Hi,

pull aubergine asos jeans troué H&M

Je suis actuellement en visite à Berlin (petit aperçu sur mon Instagram)… Je garde mes impressions pour un article sur la ville mais plus nous arpentons les rues et les quartiers, plus je me dis que zut… J’ai perdu quelque chose.

Mais quoi ? Un petit bout de culture. Pas LA Culture ni la culture, juste ma culture alsacienne. Je suis HAaaaLZAcienne moi (pour la prononciation avec l’accent), pure souche (ou pas en fait, très belge aussi sur les bords et un peu sudiste en travers au final) Je suis d’ici et d’ailleurs. C’est vrai, je me sens alsacienne, avec ces influences culturelles dont-il-ne-faut-pas-prononcer-le-nom allemandes  et forcément en venant à Berlin, en Allemagne, beaucoup d’éléments locaux font échos à ce que j’ai connu étant petite.

Sauf que… ce sont de vagues souvenirs. Je ne parle pas allemand. Je connais quelques vagues notions, mais rien qui me permette de comprendre ou d’échanger. C’est assez frustrant finalement de se retrouver dans un pays où tout ressemble à ce que l’on a connu mais dans lequel on ne comprend rien… les gens, les panneaux, les écriteaux, le musée. C’est comme si j’étais analphabète. Ça faisait longtemps … en fait le CP lol que je n’avais pas ressenti cette frustration de juste “ne rien comprendre”. Regarder ces lettres, ces mots qui ne veulent rien dire pour moi. Les seuls pays que j’ai visité et où je ne parlais pas la langue, j’arrivais à me débrouiller car c’était des langues latines et forcément proche du français ou de l’espagnol que je connais mais dont la culture est très éloignée de ce qui me berce. Ouvrir un menu, reconnaître les noms des plats car ils existent en Alsace, c’est bien… mais ça s’arrête là.

Ainsi… ici je connais beaucoup… je me reconnais … je me souviens de similitudes, d’habitudes, de manière de faire. C’est frustrant. Je ne regrette pas de parler Espagnol et Anglais, mais j’ai perdu en route l’Allemand et cette culture dans laquelle j’ai grandi. C’était étonnant ce sentiment. Je me suis sentie “orpheline”, tellement à ma place mais tellement incapable d’y rester.

De même, je suis sûre que je ne “pourrai” pas revivre en Alsace… trop froid, trop gris (cela dit j’arrive bien à vivre à Paris).. et surtout je ne parle pas allemand, c’est quand même une base pour cette région frontalière qui échange beaucoup avec ce pays. Mais j’aimerais bien y retourner pour jouer au touriste, même si je connais bien la région forcément. Je ne me lasserai pas, même si ce n’est plus moi ni chez moi.

pull aubergine asos jeans troué H&Mpull aubergine asos jeans troué H&Mpull aubergine asos jeans troué H&M
Pull – Asos (similaire ici ou là)

Jeans – H&M (similaire ici ou là)

Blouse – H&M (similaire ici ou là)

Baskets – Converse (similaire ici ou là)

pull aubergine asos jeans troué H&Mpull aubergine asos jeans troué H&M

Changement de saison… Check, Changement d’heure Check, premier barbecue et bronzette… In progress. Allez, même si je vous écris après une journée bien grise et pluvieuse, on tient le bon bout les filles. J’avoue, j’ai déjà commandé mon (mes)  maillot(s) de bains. Je m’y vois déjà. Quelques semaines, mois et on y est.

En attendant, il va falloir encore broder avec les “giboulée” du printemps et la timidité du soleil. Viens nous faire rougir, on attend que ça !!! Je m’accorde avec lui et dévoile timidement par-ici par-là des petits bouts de peau : les chevilles, les genoux… Oh oui vivement les jupes (si je portais une jupe en ce moment, j’attraperais la grippe !!).

On y est presque… je vous dis ! En attendant, je sais, je ferai mieux de prendre un fer à repasser et donner un petit coup sur mon pull (même pas honte…!!)

à très vite

PS: Les inscriptions à la prochaine running session du #Dubndiducrew à Paris sont ouvertes sur Facebook >> et Jogg.in pour celles qui n’ont pas Facebook 😉

Ne vous arrêtez pas là !

Proudly Influencer #860

Proudly Influencer #860

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Ici c’était encore sous…
Clarity #856

Clarity #856

Hi, J’espère que vous allez bien ? Dans mon post du “lundi” sur Instagram, je vous disais qu’il fallait arrêter…
Missed Connections #853

Missed Connections #853

Hi, J’espère que vous allez bien ? Comme vous l’avez aperçu sur mon Instagram, ces derniers jours, j’avais la chance d’être…

18 réflexions sur “Leaf Off #611”

  1. Bonjour Anne
    Alors une fois n’est pas coutume je ne suis pas d’accord avec toi 😉
    Mon compagnon habite à Colmar et je m’y rends donc tous les mois , je suis de la région Rhone Alpes .
    J’aime beaucoup cette région et je ne trouve pas qu’il fasse plus froid ou plus gris que chez moi , vraiment .
    Mon homme y habite depuis 20 ans et ne parle pas un mot d’Allemand ! Et il s’en sort très bien !lol
    Si je n’avais pas mes filles ici j’y habiterai depuis longtemps .
    Voilà , c’était mon petit mot du jour , j’en profite pour te souhaiter bon courage pour ton semi , et d’ailleurs ce fameux week end je serai sous le soleil d’Alsace …enfin j’espère !! 😀 Bisous

    1. Attention, du côté de Colmar il y a un micro climat qui en fait la ville la plus ensoleillée de France assez régulièrement ! 🙂
      C’est une alsacienne du coin de Strasbourg qui parle. ^^

      Mais je suis quand même assez d’accord avec toi sur le fait de ne pas être trop d’accord avec le “trop gris trop froid”. L’Alsace a des saisons normalement relativement marquées : hiver / froid – été / chaud. Et c’est lumineux et ensoleillé ! Certes pas autant que dans le sud de la France mais je pense que c’est équivalent voire plus ensoleillé qu’à Paris (avis d’une amie parisienne d’origine qui est venue en stage en alsace plusieurs mois et qui trouvait que c’était très ensoleillé) ! 🙂

      J’en profite également pour dire : l’Alsace c’est l’Alsace. Je suis alsacienne et très très fière de ma région. Et très fière pour le coup de l’identité de ma région aussi.. En Alsace nous ne sommes ni en France ni en Allemagne. Certes il y a des éléments qui peuvent donner l’impression que c’est proche.. Mais pas tant que ça non plus. Même si parfois je me dis que nous sommes plus proches des allemands que des “français (de l’intérieur)”. Et ce n’est pas un mal pour autant. Je suis fière d’être française aussi hein, à ne pas s’y méprendre ! 🙂

      Et il n’y a pas besoin de parler Allemand. Je ne parle pas Alsacien, je ne parle pas Allemand – mais certes je comprends les deux pour les choses courantes de la vie. Quand je vais en Allemagne (à quelques minutes), je n’ai pas l’impression d’aller à l’étranger.. Et pratiquement tous les commerçants parlent parfaitement français et ce n’est absolument pas un problème ! 🙂

      Cessons d’avoir cette impression que c’est l’ “étranger”. C’est juste la porte à côté pour beaucoup de frontaliers qu’ils soient alsaciens, ou proches des frontières suisses, belges, luxembourgeoises, espagnoles, etc..

      Sophie

      PS : oui les alsaciens sont chauvins… et fiers de l’être ! haha 🙂
      (J’aime bien forcer un peu le trait, je l’avoue)

  2. C’est marrant, a force de lire ton amour pour le sud, j’avais finis par me persuader que tu venais de la, vrmt vrmt. Et en fait non ! Alsace, ok. Mais belge ? 😀 Je n’en savais rien ! Mais ca nous fait un point commun du coup héhé 🙂 Un tour à Bruxelles un des ces 4? Si oui, on se croisera peut etre 🙂

  3. J’ai appris à Berlin les quelques mots que je baragouine en allemand, merci mon amoureux germanophone ! C’est l’une des villes où l’on se verrait bien vivre ! Curieuse de lire tes impressions sur la ville !

  4. Très jolie tenue !! Je suis allée à Berlin il y a fort longtemps et je ne parlais pas (toujours pas) un mot d’allemand, mais ils maîtrisent super bien l’anglais là bas donc ça allait bien !! J’avais adoré cette ville, c’est tellement chargé d’Histoire, il y a plein de musées à visiter !

    1. bah tu vois j’ai été un peu surprise pour l’anglais car à chaque fois dans les bars, les restaurants, peu de personne parlait anglais… il parlait plus français lol

  5. Joli resultat sur ton semi, surtout avec l’organisation pas top des ravitaillements visiblement !
    Ma mère a habité en Alsace enfant et en garde un très bon souvenir. J’aimerais beaucoup y aller a la periode de Noel mais c’est vrai que sinon la région ne m’attire pas + que ca pourtant je pense que c’est cool de la visiter :).

    Petite parenthèse je me suis abonnée a ta chaîne YouTube, ca m’a fait tout bizarre d’entendre ta voix 😉 (je me doutais que tu n’étais pas muette bien sur mais à travers le blog comme avec les livres on développe l’imaginaire au final et la réalité surprend du coup) mais j’ai hate de voir tes vidéos :).

    Bises

    1. Merci
      Noël c’est la meilleure période je crois =D !
      je ne suis pas encore très à l’aise devant la caméra mais j’espère que les vidéos te plairont !

  6. Bonjour !

    Je lis régulièrement ton blog (surtout pour le côté sportif qui fait son réel plus, je dois bien l’avouer). J’étais très curieuse de voir tes impressions sur Berlin, où j’ai eu la chance de pouvoir vivre et qui est à la fois tellement allemande et tellement… pas allemande du tout 😀
    Je rejoins donc les autres commentaires sur ce point : autant je conçois tout à fait que tu retrouves des éléments de l’Alsace en Allemagne, autant il faut bien garder en tête que l’Alsace n’est pas l’Allemagne et inversement. C’est du détail pour le reste du monde, mais c’est comme dire à un Toulousain qu’il vit en Aquitaine 😉

    Bref, j’attends de voir tes impressions de Berlin (Est et Ouest 😉 ), merci pour tes articles !

  7. Ahhhh 🙂 La team des Alsaciennes du Dubndidu Crew est bien présente 😉
    Il faut avouer que les hivers sont rudes en Alsace mais les été sont tellement chauds et plus agréables qu’à Paris ! Bravo à toi pour le semi de Berlin … et à bientôt … au Marathon peut-être ? (Je suis à La Rochelle le weekend du prochain run du dubndidu crew de Paris !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page