Growing Up #701

Hi,

leopard

Ce weekend, j’ai pu découvrir un roman (Demain est un autre jour) dont le résumé a fait particulièrement échos en moi à mes propres envies, mes propres ambitions.
ça faisait très longtemps que je n’avais pas choisi un livre sur un coup de tête. Je lis et regarde de plus en plus de blogs et de chaines Youtube “lecture” et, je le reconnais, je suis particulièrement influençable et choisis de fait mes lectures en fonction des conseils/coup de coeur distillés sur ces supports.

depuis que je lis plus régulièrement, j’apprécie fonctionner ainsi car je suis parfois un peu avalée par la grandeuuuur et le choix de référence en librairie. Mais parfois, je saisis encore un roman pour sa couverture, pour son résumé. C’est le cas de celui-ci.

Je crois que c’est cet écho. C’est l’histoire d’une jeune femme qui s’est laissé entrainer dans une vie que, sa mère juge inadaptée aux rêves et ambitions qu’elle avait lorsqu’elle était ado Au-delà du côté mère-didacteur-faiseur-de-destin, c’est plutôt l’aspect “choix” de vie qui m’a interpelé. Il me semble que nous acceptons tous les rôles que la société nous donne. Parfois malgré nous. Est-ce que nous voulions vraiment faire cela lorsque nous étions encore insouciant ?

C’est la question que je me suis posée lorsque j’ai décidé de quitter mon CDI. Est-ce que je voulais vraiment faire ça ? Est-ce que c’était moi ? C’est drôle car l’héroïne du livre passe son temps à se demander si ces choix lui ressemblent, si ces choix vont la rendre heureuse, si ces choix sont les bons.
On ne peut jamais savoir si nos choix sont les bons, on peut très vite savoir si l’on se trompe. Il n’y a pas de problème, on a le droit de se tromper, on a le droit de changer, de bifurquer, c’est même tout à notre honneur.

Malheureusement, la vie ne nous laisse parfois pas le choix, mais ça ne doit pas durer toute notre existence. Il faut juste se souvenir au bon moment ce que nous voulions vraiment. Moi c’était juste à la fin de ma période d’essai.

Cela étant dit, j’ai dû mal à me souvenir de mes rêves d’ado. Ce qui est certain c’est que je rêvais de voyager, de vivre au soleil, de devenir écrivaine. Je ne me voyais pas travailler derrière un bureau. C’est LA phrase que le conseiller d’orientation doit entendre TOUS les jours.
Pourtant, j’adore écrire, je me projette souvent dans une maison au beau milieu de nul part, près d’une plage, avec un soleil sublime, entrain d’écrire… derrière un bureau forcément.

Je crois qu’à quelques détails près (AHAHA), je réalise ce rêve au quotidien mais si j’avais laissé les cases, les chemins tout tracés m’asorber, comme l’héroïne du roman, je serai passée à côté de bien belles expériences…

Heureusement, ce n’est pas ma mère qui m’a imposé ces choix. Néanmoins, je crois que parfois, si le courage nous manque un peu (et il n’y a pas de mal à ça), ça ne peut QUE nous faire du bien qu’un geste extérieur nous rappelle à ce que nous voulons vraiment.

Alors forcément, j’avais envie de vous en parler, non pas pour vous répéter une énième fois cette anecdote mais que ce sujet de “prendre sa vie en main”, de “réaliser ces rêves”, de “suivre ces ambitions”… Ce n’est pas des phrases balancées sur Pinterest pour soigner votre blues du dimanche soir.
Non. C’est pour vous montrer que nous pouvons tous aussi les faire nôtres.

leopardleopardleopard
Jeans – Mango (similaire ici ou là)
Pull – Asos (similaire ici)
T-shirt – Petit Bateau (similaire ici)
Baskets – Nike (similaire ici ou là)
Sac Claudine – Sezane (similaire ici ou là)
leopardleopard

Première tenue printanière et ça fait plaisir 🙂 ! Cela dit pour notre weekend running à Marseille, j’avais oublié mes lunettes de soleil, dommage, ça aurait parfaitement compléter le look, non 😛 ?

En tous les cas, c’était vraiment agréable de profiter en t-shirt de ce weekend. Je ne sais pas vous mais enfiler mon manteau, mon écharpe commence vraiment à être fatigant. J’ai vraiment hâte de remettre de petites sandalettes, une veste légère et profiter des longues soirées estivales. Cela dit,  on change d’heure ce weekend, ça ne devrait plus tarder maintenant.

En attendant, ma tenue est assez simple mais pratique, c’était pour que nous puissions visiter comme il se doit Marseille et surtout l’île du Frioul 😉

à très vite

PS: J’organise au Salon du Running le 1er avril un petit workout ET un  run spécial filles à partir de 18h
Pour s’inscrire, ça se passe par-ici >> 

Ne vous arrêtez pas là !

Like Nobody #874

Like Nobody #874

Hi, J’espère que vous allez bien ? Nous sommes déjà en décembre ! J’ai l’impression d’avoir vécu cette année en…
Avis: J’ai Testé les nouvelles Baskets Nike:  React Infinity Run

Avis: J’ai Testé les nouvelles Baskets Nike: React Infinity Run

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui pour un petit test de baskets de running. Ça…
CR Semi-Marathon de Séville 2020: Comment J'ai Battu Mon Record ?

CR Semi-Marathon de Séville 2020: Comment J'ai Battu Mon Record ?

Hi, J’espère que vous allez bien ? Aujourd’hui j’entame les comptes rendus de 2020 avec celui du semi-marathon de Séville.…

10 réflexions sur “Growing Up #701”

  1. C’est drôle car depuis longtemps je rêve de travailler dans le domaine de la patisserie. L’idée a bien sûr évolué : dans mon adolescence c’était faire des gâteaux américains genre cupcake pour arriver à l’idée actuelle d’ouvrir un genre de café comme on en voit beaucoup (oups…) où on peut se poser, prendre un morceau de gâteau mais aussi des petites choses saines (soupes, salades, petit sandwiches healthy,…). Au départ, quand j’en parlais à ma famille, on me disait souvent que c’était mieux de faire des études, et d’ailleurs je voulais être psychologue. J’ai donc suivi des cours à l’université. Puis une fois mon diplôme en poche, bien sûr j’ai recherché du travail, mais j’avais toujours au fond de moi la petite envie de faire autre chose. Là on me disait “si on a payé des études, ce n’est pas pour ouvrir une patisserie ou pour aller travailler dans un café”. Puis cette idée est restée loin dans un tiroir. Je me plaisais toujours autant à cuisiner, et ça me convenait ensuite.
    Puis comme tu dis, le bon moment, pour moi c’est un avenir professionnel incertain. Puis aussi le fait que malgré tout c’est un travail lourd émotionnellement, j’ai besoin d’autre chose. Alors l’idée germe et devient de plus en plus pressante. En tout cas il n’est pas impossible que je m’oriente vers du “plus moi”.

  2. Très bel article !!!
    J’ai lu aussi ce livre et j’avoue qu’il a fait écho sur mon quotidien et sur mes futurs projets.
    De même pour le livre “mange,prie, aime”. À lire si ce n’est pas déjà fait.

  3. Merci Anne! Ton article fait complètement écho en moi car je suis en pleine réflexion de réorientation professionnelle 😉 Dois-je rester dans mon job ou tenter de revenir à mes rêves d’ado??
    Je me suis inscrite à ton Workout ! Ça va me faire baisser un peu le stress avant mon premier marathon…
    Bonne soirée 🙂

  4. J’ai lu ce livre aussi, et même si le côté très américain m’a parfois un peu dérangé, j’ai été captivée par ce qu’il a fait ressortir en moi.
    Je suis aussi en pleine réorientation professionnelle. J’ai suivi un chemin tout tracé, longues études comme mes parents voulaient, quelques CDD puis un CDI, du classique. Et un jour je me suis réveillée, je me suis rappelée que je n’ai jamais voulu travailler derrière un bureau, j’ai réalisé que j’étais en train de dépérir.
    Contrairement à l’héroine, ma famille a parfois du mal à comprendre mes choix actuels, mais j’arrive à suivre MES choix, MES envies ; tu le dis très justement, si je me trompe, je prendrai un autre chemin, ce n’est pas bien grave!
    Alors non, ce n’est pas facile tous les jours, le chemin est semé d’embûches, mais avec un peu de volonté et beaucoup d’organisation, aucune porte n’est jamais totalement fermée 😀

  5. Je te suis depuis quelques jours sur insta et c’est la première fois que je me rends sur ton blog !!
    Et alors : J’ADOREEE !!!
    Tu dégages des ondes positives !!
    Je ne suis pas une “runneuse” mais une “fit girl” (enfin j’essaie ahah) donc je dois dire que tes articles vont me plaire 😉
    xoxo, Marion.

  6. Coucou Anne,
    Ton article fait écho à l’un des miens. C’est vrai qu’on se laisse parfois absorber par la vie. Mais au final, quand on veut vraiment quelque chose, je pense qu’on y revient toujours 🙂

  7. Très bel article ! Je me suis toujours dit moi aussi “jamais derrière un bureau, je veux bosser au grand air, dans la nature” … et me voilà en plein centre de Paris derrière un bureau ! Mais je sais que rien n’est figé, je n’ai pas tiré un trait sur mes rêves d’ado :).
    Je me suis inscrite à ton workout !
    A bientôt

  8. j’ai été lire le résumé du livre, ça a l’air pas mal. Je crois qu’on m’en a déjà parlé. et ce sera peut-être bien mon prochain livre 🙂
    merci pour ton article très intéressant. et qui me parle particulièrement en ce moment …

  9. Merci Anne pour cet article qui fait écho en moi à ce moment même. J’ai fait une licence d’espagnol pour devenir prof, mais finalement ça ne me plaisait plus tant que ça. Du coup je suis retournée vers mon premier amour, les livres, avec une licence info-com métiers du livre l’année dernière pour pouvoir travailler en médiathèque. Sauf que depuis la fin de l’année scolaire 2015, je suis au chômage, ce n’est pas un secteur qui recrute énormément, surtout sur Toulouse visiblement. Je tourne en rond, je déprime, et puis je réfléchis à mes rêves. Comme toi j’aimerais beaucoup être écrivaine, mais surtout, j’ai toujours voulu allier mon amour des livres à celui de ma gourmandise. Et à force de tourner en rond, si je trouve un patron pour faire un CAP en alternance, en septembre je retournerai en “cours” pour me former en pâtisserie. L’année dernière a été très dure moralement pour moi (pour diverses raisons), et je décide enfin de me concentrer sur moi et de suivre mes rêves au maximum ! Heureusement que mon père et mon copain sont là pour me soutenir ! Et, je l’avoue, le fait que tu sois retournée en cours cette année m’a permis d’accepter ce retour “en arrière” comme n’étant pas un échec, et ça, je trouve ça important.
    Je ne commente quasiment jamais sur ton blog (j’ai dû laisser un ou deux commentaires à tout casser), mais tu es une personne qui m’inspire au quotidien, donc merci ! Et encore merci pour ces petits articles qui m’ont touchée plus que d’autres et m’ont permis d’avoir des déclics dans ma vie 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page