Love Generation #558

22 septembre 2014 - Looks 2014 - 59 commentaires

Hi,

bomber fleuri compensés sandales

C’est assez étonnant lorsque je discute avec des « adultes » = des personnes de 40-50 ans qui m’expliquent à quel point ils sont surpris par la nouvelle structure du « jeune adulte ». Car le jeune adulte de nos jours aime sa vie et ne veut plus se donner sans limite à sa future entreprise, il veut aussi conserver le reste de ses hobbies. Il a une structure ce jeune, il a une vie lui. C’est l’expression actuelle :  » j’ai un boulot mais j’ai une vie aussi »

Je me suis toujours dit que le travail, ma vie professionnelle, même si elle devait me passionner, même si je souhaitais me donner à fond, ne devait pas empiéter le reste, qu’il fallait savoir dire stop, dire non. Quand j’en parle  justement à ces autres adultes, ils me sourient, leur ton est rieur, parfois plus franc. Vivre pour travailler ou travailler pour vivre. J’ai choisi mais j’ai l’impression que ce n’est pas quelque chose qui se dit en France, ce n’est pas quelque chose qui s’avoue.

J’ai cette sensation qu’il faut tout donner, qu’il faut montrer sa passion inconditionnelle pour son entreprise. Mais, je vais paraître naïve, c’est vraiment ça la vie que nous sommes sensées avoir après nos études ? Après s’être investi dans nos études, on doit s’élancer corps et âme dans notre nouveau job, notre nouvelle vie professionnelle. Tout cela de manière aveugle.

C’est drôle parce que, lorsque j’en parle à mes amies. C’est du oui tu dois t’investir et être passionnée, mais non tu dois conserver ta vie, tes passions… sauf que nous sommes d’accord, les journées à rallonge pour montrer sa passion limitent vite tes propres passions. En somme, je fais partie du jeune qui veut avoir une vie…. mais qui évolue aussi sur un fil car parfois… on n’a pas le choix, cela s’impose à nous.

J’aime en discuter, j’aime paraître pour la jeune fille un peu naïve, mais pourtant j’ai, depuis mes 16 ans, toujours eu un pied dans la vie professionnelle mais là, tout devient plus réelle. Je tourne enfin la page sur ma vie étudiante, mais la vie professionnelle s’annonce moins réjouissante que prévu.

bomber fleuri compensés sandalesbomber fleuri compensés sandalesbomber fleuri compensés sandales
Débardeur – Sheinside (similaire ici)

Bomber – Zara

Jeans – H&M (similaire ici ou là)

BO – H&M

Sac – Lancaster (similaire ici ou là

Compensés – Minelli (similaire ici)
bomber fleuri compensés sandalesbomber fleuri compensés sandales

Lorsque je sors, j’aime ne pas trop me prendre la tête sur ma tenue. Je veux être élégante, être jolie mais je ne veux pas que la préparation soit trop longue, je souhaite que ça reste spontané et simple à porter. Un maquillage discret mais différent de la journée, de beaux accessoires, une belle paire de chaussures et zou.

Voilà donc l’exemple de cette tenue que j’ai porté pour une idée en amoureux au fil de la Seine. Cliché, touristique mais c’est une croisière que je vous recommande de faire, on voit les bons côtés de Paris hihi.

Un petit mot sur mes chers doigts de pieds, je me suis fait mal à l’ongle en courant d’où le pansement que vous allez voir encore quelques temps puisque ça ne m’empêche pas de mettre des sandalettes… J’anticipe vos questions au cas où… et oui ça fait mal ;(

Et vous, que portez-vous pour sortir ?

à très vite

PS: Profitez de -25% sur toute la nouvelle collection ASOS >>

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

59 commentaires

  • Repondre Djahann 22 septembre 2014 à 18 h 18 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi sur l’investissement qu’il faut (ou non) avoir dans son travail. Autrefois, les gens s’investissaient à fond, mais bénéficiaient d’une réelle reconnaissance. Maintenant, les entreprises attendent que tu te donnent à fond, mais te dégagent comme une malpropre du jour au lendemain, ou t’en demandent toujours plus. Il faut donc dire « stop » sinon on n’a plus de vie. Si c’est pour finir en dépression, à quoi bon ?

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 18 min

      exactement, et je suis sûre que nous pouvons être autant efficace

  • Repondre Azilis 22 septembre 2014 à 19 h 08 min

    Ah je suis d’accord, travailler c’est bien mais il faut garder un peu de temps pour le reste, même si ce n’est pas toujours simple.

    Très belle tenue ! Bon courage pour ton doigt de pied, ça fait vraiment mal a cet endroit !

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 19 min

      Merci Azilis

  • Repondre Jolliejul 22 septembre 2014 à 19 h 19 min

    Très jolie tenue !! J’adore ta veste !!
    Je n’ai que 18 ans !! Encore 5 ans d’étude dans le supérieure, aucune expérience pro’ pourtant je ne me vois pas me dévouer à mon travail en oubliant le reste ^^
    Bisous
    Et bon courage !!

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 20 min

      Effectivement tu as encore le temps de voir venir 😉
      bises et merci!

  • Repondre maite dm 22 septembre 2014 à 19 h 22 min

    De mon côté, j ai trouvé un boulot qui se rapproche un peu de ma formation de base (architecte d intérieur) mais qui ne me passionne pas plus que ça en revanche ça me permet des horaires cools pas de stress et donc une vie hors boulot très sympa 🙂 dur dur d avoir les deux d après moi…

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 21 min

      Ah oui je pense que c’est dur aussi, quand notre job nous passionne, on fait moins de place à notre vie perso

  • Repondre A loves fashion 22 septembre 2014 à 19 h 38 min

    Je suis tout à fait d’accord. J’aime mon travail et quand j’y suis je m’y investie mais c’est ma vie privée qui prime. Je travaille parce qu’il me fat un salaire pour vivre. Je ne vis pas pour mon travail! Mais c’est vrai que j’ai des collègues plus âgées qui ne comprennent pas ça. C’est parfois difficile de se comprendre entre différentes générations.
    Bises
    Adeline

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 22 min

      C’est vrai que c’est assez nouveau comme approche du travail, mais ce n’est pas plus mal non plus 😉

      des bises

  • Repondre Renato Lehmann 22 septembre 2014 à 19 h 47 min

    Anne je suis d’accord avec toi aujourd’hui tu n’est pas obligé de travailler à plein temps peut – être qu’avec ton copain vous pourriez travailler a. 50% chacun ma sœur et mon beau frère fonctionne comme -ça et sa marche très. Bien ce look est élégant et de classe la veste et. Magnifique les photos sont très belles

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 25 min

      Merci 😀

  • Repondre Audrey V 22 septembre 2014 à 20 h 03 min

    J’ai un peu ressenti cette chose mais de façon différente.
    J’ai décidé après la naissance de mon deuxième enfant de me consacrer principalement à leur éducation. Mon mari à un travail très prenant c’était plus simple ainsi mais j’avais aussi envie de profiter de mes enfants.
    Beaucoup de gens et en particulier les femmes ne comprennent pas que l’on puisse se sentir bien en étant mère au foyer…c’est assez culpabilisant voir humiliant parfois. J’ai retrouvé une vie pro, mais pas à plein temps, mes enfants sont jeunes et ils sont MA priorité. Je le sens chanceuse de pouvoir vivre de cette façon.
    Le temps, la vie passe trop vite pour sacrifier la vie que l’on aime je trouve.

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 26 min

      Ah mais tu as bien raison, c’est quelque chose qui est globalement mal compris en France que le travail ne soit plus une priorité dans une vie

  • Repondre memento eve 22 septembre 2014 à 20 h 12 min

    Je pense que chaque personne est différente face à la vie professionnelle. Plusieurs personnes s’ épanouissent dans leur travail alors que pour d’autre, comme moi

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 28 min

      Oh ton commentaire a bugué ;(

  • Repondre BloodyHell 22 septembre 2014 à 20 h 17 min

    Je trouve ta tenue très jolie et très fraîche!
    Pour la vie pro, ce n’est jamais aussi évident qu’on se l’imagine: j’ai un bac +5 en lettres, 3 ans de fac en plus pour préparations de concours… et pourtant!
    J’ai été vendeuse, assistante d’éducation, j’ai donné des cours avec une structure type acadomia mais on ne peut pas dire que c’est ce à quoi je pensais plus jeune! (j’aurais aimé être bibliothécaire, libraire, etc…) Finalement, je me retrouve à bosser en freelance pour le moment (en correction/traduction) et ça ne me déplaît pas ^^

    Tout est encore possible pour toi, même si cela ne ressemble pas toujours à ce qu’on imagine au début, parfois, on a de belles surprises! Par contre, c’est vrai que c’est difficile de poser des limites entre la vie et le travail, cela empiète très souvent, même si on souhaite le contraire!

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 29 min

      Ah c’est sur que je vais trouver ma place à un moment ou à un autre

  • Repondre Christine 22 septembre 2014 à 20 h 45 min

    J’ai dû louper une étape, j’ai beau approcher les 50 ans, ma vie ne tourne pas autour de mon travail, loin s’en faut, même si je trouve ce que je fais plutôt intéressant. Je trouve plutôt sensé de vouloir préserver sa vie personnelle. J’ai du mal avec cette tendance française qui veut que sortir tard le soir est gage de bon travail. Inconditionnelle de la Scandinavie, je trouve le management à la suédoise beaucoup plus sain : les gens arrivent tôt le matin, repartent tôt le soir afin d’avoir du temps pour leur famille et/ou des loisirs. Et personne ne planifie de réunions le soir. Je ne crois pas que cela ait un impact négatif sur leur productivité.
    Pour la tenue, sobre et élégante. Bon rétablissement pour ton pied !

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 30 min

      Bien entendu je ne voulais pas généraliser 😉
      En tout cas comme tu le présentes j’aime beaucoup ce genre de management, c’est aussi un peu le cas aux USA ou au Royaume-Uni !

  • Repondre Sultana 22 septembre 2014 à 21 h 01 min

    Salut
    Moi je suis comme toi le plus simple c’est le mieux! Maquillage léger (khôl fard a joue, crayon a sourcils ) et jean t shirt cardigan pas + parce qu’il fait souvent beau ici! (Nîmes)
    Sinon pour le boulot je suis d’accord avec toi les personnes d’une 50N d’années nous prennent pour des paresseux ( vécu) alors que pas du tout c’est juste qu’on ne vit pas pour travailler mais on travaille pour vivre. Je pense que c’est la conjoncture qui fait ça on est trop déçu et on n’est pas trop sur de l’avenir. A 40 ans on veut changer de métier on veut vivre plusieurs vies ! Avec internet tout va vite alors on profite un Max
    Je pense….
    Bisous
    Sultana

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 41 min

      C’est exactement cette réflexion que j’ai, on a le droit de vouloir être plus instable dans nos carrières mais aussi de mieux profiter de notre vie.

  • Repondre The Mam's Show 22 septembre 2014 à 21 h 14 min

    j’adore ta veste =) bisous

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 42 min

      Merci 😉 !

  • Repondre Justine 22 septembre 2014 à 21 h 19 min

    Je suis totalement d’accord avec toi. Je pense également que de conserver des horaires raisonnables et ses passions nous permet aussi d’être plus productif au travail.

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 43 min

      Merci Justine

  • Repondre Virginie 22 septembre 2014 à 21 h 29 min

    Bonjour Anne! Et d’abord merci pour ton blog qui est une vraie source de motivation au quotidien 🙂
    J’ai 25 ans, donc pas beaucoup plus que toi et je suis cadre commerciale depuis 3 ans et demi. À mon embauche, j’avais repris le sport comme une bonne résolution en pensant pouvoir tout concilier facilement. Mais très rapidement, mon travail a commencé à empiéter sur ma vie perso: je me suis donnée à fond car mon travail me passionne, c’est mon 1er emploi et je voulais faire mes preuves. Mon esprit de compétitrice me poussait à toujours vouloir faire mieux, me surpasser. Les journées se sont allongées, les semaines aussi, je lisais mes mails avant de me coucher et directement en me levant… La spirale s’est mise en route! En fin d’année dernière, je suis tombée assez malade mais je n’ai pas voulu me faire arrêter contre l’avis du médecin, impossible pour moi! C’est là que j’ai compris que mon travail mangeait ma vie!
    Comme j’avais déjà bien fait mes preuves, j’en ai parlé à mon chef, j’ai ré affirmé mon engagement mais j’ai posé de nouvelles limites, et je me suis remise au sport! Et mes objectifs d’entraînement m’offrent un vrai bien être tout en me poussant à remettre des limites dans ma vie professionnnelle. Depuis c’est le bonheur!
    Je pense que cela viendra pour toi aussi, il fait simplement que tu aies fait tes preuves dans ton travail, que tu aies bien trouvé ta place dans l’entreprise pour savoir quelle place accordé à l’entreprise dans ta vie. C’est un cheminement assez compliqué, l’équilibre est difficile à trouver car aujourd’hui on a tendance à toujours vouloir en faire plus, alors qu’on devrait simplement toujours vouloir faire mieux! Et plus n’est pas forcément mieux 🙂
    Bon courage pour ta vie professionnelle, je suis sûre que quand tu auras trouvé le bon rythme tu vas t’eclater!

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 51 min

      Il faudra que je fasse la même chose
      il faudrait que les employeurs comprennent l’importance aussi d’être épanouie dans sa vie privée pour bien bosser derrière.

  • Repondre Laureen 22 septembre 2014 à 22 h 04 min

    Je me retrouve complètement dans ce que tu écris, la vie professionnelle et bien moins excitante que se que l’on veut nous faire croire. Il faut s’investir c’est certains mais pas au détriment du reste afin de continuer à vivre ses passions, et même si parfois en rentrant du boulot on est fatigué au final c’est satisfaisant de voir qu’on arrive à conjuguer les deux. Un équilibre pas facile à trouver mais qui en vaut la peine 😉

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 50 min

      Oui il faut trouver le bon équilibre entre les 2 ce qui n’est pas particulièrement facile :S

  • Repondre Noush 22 septembre 2014 à 22 h 27 min

    Ton bomber est une merveille !

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 44 min

      Merci :).

  • Repondre Alexandra 22 septembre 2014 à 22 h 57 min

    Bonjour,
    La transition vie étudiante et vie professionnelle n’est pas quelque de facile pour l’avoir vécue 2 fois (j’ai travaillé puis repris mes études 2 ans plus tard). Etudiante on imagine le métier de nos rêves mais une fois sur le marché du travail il faut affronter la réalité : on fait rarement le travail de nos rêves et celui qui correspond tout à fait nos études malheureusement. Je pense qu’il faut trouver un compromis entre vie prof et vie privée pour ne pas être frustrée !

    Je souhaitais évoquer un autre sujet : en ce moment tu fais pas mal de courses. Je prépare d’ailleurs ma première courses officielle : le 10km Paris Centre. Je voulais savoir si tu avais une alimentation particulière, en période d’entraînement et en période de préparation d’une course.

    Bon courage et bonne soirée

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 45 min

      C’est clair que le retour à la réalité entre vie étudiante et pro est délicat

      Concernant l’alimentation non pas vraiment, je mange sainement sur le long terme. Il vaut mieux avoir une bonne alimentation en général que changer son régime juste avant la course.

  • Repondre Marie Anais 22 septembre 2014 à 23 h 03 min

    Coucou Anne et les filles !

    Je suis parfaitement d’accord avec toi.! Nous avons une vie et nous l’assumons plus que nos collègues plus âgés. Je travaille depuis mes 18 ans, d’abord en alternance, puis en cdd et maintenant en CDi, dans la même entreprise. Au début, on est à fond, on se donne, on ne ménage pas ses efforts, à faire des heures sup juste pour être sûr que le travail est bien fait et que rien ne pourra nous être reproché par la suite. Toujours prêt à rendre service. Bref, tout ça jusqu’au jour où on réalise qu’on a une vie à l’extérieur et que, oui, il faut aussi savoir faire un break, dire stop. Chose que j’ai faite il y a peu et qui m’a valu un avertissement conduite dans mon dossier… Parce que oui j’ai osé dire « non désolée je ne peux pas venir travailler en plus ce samedi ». Désolée madame de ne pas vouloir faire une semaine de 43h de travail, surtout la veille de ma première course ! 🙂
    Tout donner et se voir récompenser de la sorte, ça donne encore moins envie de s’investir..

    En tout cas les filles, continuez à dire non, ayez une vie, on en a qu’une et ça serait dommage de la vivre au travail. Surtout pour ce qu’on y gagne derrière..

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 46 min

      Ah bah sympa la reconnaissance :/ quel dommage, en tout cas ça ne peut que nous encourager à moins s’investir.

  • Repondre Salem 23 septembre 2014 à 8 h 35 min

    D’où l’intérêt d’avoir un job qui soit une vraie passion 😉 tu concilies les deux sans soucis. J’ai plusieurs passions, mais ce que je fais à mon travail est vraiment ma préférée, ça ne me coûte rien du tout de bosser 🙂

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 48 min

      J’aimerais conjuguer cela mais c’est dur de trouver ce genre de jobs 😉

  • Repondre Anne-Charlotte 23 septembre 2014 à 9 h 09 min

    Je me revois il y a quelques années à ma sortie d’école de commerce! Je me posais les mêmes questions que toi. Besoin de donner un sens à ma vie, besoin de profiter de la vie aussi. Et puis j’ai pris sur moi, en me mettant à fond dans mon travail (à l’époque je travaillais dans une banque en tant que chargée de communication). Sauf qu’au bout de quelques années, ma nature m’a rattrapée. Impossible de passer ma vie à faire des choses qui en me plaisent qu’à moitié dans une entreprise énorme qui ne care pas! C’est comme ça que j’ai lancé mon activité face aux regards désapprobateurs des « adultes » comme tu dis 🙂 Tu es trop jeune, il faut mieux rester dans une entreprise c’est la sécurité ddd l’emploi.., tu n’y arrivera pas, tu es utopiste, naive et j’en passe … Non, non, je suis juste une optimiste je crois!
    Et même si cela demande beaucoup plus d’investissement et de travail, je ne regretterai jamais ce choix. Le choix de l’indépendance et de faire ma vie comme moi je l’entends.

    J’espère de tout coeur que tu vas trouver ta voie Anne, celle qui te rend heureuse. C’est ça le plus important.

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 49 min

      j’aimerais beaucoup lancer mon activité mais j’ai eu.. enfin j’ai toujours droit à ça, je suis totalement refroidie donc…

  • Repondre gwen 23 septembre 2014 à 10 h 23 min

    Coucou.
    Je me retrouve dans ton article. Je suis aussi cette jeune fille naïve. 😉
    J’ai 25 ans et je travaille depuis 2 ans dans une grande entreprise. J’ai eu le même discours avec les 50 ans et +, « les jeunes partent tôt », « ils ne sont plus investit », « ils ne sont pas attachés à l’entreprise », etc… Pour ma part, j’ai affirmé dés le début ma vision des choses. Je pars tôt (très tôt même d’après d’autres) mais je fais mon job correctement. J’ai été très claire avec mon chef dès le départ et j’ai la chance qu’il soit de la nouvelle école de management! Il m’a simplement dit qu’il préfère que j’ai une vie dehors pour que je sois plus performante au boulot.
    Donc voilà, j’ai posé mes règles du jeu et en échange je fais bien mon boulot. Je ne me verrais pas faire autrement, ayant déjà fait un burn out pendant mes études, je me passerais bien d’un second! Par contre c’est vrai que je ne fais pas d’heure supp (sauf cas exceptionnel), je ne suis pas vraiment passionnée par mon job (erreur d’études bonjour! 😉 ) et j’apparais comme fénéante aux yeux de certains. Mais comme je me fiche royallement de leurs avis, c’est très bien! ^^ Du coup j’ai réussi à aménager du temps pour mes différentes passions. Je suis contente.

  • Repondre Laure 23 septembre 2014 à 11 h 59 min

    Souvent difficile de concilier les deux mais pas impossible.
    Tout comme toi, lorsque j’ai commencé à travailler, je me disais: je ne serai jamais la fille qui reste tard et qui en oublie ses passions.
    Si tu aimes ton boulot, tu risques malheureusement de devoir parfois faire des choix.
    Il m’est déjà arrivé de devoir annuler des rdv perso pour cause de vie pro un peu trop chargée: je m’en suis voulue sur le moment… mais après tu apprends à t’organiser différemment.

    La vie pro a quand même des bons côtés, dis toi que tu peux te faire davantage plaisir sur des voyages, de la déco, des fringues,…

    Je compatis pour la blessure aux ongles, j’ai la même chose depuis ce weekend (16km ont eu raison de mes pieds). Je suis donc en sandales avec 4 magnifiques pansements 🙂

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 49 min

      C’est ce que je me dis aussi, il y a des avantages quand même

  • Repondre Anne 23 septembre 2014 à 12 h 07 min

    Je pense que tout est une question de juste milieu… Passer toute sa vie au boulot non, néanmoins le travail c’est ce qui te fera vivre, c’est ce qui te permettra AUSSI de t’épanouir et de t’améliorer, etc. Il faut aussi un peu de passion pour son travail ; les gens en manquent trop de nos jours.. Je trouve ça dommage. Et OMG entendre je travaille pour vivre, vraiment je déteste ! Je trouve ça réellement triste ! Certes c’est le jeu, on doit travailler pour payer ce qu’on veut etc, etc, mais je trouve qu’il faut aussi avoir de l’ambition, des projets professionnels, etc ! Parce que je suis quasi sûre qu’une personne qui dit travailler pour vivre et vouloir à tout prix se consacrer + pour sa vie privée que pro, est sûrement plus aigrie et moins épanouie qu’une personne qui va finalement associer les deux. Je sais pas si je me fais comprendre, mais je pense qu’une vie pro épanouie offre une vie privée épanouie et vice-versa 🙂
    Bref, bref !
    Ton petit top est adorable !!! J’adore 🙂
    Bises !

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 43 min

      Ah ton commentaire me fait réfléchir; c’est vrai que l’un dans l’autre, on doit s’épanouir

  • Repondre Sarah 23 septembre 2014 à 12 h 52 min

    J’aime beaucoup ce look !

    Mais j’ai une question pour toi, tu avais fais des petits articles décorations. Seront-ils bientôt de retour ? Ils étaient tellement chouettes 😉

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 41 min

      Euu je ne fais pas vraiment d’articles déco sur le blog, tu dois confondre je pense 😉

  • Repondre Natacha 23 septembre 2014 à 14 h 23 min

    Ca me fait rire que tu parles des adultes pour les personnes de 40-50 ans. Comme si toi tu ne te considérais pas comme une adulte…
    On sent en tout cas dans tes derniers billets que tu passes par une période où tu perds beaucoup de tes illusions et peut-être de ta naïveté. C’est vrai que la vie n’est jamais parfaite, le monde professionnel non plus. Mais le bonheur, ça n’a rien à voir avec la perfection. Les personnes en quête de perfection sont souvent déçues voire même aigries, car la vie les déçoit toujours.
    Si on veut être heureux, il faut savoir rester serein face à l’imperfection et l’impermanence des choses, enfin il me semble.
    Sinon, je pense qu’on peut concilier plusieurs passions dans la vie, quelles qu’elles soient.

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 39 min

      C’est une façon de parler bien entendu et oui à vrai dire j’ai encore du mal à me percevoir comme une adulte 😉

  • Repondre Laura 23 septembre 2014 à 14 h 37 min

    Le bomber est super jolie. Ça fait du bien une note de printemps.
    Oh! Ton pauvre petit orteil… ^^
    Bisous

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 39 min

      Merci Laura

  • Repondre Loriane 23 septembre 2014 à 23 h 16 min

    Salut Anne !

    J’adorais ton blog avant et je te trouvais très fraiche, simple, gentille. Quand je vois les commentaires que tu fais sur Twitter par rapport aux gens qui OSENT te faire une remarque négative sur ton blog je trouve ça décevant. Puis j’ai vu quelques commentaires que tu laisses sur d’autres blogs et tu n’y vas pas avec le dos de la cuillère parfois. La Anne des débuts me manque un peu, tu sembles avoir pris la grosse tête.

    J’aime néanmoins tes looks parfois très originaux et j’admire ta détermination quant à la course à pieds et je continue de lire mais je souhaitais souligner ce changement que j’ai perçu.

    • Repondre Anne 24 septembre 2014 à 0 h 38 min

      Coucou Loriane
      Je ne comprends pas bien le côté négatif qui tu as perçu dans mes tweets et notamment sur les commentaires négatifs reçus, puisque j’essayais justement de les comprendre pour voir ce qui n’avait pas fonctionné et/ou été compris dans les posts.

      De même je ne vois pas non plus le lien avec la grosse tête et je trouve ça même blessant comme critique. Je reste justement honnête dans mes commentaires et j’essaie toujours de rester en phase avec les convictions que j’ai. Peut-être que je me suis plus affirmée et je n’hésite pas à dire ce que je pense mais franchement, et j’espère que tu le verras aussi de mon côté, ce n’est pas quelques tweets et commentaires par-ci ou par-là qui influencent ou changent qui je suis au quotidien et de fait, comment je tiens et rédige mon blog.
      Heureusement que ma personnalité ne se résume à ça j’espère.

      Bises

    • Repondre pauline 26 septembre 2014 à 18 h 30 min

      D’accord avec Loriane ! Tu as ce côté « fille parfaite » qui doit en agacer plus d’une ! Les remarques blessantes que tu as pu avoir sur ton côté fille musclée , franchement , ça ne sert à rien de te justifier ou d’y répondre , c’est quoi ?? 1 commentaire négatif sur 150 de positifs ?!!!!

      • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 15 min

        C’est ton point de vue mais je trouve ça juste de répondre à tout le monde, à tous les commentaires négatifs ou positifs

  • Repondre Elsa 24 septembre 2014 à 13 h 16 min

    Je comprends tout à fait ce que tu veux dire ! c’est marrant parce qu’on en parler plus tot dans la journée avec mon copain. Nous travaillons dans la restauration et nous voulons réussir, avoir une carrière et pourquoi pas ouvrir un restaurant. Ce travail requière beaucoup notre temps mais nous profitons un max à côté et on veux pas que ça change ! on veux pas se retrouver à 50 piges et se rendre compte qu’à par travailler on pas profiter …

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 16 min

      C’est exactement ça, je n’ai pas envie de voir ma vie filée dans le travail pour rien :S

  • Repondre H2rOse 28 septembre 2014 à 22 h 31 min

    Je suis en plein dans ce genre de questionnement en ce moment…
    J’ai mis une tenue de look de soirée sur mon blog today. 😉 Le bomber est sympa comme tout !

    • Repondre Anne 29 septembre 2014 à 10 h 20 min

      Merci 😉 je vais aller voir ça !