Motivation et Autodiscipline: La place de la discipline dans votre pratique Sportive

Hi,

Comment retrouver la motivation ? comment se motiver à faire du sport ?… 

Des astuces, je vous en ai partagé à plusieurs reprises pour vous motiver … et vous re motiver dans le cadre de votre pratique sportive. Mais je ne vous ai jamais parlé d’un autre aspect qui permet de pratiquer, vaille que vaille: la Discipline.

Tout d’abord, je m’excuse car ce titre d’article pourrait être celui d’un mémoire (et pourquoi pas!). J’avais envie d’aborder un angle tourné vers le mental de notre pratique sportive au quotidien qu’on aborde moins, voire pas du tout. On associe le sport à un loisir que nous pratiquons pour le plaisir, quand nous avons envie et même si parfois, on sait que nous devons nous motiver, jamais au grand jamais on s’imaginerait s’autoflageller et s’imposer une séance de sport.

Pourtant, vous avez lu le titre: nous parlons de discipline et d’autodiscipline qui sont des qualités à part entière à tous les pratiquants. La motivation ne peut pas à elle seule expliquer la régularité, les progrès ou l’investissement moral et en temps pour atteindre certains objectifs. Forcément, quand on associe la notion de discipline aux athlètes de haut niveau, cela nous parait plutôt logique car iels vivent pour les podiums, les médailles, les JO. C’est leur vie 24/24. À l’inverse, la discipline dans la pratique amateur est plutôt perçue négativement. On a pas besoin de discipline puisqu’on ne “vit pas” pour le sport. Le sport est associé au plaisir et au loisir. La discipline serait le dévouement, la sévérité, l’obéissance… clairement pas ce que l’on recherche pour se faire plaisir en faisant du sport. Coucou l’autoflagellation!

Honnêtement, si je disais aux personnes qui débutent le sport que ça va être dur, qu’il va falloir “être discipliné.e” (au lieu d’être motivé”, elles vont fuir sans même essayer. Qui a envie de faire un loisir associé à ça ?

Si je me plonge dans la définition au sens propre de discipline, vous verrez où je veux en venir :

1. Règle de conduite commune aux membres d’un corps, d’une collectivité ; obéissance à cette règle.
Faire régner la discipline dans une classe.
2.Règle de conduite que l’on s’impose. S’astreindre à une discipline sévère.

Actuellement, le coaching sportif est clairement passé dans une sphère bien plus bienveillante et douce. Ils existent enfin des alternatives au “no pain no gain” ou au “toujours plus”. C’est à la fois une bonne nouvelle, mais aussi un peu hypocrite car elle fait croire que la douceur et “juste” la motivation, l’envie de pratiquer peuvent vous permettre de devenir “sportif.ve” et atteindre vos objectifs… juste comme ça.

C’est partiellement faux.  Je crois qu’il est essentiel de le mettre en lumière pour éviter les déceptions, le découragement ou la culpabilité suite à un échec.

Je n’avais pas la motivation. Comment font-iels pour être toujours motivé.es ?

Comme si la motivation était forcément un don du ciel, un talent qui vous échappait.

Quelque soit votre niveau, quand vous préparez un objectif : semi-marathon, marathon… peu importe, la motivation vous fera démarrer la préparation, mais c’est bien votre discipline qui vous permettra de la terminer et d’accrocher le dossard le jour-j. Il est évident que vous ne pourrez pas “mentalement” soutenir un niveau de motivation à 100% au quotidien. Ce n’est juste pas réaliste. C’est encore pire quand on débute: se motiver, découvrir que le sport “fait un peu mal”, voir son corps bougé, avoir des courbatures, affronter les intempéries. On a vite fait de lâcher l’affaire, et je ne peux que l’entendre. Il faut au minimum 21 jours pour qu’une habitude en devienne réellement une. Une habitude n’a plus besoin d’être motivé.e pour se répéter. On apprend pas “à se motiver” on apprend juste “l’autodiscipline”.

Oui vous aurez toujours des personnes qui vous diront qu’elles sont ‘TOUT LE TEMPS’ motivées, c’est tant mieux pour elle. D’autres (et je m’inclus dedans en toute transparence) n’auront pas la motivation mais auront acquis cette autodiscipline et clairement, c’est ce point qu’il va être important d’apprendre et de cultiver. Personnellement, quand je prépare en objectif, il est évident que je prends beaucoup de plaisir, que je rêve de la ligne d’arrivée, du jour-j, de ce que je vais vivre mais entre tout ça, il y aura des moments de doute, des moments de “fouuuuu la flemme”. On peut sauter, raccourcir des séances, mais si cela arrive trop souvent, on peut clairement mettre en péril tout son programme et arriver le jour-j clairement pas bien préparé. Je me répète qui voudrait savoir ça :S :S

La discipline est cette voix, cette force qui vous permet d’acquérir un contrôle de vous-même vous poussant à respecter les règles que vous vous êtes vous-mêmes fixé.es. À savoir: suivre vos entrainements de sport pour aller chercher cet objectif sportif (que ce soit une course ou juste pour votre santé). Ce n’est donc pas obéir dans un sens négatif, mais vous saurez, sans réfléchir, ce que vous avez le droit de faire, vos limites. La discipline n’a pas besoin d’être stricte, elle est seulement un guide quand cette vaporeuse motivation vous échappera.

Si vous n’êtes pas motivé.e, vous pouvez être discipliné.e

La discipline est bien plus facile à acquérir et à gérer au quotidien que la motivation.

De même la discipline peut aussi être associé.e au plaisir. Forcément, quand vous êtes motivé.e vous ne ressentez pas cette pression, ce guidage vers votre séance. Vous y allez avec entrain, envie, hargne lol ! La discipline c’est elle qui prendra le relais et viendra vous chercher quand la motivation n’est pas loin. Ce n’est pas totalement agréable mais c’est uniquement pour vous lancer, pour aller faire votre séance, pour vous arracher à cette flemme qui vous envahit car pendant votre pratique, vous prendrez du plaisir et souvent, vous serrez même encore plus fière de vous qu’un jour où vous étiez motivé.e !

On ne regrette jamais une séance faite, on regrette plus souvent une séance manquée

L’autodiscipline est un muscle, elle ne vous échappera jamais contrairement à la motivation. Bien sûr, la discipline comme je le disais n’est pas de l’obéissance aveugle ou une pression étouffante. Ce n’est pas “je dois absolument faire ma séance de sport”. La discipline doit aussi être associé.e à l’écoute de vous-même et de votre corps: fatigue ou pas ? blessures ? Il est important aussi de savoir prendre du recul et de sentir ce savant équilibre entre motivation, discipline et votre bien-être.

Néanmoins, ces gens que vous voyez faire quoiqu’il arrive leur séance sont souvent plus “autodisciplinés” que motivés. Il n’y a pas de mal à l’envisager et à l’exposer, y compris dans une pratique sportive au niveau amateur. Entre toutes nos contraintes pro, perso, la motivation est clairement une charge mentale. Il faut être positif, il faut avoir envie ! C’est pas normal de pas être motivée. Et bien si.

L’autodiscipline pour moi est mon mode robot. Je n’ai pas la motivation, mais je sais que mon corps en a besoin, que je vais apprécier tout ce que cette heure de sport va m’apporter ou dans le cadre d’une préparation, ce que je vais vivre dans quelques semaines. Alors je me laisse guider, ce sont des automatismes et si ça se trouve, au détour d’un kilomètre, je vais retrouver ma motivation pour la fois prochaine ;).

Et vous, avez-vous conscience de la part “d’auto-discipline” dans votre pratique sportive ? ou au contraire, vous ne pratiquez que quand vous êtes motivé.e ?

@ très vite

PS: Bon par contre Pippa, ma chienne, est quasiment toujours motivée pour sortir courir ;P

Ne vous arrêtez pas là !

Mes 3 (enfin 4) dernières lectures - édition Avril

Mes 3 (enfin 4) dernières lectures - édition Avril

Hi, J’espère que vous allez bien ? Avec un peu de retard, je vous présente mes 3 ou plutôt 4…
5 jours à Tenerife (Rando, Cyclisme...): L'île pleine de surprises naturels

5 jours à Tenerife (Rando, Cyclisme...): L'île pleine de surprises naturels

Hi, J’espère que vous allez bien ?  Aujourd’hui, je vous emmène en voyages 😉  Nous sommes partis fin mars pour…
Je souffre d'endométriose (définition, diagnostics, symptômes...)

Je souffre d'endométriose (définition, diagnostics, symptômes...)

Hi, J’espère que vous allez bien ? Un petit article différent pour vous parler d’endométriose…ou plus exactement mon diagnostic. Il…

6 réflexions sur “Motivation et Autodiscipline: La place de la discipline dans votre pratique Sportive”

  1. C’est exactement ce qui est expliqué dans le livre Petites habitudes, grandes réussites «  que je lis en ce moment
    Tu te crées une routine, une discipline, qui fait que tu n’as pas à compter sur la motivation pour accomplir ce qui t’apporter à du bénéfice à long terme
    Quand le sport devient une routine, même s’il pleut ou qu’il fait froid, on ne se pose plus de questions pour y aller. On passe en mode automatique

    1. C’est ça ! Je vais aller regarder ce livre de plus près, il devrait aussi m’inspirer 😉
      des bises et merci pour ton commentaire Géraldine

  2. Bonjour Anne,
    Avant, j’allais courir quand j’étais motivée. Conséquence : je n’étais pas régulière.
    Puis, je me suis inscrite à une course (la première de ma vie). La motivation (ou le manque de motivation 🙂 ) est devenue discipline parce que j’ai un objectif, un plan à tenir ! Au final, les courses sont devenues ma motivation.
    Merci pour tes écrits, ils sont très inspirants. Continue…

  3. Je souscris totalement à cette analyse, bien que trop souvent (à mon goût) les réseaux sociaux ne laissent transparaîtrent qu’une réalité fantasmée du sport (enfin je la ressens comme telle), d’exploits sans douleurs et “Kiff total” (le plaisir à l’état brut, l’extase même)…
    Comme tu dis “tant mieux pour eux”, mais de plus en plus je préfère les quelques parcours sincères que je peux suivre plutôt que les coquilles vides de vendeurs de rêve.
    Bon rappel Anne

  4. C’est peut-être pour ça que je suis une éternelle débutante. Je ne m’y tiens jamais, je suis déçue et un jour je retente j’ai perdu le peu que j’avais gagné et ainsi de suite. Mais je n’ai aucune organisation dans ma vie donc la routine ou auto discipline c’est pas gagné.
    Mon compagnon à l’inverse est très ordonné, organisé et ne loupe jamais une séance quelque soit le temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

No feed

Les actus

Retour haut de page