Île de Madère: Visite de la Côte Est

9 novembre 2016 - Voyages - 5 commentaires

Hi,

Retour sur l’île de Madère pour la suite de mon carnet de voyage. Et tout comme la dernière fois, la préparation de l’article m’a rappelé à quel point j’aime aimer cette destination. Cette fois nous partons pas très loin de notre Airbnb (situé sur la côte Nord près de Ponta del Gada) direction la côte Est de Madère.

Autant vous prévenir, c’est la partie LA plus touristique de l’île car elle est particulièrement accessible depuis Funchal ET en bus… les gros bus de tourisme. Les autres routes de l’île sont très étroites, trop, pour les laisser passer. Cela étant dit, je peux comprendre pourquoi il y avait autant de monde. En fait, c’est la seule journée où nous avons croisé autant de touristes. Auparavant, nous avions rencontré vraiment peu de personnes sur les autres itinéraires.

N’hésite pas à relire mes conseils pratique pour découvrir l’île et la première étape sur la Côte Sud de l’île >> 

Pour la visite de la côte, nous sommes partis relativement tôt le matin car nous rencontrions notre guide à Funchal. En effet, on a décidé de suivre un guide, ça nous permettait d’en apprendre plus sur l’île auprès d’un spécialiste. Je vous conseille vraiment de le faire, comme pour l’excursion des dauphins, nous sommes passés par Viator et nous n’avons pas été déçus.

La journée a commencé doucement par la visite de la fabrique d’objets en toute sorte en osier à Camacha. J’ai craqué là-bas pour un magnifique miroir… pour à peine 10 euros. Il était encore tôt le matin, on a croisé les petits portugais qui allaient encore à l’école à ce moment-là, en uniforme.

Puis direction, le second plus haut sommet de Madère : Pico do Arieiro. La vue est magnifique, juste au-dessus des nuages. Le panorama est magnifique. On distingue l’océan sous les nuages. C’est unique comme vue, je n’avais jamais vu ça auparavant. On y reste un peu scotchés, heureusement d’ailleurs car là-haut, plus de 1800m, il ne fait pas très chaud. D’ailleurs, on est vraiment surpris de pouvoir être si haut sur une si petite île.

La route est particulièrement sinueuse autant pour monter que descendre, il y a même des petits bouchons à cause de moutons en liberté…

Nous n’avons malheureusement pas fait les randonnées au départ du sommet mais je vous les conseille vivement car les itinéraires avaient l’air juste géniaux, avec des vues à couper le souffle. On découvre une nature plus luxuriante que jamais : des fougères si hautes, qu’elles forment des arbres, des potagers à rendre jaloux un maraicher, des fruits de la passion, des figues, des fleurs, des bananes…

Je n’en reviens pas d’ailleurs à quel point la nature peut être très riche, très humide dans une vallée, puis on change, et la terre devient plus aride… Les paysages sont tellement différents en fonction des régions de l’île.

En tout cas, lorsque nous descendons dans la vallée du Ribeiro Frio, on reste dans l’ambiance tropicale de l’île. Ce qui me marque : les fougères-arbres. On pouvait presque s’imaginer dans le dessin animé de petit-pied lol.

En été, on pourrait imaginer qu’une île si au Sud aurait sa flore « brûlée » par le soleil (comme un peu Malte). On se l’imagine plutôt aride. Ce n’était pas du tout le cas, au contraire, la nature est riche et épanouie.

On quitte la beauté de la vallée pour remonter en altitude direction Santana, un magnifique village qui a su garder un centre historique avec de vieilles maisons… très très mignonnes. Nous avons eu pas mal de chance puisque c’était la saison des bals, toutes les villes et villages que nous traversions était décorés et très animés.

On continue doucement de monter direction cette fois Portela qui offre une superbe vue sur la baie t la plage de Machico que nous rejoignons pour découvrir la micro plage de sable, assez rare pour le souliner sur l’île 🙂 ! Notre journée avec le guide s’est arrêtée là, mais nous sommes revenus sur la côte pour y faire LA rando à ne pas rater sur l’île : la presqu’île de São Lourenço, le point le plus à l’Est.

C’est la randonnée la plus populaire de l’île mais aussi la plus facile, elle n’est pas très longue, 2h environ si vous marchez bien, mais avec toute même quelques passages très très étroits.

Contrairement aux randonnées que nous avons pu faire dans les Llevada, celle-ci était à travers une terre balayée par les vents et les vagues. La terre est si aride. Mais la vue sur l’île de Madère, sur l’océan, sur les falaises étaient juste sublimes. Je ne me lasse pas de ce paysage tellement désolé mais également luxuriant. Je n’en reviens toujours pas de cette association de fleurs, de falaise, d’océan.

Attention la randonnée vous mène sur le plus au point de la presqu’île mais pas jusqu’au bout, qui est inaccessible.  Le panorama est à couper le souffle. Préférez y aller en matinée, il fera moins chaud et surtout il y aura moins de monde. C’est la randonnée la plus populaire de l’île, malgré ses 8km et son petit dénivelé pour finir. Alors oui quand vous allez arriver à cette montée, ALLEZ-Y, n’hésitez pas, la vue en haut est l’une de plus belles, même si le petit escalier semble un peu escarpé lol 😉

De même n’oubliez pas d’emporter un pique-nique et les maillots de bain, il existe plusieurs petits pontons desquels vous pouvez vous baigner 😉

Pour les fans de trail, sachez que Madère est une destination assez populaire. Il y a de nombreux parcours banalisés et même plusieurs compétitions (dont des départs depuis Santa Cruz pour la côte Est). Toutes les infos sur ce site >>>

La côte Est est vraiment magnifique et encore différente du reste de l’île, il vous faudra bien 1 jour 1/2 pour la découvrir, avec une randonnée. Tenté pour la découverte de Madère ? La suite arrive très vite

à très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires

  • Repondre Nikolya 9 novembre 2016 à 23 h 29 min

    Merci pour le reportage photo, gardez toujours!

  • Repondre argone 10 novembre 2016 à 14 h 21 min

    Je suis allée voir le lever du soleil au Pico do Arieiro et ça vaut tellement la peine de se lever hyper tôt !!!! J’avais adoré Madère <3

  • Repondre Solveig 10 novembre 2016 à 16 h 48 min

    Merci pour ce petit retour en vacances le temps de ton article *__* J’ai encore plus envie d’aller voir cette île à présent !

  • Repondre Carla 16 janvier 2017 à 16 h 51 min

    très belles photos ! paysages magnifiques ! so wild !
    merci
    carla

  • Repondre Aventure 15 février 2017 à 22 h 52 min

    Merci comme toujours pour tes chouettes carnets de voyage, les photos sont très belles et mettent en valeur cette destination un peu méconnue, on comprend pourquoi elle t’a plu !