Vloga 4/4 Formation de Yoga: Dernière Semaine pour Devenir Professeur

11 mars 2018 - Yoga - 9 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé une bonne semaine ? Je vous retrouve aujourd’hui pour malheureusement mon dernier article au sujet de ma formation de Yoga à The Yogi in Me / Montpellier. Je me souviens comme si c’était hier d’avoir poussé cette porte tôt un samedi matin pour le premier jour de cette formation. La veille j’avais ENFIN pu faire mon birthday run avec pile 2 mois de retard. 26 km pour me prouver que j’avais enfin mis ma fracture de fatigue derrière moi. J’étais dans une drôle de période de ma vie. Je ne savais pas trop ce dont j’avais envie, ni où j’allais. ça faisait 2 mois que Matthieu et moi étions séparés… J’avais plus ou moins commencé à sortir avec un homme qui me plaisait beaucoup car j’avais l’impression d’enfin échangé avec quelqu’un comme « je l’imaginais ».

Je n’en avais pas parlé car il n’y a rien dire, car je suis une femme romantique et que je n’étais pas prête, tout comme lui j’imagine, mais surtout que j’avais encore d’autres histoires à écrire. Au fil de ces vlogs, j’ai souvent fait allusion à mes hanches…résolument fermées. Bonne nouvelle, elles s’ouvrent doucement comme moi en fait. Je ne suis pas une fille taciturne. On s’imaginerait que j’aime beaucoup « parler de moi » via ce blog mais au final, à cause de cette vie professionnelle (mélangeant beaucoup le personnel), j’ai appris à me fermer à double tours pour un peu protéger (mais de quoi au final!!). Je fais difficilement confiance, et par exemple, j’ai mis du temps à être à l’aise, à être moi avec notre groupe de futures professeurs de Yoga. Bon, j’avais aussi pas mal de conflits personnels qui venaient parasiter mes choix, mes envies. Vous l’avez remarqué ma vie sentimentale n’a pas été de tout repos. Pour le première fois depuis longtemps, il fallait que je reprenne à vivre SEULE, à être célibataire. ça m’a totalement déstabilisé et remise en question. Le yoga m’a permis de ne pas perdre pied. Il ne m’a pas apporté de réponse mais m’a aidé à les trouver…enfin je les trouve encore éhé.

Cette formation a été un voyage intérieur… avant d’être uniquement un apprentissage de l’enseignement du Yoga. Un voyage très bien accompagné, merci Layla, et très bien entouré… merci les filles ! Je me suis (re) découverte, j’ai lâché-prise sur par mal de choses autour de moi… je me suis recentrée sur ce qui aurait dû avoir de l’importance pour moi mais que je ne voyais plus pour différentes raisons.

Ainsi, c’est avec un pincement au coeur que je vous présente ce dernier épisode (un peu long je l’avoue)

Dans cette vidéo, comme toujours, vous me suivez au fil des jours de la semaine 🙂 ! J’ai ajouté, comme pour le vlog au Maroc, des petites interviews notamment de Layla (fondatrice de the Yogi in Me et surtout directrice de la formation) et aussi de Fantine, professeur de Yoga à TYIM afin de répondre à plusieurs questions que vous m’envoyez dont notamment:

  • À quoi s’attendre lorsque l’on suit une formation de Yoga
  • Les différents types de yoga

J’espère que la vidéo vous plaira, sinon j’ai essayé de retranscrire tout cela par écrit ci-dessous :

Lundi:

J’essaie de ne pas être en retard… heureusement Layla avait prévu et avait annoncé un horaire avec 30min d’avance. Donc au final, je ne le suis pas mais j’aurais aimé ne pas connaitre son astuce. çå m’aurait permis d’être à l’heure TOUTE la semaine. Comme pour les semaines précédentes, nous allons suivre quasiment tous les cours du planning. ça tombe bien, le lundi c’est Yoga in English avec la lumineuse Jessica… ou comment avoir le sourire même en chien tête en bas !

Cette semaine est sur la thématique très pratique de l’enseignement … et son entreprise (prix du cours, publicité, communication, quel statut). C’est hyper interessant pour moi car s’il y a bien une chose dont j’ai dû mal à faire dans ma profession: me valoriser (dans le sens valeur > prix).  Sans oublier, d’aller plus loin dans la philosophie et les préceptes du yoga: Nous revenons sur les mudras (« le yoga par les mains » hihi).

Après le dernier cours, j’enchaine avec de la natation .. QUELLE IDEE ! Je nage comme un caillou. J’ai laissé mon énergie sur le tapis je crois bien.

Mardi

Un peu comme lundi: je suis en retard, il fait très beau, nous continuons nos enchainements de cours… soit par les professeurs du studio, soit par nous-même. J’adore quand nous donnons nos propres cours. C’est hyper enrichissant car nous avons toutes une approche si différente (alors que nous suivons la même formation). D’ailleurs, nous finissons en douceur avec Faby pour du Yoga Integral.

J’en ai profité pour interviewé Fantine, professeure de Yoga, qui enseigne à la fois le Ashtanga ET le Vinyasa Yoga. Il est essentiel de savoir qu’il existe différents types de yoga, qu’un peut-être plus adapté à vous… selon votre niveau, vos envies, votre énergie ou tout simplement votre humeur. Personnellement, j’adore le Iyengar. Je n’en avais que très peu pratiqué avant (car je n’aime pas trop le hatha yoga non plus). C’est pourquoi, j’en profite pour vous conseiller, s’il y a un studio de Yoga qui vous plaît de tester TOUS les cours afin de connaître les thèmes, le professeur et l’énergie qui s’en dégage. Ainsi, vous saurez ce à quoi vous attendre avant de dérouler votre tapis. Si vous êtes fatiguée, le yoga Intégral est juste tooooop en fin de journée par exemple. Au contraire si vous voulez vous renforcer, de l’énergie, de la musique, filez sur un cours Vinyasa !

Mercredi:

Je me lève tôt…j’ai mes règles. C’est très douloureux. J’appelle mon médecin pour pouvoir récupérer une ordonnance d’Antadys. Je prends la voiture. Il ne neige pas encore… enfin pas vraiment. Mais le temps de faire l’aller-retour, les chutes s’intensifient et les routes commencent à être totalement recouverte. J’ai mis 20min à l’aller…au retour je mets presque 1h à rentrer chez moi. Je dépose vite la voiture pour filer ensuite au studio de Yoga… à 10h il n’y a déjà plus de tram… Tant pis, je commence à marcher en suivant les railles (enfin ce que je vois lol). Je me marre vraiment. J’adore la neige. Je n’ai pas eu l’occasion d’aller skier cette année. J’étais hyper frustrée. Il ne neige JAMAIS à Montpellier et si c’est comme la dernière fois, en début d’après-midi, il n’y aura déjà plus rien (enfin…)

Bah je mets bien 1h30 pour arriver au studio, en tombant quelques fois ! J’avoue j’ai fait pas mal de pauses PHOTOS (comme résister). En arrivant au studio, je me rends compte que je suis couverte de neige (cheveux y compris) mais bien heureuse de retrouver la chaleur du yoga, des filles. On enchaine les cours qui sont maintenus, les boots d’après-ski ont remplacé les baskets à l’entrée.

Nous continuons nos ateliers pratiques « business et yoga »,mais aussi sur les mudras. Je quitte le studio juste après le cours d’Emilie à 18h15 pour une petite randonnée urbaine direction… chez moi. Je vais mettre 1h30 en tout et c’était TOUT aussi drôle qu’à l’aller. Tout le monde est joyeux, rigole…je croise des gens bien prudents et peureux qui ont vraiment très peur de tomber ou de la neige. D’autres on choisit les sacs poubelles pour traverser la ville et rentrer chez eux. Je ne suis loin d’être la seule à « randonner » faute de tram, on se tient tous un peu compagnie. Plein de bonhommes de neige très sudistes ont fleuri sur les trottoirs. C’est exceptionnelle et très beau de voir la ville ainsi. Bon. Je suis heureuse d’arriver chez moi car … quand même mes boots n’étaient pas hyper adaptée, la neige continuait de tomber, les rues étaient de plus en plus glissantes.

Je n’ai jamais vu ça à Montpellier et j’avoue que je suis un peu inquiète quand même pour le lendemain….

 

Jeudi:

La neige a figé tout Montpellier. Je me réveille le matin en pensant ouvrir mon volet sur de la neige fondue… voire quasiment plus rien. Je me trompe. Ma terrasse est encore plus enneigée que la neige, il fait très sombre, encore froid et il pleut. Je consulte le site du réseau des transports de la ville. Sans surprise, toutes les lignes de TRAM sont interrompues et la préfecture nous invite gentiment à rester chez nous à cause des orages et de la pluie annoncée. Bon. J’ai aménagé ma semaine pour ne pas « trop travailler » en parallèle de la formation. Je n’ai pas particulièrement envie de rester toute seule chez moi. Il est encore tôt donc je me dis que je vais partir en repérage en courant pour voir si, comme la veille, je peux faire le trajet à pied.

Je fais à peine 5km. La neige tient très,..trop bien, il pleut ce qui la rend très collante et agglomérée. L’eau de pluie ne s’évacue pas. Résultat, on s’enfonce dans de la neige gorgée d’eau. Une catastrophe. Les trottoirs ne sont pas franchement praticables, les voitures ne circulent pas. Bref… je retourne chez moi dépitée et décide de prendre mon mal en patience.

La neige devrait avoir fondu d’ici midi-13h. Bon AVANCE RAPIDE… à 19h, elle n’a quasiment pas fondu, il n’a fait que pleuvoir et je suis restée coincé chez moi. À la place, j’ai pratiqué seule, j’ai préparé mon cours du lendemain. J’ai passé mon temps à sortir pour vérifier si au pire je pouvais venir en voiture mais ma rue n’était pas dégagée et je vous laisse deviner l’état de mon allée de garage. FRUSTRATION. Je me couche en croisant les doigts pour le lendemain.

Vendredi:

Je me réveille à nouveau de bonne heure, il fait SUPER beau ET chaud, la neige fond enfin…. mais il n’y a toujours pas de tram. Je m’arrange avec la maman de Matthieu pour qu’elle puisse me déposer au plus proche du centre-ville afin que je puisse rejoindre le studio. C’est drôle car franchement, la ville s’est totalement arrêtée, les magasins étaient fermés et j’imagine que la mairie, la voirie ont brûlé des cierges pour que le soleil revienne faire fondre la neige car… vous imaginez bien que personne n’était préparé ni équipé pour une telle quantité ! 30cm (sans exagéré !). Mon seul regret ? ne pas avoir vu la neige sur la plage mais toutes les routes étaient coupées. J’aurais pu y aller en ski de fond éhé. Tant pis. J’arrive finalement au studio en milieu de matinée, bien heureuse de pouvoir reprendre les cours 🙂 ! On va enchainer d’ailleurs éhé.

Chacune à notre tour, notre cours. Avec une petite pause spécialement remerciement par écrit, des petits messages que nous nous écrivons. Moi j’avoue, je préfère les lire en privée chez moi car ça me fait très vite monter les larmes aux yeux. Non pas que je sois pudique avec notre groupe hihi mais j’avais envie d’une part de savourer chaque petit mot et d’autre part, de les garder comme des trésors pour me souvenir de qui j’étais avant la formation, comme de qui je suis devenue depuis.

18h15 ? C’est l’heure de mon premier cours de Yoga en public. Il est plein. Je stresse un peu et avec la fatigue, il m’arrive de m’embrouiller mais je suis super heureuse de vivre ça, de le faire à The Yogi in Me. Je rentre chez moi sur un petit nuage (de fatigue mais de gratitude surtout)

Samedi:

Après un run sous le soleil ET la neige fondue, direction le studio de Yoga pour le dernier cours, les dernières heures ensemble. Ce n’est pas le moment des adieux, mais plutôt des rires, des programmations de notre prochaine retrouvaille. J’ai réalisé une petite interview de Layla (fondatrice de The Yogi In Me) afin qu’elle vous explique un peu ce à quoi vous devez vous attendre dans sa formation de Yoga. Vous avez été nombreux à me questionner à ce sujet. tout d’abord, je ne peux pas vous conseiller une formation dans votre ville/région car je ne connais forcément que celle que j’ai suivie. De plus, chaque formation est unique… car chaque professeur de yoga l’est (bien que les fondements ne changent pas, je vous rassure). C’est important avant de vous engager d’échanger avec votre formateur/trice…car tout est très subjectif. En touts les cas sachez, que les inscriptions pour la prochaine sont ouvertes par-ici >>>

Avant de filer, j’en profite pour convier Matthieu afin de faire quelques photos pour mon mémoire…

C’est compliqué de se quitter. Nous recevons fièrement nos diplômes. Je crois que de toute manière, avec ou sans le papier, nous sommes transformées et prêtes à délivrer de belles énergies comme a su nous le montrer Layla. Enfin en tout cas, en donnant mon premier cours la veille, j’en ai pris conscience ainsi…

Et la petite photo de groupe <3 !!

J’ai du mal à réaliser que la formation est terminée. J’adorais ces rendez-vous mensuels. Nous avons toutes tant changé depuis octobre. Je n’aurais jamais imaginé à quel point ces semaines d’enseignement pouvait me bouleverser autant ET me donner  envie de, enfin par moi-même, opérer des changements importants dans ma vie, pro comme perso. J’ai essayé de vous partager cela comme j’ai pu mais je pense que j’ai encore beaucoup de chose à apprendre ET à transmettre ;). Je ne dirais pas non pour 5eme semaine ahaha.

Mais, ce qu’il y a de magique en Yoga… comme dans la vie en fait en général, c’est que rien n’est figé. Nous apprenons toujours, nous évoluons et c’est important d’être toujours prêt à accepter ces changements dans notre pratique, comme…en nous. Je n’étais pas prête la première semaine, ni la deuxième mais la troisième a été LE saut dont j’avais besoin :). Je pourrais longtemps écrire sur cela mais je préfère vous inviter  à regarder les 3 autres vidéos précédentes… ou lire les articles correspondant :

Je tenais encore à remercier Layla et forcément toutes ces si belles femmes de ma formation (à très vite !!). J’espère que cette série d’épisode vous aura plu autant que j’ai pris plaisir à vous les préparer. Comme sur mon Instagram, je vous demandais de me poser vos questions en lien avec le Yoga en vu d’un prochain article pour y répondre. Alors, n’hésitez pas à les poster en commentaire 😉 et à me faire un petit retour en… cette fin de formation

@ très vite …sur un tapis ou ailleurs !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires

  • Repondre Margaux Lifestyle 12 mars 2018 à 17 h 40 min

    Un grand bravo à toi pour avoir terminé cette jolie formation ! Hâte de pouvoir venir tester un de tes cours sur Montpellier !

  • Repondre Marie 12 mars 2018 à 18 h 25 min

    Coucou Anne!
    J’ai beaucoup aimé cet article…on sent que tu y as mis du cœur 🙂
    Je suis prof de yoga et n’ai qu’un seul conseil…vas pratiquer en Inde quand tu Le pourras… ❤️
    Belle continuation à toi
    Namaste
    Marie

    • Repondre Anne 12 mars 2018 à 22 h 25 min

      Merci beaucoup Marie
      Justement ça me trotte dans la tête depuis quelques semaines

      • Repondre Marie 13 mars 2018 à 10 h 34 min

        Oh ! Hé bien je pense que si ça te trotte dans la tête…peut-être t’y projettes-tu déjà ?! 😉
        En tout cas fonce…c’est une des plus belles expériences de ma vie que je ne peux plus m’empêcher de recommencer ! 🙂
        Si tu veux des conseils n’hésite pas !

  • Repondre jennifer 12 mars 2018 à 22 h 12 min

    Bravo pour cette formation qui avait l’air très enrichissante !

    • Repondre Anne 11 mai 2018 à 10 h 09 min

      Merci Jennifer

  • Repondre Chô 27 mars 2018 à 13 h 20 min

    Coucou, j’aimerais beaucoup participer à tes cours de yoga, où va tu les donner? est ce que The yogi in me dispense aussi des cours?

  • Repondre Amsterixe 1 mai 2018 à 10 h 41 min

    Très sympa cette formation de Yoga et bel article ! Si un jour vous avez envie de visiter notre belle ville du Québec pour participer à nos formations, n’hésitez pas. Notre prochaine formation devrait être en automne, les arbres seront colorés et très beaux en cette période 🙂

    • Repondre Anne 3 mai 2018 à 9 h 41 min

      Pourquoi pas 😉 Je note !