Hi,

jeans taille haute asos

Quand j’allais en colonie de vacances, je n’attendais qu’une chose (hormis rentrer chez ma moman) : la boom du samedi soir. Oui la BOOM. Je ne suis pas si vieille mais à mon époque, on appelait ça encore des booms. On appelait plus ça des surprises-parties… ni des anniversaires. Bref c’était la boom de 18h à 22h… voire 23h si tu étais dans les camps de pré-ados ou d’ados.

C’était l’excitation de la semaine. Mes premiers émois, je les ai eus durant ces boums de colonies de vacances : la tenue du soir, les premiers coups de maquillage (ratés) et forcément mes premiers SLOW. Déjà, il faut le reconnaitre, hors de ces slows, nous étions peu nombreuses à danser. En fait, si on dansait, mais en cercle entre filles et de manière timide. Mais forcément, l’adolescente en pleine ébullition hormonale et ricanement cherche surtout à se pâmer pour charmer un adolescent afin d’échanger des SMACKS assis dans un coin du réfectoire-ambiance-boum-merci-les-moniteurs-et-leurs-talents-décoratifs.

Alors forcément, dans notre logique d’ado, les SLOWS c’était le summun de la soirée. Je ne vous parle même pas du quart d’heure américain qui était juste le rêve pour danser les bras tendus, le regard comptant les rayures moches de la tapisserie avec un garçon aussi gêné que moi. Mais ça LE faisait.

Mais l’art du slow se perd. En fait, je n’ai jamais dansé de slow avec Matthieu. D’ailleurs, dès que j’ai pu aller en boite de nuit (ou club.. on dit club de nos jours non ? ou “en soirée”) je n’ai jamais retrouvé le quart d’heure américain. Fallait mover ton body d’une autre manière et pas franchement avec les bras tendus pour espérer roucouler. Oui j’y vais léger car le slow c’est romantique, c’est une approche douce du flirt.

On ne danse plus de slow parce que notre culture n’est plus du tout slow notamment dans nos relations amoureuses. Ça me manque ce genre de soirée, durant lesquelles nous prenons le temps de rougir bêtement, de regarder ailleurs, de chercher une conversation le temps de la chanson en jetant des regards noirs à ses potes qui nous a mis dans les bras de ce ou cette inconnu(e). Mais parfois la magie opérait.

Heureusement la magie opère hors des slows, mais cette technique d’approche a été quand même testée et approuvée. Je suis sûre que si on relançait ces slows, on ferait de la concurrence à meetic et tinder… non 😉 ? Vous vous souvenez de vos soirées et ces slows ?

jeans taille haute asosjeans taille haute asosjeans taille haute asos
Jeans – Asos (Similaire ici)

T-shirt – Souvenir (similaire ici)

Sandales – Vagabond (similaire ici)

Sac – Lancaster (similaire ici ou là

Perfecto – Brooklyn Bridge Factory (similaire ici ou là)
jeans taille haute asosjeans taille haute asos

Encore une tenue qui a l’air très estivale comparé à la météo (qu’on se tape) que l’on peut observer à travers nos coquettes fenêtres.  C’est le retour de boomerang. Superbe mois de septembre, mois d’octobre… bref je ne suis pas forte en proverbe. Mais on ne pouvait pas rester en si bon terme avec le soleil et sans pluie. Moi qui me voyais bien porter mes sandalettes jusqu’au changement d’heure d’hiver qui arrive vite… trop vite ;(

Résultat je me console en furetant et achetant des petites pièces des nouveaux collections que j’avais fui. J’ai trouvé plutôt sympa ce jean taille haute Asos. Je ne suis pas à fond dans le taille haute (notamment à 14h après le repas de midi AHAH) mais je trouvais que ça pouvait un peu changer mon allure et donner un côté original à mon look.

Vous portez des pantalons taille haute ?

à très vite

PS: C’est les soldes chez Asos 😉 >>

Ne vous arrêtez pas là !

Soldes d'été: Sélections Yoga

Soldes d'été: Sélections Yoga

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je continue mes sélections soldées… et je ne pouvais pas passer à côté…
Without You #829

Without You #829

Hi, Me voilà rentrée de vacances ! Wahou… quelles vacances ! ça faisait longtemps que je n’avais pas été autant…
Brave #827

Brave #827

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend ? Comme chaque année depuis 4…

22 réflexions sur “Just So So #564”

  1. Ahah les slows ! J’en ai dansés plein quand j’étais au collège (j’étais en pension). On attendait que ça pendant les booms ^^ Arrivait même un moment dans la soirée où on ne mettait plus QUE des slows…

    Ce pantalon taille haute te va super bien !
    Je n’en porte pas personnellement, j’ai peur que ça agrandisse trop mes hanches..

    Bises.

  2. Hum… tu parles des chorégraphies sur Scatman, des slows sur The Cranberries ou Céline Dion (Pour que tu m’aimes encore), des pleurs de retour à la maison en écoutant Take That OU le moment gênant ou je dansais seule avec bras pour mimer un slow?

  3. Pour ma part je détestais le moment des slows, je partais systématiquement haha
    Je crois que c’est parce que je me trouvais nulle et je n’étais pas à l’aise car j’étais plus grande que les garçons.
    Mais à contrario j’ai déjà pas mal dansé de slow avec mon chéri (avec qui je suis depuis 6 ans), et c’est des moments que j’apprécie énormément !

    Bisous Anne
    Laura

  4. Didia Happybordel

    J’en ai fait tout plein des colonies et des boom aussi mais je n’ai jamais été spécialement fan des slows, pour moi c’est tourner en rond… je préfère le zouk 😉
    Sinon j’aime beaucoup ton t-shirt

  5. C’est sûr que les slows étaient biens plus romantiques que Tinder !! Je me souviens surtout des booms anniversaires quand le garage était transformé en boite de nuit (avec du Britney Spears à foooond youhou). Bon au début c’était surtout chacun sa chaise avant d’affronter la piste de danse (après avoir vidé le stock de bonbons et de coca !)

  6. C’était le bon temps les slows… sauf quand c’était pas le garçon sur lequel tu avais jeté ton dévolu qui t’invitait, là tu n’attendais qu’une seule chose qu’il y ai une coupure d’électricité pour raccourcir ce moment!!! hihihihi

  7. Ohhh que oui ça me parle les slows, toute ma jeunesse et je trouve très dommage que cela se perde ainsi d’ailleurs que tout l’art de la séduction ! J’ai une fille de 15 ans et je pense qu’elle n’a jamais dansé un slow et qu’elle ne connaîtra jamais cette excitation, les maladresses, les mains moites, les ricanements avec les copines et tout ce que nous avons connu. Bref, tu l’auras compris, je suis de la génération La Boum ! J’aime beaucoup ton blouson ! Les pantalons tailles hautes (Mum jeans comme on dit outre-Atlantique), il faut être mince parce que je trouve que ça fait ressortir le ventre et ça donne facilement une silhouette mémère. Petite question : pourquoi toujours des titres de post en anglais ? ça ne me gêne pas du tout, c’est de la simple curiosité… un choix que tu as fait lorsque tu as décidé de tenir ton blog ?

    1. Ah c’est dommage, les slows c’est tout un apprentissage.
      Pour les titres, à vrai dire ils sont en anglais depuis mon année aux USA, mais je n’ai jamais vraiment fait le choix de cette langue. La plupart d’entre eux sont issus de musique que j’écoute

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page