Don’t Look Down #618

Hi,

birkenstock stone arizona

J’adore revenir chez mes parents, mais à chaque fois, je me sens un peu plus en décalage. Forcément, j’ai mon chez moi maintenant, mes habitudes de vie. Attention, je me plie aux règles de la famille, mais de moins en moins je m’y reconnais. Pourtant, on se dit que puisque c’est ma maman qui m’a éduqué, je devrais continuer à avoir les mêmes règles chez moi.

Bah non en fait, ça a pas mal évolué et se me met toujours mal à l’aise de plus être en phase avec “mes racines”. Ainsi, je me permets de critiquer… enfin critiquer. Non, j’explique mon point de vue puis me plie à celui de ma mère. Sauf que je me demande depuis quand je me permets de dire tout ça très fort ? Forcément quand tu es ado, tu es contre TOUTES les règles de la maison, mais quand tu es quasiment adulte, quelle est finalement la bonne position à adopter pour démontrer ton point de vue (dont tu as tous les arguments pour montrer que c’est le bon, du moins il n’est pas si mal) ?

À partir de quand on peut prendre ce droit et échanger d’égal à égal avec ses parents ?  Personnellement, je perçois la famille comme un milieu hiérarchique dominé par les anciens (sinon dans la savane ahha ça fait reportage animalier mon article aujourd’hui) et les petits jeunes se taisent jusqu’à eux-mêmes devenir ancien et capable de prendre leur propre décision. Je ne suis pas une ancienne, je ne prends pas de décisions pour ma mère et m’autoriser à lui donner mon avis me surprend moi-même.

À mon âge, j’aime connaître les avis de mon entourage, ça me permet de progresser, d’évoluer… mais jusqu’à quel âge ça nous intéresse de connaître l’opinion des autres au final ? Ma mamie avait un avantage : elle entendait vraiment mal et malgré ses “petits appareils”, souvent elle faisait mine de ne pas entendre ce qu’on lui suggérait. En fait, elle avait je crois un âge qui faisait qu’elle s’en fichait totalement de suivre ou non l’opinion de ses enfants et petits-enfants, elle avait le sien point barre.

 Donner son avis… et changer le sien en fonction c’est un peu différent. On reproche souvent aux gens de “changer d’avis” comme si c’était une faiblesse de “se faire influencer”. Pourtant on dit bien “il n’y a que les cons qui changent pas d’avis”. Alors il me semble qu’il ne faut pas en avoir honte, on se donne en fait la chance d’évoluer et de s’ouvrir à de nouvelles perspectives.

On m’a fait remarqué avec beaucoup de gentillesse que dans mon PREMIER compte-rendu de course (par-ici), je disais ne pas vouloir devenir  marathonienne. J’avais oublié ça hihi et j’ai donc changé d’avis et je ne le regrette pas du tout !! Ainsi, en suggérant et en partageant son avis, on peut être influencée d’autres personnes de manière positive, qu’importe la hiérarchie invisible que l’on s’impose (enfin que je m’impose lol)

birkenstock stone arizona birkenstock stone arizona birkenstock stone arizona
Jeans – H&M (similaire ici ou là)

Débardeur  – H&M Trend  (similaire ici ou là)

Sandales – Birkenstock (dispo ici >>)

Sac  – H&M (similaire ici)
birkenstock stone arizona birkenstock stone arizona

Il y a un an, je disais ne pas trop apprécier le modèle Arizona de chez Birkenstock et j’avais investi dans un autre, aux lanières plus fines. Puis…je suis tombée sur celui-ci à la couleur assez douce et comme j’ai déjà des sandales avec de grosses lanières  (comme celle-ci), je me suis dit qu’après tout, on pouvait changer d’avis et essayer. Mais je respecte toujours autant ceux qui n’aiment pas ;P

C’est le genre de tenue que j’apprécie en ce moment. C’est vrai qu’elle est simple mais quand on est en vacances (enfin dernier jour, même si en Mai, on ne va pas faire grand chose vu les jours fériés qui arrivent), on peut se permettre de ne pas faire grand chose de plus ;P

Que pensez-vous de ce modèle de Birkenstock ? 

à très vite

PS: Bon-Plan, chez ASOS bénéficiez de -10%  en plus des promos avec le code  ADD10 !

Ne vous arrêtez pas là !

Bring the Sunshine Back #872

Bring the Sunshine Back #872

Hi, J’espère que vous allez bien ? J’avais envie d’écrire un article alors je prends un peu le prétexte de…
Don't Start Now #868

Don't Start Now #868

Hi, J’espère que vous allez bien ? Pour une fois, je dois dire de mon côté que je suis dans…
Switch #867

Switch #867

Hi, J’espère que vous allez bien ? Vous le voyez bien, enfin un article look blabla. Même si je n’étais…

21 réflexions sur “Don’t Look Down #618”

  1. Et tu as bien eu raison de changer d’avis sur le marathon! Cela renforce le mental et sa confiance en dit. Croire en soi et se sentir forte. C’est tout aussi important. Bonne continuation!

  2. Je pense que c’est simplement la maturité qui te fais évoluer. Que ce soit avec ta famille ou pour le marathon. Quand tu es jeune tu as toujours raison même si tu as tort, alors qu’en grandissant tu réfléchis vraiment aux choses. Tu as changé d’avis pour le marathon car depuis tu as progressé et tu as appris davantage à courir et a aimer ça. Comme on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis 😉

  3. Coucou Anne, je suis d’accord avec toi, et je trouve intéressant que tu te poses ces questions. Pour moi, on peut donner son avis, sans jugement ni critique et accepter que l’autre l’entende ou non. De la même manière pour nous. C’est justement cette ouverture aux arguments de l’autre qui permet de changer d’avis ou de continuer sur ce qu’on s’est fixé. Notre force réside dans la possibilité d’évoluer.
    Bonne continuation à toi!

  4. Il me semble que tu disais aussi que tu n’habiterais pas Paris 😉 On apprend de ses expériences, la vie ne nous laisse simplement pas toujours le choix, et on a nos envies, tout ça mis ensemble amènent des changements ! Je trouve ça pas mal, ça nous évite de rester dans notre zone de confort, comme en sport 😉

  5. Évidemment qu il faut savoir et avoir envie de changer d’avis!!!!
    Je m interroge, je n en suis pas au stade du marathon (moi aussi au départ je disais non…jamais… Pas bon pour le corps… Trop de préparation, pas le temps …Et aujourd hui, peut être aussi Grace a tes récits … Ça me trottine dans la tête… Objectif 2016 sûrement…) mais pour revenir a mon interrogation comment fais tu pour avoir d aussi beaux orteils/ ongles de pieds, je cours pas mal, pas autant que toi…
    J ai de supers chaussures, chaussettes… Mais c est une catastrophe…. Tous mes ongles sont bleus, quand ils sont encore présents, le vernis devient difficiles a poser car plus lisses….
    C est très futile… Mais c est un sujet ?!!

  6. J’avais vraiment du mal avec ce genre de chaussure, je trouvais que c’était très gros, un peu comme les fameux “crocs”. Mais j’envisage d’en acheter depuis peu parce que le confort (à ce qui parait) n’est pas moindre… et même si le prix est un peu élevé il me semble que ça dure des années ! Et depuis que je cours, je cajole mes petons et même, je leurs parle (tarée la fille)
    Ce modèle est très sympa !

  7. Tu n’es pas “presque adulte” Anne … Tu ES une adulte ! Tu t’assumes, tu vies seule (s’entend : plus chez tes parents), tu as voyagé… Tu n’es pas non plus Née de la dernière pluie …

    On a tous besoin d’être confronté aux idées des autres (c’est ce qui nous pousse à nous remettre en question !!), MEME nos parents. Ils t’ont élevée pour que tu deviennes une adulte responsable, bien dans sa peau, et réfléchie. si tu as des opinions différentes, et que tu peux argumenter … J’ai envie de dire… Ils devraient être ravis non ? 🙂

    Je te dis ça mais je me suis posée les mêmes questions …. Nous ne sommes plus en 1950…. ! Le droit d’ainès oui, je le respecte aussi dans ma famille…. Mais façon 2015 🙂

  8. Aaaaaah la famille. Une relation pas toujours évidente…. Tu vois moi en vieillissant et surtout en ayant mes enfants, je crois que je me suis totalement opposée à mon éducation. Bon pas totalement totalement. J’ai gardé les bases de politesse que j’apprends à mes enfants. Mais sur certaines autres choses, je suis plus souple que ma mère l’a été avec moi.
    Et parfois ma mère a du mal à le comprendre…

  9. Ça ne fait pas de toi une ingrate ou une personne en décalage avec sa famille. Ca fait de toi une adulte avec un esprit critique, capable de prendre du recul par rapport aux choses ou aux avis qui lui importe. C est même plutôt bien je trouve : ).
    Au sujet du marathon, c’est normal de changer d’avis en quelques années. On evolue !

  10. Entièrement d’accord avec le commentaire ci-dessus de Sheena ! Je ne dirai pas mieux !
    En tout cas jolie tenue toute en simplicité ! (même si j’avoue ne pas être super fan des sandales, tes doigts de pieds eux sont contents !!! et c’est ce qui compte !!!). Passe un bon week-end ! Mathilde

  11. C’est vrai que lorsque je suis chez mes parents, je donne de plus en plus mon avis. Mais c’est plus pour partager et éventuellement améliorer les choses que pour imposer mon avis. En attendant, je suis un peu comme toi pour le marathon, même si au début je ne l’envisageais pas du tout, aujourd’hui je commence peu à peu à changer d’avis 😉

  12. Je suis comme toi avec mes parents ! Mon avantage c’est que je suis très fusionnelle avec ma Moman ! Du coup je lui ai toujours dit ce que je pensais mais dans une démarche de partage et de compréhension des idées de chacune ! & chacune respecte les “règles” de l’autres ^^ mon Papa lui c’est plus un silencieux, il s’adapte quoi =)

    & pour les birks je trouve ça sympa sur les autres mais sur moi je trouve que ça fait gros sabot :O

  13. Ton jean est très joli !
    C’est vrai que lorsque l’on est ado, on a pas mal de mal avec les règles et l’autorité. Et puis on grandit, on a nos propres opinions et même nos propres règles. Et on les partage et les assume, même devant nos parents !

  14. Emmanuelle Bodillard

    Les Birken choses j’peupas! j’peupas! j’peupas ! Pas joli, pas féminin, pas chic, mais chacun ses goûts et son style. Quand je veux du confort c’est plutôt Stan Smith ou des slippers ou des sandales plates mais féminines. Et pour le reste je crois que c’est cela que l’on appel “grandir” et ses multiples interrogations changent, évoluent constamment tout au long de la vie. C’est ce qui fait l’âme du genre humain 😉
    J’ai bientôt 40 ans et je suis à la fois la même et très différentes de celle que j ‘étais à 20 ans ! Les certitudes s’envolent et d’autres s’installent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

Les actus

Retour haut de page