Hi

Jeans Replay Chemise Pull&BearMe revoilà après avoir agrandi le trou de la sécurité sociale à moi toute seule en quelques jours. Quand je rentre chez mes parents, j’en profite pour faire mes courses et ponctuellement voir quelques docteurs, spécialistes que je n’ai pas sur Aix-En-Provence.

La logique voudrait que j’en trouve là où j’habite, mais non, je reste accrocher à mon ophtalmo qui me connait depuis mes 8 ans, mon dermato depuis mes 12 ans, mon médecin généraliste depuis mes 14 ans. Médecin qui m’a envoyée directement faire des radios pour mon poignet (qui a enfin dégonflé by the way, donc dernier look avec une main de boxeur, hopefully!). Rien de cassé d’ailleurs. Certes, j’aurais du aller aux Urgences le Jour-J de la blessure, mais je n’ai pas confiance. (oui c’est stupide, ils sont compétents je le sais bien, je ne remets pas cela en cause ;))

Je n’accorde ma confiance au corps médical qu’après plusieurs visites, je doute rapidement. Même si mes parents sont divorcés depuis mes 8 ans, j’ai vécu 8 ans 24/24 avec un médecin généraliste et une maman qui a du le supporter dans ses études. Bref, une famille qui s’y connait (notamment en auto-médication). Là n’est pas le propos. Le propos n’est pas non plus sur ma faculté à caser 4 rendez-vous médicaux dans la même journée. J’aime être débarrassée. De plus, pour certains, je ne les avais pas vu depuis 2011/2010, avant les USA ahaha…. Anne FOCUS.

Le propos est sur la confiance qu’on leur accorde. Je suis une femme, j’ai un contraceptif, je prends (prenais plus le choix hin!) Diane 35, j’ai pris des pilules de 3eme/4eme génération. Non je ne suis pas morte et le débat n’est pas sur les effets de ces médicaments ni sur les décisions et débats, mais bien sur la confiance que nous mettons dans nos médécins, gyneco, demarto etc. et surtout le regard critique que nous devons adopter. Derrière chaque prise de médicaments, il existe des risques. On n’a de quoi paniquer, nous femmes sous pilule, en écoutant l’actualité. J’étais légèrement inquiète cette semaine. Je trouve qu’on nous laisse carrément dans le brouillard à ce sujet, nous ne sommes pas assez informées dans cette chaine Laboratoire/Etat > Médecins > Patient, alors qu’après tout, nous sommes les plus concernées. On peut arrêter tout, on fuit on se retrouve au Moyen-Age.

C’est stupide. Les contraceptifs sont tout de même, d’après moi, l’une des meilleures inventions pour assurer, en partie, notre indépendance, notre liberté féminine. Notre choix. Notre contrôle. Nos envies. J’ai toujours confiance mais je me sens littéralement démunie, voire un peu bête. Nous avons presque toute, à un moment donné de notre vie, pris une pilule qui est EN CE MOMENT sous les projecteurs. Je me demande, quel est l’avenir de la pilule si 10/20ans après le lancement d’une pilule X ou Y on panique, on la retire du marché en l’incriminant (sachant que les risques sont écrits noir sur blanc dans les modes d’emploi). Que faisons-nous, nous ??

Sur une note positive et moins “je panique, j’en ai marre je suis frustrée“, au final c’est un peu la même perspective, tampon, serviette, cup : il faut savoir choisir ce qui est le mieux pour nous, pour notre corps et prendre le temps d’y réfléchir et même d’être critique si vous vous ne sentez pas ou plus à l’aise / en confiance avec votre médecin. C’est du moins comme cela que j’envisage “mes relations” avec le corps médical, ou mon corps tout simplement.

La délicatesse, la joie d’être une femme ! Vous sentez-vous concernées par ce sujet ? Quel est votre ressenti par rapport à cette actualité ‘médicamenteuse’ ? Je suis curieuse de connaitre votre avis.

Jeans Replay SojeansJeans Replay SojeansJeans Replay SojeansChemise – Pull&Bear (similaire ici)
Echarpe – Zara
Jeans Slim – Replay sur Sojeans
Gilet – American Vintage (similaire ici)
Vernis – Essie « Butler please » (dispo ici)
Sneakers Compensés – Aldo (similaire ici et là)Jeans Replay SojeansJeans Replay SojeansJeans Replay Sojeans

Toute la semaine, cela a vraiment été délicat de m’habiller : enfiler des chemises, boutonner le jeans…D’ailleurs, petite nouveauté dans ce look : le jeans Replay (via Sojeans). Je suis assez exigeante (souvenez-vous de ma quête) niveau jeans, j’aime qu’ils soient “slim” mais qui ne me forcent pas à tirer dessus comme une folle pour rentrer dedans. Heureusement, ce n’est pas le cas pour celui-ci dont je suis très contente, je connaissais mal la marque Replay :S.

Pour le reste vous connaissez et re connaissez. Avec 2 achats soldés que je ne lâche plus: l’écharpe Zara et le gilet American Vintage. Les soldes touchent d’ailleurs à leur fin, je ferai peut-etre un bilan, je suis plutôt contente de mes trouvailles et je suis restée raisonnable 🙂

Bon Dimanche, je retourne à mon mémoire aarg

PS: Pour celles qui cherchent toujours de belles baskets compensées, je vous ai fait une sélection soldée sur Spartoo:

Compensés Sneakers Noires Spartoo1:  Baskets Compensées Noires, Pieces (soldées à 89e30) – 2: Sneakers en cuir, Ash (soldées à 150,50) – 3: Sneakers Compensés, Ash (soldés 131,30e)

Ne vous arrêtez pas là !

So Close #855

So Close #855

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je m’excuse par avance du rythme un peu chaotique des articles en mars…
Shallow #849

Shallow #849

Hi, J’espère que vous allez bien ET que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Comme la semaine dernière,…
The Middle #825

The Middle #825

Hi, J’espère que vous allez bien ? J’ai été un peu absente la semaine dernière car après la fin de…

71 réflexions sur “Dirty Mind #373”

  1. Je suis un peu pareille avec mes médecins sauf que j’habite maintenant à 6 heures de chez moi, j’ai donc du changer de médecin traitant.
    Pour la pillule, j’avais une 3ème génération, j’ai changé pour une 2ème génération…A voir tout ça…Mais c’est sûr on n’est pas très bien informé!

    bises

  2. Très bon article, je suis tout à fait d’accord avec toi. Je prends aussi la pilule Diane 35 et je n’arrive pas à trouver un bon médecin à Paris je garde toujours mon médecin de province qui me connait et qui m’a prescrit cette contraception pour en parler. La preuve j’ai rencontré un médecin lundi qui m’a prescrit une pilule de 2ème génération elle m’a dit d’en parler avec mon médecin avec mes antécédents mais aussi les soucis d’acné et mon médecin m’a confirmé que cette pilule n’était pas faite pour moi. Cette histoire c’est le flou complet tout est arrivé d’un seul coup, un grand boom médiatique car les risques liés à la pilule personnellement j’en étais informée après effectivement je pense que les médecins ont prescrit peut-être à tord et sans faire attention aux antécédents cette pilule pour des premières intention et non pour de l’acné adulte … Enfin le débat pourrait être très long .. on ne parle jamais de l’aspirine mais le nombre de mort par an est très important ou de la cigarette ! Après cela reste mon avis personnel. Si ce n’est pas indiscret, tu prenais diane 35 pour l’acné ? Quel pilule t’a prescrit ton médecin du coup ? (tu peux me répondre sur twitter par DM) Car après quelques recherches je me rends compte que les pilules “faites” pour l’acné étaient des 3/4ème générations ..
    Je suis désolée pour ce roman mais je pense que d’en parler entre personnes concernées est une très bonne chose. Passe un bon dimanche Anne 🙂

  3. concernant les pilules, je crois qu’on fait peur à tout le monde pour pas grand chose.
    Comme avec TOUT médicament et autres substances, il y a un risque. Mais on risque le diabète en buvant trop de Coca, on risque les fractures en faisant du sport, on risque même de s’étouffer en mangeant et en avalant de travers…. alors quoi, on ne fait plus rien ?!
    Le souci n’est pas forcément le médicament, mais le manque de suivi derrière. 4 décès en 20 ans sur les centaines de milliers de consommatrices, c’est tout de même peu. après, si la femme fume, a une mauvaise hygiène de vie, a déjà du cholesterol, eh bien on ne peut incriminer la pilule.
    Bref, pour moi c’est inquiéter tout le monde pour pas grand chose, revenir à l’âge de pierre, puisque toutes les pilules sont dangereuses si mal employées.
    La régression est en cours…

  4. Salut Anne !
    J’ai trouvé ton article très intéressant ! Moi, j’ai tendance à faire facilement confiance en la sphère médicale (sauf à l’hôpital : j’y étais en stage pendant 1 an l’année dernière, et une chose est sure : si un jour je dois être hospitalisée, je vérifierai tous mes traitements moi même). Pourtant je ne peux pas m’empêcher de paniquer juste avant et pendant le rendez-vous…
    Pour ce qui est des médicaments, je pense que le vrai problème sont les médias, qui parlent de sujets qu’ils ne maitrisent pas, et qui, au bout du compte, peuvent faire paniquer des femmes comme toi.
    Je suis presque pharmacienne (j’aurai mon diplôme dans 5 moins), je prends une pilule de 4ème générations, et non je ne panique pas. Alors les filles, si vous lisez ce commentaire : vous prenez cette pilule depuis longtemps ? Vous n’avez aucun facteur de risque (tabac, alcool, cholestérol, surpoids )? Alors arrêter de paniquer, votre pilule marchait très bien avant, c’est toujours le cas maintenant. Et si vous voulez changer, sachez que vous aurez aussi un risque de thrombose avec les pilules de 2ème génération (certes le risque passe de 3femmes/10000 à 2femmes/10000). Mais surtout ne tombez pas dans le piège d’arrêter tout de suite cette pilule, attendez d’abord d’avoir consulter votre médecin, ce serait quand même con de voir le nombre d’IVG exploser à cause des médias…
    TOUS les médicaments (même le doliprane oui oui) vont interférer avec les mécanismes physiologiques de votre corps et donc avoir des effets bénéfiques mais aussi néfastes. La balance bénéfice/risque est toujours calculée avant la mise sur le marché des médicaments, mais malheureusement, on ne peut pas tout prévoir, et on ne peut pas non plus contrôler les mauvaises prescriptions des médecins (là est le problème de la diane35… ou du médiator… qui ont étaient prescrits hors AMM). Alors quand on vous prescrit quoi que ce soit, sachez qu’il y a TOUJOURS un risque !!
    Bref, j’aurai bien voulu continuer mais mon commentaire est beaucoup trop long…
    En tout cas, il est toujours aussi cool ton blog Anne, alliant mode et textes intéressants !!
    Bon dimanche !

    1. Merci à toi pour ton commentaire très instructif en tout cas =)
      Oui il ne faut surtout pas arrêter une plaquette en cours ca c’est certain ! à RE SOULIGNER

  5. Alala, ce fameux débat de la pilule … en tout cas ce qui est bien, c’est que toutes les femmes se sentent concernées et donc vont se renseigner !

    Je suis moi-même sous une pilule de 3ème génération depuis 1 an. Pour la petite histoire, j’avais une super pilule (aucun soucis, j’étais vraiment super contente !) mais on m’a suspectée d’hyper tension et on m’a mis sous pilule 3ème génération (un peu en catastrophe). Parce que pour tout dire, si j’avais eu le choix, le temps, les renseignements, je crois qu’il y a 1 an, j’aurais demandé à ne plus être sous pilule ! (marre des hormones, je suis convaincue que ce n’est pas le meilleur moyen de contraception, mais le plus pratique pour les médecins)
    Dans cette histoire, ce qui m’énerve au plus haut point, c’est qu’on a jamais le choix ! Pas une seule fois, mes gynécos ou médecins généralistes m’ont parlé des autres moyens de contraceptions et ça, je trouve ça dingue !
    Alors j’ai pris récemment rdv avec une gynéco (que je ne connais pas, ça va être funky ^^ parce que moi à chaque fois que je déménage, c’est changement de tous les médecins …) pour lui demander de passer de la pilule au stérilet ! Mais j’ai peur qu’elle me dise non, juste parce que je n’ai pas encore d’enfants :/ (et normalement, même si on a pas encore eu d’enfants, ils devraient nous le poser …)

    1. Moi non plus je n’ai pas le souvenir qu’on m’est parlé d’autres solutions
      Je devais me renseigner de mon coté avant d’aller chez le medecin :/

  6. Bonjour ! joli look 😉
    Je trouve ça ridicule de supprimer la Diane35 du marché, les risques sont écris dans la notice, tout monde est au courant, 4mortes (qui me dit qu’elles ne fumaient pas comme des pompiers ?) sur genre 335 000 femmes qui la prennent par an depuis 37ans ! Je la prenais, et je n’ai pas eu peur un seul moment, tout ce qu’ils ont dit on le savait déjà !

    Bonne journée

  7. Ton look est très sympa !!
    Tu me rassures, je croyais être la seule à prendre les RDV médicaux chez mes parents…
    Pour la pilule, il est difficile de trouver celle qui nous correspond… J’en ai changé l’an dernier (pilule non remboursée…. mais qui me convenait parfaitement). Eh ben je l’ai regretté… C’était une 2e génération qui m’a fait prendre 8kg + de la rétention d’eau dans tout le corps… J’ai du me battre avec ma gynéco pour qu’elle me represcrive l’ancienne… Depuis, je me sens moins en confiance avec elle… A voir par la suite si je reste avec elle ou pas…
    J’aime vraiment beaucoup tes articles !! =)
    Bisous

  8. Joli look comme toujours 😉 Ce que j’aime c’est que cela reste très naturel !
    Pour ma part, je suis très homéopathie, phytothérapie… On y croit ou pas mais voilà. Mes produits de beauté, pour les cheveux également j’aime rester dans les marques qui utilisent les recettes de nos mamies… et Korres me le rend bien 😉

    Pour la pilule, je l’ai arrêtée il y a 6 ans. A l’époque je prenais la Jasmine (la moins dosée) qui m’a provoqué une rétention d’eau incroyable. Crois moi à 25 ans avoir de la rétention et des grosses douleurs aux jambes t’obligeant à dormir les jambes surélevées, tu t’en passerais volontiers.

    Je n’en prends plus, mon copain et moi faisons attention et cela fonctionne.

    Bises
    Joelle

  9. Coucou Anne !

    Je suis tout à fait comme toi pour les médecins, je n’irais pas voir un autre généraliste si le mien est en vacances, je préférerai me soigner moi même car je n’ai pas confiance.. Donc je te comprends tout à fait 🙂

    Moi aussi je suis sous Diane 35, en franchement je suis allée voir mon médecin avec quand même quelques doutes vu la médiatisation du médicament. Cette pilule m’a été prescrite par ma dérmato il y a déjà plus de 2 ans. Elle a été aprouvée que ce soit par ma gynéco ou mon généraliste. Je n’ai aucun des facteurs à risques qui étaient mentionnés dans la notice ( bah oui je l’ai lue avant de la prendre !) donc je n’ai pas trop de soucis à me faire.. Pas d’obésité, pas de cholestérol ni de cigarette alors pas de panique ! J’ai quand même du me résilier à changer de pilule, mais je le ferai qu’une fois mes 2 autres plaquettes finies, je ne le fait pas parce qu’elle n’est pas remboursée mais parce qu’après autant d’habitudes avec la Diane et de bien faits (surtout sur mon visage et mes cheveux ) j’ai quand même du mal à changer.. mais comme elle va être retirée du marché dans 6 mois autant que je m’y fasse ! Si ce n’est pas indiscret tu as eu quoi comme nouvelle pilule ?

    Ta tenue est superbe, j’adore les Jeans Replay, ils ont vraiment une bonne qualité 🙂

    Bon dimanche , bises

    1. Coucou Marcelina,
      Je ne prefere pas donner plus d’informations sur mes traitements médicaux, mais le mieux c’est que tu consultes et spécifies ton soucis de bouton. Il existe d’autres pilules avec les mêmes bénéfices que Diane 35 !

  10. Moi je prends le générique de Diane 35 et celà depuis 5 ans (depuis mes 14ans) et sincèrement aucun problème ont été rencontré mais comme d’habitude si tu fumes ou que tu prends des traitements c’est pas bien de prendre cette pilule mais sans rire, chaque individu doit lire la notice et demander conseils à son médecin… Enfin c’est toujours à cause des personnes qui ne font pas attention qu’il y a des problèmes.
    je suis pas adepte des médicaments, il n’y en a que peu à la maison, mes parents sont plus plantes-huiles essentielles… 🙂

  11. Ce débat sur la pilule c’est juste n’importe quoi en ce moment.
    Je suis étudiante sage femme donc la contraception on en parle pas mal avec les gynécos qui sont tous du même avis: c’est n’importe quoi de la retirer.
    4 personnes décédées en 25 ans à cause de cette pilule; et combien meurt par jour avec l’alcool ou la clope??? et on ne les retire pas du marché pour autant. bref c’est trop n’imp.
    Pis moi je suis frustrée parce qu’en plus de ça, diane c’ets ma pilule depuis le début à cause de mon acné donc je suis deg qu’ils la retire. je vais en faire un sacré stock avant. Mon pere qui est généraliste pense aussi que c’est de la connerie.

    Bref voilou. sinon je viens d’ouvrir mon blog si jamais tu veux y faire un saut 🙂

    Bisous

    1. Je pense que depuis l’affaire Mediator, il y a une sorte de psychose juridique :S ! On prefere retirer avant de découvrir (ou pas) d’autres cas

  12. Etant en Fac de Médecien et ayant plein plein de cours sur la pharmaco, les risque juridique etc… Il faut que vous sachiez que c’est pas vraiment la faute des medecins si les premiers troubles a propos des pilule de 3éme et 4éme génération sont arrivés. Le médecin a pour obligation dans son métiers de se mettre a la page quand il s’agit de médicament: les nouveaux génériques qui sorte,les nouveaux matériaux ect… Dons quand ces pilules sont sorties: TADAAAAA c’était la nouvelle pilule a la mode. Le problème étant qu’il y a des médecins qui prescrivent encore ces pilules de 3eme et 4eme générations avec toute la polèmique du moment. Surtout que ces pilules étaient normalement faites pour les femmes ayant eu déjà eu 1 ou plusieur enfants et pas a l’utilisation des jeunes filles qui prennaient pour la première fois la pilule. Mais bon,prennais n’importe quel boite de pillule qu’elle soit de 1er ou 2eme génération on y retrouvera une liste de 10 pieds de long des risque qu’il peut y avoir en prenant cette pilule, et encore ils sont très rare. Actuellement je prends une pilule de 2eme génération :LeeLoo Gé. Simple et efficace, je penses que si vous en parlez a votre médecin il ne pourra pas refuser. Les Médecin ne sont pas tous des méchants ^^ Il faut avoir confiance en eux, a leur 7 ans d’études et a leur petit bout de papier bleu indiquant”Diplomé en Médecine Générale”
    Courage les filles!

  13. Pour ma part, au dela de ma pilule, je ne prends que très peu de médicaments. Je n’ai aucun traitement permanent comme d’autres peuvent en avoir. Je ne vais que rarement chez le médecin car je suis très rarement malade ^^ Je dois dire que de ce côté-là je suis très chanceuse par rapport à ma soeur par exemple, qui a plein de problèmes de maux de tête, de ventre, des douleurs articulaires etc.
    Du coup je ne m’inquiète pas par rapport au corps médical, je le côtoie très peu. Mon médecin traitant est le même que ma mère avait enfant, et même s’il se fait vieux, il est toujours bon dans son boulot 😉 (Quand il sera pensionné, ce sera une autre affaire de lui trouver un remplaçant :p) Ma gynéco est la même que ma mère également. Et je suis allé chez deux ophtalmo différents qui étaient très doués chacun 😉 J’accorde vite ma confiance aux gens (peut-être trop vite), surtout quand ils sont sensés s’y connaître sur un sujet qui m’est inconnu (j’ai fait graphisme, par médecine, bon… ^^)

    En fait, je me bile pas beaucoup par rapport à ça. Si ça va pas avec un médecin, je change, c’est tout :p

    Pour ta tenue, j’aime beaucoup la chemise, et ton jean te va très bien 🙂
    Bise!

  14. Hello, tout d’abord super cet article, j ele trouve trés bien!!
    Pour ma part j’ai commencé à prendre la pilule à 15ans et j’ai du en changer beaucoup car je faisais de fortes migraines, associés à du cholesterol, parfois de l’acné et du coup un peu difficile de trouver la bonne. Et puis déclic en allant faire mon année sabatique au Mexique quand j’au me rendre aux urgences pour un kyste à la poitrine, le gyneco m’a demandé si je prenais la pilule, depuis combien de temps…..etc et il a halluciné quand je lui ai dis que cela faisait plus de 11ans. Il m’a dit que ce n’était pas franchement trés bon de prendre des hormones pendant aussi longtemps et du coup ça m’a fait réfléchir!! Au début j’étais un peu paniquée car la pilule à ce côté trés pratique où finalement on a l’impression de controler son corps, de pouvoir tout calculer pour nos vacances, nos déplacements… mais je me suis rendue compte que ce n’était pas normal et j’ai arrêté et nous faisons attention maintenant!! Ce n’est pas toujour ssimple mais au moins mon corps fonctionne comme il le doit!! Ma mère m’a toujours élevé en me disant que les médicaments n’étaient pas forcément bon et m’a appris à ne pas en surconsommer, du coup il est trés rare que j’en prenne.
    Bises

  15. Je me sens carrément concernée… D’ailleurs y’a pas plus tard que 10mn j’étais en train de lire la notice de ma pilule (quoi de mieux pour éviter de finir l’intro de son mémoire ? ;)) ! Ma pilule est issue du labo Bayer qui fabrique Diane 35. Je l’ai arrêté pendant 1 an, je la reprends depuis quelques mois et je la soupçonne de me rendre mal à plusieurs niveau, même si j’ai des soucis de santé que je connais je pense que la pilule n’est pas innocente là dedans non plus ! Du coup je songe à faire comme toi : rendez-vous, contrôle sanguin etc.
    Mais je continue à croire en cette solution de contraception, après tout, on est aussi censées faire des contrôles tous les deux, encore plus aujourd’hui !

    Des bisous, bonne fin de dimanche !

    (un truc con : j’adore quand tu fais ton bilan sur ta semaine vestimentaire, au final j’me dis “putain élo t’as quasiment pas fait d’efforts cette semaine pour te fringuer” en te lisant je me dis que je suis moins seule ! j’aime bien !)

    1. Franchement c’est le mieux à faire (pas la lecture de la notice hin)
      Eh oui le bilan de look en fin de semaine c’est pas mal lool surtout si la semaine s’est pas très bien déroulée !

  16. C’est marrant, je suis exactement comme toi!
    J’ai du mal à accorder ma confiance à un nouveau médecin, d’ailleurs, cela fait 1an et demi que je suis à Londres, et je ne me rends jamais chez mon médecin ici, mais bien celui en France quand j’y vais.

    😉 x

  17. Je suis désolée les filles mais il y a des commentaires vraiment pas très bien renseignés là…on ne parle pas uniquement de 4 morts, mais surtout de centaines d’AVC à cause de Diane 35. Des AVC qui laissent des séquelles. Et sans vouloir faire peur, si vous vous renseignez de plus près ces personnes ne fumaient pas, n’étaient pas en surpoids, certaines étaient de grandes sportives. Des avocats sont en ce moment même en train de réunir toutes les victimes vivantes, cela va être un énorme procès. Je prends Diane 35 depuis des année alors que je suis en surpoids, j’ai du cholestérol et je fume un peu. Jamais mon médecin, ma gynécologue ou ma dermatologue n’ont émis des doutes par rapport à ce traitement. Tout simplement car ils ne savaient pas eux mêmes. Les risques sur la notice? Ce sont les mêmes que sur tous les médicaments! Bien-sûr j’arrête Diane 35 cette semaine (il me reste deux comprimés pour terminer le mois), mais la grande question c’est: pour passer à quoi? Car l’arrêt de Diane peut entraîner une chute de cheveux (qui peut atteindre 2/3 de la masse), la réapparition des boutons et de gros dérèglements hormonaux. J’espère juste sincèrement que mon médecin va me proposer une alternative satisfaisante car si j’avais su j’aurais largement gardé les quelques boutons que j’avais à 17 ans…

    1. Personnellement, je trouve qu’il a des limites à la judiciarisation du médical. Les médecins ne savent pas tout. Il faudrait surtout un meilleur examen des mises sur le marché
      En tout les cas, je me retrouve dans la même situation que toi, j’arrête mais pour passer à quoi…

      1. Personnellement j’ai réussi à avoir un rendez-vous demain en urgence après avoir insisté car j’estime que même si ce n’est pas sa faute, il se doit de répondre à mes questions et de me donner autre chose. C’est légitime d’avoir peur. Je viendrai vous dire ce que j’ai eu à la place! En tout cas ça fait du bien de pouvoir en parler ici, super d’avoir abordé ce sujet sur ton blog, c’est d’ailleurs pour ça que je suis une lectrice assidue depuis quasiment deux ans! Bonne chance pour tes dossiers! Moi aussi je postule pour l’étranger l’année prochaine (Rome, histoire de l’art romain), je croise donc les doigts pour toi également 😉

  18. C’est vrai que lorsque les médias commencent à s’emparer d’un sujet, c’est vite le buzz médiatique. Après, il faut savoir prendre du recul et se renseigner soi-même.
    Par contre, je suis d’accord avec certains commentaires concernant les gynéco/médecin ou autres. Tous ne prennent pas le temps de faire un examen approfondi.
    Je me rappelle quand ma mère m’a amené voir sa gynéco lorsque j’avais 16 ans pour qu’elle me prescrive la pilule: j’ai bien eu une prise de sang, et pourtant, alors que nous avons des problèmes de circulation dans la famille, et que j’avais du cholestérol, elle m’a prescrit la même pilule que ma mère (une 3ème génération). Plus tard, lorsque j’ai commencé à fumer, elle n’a pas paru plus embêtée que ça que je cumule tous ces facteurs de risque.
    Finalement, j’ai arrêté ma pilule il y a peu de temps, et je pense que pour le moment, c’est mieux ainsi. Mais je l’ai surtout arrêté parce que je suis fumeuse et que j’approche de la trentaine. Pas la peine de prendre des risques inutiles.
    Mais je ne sais pas si cette diabolisation de la pilule est si fondée que ça…

    1. Oui je suis d’accord avec ton commentaire, tous ne prennent pas le temps de bien examiner notre cas :/
      Parfois il vaut mieux arrêter c’est certain !

  19. J’adoooore ton jean, il te va vraiment hyper bien! Je m’en suis acheté un quasiment de la même couleur hier chez H&M 🙂

    Je comprends ton inquiétude, les médecins restent des humains sujets à pressions et à distraction, ou même à pots de vins. On nous prescrit un peu automatiquement des médicaments et parfois c’est du grand n’importe quoi. Ma maman est docteur en biologie donc pareil, à la maison on est assez vigilants par rapport à ça et heureusement elle est là pour remettre en question les professionnels quand il le faut.

    Bisous!

    1. C’est vrai on parle quand même peu des cadeaux des laboratoires aux medecins… Mais bref, il faut toujours être attentive !

      des bisous et merci

  20. Je me méfie un peu de la pilule sur le long terme, de par ce que j’entends et e que je vois chez mes amies. Le problème c’est qu’on ne connait pas bien tous les effets des pilules et les études ne sont pas toujours approfondies et on peut être plus ou moins sensible. Il y a énormément de flou autour et c’est également un marché extrêmement lucratif. Il y a d’autres moyen de contraceptions aussi bien dont on parle moins.

  21. Je comprends que tu n’aimes aller que chez “tes” médecins habituels. Je dois aller chez le généraliste ici (notamment à cause de cette pilule) et je traîne… Ton jeans est super sinon, il a ce côté un peu vieilli mais pas tout en légèreté. Bises

  22. J’aime beaucoup ton écharpe!!

    Je ne suis pas du genre à aller tout le temps chez le médecin, en particulier les spécialistes, je repousse toujours et ce n’est pas bien je sais mais j’ai toujours peur qu’il me trouve quelques chose lol. En plus lorsque je vais chez un médecin que je ne connais je doute facilement de son diagnostic.
    J’ai un médecin généraliste laxiste, il ne sait jamais vraiment ce que tu as quand tu y vas, génial quoi!
    J’essaye de prendre le moins possible de médicament.
    Et en ce qui concerne la pillule, c’est vrai qu’il nous laisse trop dans le flou et ça fait paniquer pas mal de monde alors que ça serait si simple d’exposer clairement les faits une bonne fois pour toute.

    Bisou
    Stéphanie

  23. Entre ma luxation du coude et diane 35, cet article colle parfaitement a mon actualité :p
    Courage et patience , un jour on saura tout !
    merci encore de nous faire partager ton quotidien!

  24. Sublime ta blouse, la couleur te va a ravir ! Pour la pillule, c’est dur a dire… j’avais pendant longtemps un 1ere generation sans probleme et soudain c’etait la folie, mon medicin me demandait comment je n’etais morte… bref, j’ai change de pillule mais j’ignore toujours exactement pourquoi. Nous sommes certainement mal informees a ce sujet !
    xox,
    Cee

  25. Tu sais, je pense qu’il ne faut en aucun cas paniquer devant la prise d’une pilule de 3e ou 4e génération. Tout médicament comporte un risque, et crois-moi si tu te penchais sur toutes les notices des médicaments, tu n’en prendrais plus aucun 🙂
    Et puis 4 décès en 25 ans ? On nous dit cela, mais on ne connaît pas les antécédents de ces femmes, leur hygiène de vie, etc. Je trouve cela un peu trop facile du jour au lendemain de remettre en question aussi facilement les compétences des gynécologues et la contraception tout simplement. La pilule reste un médicament, comme tous les médoc, il peut y avoir des conséquences, des effets notoires. Ce n’est pas nouveau malheureusement ! 🙂
    Donc pour ma part, cela ne m’inquiète pas tant que mon gynéco ne me donne pas de raison de m’inquiéter, ni mon corps ! 🙂
    Des bises !! 🙂

  26. J’adore ton look, et tu dois être tellement bien dans ton petit gilet American Vintage (je suis une grande fan des pulls doudou de cette marque!)

    Je ne suis pas comme toi, les médecins j’ai plus ou moins confiance (bon d’accord je vais toujours chez le même, j’ai la chance de toujours vivre là où j’ai grandi!)
    Je pense que le problème concernant la pilule (et les médicaments en général) vient beaucoup du fait des déficits dans la communication fait entre Médecin/Etat.
    Pour ma part je prends une pilule de quatrième génération, et j’en suis très contente. On ne nous parle pas beaucoup des autres solutions, mais j’ai déjà eu l’occasion d’en parler avec un médecin et après cela la meilleur solution pour moi était de rester sous pilule pour le moment. Le stérilet comporte un risque non négligeable de trombose, ou d’entrainer des complications qui pourraient être une entrave pour avoir des enfants (voir même une impossibilité). Après il reste toujours le patch, etc…On parle de la pilule maintenant, mais ça sera bientôt autre chose. Comme beaucoup le soulignaient tous les médicaments comportent des risques, il faut savoir (et avoir la chance) de trouver un médecin qui sera consciencieux et fera un examen approprié en adaptant le traitement.

    C’est sympa de faire partager en toute simplicité ton expérience en nous invitant à communiquer 🙂

  27. Bonjour, Je partage tout à fait ton avis sur l’importance de la pilule ! Toute prise de médicament génère un risque… Nécessairement! mais, un risque qui peut être limité par rapport à l’avantage qui en découle. Peut être que la pilule est prescrite ,dans certains cas, sans les examens nécessaires (prise de sang etc), des compléments d’information pourraient être demandées par rapport aux nouveaux problèmes détectés. Et puis, l’aléa médical existe. Bref, je suis contente de lire ton article car sans être parano 😉 , je me suis demandée à un moment s il n’y avait pas un lobby anti pilule/anti femme et un peu réac derrière tout ça! Et oui, la vitesse à laquelle le débat s’est enflammé et si la pilule était retirée d’un coup !!!! J’ai même lu un article sur les dangers du stérilet il y a peu de temps…MMMM restons vigilantes!

  28. Ton article est bien rédigé Anne ! Je ne suis pas spécialement fan des médecins, j’attend toujours la dernière minute pour y aller ! On dit que si la mère à peur du dentiste, l’enfant en aura peur aussi, ah ah ! Ca doit sûrement être ça, ma mère n’étant pas réellement fan des médecins, des vaccins et de tout le tralala, elle a toujours opté pour les médecines douces comme l’homéopathie ou les plantes ! Mais là, je dois dire que c’est une légère inquiétude qui plane avec les pilules de 3ème et 4ème génération, je dois dire que la mienne en fait partie, son nom n’ayant pas encore été soumis à un quelconque scandale, j’attend le rendez-vous pour en parler avec mon médecin… Surtout que je dois dire que je suis confronté au monde médical en ce moment, et pas dans ses plus bons aspects, accompagnant ma grand-mère chéri en phase finale d’un cancer (désolé pour le côté glauque de la chose) je suis confrontée aux multiples malades, aux multiples maladies, aux multiples traitements et précautions à prendre ! Quand je vois que le centre spécialisé dans la recherche sur le cancer ne s’arrête pas de construire, je m’interroge réellement sur les conséquences que nos modes de vie, que la pollution et que tous les médicaments que l’on nous donne ont sur notre corps ! (Je parle même pas des antennes relais, du Wi-fi et du Bluetooth) Je ne préfère même pas imaginer les conséquences de tout cela sur nos organismes ! Bref’, je pourrais disserter pendant des heures sur le sujet !

    Des bises !

    http://www.vestiaire-de-fille.com

  29. Hum, je laisse un commentaire un peu en retard mais je te comprends et me reconnais dans tes propos ! J’ai vécu en Angleterre avec mon amoureux pendant 1 an et demi, puis 2 ans de relation à distance France/UK et je m’apprête, dans quelques mois à y retourner pour de bon (je termine mon master), enfin ! Bref, moi aussi je suis habituée aux médecins de ma ville natale, “chez maman”. Sauf que. J’ai eu une orthodontiste minable qui m’a plus détruit les dents qu’autre chose (heureusement j’ai une super dentiste maintenant qui a réparé les dégâts), un docteur généraliste qui me connaît depuis le jour de ma naissance et qui m’a donné 1) des antidépresseurs à 15 ans et pendant 5 ans (avec le recul ça me paraît fou !) après le décès de mon père alors que finalement je n’avais pas vraiment besoin de cette drogue mais à cette âge là, j’étais faible et j’ai finalement décidé moi même du jour au lendemain d’arrêter. Surtout que mon médecin me refaisait ordonnance sur ordonnance sans parler d’un jour stopper ça… Et 2) La Diane 35 pendant aussi quelques années. Bravo docteur et surtout adios. C’est en Angleterre, chez mon autre docteur de quartier (consultation et pilule GRATUITE !) que j’ai appris (il y a déjà 4 mois) que cette pilule était dangereuse et mauvaise à long terme. Cette femme a décidé de m’en donner une autre, et elle a bien fait ! Alors je ne sais plus vraiment à qui faire confiance et mes docteurs d’enfance, je me dis que là j’ai bien fait d’en changer certains ! On se laisse aveugler par nos habitudes parfois. Bref cette semaine m’a aussi laisser perplexe et j’espère qu’à l’avenir on sera mieux informé des risques qu’on court quand on prend un médicament comme celui-ci…

  30. (retour de vacances, j’ai drôlement de retard !)
    Pour Diane35 le risque le plus important ça n’est pas franchement les risques de santé, en tout cas pas plus celle-là qu’une autre de 4ème génération.
    Le risque de celle-ci, c’est qu’en moyenne, elle est en-dessous de 80% d’efficacité niveau contraceptif….(normal, ça n’est pas une pilule contraceptive à la base,mais bon ça, les gynécos, j’suis pas super sûre qu’ils prennent la peine de le préciser…)
    Comme je t’avais dit en tweet, mon ancienne belle-mère qui est pharmacologue (ce qui signifie qu’elle donne des cours en médecine mais surtout qu’elle fait de la recherche en laboratoire, et elle est spécialisée dans les interactions médicaments/hormones/femmes enceintes), m’avait très rapidement (en gros dès que ça a été sérieux avec son fils) prévenue et demandé si je prenais Diane35 ou Méliane, parce que les deux étaient une catastrophe niveau “résultats contraceptifs”. Et c’était il y a 10ans…..
    Donc ce qui m’énerve un petit peu, et qui fait que je reste toujours très méfiante envers les médecins, c’est qu’ils ont tendance à s’assoir sur leurs acquis, à ne plus se former, se renseigner, se mettre à jour, et qu’ils prescrivent et conseillent exactement de la même manière qu’à leurs débuts. Du moins c’est la sensation que j’en ai… Après, peut-être est-ce aussi parce que je nage plus ou moins dans un entourage de médecins, d’amis, de beaux-parents etc, et que je vois leur fonctionnement que je n’approuve pas du tout du tout.
    Quand je sais que 8 amis sur 11 n’ont fait médecine (et ont terminé..) et n’ont choisi leur spécialité que pour le gain salarial final, tu comprends leur mode de fonctionnement lors de leurs prescriptions !
    Car même si en théorie les laboratoires n’ont plus le droit d’offrir quoi que ce soit aux médecins, dans la réalité, en tout cas de ce que j’en vois, ça n’est pas encore d’actualité…
    Résultat; Diane35 tout comme Biafine (qui est un mélange d’un corps gras huileux qui empêche en réalité l’hydratation de l’épiderme et d’un principe actif hautement cancérigène, qui est en gros à ne SURTOUT PAS appliquer sur la peau, surtout si elle est fragilisée…. Autant dire que bon, quand on te prescrit ça pour une brûlure, c’est un peu du foutage de gueule….Heureusement, petit à petit, elle commence à être interdite dans les hôpitaux etc) ont fait un énorme, gigantesque, raz-de-marée médiatique (auprès des médecins oui oui, il n’y a pas que le public qui a droit à du matraquage et de la propagande…) et de bourrage de crâne (à coups aussi de cadeaux bien sûr) pour qu’ils prescrivent ces produits là en particulier.
    Et une fois installés dans une routine…. Pourquoi en changeraient-ils ?

    Alors maintenant ça commence à sortir, mais de manière plus ou moins tape-à-l’oeil selon les conséquences, selon comment les gens préfèrent le vivre aussi (des problèmes suite à des prises de pilule il y en a eu plein, mais beaucoup préfèrent que cela reste dans la sphère privée, ce que je peux comprendre !), et du coup ça devient presque idiot….Je trouve que du coup on dirait que c’est “ahhhh mon dieuuuu pas diane35 elle tue!” alors que ça n’a rien à voir, je suis d’accord que tous les médicaments sont plus ou moins “dangereux” car un médicament par principe c’est agir sur notre organisme interne, donc interférer avec quelque chose qui fonctionne. Mais du coup on cible un produit en particulier, au lieu de s’attaquer au problème de fond qui est que les médecins eux-mêmes ne réalisent même pas qu’ils prescrivaient en-dehors de leurs prérogatives de prescription (pour Diane35 : utilisation comme contraceptif alors qu’il s’agit d’un anti-acné par exemple), qu’il faut les obliger à se former de manière continue(en théorie ils le sont déjà, mais très peu, et en général ça n’est jamais contrôlé) (et c’est une évidence que la médecine actuelle ne se pratique pas de la même manière qu’il y a 30ans, sinon à quoi serviraient les progrès faits en recherche!), mais aussi leur apprendre à communiquer avec les patients, qu’ils apprennent à parler aux profanes de ce qu’ils leur font ingérer et pourquoi !
    Mais bon, quand je vois que pour que mon beau-père soit rentable (cad payer les charges, le cabinet, et la secrétaire hein, pas encore se payer lui), il lui faut minimum 10 patients dans une matinée, je vois mal où les médecins auraient le temps de consacrer 45minutes à un patient pour bien tout lui expliquer !

    Bref tout ça pour dire que je n’ai jamais eu de gros déménagements, donc je n’ai jamais changé de médecin MAIS justement actuellement :
    – ma médecin traitant, qui est ma marraine en fait, qui me suis donc depuis que je suis née, en qui je fais entièrement confiance parce que je la connais, je sais comment elle a choisi de pratiquer la médecine, et je sais qu’il n’y a pas une once de vénalité chez elle. Et puis ses rendez-vous sont d’une heure, c’est pour dire si elle prend le temps… SAUF qu’elle a pris sa retraite en janvier, et là c’est le drame, du coup pour l’instant, je me contente de prier pour ne pas tomber malade, je n’ai aucune idée de qui choisir (et sûrement pas mon beau-père par exemple qui exerce à l’ancienne, avec des tonnes d’antibio pour rien, presque toujours la même prescription peu importe tes symptômes breeeef!)
    – Le dentiste que j’avais eu depuis toute petite, qui était fantastique, idem très patient, qui expliquait chacun de ses soins (oui moi je pose beaucouuuup de questions), très minutieux et très doux, qui est parti s’exiler au Canada –‘
    Je suis allée genre 5 fois chez sa remplaçante (enfin la dentiste qui avait repris son cabinet), qui était infecte, qui avait des dents dégueu et du coup je n’avais pas confiance et qui m’a fait des soins de merde à la va-vite !!! Quand j’ai eu le droit de dire “non” à mes parents, j’ai arrêté d’y aller….
    Et puis mon chéri a fait Dentaire, j’ai attendu 3 ans qu’il ait ses premiers patients en Clinique hospitalière, et il m’a soignée pendant les 3 années suivantes jusqu’à la fin de ses études… Bon, il déteste me soigner parce qu’il déteste soigner les gens qu’il connaît, il a trop la pression, mais je sais que je peux avoir confiance, je connais son éthique, je connais aussi son envie de perfection, il aime aller jusqu’au bout des choses, bref, du coup, j’ai confiance quoi, résultat il n’avait pas le choix ^^ Maintenant il ne fait que des remplacements (monter un cabinet c’est juste une somme insensée, donc ça n’est pas pour de suite!!!), et donc malheureusement, il n’a pas toujours un job au moment où j’ai mal, ou des fois c’est compliqué de me faire venir car c’est très loin, ou que le dentiste qu’il remplace interdit les nouveaux patients, ou qu’il n’est pas équipé et qu’il faut faire l’avance des frais et à coups de 100 ou 150€ c’est quand même relou… Bref niveau dentiste aussi j’ai un souci !
    – Et niveau gynéco (puisque c’est quand même le sujet de départ), j’ai un problème généralisé. La première que j’ai vue était celle de ma mère. En effet j’avais un copain depuis 6 mois, j’avais 17 ans, ma mère a accepté que je prenne la pilule et spontanément m’a amenée chez sa gynéco. J’ai littéralement détesté le contact avec elle, à se moquer de moi parce que je ne savais pas comment un rdv gynéco se passait, à se moquer de moi parce que je ne savais pas telle ou telle chose, bref, je l’ai détestée. Elle m’a quand même prescrit une pilule, comme ça, sans test sanguin, mais bon moi je ne savais pas qu’il en fallait hein ! Résultat j’ai attendu mes règles suivantes, il se trouve que j’étais chez une amie à Paris (je suis de Toulouse hein ! Donc loin !), j’ai pris la pilule. Résultat, des règles non stop pendant 12jours, une acné de folie (après 2 ans de Roaccutane pour m’en débarrasser, pas la peine de dire à quel point j’ai haï la pilule…), des douleurs aux seins pour la première fois de ma vie, bref au fond du seau en plein mois de juillet à Paris. Ma copine n’avait jamais pris la pilule, on a pas osé en parler à ses parents, bref on se disait ” si il faut c’est normal”, pour dire à quel point j’étais informée !! j’ai fini quand même par appeler la gynéco, pour demander, tu vois, si finalement, c’était normal. Et là elle me rit au nez, en me disant “mais enfin, tu es idiote ou quoi, si tu vois que ça fait quelque chose de bizarre tu arrêtes et puis c’est tout !” et elle a raccroché. Véridique.
    Depuis, j’ai comme un énorme problème avec les gynécos. Disons que chaque année, j’en fait une nouvelle :/ Enfin bref euuuuh je crois que là j’ai rattrapé mes jours de vacances, et je n’ai même pas encore lu les autres posts, alors ça suffit !
    Bises et j’espère que tu as trouvé une solution pour ta pilule et pour trouver quand même un médecin d’appoint près de chez toi en qui tu peux avoir confiance 🙂

  31. Je suis pareille que toi, je prefere voir mon medecin generaliste qui me connait depuis que je suis petite! Je devrais prendre rendez-vous là mais j’attendrais d’être de retour chez mes parents (qui se trouve être à 800km!lol) pour consulter mon medecin, qui saurais certainement mieux me conseiller qu’un medecin qui ne me connait pas.
    Je ne prend pas la pilule donc tout ce qui se passe en ce moment me tracasse mais moins que si je prennais la pilule. Mais c’est vrai que ca fait un peu peur toute ses histoires!
    Jolie tenue, qui m’a l’air bien confortable avec ce jolie gilet beige! J’adore la couleur de ton écharpe et de ton vernis!
    Bisous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

This endpoint has been retired

Les actus

Retour haut de page