Mes 5 Podcasts Favoris autour du Féminisme, des Féminités et Masculinités

17 février 2019 - Lifestyle - 8 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Cela faisait quelques temps que j’avais envie de vous partager mes podcasts favoris sur des sujets qui m’intéressent grandement: le féminisme, la femme, la féminité mais aussi son pendant: l’homme, les masculinités, le mouvement du « masculinisme »… Alors je sais que mon approche est un peu binaire (homme/femme), l’objectif est simplement devous présenter « grossièrement » les thèmes qu’ont en commun ces podcasts, mais les problématiques développées sont bien plus complexes, de fait hyper passionnantes.

Comme pour les livres audio, j’écoute ces podcasts principalement quand je cours ou quand j’effectue des tâches me permettant de me concentrer aussi sur le contenu (ménage, tri de photos, compta, email…). Contrairement aux livres audios, nul besoin d’un abonnement payant, vous vous abonnez tout simplement à leur flux et recevez, en fonction de l’application utilisée, une petite notification lorsqu’un nouvel épisode est posté (souvent chaque semaine). Personnellement, j’utilise l’application « podcasts » sur mon Iphone (plus simple c’est impossible), mais vous pouvez utiliser: Soundclound, Spotify….

Personnellement, j’aime quand les podcasts durent entre 30 et 45min, en-dessous j’ai l’impression que l’échange du thème n’a pas été complètement approfondi. Au-delà d’une heure par contre, j’ai dû mal à rester hyper concentrée. En tous les cas, je trouve ce format d’écoute captivant. Moi qui ai du mal à me plonger dans les livres actuellement (c’est une de mes résolutions), cela me permet de quand même développer mes connaissances et mon propre opinion sur les axes avancés.

J’avais envie de vous présenter ces podcasts en video, mais comme toujours, la version article est juste après:

Voici mes 5 podcasts favoris autour des thèmes du féminisme, de la femme, de l’homme, de la masculinité:

1. Les couilles sur la Table

Une courte présentation:  « Un podcast destiné aux femmes, aux hommes qui se posent des questions sur eux-mêmes. Une émission animée par Victoire Tuaillon, un jeudi sur deux » 

Bande-annonce:

Mon retour: 

Bon déjà, j’apprécie énormément la voix de Victoire Tuaillon (oui c’est important quand on suit un podcast) et surtout l’angle qu’elle utilise pour aborder chaque thématique. Celle-ci sont souvent fondées sur une problématique avant d’être raccrochées à l’actualité (par exemple les Gilets Jaunes)

J’aime que la plupart des intervenants soient des hommes afin de lever un peu le préjugé de la féministe « dictatrice », qu’à chaque épisode, certaines « rubriques/questions » soient présentes (conseil sur une lecture par exemple) et surtout j’aime être poussée dans ma propre réflexion sur le sujet sans que l’autrice m’impose son avis. Les études sont présentées, la thématique, son cadre sont posées, voici ce que nous avons étudié… et toi qu’en penses-tu ?

Ce podcast met en lumière à quel point notre société est androcentrée et que, quelque soit notre genre, nous pensons d’un point de vue masculin. À ce titre, j’ai particulièrement apprécié le podcast sur « Les Villes Viriles » montrant que l’urbanisme était conçu par des hommes et pour les hommes… sans vraiment en avoir conscience.

Ainsi, il nous force à réfléchir, homme comme femme, à notre vision actuelle sur différentes thématiques (le sport, la ville, le porno, les manifestations, la galanterie, la sexualité « occidentale » et j’en passe). J’adore l’écouter car au fil des échanges, je n’arrête pas de prendre conscience de la situation qui m’entoure. On ne peut pas d’ailleurs ressortir d’un podcast des « Couilles sur la Table » sans être révolté.e, sans avoir envie de changer le contexte actuel. Je réalise à quel point le chemin pour une égalité homme/femme (ou des Humains en général) est encore loin et surtout à quel point nous vivons encore dans une société profondément sexiste. Ce podcast les déconstruit au fil des interviews, on interroge notre regard, ce regard qui n’est pas neutre mais profondément « masculin » depuis des siècles.

Pour celles et ceux qui adorent les sciences sociales, le « gender studies », vous adorerez ce podcast. Promis, il n’est pas trop « intellectuel »n au contraire, il est hyper accessible contrairement parfois à certains ouvrages sur les mêmes questions. On rit, on réfléchit simplement. Enfin, je vous conseille vivement après chaque épisode d’aller sur le site Internet pour retrouver les ouvrages recommandés, quelques citations etc.

Mes 2 épisodes favoris parmi les plus récents:

Retrouvez Les Couilles sur La Table en écoute par-ici >>

Note: bah oui, si c’était moi, je vous aurais fait une LONGUE liste des épisodes que j’apprécie mais j’ai préféré m’arrêter à 2 et de préférence parmi les derniers.

2. La Poudre

Une courte présentation: Lauren Bastide reçoit dans une chambre d’hôtel une femme inspirante, artiste, activiste, politique pour une conversation intime et profonde.

Bande-Annonce:

Mon retour:

D’ordinaire je n’aime pas trop les portraits (du genre celui de Garance Doré m’a saoulé, je n’ai pas vu l’intérêt à part celui de deux copines parisiennes qui se retrouvent pour papoter) mais finalement chaque invité ou chaque ouvrage de ses invités portent à se questionner, à débat sur les situations décrites ou l’autrice elle-même. C’est une rencontre à chaque fois, parfois décevante, parfois hyper intéressante car on n’aurait certainement pas pu la faire soi-même.

Et à chaque émission, pose ces deux questions: « Qu’est-ce qu’évoque pour vous La Poudre ? »  » Avez-vous une chambre à Soi ?  » (référence à l’ouvrage féministe >> de Virginia Wolf >>)

Voici mes réponses :

  1. La poudre m’évoque des explosifs lol.
  2. J’aime imaginer que oui, mais je réalise souvent qu’avec mon métier, les réseaux sociaux, je ne sais plus trop si j’ai vraiment un espace où je ne suis que Anne, où je n’ai pas d’obligation dans le paraître. Peut-être quand justement je fais du yoga seule, dans ma pièce ;).

Bon par contre, est-ce que je peux dire que je n’aime pas du tout leur musique d’intro ? Enfin au début ça passait, mais j’ai dû me lasser lol !! En tous les cas, je suis tellement heureuse à la sortie de chaque épisode de « rencontrer » une nouvelle femme, un nouveau portrait qui peut m’inspirer, faire changer mes convictions sur des thèmes ou m’ouvrir d’autres réflexions 😉

Mes 2 épisodes favoris parmi les plus récents :

  • Niviaq Korneliussen.
  • Emma.

Abonnez-vous à La Poudre par-ici >> 

3.Un podcast à Soi

Une courte présentation: Chaque mercredi, Charlotte bienaimé mêle documentaires et entretiens, récits intimes et paroles d’expert.e.s, textes inspirants et réflexions personnelles, pour évoquer les questions de société liées à l’égalité entre les femmes et les hommes: travail, éducation, santé, écologie, sport, parentalités, sexualités, violences, discriminations…

Mon retour:

Gros coup de cœur pour celui-ci qui a quelques différences sur le format. J’adore la multiplicité des intervenants mais autour d’un thème commun, ce qui permet des visions plurielles condensées en une seule écoute. C’est un podcast aux épisodes assez longs finalement (enfin ce qu’il faut): 1h en moyenne. J’aime qu’il soit de temps en temps interrompu par des citations (tout comme quoi de meuf un peu plus loin). Alors je me répète, les épisodes sont longs (1h), soit on aime, soit on peut vite perdre le fil… ce qui m’arrive parfois quand le sujet me touche un peu moins. Cela étant dit, puisque différentes personnes interviennent on peut toujours recentrer son attention. Les thèmes traités se raccrochent de temps en temps de l’actualité (celui sur la vieillesse notamment), ce qui permet une analyse approfondie, vraiment en retrait et ça fait du bien 😉

Le titre du podcast est inspiré de livre de Virginia Wolf 😉 >>

Mes 2 épisodes favoris parmi les plus récents :

Abonnez-vous à Un Podcast à soi par-ici >>

4. Sois gentille, dis merci, fais un bisou

Une courte présentation:

Sois gentille, dis merci, fais un bisou est le portrait, par elles-mêmes, de femmes ordinaires aux destins extraordinaires : juste parce qu’elles ont décidé de faire ce qu’elles voulaient. Parce qu’on arrive à rien, dans la vie, en étant juste une gentille fille qui dit merci et qui fait des bisous sur demande. C’est pas parce qu’on a été éduquées à être des petites filles sages qu’on est condamnées à rester des images.

La Bande-Annonce:

Mon retour:

Ce n’est pas le podcast que j’écoute à chaque sortie, ça dépend des portraits, certains m’intéressent particulièrement, d’autres bon… Le fait que ce soient des femmes avec des itinéraires pro/perso assez uniques rend ce podcast passionnant en fonction forcément de vos intérêts ;). Après c’est l’occasion de découvrir des destins différents !

Par contre, j’ai vraiment eu du mal avec le portrait de Lily-Rose Depp qui est, pour moi, l’archétype de « je suis là surtout parce que je suis la fille de ». Attention, il n’y pas de jalousie, c’est génial de faire tout ce qu’elle fait, mais dans le cadre du podcast qui met en avant beaucoup de « self-made women » qui ont vécu de nombreuses barrières à l’entrée dans leur métier… Voilà, j’ai été un peu mitigée pour cet épisode… qui je sais, visait à montrer que ce n’est pas que « la fille de », qu’elle a du talent, mais je crois qu’il y a de nombreuses autres personnalités à mettre en avant.

Autre remarque: beaucoup de femmes blanches sont invitées donc côté multi ethniques, on compte ces invitées sur les doigts d’une main (Audrey Pulvar, Yseult… 3 en 2018). J’espère ne pas être maladroite avec ma remarque, mais avec quoi de meuf le podcast que je vous présente juste après, TOUTES les femmes (religion, ethnie) sont représentées.

Globalement, je trouve ce podcast hyper inspirant pour suivre des destins de femmes qui s’accrochent à ce qu’elles souhaitent réaliser malgré les nombreux obstacles qu’elles décrivent 😉 !

Mes 2 épisodes favoris parmi les plus récents :

À retrouver en écoute par-ici >>

5.  Quoi de Meuf ?

Une petite présentation:

Une conversation générationnelle et inter-sectionnelle sur la pop culture. Aux commandes : Clémentine Gallot co-créatrice de la newsletter du même nom. A ses côtés, vous retrouverez tour à tour : Kiyémis, blogueuse et poétesse afroféministe, Julie Hamaïde, rédactrice en chef de Koï, le magazine des cultures asiatiques, Anne-Laure Pineau, journaliste spécialiste des questions LGBT et Pauline Verduzier, journaliste obsédée par les sexualités. Une discussion déjantée et sans tabou, où l’on prendra Beyoncé très au sérieux.

Bande-annonce:

Mon retour:

Quoi de meuf est un podcast un peu plus léger, « jeune’s je dirais », plus « direct » mais qui aborde des thématiques similaires mais avec des angles plus variés du fait des intervenantes/animatrices/journalistes qui discutent et échangent. C’est plus jeune, moins intellectuel que les 3 premiers, ça me plaît tout autant. Les sujets sont plus terre-à-terre, avec une approche multi-ethnique qui est un peu moins présente dans les autres (je fais exception de celui sur la contraception). Je suis fan car je m’y reconnais plus sur mon quotidien (le sport, le dating avec les copines célibs, le voile…)

On rentre vraiment dans le sexisme ordinaire, les problématiques quotidiennes du féminisme proche de chez nous, de nous et j’adore ça 🙂 ! J’ai découvert le podcast AVANT la newsletter, maintenant je suis abonnée aux deux, et je vous les recommande vivement.

Mes 2 épisodes favoris:

Abonnez-vous au podcast par-ici >> 

J’espère que cet article vous aura plu 🙂 ! C’est drôle comme les podcasts sont « à la mode » alors que le format est finalement plutôt ancien. J’en écoute de plus de plus, j’adore toujours autant en découvrir, dévorer les épisodes puis suivre les nouveaux. J’aimerais vous proposer plus souvent mes découvertes et favoris podcasts, émission TV, lectures un peu en vrac. Je vous ferai donc d’autres petits articles/vidéos similaires que ce soit sur le féminisme ou d’autres sujets.

D’ailleurs, je suis curieuse de savoir si vous écoutez des podcasts et si vous avez des recommandations sur le féminisme ? Peut-être des podcasts anglais ? Je suis preneuse ! 😉

@ très vite et bonne écoute

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

8 commentaires

  • Repondre Irène 17 février 2019 à 18 h 20 min

    Merci pour cette sélection ! J’ai eu du mal à me mettre aux podcasts mais ça y est je commence à me motiver. J’ai commencé par Les couilles sur la table et comme toi j’ai particulièrement aimé l’intervention de Dupuis Déri sur la rhétorique masculiniste, j’ai hâte de lire son livre d’ailleurs.

  • Repondre Irène 17 février 2019 à 21 h 03 min

    J’ai mis un moment à me mettre aux podcats, c’est pas un format très intuitif pour moi initialement, mais finalement j’ai suivi l’entrain collectif (timidement) en commençant par Les couilles sur la table, que j’aime beaucoup ! Merci pour cette sélection dans laquelle je vais certainement piocher 🙂

  • Repondre Agathe 20 février 2019 à 15 h 14 min

    Merci pour cette sélection, elle fait plaisir d’autant que j’adore écouter des podcast le soir en rentrant du boulot.
    En échange je n’ai pas grand chose à te proposer, si ce n’est :
    – Sur France culture, LSD (La série documentaire) qui a fait une série de 4 épisodes d’1h sur « est-ce ainsi que les hommes se vivent » (https://www.franceculture.fr/emissions/lsd-la-serie-documentaire/masculins-est-ce-ainsi-que-les-hommes-se-vivent-14-interroger-le-genre-cest-quoi-un-garcon).
    – Sur France Inter, cet été j’avais adoré écouter « les féministes ont-elles un plan secret pour conquérir l’univers ? » (https://www.franceinter.fr/emissions/une-bonne-tasse-d-ete/une-bonne-tasse-d-ete-02-juillet-2018) et « le corps de la femme est-il libéré ? » (https://www.franceinter.fr/emissions/une-bonne-tasse-d-ete/une-bonne-tasse-d-ete-10-aout-2018)

  • Repondre Caroline 23 février 2019 à 12 h 51 min

    J’écoute déjà tous ces podcasts, mais c’est intéressant d’avoir ton retour dessus 🙂
    En anglais, je te recommande « Stuff mom never told you », c’est une conversation avec deux ou plusieurs interlocutrices sur différents sujets féministes. Il y a pleeein d’épisodes disponibles, donc tu peux piocher en fonction de tes intérêts. On apprend pas mal de choses en général et c’est agréable à écouter.

  • Repondre Alexandra 23 février 2019 à 19 h 53 min

    Coucou Anne,
    Vraiment très sympa ton article, d’ailleurs pour répondre à la question sur la poudre: moi ça me fait penser comme toi au côté explosif et en même temps à la douceur, au maquillage… Pour moi ce titre a un petit message genre « les nanas ne sont pas que des sois belle et tais toi, elles sont surprenantes et fortes »

    bonne soirée
    Des bises

  • Repondre Didi 25 février 2019 à 21 h 42 min

    J’ecoute Des podcasts depuis très longtemps. Je ne cherche pas le thème en particulier et le féminisme me touche peu car souvent mal expliqué. Je te propose LSD sur France Culture et notamment la série sur les sorcières qui parle des femmes (avril 2018) https://itunes.apple.com/fr/podcast/lsd-la-s%C3%A9rie-documentaire/id390167127?mt=2&i=1000409008883

  • Repondre Pauline 22 mai 2019 à 8 h 19 min

    Merci pour ces idées j’aime aussi courir en écoutant des podcasts ! Moi je suis fan de yesss (podcasts féministes avec des témoignages de filles qui ont su répondre au machisme, ça file la pêche j’adore !)

    • Repondre Anne 22 mai 2019 à 12 h 35 min

      Merci Pauline, tu es sûre du nom car je ne le retrouve pas ?