6 Clichés sur le Yoga (et mes réponses !)

21 février 2018 - Yoga - 18 commentaires

Hi,

J’espère que vous allez bien? Comme vous avez remarqué le Yoga occupe de plus en plus de place dans mon quotidien. Je sais que parfois cette activité peut être mal comprise. Même moi avant de débuter j’avais beaucoup de préjugés… de clichés. Je crois que les choses sont en train de changer, heureusement. J’avais envie quand même de bouger les choses et de vous encourager à tester le yoga en venant moi-même CASSER ces jugements que nous avons tous eu…ou que nous avons toujours sur cette activité.

Prêts ?

1. Le yoga n’est pas un sport

« Oh ouais tu fais du yoga ?! C’est parce que tu as la flem de faire un vrai sport nan ? » Non ce n’est pas un sport comme vous l’entendez mais pourtant c’est bien une activité physique qui peut être très intense. Pas intense comme un cours de Zumba, comme du Crossfit. Le yoga est intense en profondeur car vous tenez, enchainez des postures, vous adoptez une respiration différente…bref vous allez transpirer, je vous assure. Il y a très longtemps, j’avais emmené Matthieu faire du Bikram yoga (plus d’info ici >>) avec moi (ok je n’avais pas choisi le plus facile), juste pour qu’il arrête de dire ça. Ça a été radicale.

Alors oui, il y a une part de relaxation, de bien-être, des postures assises, allongés… mais ce n’est pas QUE ça heureusement. Il suffit de tester un cours pour changer d’avis. Personnellement, je transpire énormément à chaque cours, j’ai souvent de grosses courbatures… pire qu’en fitness car elles sont très profondes je vous assure LOL et je n’ai jamais eu une si belle posture au quotidien ET été aussi gainée depuis que je fais du Yoga, justement.

2. Ceux qui font du Yoga boivent du thé et mangent des graines à longueur de journée

Alors comme toute activité physique (je reste sur ce plan-là), vous entrez souvent dans un cercle vertueux : je fais attention à mon corps, à mon esprit… j’ai donc envie de le nourrir aussi sainement pour qu’il fonctionne bien. N’importe quel sport vous donnera ces envies-là, running…yoga inclus.

Mais comme je vous l’explique un peu après le Yoga est aussi une philosophie de vie avec des mantras qui vous encouragent forcément à adopter une vie saine. Cela dit, tous les YOGIS (les pratiquants du yoga) ne sont pas végétariens/vegans ou autres. Ils sont normaux… modernes. (Ok moi je suis végétarienne lol)

Donc me concernant je ne vais pas dire le contraire ! Je suis même fan en particulier des thés YOGI. Vous avez été nombreuses à m’envoyer des petits messages lorsque je vous les montrais dans mes stories Instagram. Ils portent bien leur nom car la marque YOGI réalise toutes ses associations de thé sur les principes de l’Ayurveda afin de favoriser le bien-être. L’ayurveda est lié au Yoga, en particulier à la philosophie de sagesse indienne qui encourage la science de l’équilibre du mental et de l’âme. Donc… oui j’avoue, je cherche mon équilibre ET mon bien-être dès ma tasse de thé du matin !

Mon thé favori de Yogi : le Matcha ÉnergieJe me prépare souvent un tasse en fin de matinée ou début d’après-midi pour me donner un petit coup de fouet, réveiller mon corps, mon esprit de manière naturelle. J’apprécie le goût discret mais rafraichissant de la menthe poivrée par-dessus le Matcha. Je suis prête à replonger dans mes projets avec cette tasse ET son mantra; )

Le petit plus ? Justement ! Chaque sachet est associé à un mantra (une citation). En me préparant ma tasse de bon matin, avant de travailler ou avant de me glisser sur mon tapis, je peux glisser une intention à ma journée, au yoga. J’adore ça. C’est un bon clin d’oeil qui nous fait réfléchir tout en nous encourageant à penser de manière positive. Je vous les montre parfois sur instagram et je sais qu’ils vous touchent autant que moi 😉 !

3. Il faut être souple pour faire du Yoga

Faut-il être un champion, le meilleur pour pratiquer un sport ? Faut-il être LE plus rapide pour se mettre à la course à pied. Fort heureusement (d’où je sors cette expression lol), NON. Personnellement, moi aussi c’est ce que je me disais, alors même qu’en running je ne me suis jamais posée la question.. La pratique du Yoga est différente du running car… nous sommes en groupe, nous sommes dans un studio. On peut avoir peur justement du regard des autres « ohhh regarde elle ne sait pas poser ses talons sur le chien tête en bas ».

Alors je vous arrête TOUT de suite: le regard des autres est 1/ dans votre tête 2/ inexistant en Yoga. Nous sommes TOUS hyper bienveillants dans les cours. N’ayez pas peur, ne soyez pas complexé car comme toujours, nous avons tous débuté. Il faut bien savoir marcher avant de courir 😉

Chaque posture a des variations en fonction de votre niveau.. de votre humeur aussi car il y a des jours où vous aurez très envie d’aller plus loin, de faire plus et d’autres pas du tout. Et c’est NORMAL! Rassurez-vous. De plus, la souplesse n’est pas un pré-requis en yoga…c’est seulement une conséquence de la pratique. D’ailleurs,   je vous glisse une photo de moi…avec un grand écart encore bien loin ! Je ne suis pas un élastique, je pratique pour le Yoga depuis plusieurs années (je vous en parlais ici il y a longtemps) et je n’ai jamais eu de complexe, plus de l’admiration pour celles qui y arrivaient ET beaucoup de bienveillance, plaisir vis-à-vis de mon corps.

4. La secte du yoga…ces gens perchés qui chantent des OOMMMM en leggings moulant 

« Ah toi aussi tu fais partie de cette secte du Yoga. OOMMMMMMMM mdrrrr »
Le yoga n’est pas qu’une pratique physique, c’est un art de vivre, une philosophie qui appelle, certes, une certaine spiritualité. C’est intrinsèque mais celle-ci est très éloignée de celle que l’on imagine au sein d’une religion ou… d’une secte. De même, vous pouvez pratique le Yoga sans embrasser toutes ses facettes. Chaque professeur glissera plus ou moins de spiritualité lors de son cours. Personnellement, lorsque j’ai débuté, j’adhérais plus aux cours avec peu… voire pas du tout ce côté-ci et privilégiais ceux plus axés sur le physique du Yoga. Puis, j’ai changé.

J’ai commencé à apprécier cette philosophie, ces indications de vie: chanter des mantras, le fameux « Omm » souvent tourné en dérision. Je crois que vous devez vous écouter sans porter de jugement lors de votre cours et laisser évoluer votre pratique. Restez ouvert, restez curieux et vous serrez surpris 😉 !
Il en va de même pour la méditation. Je riais en pensant à ces voyages intérieurs. Aujourd’hui encore, si je recule le jour où je cliquerai sur « publish » pour vous faire écouter ma première méditation guidée par mes soins c’est parce que les mots que nous choisissons, les itinéraires que nous proposons à nos esprits en disent… long sur notre fort intérieur. Ça m’effraie car j’ai tellement trouvé cela ridicule, je ne croyais pas à cette « spiritualité ». Maintenant, j’adore lorsqu’un professeur nous propose de chanter un mantra, un omm, lorsqu’il ajoute un peu de spiritualité car justement j’ai besoin de « ce plus haut » qui me sort de ma « superficialité » qui me force à réfléchir sur moi… ou juste de faire le vide, à me recentrer sur mon corps.

5. Les cours de Yoga coûtent CHERS
Comme toute activité qui nécessite 1. un enseignant 2. un studio 3. un tapis (voire un peu plus de matériels), cela représente un coût mais pas forcément plus qu’un autre sport. Un cours se paie entre 10 et 20 euros, vous pouvez prendre des abonnements qui réduiront largement ce prix. Ce qui n’est pas si cher que ça par rapport à d’autres sports en fait !!

Lorsque vous débutez, vous pouvez suivre quelques vidéos gratuites sur Youtube aussi (bien que je ne recommande de ne pas pratiquer seul, chez soi qu’après avoir acquis les bases auprès d’un professeur.) Dans certaines salles de sport, votre abonnement INCLUS des cours de Yoga… alors lancez-vous 😉 !

6.Le Yoga c’est un truc pour les mamies / réservé aux femmes

Concernant l’âge des pratiquants….puisque le Yoga peut être pratiqué à des intensités différentes… même en fonction de vous, il peut s’adapter à tous. Je le recommande même pour les personnes avec des problèmes physiques spécifiques car de nombreuses postures peuvent les soulager 😉 On me dit souvent aussi que « le yoga n’est pas fait pour les hommes ». En occident, on voit peu d’hommes en faire, en Asie, c’est l’inverse. Plus d’hommes que de femmes. Je crois que c’est un biais culturel. C’est dommage car j’adore enseigner le Yoga à Matthieu. Il y a un beau travail à faire sur la souplesse, sur les postures. C’est totalement une activité POUR les hommes qui retiennent plus d’émotion, qui sont souvent plus souples mais plus forts. Il suffit juste de faire votre place dans les studios hihi. Arrêtez d’imaginer que le Yoga n’est pas « un sport »… est un truc de danse/gym douce réservé aux femmes.

De même, il existe en fait différentes approches du Yoga, chaque posture, chaque flow est réalisé avec plus ou moins d’intensité: Yin Yoga, Hatha Yoga, Yengar… À vous de trouver celui qui vous convient. J’en profite pour répondre à LA question que vous me posez souvent : je pratique et enseignerai le Vinyasa Yoga (assez intense). Bien que je souhaite maintenant de plus en plus faire du Hatha (plus doux, moins de flow).

J’espère que cet article vous aura plu ET surtout donné envie de dérouler votre tapis afin de vous lancer, d’essayer le yoga. En tout cas moi j’ai hâte d’un jour vous rencontrer dans ce cadre ;). Si vous avez d’autres questions ou a priori, postez-les en commentaire, j’y répondrai !

@ très vite

Article sponsorisé et écrit grâce au partenariat avec YOGI, encore merci du soutien !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 commentaires

  • Repondre Liloumei 21 février 2018 à 8 h 39 min

    Merci pour ce chouette article. J’aime beaucoup découvrir ton avis sur le yoga et sur ta formation. Je pratique depuis 3 ans avec un prof de Yengar (c’est dur!) et j’aime beaucoup. Pareil, je me laisse de plus en plus imprégner par la spiritualité et par tout ce que ça implique au delà de l’aspect physique. Hâte de voir ta première méditation guidée 🙂

  • Repondre Elodie 21 février 2018 à 9 h 16 min

    Je suis de plus en plus attirée par le yoga mais je ne sais pas par lequel commencer ! Je suis déjà fan de Pilates et de stretching alors je pense que c’est une bonne continuité en plus de sport plus cardio.

  • Repondre Agathe Oie 21 février 2018 à 10 h 12 min

    J’adore le commentaire sur Mattieu et le yoga Bikram.
    Y’a quelques années me suis trouvée en déplacement aux USA. On m’emmène dans une salle de sport ENORME, des machines partout, des piscines, etc, et un cours de « hot yoga ». On me dit « essaie c’est super » je me dis « ok, ça me détendra après ma séance ».

    HAHAHAHA. Jamais eu autant de courbatures (mais j’étais effectivement BIEN détendue après !).

    Bref, j’ai bien aimé.

    Agathe, l’Oie

  • Repondre anne 21 février 2018 à 12 h 19 min

    Je pratique l’ashtanga depuis deux ans, c’est la forme de Yoga qui me convient actuellement, et personnellement je la trouve assez intense. Quand je sors de mes deux heures, j’ai la sensation d’avoir eu une pratique soutenue. pourtant j’ai nagé durant des années, je cours très régulièrement, donc je suis pratiquante de sport.
    Et c’est vrai que c’est dommage qu’en France les hommes hésitent sur cette pratique… parce que c’est vraiment très complet, autant pour les hommes que les femmes !
    J’adore les thés Yogi aussi, ces petites maximes qui font réfléchir…

    Très bonne pratique du yoga !

  • Repondre Marine 21 février 2018 à 13 h 18 min

    Je confirme, je confirme, et je confirme 🙂

    Mon copain, après plusieurs années à me regarder faire de loin, a accepté que je le guide de temps en temps dans une pratique spéciale pour soulager ses douleurs dorsales. Eh bien, je crois que ça y est, il n’a plus peur de se lancer, et c’est juste top! Il y trouve un grand bénéfice, et même si c’est irrégulier, uniquement motivé par une tension/douleur, c’est une porte d’entrée qu’il a à peine entre-ouverte. Mais je ne lui dis pas trop, je ne veux pas l’effrayer. Je le laisse pousser tout doucement la porte, à son rythme, pour découvrir ce qu’il y a derrière!

  • Repondre Ester 21 février 2018 à 17 h 08 min

    Article qui me donne encore plus envie de commencer cette pratique ! C’est vrai que j’ai un peu peur de ce genre de préjugés et remarques, mais maintenant je suis bien armée pour les contredire hihi… il n’y a plus d’excuses.

    Ps: il me semble qu’il y a un petit contre sens dans cette phrase non? « C’est totalement une activité POUR les hommes qui retiennent plus d’émotion, qui sont souvent plus souples mais plus forts. « 

  • Repondre irwnrml 21 février 2018 à 18 h 12 min

    Comme je l’avais déjà dit, j’ai commencé le yoga en janvier dernier pour valider ton défi du mois de janvier 2017.
    Mon premier cours a été un cours de vinyasa, j’ai adoré et jamais décroché. J’ai besoin de mon cours hebdomadaire. J’ai quelques fois fait du Yin et depuis septembre, je pratique une fois par semaine l’ashtanga. Je ne peux plus m’en passer. Par contre jamais essayé le hatha.
    Je ne pratique pas trop chez moi, j’attendais d’avoir de bons alignements et de bons réflexes pour bien réaliser les postures, ça y est j’y suis presque, je vais pouvoir me lancer seule (j’avais peur de me blesser ou d’acquérir de mauvais alignements qui auraient été durs à corriger).
    Je méditais depuis déjà quelques années, je savais que le yoga me plairait, j’ai dû attendre qu’un studio ouvre dans une ville pas trop loin de chez moi, une bonne demie heure quand même (heureusement, sinon j’y serais tous les jours!).
    Par contre, difficile d’enlever de la tête de mes proches (même de ma partenaire de course à pied) l’idée que le yoga est un truc pépère pour mémé… Pas grave!
    Voilà le yoga contribue à l’équilibre physique et mental, il devrait être prescrit par les médecins!

  • Repondre Caro Duhduh 21 février 2018 à 19 h 17 min

    Ah, ah, ah, les clichés sur le yoga !… Mon préféré : ce n’est pas vraiment du sport. Euh, je connais de grandes pratiquantes de yoga et de pilates, d’âge mûr, qui ont tout de grandes sportives. Par exemple, la journaliste Anne Nivat, bientôt 50 ans, qui pratique assidument ces deux disciplines et affiche en permanence une forme éblouissante…
    Au-delà des clichés sur le yoga, on pourrait aussi parler de l’actuelle dérive commerciale et pseudo-spirituelle de cette pratique plurimillénaire. Il y a quelques mois, Le Monde Magazine y avait consacré un article édifiant. Si ça t’intéresse, je peux t’en transmettre le scan.

  • Repondre Marion 21 février 2018 à 22 h 32 min

    Super article qui résume bien les principales clichés. Je pratique moi même le yoga et j’aimerais vraiment ça suivre une formation pour enseigner à mon tour

  • Repondre Margaux Lifestyle 22 février 2018 à 13 h 27 min

    C’est pour toutes les raisons que tu viens d’évoquer que j’ai envie de m’initier au yoga, d’aller plus loin que ma simple pratique du stretching… Dès que tu proposes un cour sur Montpellier, je serais très certainement parmi les premières inscrites 😉

  • Repondre L.C. 22 février 2018 à 15 h 43 min

    Je suis de plus en plus adepte au yoga tellement cela m’apporte de bienfaits, que ce soit sportivement en complément du running et du fitness, mais aussi mentalement. C’est assez impressionnant même comme une séance de yoga peut faire disparaître un mal de tête ou une journée bad mood.
    C’est aussi tout un état d’esprit, un univers plus zen que je développe au quotidien et c’est parfait pour moi qui suis souvent un peu trop speed.
    Merci Anne pour cet article qui va permettre à plusieurs de ne plus voir cette discipline comme une « secte ».

  • Repondre pamela 23 février 2018 à 8 h 51 min

    Ton article tombe à pic! je viens de tester mon premier cours de yoga et je dois dire que je suis assez emballée!
    Dans le cours que j’ai suivi nous étions surement une trentaine je pense et il devait y avoir une dizaine d’hommes… comme quoi….
    Mon but premier était de faire du gainage et du stretching, ce qui a été le cas! mais on en ressort avec en prime une sensation de bien être particulièrement agréable.

  • Repondre Lolli 24 février 2018 à 11 h 42 min

    Un article qui donne un coup de pied dans le derrière des clichés !! Je confirme, je ne suis pas végétarienne, je n’aime pas le thé et oui le yoga peut faire transpirer, c’est intense et on peut ressortir lessiver d’une séance. Et on est pas obligé de faire du yoga en faisant des Ommmm 😀 Pour le coût de cette activité, il y a plein de chaines youtube pour débuter à la maison en douceur 😉

  • Repondre Roxane 24 février 2018 à 16 h 01 min

    Super article, très intéressant ! Ayant une formation de gymnaste rythmique de base (sport qui ne peut pas se pratiquer toute la vie malheureusement), cela fait quelques temps que je suis à la recherche d’un autre sport pour combler ce « manque » qui arrivera d’ici quelques années. Je découvre peu à peu le yoga et je trouve cette pratique vraiment chouette et épanouissante. J’ai même réussi à convaincre ma mère et mon beau-père de tenter l’aventure eux aussi ^^
    Merci pour tes conseils quotidiens sur ce sport (qui en est bien un, n’écoutons pas « les rageux » aha) et peut-être à bientôt dans un studio pour assister à un de tes cours !! 🙂

  • Repondre Carole 7 mars 2018 à 13 h 49 min

    Bonjour,
    je recommande les cours de flow de Vinnie Marino et surtout de Mia Togo lors de ton passage à LA. C’est au studio Yoga Works de Santa Monica (plutôt Main que Montana je crois).

    • Repondre Anne 10 mars 2018 à 22 h 58 min

      Ahhh merci beaucoup Carole, je note précieusement

  • Repondre Mélissa 12 mars 2018 à 19 h 08 min

    Coucou Anne,
    Perso, ça fait plusieurs années que je suis attirée par le yoga et j’ai même essayé plusieurs cours. Malheureusement, je n’ai jamais réussi à accrocher. Jusqu’ici je n’ai pas trouvé le bon endroit, le bon prof (par là j’entends qui me fait sentir bien, pas dans le sens de « qualifié »).
    Tes vlogs sur ta formation avec The yogi in me m’a carrément reboostée et je voudrais vraiment trouvé un cours qui me corresponde. Voir tes progrès physiques (ouvertures de hanches !), ton changement de mentalité aussi envers le yoga, ton évolution psychologique… moi aussi je veux ressentir tout ça.
    Merci pour ton partage et ton honnêteté 🙂
    Mélissa

    • Repondre Anne 12 mars 2018 à 22 h 24 min

      Merci beaucoup Mélissa, ça me touche beaucoup <3 !! et je ne peux que te le souhaiter