Conseils: Comment Débuter le Surf ?

23 juillet 2019 - Sports - 4 commentaires

Hi,

En juin dernier, j’ai eu la chance de me rendre à Hendaye avec Olaïan, la marque de surf de Decathlon, pour un petit stage… de surf justement. J’ai pu suivre mon « premier » cours de surf avec Marion et recueillir toutes ses astuces pour débuter en surf en toute sécurité. Je sais qu’avec l’été, vous allez être nombreux/ses à vouloir essayer, pour éviter la frustration voire les blessures, avec Olaïan nous avons réalisé plusieurs tutoriels afin de mieux vous initier à ce sport, à son univers et à son équipement 🙂

Aujourd’hui, on commence tout de suite par mes grosses gamelles à Hendaye… non je déconne… enfin il y en a quelques unes quand même car ça fait partie des premiers essaies, des premières vagues 😉 Dans la video ci-dessous, je retrouve Marion sur la plage pour suivre UN vrai premier cours de surf: on apprend les basiques (choisir sa planche, découvrir l’équipement, apprendre la bonne posture, s’échauffer…passer à l’eau, sentir l’océan, les vagues, et surfer !)

Bien entendu, la video est hyper parlante, notamment sur la posture, mais si vous n’êtes pas fan, je vous ai tout retranscrit ci-dessous les conseils de Marion, ma super entraineure et ambassadrice Olaian:

  1. Un bon équipement adapté pour bien débuter

C’est vrai que c’est beau les belles planches de certains surfeurs que l’on voit sur Instagram pourtant quand l’on débute, on ne va pas se diriger vers le même format mais plutôt sur une planche en mousse. Bien plus légère, moins dangereuse, il faudra aussi la choisir à la bonne taille (dans mon cas une 8

Note, la planche se compose de plusieurs parties qu’il faut connaître afin de bien se positionner dessus et suivre les indications de votre professeur:

  • L’avant est appelé nose, l’arrière tail (comme la fishtail)
  • Les côtés: les railles là où il ne faut surtout pas s’accrocher sinon la planche perd de sa stabilité
  • le leash: que l’on attache à la jambe arrière, qui nous relit à la planche afin d’éviter qu’on la perde
  • Les dérives: situées sous la planche… pour la direction 😉

Enfin, il est essentiel de ne pas oublier de « WAXER » sa planche afin de ne pas glisser lorsque vous serrez dessus !

2.Apprendre les bases de Surf depuis … la plage

Et oui, quand on débute, il est important de prendre un cours avec un professeur ET de ne pas brûler les étapes en se jetant directement dans les vagues de l’océan. Et la première étape est d’apprendre à bien se placer sur la planche:

  • En posture allongée: vos orteils doivent être au niveau de la tail de la planche. Si vous êtes trop en avant, la planche va piquer du nez, en arrière, tu vas être freiné, tu n’attraperas aucune vague, la planche va se cambrer. De même, mes jambes sont serrées, si elles sont écartées, je vais tanguer. Enfin, je suis gainée, j’engage mes abdominaux et mon dos.
  • Dans cette position, je vais ensuite ramer en gardant les doigts serrés et en rasant la planche.
  • Je regarde loin devant… mais aussi derrière pour voir l’arrivée des vagues (ou pas) et se préparer à en attraper une (ou pas)
  • Plus la vague se rapproche plus je change de rythme, j’accélère…
  • jusqu’à donner l’impulsion pour me redresser et me mettre debout sur la planche SANS attraper les railles de la planche.

Concernant la posture debout sur la planche, il s’agit de placer vos mains sous vos épaules, de donner une grande impulsion (comme un relevé de pompe) et positionner une jambe à l’arrière, une jambe à l’avant (il faudra déterminer auparavant votre jambe d’appui) et monter votre garde au niveau des bras: un bras tendu à l’avant et l’autre à l’arrière à 90 degrés. Vos pieds doivent être bien à plats et vos genoux sont fléchis mais en gardant le buste bien droit, en portant le regard LOIN devant.

Normalement, vous devriez arriver à vous lever… ou du moins à ne pas tomber avant ce « take-off » comme on dit.

3. Mais avant d’aller dans l’eau, il vous faut aussi étudier le spot et intégrer quelques notions de sécurité

Une fois que vous vous êtes entrainés au take-off depuis la plage, à enregistrer la bonne posture, il est essentiel d’étudier les vagues, le lieu, la plage, le spot où vous allez surfer, y compris accompagner d’un professeur car il y a des règles. En surf, on se blesse souvent à cause de la planche (leash ou dérives).

En rentrant dans l’eau ET en général, ne tenez jamais votre planche par le leash, notamment en vous l’emmêlant autour des doigts ou de la main, vous risquez de vous faire très mal si jamais une vague arrive et tire violemment dessus. Tenez toujours votre planche par l’arrière ou par la base du leash (la partie qui n’est pas en plastique).

En cas de chute, j’essaie de tomber à plat ventre. Si je vois quelqu’un me foncer dessus, je n’hurle pas, je n’attends pas qu’il ou elle arrive sur moi, je vais sous l’eau et je me protège la tête.

Avant d’aller surfer, j’étudie les vagues, où sont les surfers ? Là où ils sont c’est souvent là où il y a les vagues. Pour rentrer dans l’eau je ne vais donc pas SUR eux, je vais contourner le spot pour ne pas les gêner s’ils prenaient une vague. Je vais venir me placer au pic. Si les vagues sont trop grosses pour moi, je reste au bord pour attraper des mousses. N’oubliez pas que c’est toujours le SURFEUR qui est prioritaire par rapport à celui ou celle qui remonte vers le large. Il faut toujours éviter de gêner le surfeur sur la vague, c’est soit un débutant qui apprend, soit un surfeur qui arrive vite. Je dois vraiment bien contourner et respecter cette priorité.

Enfin, il y a quelques règles politesses implicites: quand j’arrive sur le spot, je salue tout le monde, je respecte les vagues et ne prends pas la bombe « la plus belle vague ». Je patiente et progressivement on me laissera des vagues. Si je prends la plus belle vague, forcément, les autres ne vont pas être cool avec moi. :S Le surf ça passe par cette mentalité de respect et de patience.

Petite note sur le vocabulaire:
Si de belles vagues arrivent, on parle d’une série, si au contraire, il n’y en a plus, c’est une « acalmie ». Elle permet de revenir au large, de récupérer 😉

APrès tous ces conseils, il est temps de s’échauffer un peu le corps, les articulations sur la plage, de revoir le take-off une derrière fois…et c’est l’heure de se jeter à l’eau. Au début, Marion m’a indiqué quand accélérer en ramant, quand était le bon moment de me lever une fois que j’avais pris assez de vitesse sur la vague. C’est beaucoup de patience entre attendre LA vague, ramer, accélérer, se lever…mal se lever chuter. Mais c’est tellement fun. À aucun moment, je me suis sentie mal à l’aise ou pas vraiment en sécurité. En surf, c’est essentiel d’apprendre à lire l’ocean, à voir cette fameuse série arriver, voir comment la vague va se casser, si elle est bien faite pour moi, pour mon niveau. Bien entendu, c’était sous le regard bienveillant de Marion. J’ai pris beaucoup de plaisir. Les vagues étaient certes « petites » mais suffisantes pour mon niveau, pour me lever plusieurs fois, toute seule attraper mes « mousses » et m’élancer. C’était une expérience magique. Le surf est vraiment un sport à part, qui a ses codes avec le nature, avec la planche mais il est accessible à tous. Osez cet été, prenez un cours et je suis sûre que vous allez adorer !

J’espère que cette première video et ce premier article vous ont plu, vous ont donné envie d’aller surfer cet été. Je vous donne rendez-vous très vite pour la  suite des tutoriels surfs 😉

@ très vite !

Video par Lucie Francini
Photos par Greg Moyano

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

4 commentaires

  • Repondre irwnrml 24 juillet 2019 à 10 h 51 min

    Le surf c’est magique. Pendant des années, j’ai eu envie d’essayer. Puis mes enfants ont commencé à faire des stages, je les regardais depuis la plage, ça me démangeait d’y aller, j’adore la mer, les vagues… Et il y a 3 ans, mon père m’a inscrite pour me faire une surprise et j’ai adoré, depuis je fais tous les étés 2 stages d’une semaine. Quand on surfe, on se vide complètement la tête. Il faut être patient et comme dit mon prof de surf, la rame c’est le plus important et c’est ce qu’on fait le plus. J’ai parfois l’impression de faire du fractionné quand je surfe! L’été dernier j’ai testé le longboard, gros coup de coeur, sinon je surfe avec une 8 poouces, ça passe sur les petites et les plus grosses vagues. Mon fils a son surf, une fish 6,4pouces, je pense que cet été je vais l’essayer. Là je suis impatiente de rentrer chez moi pour profiter de la famille, de la plage et du surf!

  • Repondre Justine 25 juillet 2019 à 10 h 53 min

    J’ai aussi pris des cours de surf en juin au Portugal c’était génial ! J’ai adoré … hâte de recommencer.
    Ma seconde leçon s’est déroulée le soir avec le coucher du soleil c’était magique, spirituel 😀

  • Repondre Eleonore 28 juillet 2019 à 18 h 08 min

    Bonjour,
    Article vraiment très interessant !!
    Est-ce qu’il y’aurait une école de surf à Hendaye que tu recommanderais?
    Merci beaucoup,
    Eléonore

    • Repondre Anne 1 août 2019 à 11 h 23 min

      Celle de Marion dans la video est top 😉 !