On veut du vrai: Pour une représentation plurielle des Femmes

26 mai 2019 - Bien-Être - 14 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Un petit article féministe ça faisait longtemps, non ? Promis, ne fuyez pas car j’avais envie de vous parler de l’image de la femme sur Internet, sur les réseaux sociaux, à la télévision en général. Ce n’est pas un post sur le Body Positive mais bien un sujet plus global sur la représentation de la femme. Cette femme stéréotype: blanche, mince, jeune, sans pore, parfaitement maquillée, parfaite étudiante, parfaite working girl, parfaite épouse/copine (hétéro !), parfaite amante, parfaite maman. Parfaite.  C’est un post pour vous encourager à participer à diversifier cette image de la femme, à montrer que la normalité ce n’est pas le portrait que je viens de dresser mais le portrait que NOUS pouvons toutes créer grâce à Internet en reprenant la parole et en diffusant « notre » pluralité.

Je vous en parle plus en détails en video mais aussi juste ci-dessous :

Si j’ai commencé à vous partager mon itinéraire sportif et puis, si je suis devenue autant engagée pour la cause des femmes, pour le féminisme, c’est bien parce que, lorsque, j’ai débuté le sport, je ne me sentais pas « représentée ». Je ne trouvais pas sur Internet, à la télévision, de femmes qui faisaient le sport que je faisais, qui m’inspiraient. Attention, je ne dis pas qu’il n’y a pas d’athlètes inspirantes mais elles sont invisibilisées par les médias qui privilégient l’HOMME, le sport fait par et pour des hommes.

C’est une des raisons pour lesquelles, j’ai commencé à vous parler de sport car je voulais vous montrer que si moi je pouvais oser me lancer, vous pouviez aussi. Je continue dans toutes les activités qui m’intéressent: trail, triathlon…  À la veille de la coupe du monde de football féminin, qui aura lieu EN FRANCE, j’ai mal au ventre, je suis écoeurée qu’on doive encore autant se battre pour rendre visible la femme et les sportives.

Je suis persuadée que, s’il y avait plus de sport féminin à la télévision, naturellement, il y aurait plus de femmes pratiquant une activité sportive. Nous avons besoin de voir d’autres femmes le faire pour que, dans notre tête, une petite voix nous mette en confiance et nous dise: si elle le fait, tu peux le faire. Si elle ose, tu peux oser. Si elle fait du sport -de la course à pied, du football, du handball, du triathlon, un ironman peu importe, tu peux le faire

Bien sûr que tu peux le faire.

Mais pour que ce mécanisme de « représentation » se mette en place, on peut clairement pas compter sur les médias traditionnels. Certes, les choses bougent, TF1 s’est engagé à mettre « soi-disant » en place un dispositif similaire à la Coupe du monde de football masculin. Je ne vous conseille même pas de lire les commentaires sur le site de l’Equipe dans l’article qui l’annonce. Bienvenue à Mysogine land. Pourtant, c’est la triste réalité, car en outre d’être peu représenté, NOUS (les femmes), devons faire face à de grosses barrières à l’entrée dans ce monde du sport: coucou les hommes sexistes au possible, coucou les complexes, coucou le regard des autres, coucou la peur d’échouer, coucou la peur de débuter, coucou le manque de confiance en soi.

C’est un cercle vieux.

Et si, on commençait par juste s’accepter ? Avant le sport, on peut faire un premier pas et ne plus être gênée par TOUT ce qui est en fait normal chez une femme: sa taille, ses formes, ses pores, ses poils, ses grains de beauté, ses vergetures, ses muscles, ses petites bourrelets, ses cicatrices, son handicap. C’est le sens du petit #onveutduvrai qui a fleuri ces derniers jours notamment grâce à Louise (@mybetterself)

Du vrai ? C’est voir toutes les tailles du 34 au 44 peu importe, on veut voir toutes les couleurs, les petits défauts. On ne veut plus du retouché,

Vous allez me dire ? Bah c’est facile pour toi de parler de ça, de Body Positive. Je ne crois pas qu’il faille avoir un certain physique pour encourager à être à l’aise avec son corps. Me dire ça, c’est me renvoyer à mon corps, mon poids. De plus, vouloir cette normalité est d’encourager un retour au vrai, à l’authentique, de laisser de côté ce mirage idéal de cette femme qui n’existe pas et file des complexes à tout le monde. On ne pourra jamais être ce cliché, pourquoi nous torturer avec alors qu’avec les réseaux sociaux, nous avons le pouvoir de changer la représentation de la femme, pour qu’elle soit à l’image DES femmes, dans la pluralité et la diversité, grâce à nous, pour nous, pour se libérer de ce diktat et pour nous faire du bien.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Anne&Dubndidu 🍍 #DubndiduCrew (@annedubndidu) on

Il n’est pas question de vous forcer à ne plus porter de maquillage, ou à délaisser votre santé. C’est vraiment ici, une notion de représentation pour montrer que la norme, ce n’est pas ça. Depuis que j’ai débuté le sport, je trouve que les mentalités ont énormément changer sur les corps. Avant, une femme sportive était une femme « trop masculine » (j’en parlais déjà il y a 3 ans !)cette vision a évolué car…. de plus en plus de femmes sont devenues sportives, se montrent, le regard change. Il faudrait que ce soit le cas pour TOUS les corps de femme 😉

Cela passe par nous toutes, progressivement en s’assumant et en le montrant, sans honte. Cela passe aussi par avoir un regard INDULGENT et SANS Jugement entre nous, les femmes 🙂 J’insiste sur ce point car à chaque fois que je me suis montrée avec mes défauts, ‘moi’, on m’a demandé si j’étais enceinte ? on m’a dit que je devrais pas être complexée pour si peu, on m’a dit que je n’avais pas le droit de prendre la parole sur ce sujet. Je n’ai pas envie que cet article se finisse en parlant de moi mais en vous montrant, que c’est un changement global qui doit avoir lieu: plus de partage pour normaliser la diversité que nous incarnons NOUS toutes, mais aussi plus de bienveillance, de compliments pour normaliser cette diversité 🙂 ! Nous pouvons toute aider quelqu’un à se sentir mieux !

Nous sommes nombreuses à vous y aider grâce à la voix que nous accorde les réseaux sociaux. J’ai cité Louise, mais il y a aussi   Coucou les Girls , Julie (douzefevrier) ou Lisa (Happy fit). partagez vos inspi en commentaire 🙂 !

Ce n’est pas un nouveau diktat, ce n’est pas un « zou tous à poil sur instagram » car vous pouvez normaliser cette diversité même juste dans votre quotidien en osant courir en short car VOUS avez envie de courir en short, quelque soit votre corpulence par exemple. Suivez des comptes qui vous inspirent et si jamais, parfois, vous avez un coup de mou, une chute de confiance en vous en regardant des photos assumées, au lieu de passer du côté obscur de la force, zou, on coupe l’origine du mal.

Qu’en dites-vous ? Prête à changer cette image de la femme ?

Bon dimanche

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 commentaires

  • Repondre Myriam 27 mai 2019 à 8 h 56 min

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, il est grand temps que les choses changent et que les petites filles d’aujourd’hui puissent comprendre qu’il n’y a pas de limites à ce qu’elles peuvent réussir: autant que les garçons et aussi bien que les garçons.
    Et que nous devons nous accepter telles que nous sommes, arrêter de vouloir rentrer dans ce moule de perfection qu’on nous vante dans tous les médias. Par contre sur ce point je trouve que les garçons ne sont pas mieux lotis que nous, on leur apprend qu’un homme ça doit être fort, ne pas montrer ses émotions, être hyper viril….
    Je suis comme toi une féministe convaincue, le combat (car oui il s’agit malheureusement bien d’un combat) est encore long mais nous sommes sur la bonne voie! Continuons de nous battre Ensemble, et soyons solidaires et bienveillantes entre nous, c’est la clé du changement!
    Des bises Anne!

    • Repondre Anne 27 mai 2019 à 15 h 04 min

      Merci beaucoup Myriam pour ton commentaire

  • Repondre Pêche & Églantine 27 mai 2019 à 15 h 37 min

    Je te rejoins totalement dans tout ce que tu dis et je trouve cela important que des personnes « influentes » comme toi, et toutes ces jeunes femmes que tu as cité, en parle. Alors tout d’abord, merci ♥

    Pour ma part je me bats sur mon blog et mes réseaux contre cette idéalisation de la minceur et la maigreur qui crée énormément de mal-être et de souffrances chez de nombreuses femmes qui se sentent trop minces ! (Eh oui ça existe !) . C’est un sujet dont on parle très peu et pourtant les remarques du type « mais tu es anorexique » ou « tu devrais manger plus », font tout autant de mal que les jugements sur les personnes en surpoids…

    J’ai d’ailleurs été très touchée que tu en parles aussi , on se focalise beaucoup trop sur les femmes qui sont en « formes » lorsque l’on parle de « bodypositive » alors que ce n’est simple pour personne et que nous sommes tous et toutes touchées et complexées !

    Encore une fois merci et j’espère de tout coeur que nos messages seront entendus
    Bisous Anne ♥

    • Repondre Anne 27 mai 2019 à 21 h 07 min

      Merci beaucoup pour ton commentaire et effectivement on l’oublie aussi. Body Positive c’est pour tous et toutes 😉 !

  • Repondre Audrey 27 mai 2019 à 18 h 43 min

    Hello Anne

    Que de beaux messages que tu fais passer dans ta vidéo & ton article…

    Il y a tellement à faire & ça commence par nous oui. C’est assez difficile pour la femme de faire accepter une image qui est totalement différente des clichés « fantasmatiques » des hommes car c’est de là d’où vient le mal. Apprendre à prendre confiance en soi, sortir des carcans de la société & des images « genrées » & « codifiées » n’est pas une mince affaire !! Rien qu’à voir comment dès la naissance on nous formate !

    J’espère que ton message parlera à toutes celles qui ont encore des freins & peur de montrer leur beauté celle qui ne résumeras à celle des cous’ de magazine.

    • Repondre Anne 27 mai 2019 à 21 h 06 min

      Merci beaucoup Audrey, j’espère sincèrement !

  • Repondre Ornella 28 mai 2019 à 9 h 03 min

    Je pense que l’importance de la diversité des corps n’a rien à voir avec le féminisme. C’est juste de « l’universalisme ». Nous sommes toutes si différentes, si complexes et complètes, de même chez les hommes. Il est normal que les standards de la beauté s’enrichissent de toute la diversité des êtres.

    En réalité, je partage complètement ton avis, j’ai juste un problème avec l’étendard du féminisme.

    • Repondre Anne 28 mai 2019 à 11 h 31 min

      Merci Ornella pour ton commentaire mais pourquoi tu as un problème avec le féminisme ? Beaucoup des « acquis » actuels ont été obtenus grâce à des femmes politiquement engagées et féministes. Beaucoup des acquis conservés le sont grâce à l’acharnement de féministe et non »universalisme »

      • Repondre Ornella 28 mai 2019 à 11 h 52 min

        Si le féminisme a permis d’indéniables avancées par le Passé, aujourd’hui ses dérives me dérangent profondément. L’éducation, ou le respect des femmes ET DES HOMMES, ne devrait pas être l’affaire du féminisme, mais bien de tout le monde. Ne pas vouloir s’inscrire dans la catégorie féministe, c’est se faire entendre que l’on en a que faire du bon traitement des femmes, et ce jugement hâtif et infondé est pour moi une hérésie. Je ne suis pas féministe parce que c’est un mot fourre-tout qui ne veut plus rien dire selon moi. Mais je suis pour les droits égaux entre les hommes et les femmes.

  • Repondre Lolli 28 mai 2019 à 14 h 12 min

    Quel article !! Merci pour ce girl power et ces mots sensés. 😀

  • Repondre Mélissa_Alr 28 mai 2019 à 19 h 12 min

    Merci Anne, merci merci merci ! Je ne connaissais pas le mouvement #onveutduvrai et je dois dire que ça me fait un bien fou !!!

  • Repondre Amine 12 juin 2019 à 15 h 48 min

    J’en profite pour partager cette info. Peut-être qu’on peut commencer par « sanctionner » ce genre d’éthique ..
    Nike qui pénalise les athlètes enceintes..
    http://sport24.lefigaro.fr/athletisme/fil-info/nike-va-mettre-fin-aux-contrats-penalisant-les-athletes-enceintes-958812

    • Repondre Anne 12 juin 2019 à 16 h 12 min

      Pénalisait, justement ce n’est plus le cas 🙂

  • Repondre christelle M 13 juin 2019 à 21 h 25 min

    Je suis tout à fait d’accord : Il est temps de faire du sport et de montrer à ces messieurs que « courir comme une fille » ce n’est pas une insulte (c’était une campagne de pub, il me semble). Il faut aussi que les femmes s’entraident plus car malheureusement nous avons nous aussi des préjugés sur les autres femmes… Notre équipe féminine de foot vient de remporter deux match de son groupe au mondial et je vois ce matin un article qui explique qu’elles peuvent encore ne pas se qualifier… Est-ce qu’il y a eu un article de ce genre pour les mecs ? Pourquoi faire une article si dévalorisant ?