Don’t Snooze #584

Hi,

pull sud expression blazer mid nike liberty hiver 2014

3h30 de TGV et je revis. Ça faisait quelques semaines que je sentais un petit coup de mou “saisonnal” que j’évoquais : pas la motivation de se lever, l’impression d’être fatiguée malgré 10h de sommeil. Eh bien comme par magie, depuis que je suis retournée à Montpellier, plus de coup de fatigue, le temps blafard s’est envolé et je me réveille de nouveau tôt sans soucis.

Forcément, le ciel bleu et le soleil ne sont pas innocents. La luminosité joue beaucoup plus sur mon moral et physique que ce que je l’imaginais en emménageant à Paris. D’ailleurs, je l’avais expliqué, vivre à Paris avait suscité pas mal de réactions dans ma famille. C’est vrai que ce n’est pas LA ville qui me correspond en théorie : j’aime la nature, j’aime la mer, j’aime le soleil. Bon à Paris, nous sommes franchement limités, les bois sont rikikis, la mer….enfin la Seine, ne fait pas franchement rêver ni ne donne la sensation d’évasion et surtout… il n’y a pas franchement de large espace où on se retrouve totalement seule.

C’est bien ce qui me manquait le plus : la solitude dans un coin avec de superbes paysages. A vrai dire, ça surprend quand j’explique que je n’avais jamais vécu à Paris avant le mois d’août. Normalement, on y passe toujours… au moins un semestre. J’ai lourdement évité cela pour tout ce que j’aimais. Forcément à Paris, j’y trouve énormément d’avantages et sur le moyen terme, il va bientôt falloir y rester, notamment pour le TRAVAIL et le BLOG

Je râlais souvent avant, car être blogueuse française = être blogueuse parisienne. Eh oui, dès que l’on vit à Paris, c’est plus simple pour créer de chouettes projets et rencontrer les bons interlocuteurs aux bons moments. Je m’en suis vite rendu compte malheureusement. Beaucoup de choses se produisent uniquement dans la capitale….

De plus, d’un côté professionnel, je n’ai pas trop le choix non plus, Matthieu non plus. L’industrie dans laquelle on travaille (marketing/communication) est bien centralisée à Paris. En même temps, qu’est-ce qui n’est pas centralisé à Paris ?

On se demande pourquoi ! Dès qu’on sort un peu de la torpeur de la capitale, on voit bien quand même que l’herbe est franchement plus verte en  Province, au-delà de la météo. Enfin attention, c’est mon avis. Oui j’aime Paris, mais j’aime encore plus retourner dans le Sud de la France, hiver comme été. Au final, je suis contente de la flexibilité de mon activité actuellement, qui me permet encore de jongler, sinon, je pense que je ne pourrai plus dire “j’aime Paris”.

J’aime Paris en me disant que j’aurais quelques jours oxygénés dans le Sud, un échappatoire. Je suis très heureuse d’avoir cet échappatoire.

pull sud expression blazer mid nike liberty hiver 2014pull sud expression blazer mid nike liberty hiver 2014pull sud expression blazer mid nike liberty hiver 2014
Pull – Sud Express (similaire ici ou là)

Jeans – LTB (similaire ici ou là)

Baskets – Nike x Liberty (similaire ici  ou là)

Sac – Lancaster (similaire ici ou là)
pull sud expression blazer mid nike liberty hiver 2014pull sud expression blazer mid nike liberty hiver 2014

Une tenue qui correspond bien au redoux malgré l’arrivée de l’hiver. J’ai ressorti MON pull doudoux, dans lequel je me sens bien en hiver. Il est très épais, il suffit d’un petit sous pull et je me sens tout cosy. Bon bien entendu, on repassera sur le côté élégant et original.

C’est pour ça que j’ai porté mes blazer Nike x Liberty. Je me suis battue sur leur site pour les acheter. J’avais déjà raté la collection au printemps dernier, je ne voulais pas que ça soit le cas. Sauf que le site…arnaque un peu dans le sens où certaines paires sont en pré-vente 1 semaine avant pour des VIP qui ont des codes… résultat le premier modèle que je voulais : les Air Max, étaient déjà épuisées malgré le fait que je me sois connectée à l’heure. Bon, aucun regret d’avoir pris la version Blazer, qui se révèle parfaite pour l’hiver, bien chaude et très mignonne avec leur imprimé liberty forcément. Puis, avec la grisaille de l’hiver, j’avais besoin de petites fleurs aux pieds 😉 !

A quoi ressemble votre pull “doudoux” ? 🙂

à très vite

PS Bon Plan: Quelques Pré-soldes ont déjà débarqué chez Asos >> , chez Forever21 et  chez Urban Outfitters

Ne vous arrêtez pas là !

Avis: J'ai Testé les nouvelles Baskets Nike: Joyride Flyknit

Avis: J'ai Testé les nouvelles Baskets Nike: Joyride Flyknit

HI, J’espère que vous allez bien ? On se retrouve (encore) pour un test de baskets de running 🙂 C’est…
Vlog: Je Découvre les Nike Pegasus Trail à Barcelone

Vlog: Je Découvre les Nike Pegasus Trail à Barcelone

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez bien profité du pont le weekend dernier. Nous sommes partis…
Mes Astuces : Comment Profiter du Printemps Pour Se Remettre au Sport

Mes Astuces : Comment Profiter du Printemps Pour Se Remettre au Sport

Hi, Vous voyez comment je regarde avec joie et plaisir ma montre ? C’est parce qu’il est l’heure ! L’heure…

30 réflexions sur “Don’t Snooze #584”

  1. Bonjour Anne,
    Mon pull doudou, je le porte en ce moment, c’est un mélange de laine et de coton, sans forme avec une encolure assez large. Je l’aime tellement que je l’ai dans trois couleurs différentes (noir/crème/bordeaux ) 🙂
    Ta tenue est très chouette !
    Bonne fin de journée et profite bien de ton retour dans le sud 🙂
    Bisou
    Delphine

  2. Bonsoir. On est bien dans le sud pas vrai ? J ai vécu 13 ans,enfant, à Paris, et je me suis jurée de ne plus jamais y vivre. Vive le calme de la campagne où pas un bruit de moteur ne vient troubler le bruissement du vent dans les arbres, et ce soleil.. !
    Mon pull doudou est tricoté par maman, en vraie laine et fait à la main. Très coloré et sur mesure. Toujours un déchirement de devoir le laver… Bonne soirée

  3. Je n’ai jamais vécu à Paris et je ne souhaite pas y vivre même si j’adore y aller régulièrement (notre capitale a un charme indéniable), ce n’est pas une vie faite pour moi! Je ne pense pas que le froid me gênerait par contre haha, je sais ce que c’est en hiver! La seule fois où j’ai quitté mes montagnes savoyardes, c’était pendant mon Erasmus au pays de galles… et il y avait la mer, que j’adore aussi! Maintenant je suis toujours dans ma ville d’origine et les paysages et la nature font partie de mon quotidien. Je ne me vois pas vivre dans une grande ville (ou alors Lyon grand maximum)! Par contre, je fais un travail qui fait que je n’ai pas besoin de déménager pour avoir du boulot: je suis dans le tourisme dans une des régions les plus touristiques de France… Je comprends tout à fait qu’il faille monter (l’expression des gens de la moitié sud de la France XD) à Paris quand on bosse dans la com! J’ai un ami qui est dans le ciné, il est parti vivre à Paris et à sa place j’aurais fait pareil, il y a tellement plus d’opportunités là bas! La vie est aussi faite de compromis!

    Belles fêtes de fin d’année 🙂

    1. hihi j’aurais dû travailler dans le tourisme pour rester à Montpellier, la nature et la mer me manque énormément !! Tu es chanceuse 😉 !

      Bonne année !

  4. Salut Anne ! Je suis parisienne oui oui née la bas, pas vécue tout le temps la bas mais dans d’autres grandes villes mais j’ai toujours aimé la montagne et la mer . Et depuis que je suis diplômée j’ai déménagée en haute savoie et je revis! La nature la montagne ! Et quand je reviens à Paris c’est pour quelques jours intenses mais fatiguant !!!! J’ai adoré en tant qu’étudiante mais ça s’arrête la ! Donc je te comprends même en étant originaire de la bas !

  5. Coucou, j’aime bien l’idée de ton article. Yes to Paris, but… pas pour la vie… Ma mère était parisienne mais elle a eu la bonne idée de nous faire grandir dans le sud. Quelle chance nous avons eu. J’adore Paris pour les escapades, j’ai passé toutes mes vacances scolaires dans la capitale, chez mes grands-parents adorés. J’aimais être près d’eux et de ce que me proposait la grande ville. Mais je n’ai jamais songé y vivre.
    Bon retour dans ton sud et merci pour tes articles et photos toujours motivantes. Je sais que grâce à toi, je penserai à sortir faire gouter la température de la terre à mes baskets…

    1. Merci ! Je suis aussi très heureuse d’avoir grandi dans le sud, après dès qu’on a gouté à la douceur de vie locale c’est dur de s’habituer à celle de Paris 😉
      Et c’est toujours un plaisir de partager ma motivation (dans le gris ou sous le ciel bleu) <3

  6. salut!! moi c’est l’inverse je suis née à paris et j’y vis, cette année je passe une semaine par mois à toulouse et je dois avouer que paris me manque quand je n’y suis pas, je me sens vivante à paris avec tout ces choix de sorties, même après tant d’année je découvre encore des coins de paris!! j’aime beaucoup l’architecture de certains quartiers. tout est accessible, parfois à des horaires dingues. je me dis souvent que cette ville serait parfait si y avait la mer en plus… Un peu du même style que SF ou NY

    1. Bah tu vois pour avoir vécu dans d’autres grandes villes je trouve au contraire Paris très “calme” en terme d’accessibilité, les boutiques ferment tôt, sans parler du dimanche.
      Par contre je te rejoins sur le côté architecture et quartier, quand il fait beau, j’adore me promener 😉

  7. je te comprends, l’hiver ici c’est pas très drole et si en plus on n’a pas l’habitude ! je rêve d’une semaine à la mer, de soleil et tout ! et tes photos de run me font rêver ! fait le plein d’énergie, ça fait trop du bien !

  8. Moi je crois qu’on peut être heureux partout. J’ai vécu à Paris, dans d’autres grandes villes en Europe et même à Teheran, qui est une des villes les plus polluées au monde, mais j’ai aussi vécu dans une toute petite ville, et je pense que ce n’est pas le cadre qui fait qu’on est heureux ou pas. C’est nous.

  9. J’adore ce que tu dis Natacha ! C’est tellement vrai ! moi je suis née à Paris, et vis à Lyon depuis 3 ans. J’adore Lyon et m’y plait énormément, j’ai construit ma propre famille ici et cette ville est vraiment à taille humaine. Mais Paris quand j’y retourne pour y voir toute ma famille et mes amies et aller à mes réunions de travail, j’avoue que j’adore y retrouver l’agitation, l’animation, les lumières, les gens qui se pressent, les magasins ouverts tout le temps. Je pense que je pourrai habiter n’importe où tant que j’y construit mon propre bonheur et … que la gare n’est pas loin pour des escapades ! 😉

    1. Ah je suis d’accord, on peut construire son bonheur n’importe où, sauf que bon… moi dans mon bonheur j’inclus la nature, le soleil et à PAris c’est plus dur lol

  10. Coucou Anne !

    Je suis tout à fait dans le même cas que toi, j’adore Paris tout en sachant que j’ai mon échappatoire quelque part ailleurs et que ce n’est que temporaire. Par contre, pour moi ce n’est pas le Sud mais la Bretagne : côté chaleur on repassera mais j’adore ma région 🙂
    Je partage aussi complètement ton ressenti vis-à-vis de la centralisation Parisienne d’à peu près tout… C’est très dommage et ça réduit un peu la Province… Dans la culture, c’est aussi compliqué de ne pas être sur Paris, mais bon j’ai de la chance puisqu’on n’est pas trop mal lotis en Bretagne de ce côté là (surtout en musique où on est une des régions avec le plus de salles de concerts/festivals !), alors je me dis que j’aurai peut-être l’occasion d’y retourner une fois mes études & stages terminés !

    Bises et bonne journée !

    PS : je ne sais plus si je t’avais laissé un commentaire sous ton article qui commençait par “j’ai démissionné”, mais je voulais te dire que je l’avais beaucoup aimé et qu’il m’avait donné du courage pour quitter un stage qui ne me convenait pas alors merci 😉

    1. Au passage j’aimerais beaucoup visiter la Bretagne 😉
      Super pour ton stage enfin dans le sens, on a le droit de ne pas être satisfait niveau pro et de souhaiter mieux crise ou pas 😉

  11. Quand j’en ai marre de Paris ou que le soleil me manque un petit coup de tgv aussi et je retrouve ma famille à Sète. C’est vraiment ma destination pour reprendre des forces, un échappatoire comme tu dis !

  12. C’est pareil pour nous. Nous avons choisi Paris parce que nous voulions tester la vie à la Capitale. On s’est vite rendue compte, que la vie dans le Sud est mille fois meilleure !
    Alors oui on aime Paris, pour ses sorties, ses expos, sa vie la nuit et pour ses offres d’emploi… Mais on l’aime encore plus car on se dit qu’on a un échappatoire dans le Sud et qu’on n’y passera pas toute notre vie.
    Paris c’est pour nos 25 ans, et Marseille on y reviendra quand on aura 30 ans et qu’on voudra se poser.
    En attendant, on essaie de s’habituer au “métro-boulot-apéro-dodo” 🙂

    Je te souhaite une très belle année 2015 !

    Séverine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page