Juillet : Mes 3 dernières lectures

Hi,

J’espère que vous allez bien et que vous passez un bel été malgré la chaleur… Arg. Je dois avouer que contrairement, je pense, à beaucoup de monde j’ai très peu lu durant l’été. Les déplacements professionnels, les réveils hyper matinaux pour caser les séances de sport avant les grosses chaleurs, la vie sociale, la fatigue lol… j’ai un peu lâché la lecture entre mai et début juillet.

Résultat, j’ai mis la rubrique en pause jusqu’à temps que je puisse la reprendre. Et si j’écris ce post, c’est que j’ai repris la route de la lecture. J’en suis donc très heureuse car c’est un élément important de mon quotidien. Pour me redonner cet élan, j’ai choisi toujours la même recette: 1 livre audio dont je vous parle à la fin… car sans surprise, aujourd’hui je vous présente mes 3 dernières lectures ET 1 livre audio de juillet 2022 !

N’hésitez pas (re) lire l’édition précédente par-ici >>Comme toujours, je vous propose une version video … puis l’article:

1.Radium Girls de Cy (dispo ici: >>) 

Résumé: Des destins de femmes sacrifiées sur l’autel du progrès.

New Jersey, 1918. Edna Bolz entre comme ouvrière à l’United State Radium Corporation, une usine qui fournit l’armée en montres. Aux côtés de Katherine, Mollie, Albina, Quinta et les autres, elle va apprendre le métier qui consiste à peindre des cadrans à l’aide de la peinture Undark (une substance luminescente très précieuse et très chère) à un rythme constant. Mais bien que la charge de travail soit soutenue, l’ambiance à l’usine est assez bonne. Les filles s’entendent bien et sortent même ensemble le soir. Elles se surnomment les « Ghost Girls » : par jeu, elles se peignent les ongles, les dents ou le visage afin d’éblouir (littéralement) les autres une fois la nuit tombée. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, cette substance qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortelle. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire…

La dessinatrice Cy nous raconte le terrible destin des Radium Girls, ces jeunes femmes injustement sacrifiées sur l’autel du progrès technique. Un parcours de femmes dans la turbulente Amérique des années 1920 où, derrière l’insouciance lumineuse de la jeunesse, se joue une véritable tragédie des temps modernes.

Mon avis: J’adore ces BD “adultes” ou du moins un peu différentes. Je dois avouer ne jamais tomber sur d’aussi bons titres lors que moi-même je me rends dans ces rayons. Je n’arrive jamais à mettre la main sur ces supers références. Il me semblait avoir vu passer ce titre sur Twitter. La couverture est un peu réfléchissante pour faire écho à la peinture au radium qui permettait donc de faire briller dans le noir. J’ai adoré le coup de crayon de l’autrice. C’est hyper vivant et attachant. Franchement, j’ai dû filer sur Wikipedia pour m’assurer de la véracité des faits qu’elle relate tellement je suis tombée de ma chaise (ou du lit lol) au fil de pages. Zero spoiler, vous le ferrez lol. C’est vraiment passionnant. Je crois l’avoir dévoré en une soirée.

Le ton est léger et ne laisse jamais présagé… la fin de l’histoire et le drame qui se développe après l’insouciance. J’ai particulièrement apprécié l’interview de l’autrice à la fin pour comprendre ce choix de sujet, son approche 😛 ! Certes, ce n’est pas une histoire légère si vous êtes un peu déprimée, mais il parlera à la féminisme qui sommeille en vous (ou pas)

Note: 5/5

2.Ces héroïnes qui peuplent mes nuits de Mia Kankimaki (dispo ici: >>)

Résumé: Entre carnet de voyage et biographie, à la découvertes des grandes héroïnes oubliées

Que faire à quarante ans et des poussières, célibataire, sans enfant, quand on se retrouve soudain désoeuvrée ? Mia lâche tout : son travail, son appartement, son pays, pour partir sur les traces des héroïnes dont les aventures habitent ses nuits. Elle rêve d’Alexandra David-Néel et de son courage, de l’intrépide Karen Blixen, du tour du monde de Nellie Bly. Alors, puisant sa force dans leurs parcours, elle nous entraîne en Afrique du Sud, en Italie ou au Japon, à la rencontre de femmes qui ont défié le patriarcat et l’ordre établi, et dont les histoires ainsi liées tissent un puissant paysage de sororité.

« LE PLUS RÉJOUISSANT EST DE DÉCOUVRIR QUELQUE CHOSE DE NEUF ET DE PRÉCIEUX. L’OUVRAGE DE MIA KANKIMÄKI EST UNE PÉPITE. » La Gazette de Helsinki

Mon avis: Je suis tombée dessus un peu par hasard à Cultura, mais le titre m’a capturé.. un peu mystique et féministe à la fois. J’ai bien eu raison. Alors certes, j’ai mis du temps avant de le terminer car ce n’est pas un roman à proprement parler, c’est un format original, un peu décousu qui suit l’autrice dans ses propres interrogations et enquêtes pour apprendre, faire découvrir des femmes, des héroïnes qui l’inspirent… mais dans leur vérité, leur quotidien. Karen Blixen  (autrice de la Ferme africaine / Out of Africa) est l’une des plus connues mais Mia Kankimai s’interesse plutôt à son destin que son oeuvre, à tous les obstacles que Karen… mais aussi toutes les artistes, aventurières qu’elle vous présente au fil du livre, ont du franchir pour faire ce qu’elles voulaient faire.

Ce format permet de lire une partie, de le reposer… puis de le reprendre quelques jours, semaines après sans perdre le fil. J’ai rencontré tous ces portraits peints par Mia avec beaucoup d’intérêt mais aussi de culpabilité. Mia se rend à Florence, dans les nombreux musées de la ville et souligne à quel point il n’y a aucune “femme peintre”. Je me suis rendu compte que je me suis jamais interrogée lors de ma propre visite.. J’aime ça, j’aime cette remise en question qui permet de pousser à la lumière ces femmes oubliées.

Peut-être que mon avis vous rappellera l’ouvrage de Titiou Lecoq : les Grandes oubliées >> et oui c’est un peu de la même veine.. .et en même temps pas du tout car Mia suit une quête, elle se déplace, va à Florence, va en Afrique et elle suit réellement les traces de ces femmes, genre PHYSIQUEMENT. Cela rend ce livre plus vivant et prenant… J’ai vraiment adoré son humour, les petites notes à la fin de chaque “rencontre” pour conclure et nous partager les conseils qu’elle tire de ces femmes oubliées.

Note: 4,5/5 car il faut aimer ce format 😉

3. Celle qu’il attendait – Baptiste Beaulieu (dispo ici: >>)

Résumé: Eugénie D. déborde d’imagination et de projets farfelus pour s’isoler d’un monde qui l’effraie. Elle sait les hommes prompts à arracher les ailes des femmes.
Joséphin, chauffeur de taxi mutique, potier à ses heures, est né dans un pays en guerre. Pour oublier sa mélancolie, il tourne l’argile sous ses mains à l’infini. Lorsque ces deux empotés magnifiques se croisent sur un quai de gare, leur vie bascule.
Une rencontre improbable, une histoire d’amour hors du temps. Avec beaucoup de poésie, Baptiste Beaulieu tisse le destin fantastique de ces êtres dont les fêlures se répondent comme par magie.

Un conte léger et profond, où l’amour fleurit, se fout de tout, et surtout de ce qui gêne les gens raisonnables. Psychologies.

Lire le docteur Beaulieu est plus qu’une bouffée d’oxygène, c’est une (biblio)thérapie. Le Monde.

Baptiste Beaulieu quitte le sol pour nous inventer la romance la plus perchée qu’il soit. Une dose d’espoir à boire d’une traite. Causette.

Avis: J’adore Baptiste Beaulieu. Je vous en avais déjà parlé dans cet article >> et j’aime toujours autant ! Je l’écoute à la radio, je le suis sur Twitter et Instagram (je suis fan quoi). C’est donc tout naturellement que j’ai sauté sur cet ouvrage qui venait de sortir au format poche pour l’été (il y avait des promos à Cultura en plus). Alors même si j’ai trouvé que cette histoire d’amour mettait un peu de temps à se mettre en place au début, notre patience est vite récompensée voire émerveillée. C’est vraiment comme un petit conte où se glisse un peu de magie et malheureusement un peu de dramatique. Je ne veux rien spoiler mais forcément, notre coeur se serre dès qu’on comprend la chronologie. J’avais l’impression, en le lisant, que c’était la voix de Baptiste Beaulieu qui me racontait son propre livre. Je n’ai pas pleuré mais, comme à chaque lecture, j’ai été très touchée. J’ai jeté un peu coup d’oeil à mon chéri pour voir s’il était toujours près de moi, et à quel point j’avais de la chance de ne pas être séparé de lui. Car la morale de l’histoire réside aussi là… je vous en dis pas plus. Je vais filer m’offrir la prochaine oeuvre de Baptiste Beaulieu

Note: 4/5 

Bonus Livre audio : Là où les arbres rencontrent les étoiles – Glendy Vanderah (dispo ici >>)

Résumé: Au coeur des forêts de l’Illinois, Joanna Teale s’est façonné une routine paisible et solitaire. Levers à quatre heures du matin, randonnées difficiles en quête de nids d’oiseaux, recensements d’espèces… Dans la chaleur étouffante et humide de l’été, elle s’abandonne à ces journées en pleine nature loin du tumulte du monde. Jusqu’à ce qu’une étrange petite fille vienne bousculer ce fragile équilibre.

Pieds nus et en pyjama, Ursa apparaît un soir dans le jardin de Joanna, presque invisible dans les bois crépusculaires. Elle affirme être venue des étoiles pour assister à cinq miracles sur Terre. Rêveries d’une enfant ou réalité perturbante ? Le mystère ne fait que s’épaissir à mesure que les jours passent. Pourtant, la jeune femme et l’énigmatique fillette vont petit à petit s’apprivoiser, se découvrir et apprendre à vivre ensemble.

Premier roman envoûtant, Là où les arbres rencontrent les étoiles est un voyage merveilleux et onirique, un hymne à la nature et aux relations humaines.

Mon avis: Je cherchais un livre audio pour me relancer un peu et celui-ci est apparu dans mes suggestions après avoir rentré mes dernières lectures dont mon coup de coeur “Là où chantent les écrevisses” vous voyez la ressemblance côté titre… ça s’arrête là, même si on est sur les thèmes de la nature, l’observation, j’ai été globalement déçue et un peu agacé par URSA. C’était en livre audio et la voix enfantine était insupportable… J’ai quand même accroché, mais j’ai eu cette sensation que tout était prévisible. Bon ok, il y a un petit twist à la fin qui surprend… Néanmoins, je n’ai pas été touchée, je ne sais pas comme expliquer mais, ça n’arrive pas à la cheville de “Là où chantent les écrevisses” alors que l’intrigue, les personnages sont un peu (un peu…) différents.

Et bon, peut-être que si je l’avais lu et non écouté, j’aurais eu une appréciation différente (oui la voix enfantine c’est agaçant surtout quand Ursa est une des protagonistes). C’est le petit raté. Parfois je me garde la surprise de ma box Kube. Pile quand j’ai fini l’écoute… j’ai reçu la version roman (que j’ai offert à ma petite soeur)

Note 3,5/5 … car ça se lit, c’est sympa mais sans plus. 

Ma box Kube : Chaque mois, je reçois une box avec un livre choisi par un libraire en fonction de mes goûts (100% personnalisée). C’était un petit raté ce mois-ci mais sinon, c’est toujours de parfaite lecture.  N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez lu aussi ces ouvrages et si vous avez des recommandations 😉 RDV le mois prochain pour une nouvelle édition (normalement hihi).

@ très vite et bonne rentrée

Ne vous arrêtez pas là !

Mes 3 dernières Lectures (+ 1 coup de coeur livre audio) Septembre 2022

Mes 3 dernières Lectures (+ 1 coup de coeur livre audio) Septembre 2022

Hi, J’espère que vous allez bien ? J’ai un peu de retard pour cet article éhé, mais promis il n’y…
Mes 3 dernières Lectures (+ 1 gros coup de coeur livre audio) Août 2022

Mes 3 dernières Lectures (+ 1 gros coup de coeur livre audio) Août 2022

Hi, J’espère que vous allez bien et que votre rentrée s’est bien passée. De mon côté, on va dire que…
Mes 3 dernières lectures - Mai/Juin + un livre audio

Mes 3 dernières lectures - Mai/Juin + un livre audio

Hi J’espère que vous allez bien ? ça fait une éternité que je n’avais pas partagé “mes dernières lectures” pourtant…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page