Hard Work #700

Hi,

reebok classics face stockholm argenté

Mardi, j’ai été hyper contente de lire l’article de Coline “Bio à demi”. J’avais envie de réagir et surtout de vous le partager. J’ai la chance de recevoir peu de commentaires …on va dire “négatifs” accusateurs, insultants, moralisateurs… mais quand j’en reçois, ils partent souvent d’une bonne intention, d’une envie de comprendre pourquoi c’est comme ça.. pourquoi mon avis est ainsi…pourquoi je ne vais pas au bout de mes “engagements”. Parce que je suis humaine comme vous. Prenons quelques exemples.

Je ne suis pas végétarienne. Lorsque j’avais écrit un article au sujet des protéines, j’avais reçu quelques questions “bah pourquoi ? il y a plein de sportifs qui sont végétariens…”… Oui mais ce n’est pas mon cas et ce n’est pas quelque chose sur lequel je souhaite m’engager à 100%. Je consomme peu de viandes, c’est dire que je suis végétarienne 95% du temps (clin à Bio à demi lol), mais quand c’est le cas, je m’assure de la provenance (française, locale et bio). Ce choix est critiquable : ce n’est pas parce que la viande est française, locale et bio que l’animal n’a pas souffert. Oui mais….c’est comme ça. Chacun ses faiblesses, personne n’est parfait et, j’aime manger la viande que j’achète de cette manière. Ce n’est pas parfait, mais je fais au moins des efforts pour réduire l’impact de mon choix.

Essayer… ne pas être parfait… être tolérant et accepter les défauts d’autrui.

C’est la vie en fait ! Nous avons le droit de faire des efforts d’un côté de la balance…mais de ne pas pouvoir respecter tous nos engagements partout, tout le temps, sans faille. Nous sommes humains, nous faisons ce que nous pouvons alors il est bon d’être tolérant envers chacun d’entre nous au lieu de toujours bêtement pointer les faiblesses, les incohérences, les manquements. Acceptons que chaque pas est déjà un pas. Oui j’essaie de réduire mes déchets, de n’utiliser que des cosmetiques bio MAIS j’adore porter du vernis qui tient, qui brille, avec des couleurs fofolles donc OUI j’ai besoin de dissolvant (même bio), de cotons pour les enlever donc non malheureusement dans ma routine beauté n’est pas 100% sans déchet, mais j’essaie.

Si je devais suivre certaine logique du “bah pourquoi t’essaie de consommer bio si tu veux continuer à mettre du vernis CHIMIQUE” ? Bah tu as raison au lieu de faire un petit effort, je ne devrais tout simplement RIEN FAIRE, comme ça je serai cohérente du début jusqu’à la fin et je ne recevrai pas ce genre de reproches. Reproche qui est tout à fait acceptable, mais tellement “décalé” par rapport à la réalité du quotidien/choix/envie/goût.

Non car nous avons le droit de faire des efforts, d’être engagé mais peut-être par corps et âme. J’ai des convictions, mais je ne suis pas jusqu’au-boutiste. On nous apprend pourtant que “chaque geste compte pour la planète”. Alors ça ne sert à rien de culpabiliser OU de faire culpabiliser. Ce n’est pas ainsi que l’on convertira tout le monde à l’impact zéro. Le ton moralisateur n’a jamais de bon effet, j’ai même la sensation que c’est l’inverse. Valorisons ce geste pour qu’il en encourage d’autres.

Il y aura toujours des personnes qui feront mieux que moi, qui seront plus irréprochables que moi mais est-ce que cela signifie pour autant que mes actions ou mon petit geste sont inutiles ? que mon “petit” engagement est insignifiant ? Non car cela vaut bien plus que de ne pas essayer, que ne pas se lancer ?

Lorsque j’ai dit que je débutais dans le surf et que je n’arrivais pas encore totalement à prendre la vague au bon moment. J’ai eu un commentaire qui m’a marqué, je résume car “il a disparu depuis” “ah ça me rassure qu’il y ait un sport que je sache mieux faire que toi”. Si j’étais susceptible, j’aurais pu vraiment mal le prendre. C’est peut-être avec ce genre de réflexions qu’il y a malheureusement des personnes qui arrêtent, n’essaient même pas : “Regarde comme moi je suis forte et toi tu es nulle”. Vous savez quoi les filles ? Il y a certainement PLEIN de choses que vous savez bien mieux faire que moi, mais ça ne doit pas m’empêcher de m’essayer dans des activités qui me donnent envie.

N’est-ce pas plutôt en éclairant ce que nous faisons de positif que nous pourrons petit à petit gommer le négatif ? S’il y a bien une chose que j’apprends cette année en entrainement, c’est le “discours positif”. Arrêtons de voir et de souligner le négatif chez les autres, encourageons leurs efforts, leur positivité.  Tu rates… tu n’es pas 100% écolo… et alors ? tu réussiras une prochaine fois ! tu pollues moins la planète par rapport au mois dernier et c’est DEJA super car TOI..oui TOI tu essaies !

Soyons donc tolérant et surtout POSITIF et ENCOURAGEANT entre nous. Je vais continuer à aimer les vernis mais à tenter de générer moins de déchets, l’un n’empêche pas l’autre, l’un n’empêchera pas qu’un jour, je laisse enfin tomber ces vernis !

Coline explique le tout bien mieux que moi. Mais en somme, essayons de valoriser les efforts (Sportif, environnementaux, sociaux, politiques bref…) au lieu de toujours pointer le manquement. En valorisant le positif, on encourage forcément la personne à continuer leurs efforts 🙂 !

Alors les filles, je vous le dis, déculpabilisez et/ou arrêtez de culpabiliser !

reebok classics face stockholm argenté reebok classics face stockholm argenté reebok classics face stockholm argenté
Jeans – Levis (similaire ici ou là)
Pull – Vila (similaire ici ou là)
Top – Zara
Ceinture – Asos
Echarpe – Zara (similaire ici)
Baskets – Reebok
reebok classics face stockholm argenté reebok classics face stockholm argenté

Aller on reste motivés, le printemps arrive, les sandalettes sont prêtes, les t-shirts aussi. Là j’avoue, je porte une de mes blouses favorites sous mon pull léopard (le fameux léopard discret ahah). Je dénude mes chevilles même si les températures ne sont pas encore de la partie.

C’est ma manière à moi d’encourager le printemps à s’installer 😉

Petite nouveauté et non des moindres, ces Reebok Classic Silver édition limitée. Je n’ai pas arrêté de les porter depuis que je les ai reçues… alors que bon, on va dire que ce n’est pas une couleur qui se porte si facilement. Au final, je ne réfléchis pas trop, je les mets et zou. Elles vous plaisent ?

à très vite

PS: Il y a un super concours Reebok sur mon instagram >>
PS2: Si vous êtes à Paris vendredi 1 avril, ou même plus précisément au Salon du Running, j’organise un workout ET un run pré-marathon à 18h >> C’est gratuit, pour vous inscrire, rendez-vous par-ici >>

Ne vous arrêtez pas là !

So Close #855

So Close #855

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je m’excuse par avance du rythme un peu chaotique des articles en mars…
Love is Wicked #846

Love is Wicked #846

Hi, J’espère que vous allez bien 🙂 En ce moment, je lis pas mal de BD “féministes”. Je vous prépare…
You're Wise #845

You're Wise #845

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend ? Oui bon je sais, nous…

27 réflexions sur “Hard Work #700”

  1. 100% d’accord avec ton article, pourquoi toujours vouloir aller dans l’excès ? Qui est totalement bio, green et éco-responsable ? Il faut être réaliste. Un peu c’est déjà mieux que pas du tout. Tu pollues moins la planète c’est super,et on ne devrait pas te reprocher de ne pas le faire à fond. Sinon on va tous aller vivre dans une yourte au fin fond du Périgord à manger ce que l’on cultive.

  2. Je suis vraiment contente que des blogueuses comme toi & Coline postent ce genre d’article, plein de “positive vibes” (j’en ai un du même genre dans mes brouillons et je n’ai jamais eu le courage de le poster ..). C’est d’ailleurs une des raisons qui font que je vous suis : vos réguliers appels à la tolérance & au “positivisme” sont totalement en accord avec la direction que j’essaie de donner à mon existence 🙂
    Continue à nous rabâcher qu’il faut arrêter de (se) culpabiliser, ça fait du bien ! 😉

  3. Bonjour Anne,
    Article très intéressant, j’apprécie beaucoup ta vision positive de ce que peut être notre quotidien. Je me vois pas mal dans ce que tu écris et c’est vrai que par moment on peut vite culpabiliser de ne pas aller jusqu’au bout… alors que 95% c’est déjà sans doute beaucoup, beaucoup plus que la plupart.
    Merci pour ces paroles encourageantes !
    Et j’aime beaucoup les baskets 🙂

  4. Hello Anne, Quel est le modèle exact de ton Levis, j’aime beaucoup la forme un peu boyfriend comme celle-ci mais qui n’est pas trop large non plus!! Merci d’avance

  5. Hello,

    tTn article est vraiment super. Et je vais vite aller lire celui de Coline par la même occasion.
    Ça fait tellement de bien de lire ces mots, ces idées. C’est rassurant sur la vision que j’ai de la vie.
    Merci d’écrire des articles comme ça 🙂

  6. Super article et j’aime beaucoup ton look!
    … Il faut apprendre à se détacher du regard des autres… on fait comme on veut mais surtout comme on peut! Le mieux qu’on peut est toujours meilleur que le moins! Et certains feraient mieux de se regarder le nombril avant de critiquer!
    La vie n’est déjà pas facile alors perso l’opinion des autres, surtout l’opinion négative, ça ne m’intéresse pas! 😉

  7. Je n’ai pas grand chose à ajouter mais je tenais quand même à laisser un petit mot sous cet article, pour te dire merci. Chaque fois que j’achète “mieux”, chaque fois que je cours un kilomètre de plus, c’est un peu le même combat finalement, celui d’essayer d’aller plus loin petit à petit, et souvent j’ai la satisfaction de me dire que j’ai fait de mon mieux, et que demain sera peut etre encore mieux qu’aujourd’hui.

  8. Si chacun d’entre nous ne faisait qu’un “petit effort” un petit geste pour la planète ce serait déjà énorme!!!Il ne faut surtout pas culpabiliser, il y a mieux mais il y a pire et peu importe, il faut aussi agir selon ces propres convictions, envies…

  9. Merci Anne !
    Un copain un jour m a sorti : “ouais tu te la joues écolo parce que tu vas en vélo au boulot, mais des qu il pleut tu reprend ta voiture qui roule au diesel.” Voilà, voilà…
    PS : moi aussi j aime bien les vernis-chimique-passutoutecolo !

  10. Je suis bien d’accord avec ton article, Anne, et celui de Coline également.
    On a l’impression qu’il n’existe pas de demi-mesure chez bien des gens. D’ailleurs, je ne sais pas si c’est pareil partout, mais les commentaires les plus désobligeants que je reçois sur mon mode de vie (pas parfait bien sûr), viennent le plus souvent de connaissances accros à la junk-food et no sport, pour qui si tu ne fais pas tout à fond, ça ne vaut pas la peine de faire le moindre effort! Je me demande s’il ne s’agit pas pour eux de se donner une excuse pour ne rien faire? C’est bien dommage car comme tu dis, les petits gestes sont toujours un plus!

  11. Pas mieux.
    Et ça marche dans l’autre sens aussi: les gens ils te disent “ah ouais mais tu fais plein de trucs moi j’ai pas le temps / je sais pas par où commencer” alors qu’en fait c’est juste une succession de petits pas qui s’enchainent – une fois qu’on a compris qu’on pouvait pas être parfait c’est vachement plus facile !
    Bref, merci.
    Bisous !

  12. Bravo pour cet article ! J’espère que ton état d’esprit est contagieux car cela permettra de faire évoluer les mentalités et les façons de penser…

  13. C’est chouette des articles de “mise au point”, pour remettre les “penseurs négatifs” à leur place hihi. Je suis totalement d’accord avec toi.

    Malheureusement, dans la société, il y toujours une tendance à se comparer aux autres et beaucoup se disent “moi je ne fais pas tout ça, je suis nulle” et on est bien d’accord, ce n’est pas constructif du tout. Moi-même j’ai tendance à parfois penser de cette façon (enfin, sans me dire que je suis nulle pour autant). Par exemple, je peux me dire quand je vois des photos de différents comptes sur instagram “wow elle est super belle!” “quel corps!” “mais elle mange super sainement” puis me dire que j’aimerais aussi arriver à être comme ceci ou comme cela. Mais rapidement, je pense autrement, je reviens à moi : je fais du sport à mon niveau, en fonction de mes possibilités horaires, je mange sainement, en fonction de mes possibilités aussi, je réduis ma consommation de viande pour les raisons que MOI j’ai choisies et pas en fonction de ce qu’un végérarien/végétalien prône, j’essaie de réduire mes consommations énergétiques pour la planète mais je ne veux pas spécialement faire plus. Bref, au final je suis à l’aise et contente de ce que je fais, et tant mieux si d’autres font plus.

    Puis je trouve aussi que c’est super malsain de se comparer à des photos qu’on voit, au final, je peux ne poster que des photos de plats sains et donner l’impression que je mange hyper sainement, alors que pas du tout…

    Puis voilà, les gens qui viennent te dire “je fais mieux de surf que toi”, c’est complètement ridicule! Et il ne faut surtout pas se vexer de recevoir ce genre de message. Sans doute un message posté pour rehaussé son estime de soi, et tant mieux pour lui au fond hihi.

  14. ça fait du bien de lire cet article !
    J’essaie aussi souvent que possible de booster le côté positif des choses, peu importe le contexte ou le sujet, mais parfois c’est désespérant de se heurter au pessimisme ou à la mauvaise humeur ambiante.
    Il est bien plus difficile, je trouve, de trouver des personnes qui “tirent” vers le haut des initiatives prises par autrui que l’inverse. C’est bien dommage.

  15. La réflexion du jour a un écho tout particulier pour moi, qui suis peso-végétarienne depuis 5 ans maintenant. Quand j’explique que je ne mange pas de viande pour des raisons éthiques/de sensibilité la première chose que les gens pointent du doigt c’est “eh mais c’est complètement incohérent de dire que tu veux pas manger des animaux si tu manges du poisson non?”. Bah oui mais je suis humaine, et arrêter le poisson pour moi c’est difficile. Pourtant je fais des efforts et j’essaie de faire les meilleurs choix en fonction de mes convictions. Mais comme tu le dis très bien, les gens relèvent systématiquement le négatif d’abord, les petites failles et faiblesses plutôt que de féliciter les efforts que tu fais déjà, contrairement à eux d’ailleurs !
    Il faut se serrer les coudes et être positif, et s’encourager 🙂
    Belle journée à toi !

  16. C’est intéressant comme l’entourage se met sur la défensive quand on fait un choix de vie… Comme si en essayant de suivre certains idéaux, on leur renvoyait leurs propres contradictions! Ben oui, j’ai choisi de ne pas avoir de voiture MAIS je me fais des ratatouilles de légumes importés en plein hiver, et je prends régulièrement l’avion. Et je n’achète que de la viande bio mais je refuse de me limiter quand je vais au resto. Et je dis régulièrement qu’un mode de vie végane serait le choix d’alimentation le plus cohérent au niveau éthique, j’avoue aussi volontiers que je ne suis pas prête à affronter toutes les restrictions que ça implique. Voilà!
    Je trouve aussi qu’on a tendance à trop idéaliser les blogueurs qu’on admire, et du coup à avoir des attentes ridicules envers eux. Après tout, ce ne sont pas eux qui ont décidé d’être nos modèles de vie, c’est nous qui leur donnons (ou non) ce rôle! Ce ne sont que des êtres humains après tout – même s’ils sont souvent plus beaux et ont des vies plus fun que la nôtre 🙂 Ils révèlent un peu de leur vie sur internet, alors on se sent autorisé à les juger. Pas très éthique ça….

  17. 100% d’accord avec toi . Je ne me ferais jamais à ces remarques “négatives” qui n’ont rien de constructif, qui n’ont que pour but de blesser autrui ou le rabaisser. Je trouve que les femmes en particulier sont très dures entre elles, les regards condescendants, les remarques mesquines, ont se met systématiquement les batons dans les roues …à quoi bon? Cette semaine a été particulièrement rude au boulot, j’étais débordée et fatiguée et là une collègue me dit que j’avais vraiment une “sale tête”. Je ne sais pas si c’est la fatigue ou bien l’exaspération, mais je lui ai fait remarquer que lorsque j’avais” bonne mine, ce qui est le cas dans 90% des cas, “elle ne me le faisait JAMAIS remarquer. Elle s’est offusquée, m’a assuré “s”inquiéter pour moi, que j’étais susceptible” mais enfin, lorsqu’on s’inquiète pour quelqu’un il a des moyens plus sympas de prendre de ses nouvelles que de lui dire qu’elle a une “sale tête”non? Cet exemple n’est qu’une anecdote qui reflète l’état d’esprit de certaines personnes. Heureusement de plus en plus de gens souhaitent assainir leurs relations et avoir une parole plus “impeccable” (pour reprendre les termes de Miguel Ruiz dans ses “4 Accords Toltéques”, tu connais?) . Ainsi j’ai découvert un tas gens dont la pensée positive ont envahi mon univers, une bonne partie d’entre elles sur des blogs comme le tien ou réseaux sociaux. Ces gens m’inspirent, me poussent à être meilleure, à me dépasser. Je n’hésite pas à leur dire à quel point elles sont géniales car d’une part cela ne coûte rien de faire un compliment sincère car je le pense et d’autre part cela leur fait sûrement plaisir. Merci à toi pour ces mots justes, pour tes articles qui moi m’inspirent et me donnent des ailes, qui me poussent à vouloir être meilleure de jour en jour, qui me donnent aussi la pêche et égayent mes journées. Nul n’est parfait , on ne peut plaire à tout le monde mais la façon dont certaines personnes négatives jugent les autres en dit plus sur elles que sur celui qu’elles jugent! Bonne journée à toi
    ps: top ces baskets “michael” 😉

  18. Je suis tout a fait d’accord avec toi et avec Coline. Je me suis mise au shampoing et au gel douche a base de plantes mais quand je regarde sur internet je vois que beaucoup critique la marque que j’ai choisi car “c’est du bio a l’américaine”. J’habite en Amérique du nord et j’achète ces produits en supermarché pour un prix raisonnable. Je ne peux pas me permettre du bio de magasin spécialisé a $100 la bouteille… J’achète de la lessive biodegradable, je ne fabrique pas la mienne. Et a nouveau certains trouvent a y redire.
    Bref c’est sans fin! J’ai grandi avec une mere “extrémiste” du bio pour tout et tout le temps et très franchement je trouve que ca peut vite devenir une obsession malsaine. Alors comme tu le dit, mieux vaut s’encourager les uns les autres.

  19. Bonjour Anne,

    Contente de trouver un écho à ce qu’a dit Coline ici. Je suis bio à demi, comme elle et toi, végétarienne à demi, comme toi. Personne n’est parfait, et c’est d’ailleurs très bien comme ça. S’engager, même qu’un petit peu, est déjà bien. Chacun fait ce qu’il peut, selon ses moyens et ses croyances. Je pense d’ailleurs que beaucoup de choses changeraient si tout le monde s’engageait à moitié au lieu de râler ou critiquer.
    Je voudrais terminer ce modeste commentaire en te remerciant de partager ton petit quotidien “bio” ; à force de te lire, je pense sauter le pas pour me mettre à la coupe.

  20. J’ai lu l’article de Coline aussi, que j’ai trouvé intéressant. Je suis d’accord avec vous deux. Vous ne devriez même pas avoir besoin de vous justifier. Dans tous les cas le fait de se poser ces questions, et d’agir même “à demi” est mieux que de ne pas agir du tout. Et puis, l’important n’est pas d’agir pour agir, mais d’être en accord avec soi et avec ses convictions, c’est tout. Bisous pailletés.

  21. Pour revenir au sujet de ton article je pense que chacun fait ce qu’il veut tant qu’il ne vient pas faire la moral à l’autre (et ça marche dans les deux sens).
    Et pour commenter ton look et bien je suis en amour devant tes baskets <3
    Bises Alice Ln

  22. Tout à fait d’accord avec toi! J’ai tendant à m’auto-culpabiliser en ce qui concerne la nourriture et les déchets, mais en parlant avec une amie je me suis rendue compte que “le mieux est l’ennemi du bien” et qu’il vaut mieux faire ce que l’ont peut même si ce n’est pas parfait que rien du tout car découragé à l’avance par l’ampleur de la tâche/du changement des habitudes. Je trouve ton article et ta vision très sains et très justes 🙂

  23. Je suis totalement d’accord avec ton article Anne ! Rien à rajouter ! Et c’est ce que je me dis par rapport au sport, quand je ne peux pas y aller autant que je veux ou par rapport au fait que je ne cours “que” 5 km : c’est toujours mieux qu’avant où je ne faisais pas tout ça.

  24. Je trouve que c’est un très bel article, à contrepied de toutes polémiques, sincère, ouvert et volontaire. Effectivement, nos faits et gestes sont souvent jugés suivant des absolus impossibles à atteindre ou imposant des restrictions énormes. D’un autre côté, il m’arrive encore d’être touchée par la bienveillance de certains. Ton article par exemple. Ou bien la jeune automobiliste qui ce matin s’est arrêtée près de moi pour me demander si j’allais bien, après être tombée de mon vélo. Bref, chaque petit effort compte. Et j’adore ton article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page