Save Tonight For Me #805

9 octobre 2017 - Looks 2017 - 7 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend ? Avec ma petite semaine « off », de vraies vacances au Maroc, je vous ai un peu abandonné >.- Mais me revoici en pleine forme. De manière surprenante, ça faisait bien longtemps que je n’avais pas pris le temps de choisir de A à Z quelque chose pour moi. C’est bête, mais en couple, on choisit à deux, on choisit en fonction de l’autre. Ayant été en couple de mes 17 ans à mes 26 ans, je n’avais jamais eu totalement l’occasion de décider « juste » pour moi.

C’est étrange comme liberté éhé. En tout cas, je reviendrai avec plaisir dans un article sur ma jolie semaine au Maroc, bien entourée de femmes aussi fortes et intéressantes les uns que les autres. Je me suis surprise à être parmi les plus jeunes à partir. Je crois que plus les années passent, plus j’ai tendance à m’entendre avec des femmes plus âgées car nous partageons une vision plutôt commune de notre avenir qui exclut certains projets de vie « pour le moment ». J’inclus la partie « avoir des enfants », j’inclus aussi le côté « féministe » de nos engagements. Est-ce quelque chose que je ferai plus à l’avenir d’ailleurs..pourquoi pas 😉 ?

Lorsque j’étais plus jeune, je ne faisais pas vraiment attention aux fameux « conseils » de nos ainés mais, je dois dire que discuter avec des femmes plus âgées m’a beaucoup aidée ces derniers mois à prendre justement des décisions pour moi, importante pour mon avenir. Oui, comme je le disais, j’essaie d’éviter la prise de conseils de x ou y, d’être trop influencée maintenant. Néanmoins et mine de rien, les expériences des unes comme des autres résonnent  en nous, nous rappellent toujours quelque chose dans nos vies. Ça nous rassure de savoir que dans 5 ans… je peux toujours mener tel projet… que dans 10 ans, je pourrai faire autre chose. Et tout cela avec bienveillance 🙂

Alors si je devais me retourner et partager mon expérience à la jeune fille que j’étais à 17-18 ans, je lui dirai de ne pas trop s’en faire et de ne rien changer. On ne peut pas avoir de regrets, on peut juste changer de direction au moment opportun. Voir que beaucoup de femmes le font sans problème, vivent leur vie avec autant de passions, seule ou accompagnée, mènent de front de nombreux projets sans perdre de vue ce qu’elles aiment au quotidien… ça m’a fait du bien cette semaine. Le fait de ne plus être avec Matthieu n’est pas un échec pour moi, il était temps pour nous 2 d’écrire un nouveau chapitre de notre vie mais, j’avais besoin aussi d’être rassurée sur mon propre avenir auprès de femmes qui « savaient » ! Maintenant, je sais.

Pull – Allons Rider >>
T-shirt – Loavies
Jeans – Levis vintage (similaire ici)
Sandales – Birkenstock (similaire ici)
Lunettes – Moken
Montre – Fitbit Ionic

Il fait tellement bon à Montpellier que le retour de vacances dimanche n’a pas été trop dépaysant. C’est là où je suis hyper heureuse de vivre à nouveau dans le sud… Pour continuer, sans honte, à vous montrer des looks à base de Birkenstock et de t-shirts LOOOL.

Plus sérieusement, je suis fan de mon nouveau t-shirt. Il est assez épais à vrai dire… ce qui signifie qu’il ira parfaitement cet automne (comment ça, c’est DEJA l’automne). Forcément, je ne pouvais pas résister à son inscription… qui me rappelle mon année à Los Angeles. J’ai hâte d’y retourner … un jour 😉

Je porte également, certes discrètement, la nouvelle montre Fitbit Ionic (je vous avais déjà parlé de sa grande soeur, la blaze >>)… dont je suis déjà fan. Je vous en reparlerai dans un article test mais j’en suis déjà hyper contente. La marque a amélioré tout ce qui manquait à la Blaze… et le design est encore plus joli! Bon…et forcément, tout ça en tongs 😉

Vos doigts de pied sont encore de sortie… ou ça y est c’est fini par chez vous ?

@ très vite

PS: RDV sur mon Instagram pour tenter de gagner la toute nouvelle montre connectée FITBIT >>

PS BON PLAN: C’est les promos de mi-saison sur Asos >>

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires

  • Repondre Laura 9 octobre 2017 à 20 h 10 min

    Je suis fan de ton sweat ! Je ne connaissais pas cette marque, mais je suis sur le point de commander du coup (vile tentatrice ^^)… Ça taille comment ?

    • Repondre Anne 10 octobre 2017 à 0 h 16 min

      Normal, mais après lavage, il vaut mieux prendre une taille au-dessus 😉

  • Repondre Chloé Destieu 9 octobre 2017 à 21 h 17 min

    Chez nous en Lorraine, c’est terminé les orteils dehors ! Températures en dessous de 5 degrés en général, donc mieux vaut éviter ! Ahah

  • Repondre Bbapp 9 octobre 2017 à 21 h 17 min

    Bonsoir
    Je vous suis depuis qq temps car je cours depuis qq années mais je viens de faire mon 1er triathlon (un M et fais en 2h57).Et je suis « tombé » Sur votre site. Et j’adore!!! Je découvre des marques des tenues des recettes (qui me vont je suis végétarienne à tendance vegetalienne)
    Je commente rarement, mais j’ai envie de vous dire merci!!! Peu importe l’âge l’important c’est l’humain, nos doutes nous permettent de nous construire. La bienveillance permet d’avoir du recul sur notre « horloge ». Je vous avoue que je me sens capable de faire des choses impensables à 20ans et j’approche la quarantaine…. alors bonne route et j’espère vous lire encore et encore…
    Et chez moi finis les tongs!!! Quoique je bosse toute l’année avec (je suis maître nag’)

  • Repondre Caroline 9 octobre 2017 à 22 h 56 min

    On peut etre heureuse plusieurs fois dans une vie, et ce qui est bien c est que c est souvent mieux Parce que plus on vieillit plus on sait ou on va, ce qu on veut, ou pas, ce qui nous fait du bien et nos limites…
    Les separations explosent les routines si tranquilisantes… mais nous forcent aussi à nous prendre en charge pour de vrai.
    Bonne route à toi Anne, elle sera belle, c est certain.

  • Repondre Marine 10 octobre 2017 à 8 h 51 min

    Ça y est, mes doigts de pieds sont bel et bien rangés moi 🙁

    Très beau texte en tout cas, plein de vérité et dit en toute simplicité 🙂 Tes photos sont une fois de plus magnifiques! Bise,
    Marine

  • Repondre Caro Duhduh 10 octobre 2017 à 12 h 47 min

    Je me reconnais tout à fait dans ton discours. Vers 30 ans, alors que je commençais à bien m’installer dans un train-train quotidien, j’ai constaté que je m’ennuyais : toujours le même mode de vie, les mêmes ami-e-s connu-e-s au lycée, le même boulot décroché à la fin des études… Je ne me voyais pas continuer ainsi jusqu’à la retraite ! C’est alors que j’ai décidé d’entreprendre quelque chose de vraiment nouveau, qui a pris la forme de l’apprentissage de la langue italienne en cours collectif. Je n’étais pourtant pas particulièrement attirée par cette langue, ni par la culture qui y est rattachée, mais voilà, c’était nouveau et plaisant, et c’est tout ce que je recherchais. Cela m’a permis de découvrir toute une culture étrangère et contemporaine, bien au-delà des innombrables clichés associés à nos voisins transalpins, ce qui a eu l’effet d’une seconde jeunesse, comme quand l’école nous apprend tout (ou presque) de la langue et de la culture du pays natal. Cela m’a aussi permis de rencontrer de nouvelles personnes, que je n’aurais jamais croisées dans mon quotidien, en particulier des jeunes retraitées pleines d’énergie et de projets. Et parmi ces « jeunes retraitées », Brigitte, grande sportive, dont le corps super affuté m’a incité à me remettre au sport, ou plutôt à « vraiment » m’y mettre.
    J’approche à présent de la cinquantaine, je revois toujours régulièrement des élèves et des profs de cours d’italien (plus besoin de ces cours, je suis maintenant parfaitement bilingue !) ; quant aux connaissances de lycée, je les revois également de temps en temps, sans déplaisir certes, mais en constatant que nous n’avons plus grand-chose en commun : elles/ils s’intéressent peu aux cultures étrangères et ne pratiquent aucun sport, donc ok pour une soirée, mais certainement pas pour une semaine de vacances !
    Bonne continuation, en restant bien à l’écoute de ton cœur… et de tes aînées ! Je t’embrasse.