Vloga 2/4: Ma formation pour devenir professeur de Yoga

10 décembre 2017 - Yoga - 4 commentaires

Hi, 

J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui pour vous partager la 2eme semaine de ma formation à l’enseignement du Yoga. Déjà plus d’un mois s’est écoulé depuis la première. N’hésitez pas à re voir le vlog >> ET à lire l’article que j’avais consacré à ce sujet par-ici >>J’avais hâte de reprendre la formation, de reprendre là où nous nous étions arrêtées. C’est drôle car c’est un peu comme une thérapie pour moi lol. Enfin « thérapie » c’est un bien grand mot, mais j’en apprends tellement sur moi-même, plus que je ne l’aurais jamais imaginé.

Qu’est-ce que l’on imagine d’ailleurs en se lançant dans une formation pour devenir professeur de Yoga? Je pense à beaucoup de théories, de pratique, de postures, d’anatomie, de séquençage de cours… Je vous rassure, oui on passe par-là, mais on emprunte aussi un petit chemin intérieur qui est d’autant plus intéressant à suivre, surtout bien accompagnées par les autres participantes  de la formation (et que j’embrasse fort)

Mon petit carnet de bords de ces semaines se poursuit afin de  vous faire vivre avec moi cette formation, de partager mes émotions, partager mes doutes, partager mes progrès, partager ma compréhension de cet univers.. Je précise à nouveau, le but n’est pas de vous copier le contenu de la formation, mais bien de vous donner un petit aperçu du mon expérience avant de devenir moi-même professeure. Comme je le disais, c’est un chemin théorique mais aussi intérieur.

Je vous invite tout d’abord à jeter un  oeil à la vidéo que je vous ai préparé sous forme de Vlog, jour après jour de cette semaine 2… qui débute avec 3 jours en moins …Je vous explique tout ça:

Jeudi, Jour 4:

Le réveil est compliqué. Je reviens du Raid des Alizés (je ne me plains pas mais transition difficile lol). Je file sur mon vélo, il fait froid mais j’essaie de vite me remettre dans le bain. Après la pratique… la pratique. C’est à notre tour de créer notre cours.

Un peu stressant car il est parfois délicat de mettre des mots sur chaque posture, chaque respiration et surtout, d’enchainer logiquement notre « flow ». Entre la préparation et l’enseignement, on ne voit même plus le temps défilé. Pourtant, ce n’est pas facile non plus de prévoir un cours qui dure exactement 1h lorsque l’on débute.

Ce qui est aussi enrichissant dans cette préparation, c’est que nous suivons aussi les cours des autres. Nous échangeons, débriefons. Chaque cours doit aussi avoir une intention, une thématique. Je suis celui « les yeux fermés ». Quand vous venez de passer 10h dans un avion, c’est assez comique car je ne savais plus où j’habitais, littéralement LOL.

Mais j’adore cet échange que nous avons lorsque justement nous enseignons (enfin apprenons à enseigner). On rit et tant pis si on fait encore quelques erreurs 😉 On termine la journée par un atelier de Yiengar avec Ludivine puis un cours de Yin Yoga. Je somnole durant chaque posture, mais ça me fait un bien fou avant de filer sur mon vélo, avec mon casque ET mes moufles en laine.

Vendredi, Jour 5:

Je suis un peu plus réveillée ce matin-là, même si c’est encore difficile lol. Au moins, le yoga me permet de me remettre doucement dans le bain. La douceur, c’est exactement ça. Et comme la semaine passée, je tire toujours ma petite citation avant d’entamer la journée… par un cours de Yoga assez intense et des ouvertures de hanche (tout ce que j’aime, même si je souffre vraiment durant chaque posture 0_0)

Aujourd’hui, nous travaillons aussi les inversions… vous savez INVERSER son équilibre en mettant la tête en bas, soit sur la tête, soit les mains, soit les coudes. Je ne suis pas encore une pro, mais j’y travaille… et nous apprenons aussi forcément à l’enseigner, l’encadrer car ce ne sont pas des postures sans risque. Mais, ce sont mes favorites….car je ne parviens pas à les faire lol. Dès qu’il  y a un challenge, je ne peux pas m’en empêcher, j’apprécie. Cependant, ce n’est pas ça l’optique du yoga.

En tous les cas, nous travaillons encore bien avec…contre le mur. C’est des leçons assez intenses qui vous laissent les bras en compote et le cerveau bien retourné 😉 ! Même si c’est dur d’enchainer sur une nouvelle pratique, nous le faisons doucement. Mais au moins, maintenant, je sais transmettre et enseigner les inversions à celles qui peuvent, qui n’ont pas peur ou d’appréhension. J’en ai encore parfois… peur de tomber, peur du vide lorsque je monte mes jambes. C’est délicat de retrouver son équilibre une fois la tête à l’envers…

Samedi, Jour 6:

C’est déjà l’heure du bilan, après de la pratique, nous terminons d’abord par les derniers ateliers. Je trouve cela tellement « magique » de pouvoir partager « un de nos talents ». Et, étrangement, ça a été compliqué pour moi de trouver ce « talent ». Les réseaux sociaux, l’écriture, le marketing, la communication, la photo… Ce n’est pas un talent je trouve, même si c’était bien de pouvoir le partager mais mon partage est « utile », je ne sais pas si j’ai vraiment apporté quelque chose… Alors que, nous terminons par un atelier danse yoga…tellement adorable, agréable. Je n’aime pas danser, j’ai peur de mal faire, de ne pas être synchronisé, de ne pas danser « comme il faut ». Est-ce qu’il y a vraiment une bonne manière de danser ? non pas vraiment, il suffit juste d’être bien et de suivre le flux. De se faire confiance. C’est difficile…

Nous passons des petits entretiens individuels et je réalise encore à quel point, il est difficile pour moi… d’être là, présente `100% sur mon tapis, dans mon cahier et surtout, tout simplement d’être moi. Mais, il est encore temps de le changer puisque je le sais déjà.

On finit par un petit apéro à l’auberge espagnole, au milieu du studio. Je n’avais pas trop envie de partir mais l’appel de l’entrainement en vélo était là, le soleil brillait encore donc il a bien fallu quitter notre bulle.

Ce que j’ai raté: Alors oui j’ai manqué des cours sur les postures, l’anatomie …mais ça se rattrape ouf. J’ai raté par contre des ateliers de notre groupe, j’ai raté du travail sur moi-même encouragé par Layla notamment sur la confiance, sur l’éthique, sur les intentions. L’atelier sur le thème de « s’autoriser »  m’a donné envie de le partager avec vous. S’autoriser à sortir justement de ce pour quoi ou pour qui nous avons été « conditionnée. Bon maintenant que je dois écrire ce à quoi je m’autorise… je ne sais pas par où commencer… Je vais peut-être me laisser cela de côté en fait 🙂 !

Et la prochaine fois ?

La 3eme semaine sera au Maroc. C’est semaine de retraite, de pratique mais surtout de silence, sans communication et pour les courageuses lol de jeun. Bon. Je suis très nerveuse. Cependant, c’est ça mon problème, le lâcher-prise. Je ne sais pas « lâcher », j’ai ce besoin de contrôle, y compris dans mon travail. Je n’arrête jamais vraiment. Peut-être que j’y arriverai, peut-être que ce sera très dur, peut-être que je serai plus indulgente. On verra mais j’essaie de ne pas stresser bêtement car je suis déjà certaine que je vais passer une belle semaine

C’est drôle, mais plus les semaines avancent, plus je pratique de mon côté, plus j’ai hâte de moi aussi « vous transmettre » ce Yoga qui m’anime. Je crois d’ailleurs qu’il y a autant de yoga que de professeurs en fait. Nous avons des racines communes, mais des branches et de feuilles différentes, si vous voyez e que je veux dire. J’ai envie d’apporter autant de bien-être que j’en reçois. C’est fou mais j’aime tellement les ateliers, la bienveillance  qui s’échappe de nous, la bonté de ces moments. C’est un plein d’amour à chaque fois et étrangement, ce type d’atmosphère est difficile à trouver. On se demande si parfois c’est possible que cela existe. Même dans mes cours de Yoga à Paris, j’avais toujours peur d’être jugé, critiqué.. je plaçais toujours une intention négative chez l’autre.

Au moins, là, je me sens en sécurité dans notre groupe et j’apprends à lâcher prise tout en devenant moi-même, professeur de Yoga hihi. Voilà, j’espère que ce petit résumé de la deuxième semaine vous aura plu. J’ai hâte de lire vos retours et si vous-même, depuis ma première semaine, avez commencé à pratiquer le yoga ou changer quelque chose dans votre quotidien que vous avez envie de partager en commentaire 🙂

@ très vite et bon dimanche

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires

  • Repondre Sandy 11 décembre 2017 à 9 h 08 min

    Super! Ca donne envie ….. on voit aussi à quel point tu es différente dans cette pratique et quand tu en parles versus quand tu parles de la course apieds ou autre sport , cest intéressant
    J’imagine e quil y a aussi des enseignements plus « philosophiques « ?
    As tu eu une bibliographie conseillée ? Peux tu nous en parler ?
    Merci Anne

    • Repondre Anne 13 décembre 2017 à 0 h 04 min

      Coucou Sandy
      J’ai proposé ma sélection « yoga » livre dans l’article de Noël si tu veux 😉

  • Repondre Liloumei 13 décembre 2017 à 18 h 55 min

    Ta façon de parler de ta formation me donne très envie de pratiquer avec toi quand tu seras prof ( je fais du yoga yiengar depuis 2 ans!)

    • Repondre Anne 16 décembre 2017 à 13 h 18 min

      Oh merci Elise, ça me fait plaisir <3