Les bonnes résolutions : fausse bonne idée ?

Hi,

J’espère que vous allez bien ! Je vous souhaite une belle année 2021 avec un peu de retard. Je n’ai pas publié cette année mes traditionnelles bonnes résolutions. Pour cause, je n’en ai pas pris. L’an dernier, j’avais fait une petite liste plutôt accessible. En écrivant l’article, je suis en train de la relire. Comment vous dire que certaines n’étaient pas tenables à cause de la pandémie 😛  Néanmoins et sans trop m’en apercevoir, j’ai pu en faire aboutir d’autres : lire, faire plus de vélo, ranger, continuer les travaux dans la maison.

Mais avec le contexte, je n’ai eu ni l’envie, ni le courage de me lancer dans de nouvelles résolutions, encore moins de faire un bilan sur 2020. Tellement de déceptions, de frustrations, de découragements que, comme vous certainement, je voulais juste vite changer d’année. D’ordinaire, je vous partagerai  mes conseils et astuces pour tenir vos bonnes résolutions, en 2021, c’est un peu différent.

Avec Matthieu, nous avons préparé un épisode de podcast pour tuer un peu le mythe des bonnes résolutions sportives de janvier. S’il y a un mois durant lequel il vaut mieux éviter de se challenger sportivement, c’est bien le premier de l’année.

Je vous insère l’épisode, et si vous n’êtes pas trop podcast, je vous en retranscris le tout, juste après.

Qui dit janvier dit bonnes résolutions sportives. Vous ne l’avez surement pas raté, plein de challenges sportifs fleurissent dès le 1er janvier pour vous encourager à brûler le gras des fêtes de Noël, pour vous “transformer”, pour vous dépasser (je suis épuisée rien que d’énumérer tout ça lol), ou vous reconnecter avec votre vous-intérieur. Blablabla. Il est vrai que ces challenges peuvent être motivant car ils vous donnent un cadre de pratique ainsi qu’un rythme. Sauf que si vous repartez de zero, vous risquez de vous écoeurer, de vous blesser ou de clairement culpabiliser car s’infliger cette claque sportive au coeur de l’hiver, n’est peut-être pas la meilleure idée.

L’hiver n’est pas vraiment votre meilleur ami

Vous n’avez pas besoin d’un mois de janvier pour adopter de nouvelles habitudes sportives. Par contre, il est bon de considérer le contexte de ces bonnes résolutions. En effet, certaines périodes de l’année sont bien plus adaptées pour débuter un sport. Clairement, les mois d’hiver ne sont pas les meilleurs (sauf si vous souhaitez débuter le ski de rando !): le froid, les journées courtes, la météo capricieuse. Vous allez devoir dépenser plus d’énergie juste pour vous motiver qu’au printemps ou en été, voire même en automne.

En hiver, notre corps demande du repos, de la douceur. Ce n’est pas pour rien si vous avez plus envie de dormir, d’être chez vous. Si vous souhaitez vraiment retrouver une activité physique dès janvier ou février, je vous conseille de privilégier des sports doux et en intérieur tels que le yoga ou le pilates. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil sur les nombreuses chaines youtube de professeur de yoga qui relèvent le challenge “yoganuary” (contraction de yoga et janvier). Chaque jour du mois de janvier, ils posteront une video afin de pratiquer.

Bien sûr vous n’êtes pas obligé.es de faire les 31 jours mais vous avez le “stock” de videos pour débuter et découvrir le yoga. Je trouve ça vraiment pas mal pour se lancer, retrouver des bonnes sensations dans son corps et ce, sans le maltraiter en l’exposant au froid ou à autres entrainements de l’enfer. De même, vous n’avez pas besoin de vous équiper pour affronter l’hiver en vous exerçant à l’intérieur. À dire vrai, une grande serviette, une tenue confortable et vous pouvez débuter le yoga 😉

Puis, si vous voyez que ce rythme vous plaît, au mois de mars, pourquoi ne pas viser une activité cardio ou d’extérieur avec impacts ?

Comment éviter le découragement ou la culpabilité ?

Peut-être vous tiendrez vos résolutions quoiqu’il arrive… et c’est tant mieux ! Peut-être que votre motivation va s’essouffler (c’est compréhensible pour toutes les raisons que j’ai évoqué), sauf qu’en plaçant si vite, la barre si haut, vous allez vous décourager, voire culpabiliser. Ce ne sont pas des sentiments très agréables à éprouver, surtout dans ce contexte.

Ma petite astuce est de lister mes objectifs sportifs et de les organiser en fonction de l’année de manière progressive afin d’éviter ces phases de frustration. Avec des objectifs accessibles à court et moyen terme,  j’arrive à me motiver à tenir doucement mais sûrement mes résolutions. Je crois vraiment qu’il est essentiel d’être doux et bienveillant avec soi-même, tout  en essayant de se fixer des objectifs. Pas de pression, juste un peu d’organisation, un rythme qui vous convient avec au loin votre objectif final. Quelle personne voulez-vous être dans 1 an ? En se projetant loin, n’oubliez pas les étapes 😉

Visez haut tout en restant réaliste: 

Qui n’a jamais dit un 1er janvier qu’il allait courir un marathon …pour au final,  arrête la course à pied le 1er février ? Honnêtement, c’est très inspirant ces itinéraires “de zero au marathon en 3 mois”. Mais, pour votre corps, pour votre mental, votre santé, il vaut mieux être plus raisonnable afin de s’assurer de conserver votre motivation et que le sport devienne réellement une pratique régulière que vous appréciez sur le long terme. C’est pourquoi, il vaut mieux vous fixer un objectif plus petit mais que vous allez pouvoir réaliser. Pourquoi pas votre premier 10km ?

Puis, au fil des moins ou des années, voir de plus en plus haut, de plus en plus loin.

Douceur, bienveillance… et 12 mois pour vous réaliser:

Janvier ouvre un nouveau chapitre de votre vie… mais celui-ci s’écrit sur 12 mois. Vous avez donc de nombreuses pages…pardon opportunités pour réaliser vos résolutions, à des périodes plus propices pour le faire (météo, emploi du temps, moral…). Personnellement, j’ai ma petite liste, je sais qu’elle est là et j’essaie d’être douce et bienveillante avec moi-même. J’ai mis 2 ans à enfin réaliser ma résolution de reprendre la lecture. J’ai mis 9 mois à débuter un nouveau sport (le Pilates). Et ce n’est pas grave car si je l’avais fait plus tôt, si je m’étais mis la pression, peut-être que je n’aurais pas durablement adopté ces habitudes. Or, une résolution doit vous apporter du changement positif dans votre quotidien sans être une contrainte. Le sport c’est le loisir et le plaisir avant tout.

C’est pourquoi si vous n’allez pas très bien, si vous êtes fatigué.es, si vous êtes débordé.es, mettez de côté ces envies sans pour autant les oublier. Puis, les étoiles s’aligneront 🙂

J’espère que cet article vous aidera en ce début d’année. Je vous souhaite encore une belle année 2021 et je vous dis à très vite

Ne vous arrêtez pas là !

Sport et Santé Mentale: Comment le Sport peut vous aider à garder le moral ?

Sport et Santé Mentale: Comment le Sport peut vous aider à garder le moral ?

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je sais qu’on balance souvent cette question sans vraiment prêter attention à la…
Prenez soin de votre périnée ! Interview avec Sabrina, @PrincessePérinée

Prenez soin de votre périnée ! Interview avec Sabrina, @PrincessePérinée

Hi, J’espère que vous allez bien ? Durant le confinement, j’ai organisé un petit live avec comme super invitée Sabrina,…
FAQ Sport (Cyclisme, Sport à la maison, Equipement...) depuis mon Home Trainer (confiné!)

FAQ Sport (Cyclisme, Sport à la maison, Equipement...) depuis mon Home Trainer (confiné!)

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouver aujourd’hui pour un article sous forme de FAQ. Ce samedi…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

Les actus

Retour haut de page