Lucky You #702

Hi,

nike sneakers

Bon…encore une semaine bien triste. Les semaines passent et nous oublions que nous étions en état d’urgence, que les rassemblements étaient interdits, nous oublions que nous sommes en guerre contre un ennemi si étrange, si nébuleux et insaisissable, si lointain que l’on oublie.

Je me souviens de mes sentiments au lendemain des attentats du 13 novembre, j’avais d’autant plus envie de vivre, de profiter de ma vie. Je me suis sentie longtemps oppressée lorsque je retournais dans Paris. J’ai mis du temps avant de reprendre le métro, j’évitais autant que possible. J’envoyais des texto à Matthieu, je le suppliais pour ne pas passer par certaines stations… Mais nous avons repris notre vie, nous avons fêté Noël, nous avons oublié, nous avons repris l’avion, nous avons recommencé à raler au contrôle des bagages “c’est riiiidiiculle”. ça ne l’est pas… ça ne l’est plus.

Le problème c’est que nous oublions, nous aimons trop l’insouciance. Parfois, j’aime m’imaginer faire partie d’une génération qui ne vit plus pour travailler, mais qui vit pour trouver son bonheur, son épanouissement. J’en parlais doucement et naïvement lundi. J’apprécie penser ma génération de cette manière et non comme une génération de “branleurs”, de textoteurs, de pouce-musclé, d’accro aux écrans, aux tweets, aux faux, aux instagram.

Je suis naïve car aujourd’hui, on invite “ma” génération… à arrêter d’être innocente, d’être candide. Bref, il faut que l’on sorte nos têtes de nos instagram “parfaits”, plein de fleurs de cerisiers que l’on maltraite, pour enfin PRENDRE l’HABITUDE de ces actes de terreurs. La vie, notre vie, ça sera dorénavant ça: des actes de terroristes. Out le bonheur de nos petites vies insignifiantes, IN la dure réalité.

Je ne crois qu’il faille ignorer ce qui se passe, non. Malheureusement, j’ai dû mal à l’intégrer dans ma vie, j’ai dû mal à imaginer des personnes de mon âge s’engageant, de nos jours !!!, dans/pour de telles causes, vers ces extrêmes… alors même que moi, mes envies, c’est d’être heureuse, de vivre de ma passion, de voyager. ça me parait si léger, décaler avec la réalité. Pourtant lorsque moi aussi j’ai oublié, lorsque moi aussi je me suis habituée à cette violence, j’ai repris mes habitudes, mes envies de bonheurs, d’épanouissement alors que je me demande si c’est vraiment réalisable.

nike sneakersnike sneakersnike sneakers
Gilet – American Vintage (similaire ici ou là)
Jeans – Asos (similaire ici ou là)
Ceinture – Asos
Echarpe – Zara (similaire ici)
Baskets – Nike (similaire ici)
T-shirt – Mango
nike sneakersnike sneakers

Encore des épaisseurs… et nous sommes déjà fin mars. Je me souviens du plus beaux printemps que j’ai pu avoir… c’était à Brighton. Dès que nous changions de saison, c’est comme nous appuyons sur un interrupteur. Clic out l’hiver, clic in le printemps.

Cette année à Paris, c’est l’embrouille. En décembre, on avait hyper chaud (courir en short un 24 décembre), en mars, c’est le retour de bâton. Résultat, si à Marseille, je pouvais me la jouer “tenue de printemps”, à Paris, nous sommes encore loin de ça. Je tiens quand même bon en sortant…attention les chevilles 😛  et un peu de couleurs avec une touche de rouge à lèvres. Je n’en porte pas souvent car je ne sais pas pourquoi, mais j’assume mal :$ Vous en portez vous?

à très vite

Ne vous arrêtez pas là !

Don't Be #879

Don't Be #879

Hi, J’espère que vous allez bien ? Olalla enfin un article blabla. Je dois avouer avoir pris très peu de…
Like Nobody #874

Like Nobody #874

Hi, J’espère que vous allez bien ? Nous sommes déjà en décembre ! J’ai l’impression d’avoir vécu cette année en…
Avis: J’ai Testé les nouvelles Baskets Nike:  React Infinity Run

Avis: J’ai Testé les nouvelles Baskets Nike: React Infinity Run

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui pour un petit test de baskets de running. Ça…

5 réflexions sur “Lucky You #702”

  1. Bonsoir,

    Malheureusement ces actes continueront encore et encore tant que les personnes n’auront pas compris que ceux qui tirent les ficelles d’en haut, ce sont les gouvernements!
    Ils sont là pour nous monter les uns contre les autres afin de créer une guerre et aussi afin de faire passer des lois pour nous enlever notre liberté. Ce sont des attentats sous faux drapeaux.
    Certes ceux qui ont fait ça mardi à Bruxelles sont vraiment ignoble, cruel, sans coeur… il n’y a pas de mots.
    Mais c’est personnes là sont endoctrinés par des personnes TRES TRES puissante et surtout intouchable. C’est pour ça qu’il est impossible d’arrêter les terroristes avec les gros moyens que l’on a car c’est IMPOSSIBLE.

    J’espère vraiment du font du coeur que les personnes vont commencer à se réveiller à cette réalité car à regarder bfmtv et compagnie.. On en sortira jamais car ils ne font pas compter sur les médias pour nous révéler cette vérité. Comme disait Coluche “on ne peux pas dire la vérité à la télévision : il y a trop de monde qui regarde”.

    Peace.

  2. mardi matin j’arrive au boulot, comme chaque matin j’ouvre ma boite mail et je jette un oeil sur le figaro, une explosion, juste envie de refermer la page. Faire l’autruche n’est pas une bonne idée je le sais, mais je n’ai pas envie que ces attentats fassent de nouveau partie de notre réalité. J’ai juste envie de vivre, d’avoir l’esprit léger. J’ai le sentiment que s’arrêter de vivre, que changer nos habitudes, d’avoir en tête les horreurs qui pourraient arriver, c’est donner raison aux terroristes. Je n’ai pas envie de leur donner cette chance, je trouve que la vitrine médiatique qui fait suite a chaque attentat est déjà trop importante. D’un autre coté il y a des familles qui sont touchées, ne pas en parler reviendrait à taire leurs souffrances. Ce n’est pas facile cet entre deux. Et que répondre à ma fille quand hier après midi elle me demande “mais qui a inventé les terroristes?”. J’ai beaucoup de question et pas forcément envie d’y répondre, juste oublier et tourner (une nouvelle fois) la page.

  3. Tu as de la “chance” d’arriver à oublier, moi je n’y parviens pas. Et je ne me suis pas dit une seule fois que les contrôles de sécurité étaient “ridicules” (au contraire je trouve qu’il n’y en a pas assez)
    Je sursaute à certains bruits, je me crispe si j’entends beaucoup de sirènes, j’ai du mal à supporter certaines scènes comportant des armes dans des séries… Je n’étais pas là où ça s’est passé le 13 novembre, et pourtant je n’oublie pas.

  4. Tellement d’accord avec toi. Au lendemain des attentats de Paris, on se disait que tout avait changé, qu’on était passé dans autre chose… Et puis la vie a repris et on a oublié. Mais il n’y a pas eu que Bruxelles ! C’est un peu triste parce que plus c’est loin et moins on se sent concernés.

    Sinon sur une note plus légère, je suis comme toi pour ce qui concerne le rouge à lèvres. J’ai du mal à assumer mais j’essaie car je trouve ça tellement féminin !

    Des bisous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page