Conseils: Comment Débuter Simplement Le Triathlon ?

9 juin 2019 - Triathlon - 22 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Ce weekend j’étais à Annecy pour participer à l’Alpsman format Xpérience et j’ai réalisé que ce type de triathlon est parfait pour les personnes souhaitant débuter : pas de transition, distance accessible. Et Là, je me suis dit que je n’avais jamais écrit un petit article sur comment débuter facilement le triathlon ! Pourtant, ça va faire 4-5 ans que j’ai commencé ce sport de mon côté, sans club. J’ai intégré un club entre amis depuis 1 an, mais je m’entraine toujours sans structure et sans pression comme en course à pied.

Comme quoi, oui, vous pouvez tout à fait débuter le triathlon, quelque soit votre niveau J et sans forcément prendre une licence. Aujourd’hui, j’avais donc envie de partager quelques conseils qui vous aideront à vous lancer, surtout avec l’été qui arrive, plein de triathlons organisent des formats XXS ou XS, parfaits pour goûter les joies de ce triple effort. L’occasion de se lancer facilement.

J’aurais aimer lire ces astuces quand j’ai moi-même débuté, car à l’époque, je trouvais ce monde encore un peu fermé et plein de préjugés, de moqueries face aux personnes comme moi qui débarquait en touriste. Je ne généralise pas mais oui le triathlon est un univers assez élitiste car, je n’ai pas envie de vous le cacher mais vous pouvez facilement vous en rendre compte, c’est un sport qui coûte cher.

Commençons par ça…

S’équiper pour les 3 sports

Déjà, il y a 3 disciplines, donc forcément, il faut multiplier par 3 l’équipement sans parler de l’équipement spécifique au triathlon.

  • La natation : en entrainement, ce n’est pas le sport qui coûte cher. Effectivement, il y a l’abonnement piscine. Personnellement à Montpellier, il est hyper accessible (90/100 euros le trimestre il me semble). L’équipement reste peu cher : lunettes de piscine, bonnet de bain, maillot de bain, serviette et souvent les petits accessoires pull buoy, planche sont prêtés. Il vous faudra peut-être compléter votre panoplie par des plaquettes. En compétition, ça coince, vous allez avoir besoin d’une combinaison de natation pour nager en eau libre (j’en parle plus en détails dans cet article) et là, ça pique entre 100 et…800 euros. Oui on peut utiliser une combinaison de surf pour son premier triathlon mais c’est le risque de ne pas bien vivre sa première course (Risque de frottement, d’avoir froid donc hypothermie…)
  • Le cyclisme: bon…. Tout est cher dans ce sport lol sauf les mitaines peut-être ? lunettes, casque, tenue de cyclisme, velo. Certes on peut trouver des alternatives sympa chez Decathlon mais les produits ne résistent pas au temps OU à l’allongement des distances. Le plus cher étant le velo mais on peut toujours s’en faire prêter un au début, acheter un d’occasion pour vos débuts puis si vous êtes vraiment mordus, vous en offrir un beau milieu de gamme après quelques mois d’économie. Mon premier vélo était un prêt d’une amie de ma mère, un liv tout blanc. Je l’adorais, puis j’ai vite acheter le mien, soldé, en ligne pour 400 euros. Il était hyper lourd mais ça me suffisait largement au début.
  • La course à pied : bon pas de surprise ici, vous connaissez les tarifs et rien ne change pour cette discipline en triathlon, j’espère que je vous rassure quand même lol 😉

Côté équipement :

Mes astuces « pas chères »

  • La natation: achetez en soldes, durant les expositions des triathlons OU en fin de saison (octobre/novembre) votre combinaison de natation. Essayez toujours votre combinaison. Au début, je vous conseille même de louer 😉 ! C’est tout à fait possible, rendez-vous en boutique « triathlon » il en propose souvent pour plusieurs jours.
  • Le cyclisme : malheureusement, on peut rarement louer un vélo de route. On peut le faire ponctuellement c’est vrai mais il vaut mieux investir. J’en parle plus en details dans cet article >> Côté équipement, l’essentiel est vraiment d’avoir des cuissards pour préserver vos fessiers puis d’investir progressivement durant les soldes ou en profitant des fin de series.
  • Running : bon je ne détaille pas trop cette partie 😉 il y a assez d’article sur tout le blog à ce sujet lol

NOTE Equipement spécifique Triathlon :

La fameuse trifonction est le vêtement que vous portez durant les 3 sports. Elle se glisse sous la combinaison de natation et se porte sans aucun nécessité de vous changer sur le velo ou en course à pied. Personnellement, pour mon premier triathlon, je n’en avais pas et ce fût compliqué. J’ai fait la natation avec une brassière et un short hyper moulant sous ma combinaison (une Decathlon mais pas à ma taille, une catastrophe, j’avais hyper froid !!).

Pour le velo et la course à pied, j’ai juste ajouté un t-shirt. C’était quand même pas le mieux lol. J’étais bien contente pour 2eme triathlon (celui de Chantilly) d’avoir une vraie trifonction.

Autre chose moins connu : le porte-dossard. Sur triathlon, vous portez une puce à la cheville, mais l’organisation a toujours besoin de vous identifier, vous avez donc 1 dossard mais qu’il va falloir porter sur le velo puis sur la course à pied. Il est imposé de porter une ceinture porte-dossard sur laquelle vous accrochez votre dossard. Bon, contrairement à la trifonction, c’est un achat raisonnable 😉 !

Enfin, j’ajouterai la montre « triathlon » pour suivre votre effort sur les 3 sports, mais de plus en plus de montre de running dispose de ce mode également.

Pratiquer les 3 sports :

  • LA natation: le crawl est la nage maîtresse du triathlon, mais on peut brasser, on peut faire du dos crawl. Néanmoins, l’objectif est de finir dans le temps imparti, c’est pourquoi il faut s’entrainer un minimum, même pour son premier triathlon en allant vraiment régulièrement à la piscine, au moins 2 fois par semaine. Comme pour le running, si vous ne pratiquez pas assez souvent, vous ne pouvez pas vous améliorer. Plus vous espacez vos séances, plus vous perdez les bénéfices de l’un à l’autre. N’hésitez pas programmer un cours avec un maître-nageur. Je vous conseille quand même de d’abord chercher à nager, à vous améliorer dans votre coin PUIS de prendre un cours avant de commencer par un cours directement. La natation vient progressivement en insistant et vous verrez, c’est le point de faible de la majorité des triathlètes.
  • Le velo : là, comme en natation, il faut rouler… accumuler les km pour être de plus en plus à l’aise, tant avec le velo, qu’avec la vitesse ;). Personnellement, le dimanche c’est la course à pied qui est sacré, mais le samedi matin maintenant c’est la sortie velo !
  • La course à pied : Rien de différent par rapport
  • Les enchainements : le triathlon ce n’est pas 3 sports, c’est UN sport, vous allez donc enchainer les 3 sports sans pause. Les transitions est juste le temps que vous prendrez entre chaque discipline pour filer sur la suivante. C’est pourquoi, il vous faudra à l’entrainement, pratiquer des journées avec 2 séances de sport pour forcer votre corps à se familiariser avec cette charge sportive mais aussi à enchainer 2 sports. Honnêtement, il vous faudra vous concentrer sur l’enchainement velo > course à pied. L’enchainement natation > velo est compliqué à réaliser et pas forcément nécessaire car les groupes musculaires utilisés sont un peu différents. Vous verrez, l’enchainement velo>course est par contre, bien moins naturel, et bien plus compliqué à gérer ! Faites-le pour ne pas avoir de mauvaises surprises le jour-j

S’organiser pour s’entrainer

Et là, vous allez me dire…. 3 sports donc 3 fois plus de temps à consacrer aux sports ? Oui… vous allez clairement faire plus de sport par semaine… Non car beaucoup de séances que vous faisiez en course à pied vont se transformer peut-être en natation ou velo. Sachez que chacun de ces sports se compensent, ils travaillent votre endurance, des filières musculaires qui se complètent. L’entrainement que vous faites en cyclisme est un entrainement aussi gagné en course à pied… sans forcément courir.

Mais OUI il va falloir s’organiser, aménager son temps. Vous n’avez pas besoin de faire 2h de velo ou 1h de natation, c’est plus ça l’astuce lorsque l’on débute. Pratiquer ces 3 sports mais par petite dose suffit.

Participer à son premier triathlon

Je vous déconseille franchement de vous lancer directement sur des half ironman ou ironman au risque de vous blesser à l’entrainement ou le jour-J. Comme en course à pied, je suis plutôt team « en progressivité » et je vous conseillerai plutôt d’attaquer par un format XS ou XXS. Je sais que parfois les distances peuvent vous sembler très courte, mais n’oubliez pas que vous allez enchainer 3 sports et au final votre effort sera plutôt de 2h.

L’essentiel pour vos premières fois est de découvrir cet univers, vous tester pour mieux le comprendre et apprendre ensuite à adapter votre entrainement pour mieux gérer ce sport.

Faire du triathlon est HYPER chronophage, même si on s’entraine juste pour le plaisir ou pour une compétition. C’est un sport tellement ludique, passionnant, on ne peut pas s’ennuyer, c’est de vrai challenge, une relance perpétuelle. Je le reconnais, le cyclisme et notamment le vélo est certainement LA plus grosse barrière à l’entrée… Mais sachez que ces investissements sont sur plusieurs années 😉 Ma combinaison pour mon Ironman était la même que pour mon deuxième triathlon !!

Cela étant dit, j’aime ce sport et je suis tellement heureuse qu’il soit de plus en plus populaire ET apprécié par les femmes aussi 😉 Je vous prépare un autre article pour vous partager mes erreurs de débutante, vous en avez déjà aperçu une ou deux lol. N’hésitez pas à poster en commentaire vos conseils

@ très vite et bon dimanche

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

22 commentaires

  • Repondre Sophie 9 juin 2019 à 22 h 10 min

    Premier triathlon samedi prochain… J’ai hâte mais j’appréhende beaucoup la partie vélo.

  • Repondre Justine 11 juin 2019 à 10 h 52 min

    Merci pour cet article.
    Je prépare notamment mon 1er Triathlon qui se déroule dans 2 semaines. L´avantage, c´est qu´on le prépare à 2 avec mon copain 🙂
    J´attends avec impatience l´article sur les erreurs à éviter.

    • Repondre Anne 11 juin 2019 à 20 h 00 min

      Avec plaisir Justine, çå va être top avec ton copain !

  • Repondre clem_crevette 11 juin 2019 à 11 h 51 min

    Bonjour Anne,
    Merci pour cet article. Ça fait très longtemps que j’avais envie de faire du triathlon. Je me suis lancée cette année grâce à la motivation que tu transmets.
    Sportive régulière et endurante (mais pas rapide ) , j’ai commencé avec un triathlon S il y a 3 semaines et j’ai ADORÉ. Et j’ai poursuivi sur ma lancée avec un cross triathlon S dimanche dernier.
    Définitivement, j’aime beaucoup ce sport qui a supplanté la course à pied dans mon cœur.
    Merci pour le coup de pouce que tu m’as donné par tes partages et qui m’ ont aidé à prendre mon premier dossard .

    • Repondre Anne 11 juin 2019 à 20 h 01 min

      Coucou Clémence,
      oh ça me fait super plaisir de lire ton commentaire !! Moi aussi le triathlon est number 1… peut-être avec le trail 😉 !

  • Repondre Charlotte 11 juin 2019 à 21 h 52 min

    Je viens de te découvrir il y a peu. Par le biais de YouTube. Cette article tombe à pic. 1er triatlhon dans 4 semaine format Xs. Un grand merci pour ton partage. Tu transmets beaucoup de chose à travers tes vidéos. Famille recomposée avec 4 pepettes à la maison (3/5/7/9ans) +boulot à temps pleins. C’est une stratégie pure et dure pour s’entraîner. Impossible pour les format plus long… Pour le moment. C’est top qu’il y ai plus de femmes dans ce sport. Merci merci de nous motiver. Et de clairement nous faire sentir qu’on est capable !

    • Repondre Anne 11 juin 2019 à 23 h 57 min

      Oh merci beaucoup Charlotte, ça me touche beaucoup et c’est génial tout ce que tu fais <3 <3 !!

  • Repondre Runette06 11 juin 2019 à 22 h 03 min

    Merci pour ton article ! J’envisage un 1er triathlon avant la fin de l’année et je suis autant excitée que stressée à l’idée des transitions…

    • Repondre Anne 11 juin 2019 à 23 h 58 min

      Pas de soucis, réussir une transition vient avec l’expérience 😉 !

  • Repondre Lucile 11 juin 2019 à 22 h 22 min

    Top Mes premiers triathlons cette année également et mon premier half … Imagine ma panique en lisant la partie “Participera à son premier triathlon”

    • Repondre Anne 11 juin 2019 à 23 h 58 min

      Mais çå va être génial 😉 !!

  • Repondre Chloe 11 juin 2019 à 23 h 48 min

    Merci pour cet article il est top !!
    Running addict je me lance sur mon Premier triathlon dans moins de deux semaines maintenant, j’ai peur j’appréhende tellement la partie natation en mer !! Mais je suis tellement exité en même temps l’attente ets longue ☺️
    J’ai deja hâte de lire tes erreurs de débutantes
    Merci pour ta motivation et tout tes conseils !!
    A bientôt

    • Repondre Anne 11 juin 2019 à 23 h 58 min

      Merci beaucoup Chloé, tu vas voir, c’est hyper fun un triathlon !

  • Repondre Elodie 12 juin 2019 à 10 h 06 min

    Ils sont très concrets tous ces conseils, c’est top ! En effet, c’est un budget tout ce matériel mais comme tu le dis très bien, au départ on peut se dépatouiller avec de l’entrée de gamme ou des prêts! Sinon, au delà de 1H / 1H30 d’effort, il est aussi important de tester son alimentation au cours des entraînements pour trouver ce qui permet d’avoir du jus sans les hypo et les troubles digestifs. Par exemple, sur le vélo, on va pouvoir se permettre de manger solide alors qu’en course à pied ça sera plus délicat. Ca peut aussi passer par une boisson ou une ration d’attente avant la natation pour booster ses stocks de glycogène (ça aide bien pour toutes celles qui comme moi, sont de nature stressée).

    • Repondre Anne 12 juin 2019 à 12 h 43 min

      Oui c’est vrai mais il s’agissait de débuter, la nutrition n’est pas la priorité sur un format court 😉 ! surtout que clairement une boisson d’attente avant la natation ce n’est pas exactement l’idée que je me fais de la nutrition en triathlon.

      • Repondre Elodie 12 juin 2019 à 18 h 34 min

        Tu as tout à fait raison sur des formats très courts, ce n’est pas une priorité. Par rapport à la boisson d’attente, je pense que je me suis mal exprimée. Ce n’est qu’un moyen parmi tant d’autres de répondre aux besoins de notre corps. Personnellement, comme je suis de nature stressée et que le stress augmente nos dépenses énergétiques, ça m’aide beaucoup de consommer des produits fait maison dans les 2h qui précèdent le début des épreuves d’endurance. Maintenant, nous sommes tous différents et je peux très bien comprendre que dans ton cas, ça ne te convienne pas 😉

  • Repondre Pauline 12 juin 2019 à 13 h 53 min

    J’aimerais tellement essayer le triathlon, je fais du vélo et de la course à pieds déjà mais la grande barrière pour moi c’est la natation… Je n’ai jamais pris de plaisir à nager à la piscine (bon c’était au collège/lycée) du coup il me faut un sacré coup de motivation pour que je me lance et enfin apprendre le crawl x)

  • Repondre SESENEWFIT 13 juin 2019 à 15 h 01 min

    Premier triahthlon xs l’année dernière , un beau challenge – bonne nageuse j’ai été déstabilisée par la nage en eau vive.
    Je suis contente de l’avoir fait et je souhaite bien entendu retenter l’expérience.

  • Repondre Maleine Allard 16 juin 2019 à 13 h 45 min

    Bonjour Anne ! Merci beaucoup pour cet article. Je participe à mon 4ème triathlon le week end prochain, le D750 de Deauville. Mes 3 premiers étaient des S.

    Je te suis depuis longtemps et il me semble que tu disais prendre des smecta (instant glam) avant des efforts longs. Je suis moyennement entraînée et je ne pense pas pouvoir finir ce prochain triathlon en moins de 3h, plutôt 3h30, il y a un peu de dénivelée à vélo (en fait je n’ai pas une très bonne idée de mon temps…). Conseillerais tu de prendre un smecta ?

    Merci beaucoup !! (Et courage pour le half des sables d’olonnes que tu cours actuellement) 🙂

    • Repondre Anne 17 juin 2019 à 10 h 50 min

      Coucou Maleine,
      oui j’en prends un le matin pour des efforts de 3-4h 😉 mais après il faut aussi et en tous les cas avoir une bonne nutrition car le Smecta ne fera pas tout lol

      • Repondre Maleine 17 juin 2019 à 10 h 54 min

        Merci beaucoup pour ta réponse !
        Qu’elle serait l’alimentation que tu conseillerais ? Du riz et pas de fibre ? Oui, je suis assez stressée 😉

        • Repondre Anne 18 juin 2019 à 19 h 13 min

          Oui exactement, du riz et éviter les fibres/tous aliments diurétiques