10 Choses à Savoir pour Organiser votre Voyage À La Réunion

27 mars 2019 - Voyages - 7 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Direction le soleil, la chaleur, l’océan indien..! Aujourd’hui, je vais juste vous partager des informations pratiques d’organisation d’un voyage à la Réunion en répondant aux questions que vous m’aviez posées sur Instagram, notamment. J’ai adoré les 10 jours que nous avons passé sur ce département le plus éloigné de France métropolitaine. Comme lorsque je suis partie en Guadeloupe l’an dernier, ça m’a paru très étrange de voyager si loin avec uniquement ma carte d’identité. Mais c’est parfois un plaisir et un confort de retrouver un bout de France si loin 🙂

Si vous ne parlez pas bien anglais, que vous avez tout de même envie de dépaysement mais pas trop non plus, de montagnes mais aussi de farniente, La Réunion est la destination idéale et le post du jour devrait vous renseigner pas mal si jamais vous étiez tenté de vous envoler là-bas.

Avant de me lancer et de partager mes conseils rando, organisation, logement, je vous ai préparé une petite video qui capture les magnifiques paysages qui vous attendant sur l’île, entre montagne et océan 😉 Promis, je vous partage bientôt notre carnet de bord et un vlog

1.Quand partir à la Réunion ?

Les saisons sont inversées, en hiver en France métropolitaine, c’est l’été là-bas. L’été est synonyme de très fortes chaleurs ET d’humidité = de la pluie, de très grosses averses, et inversement. L’hiver austral, entre mai et novembre environ, est « sec » avec des températures plus douces, voire froides si vous partez en altitude. En pratique, La Réunion est une île avec un climat assez variable en fonction de là où vous vous trouvez. Nous n’avons eu qu’une demi-journée de pluie sur 10 jours alors que nous sommes, soi-disant, partis à la « mauvaise période ». Il faut savoir que la côte « sous le vent » capte la majorité de l’humidité, de la pluie. Les nuages, souvent très menaçants, que l’on voit depuis la côte Ouest et au sud, apparaissent qu’en fin de matinée et restent majoritairement coincés sur les sommets des montagnes. Ce n’est pas le cas partout, notamment dans la région à l’est du volcan de la Fournaise qui reçoit les nuages qui arrivent à passer.

Nous savions donc que les randonnées devaient démarrer TRES tôt le matin pour éviter les nuages qui bouchent totalement la vue ET nous donneraient une bonne douche mais aussi les vagues de grosses chaleurs. Mais en se levant tôt, on finissait nos journées à la plage 😉 !

Honnêtement, les mois à éviter sont ceux à forts risques cycloniques (janvier, février voire décembre et début mars), après il faut juste être conscient du climat qui vous attend. Nous on voulait de la chaleur, donc on s’attendait aux 30 degrés 😉 On avait peur de la pluie qui était largement annoncée à la météo. Au final, c’est un peu du n’importe quoi 😉 car on n’en a quasiment pas eu, y compris en montagne. En « haute saison » donc entre mai et novembre, il fait moins chaud, plus doux, moins de pluie… Bon ce fût le cas aussi en mars.

Il faut savoir que Matthieu et moi sommes partis en « hors saison » donc durant l’été austral, soit le pire moment « apparemment » Personnellement, je crois que je préfère la version « Réunion » à cette période: les champs de cannes ne sont pas encore cultivés, des fleurs par centaines, une énorme abondance de fruits tropicaux, des journées « longues » (il fait jour à 6h et nuit à 18h30 contre 16h30/17h en hiver austral) et de la chaleur. Mais après je pense que ça dépend de ce que vous voulez. Nous avons quand même eu  beaucoup de chance en terme de météo (grand soleil, peu de nuages même en montagnes, pas de pluie même quand nous sommes allés du côté le plus exposé aux précipitations). Cela étant dit, je crois que si nous devions repartir à La Réunion, nous choisirons à nouveau le hors saison 🙂

2. Combien de temps partir ?

Honnêtement, une semaine c’est déjà pas mal mais clairement vous n’aurez qu’un petit aperçu de l’île et il faudra faire des choix et être plutôt actif pour découvrir les incontournables. Il faut savoir aussi que, même si les distances paraissent courtes, il n’y a pas d’autoroutes, il n’existe qu’une route pour traverser l’île, autrement les routes sont assez sinueuses, même si bien entretenues.

Idéalement 10 jours c’est le mieux pour bien découvrir tout en se reposant 🙂 C’est ce que nous avions fait.

3.Quel budget pour visiter La Réunion ?

Honnêtement, je ne préfère pas vous le cacher il faut un certain budget pour partir à La Réunion, ce n’est pas une destination hyper abordable. Alors bien sûr on peut partir en hors saison en trouvant des vols hyper accessibles (pour info nous sommes partis de Marseille en vol direct avec Air Austral que je recommande sans problème : avion neuf, classe eco hyper confortable, personnels de bord hyper sympa…seul moins : impossible de choisir de repas spécifique comme végétarien, il faut payer « en plus »..), avec un sac à dos, louer une petite voiture et ne faire que des petites maisons d’hôte ou gîtes de rando. Mais le budget alimentation, incompressible, reste élevé sauf sur des achats de produits locaux au marché ou sur les petites guérites sur le bas côté de la route (ce que je recommande totalement, on a fait le plein de fruits réunionnais directement au producteur !)

On peut trouver de bonnes astuces pour réduire la facture, mais de base ce n’est pas une destination abordable. D’autant plus qu’il y a finalement peu d’hébergements sur place (même les maisons d’hôtes, les gîtes de rando). Il faut réserver pas mal en amont.

Enfin, nous sommes partis dans l’optique de nous faire plaisir (un très bel hôtel sur quelques nuits, un spa..) Je pense que cette destination se prête bien aux familles avec la location d’une maison et aux couples très actifs ou en voyages de noces. Au final, le moins cher était nos billets d’avion pris un peu en dernière minute. Donc pour 2, il vous faudra compter au moins entre 1500 et 2500 euros pour 10 jours (vol, location, maison d’hôte. alimentation, essence…)

Note horaire: le temps de vol depuis Marseille est de 10h environ et le décalage horaire entre la France métropolitaine et LA Réunion est de 3h en hiver, 2h en été. Donc pas énorme, on se remet rapidement du changement.

4. Comment se déplacer sur place ?

Alors la voiture est littéralement un indispensable. Clairement, l’île est très bien desservie par de nombreux bus, il faut juste être patient pour les enchainer et se déplacer entre chaque point. Nous avons loué une voiture, pas la moins chère, on a pris juste la gamme au-dessus car les routes sinueuses de montagne sont vraiment abruptes, étroites.. Vous serrez plus à l’aise en terme de puissance moteur et de conduite à mon humble avis.

Enfin, il est bon de savoir, que, comme sur beaucoup d’îles, le trafic peut être très dense voir bien embouteillé ! Nous avons un peu discuté avec les locaux et aux heures de pointe, c’est infernal (1h de retard en moyenne..)Et les heures de pointe sont assez larges : entre 5 et 8h/9h du matin puis dès 15/16h jusqu’à 18h. Bon. Nous avons eu beaucoup de chance car nous sommes arrivés à la fin de vacances d’hiver en France métropolitaine mais le début à la Réunion. Résultat quasi AUCUN bouchons pour nous 😉

5. Comment se loger sur place ? Quel hébergement choisir?

Nous avons pris l’option hôtel sympathique car on était là pour se reposer aussi et nous avons visité quitte à se lever plus tôt, faire plus de route ou avoir une journée plus longue quand nous partions en randonnée/visite loin.  Nous avions aussi réfléchi à aborder La Réunion en mode road-trip (un hôtel qu’on change tous les 2/3jours pour visiter les alentours), sauf que nous étions là pour nous reposer et honnêtement faire/défaire les valises, changer/rechanger, ça me fatiguait d’avance. Nous avons préféré changer 2 fois hôtels sur 10 jours puis rayonner ensuite autour.

De même, sachez qu’il y a pas mal de vandalisme dans les voitures (casse de vitre, vol). On n’en a pas vu, mais on a retrouvé pas mal de panneaux avertissants les randonneurs ou les usagers des parkings. Quelques réunionnais nous ont confirmé ces incidents. Donc si vous optez pour le road-trip, déposez vos bagages toujours à votre hôtel avant de partir en randonnée ou visiter.

Voici nos 2 adresses:

Note: les prix varient très vite du simple au double voire au triple. Je recommanderai de booker vraiment en amont car nous avons fait en last minute, nous avons eu de très bons prix mais  c’était risqué car tout était quasi complet.

6. Comment s’organiser pour des randonnées / trek ?

Je vous conseille de visiter le site de référence Randopiton >> qui est tenu à jour quasi quotidiennement. Les randonnées sont classables par région, difficulté, lieu de départ, temps, état du parcours, indications précises pour l’itinéraire. Beaucoup de randonneurs laissent des commentaires pour partager leur ressenti, le temps exact qu’ils/elles ont mis, l’état actuel (boue ? plantes?)

Nous avons fait des randonnées uniquement sur la journée (Maïdo/Roche Plate, Piton des Neiges via le Bloc de Cilaos, Trou de fer via la Fôret de Beluve, Saint Benoit/Cascade d’Annette) mais vous pouvez en faire sur plusieurs jours, de nombreux gîtes peuvent vous accueillir ou des terrains votre tente. Si vous optez pour le gîte, réservez en amont car il y a peu de places et venez avec votre sac de couchage 😉 Cela vous permettra de faire des randonnées plus difficiles mais en prenant plus de pause pour y parvenir 😉

Enfin, préférez démarrer les randonnées à la frontale OU au lever du jour, les temps se couvrent vers 10-11h très rapidement. Ce serait dommage de faire 4h de rando pour la vue au sommet…sur un mur de nuage (même si ça a son charme !)

Note sur le Piton de la Fournaise: Nous n’avons pas pu faire la randonnée car il venait de terminer une période d’éruption d’un mois. C’est un volcan, l’un des plus actifs au monde, de fait la zone pour s’approcher du cratère (l’enclos) est souvent fermée. Renseignez-vous bien. Cela étant dit, rien ne vous empêche de visiter toute la région autour du volcan (la plaine des sables) qui est hyper désertique, aux couleurs assez folles (noir, gris, ocre, rouge…). De nombreux sentiers offrent une belle vue sur le Volcan (pareil allez-y le matin !!)

7. Quel niveau faut-il avoir pour se lancer dans les randonnées de la Réunion ?

Il y a honnêtement pour tous les niveaux mais si vous souhaitez randonner au coeur des différents Cirques de la Réunion, il faut s’attendre à pas mal de dénivelé qui peut vite piquer. Si vous êtes un bon sportif, pas d’inquiétudes mais préparez-vous tout de même à aussi affronter le climat local

Ne partez jamais en randonnée en « mode marche du dimanche », munissez-vous toujours d’un petit sac à dos avec une réserve d’eau, des petits ravitaillements, un kway voir un petit top manches longues. La météo peut très vite changer, il peut pleuvoir, il peut faire très chaud, comme très froid au sommet…Enfin, prenez de VRAIES chaussures de randonnée/ou de trail. Je ne vous déconseille d’y aller avec vos paires de running favorites, des baskets de ville type converse ou Nike Free. Le sol est très abrasif, parfois glissant, boueux, beaucoup de cailloux, de roches volcaniques, de racines, de sable… Vous allez avoir besoin de chaussures qui accrochent bien mais elles vont vraiment beaucoup s’abimer. De mon côté, je suis partie avec mes baskets de trail que j’avais pour la Saintelyon….donc assez usées quand même (prepa+course !). Avec nos randonnées, je les ai trouées (3 trous !). MAtthieu avait opté pour une paire de trail Hoka neuve….elles sont fichues !

Donc voilà, choisissez une bonne paire mais déjà un peu abimées par votre pratique 😉

8. Faire ou ne pas faire un tour d’hélico de l’île ?

Comme vous l’avez vu dans ma story Instagram (dans la video Youtube), nous avons fait un tour d’hélico au-dessus de l’île de la Réunion. C’est un budget et j’ai beaucoup réfléchi avant d’organiser notre survol (impact environnemental, prix, pollution…)  Honnêtement, durant nos randonnées, j’étais la première à m’agacer de ce bruit de fond d’hélicoptère le matin….mais après l’avoir fait, je ne regrette pas du tout car La Réunion mérite d’être vue du ciel. C’était une expérience unique, surtout le survol au-dessus du volcan (que nous ne pouvions faire à pied)

Nous sommes passés via Helicopteres Corail de l’aéroport de St Pierre pour un tour de l’île de 45min (280e >> mais on a eu une petite réduction via notre hôtel). Sachez que vous avez aussi l’option ULM, moins cher, moins de bruit (même si en terme de pollution au prorata des personnes transportées ce n’est pas mieux), vous verrez un peu moins mais c’est à considérer car le survol de l’île mérite d’être fait tellement c’est magnifique.

Il faut savoir dans l’hélico que vous ne choisissez pas votre place, elle vous est attribuée en fonction de votre poids. Vous êtes 5 + le pilote. Matthieu était derrière côté fenêtre (je pense la meilleure place) et moi j’étais devant à côté du pilote. C’était aussi pas mal du tout. On voit le paysage différemment. J’ai trouvé le vol hyper agréable pas de turbulence, ou de sensations désagréables. Le pilote nous décrit le paysage, il nous a donné quelques conseils de rando au passage. On comprend mieux certains noms de villages, on prend la mesure des routes, du dénivelé, de la diversité du paysage et à quel point les volcans ont modelé l’île. Rien que d’en parler j’en ai encore des petites étoiles dans les yeux. C’était unique comme expérience.

9. Peut-on se baigner à La Réunion ? Quid des requins ?

Oui il y a des requins dans l’Océan indien ET donc autour de l’île de la Réunion. On parle souvent des nombreuses attaques de requins alors qu’au final, elles sont très anecdotiques par rapport à d’autres phénomènes (maladies transmises par les moustiques, serpent..) Mais elles ne sont pas à minimisées, cependant en étant vigilant, pas d’inquiétudes.

La plupart des plages sont interdites de baignades d’une part à cause de la potentielle présence de requins mais aussi à cause du courant et de la taille comme de la puissance des vagues. Cela dit, il existe de nombreuses piscines « naturelles » entourées de roches où la baignade est autorisée et les plages du lagon où la barrière de corail casse la puissance de l’ocean et empêche naturellement la présence de requins. Vous pourrez vous y baigner sans problème dans une eau à 30 degrés, pleine de poissons tropicaux.

Note: Il y a peu de faunes… on a pas croisé d’araignées (quelques unes mais dans leur toile que nous sommes allés observer), de serpent 😉 par contre on a fait beaucoup de snorkeling dans le lagon proche de St Gilles et c’est MAGNIFIQUE à 1m de plage dans même pas 1m d’eau turquoise.

Enfin, vous avez aussi l’option cascade par centaines au coeur de l’île durant vos randonnées, mais l’eau y sera plus fraîche.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Anne&Dubndidu 🍍 #DubndiduCrew (@annedubndidu) on

10. Niveau alimentation : le budget, La Réunion et le Végétarisme ?

Pareil, manger au restaurant est très cher, c’est un vrai gros budget. Donc nous avons préféré l’option « faire nos courses ». On allait au marché, au supermarché pour acheter des produits et faire nos piques-niques. On avait le petit-dej inclus dans nos hôtels, donc on se faisait de gros brunchs. Si on partait de nuit en randonnée, on demandait des petits paniers repas qu’ils nous préparaient sans sur-coût.

On a fait quelques restaurants avec des options végétariens, mais globalement, je n’ai pas trouvé cela hyper facile ET bon marché de manger végétariens. Les fruits, le pain c’est sympa mais voilà. Après si vous mangez du poisson, des fruits de mer, vous vous régalerez ;). Moi je me suis quand même gavée de mangue, d’ananas Victoria, de fruits du dragon, de fruits de la passion…ça m’allait très bien aussi.

J’espère avoir répondu à toutes les questions que vous vous posiez si jamais cette destination vous intéressait 🙂 Je vous donne rendez-vous ce weekend pour découvrir notre carnet de bord (nos randos, notre itinéraire sur 10 jours, mes adresses) ainsi qu’une video « vlog » un peu plus beaucoup longue.

@ très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

7 commentaires

  • Repondre élise 29 mars 2019 à 16 h 11 min

    Merci Anne pour ses informations, j’y suis allée 2 fois, il y a 10 ans en amoureux, puis il y a 3 ans avec mes enfants. C’est une ile magnifique et de voir ton voyage, tes photos, cela donne trop l’envie d’y retourner!! Il y a tellement de choses à faire!

    • Repondre Anne 31 mars 2019 à 21 h 43 min

      Merci beaucoup Elise !

  • Repondre Corentin 31 mars 2019 à 16 h 17 min

    Super, merci pour ces renseignements, ça donne vraiment envie!!

  • Repondre Anne 1 avril 2019 à 18 h 50 min

    J’y suis allée l’an dernier, c’est très chouette. Mais oui, il faut être en forme pour les randonnées. J’avais une entorse à la cheville, et j’ai un peu forcé sur une rando dite « moyenne », et je suis rentrée avec une entorse au genou, bien joué! Surtout, ce qui est difficile, c’est que souvent, au centre, les randonnées descendent d’abord et remontent au retour (et je déteste ça)!

  • Repondre Caroline 8 avril 2019 à 14 h 08 min

    Coucou Anne,

    Je me rappelle d’un article que tu avais posté il y a quelques années (?) dans lequel tu évoquais ta peur de l’avion.
    Comme tu voyages beaucoup et que tu prends souvent des long-courriers, j’imagine que ta peur s’est calmée, ou du moins que tu as appris à gérer ton stress ! Du coup, pourrais-tu faire une sorte d’article « update » ? Je pense qu’on serait nombreuses ici à apprécier un article avec des conseils pour bien voyager et gérer son stress en avion 🙂
    Bises et merci !
    Keep up the good work !

  • Repondre Charlotte 11 avril 2019 à 15 h 55 min

    Bonjour Anne,
    Super article ! Merci de tes conseils qui sont les bienvenus car je pars à la Réunion début mai. J’étais réticente également pour l’hélicoptère mais tu m’as convaincue d’autant plus que mon amoureux avait terriblement envie de le faire.
    Je me permets de te poser quelques questions. Nous allons loger au Palm et je me demandais de combien était la réduction donc vous avez bénéficié pour le vol avec Corail. Vous avez réservé avant de partir ou sur place ? Et dernière question, à quelle heure vous avez fait le vol ?
    Merci beaucoup de tes réponses et de ton travail toujours super que je ne me lasse pas de découvrir.

    • Repondre Anne 15 avril 2019 à 16 h 44 min

      Coucou Charlotte
      On a eu la réduction via la conciergerie de l’hôtel, tu la reçois par email ou directement à l’hôtel, mais je pense que ça doit dépendre des places dispo et de la saison.