Une chambre à moi #866

2 octobre 2019 - Looks 2019 - 16 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Je suis contente de vous poster aujourd’hui pour un look tout simplement et du blabla. Je m’en veux tellement de ne pas pouvoir retrouver mon rythme de croisière sur le blog. J’aime tant écrire, j’ai un petit vide dans le coeur. En tout cas je tenais à vous remercier pour tous vos retours sur le dernier article. Même si en majorité, vous n’êtes pas fan des articles mode/blabla… moi j’avoue que c’est l’essence de mon blog « à la base ». J’apprécie toujours autant ces posts un peu superficiels. Ce qui ne m’empêche pas de vous préparer d’autres articles plus travaillés !

Bref. Aujourd’hui, je souhaitais vous parler de bruit. Comme vous le savez, ou pas, je travaille de chez moi. Depuis mes études, j’adore le silence. Quand je révisais, même en étant SEULE chez moi, je mettais tout de même des boul quies. Mon téléphone n’est JAMAIS en sonnerie ET même quand il est en sonnerie, il ne fait que vibrer (oui c’est compliqué quand je l’égare et ça arrive souvent. J’ai coupé le son de toutes les applications, zéro notification et je dois avouer que je fais partie de ces relouds qui peuvent venir vous demander de mettre votre téléphone sur silencieux dans un lieu public. Je le fais avec politesse mais en quelques secondes ces petits bruits peuvent me mettre hors de moi. Je me focalise uniquement sur ça. Ce bruit précisément.

Quand Matthieu et moi bossons en même temps à la maison, j’ai dû mal à rester dans la même pièce que lui: vas-y que je fais du café (nous avons une machine qui moud les grains = zéro déchet au top MAIS un bruit pas possible), que je mange bruyamment, que je me pose des questions toutes les 2min. Vous me trouvez chieuse ? Bah oui, j’en ai totalement conscience mais c’est pour ça que j’ai des boul quies ou un petit casque anti-bruit. Je m’isole aussi.

Je suis plutôt introvertie et j’ai l’impression justement que le bruit me fatigue encore plus « en société ». Plus le temps passe, moins je le supporte longtemps. Je n’ai pas de soucis d’audition attention (enfin on ne m’a jamais dit que j’étais hyper sensible). J’ai juste cette désagréable impression que c’est en train de devenir un petit handicap car le bruit est omniprésent, je dirais même plus omniprésent. ça ne gêne personne quelqu’un qui tapote sur son téléphone avec le bruit du clavier. Moi si et c’est une torture lol.

Je n’exagère même pas. Si je vous en parle, c’est parce que je me suis aperçue que, dès que je sortais de chez moi, il m’arrivait de prendre mon casque audio (qui supprime le bruit alentours), de le garder sur mes oreilles sans même mettre la musique.. mais juste pour prévenir la fatigue « auditive » que je pourrais avoir. Bon aussi pour être tranquille dans les transports en commun (cette technique fonctionne toujours).

Suis-je devenue hyper sensible au bruit….ou juste une relou du silence 😛 ? Car paradoxalement, j’adore écouter de la musique en faisant du sport, ou des podcasts… Bref, c’est grave docteur..?

T-shirt et Kimono – Billabongs
Short – Levis
Sandales – Nomadic State of Mind
Colliers – &Other Stories

Je sais qu’il ne fait pas encore beau ET chaud partout en France. A dire vrai, ce look a été pris en photo en Italie… mais je peux totalement le porter à Montpellier actuellement. C’est d’ailleurs étrange ces températures si hautes. Je ne me plains pas, vous savez comme j’aime l’été.

Mais j’aime aussi ressortir mes petites vestes de mi-saison. J’ai plus trié et vendu sur VINTED qu’acheter cette année. Tant mieux 😉 Je dois cependant avouer un gros faible pour les collections de Billabong ou les marques « Surfeuse / femme sportive ». Je trouve les vêtements pratiques et originaux. J’adorais trouver une version plus écologique mais ce n’est pas encore le cas (à moins que vous en connaissiez hormis Ekyog ;P)

La petite nouveauté de cet automne (qui fait tout sauf automne) est donc ce kimono fleuri pour les fin d’après-midi ou début de soirée. Oui, le style fait très « nappe de ma mamie » mais…je l’adore. Simple , efficace et coloré, voilà tout !

@ très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 commentaires

  • Repondre Amandine 2 octobre 2019 à 20 h 35 min

    C’est fou j’ai le même problème je crois ! Une tendance (que personne ne comprend dans mon entourage) à être malgré moi focalisée sur certains bruits, même s’ils ne sont pas forts, au point que je n’entends plus que ça et je suis obligée d’interrompre mes conversations, voire même de me boucher les oreilles. Et j’ai aussi (serait-ce lié ? En tout cas ton titre m’y fait penser) le sommeil léger. Peut-être que je devrais aussi m’acheter un casque anti-bruit tiens ! En général je mets mon casque normal + un fond de musique pour bloquer les bruits environnants. Et la nuit, boules Quiès (en passant, bonjour la reloue de l’orthographe, mais tu as écrit « boul » deux fois, pourtant c’est bien des boules ^^)
    (Moi j’aime bien aussi ces petits articles !)

    • Repondre Anne 3 octobre 2019 à 13 h 37 min

      En fait j’ai ecrit Boul Quies qui est la marque, c’est mon erreur lol

  • Repondre Tapioka 2 octobre 2019 à 21 h 01 min

    Anne je crois que tu es misophone. Je pense l’être un peu aussi.

    • Repondre Anne 3 octobre 2019 à 13 h 36 min

      Je ne connaissais pas du tout ce terme, on peut pas parler de maladie non plus mais je viens de lire quelques articles dessus et c’est exactement mon quotidien

  • Repondre Myriam 2 octobre 2019 à 23 h 55 min

    Coucou Anne, je crois que tu es loin d’être la seule dans ce cas et cette hypersensibilité a même un nom, c’est la misophonie.
    Mon mari a ça, lié surtout aux bruits pendant les repas: il ne supporte pas les bruits de mastication, les fourchettes qui claquent sur les dents ou les assiettes, le bruit des aliments croustillants qui craquent sous la dent, etc etc… il fait beaucoup d’efforts en société mais quand on est tous les deux il arrive que moi je mange à table et lui sur le canapé devant la télé
    C’est une vraie gêne au quotidien pour la personne qui en souffre et j’espère que ça ne te cause pas trop de soucis dans la vie de tous les jours! En tous cas tu n’es pas seule dans ce cas et avec l’omniprésence du bruit dans nos vies quotidiennes, comme tu dis, je crois bien que de plus en plus de gens y seront sensibles! Peut être est ce un signe pour nous faire comprendre qu’il faut parfois « décrocher » et se reconnecter à des choses plus essentielles et plus profondes..?? Mais là je philosophe
    Des bises

    • Repondre Anne 3 octobre 2019 à 13 h 36 min

      COucou Myriam
      Mais c’est exactement ça… Il m’arrive de faire des reflexions à Matthieu s’il mastique trop fort.. J’ignorais totalement que cette hypersensibilité avait un nom..

  • Repondre Julie 3 octobre 2019 à 9 h 54 min

    Si tu cherches des fringues plus éthiques,
    https://laptitenoisette.com/responsable-mode-shopping-ethique-vegan-bio-dressing/
    Je viens de tomber dessus par hasard avant de venir voir les news sur ton blog,
    et partager c’est sympa !
    Espérant que ça te soit utile.. à bientot 🙂

    • Repondre Anne 3 octobre 2019 à 13 h 34 min

      Merci beaucoup Julie, je file le lire !

  • Repondre Isabelle 3 octobre 2019 à 11 h 55 min

    Chère Anne, comme ton article me parle!! Je te comprends point par point. J’ai inventé une expression: « pollution auditive ». Je trouve qu’elle résume bien ce qu’on ressent quand on est « audio-sensible » (autre expression de mon cru!). Une phrase de Sylvain Tesson résume bien la chose: « Et si le bonheur revenait à disposer de solitude, d’espace et de silence – toutes choses dont manqueront les générations futures? ». A méditer…

  • Repondre johanna 3 octobre 2019 à 13 h 46 min

    Et les gens qui crient au lieu de parler, ceux qui écoutent la radio à la plage (sans casque) alors que j’ai juste envie de profiter des bruits des vagues…insupportable !

    • Repondre Anne 3 octobre 2019 à 20 h 51 min

      Cet été j’ai été assez choquée par le nombre de gens avec des enceintes bluetooth qui mettaient leur musique à fond sur la plage….
      Je comprends pas ….

  • Repondre Audrey 6 octobre 2019 à 12 h 31 min

    Je n’irais pas jusqu’à dire que je suis misophone lol mais le bruit me dérange aussi par moment.
    Je vis à la ville et ça ne me dérange pas d’entendre la circulation, un bruit de fond (comme une fontaine). Par contre quand c’est un bruit émis par quelqu’un d’autre ça m’énerve : des gens qui parlent, des enfants qui jouent, de la musique que je n’aime pas. J’ai l’impression qu’on m’impose un truc.
    Si je rentre à la maison, j’aime parfois écouter de la musique. Mais si mon compagnon met une musique qu’il aime, ça m’envahit et je n’aime pas ça, je dois diminuer le volume ça j’ai l’impression de ne pas pouvoir me concentrer ou me relaxer comme je veux.
    Le pire pour moi c’était dans les transports en communs, quand la personne à côté de moi (voire quelques places plus loin!) mettait le son des ses écouteurs à fond et j’entendais le grésillement de la musique. Grrrrr! Je trouvais que c’était un manque de respect car moi je faisais toujours attention à ne pas déranger les autres en modérant le volume!
    Et le pire du pire c’est le bruit de la mastication. L’enfer absolu!

  • Repondre Vingtetunpardeux 6 octobre 2019 à 15 h 20 min

    Je suis pas Docteur, mais je crois que ce n’est pas si grave 😉
    Par contre, ce qui est cool, c’est s’en être rendu compte pour mettre toutes les chances de ton côté pour être efficace à la maison ! Je souligne cet aspect car apprendre à moins me disperser est mon objectif du moment et j’admire pour àa ce qui bossent de chez eux !
    Un article de mode et blabla, comme depuis longtemps et je fais partie des lectrices qui te suivent depuis… 2012 je crois, et même si je fais beaucoup de sport aussi et adore tes articles plus spécifiques, la légèreté et le naturel qui émane de ceux là font du bien !
    Belle continuation et beau dimanche à toi !
    Bises,
    Aurélie

  • Repondre Mathilde 10 octobre 2019 à 8 h 06 min

    Je me reconnais beaucoup dans ton poste mais je travaille dans un open Space alors je ne te dis pas la torture lol. Entre les collègues qui tapent trop fort sur le clavier et ceux qui passent des coups de fil j’ai bcp de mal à me concentrer (et je n’arrive pas à travailler avec de la musique…) dans les transports et dans la rue je met souvent un casque sur les oreilles sans musique pour essayer de diminuer le bruit ^^ je me disais que c’etait un peu bizarre alors je suis contente de pas être la seule lol (et comme toi aucun pb auditif j’ai même pas une très bonne audition d’après la médecine du travail 🙂

  • Repondre Hélène 24 octobre 2019 à 22 h 30 min

    Bonjour Anne,

    J’ai commencé à suivre ton blog avant ton départ pour la Californie et si j’ai toujours apprécié te suivre c’est pour tes articles look qui peuvent inspirer pour le côté mode mais qui sont surtout toujours intéressant pour le sujet que tu traites à chaque fois. J’espère donc vraiment te voir continuer ces articles qui sont pour moi toujours un plaisir à lire (avoir des photos de mode et traiter un sujet intéressant dans le même article c’est ce qui fait ta particularité).

    Je ne suis pas aussi sensible que toi aux bruits mais je ne supporte pas d’entendre les sonneries de téléphone (et encore moins quand les gens font une conversation continue par sms). Mon portable est toujours en silencieux avec vibreur, je ne serais même pas capable de reconnaitre ma sonnerie de téléphone, donc fair sonner mon portable pour le retrouver n’est pas vraiment une option pour moi non plus hihi.

    Belle journée à toi

  • Repondre florence 2 novembre 2019 à 22 h 17 min

    j’ai effectivement un pb analogue, sachant pour mon plus grand malheur, que je suis en premier étage, face à l’allée centrale. beaucoup de famille passe par là..mon voisin de temps à autre aussi que j’entends , un jeune à la voix très grave..bref, j’attends le double vitrage pour voir ce que cela va donner…
    le casque est une bonne option
    la collègue quand elle mange sa soupe, je ne supporte pas..