Come Together #704

Hi,

bonobo nouvelle collection

Lorsque j’étais petite, je me projetais souvent et par étape dans ce qu’il fallait que j’accomplisse absolument dans la vie. Mais étrangement, il y avait un trou béant entre passer son bac ET réussir ma vie. Qu’est-ce que c’est réussir sa vie ? Je crois que nous avons tous des critères différents de réussites ou d’objectifs.

Mais quand j’étais enfant, ils étaient assez…”originaux”. Je voulais une belle maison, un chien, un cheval. Je voulais avoir un beau bureau, avec des gens assis de l’autre côté. J’avais même un jour tenté de réaménager ma chambre pour glisser une chaise derrière mon bureau d’ado. En vain. Ça ne faisait pas très PDG avec le papier-peint rose et les barbies.

A présent, j’atteints et passe les premiers rites de passage, les fameux, soi-disant très importants d’une vie “réussie” : un BAC, des études, un joli appartement, un copain., un job.. Je me demande ce que cela signifie ces objectifs car maintenant que je suis “dedans” même si j’avoue avoir des envies de chien, de jolie maison, je trouve ma vie bien plus réussie lorsqu’elle me donne de belles leçons ou me permet de partir en voyages et/ou de vivre des expériences uniques. Je ne perçois plus ces objectifs.

J’ai récemment lu un roman dans lequel un personnage reconnaissait que sa vie était terminée à 25 ans… 25 ans ! Je me dis que bientôt j’en aurais déjà vécu 1/4 et que mes belles années ne sont pas dans le dernier quart. Ce n’est pas, peut-être, en m’imposant des objectifs de réussites que ma vie sera plus belle et plus épanouie. Bien que j’avoue qu’un chien… Bref. J’ai renoncé au job parfait tel que je le pensais : un beau bureau, des responsabilités et surtout des voyages car “je m’imaginais pas resté enfermée derrière un bureau toute la journée”.

Je ne renonce pas à ces visions, elles peuvent être comme un aiguillon au cas où on se perd un peu, mais je me dis qu’elles sont parfois trop encombrantes, trop difficiles à immédiatement réaliser. D’ailleurs, nous les femmes, nous le voyons bien dans les yeux de nos mamans (et de toute la société) emplis de “J’ai hâte d’être grand-mère ! Quand est-ce qu’elle s’y met ” mon dieu jamais je veux juste avoir ma licence 3 

Nous les femmes, notre vie est ratée si on ne fait pas d’enfants . Attention je ne dis pas que c’est mon avis, mais je crois que cet objectif s’inscrit automatiquement dans notre liste, sans que nous le voulions vraiment (je me doute que vous ne voulez pas tous un cheval comme moi!)

Je crois qu’à présent, ces objectifs m’effraient plus qu’autre chose car je n’ai pas dans de proches intentions de les réaliser. Je préfère encore profiter naïvement. Ce n’est pas comme le sport, pas besoin de motivation pour suivre le cours d’une vie non 😉 ?

bonobo nouvelle collectionbonobo nouvelle collectionbonobo nouvelle collection
Total look Bonobo: Salopette, T-shirt et Gilet
Bottines – Tamaris via Sarenza
Sac Claudine – Sezane (similaire ici ou là)
bonobo nouvelle collectionbonobo nouvelle collection

Comme je vous l’avais expliqué dans cet article, en 2016 j’ai la chance de travailler avec Bonobo, vous allez donc en entendre parler quelques fois, avec toujours autant plaisir. Et surprise, j’ai donc collaboré avec la marque pour vous proposer ce look. La team m’a laissé carte blanche pour préparer cette tenue. Je dois vous avouer que dès que j’ai croisé cette petite salopette parmi la nouvelle collection printanière, j’ai craqué. Ce n’est pas une pièce très facile à porter.

Elle est très régressive, enfantine. Je ne voulais pas tomber dans le “déjà-vu” ou faire “lycéenne-attardée” (zut je suis étudiante lol). C’est pourquoi j’ai décidé de l’assortir à ce joli t-shirt en coton biologique à l’imprimé corail/rosé très frais… je vous le donne dans le mille PRINTANIER (je ne suis pas du tout obsédée par ça lol). Malheureusement vu que le printemps se laisse désirer, j’ai dû rajouter une bonne couche toute douce avec ce gros gilet. Mais son gris n’est pas du tout tristounet, au contraire, je le trouve très clair, plutôt adapté pour faire face à la fraicheur de ce début frisquet du printemps AHEM ;).

Alors, convaincue par la salopette … ou pas 😉 ? En tout cas, si vous êtes #TeamSalopette, je vous réserve une petite surprise avec Bonobo.

à très vite

PS: Dimanche 10 avril j’organise, en partenariat avec le restaurant le Pré d’Ici, un Run and Brunch pour fêter ma dernière sortie longue avant le Marathon de Brighton. Nous courons  et dévorons profiterons d’un menu local et bio préparé par Adine ensemble. Attention, run prévu de 14km au rythme de 5min40/km, il faut avoir tout de même un certain niveau pour le suivre :S mais promis j’en organiserai d’autres plus accessibles 😉

Ne vous arrêtez pas là !

Get What You Give #818

Get What You Give #818

Hi, J’espère que vous allez bien ? J’écris cet article avec un peu d’avance avant de partir pour Marrakech, enfin…
Soldes Hiver 2018: Sélection Spéciale Baskets

Soldes Hiver 2018: Sélection Spéciale Baskets

Hi, J’espère que vous allez bien en ce premier samedi de soldes ! Je shoppe pas mal de déco (d’ailleurs…
Feel Good #810

Feel Good #810

Hi,  J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend ? Je vous retrouve aujourd’hui alors…

7 réflexions sur “Come Together #704”

  1. J’aime beaucoup le look salopette, par contre, je n’arrive pas à en trouver une qui aille à ma silhouette 🙁 . Dommage.
    Je crois que nos “objectifs de vie” doivent évoluer en même temps que nous.

  2. Très bel article encore une fois! Être maman est devenue une évidence à mes 25 ans mais chacune d entre nous décide de la tournure de sa vie au fur et à mesure du temps . Il faut juste profiter des choix que l on fait et ne pas faire en fonction de ce que les autres pensent être normal pour toi !

  3. Super l’article ! En plus je suis en pleine évolution pro et j’attend bientôt une reponse
    Si ça peut te rassurer je ne veux pas d’enfant pour le moment mais un cheval pourquoi pas lol j’aime beaucoup cette salopette , ça te vas très bien .
    Je pense que je vais aller l’essayer ,c est vrai que ça peut faire vite ado mais avec une bonne association de vêtement ça le fait !regarde toi!
    En tous cas, tu peux être fière de ton parcours, pas parceque tu as fait de belles études ( certe) mais parceque aujourd’hui tu fais ce que tu aime et ça pour moi C est UNE grande RÉUSSITE dans la vie !
    Bisous Ann

  4. Tiens tiens, ça sent la lecture de “Demain est un autre jour” 😉 J’ai adoré ce livre que j’ai dévoré, et c’est vrai qu’on remet les choses en perspectives pour soi même après !
    Mise à part ça, je suis archi fan de la salopette ! J’ai toujours aimé ça en fait. Petite j’appelais ça une saperlipopette 😉 Celle ci en noir est très classe je trouve ! 🙂

  5. “Je crois que cet objectif s’inscrit automatiquement dans notre liste, sans que nous le voulions vraiment ”
    Très jolie phrase.
    Je te laisse imaginer comme je lutte sans cesse contre les regards/les réflexions/les personnes qui pensent mieux savoir que moi : j’ai 31 ans, et non seulement je n’ai pas d’enfants, mais en plus je n’en veux pas…

  6. Jolie salopette, j’aime bien ce style.
    Quant a tes interrogations, tu as le temps 🙂 Je dis ca parce qu’a 31 ans je ne sais pas toujours ou je vais 😉 J’ai une jolie maison et un chien, je vis a l’étranger, mais je n’ai pas le boulot de mes rêves…
    Quant aux enfants, c’est vrai qu’il y a une pression sur les femmes qu’il n’y a pas sur les hommes!

  7. Sois fière de celle que tu es car chaque jour tu m’inspires un peu plus. Le bonheur c’est juste de se sentir libre et de profiter de chaque bon moment. Tu es une très belle jeune femme, talentueuse et sportive alors si tu veux toujours un cheval à tes 25 ans je suis sûre que tu t’en donneras les moyens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page