Follow your Fire #850

18 février 2019 - Looks 2019 - 15 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien ET que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Je suis vraiment contente que l’article d’hier vous ait plu. Le féminisme pour moi n’est pas qu’un sujet comme ça à aborder, mais vraiment un engagement politique dans lequel je me reconnais et souhaite évoluer… d’autant plus actuellement avec l’affaire de la Ligue du Lol dont je souhaite vous parler aujourd’hui.

Si vous n’en avez pas entendu parler ou si vous n’êtes pas sûr de comprendre tous les tenants et aboutissants, je vous invite à lire cette synthèse sur Le Monde >>. En 2017, j’avais publié cet article pour vous parler du sexisme que je subissais en tant que blogueuse « sport » >> Or, même si je n’ai pas subi la Ligue du Lol, depuis que j’ai rejoint la blogosphère, Twitter en 2009, j’ai moi aussi subi différents harcèlements. Je voulais partager mon expérience en marge de cette affaire car je suis certaine que nous sommes nombreuses à toujours subir sous une certaine forme ce type d’harcèlement.

Entre 2010 et 2013, juste parce que j’étais blogueuse, j’ai été moquée sur un blog, le fameux « fashionfautpas » transformé ensuite au forum où des femmes, certainement des hommes, crachaient littéralement sur (je parle pour moi mais ces conversations touchaient TOUTES les blogueuses) une photo, un look, un contenu… Peu importe, tout était prétexte à la moquerie. Ne venez pas trop me parler d’auto-dérision ou de parodie car c’était uniquement de la moquerie GRATUITE sous couvert d’anonymat. Chaque article, chaque tweet étant l’occasion de critiquer, d’insulter, de photomonter, d’affabuler sur a vie privée, tout et ce de manière groupée (surtout sur le forum après).

Je me souviens à quel point ça me rendait malade, à en vomir, quand je voyais que mon blog avait été cité, que je recevais des centaines de visites puis des commentaires de ces anonymes qui venaient s’insulter, se moquer de moi, envoyés par ce fameux bebert puis ce forum. Je me souviens lorsque je vivais aux Etats-Unis et que ce forum existait, j’avais peur de me réveiller et de voir encore des visites ou des tweets de personnes qui m’attaquaient sous prétexte… enfin non, sans aucun prétexte.

J’arrivais à prendre du recul, je me disais que « ce n’est pas la vraie vie, c’est virtuel, ils ne m’attaquent pas moi Anne mais mon blog, mes créations… ils doivent avoir une vie bien misérable, doiventêtre jaloux ». Mais c’est faux, le cyber-harcèlement vous touche VOUS, le virtuel n’est qu’un concept qui permet aux gens qui harcèlent de se cacher !

Fort heureusement, vous allez me dire, j’ai évolué, j’ai commencé à faire du sport, à m’éloigner un peu du côté mode/beauté. Ce forum, ce blog ont périclité… Mais le saviez-vous ? Le sport est un milieu qui exacerbe une masculinité malsaine. Ce monde n’est pas meilleur, j’ai même subi ENCORE plus d’attaques sur mon physique, mes fesses, mes photos, mes performances… par des anonymes, des hommes, des femmes, des journalistes (Coucou Jogging International !), des pages Facebook, des comptes Instagram.

Oh oui, la critique est constructive, oh oui c’est bien de savoir rire de soi-même, mais il y a des limites. Celles-ci ne sont pas floues, elles sont très claires et je suis heureuse que ces affaires autour du cyber-harcèlement sortent car j’espère sincèrement qu’elles nous feront réfléchir tous et toutes sur nos rapports aux autres et à quel point notre comportement en ligne peut affecter profondément l’autre personne derrière son écran. Un écran n’est pas un bouclier ! Bien au contraire, Internet amplifie ces comportements tout en faisant penser à ces gens qu’elles sont protégés par l’anonymat.

J’ai appris à me protéger, j’ai appris à fermer Twitter, Facebook, Instagram… à bloquer sans remord ces gens, à serrer les dents… mais j’aurais voulu ne jamais avoir à le faire …

Chemisier – Stradivarius
Jeans – Find
Baskets – Veja
Manteau – H&M
Sac – Sezane

Une tenue enfin un peu plus légère, moins d’épaisseur = le printemps arrive. Je dois dire que nous avons eu beaucoup de chance à Montpellier en terme de météo, mais attention, l’an dernier, nous avions un mois de février superbe puis finalement en mars, il avait énormément neigé !

Alors, je ne m’excite pas trop (juste un peu quand je vois quelques arbres se couvrir déjà de fleurs), les manteaux, les bottines sont toujours à disposition mais les baskets, les ballerines, les manteaux plus légers (et fun!) pointent aussi leur bout du nez. J’ai tellement hâte que le printemps et l’été arrivent, j’ai l’impression que ça fait une éternité que j’enchaîne les weekends sieste au chaud… Bref ! On ne va pas se plaindre.

Comme depuis deux semaines, je suis heureuse de vous partager les photos de Manon de ce look. Pour rappel, elle réalise de superbes photos, couple, mariage, naissance. Pensez à la suivre sur Facebook >> ou Instagram >> si vous cherchez une photographe sur Montpellier 😉

Prêtes pour le printemps et les vestes plus légères ?

Bonne semaine à tous !

N’oubliez pas, chaque semaine, vous pouvez me retrouver dans votre boite e-mail pour faire le plein d’inspiration 😉

Rejoignez la newsletter

* indicates required




Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

15 commentaires

  • Repondre Manon 18 février 2019 à 19 h 38 min

    Ce que tu fais est génial Anne !! N’arrete Jamais de te le dire ! Tu es un « modèle » pour beaucoup de monde que ce soit sportivement, humainement, ou encore dans la positive attitude (j’en passe sûrement).
    Je trouve cela triste d’avoir à faire à ce genre de personnes qui n’ont rien d’autres à foutre de leur minable vie que de vouloir détruire celle des autres Ton ingnorance sera ta force

  • Repondre Sam 18 février 2019 à 20 h 53 min

    Courage Anne, nous tes fans on adore c’est pour ça qu’on est là. Ces gens là sont juste méchants, aucune excuse. J ai créé une page Facebook pour récolter des fonds pour faire opérer ma fille aux états unis d’une malformation, si tu savais tout ce que j’ai reçu comme méchanceté et quand ça touche ton enfant il est difficile de prendre du recul, il faut essayer de te concentrer sur les messages positifs que tu reçois et je suis persuadée que tu en as plein plein plein.
    Continue comme ça on est derrière toi anne

  • Repondre Elisa 18 février 2019 à 21 h 10 min

    Je suis désolée que tu aies subi cela, cela doit être très pénible et démotivant. J’ai remarqué que sur les réseaux sociaux les gens sous couvert d’anonymat se permettent de dire des choses qu’ils n’auraient jamais dit en face à la personne.

  • Repondre Kerroux 18 février 2019 à 22 h 23 min

    Parfois je perds foi en l’homme quand je vois le comportement de certain, parfois ça me démotive de bien me comporter (socialement et écologiquement) mais je me dis qu’il y a des gens bien aussi et que c’est grâce à ces personnes la que je garde le sourire, que je dis merci et que je continue mon petit bout de chemin ecolo. Bref continues toi aussi car il y a énormément d’hommes et de femmes qui te suivent et qui aiment ce que tu fais ;).

    Je sais pas si ce que je raconte fais sens

  • Repondre Anne-Laure 18 février 2019 à 23 h 36 min

    Les gens sont jaloux. Soit ils ne se rendent pas compte du mal qu’ils peuvent faire à travers les réseaux (ce qui est très bête) ou soit ils sont tout simplement méchants (et lâches de surcroît).
    Anne-Laure (bonjour darling), Christelle (le canard ivre) et toi, êtes des modèles de femmes pour moi. Je suis légèrement plus jeunes que vous (j’ai 24 ans) et vous êtes depuis quelques années maintenant mes modèles de femmes. Indépendantes, sportives, positives. Je n’ose pas imaginer la souffrance que vous devez ressentir à certains moments avec tous les commentaires malveillants que vous devez recevoir mais continuez les filles à rester comme vous êtes ! Car votre plus belle force est la liberté et l’indépendance…

  • Repondre Clem 19 février 2019 à 8 h 08 min

    Wow je savais même pas qu’un compte et forum existait ! Les gens on vraiment du temps a perdre c’est fou… En plus je ne vois vraiment pas ce qui peut être moqué chez toi ou ton blog… (chez personne d’autre non plus d’ailleurs)
    Heureusement que tu as continué malgré tout 🙂

  • Repondre Caro Duhduh 20 février 2019 à 15 h 15 min

    Ouf, avec l’affaire de la « Ligue du LOL », les choses sont en train de changer : le cyber-harcèlement n’est plus « tendance ». Et crois-moi, pour bon nombre de cyber-harceleurs accros aux RS, qui ne vivent que par et pour ces nouveaux médias, avec un conformisme social poussé à son paroxysme, ne plus être « tendance » est leur pire crainte ! Bon, le cyber-harcèlement ne va pas cesser pour autant, mais l’image de cette pratique est indéniablement bien ternie et les dépôts de plainte seront certainement mieux pris en compte.

    A mon boulot, les personnes les plus accros aux RS et aux commérages sur ces médias sont des jeunes femmes professionnellement peu performantes, mal dans leur peau et absolument toutes… en surpoids. Attention, que l’on ne me taxe pas immédiatement de « grossophobe », mais c’est une réalité : l’excès d’intérêt pour la vie des autres et la critique facile à leur encontre est souvent synonyme de mésestime de soi, accrue par un manque de « prise en main » personnelle.

    Ceci dit, à côté de ces « jalouses », il y a bien sûr aussi, et surtout, toutes celles qui ont été marquées par ton incroyable métamorphose sur ces dix dernières années (métamorphose bien mesurable grâce à ces RS, en l’occurrence ton blog – Anne sans épaules et un peu voûtée, c’est par ici : http://www.annedubndidu.com/2009/11/ et qui ont compris que même en partant de zéro, l’épanouissement sportif était à la portée de toutes. Et c’est bien là l’essentiel !

  • Repondre Nikita Plume 20 février 2019 à 15 h 16 min

    Merci Anne pour avoir partagé à nouveau ce post très pertinent que j’avais raté. Je ne cours pas depuis longtemps (un an seulement), mais moi aussi, je m’y suis mise grâce à toi et ton livre « La magie du running ». Je te suis de près sur Instagram. Je trouve ton contenu très inspirant et ce post en particulier très courageux. J’ai acheté en janvier la revue jogging international augmentée du guide des courses de l’année, et j’ai immédiatement constaté que sur deux revues (soit 4 couvertures), il n’y avait que des hommes. Je les ai postées en story et j’ai identifié jogging international. Je ne suis pas une grande spécialiste mais clairement leur sexisme saute aux yeux et moi aussi je les boycotterai à l’avenir ^^
    Ma mère a bcp couru pendant dix ans et s’est déjà reçue des œufs un jour. Je passe les nombreux coups de klaxon et autres insultes ou tentatives d’intimidation prédatrice… c’etait il y a une vaingtiane d’annees mais tout n’a pas changé.
    Je regrette une chose c’est qu’au moins les femmes ne soient pas toutes unies. Ce serait déjà bien mais loin s’en faut.
    Enfin … même si ce qu’on fait ne semble être qu’une goute dans l’ocean il faut continuer à dénoncer, et à persister dans le sport, à force de remplir l’espace public, nous finiront par faire partie du paysage. Merci encore pour cet article et pour ton courage.

  • Repondre Marilou 20 février 2019 à 15 h 16 min

    Bonjour Anne,
    Ton article fera polémique et je te le souhaite car il n’en sera que plus lu ! Et j’espère par d’autres que ceux ou celles qui aime te lire car ça allumera peut être quelques ampoules éteintes chez certain(e)s. Un matin en course à pied au bord de la Garonne vers 7h en été un cycliste passe à ma gauche, se rendant certainement au travail, m’a collé une main aux fesses. J’étais tellement mal que ma première réaction fut la honte et la remise en question : qu’avais je fait pour mériter ça ? Est ce de ma faute ? Je me suis même demandé si j’oserais en parler autour de moi de peur qu’on me dise que c’est ma faute, que je prends un risque en allant courir seule en short le matin en été. Ton article touche TOUTES les sportives, heureusement ce n’est pas tous les jours bien sur ! Mais 1 fois c’est déjà trop. Ce cycliste j’aimerais bien savoir s’il aurait aimé découvrir que quelqu’un avait fait cela à sa sœur ou à sa mère. Je ne me considère pas féministe mais je m’applique chaque jour à ne jamais faire aux autres ce que je ne souhaiterais pas qu’un autre me fasse et cela suffit à maintenir un respect envers les autres. Néanmoins si le féminisme c’est l’anti machisme alors j’en suis malgré tout ! Merci pour ton courage car tu exposes aux balles pour toutes les femmes et les sportives.

  • Repondre Sophie 20 février 2019 à 15 h 17 min

    C’est toujours plus facile de critiquer derrière un écran! Ces personnes doivent avoir une vie vraiment ennuyante pour passer leur temps à écrire des méchancetés comme ça !
    J’ai découvert ton blog y a pas longtemps et je prends beaucoup de plaisir à te lire. Tes articles m’ont beaucoup aidés dans mes choix d’équipements pour le triathlon. Ils me motivent pour aller m’entraîner tout comme te suivre sur strava. Je n’aurais jamais le courage d’écrire un blog et de m’exposer comme tu le fais par peur des critiques. Le regard et l’avis des autres a beaucoup (trop) d’importance pour moi. Continue comme ça. C’est un plaisir de te lire.

  • Repondre Julie 20 février 2019 à 15 h 17 min

    Alors, le sujet me parle… je suis médecin et j’ai découvert un « mauvais commentaire Google » que je trouve particulièrement injuste, au sujet d’erreurs dont je ne suis pas du tout responsable. Eh bien même si je n’ai pas fait de faute, j’ai mis plusieurs semaines à remonter la pente et me posais des questions sur ma pratique à chaque consultation (et du coup j’etais sûrement plus à risque de faire des erreurs!). Au secours…

  • Repondre Sarah 20 février 2019 à 15 h 18 min

    Vraiment désolée que tu te prennes toute cette bêtise et cette méchanceté de plein fouet. Ce que tu fais est super, c’est frais et bien écrit et inspirant. Continue sur ta voie et j’espère que ces gens s’étoufferont dans leur amertume et leur jalousie! Ma mère disait toujours: la meilleure façon d’emmerder ses ennemis, c’est en étant heureux.
    Belle journée à toi

  • Repondre Danielle 23 février 2019 à 19 h 27 min

    Bonsoir!
    Ben moi je consultais ce blog moqueur. Parfois c’était amusant. Souvent c’était gratuitement méchant. Il a cessé. Je n’ai pas suivi sur le forum.
    Je continue de lire (et apprécier) le contenu de certains blogs, dont celui-ci, découverts donc par le biais inattendu de l’abominable « Bebert ».
    J’ai suivi avec ferveur les tribulations d’Anne l’étudiante voyageuse, les articles originaux (la séance de tir – inédit comme sujet quand même sur ce « genre » de blog), les débuts dans le sport. Je lis avidement les compte-rendus de course, je me régale des détails et commentaires dans le texte. Je ne pratique pas la course à pied en vrai, ni le yoga, ni les autres activités citées ici mais suivre tout ça me servirait presque de séance sportive.
    Et surtout, je trouve bien courtois de retranscrire le texte dit dans les vidéos, assez rare je pense.
    Et j’ai progressé en tolérance car je passe outre les fautes d’orthographe qui traîneraient encore par-ci par-là ().
    Bref, bonne continuation et tout de bon!

  • Repondre Clara 26 février 2019 à 15 h 27 min

    Bravo pour ton témoignage Anne! Je pense qu’il est primordial de parler de ces genre de choses pour qu’enfin cela cesse (oui je suis utopiste!)
    Ton histoire fait écho au dernier épisode du podcast féministe YESSS (il me semble qu’il n’était pas dans la liste des podcast que tu écoutes sur le sujet?) consacré au sexisme sur internet. En voici le lien: http://yessspodcast.fr/ Elles cherchent d’ailleurs des témoignages pour leur prochain épisode « le sexisme dans le sport ».. je pense que cela pourra t’intéresser!
    Belle continuation à toi,
    Clara

  • Repondre Sophie 26 février 2019 à 15 h 36 min

    Merci pour ce témoignage, j’ai envie de dire dire malheureusement « un parmi tant d’autres » mais ce qui ne doit pas minimiser que ce tu as vécu / vis (sûrement) encore. Je trouve ça dommage que ce genre de personnes décrédibilise ton travail mais sache que tu apportes aussi beaucoup à d’autres personnes qui j’en suis sûre son bien plus nombreuses !