tout cas tu as un corps superbe, c’est photos sont magnifiques, je suis heureuse que tu aies choisi de les publier !

  • Repondre Audrey 15 mai 2016 à 12 h 01 min

    Coucou,

    Je partage en tous points ton avis! C’est vrai que dans la société « ça ne le fait pas d’être muscléE ». Ou en tout cas, c’est réservé aux femmes qui en font leur métier (là c’est plus normal). Pourtant, c’est en train de changer « strong is the new skinny » (hihi).
    C’est vrai qu’au départ, je me disais que parfois c’était trop, c’était moche… Mais en commençant le sport, j’ai changé d’avis car finalement, les muscles reflètent le travail qu’on a fournit. Pour moi rien de pire que d’entendre dire « ha tu fais du sport? On ne dirait pas » (on ne me l’a jamais dit, mais c’est un genre de réflexion que j’ai déjà entendu et que je me suis déjà faite à propos d’autres personnes).
    Au départ, le but n’était pas pour moi de muscler tout mon corps… J’ai commencé la course à pied, je trouvais ça cool d’avoir des jambes un peu musclées. Puis j’ai été blessée et j’ai dû faire du renforcement musculaire chez le kiné (à continuer par la suite chez moi), arrêt de running pendant un petit temps… « tiens je vais aussi faire des abdos ». Miracle, moi qui avais mal au dos presque tous les matins, je n’ai plus jamais mal grâce à mes abdominaux. Puis il y a peu je me suis mise aux bras (que je musclais déjà dans la piscine) et je remarque que j’ai moins de peine à porter…

    Mes muscles me servent au quotidien, ils me soutiennent dans mes activités sportives, ils sont le reflet d’un travail que je fais et j’en suis fière. Ils ne se voient pas toujours très bien (surtout après l’hiver hihihi) mais peu importe, je sais qu’ils sont là, qu’ils me sont utiles. Et je m’en fou de ce que les gens en disent… Souvent ces personnes ne font pas de sport, n’ont pas de muscles et ne peuvent donc pas comprendre POURQUOI.

  • Repondre Lucie Met 15 mai 2016 à 12 h 25 min

    Vraiment merci pour cet article. Je fais du sport, du vélo, de la course à pied, de la course d’obstacles et surtout de la musculation. J’adore ça et j’adore voir mes muscles se développer. Je me sent mieux et à l’aise avec mon corps. Seules les réflexions même sur le ton de l’humour sont difficiles à accepter de l’entourage. Mais je continue à me muscler car c’est pour moi que je le fait!

  • Repondre Margaux Lifestyle 15 mai 2016 à 13 h 43 min

    Quel bel article !!! Juste merci !

  • Repondre Ness 15 mai 2016 à 13 h 54 min

    Ton article est vraiment très intéressant ! Oui les mentalités doivent changer… Je me prends aussi des remarques « pour mon bien » tu en fais trop tu as perdu trop de poid (ce qui est faut juste 2kl) tu t’imposes trop de choses tu te mets la pression. Alors que je suis juste heureuse…. Oui je fais plus de sport que la moyenne des personnes qui m’entourent mais je me sens tellement mieux dans mon corps et dans la vie. Un point que je me permets de soulever c’est la culpabilité. Je culpabilise souvent de passer autant de temps à m’entraîner, je délègue beaucoup de tâches de la maison â mon copain par exemple. Lui m’encourage et est fière de moi… Mais malgré tout il y a cette pression sociale qui me dit que je n’entre pas dans un rôle de femme. Je vois mes collègues hommes tres sportifs qui s’entraînent énormément. Alors pourquoi pas moi? Et lâ question comment ferai-je avec des enfants? Mais toutes ces questions viennent du regarde et des critiques des autres…. Mais comment tu fais ? Moi j’ai pas le temps avec toute la vie quotidienne…. Ménage et tout le tralala…. Alors tout ça passe apres le sport et je délègue beaucoup aussi… Le poid de la société et lâ vision de la femme ne lui donne pas non plus la place dans les salles de sport Parce qu’elle a d’autres tâches à assumer… Et quand on a la trentaine toute cette pression est amplifiée …. Ce n’est deja pas simple de tout conjuguer alors laissez nous avoir la vie que nous voulons….

  • Repondre Estelle 15 mai 2016 à 14 h 00 min

    Continue Anne ! Tu es magnifique et ces photos sont juste dingues. Je partage completement ton opinion, tu es un vrai modèle ! 🙂

  • Repondre olympiabydiane 15 mai 2016 à 14 h 24 min

    Merci Anne pour cet article très intéressant, merci de te positionner vis-à-vis de ce sujet, au final tout ceci ne sont que des critères de beauté que l’on se donne mais qui évoluent petit à petit.

  • Repondre Kotkaa 15 mai 2016 à 14 h 26 min

    Pour avoir plus d abdos que de sein vaut mieux se mettre à la bière non ?
    D’après les photos tu es certes tres musclée mais tout en longueur et en finesse, pas du tout en volume, et personnellement je trouve cela magnifique. Physiquement et aussi car cela dégage une telle force et une telle maîtrise ! Ça fait rêver 😉
    Malgré des heures et des années de pratique j’ai certes une allure athlétique mais pas l’impression de progresser tant que ça niveau apparence donc à mon avis le risque d être trop musclée pour la sportive moyenne est inexistant !
    Ps j’attends ton livre avec impatience mais j’ai fait la bêtise de commander un autre livre non dispo à ce moment là…. Frustration !

  • Repondre Blise 15 mai 2016 à 16 h 05 min

    Coucou, alors je préviens: ma question n’a rien de méchant c’est juste pour savoir. Pourquoi dis-tu que tu te fiches de ton apparence en faisant du sport alors que tu postes que des photos de toi hyper apprêtée faisant du sport? J’ai bien un début de réponse qui voudrait que tu fasses de temps à autres des shootings à destination des réseaux sociaux peut-être… Cette phrase m’a vraiment interpellé car, pour moi, elle décrédibilise le fond de l’article (pourtant important et nécessaire) surtout face à 7 photos ultra travaillée et artificielles… Voilà voilà 🙂

    • Repondre Anne 15 mai 2016 à 22 h 27 min

      C’était un shooting pour les exercices présents dans le livre et comme précisé sur le blog d’Osmany il m’a proposé de les faire en plus 😉
      Je l’explique, je ne pensais jamais les utiliser jusqu’à ce post.
      De plus je ne dis pas que je me fiche de mon apparence, mais que je ne fais pas du sport POUR mon apparence.

      • Repondre Blise 16 mai 2016 à 12 h 39 min

        Ah ok parce que quand j’ai lu  » Lorsque je fais du sport, la dernière chose à laquelle je pense, c’est bien mon apparence » j’ai compris que tu te fichais de ton apparence en séance, j’ai visiblement mal compris la formulation… En fait je trouve très paradoxal ce discours par rapport aux photos (et pas que celles de cet article), cette façon de dire « je fais du sport pour moi et être bien dans ma peau mais regardez moi quand même »

        • Repondre Anne 16 mai 2016 à 14 h 42 min

          OUi dans le sens « être rouge, transpirée » peu importe.
          Je pense que tu devrais plutôt te poser cette question que je me pose moi au quotidien:
          « Comment motiver les personnes qui me suivent à faire du sport? »
          Tu verras que pour le coup ma démarche « visuelle » n’est pas du tout paradoxale.
          Tu ne vois pas sur mon flux des selfie de mon ventre, de mes fesses. Ce que j’aime c’est partager ma passion à travers ce que moi je vis en faisant du sport.
          Courir dans des paysages magnifiques
          Faire du sport en extérieur
          Faire de nouveaux exercices.
          C’est ce que je partage.
          Je ne demande pas aux gens qu’on me regarde, je n’ai pas besoin de ça pour faire du sport ni pour me motiver(heureusement d’ailleurs car en course à pied, il n’y a pas beaucoup de monde que je croise loool) Les photos sont toujours un liant pour aider à motiver d’autres personnes.
          Dommage que tu ne le perçoives pas sur mes réseaux sociaux.

  • Repondre Eugénie 15 mai 2016 à 16 h 15 min

    Il ressort de ton article tellement de choses vraies. Je suis l’une des « victimes » de ce diktat, comme énormément de femmes. Il y a tellement, par ailleurs, de diktat imposées aux femmes, mais également aux hommes, ne l’oublions pas!

    Cependant je ressort de ton article, une partie importante, celle de la force ! La force est réserver aux hommes, aux femmes c’est plutôt : « Sois belle et tais toi » (J’exagère un peu, les choses évoluent et pour ma part je n’ai jamais vécu ce genre de remarque). Cependant, c’est une réalité, mon fils de 5 ans me le dit bien : « Les filles courent moins vites que les garçons », « les filles c’est moins fort que les garçons », moi qui m’efforce au quotidien à lui montrer par la pratique que papa et maman sont égaux !!!
    Bref, tout cela pour dire que l’éducation commence très tôt, car dès la maternelle les séparations sont bien distinctes : les filles et les garçons. Les filles sont belles comme des princesses et les garçons sont forts comme les super héros.

    Pour ma part, je trouve que le plus important est la force mentale. Et je trouve que le sport est aussi un contributeur à cette force mentale! Et si la musculation peut aider encore plus, alors fonce ! Le plus important dans la vie, c’est d’être en accord avec ses pensées, ses envies.

    Un grand j’aime pour ton article qui contribue à changer les mœurs, à se remettre un peu en question. Franchement, cela m’aurait beaucoup plu de bosser sur une sujet de mémoire comme le tien !

  • Repondre Jonatan 15 mai 2016 à 16 h 40 min

    Merci pour cet article.
    Je vais le partager à des amies, pour qui le sujet peut être parfois délicat à aborder. Il n’est en rien compliqué. Comprendre que l’on fait quelque chose pour soi (dessiner son corps par exemple) et accepter le regard des autres, toutes ses personnes dont on se contre-fout puisqu’on ne les connait pas ! Et dans les proches, cela permet de faire le tri sur ceux qui ont -ou pas- de l’ouverture d’esprit.

    Qu’est ce que j’aimerais que ma future moitié sois sportive, que l’on puisse partager ce temps là, en partie ou totalité, ensemble 🙂
    J’ai envie de dire, ceci est un critère pour ma part.

    Alors bonne continuation à toi !

  • Repondre Sissi 15 mai 2016 à 16 h 55 min

    Je suis loin d’être musclée, C l’inverse. Et justement j’ai besoin de me muscler. J’ai 52 ans et ce qui guette les femmes qui ne veulent pas faire de sport et encore moins se muscler, eh bien C tout simplement de limiter leurs activités et leur vie. Quand elles auront du temps libre à la retraite, et qu’au début elles seront encore assez en forme et dynamiques pour faire pas mal de choses, elles ne seront même pas capables de porter leurs sac/valise, dommage pour elle hein ?! Je compte me remettre au sport malgré mes pb respiratoires car je ne veux pas être limitée et je veux profiter pleinement de la vie en vieillissant mieux : plus de muscles, c’est aussi moins d’ostéoporose, de douleurs de dos, de douleurs musculaires, un cœur plus en forme… Et il faut reconnaître qu’une belle (jeune) femme en forme, tonique et musclée porte mieux la toilette.

  • Repondre C.Cosmique 15 mai 2016 à 17 h 06 min

    Salut Anne,
    Les photos sont vraiment très belles, j’adore!! Je suis bien d’accord avec ce que tu dis mais la plupart de gens aiment juger . J’ai bien souvent été critiquée au sujet des ma musculature lorsque j’étais ado (je faisais du saut à la perche, donc j’avais de bonnes épaules) mais j’en ai toujours rien eu à cirer parce que c’est grâce à ce corps que je pouvais faire des perfs. L’essentiel c’est d’être bien dans ses pompes.
    Bon dimanche 🙂
    Delphine

  • Repondre Stéphanie 15 mai 2016 à 18 h 01 min

    Je crois que les femmes sont très douées pour se culpabiliser car elles y sont éduquées. Et les remarques ou critiques les plus vachardes viennent en général d’autres femmes. Je suis loin d’avoir un corps d’athlète, j’ai même un paquet de kilos en trop depuis que j’ai eu mon fils… il y a 5 ans !! Cette année, j’ai réussi à me mettre à la course à pied et je cours trois fois par semaine depuis 9 mois. Rien que ce temps que je consacre à mon « entraînement », donc à moi, à mon bien-être physique ET psychologique, a pu me valoir des remarques : « mais comment fait-elle pour trouver le temps ? Moi, après les commissions, les repas, les enfants, je n’ai plus le temps de rien » (ça c’était la remarque d’une « copine » à mon sujet), j’ai eu droit aussi à « faut pas vous leurrer vous allez avoir des gros mollets et des grosses cuisses » (ça c’était l’esthéticienne), et puis j’ai eu aussi : « mais pourquoi tu te fais du mal, on n’est pas sportive dans la famille » (ça c’était ma mère !). Alors voilà, pour l’instant j’ai des grosses cuisses à cause du gras, et si un jour c’est à cause des muscles que je me serai faits, j’en serais incroyablement fière ! On n’est peut-être pas sportive dans la famille, mais je cours trois fois par semaine à mon rythme, et je trouve ça d’autant plus méritant qu’effectivement je n’ai pas de facilité au départ, et en plus, j’arrive aussi à m’occuper des courses, des repas, et de mon fils. Et j’ai envie de dire à tous ces gens pétris de préjugés : et si vous vous y mettiez au lieu de critiquer ? Et si vous en vouliez à celles qui essaient parce que ça vous renvoie votre manque de détermination ?
    Moi, je suis fière de ce que je fais, aussi humbles soient mes « exploits » parce que je le fais avec les jambes autant qu’avec la tête, parce que mes petits muscles qui se font me rendent forte intérieurement.
    Tes photos sont superbes ! Bravo à toi et continue !

  • Repondre Laurence 15 mai 2016 à 18 h 29 min

    Je suis ton blog depuis un petit moment même si je ne fais plus de courses à pied depuis environ 4 ans, j’ai abandonné je n’arrivais pas à aller plus vite que huit km/h ça a fini par me décourager en plus d’une petite entorse .
    Je trouve que tu as un corps magnifique, sculpté tout en longueur, je trouve cela très beau et très sain, tu me donnes de l’énergie pour reprendre le sport que ce soit fitness ou autre .
    J’ai toujours aimé les corps des sportifs que ce soit des hommes ou des femmes, j’adore regarder les épreuves d’athlétisme, arriver à un tel dépassement me galvanise, après j’ai toujours une envie de bouger du canapé.
    Alors continue tes photos et tes articles, le sport c’est la vie !

  • Repondre Em 15 mai 2016 à 18 h 31 min

    Hello Anne, je ne commente pas souvent (voir jamais) tes articles, mais là, tu as fait écho en moi!

    Je faisais de la natation à haut-niveau (j’ai arrêté cette année) et, comme tu dois t’en douter, mon corps est et avait besoin d’être puissant pour pouvoir déplacer des masses d’eau. Je faisais donc tous les soirs une heure de ppg + deux heures dans l’eau. Et donc, depuis au moins trois, quatre ans, je me tapais des réfléxions « ooooooooooh mais elle a des épaules carrééées elle !! », ou bien « ooooooh tes abdos ils sortent et tout comment tu fais pour qu’on les voit? »
    Ca me saoulait. Et puis maintenant je fais de l’athlétisme deux fois par semaine, j’ai pris 7 kilos et je vois même pas où (bon ok, feeeeeeeesses ahah)
    des bisous, j’ai hâte de lire ta réponse 🙂

  • Repondre Sarah EtCetera 15 mai 2016 à 18 h 35 min

    Je partage totalement ton point de vue ! Merci pour cet article, qui prône avant tout le respect et la tolérance des autres, même si leurs choix ne correspondent pas forcément à nos propres certitudes. Espérons que, petit à petit, les mentalités finissent par changer 🙂
    PS : elles sont top ces photos 😉

  • Repondre Houseofju 15 mai 2016 à 18 h 43 min

    Hello !
    Je ne commente jamais mais je suis assidûment ton blog.
    C’est un excellent article, l’un de tes meilleurs selon moi. Tout ce que tu dis est tellement juste et je me reconnais bien dans ce que tu dis. Vraiment trop top comme article, continue comme ça Anne !

  • Repondre Morgane 15 mai 2016 à 18 h 44 min

    Merci <3

  • Repondre Dorothee 15 mai 2016 à 19 h 16 min

    Tu es un sacré petit bout de femme et tu as raison dans tout ce que tu dis. Ton corps t’appartient donc tu peux en faire ce que tu veux ! Tu ne pourras jamais plaire à tout le monde donc du moment que tu es bien c’est l’essentiel.
    Bonne continuation et milles mercis pour ton livre. J’ai commencé le running grâce à ton blog. J’ai pris plaisir à manger sainement et je frôle les moins 10 kilos. MERCI

  • Repondre Soaelys 15 mai 2016 à 19 h 40 min

    Perso les muscles comme toi moi j achete.
    Apres j ai tjs aime les corps fin et msclés mais pas trop bodybuldé par contre. Apres il en faut pour tous les gouts

  • Repondre Eva 15 mai 2016 à 19 h 43 min

    Hello,

    Premier commentaire ici, alors que je te suis depuis .. quasi tes débuts 🙂

    Enfin .. juste pour dire que je trouve les photos superbes et que personnellement ça me donne envie d’être aussi « tonique » on va pas dire musclée hein pour une fille ça serait pas top 😉 Haha Et je partage aussi ton point de vue.
    Est ce que c’est parce que je me suis moi même (vraiment) mise au sport au sport depuis quelques semaines ?!

    Quoi qu’il en soit, c’est toujours un plaisir de te lire et de suivre tes aventures !

    Voilà c’était le commentaire du dimanche hihi

    Des Bisous

    Eva.

  • Repondre Sarah 15 mai 2016 à 19 h 47 min

    Très bel article ! Un grand merci. Il est vrai que dans la société il y a encore une mauvaise image du « trop musclé » chez la femme, et il est dommage que certaines femmes de dévalorisent… Les mentalités finiront par changer je l’espère car vive les muscles ! Et ces photos sont superbes 😉

  • Repondre Petiote 15 mai 2016 à 19 h 58 min

    J aime les corps musclés dessinés mais je n aime pas la tendance narcissique, du paraitre de faire du sport pour exhiber ses bibis ou ses quadri, à chercher sa petite veine… que ce soit pour les mecs ou pour les meufs.
    Oui aux jolis corps musclés mais non au culturisme narcissique pour moi. Après chacun fait ce qu il veut mais disons que je ne me retrouve pas dans cette logique
    pour etre dans le milieu sportif avec beaucoup d amis et amies sportifs je n ai personne là dedans et tant mieux ça me mettrai mal à l aise.
    Le sport rend heureux parce qu’il nous Aere, parce qu il nous sort de notre zone de confort, parce qu il affute, parce qu il nous sociabilise … Et je trouve dommage que certains le réduisent juste à etre fit, musclé.
    J ai bien aimé la video de marinette … Je l ai trouvé tres pertinente

  • Repondre Astrid 15 mai 2016 à 20 h 12 min

    Sans parler de corps, d’apparence, de muscles, j’aime tout simplement la façon que tu as de démocratiser les choses, de les rendre accessibles et de permettre à chacune de se retrouver et de s’assumer.

    Good job, et les photos sont magnifiques !!! <3

  • Repondre Fifilala 15 mai 2016 à 20 h 20 min

    Bas moi je suis moyennement d’accord . J’aime bien un corps un peu musclé mais pas avec des mucles trop travaillés comme ceux qui font des concours (interet ?!) D’ailleurs je trouve ça aussi moche chez un homme (et cette idée de gonflette) que chez une femme culturiste boark.

    Enfin faut vivre sa vie .c’est pas parceque les autres n’aime pas la glace a la fraise que ça doit t’empecher de t’enfiler des pots si tu aime ça de toute façon

    Sinon ton corps est loin detre trop musclé ! et les photos sont surperbes ça aurait été dommage de nous cacher ça ☺

  • Repondre Debbz 15 mai 2016 à 20 h 47 min

    C’est effectivement bien triste de constater qu’une majorité d’entre nous se pose la question du : « est-ce que je veux être musclée ou juste tonique ? ». Mais quand on commence à s’entraîner très régulièrement, il arrive forcément un moment où l’on souhaite juste passer à la vitesse supérieure, à « s’arracher » un peu plus à chaque entraînement et ça passe aussi par l’utilisation des poids ! Depuis que je vois de jolis muscles poindre le bout de leur nez au niveau des bras et des abdos et bien je n’ai qu’une envie, me mettre en débardeur. Avant je me trouvais chétive, trop mince…j’ai 10x plus de confiance en moi avec des muscles. Tant pis pour les c***. J’adorerais lire ton mémoire qui a l’air de part son sujet passionnant !

  • Repondre Marjorie 15 mai 2016 à 21 h 28 min

    Je ne commente pas souvent tes publications mais là, je m’y devais : merci Anne, ton article est tellement bien écrit et reflète tellement la réalité. Je suis entièrement d’accord avec toi, nous ne sommes pas qu’un physique et peut être que le sport n’est pas un moyen de devenir la plus belle mais de devenir la plus forte 😉 peu importe si on voit nos muscles ! Je ne suis pas encore à ton niveau mais j’espère y arriver 🙂 et dernière chose à ajouter, tes photos sont juste magnifiques !!!! Ça aurait été dommage de ne pas les voir ^^
    Plein de bisous !

  • Repondre Julie 15 mai 2016 à 22 h 19 min

    Superbe article Anne .. Je me retrouve vraiment dans le avant/après .. Avant de me mettre à la course j’étais clairement pour le « s’affiner mais pas se muscler ». Puis j’ai commencé à pas mal courir. J’ai fini par me blesser car mon corps n’était pas assez résistant (genou, périostite, ..) Je me remets à peine de ma périostite et je ressens encore plus le besoin de faire du sport, de devenir plus forte, de varier les sports pour être mieux dans mon corps !
    Merci 10000 fois de valoriser les femmes comme tu le fais 🙂

  • Repondre Sarah 15 mai 2016 à 22 h 21 min

    Ce que tu oublies de dire c’est qu’on peut être très musclée sans que ça se voit ! Je suis danseuse, très musclée et ça n’est pas visible en mode « 6 packs ». Je ne trouve pas ça joli.. Car ça n’est pas Feminin en effet. . Après chacun ses goûts ! Tu fais le choix d’avoir des muscles visibles et si tu es bien comme ça, c’est le principal!

    • Repondre Cécile 16 mai 2016 à 0 h 09 min

      Je suis consciente qu’il faut avoir réalisé beaucoup d’efforts pour avoir des muscles apparents et j’en suis admirative. Seulement, je ne trouve pas le résultat esthétique (et pourtant, je fais moi-même beaucoup de sport). Je préfère aussi de loin le corps musclé des danseuses : fin et gracieux. Après, si tu te sens bien comme ça, c’est l’essentiel. Je reconnais que je n’aime pas mais la beauté est tellement subjective.

      • Repondre Stéphanie 16 mai 2016 à 9 h 40 min

        Salut !
        Il me semble que la danse est un art, qui suppose paradoxalement le respect de codes très marqués et qu’on apprend à tous (mais quand même majoritairement des filles) dès tout petit.
        Le corps doit évidemment être très musclé étant donné tout ce qu’on va lui demander d’exécuter avec grâce, mais aussi entrer dans un « moule » duquel il n’est pas vraiment possible de sortir. Regardez même la polémique avec les danseuses noires auxquelles on demande de se talquer le corps et le visage pour les blanchir.
        Par ailleurs, il est vrai que l’opinion commune associe un corps musclé tout en finesse à une forme de féminité, d’où d’ailleurs la difficulté pour les garçons qui font de la danse de ne pas se prendre des réflexions (certes de gens bourrés de préjugés et de bêtise, et peut-être aussi de méchanceté, bref…) quant à leur prétendue « féminité ».
        Je comprends malgré tout le besoin de s’affranchir de certains codes et de l’opinion commune du « c’est pas féminin ». Et je pense qu’on peut rendre « féminine » n’importe quelle façon d’être, assumée par une femme bien dans sa tête.

  • Repondre Claire 15 mai 2016 à 22 h 28 min

    Tellement bien dit ! Tu as tout à fait les mots justes, surtout sur le fait que même si le sport féminin est maintenant clairement « à la mode » c’est en grande partie pour travailler seulement certaines parties du corps pour être sexy. Heureusement que tu rappelles bien que faire du sport ce n’est pas que ça !! Et d’ailleurs, je pense qu’au fond toutes celles qui ont une pratique régulière ne peuvent le résumer à « she squats for big ass » (enfin j’espère)
    C’est juste dommage qu’il y ait cette forme d’injonction de faire du sport dans un objectif forcément pour maigrir/se sculpter alors qu’il peut y avoir des tas d’autres sources de motivation, à commencer par le fait que les hormones libérées à la fin d’une bonne séance font un bien fou au mental !!

    Merci pour cet article en tout cas 🙂

    • Repondre Stéphanie 16 mai 2016 à 9 h 17 min

      Salut !
      Il me semble que la danse est un art, qui suppose paradoxalement le respect de codes très marqués et qu’on apprend à tous (mais quand même majoritairement des filles) dès tout petit.
      Le corps doit évidemment être très musclé étant donné tout ce qu’on va lui demander d’exécuter avec grâce, mais aussi entrer dans un « moule » duquel il n’est pas vraiment possible de sortir. Regardez même la polémique avec les danseuses noires auxquelles on demande de se talquer le corps et le visage pour les blanchir.
      Par ailleurs, il est vrai que l’opinion commune associe un corps musclé tout en finesse à une forme de féminité, d’où d’ailleurs la difficulté pour les garçons qui font de la danse de ne pas se prendre des réflexions (certes de gens bourrés de préjugés et de bêtise, et peut-être aussi de méchanceté, bref…) quant à leur prétendue « féminité ».
      Je comprends malgré tout le besoin de s’affranchir de certains codes et de l’opinion commune du « c’est pas féminin ». Et je pense qu’on peut rendre « féminine » n’importe quelle façon d’être, assumée par une femme bien dans sa tête.

  • Repondre Laura 16 mai 2016 à 0 h 50 min

    En effet, la beauté est subjectif et l’important est d’être comme on a envie car nous n’avons qu’une vie et on ne vit pas pour les autres, ceux qui nous jugeront comme « trop ceci » ou « pas assez cela »… Grande amatrice de cardio, mon corps a changé en conséquence mais je ne suis pas musclée à ce point, loin de là… Mon objectif n’est pas devenir aussi musclé que toi (pourtant c’est wouawww, tu es sublime) mais trop de boulot à rattraper pour ça! Néanmoins, ce que tu soulignes bien et ce que j’admire énormément, c’est le travail en amont pour arriver à ce résultat et ce sont cette détermination et cette force de caractère que j’admire!

    PS : as-tu déjà fait un article ou en feras-tu un bientôt sur ton alimentation ? Car ce serait très intéressant de savoir comment tu gardes la forme et arrives à atteindre de telles performances… L’alimentation, c’est le nerf de la guerre du sport ! Merci d’avance 🙂

    Laura

  • Repondre Amelie 16 mai 2016 à 1 h 24 min

    Bel article…..je suis tellement d’accord avec toi ! Je suis musclée des bras alors ça on me dit que c’est moche, par contre mes p’tits abdos ça c’est mignon et jolie ! C’est tellement surréaliste et à la fois oui tu pratiques une activité sportive, tu sues , tu te muscles mais tu choisis pas forcément ou.. comme partout on dois rentrer dans le moule, impossible de faire autrement ! Bref, tout ça pour dire que moi aussi je crois que j’aurai pu écrire mon mémoire sur ce sujet ^^.

  • Repondre Au crts 16 mai 2016 à 8 h 30 min

    Je suis bien d’accord avec toi et d’autant plus sur l’avis de l’entourage, c’est pareil pour moi. Mais tant pis, moi je me sens mieux ainsi.
    En tout cas, tu as un corps super, dessiné , très féminin. Tes photos sont magnifiques !

  • Repondre Marina 16 mai 2016 à 9 h 17 min

    Tu mets là les mots sur un sujet qui me passionne : à quel point les femmes sont conditionnées pour correspondre à ce que les autres (nos amis, notre famille, la société) pensent non pas d’elles, mais de leur physique.
    Effectivement, nous devons donner l’image de femmes douces, bienveillantes, à l’écoute, généreuses, faisant attention à leur apparence (quid de faire attention à notre cerveau ? ) et s’occupant de leur famille.
    Des muscles ? Mais ça ne va pas du tout ça ma p’tite dame, ça fait trop « testostérone » ! vous voulez ressembler à un homme ? Vous voulez agir « comme un homme » ? Ne manquerait plus qu’on demande le droit de vote aussi ^^ !
    peut être qu’on devrait plus nous encourager, garçon comme fille, à favoriser ces belles valeurs que le sport nous apprend : l’humilité, le dépassement de soi, le partage aussi, l’entraide… sans se soucier de notre apparence !
    Tes muscles, moi ils me font rêver ! Parce qu’au-delà de cette apparence, je vois, comme toi, les heures d’entraînement, de passion, de dévouement, de sueurs. Je vois les kilomètres en course, en vélo, en natation que tu peux suivre, je vois un corps solide, et une fille bien dans celui-ci. Ce sont des exemples comme toi que je préfères montrer à mes enfants, l’exemple de personnes qui veulent se dépasser et avoir un corps sain et solide.
    Merci à toi d’avoir partagé ces photos, elles sont superbes

  • Repondre Rosanne 16 mai 2016 à 9 h 33 min

    Très bel article. Ce qui compte, c’est d’être bien dans sa peau ! Cela vaut pour tout le monde !

  • Repondre Alice 16 mai 2016 à 9 h 58 min

    Superbe article ! Rien à redire je suis tout à fait d’accord avec toi, moi la première pourtant quand j’ai commencé je me disais « je ne veux pas être trop voulumineuse ça deviendrait moche », sauf que.. Si je cours ou quoi que je fasse mes cuisses prennent en volume et ne seront jamais minces, c’est ma morphologie je suis comme ça. Et quand je voyais certains comptes blog mode je me disais mon dieu j’ai des cuisses énormes comparé à ces filles c’est pas beau etc…
    Mais STOP les comparaisons ! Je suis fière à présent tout comme toi de ce que j’arrive à accomplir chaque jour qui passe et de voir les muscles apparaître. Le sport c’est sain et l’important c’est de se sentir bien dans sa peau.

    Les gens qui critiquent avec des c’est moche ou « ha c’est dégueulasse » comme j’ai pu malheureusement lire parfois, je trouve cela honteux quand on sait tout le travail (et le mental !!!) qu’il faut pour en arriver là, alors on peut ne pas aimer mais on peut aussi le dire avec courtoisie. J’ai adoré ton article que je partage avec plaisir sur twitter !
    Des bises jolie Anne et continue de nous faire rêver 😀

    Sportivement.

    ALICE

  • Repondre Julie Mum N Run 16 mai 2016 à 9 h 59 min

    Avant, dans ma vie de non-sportive, moi aussi je n’aimais pas les muscles. Je ne trouvais pas ça très joli sur une fille.
    Disons que je pense que j’étais jalouse.
    Depuis je cours et je fais un peu de PPG. Je suis plus tonique même si j’aimerai l’être plus. Et ce que je préfère, c’est quand je reviens d’un training running et que mes muscles des cuisses sont affutés. J’adore !!!!!
    Mon challenge maintenant, va être de tonifier bras et abdos….

    Au fait j’ai acheté ton bouquin 😉 Il est top !

  • Repondre Anonyme 16 mai 2016 à 11 h 20 min

    Il y a différentes façons d’être musclée ; les gymnastes pros sont aussi très musclées, mais leurs muscles se sont développés en longueur et ça les rend plus gracieuses même que si elles n’étaient pas sportives. La photo que je vois apparaître sur le Strala Yoga au-dessus de mon com en est un parfait exemple.
    Toi tu commences à être musclée d’une façon moins intéressante esthétiquement du point de vue d’un homme qui aime les femmes. Mais il n’y a pas de standard de beauté universel et intemporel, il y a aussi des gens pour trouver beau (ou du moins le prétendre) les filles obèses ou à crâne rasé… chacun ses goûts !

  • Repondre Sophie F. 16 mai 2016 à 11 h 37 min

    Je me retrouve bien dans ton parcours et dans ton analyse. J’ai longtemps pratiqué uniquement la course à pied, avant de me diversifier il y a une dizaine d’années (pour cause de blessure au genou) en reprenant la natation intensivement, avec une préférence pour le crawl avec pull-buoy, et en fréquentant assidument une salle de sport, avec beaucoup de gainage au programme. Résultat, en quelques années, j’ai bien pris des épaules et affiné ma taille (ce qui par contraste accentue encore la largeur de mes épaules). J’aime mon corps (modérément) musclé que je qualifierais plutôt de « sculpté ». Et j’avoue que j’aime l’afficher dans ma pratique sportive en courant en brassière dès que la température le permet et en nageant toujours en deux-pièces – je suis très fière de mes abdos bien dessinés ! Par contre, dans la vie de tous les jours, j’ai parfois du mal à assumer ce corps de sportive. En été, si je dois prendre le métro (et non le vélo comme à mon habitude), je peux hésiter à enfiler un débardeur ou un tee-shirt moulant, par crainte de certains regards un peu trop insistants où je crois déceler de la jalousie côté femmes et de la lubricité côté hommes. Je reçois pourtant bien plus de compliments que de reproche sur mon physique, même si côté compliments, le très récurrent « ca va, tu n’es pas TROP musclée » m’agace un peu ! Avec le développement important du sport féminin, le regard sur les femmes musclées peut évoluer, mais soyons réalistes : le surpoids et la sédentarité restent prépondérants chez la gent féminine, et donc le physique qui en découle, la norme. Pour finir, je rejoins toutes les autres lectrices qui évoquent le bien-être incomparable que procure un corps tonique, bien au-delà de la belle image que nous en renvoie le miroir.

    P.S. Même si pour toi, la musculation est avant tout utilitaire, avec mes copines de salle se sport, nous sommes très admiratives du peu de temps qu’il t’a fallu pour développer un superbe corps de fitness addict. Félicitations !

  • Repondre Juliette 16 mai 2016 à 12 h 02 min

    En fait, il y a beaucoup de tendance à définir un sport suivant un point de vu subjectif mais dans l’ensemble, du moment que l’on se dépense, on s’amuse, on se surpasse, alors on peut dire que l’on fait du sport et pour moi le sport est la seul routine qui n’est pas ennuyeuse

  • Repondre Julie 16 mai 2016 à 12 h 18 min

    Merci pour ce post. Je me reconnais parfaitement dedans ! Personnellement je fais beaucoup de musculation et de course à pied et dans mon entourage c’est totalement incompréhensible. Souvent quand je dis que je vais aller à la salle, j’ai le droit à des remarques du genre « Oh mais ne t’inflige pas ça, reste tranquille chez toi ». Sauf que ce que les gens ne comprennent pas c’est que j’aime faire du sport. C’est une fierté pour moi de voir mes muscles se dessinés. Quand je vois les progrès que je fais j’en suis tellement fier que pour rien au monde je n’arrêterai de charger mes machines ou d’aller courir. J’ai aussi plusieurs amis de mon copain (heureusement que lui est totalement ouvert à ce sujet) qui ne comprennent pas et qui m’ont déjà dit que j’étais trop musclée, que j’avais des bras, des épaules et un dos d’homme.
    Et puis, personnellement et d’un point de vue totalement esthétique, je préfère les filles musclées que les filles minces et pulpeuses. Je ne chercher pas à galber mes fesses ou à avoir un ventre plat, je cherche à avoir des abdos et quadri apparents.
    Dans tous les cas, critiquer les des femmes ultra-musclées, quand on sait les heures de travail qu’il y a derrière, je trouve ça vraiment malheureux.

  • Repondre Chloe 16 mai 2016 à 14 h 11 min

    Cest drole on discutait justement de ca avec mes amis garçons hier qui me disais « mais euh tu vas quand même pas arriver au point d avoir des muscles proéminents hein ? Fais gaffe c’est pas joli, ca en fait trop .. » Et au final comme tu le dis le plus important c’est d’être bien dans son corps , dans sa tête et de s accepter comme on est. J’ai commencé le sport il y a quatre mois et je commence a voir mes bras plus musclés, mes cuisses également et j’en suis fière car je démarre de rien et je prend plaisir à me dire que si j’en suis la maintenant c’est grace a du travail acharné. Peu importe ce que les autres peuvent penser. Mais c’est vrai que dans notre société il est souvent difficile de sortir des diktats et on a envie de rentrer dans cette case de conformité pour ne pas se faire juger. Mais il faut vivre selon nos propres envies c’est le plus important. Merci Anne pour ton blog, tes conseils , ta motivation

  • Repondre Juliet Gn 16 mai 2016 à 15 h 39 min

    Super article ! Entièrement d’accord avec toi! J’ai trouvé l’article passionnant !

  • Repondre Frenchie au Canada 16 mai 2016 à 16 h 36 min

    Je usis tellement d’accord avec ton article! Sur la place des femmes dans la societe qui doivent etre « discrete » dans tous les sens (donc pas non plus grande gueule, trop sexy, trop musclee, trop si trop ca…)
    Pour ma part je fait du sport regulierement depuis plusieurs annees. Quand je regarde mon corps je vois du muscle dans mes cuisses et je peux faire ressortir mes biceps. Mais je ne suis pas musclee… Du coup quand je dis au gens que je fais du sport certains ont l’air surpris 🙁 Je preferrerai etre plus musclee, du coup en cem oment je mange plus de proteines, on verra si ca aide.
    Et la muscu, non seulement j’adore (avec mes kettlebell) mais en plus cela aide a retarder le vieillissement du corps.

  • Repondre Tatyana 16 mai 2016 à 17 h 46 min

    Quel magnifique article! Je suis très émue et je partage ton avis. Je pense un jour devenir aussi forte que toi.

  • Repondre Sheenaa 16 mai 2016 à 18 h 42 min

    Ce que j’en pensais avant de faire du sport? J’aime pas les femmes trop musclées, c’est moche. Aujourd’hui c’est différent. Je me dis que je ne veux pas faire du sport pour « etre comme ça « , je n’en ai pas envie, juste parceque ce n’est pas mon but. Je fais du renforcement juste pour compléter la course. Mais quand je vois une femme musclée, je ne me dis plus « erk », mais « pu** celle là, elle doit faire plusieurs séances par semaine depuis des années ». Aujourd’hui j’admire le travail car je me rend compte de ce que c’est.

    PS: j’adore les photos, la lumière. Elles illustrent vraiment bien l’article.

  • Repondre cerise 17 mai 2016 à 9 h 45 min

    Merci pour ce coup de gueule, et aussi pour le lien vers la vidéo très inspirante de Marine!
    Tes photos sont magnifiques, je te trouve à la fois gracieuse et naturelle dessus. Du beau boulot! 🙂

    J’ai eu la chance jusqu’ici de ne pas recevoir de commentaires négatifs sur mes nouveaux muscles (que j’adore, soit dit en passant!). Par contre, une chose qui m’a choquée c’est qu’on me dise (très) régulièrement: « Ah bon, courir ça ne t’a pas fait pas maigrir? Mais alors pourquoi tu le fais? »
    Comme si le seul but du sport c’était d’être plus mince!
    Je suis très contente de mon physique depuis que je cours régulièrement, je suis plus à l’aise dans mon corps et il me le rend bien. Alors non, je ne vais pas faire plutôt de la danse classique parce que ça « affine plus la silhouette ». Merci.

  • Repondre lilu 17 mai 2016 à 10 h 54 min

    Tu es si jolie et une vraie source d’inspiration pour moi….Tant que tu es bien dans tes baskets et c’est bien le cas de la dire 😉 c’est l’important, c’est ce que tu m’apprends tous les jours via ton instagram….

    Une vieille qui aspire à ne plus être molle 😉

  • Repondre Claire 17 mai 2016 à 11 h 51 min

    Hello!
    Moi je suis fan de tes abdos!! Je veux les mêmes!!! C’est quoi la recette exacte? 🙂

  • Repondre Lutetia Flaviae 17 mai 2016 à 17 h 03 min

    Voir ses muscles c’est se voir plus forte et donc se sentir plus forte ! C’est exactement ce que je me dis en voyant mes petits biceps ! J’ai vu ce genre de réflexions sur un groupe Facebook de… musculation ! J’image que chacun a un degré de tolérance. Je trouve les lignes définies par les muscles très jolies et même sexy perso. En tout cas tes photos sont sublimes ! La première est juste WOW !

  • Repondre Jennifer 18 mai 2016 à 0 h 07 min

    Bonjour Anne,

    On ne se connait mais je donne des cours de pilates à ta mère.
    J’aimerais te féliciter pour ce bel article. Je suis entièrement d’accord avec toi. Comme tu le dis si bien, on a qu’un corps alors heureusement que l’on peut en faire ce que l’on veut.
    Et il faut arrêter de ne penser qu’esthétique.
    Encore bravo et bonnes vacances en Ecosse 😉
    Prends bien soin de ta mère.
    A bientôt.

  • Repondre Agathe Oie 18 mai 2016 à 10 h 02 min

    Tout ça, c’est très vrai.
    Je fais du rugby. Un sport de bonhomme, bien sur. Quand je propose aux gens de venir voir un match, j’ai trois réactions:
    – les femmes sont fragiles: « nan, mais toute façon, c’est pas du vrai rugby ! Je suis sur que vous poussez pas les melees ! » (surprise : si !)(contrairement aux … messieurs. Et oui.)
    – Les femmes sont bonnes: « ah ouais deux fois 15 filles qui se battent dans la boue J’ARRIVE ! » (Ouaiiis on adore avoir des spectateurs qui mattent nos fesses c’est pour ça qu’on joue !)
    – Le rugby c’est pas sexy: « Ouais nan voir deux fois 15 boeufs avec les cheveux longs ça m’intéresse pas tu vois j’préfère la natation au moins elles sont féminines ». Haha.

    Voilà. Donc, continue de poster des photos avec tes muscles, on s’en tape que ça soit joli selon Madame Figaro.

  • Repondre elsa 18 mai 2016 à 11 h 58 min

    Mais je suis tellement d’accord! Après mon 2ème enfant j’ai repris le sport de manière intensive et muscu ++! Et là, au lieu de me féliciter les gens me disent: « stop, pas plus après c’est moche! » Mais pardon???? J’ai 2 enfants, je travaille, je fais du sport et quoi? Stop?
    J’envisage d’ailleurs une reconversion de personal trainer pour femmes enceintes et post grossesse… Je ne sais pas ce que tu en penses mais ton avis m’intéresse! 🙂

  • Repondre Gaby 18 mai 2016 à 15 h 07 min

    Nom d’un chien merci. Que ça soit clair, même si une femme ressemble à un bonhomme grand bien lui fasse si elle en est satisfaite. Pour moi il y a un seuil : Bodybuilding extrême. Ton article fait du bien, merci :3

    Au passage, je commence le sport. Je ne sais même pas par où vraiment commencer. Parce que sur internet, au final tu ne sais ce qui est fiable, et que tu ne sais si tu fais les bonnes positions chez toi. J’hésites à prendre un coach au moins pour faire les débuts correctement, mais comment savoir si ça aussi ça n’est pas un peu « factice » ? Merci aussi pour tes articles sur les bonnes chaussures ou soutien-gorge de sport. Ça m’a tellement aidé :3 D’ailleurs, les shockabsorber sont bien des soutiens-gorges et non des brassières ? XD

    Bref merci pour tes articles ici :3

  • Repondre le vay corinne 18 mai 2016 à 18 h 31 min

    Hello !! Pour ma part je pense que les personnes qui critiquent la « musculature » féminine sont seulement des personnes bien trop fainéantes pour lever un kilo ou courir 2 km. Les muscles chez nous sont synonymes de motivation, de persévérance, de résultats, de challenges, de positivisme et on se sent capable de beaucoup de choses…. ce qui fait peur à ceux qui n’ont pas de réels centres d’intérêts demandant une réelle implication. Les personnes qui avancent des critiques négatives sans se rendre compte du travail qu’il y a derrière ces biscottos durement acquis, me font doucement rire car généralement eux mêmes ne me font pas rêver. Ils pensent souvent que « tu as un problème » d’ailleurs. Mais concrètement je préfère sembler avoir un « problème » et ne pas être « drôle » plutôt que du gras des fesses, aucun souffle, aucune force, aucune motivation, être tout le temps fatiguée, avoir une mauvaise digestion, me sentir « grosse », me sentir capable de …rien. Notre corps reflète notre mental et pour ceux qui n’en ont pas, ça doit être dur. Alors continue comme ça et, si tu peux, mets de côté ceux qui pensent le contraire.

  • Repondre Aurore 19 mai 2016 à 21 h 12 min

    Je trouve ton article très pertinent et intelligent à lire. Je pense aussi que tout est une question de goût. Certain(e)s vont préférer un corps de femme petit, grand, mince, avec des formes voire en chair, musclé…
    Je te trouve magnifique sur ces photos, et je pense sincèrement que tu peux être fière d’afficher un corps pareil!!
    Je vais surement aller contre certaines choses que tu as pu dire, mais seulement prcq c’est mon avis personnel, mes goûts. J’aime beaucoup les corps de femme qui affichent des muscles, comme les tiens, un corps actif, par contre je n’aime pas du tout les corps de femme « bodybuilding », mais je vais te dire, les corps d’hommes comme ça non plus! Tout ça c’est subjectif, évidemment il y a une part de mode, puisque c’est bien la mode du strong is the new sexy, et non plus de la maigreur.
    Je pense que de toute manière, on doit tous se respecter malgré nos choix différents, faire ce que l’on aime pour nous, et non pas pour faire plaisir ou faire comme les autres. C’est notre corps, notre vie, alors les résultats de nos réussites 😉
    Bisous ma belle!
    Aurore

  • Repondre Florie Gruet 20 mai 2016 à 12 h 42 min

    On sent que cet article sort des tripes, et je trouve cela très courageux de ta part de taper du poing à propos d’un sujet aussi sensible 😉
    Je suis d’accord avec toi sur le fond mais ne comprends pas vraiment pourquoi ton physique suscite autant de réactions malveillantes. On ne parle pas d’un physique de body buildeuse et d’une pratique outrancière du sport là… ton approche du sport est tout à fait « saine ». Par « saine », j’entends que tout est question de mesure. Tout dépend de là où l’on place sur le curseur car je pense qu’il y a « faire du sport » pour se sentir bien, atteindre des objectifs, se dépasser, etc. et « faire du sport » en étant dans le culte du corps. Pour moi ce sont deux choses bien différentes. Après, tu as raison, la notion de beauté reste subjective, c’est pourquoi je ne me permettrais pas de blâmer ni de juger les personnes qui sont dans ce culte du corps et des muscles. Seulement aujourd’hui, il semblerait que le naturel et le juste milieu ait disparu de nos modes de vie au profit d’un sport aux allures de « cinéma » où l’on se met en scène, se montre sous toutes les coutures au monde entier sur les réseaux sociaux. Ce qui me chagrine, c’est que le sport soit souvent plus centré sur le résultat physique à court/ moyen terme au détriment de compétences sportives réelles, développées dans des sports tels que les sports de combat, le roller, le tennis, la danse classique, le basket,….et ce ne sont que des exemples. Cette tendance narcissique (Cf. Selfie abdos, fesses, en veux-tu en voilà sur Instagram) contribue à entretenir cette approche utilitariste du sport, où le physique semble primer sur le psychique, et tous les mille et un bienfaits que peut nous apporter un sport (de nouvelles amitiés, un sommeil de meilleure qualité, ce puissant sentiment de bien-être… ?)

    Après, tout n’est pas noir, cette tendance remet aussi le sport au goût du jour, fait évoluer les mentalités. Au final, pour moi l’important est de faire du sport POUR SOI, et non pour les autres, de bouger et de (re)prendre conscience de son corps. La dimension physique ne devrait être qu’une conséquence (récompense ?) de notre pratique. Et non un but en soi.

  • Repondre healthyandconfettis 20 mai 2016 à 23 h 47 min

    Tu es ma motivation Anne .
    Tes articles sont sources de motivations et nous permettent de nous recentrer sur notre bien etre et non pas sur un physique x ou y .
    Des que je me sent mal dans ma peau je viens te lire et ça me réconforte.
    J ai un fort caractère, mais on a toujours besoins de personnes pour nous soutenir dans la vie et toi tu en fais partie ( dans ma vie) et pour d autres filles/ femmes aussi je pense!

  • Repondre Kazou 24 mai 2016 à 11 h 42 min

    Merci beaucoup pour cet article!
    Tout d’abord, ça remet en question cette culture sexiste dans laquelle on nous enferme depuis notre plus jeune âge, c’est bien de dénoncer ça! Les muscles ce n’est pas réservé aux hommes, de toute façon on ne prend pas du muscle aussi « rapidement et facilement » qu’eux. Ensuite effectivement ces muscles c’est le résultat d’heures d’entrainement, et rien que pour ça les femmes musclées (les hommes aussi, certes) peuvent en être fières!
    Et pour les photos : WAHOU! c’est la remarque que je me suis faite dès le début de l’article! Elles sont superbes, tu as eu vraiment raison de les publier, quel travail!

  • 1 2