Mon avis sur Oceans Apart: Green Washing ?

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Aujourd’hui, je reviens avec un article “analyse” que j’avais envie de partager depuis longtemps. J’ai découvert l’univers de Céline (iznowgood) grâce à un podcast et je suis ses aventures et ses partages depuis maintenant 2 ans. J’apprécie en particulier ses analyses de certaines marques se prétendant  “engagées / eco-responsable” afin de distinguer le vrai du faux et savoir si effectivement il y a un engagement OU simplement du green washing.

J’ai appliqué une analyse méthodique sur  la marque Oceans Apart que je voyais très souvent passer dans mon feed Instagram, se prétendant éco-responsable et vegan. J’avais été assez surprise en visitant rapidement leur site et je me suis dit qu’il était temps de vous partager mon avis détaillé à son sujet. Spoiler, cette marque n’a rien de tout ça, même pire.

Je vous ai préparé une version vidéo… mais aussi la version écrite habituelle 😉

Qui est Oceans Apart ?

Si vous êtes sur Instagram, vous avez du voir passer cette marque. Beaucoup de sportives en font sa promotion. Elle est partout mais surtout sortie de nulle part. En visitant leur site officiel, on découvre une marque “solaire” qui exploite un discours très bienveillant autour du sport pour toutes, de la beauté intérieure et d’une passion commune (je traduis car ils ne l’ont pas totalement fait dans leur À propos >) Love, Power, Inner Beauty… même si nous sommes séparé.es par les Océans (Oceans Apart, vous suivez ;), nous sommes toutes connectées. Personnellement, j’ai l’impression de lire les mêmes promesses et entrer dans le même univers que la marque australienne Lorna Jane, mais c’est une autre histoire. Car ce qui m’a immédiatement interpelé chez cette marque, hormis leurs jolies paroles plutôt dans l’air du temps, c’est ça : “Oceans Apart est synonyme de vêtements de sport modernes de la plus haute qualité, produits de manière durable et 100 % végan.”

J’ai donc mené ma petite enquête car c’était bien la première fois que j’entendais parler d’une marque de sport VEGAN, j’étais un peu surprise et je vais vous expliquer pourquoi.

Oceans Apart est-elle une marque Vegan ?

Si nous nous tenons à la définition de Vegan, on peut confirmer ce que prétend être la marque car elle n’utilise aucune fibre animale et sa production n’exploite pas d’animaux. Sauf que…si vous regardez la composition de vos vêtements de sport, vous allez rapidement vous rendre compte que, à peu d’exception près, toute votre garde-robe est vegan. Néanmoins, cet argument clairement trompeur et je suis assez fatiguée que de plus en plus de marques l’utilisent afin de mettre en avant un engagement “environnemental” qui est dans les faits inexistants puisqu’inhérent au produit. C’est comme si un menuisier vous disait que son tabouret en bois était vegan…ah bah en même temps le bois ?

Bref, les vêtements de sport sont peu respectueux de l’environnement car leurs fibres sont majoritairement des dérivés de plastique (de pétrole en fait). Ils sont composés d’élasthanne et polyamid. Encore trop peu de marques utilisent des fibres recyclées ou bio comme le coton.

Mais la marque se dit PETA VEGAN APPROVED ?

Bon, on pourrait se dire que c’est le cas de Oceans Apart … sauf que non, en regardant la composition des vêtements, ce ne l’est pas et c’est tout l’inverse, rien de plus classique. Se prétendre VEGAN, c’est clairement fallacieux à mon sens. Pire, en passant commande pour m’assurer du côté qualité ET lieu de fabrication car aucun info sur le site, j’ai  constaté que la marque disposait d’une certification “PETA VEGAN APPROVED”. Je suis vraiment déçue que PETA ne soit pas plus vigilante sur sa sélection car l’association explique ne donner cette certification qu’à des marques “progressistes” qui ont pris conscience de la maltraitance animale, ont changé leur manière de production et tentent de “révolutionner” leur industrie.

Si on applique cette approche à Oceans Apart… ça ne fonctionne pas. La composition est classique pour un vêtement de sport, rien de révolutionnaire ET clairement rien qui protège la planète et encore moins directement les animaux. D’ailleurs, hormis sur l’étiquette à la livraison, cette certification n’apparait pas sur le site français, j’ai dû aller fouiner sur le site allemand pour la découvrir car PETA France ne leur a pas délivré.

Enfin, ce qui m’a clairement alarmée est une étiquette me félicitant: en achetant ce produit je préserve la planète, en prétendant que leurs fibres étaient “ORGANIC” (donc bio”). Comme ont-ils fait pour avoir du polyamid bio …. mais ils l’écrivent nul part sur le site ? Alerte… ça m’a mise en colère car on tombe même dans le mensonge aux consommateurs. Les produits ont une composition classique qui n’est ni bio, ni vegan.

“Designed in California “

La marque vend particulièrement son côté “californien” cool et en effet, on voit sur l’étiquette du produit “designed in California”. J’aimerais rappeler que cette appellation ne veut RIEN dire. Concevoir un produit en Californie peut se faire sur un ordinateur… mais l’impact et la vraie production est au moment de FABRICATION du vêtement. ça par contre, zero info. Merci la poudre aux yeux, on croit donc avoir un produit qui protège 1/ les animaux 2/ la planète ET créer par une surfeuse californien ? Et bien vous savez quoi ? Même ça c’est faux, car idem, si on regarde leur site internet et la domiciliation de leur société, sachez que Oceans Apart est une entreprise allemande. Rien de très californien et très loin de l’océan.

Quelle beauté intérieure qui s’adresse à toutes ?

Un aperçu rapide sur leur site vous suffira pour constater que la marque ne fait pas d’effort de ce côté-ci: zero pointé niveau inclusivité. Les tailles s’arrêtent au XL et les mannequins sont toutes blanches et de faible corpulence

Quid de son engagement “Produits de manière durable” ?

C’est clairement le gros flou. Sur les vêtements reçus, hormis le très mensonger “designed in California” vous n’avez aucune information sur le lieu de production alors que c’est une obligation du vendeur. Pas d’étiquettes et vous n’avez AUCUNE information sur le site français. J’ai dû aller fouiner sur le site allemand à nouveau pour tomber sur de longues pages d’engagement avec les logos de “Who made my clothes”… Pas de spoiler, ils sont fabriqués en Chine. Vu le manque de transparence de la marque à ce niveau et le manque d’information, comment peut-on savoir si leurs vêtements sont produits de façon durable ? dans des ateliers respectueux de leurs ouvriers ? Cette notion de durabilité est aussi flou. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ? Pour moi, produits de manière durable signifie produit PROCHE du lieu de vente, avec des ouvriers bien traités, en quantité raisonné ET vendu à un prix raisonné.

Des pratiques de prix et de promotions douteuses :

J’insiste sur la quantité raisonné et prix raisonné, car dès qu’on arrive sur le site d’Oceans Apart, c’est réduction et code promo à gogo. Le prix d’une tenue (‘un set’) ou d’un legging sans code est vraiment cher, c’est aussi cher que des marques très connues comme Nike ou Adidas. Sauf qu’avec tous leurs codes promos disponibles sur leur site ou partagés sur Instagram, vous avez en permanence -30, -50% voir une tenue offerte pour une tenue achetée. C’est clairement ENORME comme promotion, ce qui signifie que de base le prix est artificiellement gonflé. Personnellement, je considère une marque “engagée” dès lors qu’elle propose un juste prix et non des promotions à gogo. C’est louche !

On résume avant de continuer : rien de durable, rien de respectueux de l’environnement, rien de californien

Côté qualité, est-elle au rendez-vous ?

Bon, on se pourrait se dire que malgré tout, ce sont quand même de super vêtements de “haute qualité” comme la marque insiste. Il est vrai que vous avez dû lire, voir passer des avis peut-être positifs à leurs sujets. Franchement, ça fait maintenant plusieurs années que je teste TOUTES sortes de vêtements de sport de marques très différentes aux gammes de prix variées. Oceans Apart ne vous vend pas du bas de gamme… mais de l’entrée de gamme que vous pouvez retrouver au “vrai” prix chez des enseignes comme Oysho et H&M (et encore, par rapport à ce que j’ai reçu, je trouve H&M meilleur). Toutes les technologies dont la marque se targue (sans couture, effet gainant, anti-transparent, respirant…etc.) sont des ‘basiques’ des vêtements de sport’ actuels. Rien d’innovant. La matière n’a rien de fou et je trouve les finitions très limites: des fils déjà tirés, des bouloches dès le premier essayage, élastique distendu dès le premier essayage.

Je peux donc vous dire que ça ne vaut pas le prix affiché, voire à peine le prix réduit ! Heureusement que la marque fait des codes promo.

Pour conclure:

Oceans Apart fait du Green Washing…j’ai même envie de dire qu’elle fait pire, elle utilise des arguments fallacieux et hypocrites pour vous faire adhérer à des engagements qu’elle ne prend pas: rien de respectueux de la planète, rien de durable, rien de haute qualité. Honnêtement, il ne faut pas beaucoup de temps pour s’apercevoir de ça en visitant leur site. Je suis désespérée de lire sur le profil instagram de la marque “Vegan et  Ecoresponsable”. Je suis énervée quand je sais que de nombreuses “petites” marques de sport font  réellement des efforts pour proposer des vêtements  “eco responsables” à des prix justes. A ce titre, vous pouvez largement trouver pour le même budget votre bonheur chez elles ;). Voici quelques articles qui vous aideront à les découvrir :

J’espère que ce petit article vous aura plu ! N’hésitez pas si vous avez des questions ou des précisions à ajouter à mon post.

@ très vite

Ne vous arrêtez pas là !

Baya x Anne Dubndidu: Découvrez mon tapis de Yoga "Los Angeles"

Baya x Anne Dubndidu: Découvrez mon tapis de Yoga "Los Angeles"

Hi, J’espère que vous allez bien ? C’est avec beaucoup d’excitation que je vous ai préparé cet article car j’ai…
Idées Cadeaux de Noël 2018: Spéciales Yoga

Idées Cadeaux de Noël 2018: Spéciales Yoga

Hi, J’espère que vous allez bien ? Jusqu’à Noël, je vais essayer de vous proposer chaque semaine plusieurs sélections thématiques…
Yoga pour Coureurs : Séance de 20 min

Yoga pour Coureurs : Séance de 20 min

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je suis toujours en déplacement à Oman (rdv sur Instagram pour me suivre).…

35 réflexions sur “Mon avis sur Oceans Apart: Green Washing ?”

  1. Merci Anne pr cet article ! J’ai vu cette marque partout sur les réseaux sociaux mais c’est vrai qu’une fois sur leur site, c’est très difficile d’obtenir plus d’infos. J’ai bcp cherché de marques (si possible européenne) qui seraient mieux (impact, design, écologique etc) et j’en ai trouvé très peu qui soient versatiles (majoritairement axées yoga mais pas spécialement sports à impacts par exemple). Quelles marques recommanderais tu? La bise de loin.

    1. MERCI ! J’ai essayé il y a un an et je dois avouer que même mes leggings H&M sont de meilleure qualité ! Et ils n’ont pas particulièrement envie de chercher à s’améliorer. J’ai déposé un avis objectif sur Trustpilot et ils essaient de la faire retirer à tout prix. Sans succès pour l’instant. Par contre, ma vision a énormément changé sur toutes les influenceuses qui promeuvent cette marque…

  2. Super article !
    Je m’en doutais, une marque qui bombarde autant sur ses aspects éthiques sans réelle transparence ET qui utilise tous les influenceurs possibles pour faire la promo de ses produits… c’est louche en général. Le greenwashing a malheureusement encore de belles heures devant lui.
    Merci pour ton éclairage complet 🙂

  3. Merci pour cet article très documenté. Avec leur campagne raz-de-marée de codes promos sur Instagram, je me doutais un peu que cette marque n’était pas clean et bien c’est confirmé !

    1. Merci pour cet article !!
      Clairement quand tu entends parler d une marque a gogo tout le temps et que sur les RS… y a qd meme pas mal de chance que ca ne soit pas terrible-terrible.
      En tout cas, moi qui regardais ca du coin de œil, je suis contente de ne pas avoir fait confiance a cette marque.

  4. Merci pour cet article très complet. Je suis entrain de créer une marque de vêtement de sport inclusive avec une démarche responsable et voir des marques comme Océan Appart surfer sur les arguments “vegan”, “bon pour la planète” décrédibilisent les marques qui souhaitent faire bien les choses. Produire en France, sourcer des matières premières recyclées, s’intéresser à la nocivité des teintures, regarder de plus près les conditions de travail des différents acteurs avec lesquels on souhaite travailler, proposer un large choix de taille, etc… c’est une démarche qui prend beaucoup de temps et qui se répercute sur le prix des vêtements. C’est important d’en prendre conscience. Cela fait presque 1 an et demi que je travail sur le lancement de ma marque, c’est un vrai défi et avec de telles marques c’est difficile de faire comprendre ce que signifie un prix juste. Ça demande beaucoup de pédagogie et encore plus face à ce Greenwashing constant!

  5. Concernant les faits mensongers cela peut être considérée comme de la publicité mensongère non ? Et donc sanctionnée par la loi.
    Un site comme celui là pourrait être signaler sur un site de consommateurs.

  6. Merci pour cet article plus que complet… effectivement entre pub omniprésente, influenceuses qui en font également la promotion à tout va… j’ai une copine qui est tombée dans le panneau et ne cesse de m’en vanter les mérites, je vais pouvoir l’orienter vers cet article ! En tout cas ça confirme ma première intuition sur cette marque. Merci pour le travail fourni et ces recherches !

  7. 1000 mercis pour cette article Anne!
    C’est épuisant ces instagrameuses qui vendent les mérites de cette marque tout en se vantant d’avoir un mode de vie bio et éthique….

  8. Merci pour cette analyse!
    J’ai recherché des leggings pour mon (bon) 44 de qualité et responsable et ce fut la galère. J’avais vu cette marque mais leur approche marketing m’avait fait fuir.
    Je m’en vais de ce pas, voir des alternatives.

  9. Bravo et merci Anne pour ce super article bien documenté ! Cela fait du bien de voir que toutes les influenceuses ne sont pas des vendues !
    Je n’en pouvais plus de voir cette marque mise en avant sur Instagram par des sportives du dimanche, cet article confirme mon ressenti à son sujet !

  10. Bonjour Anne, ton post est super intéressant merci! Tu compares à Lorna Jane mais indiquant que c’est une autre histoire. Peux-tu plus développer sur cette marque, c’est vrai qu’on peut vite se laisser prendre au jeu par tout le marketing et ton avis sur l’eco responsable me plairait bcp. En tout cas tes visions objectives sont pertinentes, j’apprends bcp avec tes posts et je prends connaissance de marques bio ou eco et ça ça me plaît! Merci et bonne soirée fêtes de fin d’année

    1. COucou Claire, merci beaucoup pour ton commentaire
      Je comparais à Lorna Jane car cette marque australienne a un univers très féminin, qui se veut “beauté intérieur” et inclusif. Je pense que Oceans Apart s’est beaucoup inspiré d’elle pour créer leur discours 😉

  11. Perso j’ai testé la marque, et je suis très déçue des brassières. A mon sens, elles ne conviennent absolument pas aux fortes poitrines. Le maintien est affreux. Je ne recommanderai plus

  12. Merci pour cet article! Perso j’ai fait 2 commandes chez eux pour le yoga. alors à chaque fois, j’ai dû attendre plusieurs semaines avant d’être livrée, la vraie galère. Première commande, un ensemble classique noir: la brassière ne ne convient pas, trop grande même en XS pour mon 80B, le legging est très confortable mais ramasse toutes les peluches et poussières et tous les poils de mon chat (moitié birman) et c’est quasi impossible de les enlever. Pour ma deuxième commande (oui je savais déjà que je faisais une erreur, mais j’ai cédé aux sirènes du marketing), je commande 2 ensembles, un tout simple vert foncé, et un bordeaux avec des trous. Les 2 brassières sont toujours trop grandes pour moi. Le legging vert est beaucoup plus petit que le noir (pourtant même taille et même référence), je ne le mets qu’à la maison car transparent au cucul et dès de je fais une posture avec les jambes écart j’ai l’impression qu il va exploser à l’entrejambe (ce qui est d’ailleurs arrivé à ma prof de yoga la première fois qu’elle a mis le sien!)! Mes 2 leggings noir et vert sont immettables en dehors de la maison, ils ont très mal vieilli, sont boulochés de partout. Seul le bordeaux s’en sort… Bref cette marque fait de la publicité mensongère, leurs articles sont de piètre qualité et je n’achèterai plus jamais chez eux!
    J’aimerais bien que tu fasses u article objectif sur gymshark, on les voit partout et je n’ai pas envie de me aire aoir comme avec oceans appart!

    1. Coucou ARmelle
      Merci beaucoup pour ton partage d’expérience
      Pour Gymshark, j’avais déjà acheté une tenue et j’en étais très contente. C’est un peu cher pour ce que c’est, mais il n’y a pas de mensonge sur la qualité/lieu de fabrication etc.

  13. Hello! Cela me rassure de voir enfin une instagrameuse signaler cette marque! Que la marque nous prenne pour des courges, pourquoi pas, mais les instagrameuses (soit disant ecolo ou autre) qui en font la promo c’est vraiment affligeant. Comme tu dis, une tenue achetée, une tenue offerte… pas besoin d’être très malin pour sentir l’arnaque! Bref en espérant que ça en fasse réagir certaines!

    1. Merci Anaïs, malheureusement, nous ne faisons pas toutes ce travail d’analyse. Après la marque a pu aussi leur mentir car plusieurs lectrices ont échangé en privé avec OCeans Apart qui continuait de mentir sur la composition, le lieu de fabrication et les engagements.

      1. J’aimerais bien me dire que tu as raison mais malheureusement j’ai l’impression que certaines sont juste malhonnêtes! C’est un peu le même genre que le gros coup de pub de chocapic il y a quelques semaines! C’est quand même fou toutes ces instagrameuses qui se retrouvées une passion pour ces chocapics du jour au lendemain! Et qui en plus sont prêtes à affirmer que la composition est bonne! Désolée si je m’éloigne du sujet mais je vois tout cela de la même façon!

        1. Coucou Anaïs
          Je pense beaucoup de chose sur la sponsorisation et c’est difficile de s’exprimer à ce sujet sans “toucher” d’autres creatices qui sont comme des “collegues”
          Après ce sont nos “followers” qui font notre force, c’est important aussi de vous exprimer si vous voyez qu’une creatrice de contenu vous deçoit ou n’est pas honnete

  14. Merci Anne de cette analyse. Je suis tombée sur le blog suite à une story d’une influenceuse qui relayait cet article.
    Pour ma part je n’ai jamais commandé cette marque pour plusieurs raisons ;
    – je n’aime pas qu’on me fasse du forcing (1 set acheté ; 1 offert) . Autant diviser le prix du premier set. Ah mais si! De cette façon les acheteurs ont certainement l’ impression de faire de bonnes affaires.
    -Trop de codes promo tuent aussi le produit.
    – Pour les leggings, je reste fidèle à Nike dont j’aime la coupe et la qualité de leurs produits même s’ils ne sont pas vegan. Ils sont tellement bien que je ne les renouvelle pas tous les ans. Et quelque part, je fais autant de bien à la planète que ces marques. On fait ce qu’on peut à notre échelle.
    – je n’aime pas les marques sorties de nulle part et qui bombardent toutes les influenceuses ; c’est toujours louche.
    – et surtout je déteste qu’on me prenne pour une courge. Quand je veux acheter sur le net, je regarde souvent les CGV , les sites de fabrication et de design. Ça me fait penser à la marque fabletics qui promettait des ensembles à moins de 30 euros. En contrepartie, il fallait s’abonner et commander un ensemble par mois.

    En tout cas bravo de dénoncer ces pratiques commerciales litigieuses.

  15. Bonjour Anne, (je ne sais pas comment répondre à ton dernier commentaire), j’ai tenté avec une instagrameuse que je suivais. Mais j’ai l’impression que souvent la réponse est « si ça ne vous plaît pas, désabonnez vous ». Je me doute que c’est difficile de recevoir des commentaires mais j’estime que lorsque l’on fait des partenariats, ça fait parti du jeu!

  16. Je suis les réseaux sociaux de Sissy Mua, disons que j’apprécie ce qu’elle propose sauf que la plupart des marques qu’elle met en avant (Banana…) dont “Ocean Appart” sont vues partout.
    Après perso, je n’aurais jamais commandé car justement je trouve que ça taille bien pour des personnes minces voire musclées ou qui pratiquent le sport de manière assidue et ont vu leur corps s’affiner. Vu que ce n’est pas mon cas, je dois essayer avant d’acheter ce qui est galère car j’ai peu de magasins par chez moi. Je trouve dommage que les grandes tailles ne soient pas disponibles en magasins ou du moins dans ceux des grandes villes alors que les marques les proposent uniquement ou presque que sur leur site Internet. Je n’ai rien contre les influenceuses mais on voit les mêmes partenariats partout et des fois que ça, rien qu’ils achètent et mettent en avant sur les réseaux sociaux. Je trouve ça dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

Les actus

Retour haut de page