CR Trail de Mireval: Pippa boucle son 1er Cani-Cross ! (et moi le 28km!)

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve à nouveau (déjà) pour un compte-rendu de course mais cette fois dans ma région, juste à côté de chez moi (oui oui!). Cela faisait plusieurs années que nous voulions y participer car le trail de Mireval a lieu à 20min de chez nous, dans un paysage juste unique : le Massif de la Gardiole. C’est un endroit où j’adore m’entrainer au printemps, mais assez dangereux entre l’automne et l’hiver… à cause de la chasse (oui malheureusement). À plusieurs reprises, seule ou avec Matthieu, nous nous sommes retrouvés au beau milieu de battue aux sangliers. Ce n’est pas hyper rassurant, résultat, on y va plus.. pendant 6 mois lol >-<

C’est pourquoi, le dossard du Trail de Mireval était aussi l’occasion d’y retourner en toute sécurité sans attendre le mois de mars 😛 ET de découvrir de nouveaux itinéraires. Il faut le dire, le massif regorge de petits chemins, de singles que nous ne connaissons pas encore après toutes ces années à l’explorer. C’est un lieu magique typique du sud de la France avec sa flore unique (senteurs de romarin, de thym, pin d’Alep…) avec en plus une vue plongeante sur les étangs, la mer Méditerranée et par temps claire, les Pyrénées.  Je ne m’y aventurai pas non plus en plein été à cause du peu d’ombre mais entre mars et mai/juin, le matin, c’est un petit paradis pour randonner, faire du VTT et bien entendu, faire du trail. Vous pouvez accumuler un peu de dénivelés et choisir des chemins soit hyper technique, remplis de caillasses, soit plus accessible. Bref, on était déjà charmés avant que le réveil sonne à 6h30 un dimanche matin (on adoooore ces réveils-là)

Vous l’avez aussi compris par le titre de l’article, l’organisation du Trail de Mireval proposait plusieurs formats pour tous les niveaux : un 28km (pour moi qui m’entraine à des trails plus longs en 2022), un 16km, un 8km … et un cani-cross. C’est ce dernier dont nous allons pas mal parler aujourd’hui puisque Pippa et Matthieu y ont participé (OH OUI!)

Je vous propose comme toujours une version video, qui vaut son pesant de cacahuète (ou de croquettes) puis l’article:

Je dois vous avouer, quand le réveil a sonné à 6h30, la motivation était proche de zéro. Cela valait aussi pour Pippa 😛 mais vous savez, on sait, tu le sais, le plus dur est de sortir du lit. Une fois en tenue, on se laisse couler dans la voiture jusqu’à Mireval où, l’ambiance est digne d’un AFTER : musique à fond, effet pyrotechnique sur la scène. Le départ du cani-cross est à 8h45 et le mien est 8h30. On va donc tranquillement retirer nos dossards pendant que le soleil pointe doucement le bout de son nez (il n’a pas eu le mémo sur le reveil). J’obtiens un joli cadeau: des manchons colorés puis je rejoins Matthieu pour le retrait du dossard cani-cross.

Pour les humains, vous devez fournir un certificat médical, pour les chiens c’est un carnet de santé avec une vaccination à jour et complète. La liste est assez complète, je vous la glisse: Maladie de Carré, Hépatite de Rubarth, Parvovirose, Leptospirose, Parainfluenza et Bordetella Bronchiseptica ( 2 agents pathogènes de la Toux de chenil)

À savoir que souvent votre chien a tous ces vaccins, sauf la Toux de chenil.. Ce n’est pas un vaccin que notre veto nous faisait faire. Donc on a pris rdv spécialement. Enfin n’oubliez pas, qu’en tous les cas, il faut renouveler annuellement la vaccination de votre chien.

Enfin, le jour-J, le vétérinaire de la course vérifie votre équipement (harnais, laisse…) Les harnais en H, ou julius sont strictement interdits. Nous utilisons l’équipement Djoring 

Partie 1: Pippa, future championne

Matthieu et Pippa ont pris le départ à 8h45. L’ambiance était assez sonore, des chiens aboient par excitation du départ. Pippa était clairement un peu perdue mais calme. Comme en triathlon, le départ se fait par vague de 3-4 chiens toutes les 5-10secondes. Vous pouvez jeter un coup d’oeil au départ filmé par l’organisation pour vous rendre compte >> 

Pippa s’est mise à courir très vite. En cani-cross, comme votre chien vous “tracte”, la limite de la vitesse vient plus souvent de l’humain que du chien comme l’explique très bien Matthieu lol. Le premier kilomètre est fait en 3min33 (je n’ai jamais couru à cette vitesse). Heureusement, ils se calment ensuite et adoptent un rythme plus doux car il reste pas mal de kilomètres à avaler. Et c’est un peu ça le problème : gérer la joie, l’excitation et l’énergie de son chien. Le soucis c’est que Matthieu et Pippa ont une stratégie de course similaire que nous surnommons, avec beaucoup de lucidité: la stratégie “pop-corn”. C’est à dire que tu cours aussi vite que tu peux, jusqu’à que tu ne puisses plus tenir le rythme et tu finis tant bien que mal. Heureusement, Pippa a l’habitude de courir 8-10km et retrouve son vitesse habituelle sur la fin. Elle n’ose pas trop doublé les autres concurrents et a toujours besoin d’un autre chien devant soi pour se motiver.. sinon elle préfère rester courir côte à côte avec un autre chien (team blabla!)

Je vous rassure Pippa adapte son rythme à Matthieu,  malgré une micro pause caca et un petit soucis d’entente pour contourner une barrière, ils finissent 5eme ! Il faut savoir aussi que sur le parcours, vous aviez de grosses bassines d’eau pour une petite pause ravito.

Vous pouvez retrouver le parcours du cani-cross par-ici >>

Matthieu et Pippa se sont bien amusés et c’est une première expérience super concluante. On avait un peu peur qu’elle souhaite jouer, ou qu’elle soit trop stressée vu le nombre de chiens. Mais tout s’est super bien passé… tellement que ces deux-là, après une petite récupération à la voiture (eau, 2nd petit-dej…) sont venus me retrouver sur la fin de mon parcours.

Pendant ce temps-là…

Partie 2 : La Grande Traversée : 28km/800m de d+

J’ai pris mon départ à 8h30, un peu à la bourre car j’ai eu le besoin pressant d’aller aux toilettes une dernière fois avant (toi-même tu sais lol). Je me suis mis sur mon rythme d’endurance car j’étais plus là pour profiter du parcours que pour me défoncer les mollets. Je savais déjà que j’allais en prendre plein les yeux, surtout avec ce beau temps !

Les 14 premiers kilomètres sont plus roulant (300m de d+), il y a de longues montées et de longues descentes mais entre, c’est assez plat et peu technique, ce qui permet de profiter du paysage et du soleil qui grimpe doucement mais sûrement dans le ciel. On aperçoit Sète au loin, les étangs, la mer. La garrigue est déjà en fleurs à quelques endroits. J’adore les senteurs mélangées à la fraicheur (bon froideur faisait -2 à 6h30 lol) du matin. Mais là, j’avoue les températures grimpent très vite. Je dois lâcher le groupe avec lequel je cours pour retirer ma veste et courir uniquement avec ma première couche.

Il n’y a rien de trop technique sur cette portion, même si la caillasse est bien présente, les chemins sont larges et les singles sans trop de pièges.

À partir du 14eme kilomètre nous repartons au nord (ou à l’est en fonction lol) de l’autre côté de la route, plus du côté de Villeneuve-lès-Maguelone. C’est super car je ne connais pas du tout cette portion du massif. J’avais cru comprendre au vue du tracé que cette 2nd partie serait plus casse-patte. On passe par une petite zone de ravito liquide juste de l’eau, covid oblige :(.
Dès le début, on enchaine les chemins plus étroits, plus techniques, ça monte, ça descend très vite… ça monte plus vertical et plus doucement forcément. Mais le paysage est toujours là pour nous motiver ainsi que quelques bénévoles. Matthieu m’envoie des petits textos que je vois apparaître sur la montre. Il me dit qu’il est devant moi avec Pippa pour qu’on se rejoigne.

Je reçois ce message vers le 16eme kilomètre… on ne va pas se retrouver avant 24eme lol. Autant vous dire qu’il a dû se perdre. Avec ces portions plus caillouteuses, ces montées pentues et ces descentes techniques, le rythme ralenti un peu, forcément mais je me répète que c’est l’entrainement parfait que j’étais venue chercher. Malgré un petit manque d’entrainement, j’arrive à relancer et courir dès que possible.

Je retrouve finalement Matthieu et Pippa pour les dernières kilomètres, ils m’attendent au milieu de la dernière grosse montée. Pippa a l’air encore plein d’énergie (elle ne se fatiguera jamais lol :P) On papote ensemble jusqu’au retour à Mireval. Ma montre flirte avec les 28,5km et les 800m de d+ comme annoncé. Je passe la ligne d’arrivée (Matthieu et Pippa à nouveau). Je reçois mon petit sac de ravitaillements bienvenu puis je me jette sur des bons verres de Pepsi (coca, pepsi c’est pareil hin!) Je suis super fière de boucler le trail et cette première sortie longue de 2022 dans une telle ambiance et avec un tel paysage. C’est vraiment un de mes spots favoris près de Montpellier, c’est hyper frustrant que son accès soit aussi complexe en période de chasse >.< Apparemment le dimanche, c’est moins risqué que les samedis si jamais vous êtes tenté.e en automne/hiver.

Notre équipement du jour:

Matthieu savoure sa bière au soleil, on redonne un bon coup d’eau à Pippa avant qu’on retourne tranquillement chez nous. C’était vraiment une matinée parfaite dont on avait perdu l’habitude à cause de la pandémie. Malgré le réveil matinal, ça fait vraiment du bien de retrouver ce genre d’ambiance. Un grand merci à l’organisation et aux bénévoles 😉

Quant au duo Matthieu-Pippa, iels cherchent déjà leur prochaine date pour à nouveau faire des exploits et viser le podium lol

Avez-vous déjà participé à un cani-cross ? RDV par-ici, je vous donnais quelques conseils pour débuter la course à pied avec votre chien >>

@ très vite

Ne vous arrêtez pas là !

CR: Marathon de la Toureille dans les Cévennes (42km/2200m de d+)

CR: Marathon de la Toureille dans les Cévennes (42km/2200m de d+)

  Hi, J’espère que vous allez bien ? Samedi dernier (et oui même pas un dimanche éhé) j’ai pris le…
Discordance avec Cécile Bertin: Quelle place pour les femmes en trail et ultra trail?

Discordance avec Cécile Bertin: Quelle place pour les femmes en trail et ultra trail?

Hi, J’espère que vous allez bien ? Mardi dernier j’ai eu la chance d’accueillir, en live sur mon Instagram, Cécile…
6 Conseils pour bien choisir son premier trail

6 Conseils pour bien choisir son premier trail

Hi J’espère que vous allez bien ? Comme je sais que vous êtes de plus en plus nombreuses.x à vouloir…

2 réflexions sur “CR Trail de Mireval: Pippa boucle son 1er Cani-Cross ! (et moi le 28km!)”

  1. Pour info certains vaccins sont valables 2, 3 voir 5 ans. Ça évite de refaire chaque année la totalité (une bonne nouvelle pour le chien et le porte monnaie), il suffit de demander à son vétérinaire qui ne refera que les vaccins nécessaires 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page