England Skies #594

Hi,

pantalon H&M imprimé baskets stan smith adidas

Oxygénation à Montpellier mode ON. Je suis en fait une tanguette en alternance. Comme le dit un peu ma moman ” C’est vrai que c’est bizarre que tu reviennes autant à la maison”. Bah non, c’est que je me sens bien à la maison, dans le sud.

Je travaille mieux, je cours mieux, je nage mieux, je sors mieux, je conduis mieux. je suis plus zen..mieux? Tout va mieux. Mieux. Mieux. J’aime bien cette vie un peu par alternance. Ce weekend il faudrait revenir au quotidien parisien et ça m’effraie un peu. Comme si à Montpellier, c’était tout mieux, le temps d’une semaine ou quelques jours. C’est vrai que quelques jours en plus, je suis vite frustrée car le travail à Paris m’appelle et je ne peux que répondre “non je ne suis pas sur Paris mais la semaine prochaine…ah bon bah tant pis une autre fois”.

Tant pis hin.

Quand j’étais plus jeune, je me moquais doucement de mes grandes cousines qui restaient encore chez papa/maman jusqu’à 25/26 ans. C’était à l’époque du film Tanguy (prénom que plus personne doit donner maintenant, comme Mégane… zut, c’est mieux que Nutella). Pauvre Tanguy.

En même temps, chez nos parents, je trouve qu’il y a toujours un je-ne-sais-quoi qui nous rassure. On se fait un peu dorloter pour repartir de plus belle dans mon cas (ou pas du tout pour la vraie Tanguette, ce n’est pas péjoratif, au contraire profitez !). En tout les cas, j’ai décidé de me prendre cette semaine pour boucler un projet que je n’arrivais pas à terminer à Paris car je passais mes journées à droite à gauche pour des rendez-vous : 30min de rendez-vous pour 2 fois 45 min de métro, je vous laisse imaginer le temps qui reste quand on passe sa journée à faire ça.

Résultat, ce projet il est bouclé, j’ai pu avancer sur plein de choses et respirer hors de Paris, me fait tellement de bien que… que ça me fait réfléchir.

Je sais que je me focalise beaucoup sur ça : Paris… Paris… Paris… Je t’aime moi non plus. Je t’aime encore moins quand je pars faire des photos à la plage avec un grand soleil VS les quais de Seine. Chacun a son charme je le reconnais, mais j’aurais toujours ce faible pour le marin.

Une d’entre vous m’avait un jour écrit en commentaire : ce n’est pas la ville qui nous rend heureux, c’est nos proches, notre famille. J’ai dû mal à être d’accord. Oui à Montpellier j’ai une partie de ma famille, mais j’étais finalement très heureuse à Brighton en étant pourtant loin d’elle. Je pense que je suis encore un peu trop immature et matérialiste pour apprécier vivre avec ma famille VS vivre dans une ville qui me plaît. Je le reconnais, je papillonne encore un peu.

De même, quand j’étais ado, je trouvais ça un peu bête de rester vivre dans la même ville où l’on a déjà vécu son enfance. Le monde est trop grand pour habiter au même endroit. Pourtant, à ce jour, ça ne me gênerait pas  tant que ça de vivre de nouveau à Montpellier.

En tout cas, pour mon travail, je vais essayer d’apprécier Paris et de me décoller de cette nouvelle étiquette de Tanguette en alternance. (même si le concept est plutôt cool… non ? ;))

pantalon H&M imprimé baskets stan smith adidaspantalon H&M imprimé baskets stan smith adidaspantalon H&M imprimé baskets stan smith adidas
Pantalon – H&M dispo 

Pull – Uniqlo (similaire ici ou là)

Baskets – Adidas Stan Smith (similaire ici ou là)

Sac – H&M (similaire ici ou là)
pantalon H&M imprimé baskets stan smith adidaspantalon H&M imprimé baskets stan smith adidas

48h à Brighton la semaine dernière, et vous pensez que je n’ai pas eu le temps de faire les magasins ? Que nenni, 2h top chrono j’ai dévalisé Primark, Topshop, H&M…Primark m’avait tellement manqué. Je sais qu’il y en a en France maintenant, mais allez savoir, je trouve le bazar des Primark anglais plus attirant.

J’ai notamment craqué pour ce pantalon archi mignon à l’imprimé controversé : est-ce des coeurs ? des insectes ? des papillons ? J’ai choisi que c’était des abeilles (on pourrait dire des mouches aussi, mais niveau glamour on atteindrait le -10) en forme de coeur. C’est mignon non 😉 ? Il est très confortable. Il a une coupe de pantalon working girl mais avec un élastique me tenant bien la taille. Je l’ai acheté les yeux fermés = je ne l’ai pas essayé.

D’ailleurs hormis pour les vêtements chers ou les jeans, j’essaie quasiment jamais en boutique, et vous ?

à très vite

Ne vous arrêtez pas là !

Proudly Influencer #860

Proudly Influencer #860

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Ici c’était encore sous…
Clarity #856

Clarity #856

Hi, J’espère que vous allez bien ? Dans mon post du “lundi” sur Instagram, je vous disais qu’il fallait arrêter…
Missed Connections #853

Missed Connections #853

Hi, J’espère que vous allez bien ? Comme vous l’avez aperçu sur mon Instagram, ces derniers jours, j’avais la chance d’être…

25 réflexions sur “England Skies #594”

  1. J’ai la phobie des abeilles/guêpes alors je crois que je préfère les mouches 😉
    Je ne pense pas que ce soit uniquement le fait d’avoir ta famille qui te fais tant apprécier Montpellier. Quand j’en ai marre de Paris c’est aussi là où je vais et pourtant je n’y ai “que” mon frère. Ma famille vie en partie à Toulouse qui est tout aussi agréable… Mais je préfère aller à Montpellier, surement à cause de la mer, ça donne un côté “vacances” à ce petit break 🙂

  2. Je dirais des papillons de nuit ! 😀
    Je suis de ton avis quand tu dis que l’on peut aimer une ville même loin de sa famille.. J’habite à Lyon, je n’en suis pas originaire, mais j’ai totalement adopté cette ville ( ou c’est elle qui m’a adoptée je ne sais pas ), je m’y sens bien, et même si je suis heureuse quand je rentre chez mes parents de retrouver mes amis et ma famille Lyon me manque vraiment..
    Très bel article en tout cas, et tes cheveux sont magnifiques Anne ! 🙂

  3. Je dirai des papillons aussi 😛
    Je te trouve superbe sur ces photos ! Ce petit look est top 🙂

    Perso je préfère carrément aller essayer en magasin pour voir comment le vêtement pose, si la couleur me va, si j’aime la matière etc… (en magasin je tripote toutes les fringues ahah)

  4. Je vis à Toronto depuis 7 mois, j’étais partie pour prolonger mon visa, mais plus l’échéance arrive et plus j’ai envie de me rapprochyer, sans parler de retourner sur Valence mais au moins en Europe ! J’ai aussi envie de me sentir chez moi .. 🙂

  5. Je tombe sur ton article pile quand je me faisais la réflexion que malgré mes envies irrésistibles de voyager, de découvrir d’autres choses et d’aller dans différents pays, je ressens toujours le besoin de revenir chez mes parents au bout d’un moment. Me dire que dans quelques mois je retourne chez eux, ça me rassure, un retour à la “case départ” mais qui rebooste. D’ailleurs je ne dis jamais “je rentre chez mes parents pendant les vacances” mais “je rentre chez moi”…car c’est là que je m’y sens complètement à l’aise, sereine.
    Peut être que ça fait partie du processus de transition vers l’âge adulte ? Je ne sais pas mais j’assume totalement mes petites périodes Tanguy 😀

  6. Ah ah! Tanguette, j’avais pas compris au début!
    Je me disais aussi qu’il était idiot de rester toujours au même endroit. Mais je me suis attachée à Toulouse maintenant, j’aurais plus de mal à en partir. J’ai plaisir à rentrer chez mes parents, mais moins qu’avant, et moins longtemps surtout!

  7. On est heureux là où on trouve son épanouissement, ça peut être sa famille, ses amis, son travail, son sport, son amoureux toutes ces personnes qui nous entourent et nous font du bien, ou les projets qui nous motivent et nous font grandir. Si ton avenir est à Montpellier et alors ? Ce n’est pas parce que tu y as grandi que tu n’aurais pas le droit d’y vivre adulte ! Tu as déjà habité à l’étranger ce qui est une chance incroyable (même si je minimise pas les efforts que ça a pu te demander). Fais ce qu’il te plait et ce qui est bon pour toi ! Peu importe le regard des gens (voire même des proches) qui peuvent émettre des réserves sur ton lieu de vie. Moi j’ai grandi à Paris, et vis à Lyon. J’ai des origines basques, et parfois je rêve de vivre à St Jean de Luz, cet endroit me donne de la joie intérieure incroyable (sans doute est-ce parce que ma maman y est née) ! Peut être qu’un jour j’y habiterai, l’essentiel pour le moment c’est d’être heureuse avec mon chéri et mon bébé (même si je suis éloignée de ma famille et notamment de ma soeur que j’adoooore tant). Bisous

  8. oh la la , Anne , ne te prends pas trop la tête , surtout à ton âge , t’es bien jeune !!!! t’aimes bien être chez tes parents , tu t’y sens bien , vas-y dès que tu peux ! t’as ton chez toi , à Paris de toute manière …. les étiquettes , les cases , il y a un moment , il faut savoir les mettre de côté 😉

  9. Je pense que le secret des parisiens c’est de s’évader régulièrement le week-end (W-E de 3 jours) en province ou en Europe (Gare et aéroport à proximité)! Je trouve que c’est un bon compromis 😉

  10. Hello Anne,
    je vis et travaille à Paris, ma famille est à La Rochelle. A chaque fois que je repars de La Rochelle je me dis secrètement c est décidé je retourne vivre là bas. Et je n ai jamais franchi le pas… j ai enfin compris pourquoi il y a peu de temps : j aime autant la rochelle et ma famille car ce sont des moments à part et hors du quotidien… un WE, une semaine…. qui me permettent aussi d aimer rentrer chez moi à Paris et d y aimer ma vie car je sais que mon coeur peut être tantôt là tantôt là bas. Une alternance qui aide a enjoliver les bons côtés de chaque endroit et réduire les inconvénients. Alors vive la tanguette attitude !!! Biz

  11. coucou Anne,
    il y a une phrase qui m’a interpellé dans ton post : “quand j’étais ado, je trouvais ça un peu bête de rester vivre dans la même ville où l’on a déjà vécu son enfance. Le monde est trop grand pour habiter au même endroit”.
    J’étais exactement comme toi. Et pourtant la vie a fait que j’habite dans le meme departement ou je suis née. J’y ai rencontré mon conjoint qui avait déjà un boulot qu’il aimait ici.
    Cependant tout a changé aujourd’hui : j’ai des enfants et je suis vraiment heureuse d’être restée proche (geographiquement) de mes parents. quel plaisir de les voir profiter de leur petits enfants. Et je en compte plus les situations ou j’aurais galérer s’ils n’auraient pas été là pour dépanner.

  12. J’ai un pantalon du même genre, noir avec de tout petits coeurs roses que tu m’as donné envie de reporter. Celui ci te va super bien pour une pièce que tu as essayé. Je n’oserais pas moi. A part pour un t-shirt simple un peu lose et pas cher !

  13. Salut Anne,

    Première fois que je t’écris mais je te suis depuis un petit moment maintenant. Ton article m’a interpellé, parce que j’ai habité deux ans sur Paris, et ma famille habite en Mayenne (département peu connu mais les habitants y sont très sympa !) et j’avais également besoin de revenir de temps en temps auprès de mes parents, mes soeurs, mes amis.. C’était vital pour apprécier encore mieux Paris, et un jour j’ai eu un déclic je me suis dis j’attends la fin de mon CDD et je me barre de Paris. Et bon la vie m’a donné un coup de pouce puisque j’ai été licencié (licenciement économique) Bref ! le retour a été plus vite que prévu. A Paris, j’étais célibataire. Et depuis, je suis retournée chez mes parents, je recherche du travail (donc une période un peu dur faut l’avouer…) Mais j’ai trouvé l’amour et je profite encore plus de mes amis et de ma famille !!! Et j’ai retrouvé une bouffée d’air frais et une vie plus simple. Toutefois, je ne regrette pas du tout d’être passée par la case “Paris”, car à Paris j’ai vécu de très bons moments et j’ai rencontré de belles personnes. Donc profites de ta vie parisienne et de ces bons côtés ! Et un jour viendra peut-être tu auras un déclic et tu te diras je retourne vivre à Montpellier ou alors tu auras peut-être un coup de pouce du destin ! Comme moi 😉 En tout cas, je trouve ton parcours exemplaire en matière de sport. Ca m’aide pour progresser en running ! Et tu as un très beau parcours, beaucoup de voyages et de hautes études ! D’ailleurs pour la petite anecdote, quand j’habitais à Paris je courais de temps en temps avec Nike et j’ai vu ton Homme il encadrait les participants. Je trouvais ça marrant de le croiser. Bonne continuation à toi !

  14. Je ne sais pas si c’est à mon commentaire que tu fais allusion dans ton post, mais en tout cas je ne crois pas avoir dit que le secret pour se sentir bien quelque part c’était la famille. Je pense qu’on peut aimer et se sentir bien dans des villes très différentes en taille, en niveau d’ensoleillement, du point de vue de l’ambiance etc. L’important c’est le projet qu’on a dans cette ville (ou ce village), l’investissement affectif qu’on y met. Je crois que beaucoup de choses dépendent de nous. Le bonheur, ce n’est pas un truc qui tombe dessus. C’est quelque chose qui se construit. Ce ne sont pas les choses et les lieux qui rendent heureux, c’est le regard qu’on porte dessus.

  15. C’est parceque tu es super bien foutu que tu n’es sais jamais 😉 moi j’essaie toujours les pantalons.
    Paris n’a vraiment rien avoir avec Montpellier çà c’est clair, si tu étais de Lyon encore peut être que ta ville natale te manquerais moins 😉

  16. Je reviens justement d’une semaine de vacances chez mes parents. Que j’étais bieeeen ! Pas de soucis du quotidien, que du repos, de l’attention et de la tendresse 🙂 J’adore. Mais c’est vrai qu’il faut vite retourner chez dans notre chez nous, où notre quotidien nous attends.
    C’est vrai qu’il est mignon ce pantalon. Et moi j’aurais dit des papillons, non ? C’est vrai aussi qu’on dirait des coeurs ^^
    Bisous

  17. Bonsoir, ce soleil va tres bien avec ta tenue gaie, qui respire la bonne humeur, je trouve, et tes cheveux boucle d or. Profite de tes envies de te ressourcer chez toi. J ai longtemps été comme toi. Jusqu à ce que je vive à la campagne, dans ma maison à moi, au calme, au soleil du sud. Du coup, ça donne moins envie de faire les longs kms et rentrer voir sa famille, même si on a toujours très plaisir à la voir. Quand on se sent vraiment chez soi, et très bien, chez soi, on a plus de mal à bouger, surtout quand en plus, on a un petit à emmener avec soi. Bonne soirée

  18. J’étais comme toi lorsque je faisais ma césure a Paris, je rentrais assez souvent faire un break chez mes parents au bord de la mer, tellement plus zen 🙂
    Finalement depuis que je suis a Londres je n’en ressens pas autant le besoin, même si forcement avec l’avion je ne peux plus rentrer sur un coup de tête ^^ Cette ville me correspond mieux que la capital parisienne il faut croire 😉
    Bref, en tout cas tant mieux pour toi si tu peux profiter de tes week-ends pour t’échapper et te ressourcer en famille 😀
    Bisous !

  19. En même temps tu as pas mal bougé, même si tu revenais à Montpellier maintenant, tu aurais un peu réalisé ton envie d’ado, non ? 🙂
    J’étudie à l’autre bout de la France par rapport à ma région, et c’est effectivement un bol d’air que de rentrer dans le sud ouest, revoir les vignes, et un peu plus de soleil (ce n’est pas la côte d’azur mais tout de même !). Revoir ma famille me fait également du bien. J’aime ma région que je trouve très belle et agréable à vivre, et je compte bien y vivre à terme. Déjà, ma dernière année d’études (stage) s’y déroulera ! 😉

  20. Moi qui suis océan-addict je crois que la mer y est pour quelque chose dans le fait de se sentir bien du coté de Montpellier ! Et bizarrement c’est l’inverse qui s’est produit chez nous mes parents viennent d’acheter une maison au bord de lOcéan tout pres de chez nous et du coup ils délaissent un peu leur verte campagne pour nous retrouver et profiter des embruns …vive la famille et vive l’air iodé ! Quand on a la chance d’avoir les 2 et en plus de courir je crois qu’on n’est pas loin du bonheur et qu’il faut savoir l’apprécier !

  21. Bonjour Anne et ceux qui liront,
    Je me reconnais un peu dans ton post, nîmoise d origine je suis expatrié en IDF depuis 6 ans maintenant pour des raisons sentimentales mais surtout pro. Je n ai jamais réussi à me sentir chez moi, le manque desoleil et le climat ne me conviennent pas le rythme de vie est vraiment stressant, tout va à 100 à l heure la vie parisienne m aspire. Le point positif les franciliens sont vraiment très sympa, ouverts et communiquants

  22. Hello Anne,

    Je me reconnais tellement dans tes pensées d’ado sur le fait de rester vivre chez ses parents ou dans sa région. Même l’année dernière, en déménageant à Paris, j’étais encore pleine de préjugés et un peu snob je le reconnais. J’avais l’impression que j’allais enfin vivre “là où tout se passe”, avoir des opportunités énormes qui me tomberaient dessus comme par magie (j’ignorais que si il y a effectivement des opportunités à Paris, il y a surtout de la concurrence…) Je pensais que je ferai beaucoup la fête, haha, je déteste les boîtes ici finalement…
    Je m’étais promis de ne jamais devenir une parisienne blasée, et je ne crache pas sur Paris. Je le trouve toujours aussi belle, mais dans mon cas, c’est surtout mes proches qui me manquent, plutôt que ma ville (je viens de Lille alors niveau temps et absence d’océan, c’est comme à Paris! Mais tellement plus chaleureux).
    Je finis ma dernière année de licence ici au printemps. Ensuite, j’etais persuadée que je resterai à Paris, ou que j’irai à l’étranger. En fait, j’ai bien envie de mettre ma fierté de côté et de rentrer à Lille, CHEZ MOI. Ou alors de faire mon master dans le sud, la vie au soleil et au bord de la mer me tente assez.

    Quoi qu’il en soit, je suis d’accord avec les autres commentaires qui disent de ne pas trop se prendre la tête, pas trop réfléchir aux qu’en dira t’on. Retourne à Montpellier aussi souvent que tu peux, si c’est ce qui te fais du bien. C’est aussi ça grandir, je pense, remettre en question nos grands principes (…) d’ado 😉

    Bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les actus

Retour haut de page