Invisalign: Suivre un traitement d’Orthodontie quand on est adulte

25 septembre 2019 - Beauté - 4 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Je suis heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour vous parler de mon traitement orthodontique. Comme je vous l’expliquais en février dernier, j’ai commencé un traitement Invisalign pour corriger ma dentition et retrouver un alignement harmonieux de mes dents afin de les préserver mais aussi d’anticiper d’autres problèmes posturaux liés à ma mâchoire.

Cela fait plusieurs mois à présent que j’ai ma petite routine avec mes aligners mais au début, je dois avouer que j’étais un peu nerveuse, en tant qu’adulte, de suivre un traitement d’orthodontie. C’est un choix assez dur à faire car on associe souvent ces corrections dentaires à l’adolescence et aux fameuses bagues et fil en fer. Qui n’a jamais regardé ‘Sourire d’Enfer » qui ouvrait les casiers de son lycée avec l’electro-magnétisme de son appareil ? (enfin c’est ce que j’en avais déduit lol).

Les 20 ans à peine passés, avoir un appareil dentaire, devient compliqué socialement à assumer. Même si on le fait « avant tout » pour soi, sa santé, son bien-être… On ne peut pas prévoir le regard des autres, parfois moqueurs ou pas ? Du moins, c’est ce que je craignais :S

J’aimerais vous rassurer si vous réfléchissiez à entamer un traitement d’orthodontie, le regard des autres n’est pas moqueur, il est plus curieux et bienveillant. J’ai eu très peu de réflexion ou de regard du genre « mais qu’est-ce qu’elle a dans les dents…?? » J’ai pu avoir de belles discussions sur les dents, le sourire, la douleur, l’appareil dentaire. Je me suis rendue vite compte à quel point nous attachons tous et toutes une grande importance au sourire ET à la santé de nos dents. De plus, je trouve qu’entamer un tel traitement montre aussi que nous prenons soin de nous. On ne devrait pas être stigmatisé pour cela.

Côté plus « pratique »:

Il est vrai que suivre un traitement d’orthodontie une fois adulte peut vite être hyper compliqué socialement. C’est une des raisons pour lesquelles je me suis tournée vers la solution Invisalign. Elle est quasi invisible et amovible (pas de salade coincée dans la bague durant un rdv client). De même, c’est très peu contraignant. Il est vrai que je n’ai pas trouvé sexy de me trimbaler avec ma brosse à dent partout, d’aller aux toilettes avant et après un dej-client pour enlever et mettre mon appareil mais ça reste « peu ». Je préfère ça que porter un appareil plus visible qui me complexerait peut être plus :S Honnêtement, je ne me serai peut-être pas lancée dans un traitement  »d’orthodontie » si c’était trop visible.

Niveau suivi du traitement, je suis hyper indépendante, je ne vois mon orthodontiste que tous les 2 mois environ. Je peux donc me déplacer, partir en voyage, vaquer à mes occupations sans m’inquiéter de rendez-vous trop fréquents.

Mais le gros plus, c’est bien l’esthétisme du traitement. J’ai pu continuer sans problème à faire des photos pour le blog, enregistrer des vidéos, donner des cours, du coaching sans que personne ne se rende compte que je portais un appareil dentaire. J’avais peur qu’on entende que j’en avais un, car il faut le reconnaître, au début je zozotais mais je me suis finalement vite adaptée et il a disparu.
Patience…patience:

Avant de commencer, je savais que le traitement orthodontique serait un peu plus lent que lorsque j’étais adolescente. À l’âge adulte, les os sont consolidés et les dents bien implantées dans la mâchoire, ce qui peut rendre le traitement plus long. Dans la pratique, j’ai rapidement vu mes dents « bouger » au fil des aligners. Même si, j’ai encore quelques semaines devant moi, je vois déjà la différence. Je crois que, contrairement à l’adolescence, je me sens bien plus impliquée dans mon traitement. Je fais très attention à mes dents, au lavage, au port de l’appareil que je ne pouvais le faire ado. Il ne faut pas oublier que le résultat d’un traitement réside dans sa bonne observance !

Pour conclure:

Il n’y a pas d’âge maximum pour se lancer dans un traitement orthodontique. Il est vrai que la prise en charge par la mutuelle est plus compliquée. Cependant, au-delà des côtés « social » et esthétique du sourire, la correction du positionnement des dents permets de prévenir un déséquilibre postural global, (douleurs vertébrales, dorsales…) mais agit aussi sur la santé de vos dents.

J’ai préféré repasser « aujourd’hui » chez l’orthodontiste et ne pas trop attendre afin de prévenir l’apparition de ces problèmes. Avec ma pratique sportive intensive, avoir des problèmes de dos me stressait beaucoup. Au final, étant actuellement à plus de la moitié de mon traitement, je n’y vois que du positif. Certes, j’ai trouvé que c’était un peu douloureux lorsque je changeais mes aligners, mais ça n’a rien à voir avec les douleurs que je pouvais ressentir lorsque j’étais ado. J’ai eu de temps en temps des regards un peu… « dubitatifs » non pas de la part d’autres adultes mais d’ados ou d’enfants 😉

J’espère que ce petit article saura vous rassurer si vous hésitiez à vous lancer dans votre traitement orthodontique !

A très vite

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires

  • Repondre Laura 26 septembre 2019 à 21 h 49 min

    Coucou Anne merci pour ton cet article, est ce que le port de l’appareil n’est pas dérangeant pour la pratique sportive ? Je souffle beaucoup quand je cours et je me demandais si c’était gênant ou pas… J’ai de plus en plus envie de me lancer dans ce type de traitement !

    • Repondre Anne 29 septembre 2019 à 13 h 40 min

      Coucou
      Non pas du tout 😉 !

  • Repondre rodo 1 octobre 2019 à 16 h 47 min

    Coucou
    ça me tente bien mais au niveau prix ç a coûte à peu prés combien car une fois adulte ce n’est plus remboursé je crois.
    Merci

    • Repondre Anne 2 octobre 2019 à 17 h 45 min

      Hello, ça dépend vraiment de ton traitement.
      QUand tu consultes ton ortho, il te fera un devis détaillé