Hi,

jupe short imprimé zara sandales teva

Hummm me voilà officiellement de retour de Malte. Les vacances sont déjà terminées pour Matthieu et moi je reprends le travail depuis Montpellier jusqu’à début août, après je ferai un vraie pause car la rentrée s’annonce bien chargée de projets. Mais c’est tant mieux 😉

Lorsque je “descends” chez mes parents, j’emmène finalement peu de choses avec moi car j’ai énormément gardé de vêtements, de “choses” dont j’ai besoin au quotidien. Parfois, je possède quelques petits objets en double. C’est pratique, je n’embête moins lorsque je prends le train… mais j’embête peut-être plus ma famille.

Lorsque Matthieu est parti de chez ses parents… et par parti, j’entends : avoir son propre studio étudiant… donc pas 100% parti. Ses parents ont transformé sa chambre en cuisine. Bien sur, il a toujours un petit coin à lui dans la maison, mais ce n’est plus sa chambre à proprement parler. Sans juger, ça m’a un peu choqué. Je sais que si mes parents avaient fait ça, j’aurais été très choquée. Mais ça n’a pas été le cas. J’ai encore ma chambre que ma mère améliore encore de temps en temps (nouvelle chaise de bureau alors que j’ai moins de révisions et de longues heures au bureau en perspective). J’ai encore beaucoup d’affaires chez mes parents. Peut-être trop car j’ai à présent cette impression d’avoir vraiment 2 chez moi, avec les côtés hyper positifs lorsque je veux retrouver ma famille et m’échapper de Paris.. et les côtés un peu négatifs : Ah bah tiens cette robe est chez mes parents… ah bah ce livre aussi.

Ainsi de suite.

Je me demande si un jour, je n’aurais vraiment plus d’affaires “pratiques”, quotidiennes chez mes parents ? Jusqu’à quand finalement, je peux stocker comme si c’était encore mon “domicile” autant d’affaires personnelles chez eux, dans cette chambre qui est la mienne mais…mais voilà ?

De plus, je n’aurais jamais cru accumuler autant de choses pour avoir une chambre encore si remplie… si “habitée” alors que je n’y suis plus que quelques jours par-ci par-là, hormis l’été (OUF). Ma chambre ici est même encore en “bazar” et ma mère me demande ENCORE de la ranger. C’est pour dire…

Et vous, avez-vous encore une chambre encombrée chez vos parents 😉 ?

jupe short imprimé zara sandales tevajupe short imprimé zara sandales tevajupe short imprimé zara sandales teva
T-shirt – H&M (similaire ici ou là)

Jupe-Short – Zara (soldes)

Sandales – Teva (similaire ici)

Chapeau – Old (similaire ici ou là)
jupe short imprimé zara sandales tevajupe short imprimé zara sandales tevaDernière tenue que je portais à Malte… pour notre dernière journée dans ce petit paradis. J’ai hâte de partager avec vous ce petit séjour, court mais intense (comme j’aime). En attendant, j’ai forcément adopté des looks pratiques puisque nous nous déplacions beaucoup… et sous une chaleur assez assomante.

Résultat, je porte toujours le même uniforme dans ce cas là: t-shirt léger et mini short assez fluide. Je vous passe l’aspect glamour de la transpiration contre laquelle j’ai abandonné ma lutte en été avec ces températures qui frisent la cuisson d’un oeuf plat (YUM!)

Alors oui 2 nouveautés dans ma tenue : cette jolie paire de Teva,  oui oui la paire que l’on portait tous enfant notamment pour se promener sur les rochers de la plage (enfin dans mon cas lol). La marque a un peu updaté leur look et je trouve le rendu plutôt convaincant et moins “touriste has been). Quand au short, c’est bien sur un achat soldé que j’ai étrenné à Malte.

Que pensez-vous de ces sandales TEVA ?

à très vite !

PS: J’ai posté une nouvelle vidéo sur ma chaine Youtube de mon voyage au Vietnam >>

Ne vous arrêtez pas là !

Proudly Influencer #860

Proudly Influencer #860

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Ici c’était encore sous…
Clarity #856

Clarity #856

Hi, J’espère que vous allez bien ? Dans mon post du “lundi” sur Instagram, je vous disais qu’il fallait arrêter…
So Close #855

So Close #855

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je m’excuse par avance du rythme un peu chaotique des articles en mars…

23 réflexions sur “Hanging #639”

  1. J’ai adoré ta vidéo sur le Vietnam, on sent bien que c’est très bruyant comme tu le disais.
    Quant à la chambre, je n’ai plus de chambre chez mes parents qui se sont empressés de la faire occuper par mon frère dès mon départ pour Londres, ils se sont senti plus à l’aise car avant mes deux frères étaient dans la même chambre…

  2. COmme pour Mathieu ma maman a complètement changé ma chambre en salle de sport. Je l’ai bien pris je trouve ca bien qu’elle avance elle aussi dans sa vie. Il reste quand meme un petit matelas au cas où je viens faire une séjour. Mais maintenant chez moi c’est chez moi et chez ma mère chez ma mère.

  3. Vous me croyez si je vous dis que quasi 20 ans après, il reste encore des tas d’affaires à moi dans “ma” chambre? Et idem chez mes beaux-parents pour mon amoureux! ^^
    Bien sûr, ces chambres (enfin surtout la mienne) ont été occupées entre-temps, mais il y reste encore des fringues/albums photos/bouquins et que sais-je encore de nos époques étudiantes! Séjours loin (étranger et autre bout de la France, ce qui finalement revient peu ou prou au même) obligent: même en ayant un vrai chez nous (avec des enfants, toussa toussa pour ma part), une partie est restée dans mon nid d’origine. Rien ne me manque et ça me fait même carrément bizarre de retrouver certaines choses (j’ai l’impression que ça appartient à un autre moi), mais c’est aussi assez marrant. Et puis, au pire, j’ai toujours une fringue ou une paire de pompes de rechange comme ça! :p

  4. C’est peut-être plus facile pour les parents de supporter le départ de son enfant de voir encore des affaires qui “trainent” dans la chambre…. 😉

  5. C’est peut-être plus facile pour les parents de supporter le départ de son enfant de voir encore des affaires qui “trainent” dans la chambre…. 😉
    Je te dirais… peut-être ça dans quelques petites années… ma grande ayant bientôt 17 ans!!!

  6. Coucou Anne,

    Mes parents et moi vivions dans un deux pièces, ça fait d’ailleurs parti des choses qui ont motivé mon départ.
    Je voulais qu’ils puissent enfin avoir leurs chambre, après toutes ces années de privation pour moi.
    Malgré ça ma mère a mis du temps à investir les lieux et à en faire sa chambre, SON petit a ré de paix.
    Aujourd’hui encore alors qu’elle l’a refaite à son goût, il lui arrive de dormir dans le salon…
    Ça me touche beaucoup.

    Avec ou sans chambre, je pense qu’on sera toujours à la maison chez nos parents, après tout la maison c’est là où on se sent bien et pour ma part quoi de mieux que papa et maman ❤️.
    J’aime mon homme et mon fils à la folie mais du haut de mes 25 ans, je suis toujours le bébé de mes parents

  7. Coucou Anne, moi quand je suis partie de chez mes parents j’ai emmene quasiment toutes mes affaires avec moî et ma mere en a fais sa chambre. Au debut ca m’a choque comme toi car en plus mes autres freres et soeurs qui ont qutte la maison les ont garde ! Mais je m’y suis fait et puis maintenant je suis mariee et j’ai un nouveau foyer !

  8. Salut Anne,
    Quand j’ai pris un studio au début de mes études j’ai tout emporté avec moi. Contrairement à ce que tu dis à propos de Matthieu, j’étais 100% parti. Et personnellement ça m’aurait dérangé que mes parents conservent ma chambre pour moi. Je n’aurais pas du tout vue l’intérêt. Chez mon père, ma soeur a pris ma chambre car j’avais la plus grande et c’est tant mieux pour elle et chez ma mère, ils ont fait une petite salle de sport/bureau. J’aurais trouvé ça dommage qu’ils se privent d’une pièce alors que je n’habite plus là et que je n’y dors plus. Je suis partie de chez eux pour faire ma vie donc je trouve normal qu’ils fassent de même et évoluent :).

  9. Le moment où je suis complètement partie de chez mes parents (à savoir où j’ai eu mon premier vrai appart, avec mon premier job) a coïncidé avec le retour de ma mère dans sa région d’origine. Le changement de maison a obligé à faire du tri et j’ai finalement récupéré quasi toutes mes affaires qui traînaient encore chez ma mère avant le déménagement (sauf la vieille machine à coudre de mon arrière grand-mère, que je compte ramener chez moi lorsque j’aurais assez de place). Au final, il y a une chambre d’amis chez ma mère, où je suis quand je vais la voir. Mais pas d’espace pour moi à proprement parler. Cela facilite les choses.

  10. Canon ce short !
    J’ai aussi pas mal d’affaires chez ma mère, mais comme ma chambre est devenu en parti la chambre d’ami/son dressing j’ai moins de scrupules à y laisser des vêtements 😉

  11. A peine j’ai passé la porte pour partir que ma petite soeur à prit ma chambre. Du coup, dès que je reviens, je manque pas de lui dire qu’elle a de la chance que je lui prête ma chambre et que si elle en veut une à elle, elle a plus cas prendre des planches et des clous pour en fabriquer. 🙂
    Mais c’est vrai que mon mari a un peu de mal à comprendre pourquoi j’ai la moitié de ma vie à la maison (la maison, j’entend chez ma mère)

  12. Je suis bien plus âgée que toi et j’ai encore ma chambre et ma salle de bain chez mes parents, la différence est qu’on y a mis un grand lit car je l’occupe avec celui qui est devenu mon mari. Comme toi, ça m’aurait choqué que ma mère investisse ma chambre pour la transformer (mais bon la maison était grande). Et quand nous n’y allons pas c’est ma fille qui occupe cette chambre (quand elle y est pour les vacances), heureuse de trouver certaines de mes affaires d’ado. Comme toi, je suis parisienne d’adoption mais mon cœur et mes racines sont resté dans le Sud-ouest. De toute façon, on reste toujours les enfants de nos parents même à 40 ans et je crois qu’on en a besoin, notamment en ce qui me concerne ! Le jour où il n’y aura plus de chambre, la page sera tournée et la maison de famille vendue (et ça c’est une autre histoire).

  13. J’ai 25 ans et ma chambre reste toujours ma chambre chez mon père. Etant expatriée depuis quelques années il est vrai que je n’y dors pas très régulièrement, mais c’est toujours avec grand plaisir que je me réapproprie les lieux, retrouve mon lit, quelques vetements dans les placards, les livres sur les étagères… Mon père n’a rien touché! Bien sur quand je n’y suis pas il y stocke des choses et la chambre fait parfois office de buanderie, mais si demain je décide de rentrer à l’improviste, je retrouverai ma chambre telle quelle, pour mon plus grand bonheur.

  14. Coucou,

    Alors moi c’est encore pire j’ai investi l’ancienne chambre de mon frère qui ressemble aussi à une brocante. Mes parents ont tendance à acheter pleins de trucs pour le jour où je vais emmenager dans un “vrai” chez moi (ça fait des années que j’habite en colloc meublée) et ma mère m’achète aussi pleins de freingues en vide grenier …etc Du coup il me reste mon ancienne chambre qu’ils ont refaite avec pleins d’affaires et de fringues à moi et l’ancienne chambre de mon frère sans compter qu’il doit aussi y avoir des trucs dans le grenier aussi. Bref je crois que mon père a hâte q’un jour j’embarque tout ça mais bon je crois qu’il me faudrait un manoir à moi seule pour stocker tout ça 😉

  15. Je pense que cela est aussi une question de place, nos parents réinvestissent nos chambres aussi quand l’espace manque et que c’est presque une nécessité.
    J’ai la chance d’avoir vécu dans une grande maison avec des chambres pour tout le monde + une chambre d’amis + une chambre à jouets. De ce fait, même si je suis partie depuis très longtemps (interne en seconde puis de plus en plus loin avec les études et le boulot), j’ai toujours ma chambre 20 ans après… la chambre à jouet est devenu un bureau et les chambres de mes soeurs et moi ont été refaites mais sont restées attribuées à chacune de nous.
    C’est une chance car cela nous permet de nous retrouver tous ensemble avec les 6 petits enfants en plus et les conjoints sans se sentir les uns sur les autres. Je m’aperçois avec les prix de l’immpbilier que c’est un luxe.
    Aujourd’hui encore j’ai du mal à ne pas dire “chez moi” quand je parle de “chez ma mère” même 20 ans après…

    1. C’est exactement ce que j’ai pensé à la lecture de cet article et des commentaires… Seules les personnes ayant la chance d’avoir de la place peuvent se permettre de garder une chambre qui ne sert que très peu!
      De mon côté j’ai toujours vécu en appartement, et quand je suis partie pour de bon je n’avais déjà plus de vraie chambre (mes parents + 3 enfants avec “seulement” 3 chambres, c’était bien compliqué!)
      Du coup j’ai encore 2-3 cartons de vieilles affaires, qui passent de la cave des uns au garage des autres, au gré des déménagements, mais mon seul espace à moi, c’est chez moi maintenant!

  16. Moi aussi, j’ai laissé beaucoup d’affaires chez mes parents, les choses que je n’utilise pas ou ne porte pas au quotidien, les vetements hors saison etc. Meme si ma chambre n’a plus de lit (ben oui, je suis partie avec héhé), elle est toujours MA chambre .. Mon copain par contre partageait sa chambre avec son petit frere, qui s’est bien approprié l’espace à son départ, du coup, il a tout embarqué dans notre nouveau chez nous !

  17. C’est pareil pour moi et j’habites à l’autre bout du monde!! Ma chambre est toujours là avec mes affaires. Enfin je viens de rentrer pour 3 semaines et j’ai fait un énorme tri, et j’ai également ramené beaucoup de choses car je ne pense pas rentrer vivre en France. Mais j’ai toujours des affaires qui resteront en France pour avoir ma petite chambre à moi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page