Vélo: Débuter le Cyclisme sur Route

4 septembre 2016 - Sports - 61 commentaires

Hi,

velo conseils débuter cyclisme sur route

Comme vous avez peut-être du le remarquer, ma pratique du cyclisme sur route s’est un peu intensifiée au cours de l’été. Et pour cause, je prépare mon premier half iron man. Je vous l’avais annoncé dans cet instagram hihi 😉 ça fait un peu plus d’un an que je me suis mise au triathlon. J’ai dû ralentir ma lancée à cause de mon retour aux études mais cette année (2016-2017), je suis bien décidée à reprendre ce sport qui m’amuse tellement.

J’adore nager, j’adore courir mais j’ai plus de mal avec le vélo. Je crois d’ailleurs qu’en général, le cyclisme n’est pas un sport hyper pratiqué par les femmes. Je l’ai bien ressenti lors de ma première course en juillet dernier (à relire par-ici >>) Pourtant, c’est un sport avec zero impact, avec beaucoup de paysages en perspective et, forcément, du dépassement de soi.

Néanmoins et contrairement au running, vous ne pouvez pas spontanément vous mettre au vélo de route, ça demande un peu de préparation, si ce n’est d’investissement. Alors et je le souligne bien, je suis LOIN d’être une pro, mais je suis tout de même passée par la case « débutante », j’ai réalisé qu’il était temps de partager avec vous mon expérience et quelques bons conseils si vous avez envie de vous lancer également

Première étape…..S’équiper :

1. Le vélo : certainement ce qui coûte le plus cher ET le plus difficile à choisir. Honnêtement et comme pour les baskets en running, si on veut se lancer, je crois qu’il vaut mieux directement investir dans un BON vélo qui pourra suivre vos débuts mais pas que. Attention, je ne dis pas de vous offrir LE vélo à 3000 euros en carbone. Néanmoins, pensez à des vélos plus milieu de gamme (souvent plus légers, avec un meilleur système de vitesse, plus robuste et fiable) qui suivront votre évolution sur plusieurs années et vous forceront à sortir (bah oui, on ne va pas laisser ce genre de bijou sur 2 roues prendre la poussière, c’est comme les baskets). Oui c’est un investissement, mais, guettez les soldes, les fins de saison OU les destockages, vous pourrez faire de bonnes affaires. Sinon, n’hésitez pas à faire un tour chez Décathlon, ils proposent également de bons vélos de route en entrée de gamme (Btwin).

Mon expérience :
Après avoir pris mes mesures en boutique spécialisée (la taille du vélo est très importante et pas si évidente que cela à déterminer) et tester différents modèles, je me suis orientée vers la marque LIV (le cousin féminin de Giant) car il proposait un vélo vraiment adapté à la morphologie féminine (qu’on le veuille ou non, physiquement nous ne sommes pas faits comme les hommes) ET des freins sur le guidon car… j’avais encore peur à l’époque des freins uniquement sur l’avant. J’aimais sa ligne… bref le coup de foudre important pour me motiver à rouler !

cyclisme choix du cuissardcyclisme choix du cuissard

Cuissard, Rapha Team Sky (soldé), Jersey Cycle Like a Girl

2. La tenue et surtout le fameux cuissard: Mine de rien, contrairement à la course à pied, il faut vraiment bien s’équiper dès le début et notamment du fameux CUISSARD, un short un peu long rembourré au niveau du popotin car oui faire du velo…longtemps, ce n’est parfois pas hyper agréable. Le cuissard rendra votre séance bien moins douloureuse, même si au début, on se découvre des petits muscles sous les fesses LOL. En outre du cuissard, même si un t-shirt fait l’affaire au début, il vaut mieux vite s’offrir un petit jersey qui tiendra le haut de votre corps au chaud et vous permettra de stocker vos affaires dans les poches au dos (clef de maison, téléphone, ravitaillement.) Forcément en fonction de la saison vous aurez besoin d’un jersey manches courtes, manches longues, col montant… sans parler de l’anorak/coupe-vent. Cela étant dit, le vélo est un sport qui se pratique difficilement en hiver…

Pièce unique pour le cyclisme : le BIB… c’est un cuissard-salopette. Je ne saurais pas mieux le décrire. Ce n’est pas hyper sexy… d’ailleurs honnêtement, la mode et le look cycliste ne sont pas hyper compatibles lol. La plupart des pièces que je trouve… ont un style….original lol. REvenons au bib, qui est finalement très pratique et confortable.

Mon expérience:

Pour mes débuts, j’ai acheté tout simplement mon cuissard chez Décathlon… mais malheureusement Btwin n’a pas un rayon très légère autant en triathlon qu’en cyclisme pour les femmes. Le XS est franchement grand…et le rembourrage au niveau du popotin pas hiver efficace. Donc pour le prix, c’est bien pour débuter mais dès que vous allez faire des sorties plus longues de 40/50km, il faudra investir dans des cuissards de marque plus épais. Et le hic ? le prix…. franchement, le cyclisme est un sport cher : vélo, tenue…J’achète tout en soldes (Rapha, Warsaw…) mais ça coûte … cher.


3. Les chaussures…

Au début vous aurez certainement des pédales « normales » peut-être avec un petit chausson en plastique vous permettant de bloquer votre pied mais sans plus. Personnellement, j’utilisais des baskets de training très légères mais depuis quelques semaines, je suis enfin passée aux pédales automatiques… c’est-à-dire à des pédales avec un système de fixation de la chaussure. Comme un peu une fixation de ski, on bloque notre chaussure dans la pédale ce qui permet bien sûr de pédaler de manière bien plus efficiente. Oui cela demande un temps d’adaptation (sans parler de chutes lol) mais honnêtement, à terme, c’est plus bien agréable que de pédaler en baskets. Comme pour le reste, il faudra donc s’offrir des chaussures ET des pédales automatiques. Le combo vaut souvent moins de 100 euros (surtout en soldes) mais vous rendra la pratique du vélo tellement plus agréable sur le long terme. Je vous conseille vraiment de vous y mettre rapidement, une fois que vous contrôlez votre équilibre sur le vélo, zou on change les pédales !

Les miennes sont des Shimano. Il faut savoir que Décathlon en vend également. Il existe différentes attaches » pédales-chaussures ». L’essentiel est d’acheter des chaussures compatibles avec celles de vos pédales (et c’est très bien expliqué lorsque vous les achetez ;). Oui on dirait des chaussures de bowling LOL


4. Le casque… bon le MUST-HAVE (must safe lol), essayez (pour la taille notamment) et choisissez bien un casque de vélo de route et non de VTT. Mon premier venait de Décathlon pour environ 20/30 euros… mais depuis je m’en suis offert un peu plus confortable, plus joli lol mais plus cher forcément.

5. Petits accessoires en plus ?

Personnellement, j’ai débuté avec des petites mitaines en cuir… maintenant je n’en porte plus, mais parfois c’est agréable pour mieux se faire au guidon. Des chaussettes de cyclisme ? Je n’en ai pas lol, je porte mes chaussettes de training habituelles anti-frottement et après avoir discuté avec d’autres pratiquants, honnêtement, ce n’est pas une priorité. Les lunettes de soleil par contre sont un MUST-HAVE… voyez-les comme un bon pare-brise lol car quand on roule, c’est comme en voiture, on croise quelques insectes qui vont venir s’écraser contre vous. Il vaut mieux éviter les yeux 😉

Petit plus à avoir :

  •  Kit anti-crevaison
  • Une gourde et un porte-gourde (non fournis avec le vélo)
  •  Une pompe à vélo (elles sont différentes des vélos de ville)

Bien débuter le vélo de route :

Nouvel équilibre et habitudes à trouver :
Des roues étroites, pas de suspension, des vitesses à l’avant du guidon, 3 plateaux et même les pédales automatiques, non, définitivement le vélo de route n’a rien à voir avec le VTT ou même le vélo de ville. Honnêtement, j’avais terriblement peur de tomber car je me trouvais vraiment instable sur mon vélo, puis on roule…on roule et finalement on s’y fait, on apprend à passer les vitesses, à prendre de la vitesse. Pour aimer le vélo ET savoir rouler, il n’y a pas de secret, il faut sortir pédaler souvent !

Les habitudes et le ressenti sont différents mais promis on s’y fait vite. Finalement, c’est comme apprendre à conduire, on a peur au début, puis à force, on y parvient les doigts dans le nez (vaut mieux les garder sur le guidon. Bon j’ai encore du mal à boire à la gourde lol, à rouler dans de grosses montées, à gagner en vitesse mais je ne désespère pas, avec de l’entrainement, ça va le faire !

L’essentiel est aussi d’essayer … en roulant par exemple à se tenir nous plus au guidon mais aux poignets à l’avant, vous permettant d’adopter une position plus aérodynamique (et donc de gagner en vitesse et confort). N’hésitez pas, si vous avez des amis cyclistes, à rouler avec eux, n’ayez pas honte et expliquez-leur, ils sont sympathiques je suis sûre et vous aideront à vous lancer 😉

Mon expérience:

Au début, j’avais vraiment peur… je freinais, j’allais très doucement… coucou la balade… hors le cyclisme sur route est un sport, il faut pas l’oublier. Il faut mettre de l’intensité et contrôler la mécanique. C’est à vous de dompter le vélo après tout. Oui parfois, j’ai peur en descente, oui parfois une tortue me double, mais je prends quand même du plaisir, tant pis hin 😉 Moi au moins j’essaie. Donc comme toujours les filles, PAS DE COMPLEXE, amusez-vous et prenez votre temps !

Ma pratique après 1 an :

Je ne suis toujours pas devenue une grande fan de vélo, en fait c’est la circulation des voitures qui a tendance à m’agacer, même si nous essayons toujours de choisir des routes peu fréquentées, parfois nous n’avons pas le choix. Néanmoins, j’aime le vélo car je peux parcourir tellement de kilomètres sans traumatiser trop mes articulations ET sans me fatiguer autant qu’en course à pied. Je peux voir d’autant plus de paysages… et j’adore ça. Je rêve d’ailleurs à terme de pourquoi pas faire un petit « bicycle-trip » loool. En attendant, je dois apprendre à rouler plus vite, c’est mon gros point noir mais que voulez-vous 😉 on ne peut pas regarder le paysage et accélérer 😛

Voilà, j’espère que ce post vous aura plu ET donné envie de vous lancer si vous hésitiez. Si vous-même, vous pratiquer le vélo de route, partagez vos conseils aussi en commentaire si jamais j’en oublie lol 😉 Ou postez vos questions en commentaire

bon dimanche

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

61 commentaires

  • Repondre Tatiana - Weekend and Trips 4 septembre 2016 à 10 h 51 min

    Merci Anne pour cet article ! Je suis actuellement à la recherche d’un vélo pour me lancer dans le cyclisme (genoux fragiles obligent). Tu réponds à pas mal de mes questions. Je n’ai plus qu’à trouver chaussure (enfin vélo) à mon pied 🙂

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 11 h 51 min

      Et voilà mais il vaut mieux prendre son temps dans le choix du vélo 😉 !

  • Repondre sheenaa 4 septembre 2016 à 11 h 05 min

    J’attendais cet article avec impatience! J’ai très envie de m’y mettre depuis quelques mois… Je vais au travail en vélo, mais mon vélo a plus de 20 ans. C’est un VTC et j’hésitais à carrément troquer contre un vélo de route pour en faire aussi les week-ends. J’ai aussi constaté une chose…Il y a vraiment peu de filles qui en font!! Quand on croise des cyclistes sur les bords de route, c’est la 1ère chose que je regarde: il y a t-il une nana?
    Au début, je voulais acheter un vélo d’occasion, sur le bon coin. Mais je me suis rendue compte que, contrairement aux autres vélos, il y avait des tailles très spécifiques (qui dépendent de la longueur de jambe, des marques etc) et donc l’occasion est mission presque impossible. Mais heureusement, tonton et tata ont un magasin de vélo de route! J’avais testé les pédales automatiques. Au début ca fait flipper, mais on s’habitue au bout de 2-3 sorties je suppose. Et surtout ca permet d’optimiser le mouvement de pédalage 😉
    En conclusion: j suis en mode économie pour m’acheter ce fameux vélo! Merci pour ton article, ca me donne encore plus envie de m’y mettre!
    Et sinon j’adore le T-shirt!

  • Repondre Kim 4 septembre 2016 à 11 h 26 min

    J’aimerai bien me lancer un jour. Mais c’est vrai que pour le moment ce n’est pas envisageable, trop cher et pas vraiment le temps (ou la force de trouver le temps, au choix).
    Super article sinon, tu sais très bien expliquer et donne de très bons conseils.

    • Repondre ghislaine deshayes 24 février 2017 à 10 h 17 min

      Bonjour,
      J’ai 65 ans ,après la course à pied, ( de 10 kms au marathon), j’ai décidé de me lancer dans le vélo de route que mon ami pratique depuis très longtemps,
      j’ai eu du mal à m’adapter aux cales, après 2 chutes ma peur est dépassée et que du plaisir, nous sommes 3 femmes dans notre club contre une bonne soixantaine hommes qui nous encouragent, mon vélo je l’ai trouvé sur le bon coin
      Ma question : L’intérieur de mon cuissard qui vient de chez un spécialiste m’irrite car nous ne sommes pas fait comme les hommes, je pratique 3 fois par semaine à raison de 2h30 en ce moment puis on rallonge nos sorties jusquà 3h30 en été ; Alors auriez vous une réponse à mon souci. Merci et au plaisir de vous lire. Ghis.

  • Repondre Lydie 4 septembre 2016 à 11 h 53 min

    Bonjour
    Une petite question qui peut paraître un peu superficielle. Je commence à venir au boulot en vélo deux trois fois par semaine (18 km proche banlieue à Paris soit 36 km aller – retour , 2 heures de vélo par jour). Mais je redoute que cela ne muscle trop mes cuisses et qu elles nés lient trop volumineuses. Qu en penses tu ? Merci

    • Repondre Léna 5 septembre 2016 à 12 h 07 min

      Coucou Lydie,

      Ne t’inquiètes pas pour tes cuisses, elles ne vont pas prendre du volume aussi rapidement. Pour éviter d’en prendre le plus possible, je te conseille de bien mouliner et de ne pas travailler en force.

  • Repondre Stéphanie 4 septembre 2016 à 13 h 38 min

    Merci pour cette article, comme toujours hyper intéressant !
    Je me reconnais bien dans tes premières expériences, même si c’est beaucoup plus récent pour moi. Je me suis offert un VTC pour mes 30 ans il y a tout juste un mois, avec dans l’idée une utilisation balade, randonnée, forêt, sentier, quelque chose de plutôt polyvalent. Pas de velo de route car trop peur de la circulation La recherche a été longue, j’ai fait pas mal de boutique et pris beaucoup de conseils et renseignements, j’ai fini comme toi chez Giant avec un modèle moyen-haut de gamme, c’est vrai que c’est un gros investissement de départ.
    Cela faisait 15 ans que je n’étais pas monté sur un velo et je n’étais pas du tout confiante au tout début, l’équilibre n’est pas fort. Puis petit à petit j’ai commencé à maîtriser mon nouvel engin, et même si je suis une véritable tortue et que je flippe totalement dans les descentes, je prends énormément de plaisir à découvrir cette nouvelle pratique J’étais trop fière quand j’ai fait mes premiers tours de Longchamp
    Malheureusement dimanche dernier, je l’ai attaché dehors à un stationnement deux roues au milieu de plein d’autres vélos et scooter, en pleine journée et dans une rue très passante et une heure plus tard il avait disparu J’étais dégoûtée, même pas un mois que je l’avais, tout ça parce que j’ai eu la flemme de le remonter tout de suite chez moi après une grosse balade en IDF… J’étais inconsolable.
    Du coup j’ai une question, fais tu également du velo dans Paris ? Quel système d’antivol utilises tu ? Pour la nuit tu as un garage à velo ou un emplacement privée ?
    Je prends tous les conseils pour éviter que ça m’arrive de nouveau…
    J’ai été au commissariat bien entendu mais on m’a juste dit de surveiller Le Bon Coin, rien d’autre à faire…
    Encore merci et bon courage pour le triathlon !

    • Repondre Sophie F. 5 septembre 2016 à 14 h 06 min

      Est-ce que tu avais un VRAI antivol ? Car si c’était juste un câble fin, et non un U ou une grosse chaîne, alors tu ne dois t’en prendre qu’à toi-même ! Excuse-moi pour la brutalité de mes propos, mais je suis de plus en plus agacée par ces pseudo-cyclistes qui pleurnichent après le vol de leur vélo, mais n’ont jamais voulu investir dans un antivol de qualité. (Trop lourd, trop cher… Ben voyons !)

      • Repondre Stéphanie 5 septembre 2016 à 14 h 32 min

        Ne t’excuse pas de tes propos 😉 Tout le monde m’avait prévenu quand j’ai acheté mon velo que je finirai par me le faire voler un jour ou l’autre, j’avais conscience que c’était presque une fatalité. C’est pourquoi j’avais investi dans l’antivol, ce n’était pas un simple cable à 10€ mais c’est vrai que ce n’était pas non plus un modèle en U, dans la mesure où il n’avait pas vocation à être stationné dehors. Là c’était exceptionnel, je me suis dit qu’une heure dehors en pleine journée je ne prenais pas trop de risque et c’est arrivé… Tu as raison, je ne peux en vouloir qu’à moi-même, mais c’est tout de même rageant de se dire qu’on ne peut pas être tranquille sans craindre de se faire voler à tout bout de champs… Certes je suis responsable mais la personne qui me l’a volé n’en est pas moins fautif ! J’aurais pu être plus vigilante, je suis d’accord, mais ça me dépasse que tant de personnes aient la volonté de nuire.
        Bref, ça me servira de leçon !

    • Repondre Mel 5 septembre 2016 à 15 h 04 min

      Coucou Stéphanie,
      Je suis désolée pour ton vélo, quel dommage… bon comme on dit les biens matériels se remplacent, pas les gens, si tu n’as rien c’est l’essentiel.
      Je fais pas mal de vélo pour me déplacer dans Paris et proche banlieue (Seine St Denis), et ma grosse crainte quand je m’y suis mise (hormis le fait de me faire tailler un short…) était de me faire voler mon vélo. OK il est vieux et sans valeur marchande particulière, mais ce sont mes grand-parents aujourd’hui disparus qui me l’ont offert quand j’avais 15 ans et donc j’y tiens, c’est sentimental mais c’est comme ça 🙂
      Donc j’ai fait des recherches sur les antivols et le meilleur système est celui dit en « U », j’ai pris la marque ABUS avec niveau de sécurité 15/15 (granit x plus) en version allongée. Alors oui, il coûte une blinde mais je me le suis fait offrir à Noël. Et non seulement mon vélo est encore avec moi, mais je n’ai pas la peur au ventre de le laisser dans la rue. Ca fait un an et demi que je l’ai, il est super costaud, et à mon avis pour le forcer il doit falloir quelques heures et quelques outils…!
      Bon courage !

      • Repondre Stephanie 5 septembre 2016 à 16 h 57 min

        Merci beaucoup Mel pour ces conseils !
        Je note cela précieusement. Je viens de commander mon nouveau vélo, je suis allée dans la même boutique Giant qui m’a gentiment fait une remise vu le délai très court entre les deux achats… En l’attendant je vais me trouver un anti vol béton !
        Merci encore pour les infos, c’est une jolie histoire que tu as avec ton vélo, tu as raison d’en prendre soin 🙂

        • Repondre Alice 5 septembre 2016 à 22 h 02 min

          Aussi super important/pratique/utile faites graver votre vélo! Un genre de plaque d’immatriculation qui est relié à vos coordonnées est gravé sur votre cadre, comme ça s’il est retrouvé on peut vous retrouvez également, ça permet aussi de s’assurer que l’on achète pas un vélo d’occasion volé! S’il a déjà disparu c’est trop tard mais j’espère que ce conseil évitera des mésaventures à certaines! (Surtout que cela ne coûte pas très cher une dizaine d’€)

        • Repondre Sophie F. 5 septembre 2016 à 23 h 05 min

          Rebonjour Stéphanie, Le modèle utilisé par Mel est effectivement d’excellente qualité. Pour ma part, j’ai une chaîne Steel-O-Chain 880, toujours de chez ABUS, qui m’a permis de conserver mon beau Gazelle depuis bientôt dix ans. (Je le laisse régulièrement toute la journée dehors à Paris, mais la nuit il dort dans ma cave.) La FUB (fédération française des usagés de la bicyclette) publie chaque année des tests d’antivols. A consulter avant d’acheter ton nouveau vélo que tu conserveras, j’espère, bien plus longtemps que le précédent !

          • Stephanie 6 septembre 2016 à 9 h 13 min

            Merci beaucoup les filles, vous êtes top !
            Je vais regarder ça attentivement 🙂

  • Repondre Alice 4 septembre 2016 à 19 h 18 min

    Ouiiii du vélo!! Mon père m’y a un peu initiée et j’y ai pris gout! On a fait Paris – Montpellier cet été et c’était top: des chemins/routes super beaux sans trop de circulation (sauf certaines fois ou pas de choix on a du prendre des nationales, pas top mais la petite habitude que j’avais de rouler à Paris m’a bien servie :p) si l’on prépare bien. En plus pas trop de monde début juillet et un parcours assez «  » » »facile » » » . Si tu veux te lancer n’hésite pas, même avec très peu d’entraînements j’ai réussi à suivre et faire presque 70km par jour, pareil pour le matos on avait « juste » des vélos de route (pas mal customisés quand même), des pédales auto pour être plus efficaces et des shorts rembourés! Donc le vélo est vraiment accessible à tous avec un peu de motivation, des beaux paysages et un rythme qui convient! et si ce genre de parcours en intéresse n’hésitez pas à me contacter 😉

  • Repondre Katie 4 septembre 2016 à 21 h 45 min

    Bonsoir Anne
    Merci pour cet article très intéressant!
    Personnellement j’ai un VTT et j’aime parfois en faire pour soulager mes articulations, j’y ai pris goût il y a peu de temps et j’ai trouvé ça super agréable de rouler sur les chemins et de pouvoir admirer le paysage (pas de problème de circulation).
    J’apprécie aussi le roller, mais par contre, difficile d’en faire avec les voitures qui klaxonnent; et je n’ai pas de jolies routes par chez moi
    En tout cas bonne continuation pour tout, c’est tellement agréable de te lire et d’admirer tes photos (même si j’aime bien les filles qui font du fitness, force est de constater que bon nombre d’entre elles sont plutôt exhibitionnistes, je n’ai rien contre le fait de montrer son corps, mais montrer son popotin systématiquement, bof bof
    Au fait, je confirme pour le cuissard super rembourré, car on peut se faire mal devant, ou derrière

  • Repondre Audrey V 4 septembre 2016 à 22 h 34 min

    Super article! Je m’y suis mise au printemps et j’adore! C’est bien en complément de la course sur route. Pour le Trail c’est le VTT qui est top.

  • Repondre Inène 5 septembre 2016 à 7 h 29 min

    Bonjour Anne, bel article ! La pratique n’est pas évidente au Début mais cela vient avec le temps. Nous avons écrit un article il y a quelque temps à ce sujet, n’hésite pas à le lire http://www.wearesportlab.fr/sports/pour-toutes-celles-qui-veulent-se-mettre-au-cyclisme/
    Tes sorties vont être de plus en plus longues et tu verras, 100km vont devenir ta moyenne. Une fois que tu auras commencé la montagne, tu ne pourras plus t’en passer ca n’a quand même rien à voir…au niveau de l’effort mais aussi des paysages et des sensations. Bon perfectionnement dans cette discipline !

  • Repondre Agathe Oie 5 septembre 2016 à 9 h 06 min

    Tiens, des rappels de freins ! J’ai les memes et … ils servent ! 😉

    Bises,

    L’Oie

    • Repondre Anne 9 septembre 2016 à 12 h 28 min

      OH oui ;PP !

  • Repondre Camille - mavielabas 5 septembre 2016 à 10 h 34 min

    Coucou Anne,

    Merci pour ce post qui donne pleins d’explications mais surtout des sites où acheter des vêtements de vélo pour femmes ! Je me suis mise au vélo il y a peu (ça m’a pris en voyant mon copain partir faire ses sorties) et je ne regrette pas du tout. J’ai encore un peu de mal quand je prends trop de vitesse, comme toi j’ai peur des chutes mais je persévère et surtout je découvre de nouveaux coins encore inaccessibles pour mon niveau en course à pieds.
    Le seul bémol avec ce sport très connoté homme, c’est vraiment de trouver de l’équipement adéquate pour nous les filles sans que ça nous coûte un bras. Alors si tu as d’autres boutiques à conseiller, je suis preneuse 😉

    Sinon c’est toujours autant motivant de lire tes posts et suivre ton parcours, continue comme ça ! D’ailleurs les dubndiducrewgrenoble sont au taquets et on est bien contentes que tu es lancée cette initiative des runs collectifs, ça nous a permis de former une belle équipe qui s’agrandit de saison en saison 🙂

  • Repondre Lexia 5 septembre 2016 à 22 h 11 min

    Coucou Anne,

    Comme toi je me suis mise au vélo depuis que j’ai goûté au triathlon enfin je suis un peu une touriste lol
    Petite question: alors ça y est j’ai trouvé le bon réglage pour la selle enfin je pense (je n’ai plus mal à l’entrejambe ni aux genoux), mais j’ai toujours des courbatures dans le cou et au niveau des trapèzes.
    Je ne roule pas très souvent donc je ne sais pas si c’est une question d’habitude ou non. Est-ce que ça te le fait? Ou est-ce que ça te l’a fait lors de tes premières sorties?

    une bonne soirée et félicitations pour ton Olympique

    Lexia

    PS: demain inscription pour le marathon de Paris, j’espère avoir un dossard, ça sera mon premier donc mélange d’excitation et d’appréhension

    • Repondre Mélanie 7 septembre 2016 à 14 h 41 min

      Coucou Lexia,
      Moi aussi j’ai eu des douleurs dans le cou et aux niveau des trapèzes, j’ai bien réglé la hauteur de selle (je l’ai beaucoup remonté, les femmes ont tendance à avoir la selle très basse!), et je pense que c’est plutôt une question d’habitude. J’en ai fait très régulièrement cet été (2 à 3 fois par semaine avec des sorties de 90km) et je n’avais plus mal. Je pense donc qu’il faut quand même vérifié la position sur le vélo (avec un vendeur?) et rouler plus souvent 😀 !

      • Repondre Lexia 7 septembre 2016 à 14 h 49 min

        Merci Mélanie, ça me rassure !! J’ai fait vérifier le réglage de la selle qd on m’a monté les cales donc cool si c’est qu’une question de pratique je n’ai plus d’excuse lol
        Il n’y a plus qu’à!!!

        bonne journée sous le soleil (ce que ça fait du bien :-))

  • Repondre Marion Picard 7 septembre 2016 à 20 h 02 min

    Super intéressant ton article ! Comme d’hab d’ailleurs ! Bon je fais 1 petit 2eme Ét je m y mets l’année prochaine au triathlon… Ça me tente énormément !
    Merci Anne

  • Repondre Seve 9 septembre 2016 à 6 h 46 min

    Merci pour ce billet! Hâte de suivre le half iron man! 🙂

    Le meilleur des antivols n’est qu’un antivol qu’un voleur met plus de temps à « ouvrir » que les autres (le crochetage de la serrure du ABUS Granit x Plus prend 1’30 »!). Du coup, en plus d’investir dans un bon U, il faut s’arranger pour que la serrure soit difficilement accessible (serrure vers le bas, vélo accroché contre barrière de couloir de bus, etc), même si ce n’est pas la technique la plus couramment utilisée. Compléter avec un antivol de cadre est une bonne idée aussi. 🙂
    Le Bicycode est plébiscité, et je crois que c’est une bonne chose, mais encore faut-il que le vélo volé soit retrouvé. :/

    Pour feux mes trajets quotidiens (à présent j’ai tout soit à portée de pieds, soit trop loin pour y aller à vélo :/ ), j’avais investi dans un vélo pliant (un Brompton). Pas besoin d’antivol: le vélo, plié, me suivait partout (boulot, boutiques, ciné, bus, train, avion, etc.). Bon, c’est un vélo roulant, mais pas un vélo de course non plus (même si 80km dans la journée ne lui font pas peur et que j’ai une fois atteint les 79km/h ^^ )…

  • Repondre Elsa 9 septembre 2016 à 9 h 07 min

    J’ai testé le vélo de route cet été avec celui de ma belle-mère qui a un bon vélo, c’est en effet très particulier au début mais ca m’a donné envie de m’y mettre plus sérieusement !
    Par contre, qu’est ce que j’ai eu mal aux fesses et au cou

    • Repondre Anne 14 septembre 2016 à 20 h 54 min

      Oui pour les fesses, le short t’aidera et le cou… c’est la position ou l’habitude qui réduisent cette douleur 😉 !

  • Repondre Decroix 9 septembre 2016 à 18 h 51 min

    Bonjour anne
    Tu n’as jamais mal au dos ?
    J’ai des douleur dans les lombaires après 30 kms… ça freine à chaque fois mes sorties.
    Je ne savais pas qu’il existait des freins sur le haut du guidon : et ça me plaît énormément !
    Super article très intéressant. Tu es une belle personne.

    • Repondre Anne 10 septembre 2016 à 9 h 38 min

      Coucou
      j’avais mal au début au cou mais c’est passé avec l’habitude.
      Peut-être que ta selle est trop basse ?
      des bises et merci !

  • Repondre Cyndie 10 septembre 2016 à 9 h 56 min

    Bonjour Anne,

    Pour le textile en effet c’est la galère pour les féminines, le truc c’est qu’en France il y a très peu de choix et les marques UK / US sont à la mode de ces pays…
    Essaye les sites Alltricks et Probikeshop, tu trouveras entre autres les marques MAVIC ou Endura qui sont pas mal du tout (et largement moins chère que Rapha par ex.).

    Pour gagner en agilité le mieux c’est de … rouler ! Ou sinon de faire du gymkhana (slalom, sur place, … à vélo).

    Bonne continuation !

    • Repondre Anne 14 septembre 2016 à 20 h 54 min

      Coucou Cyndie
      Tu as bien raison de le mentionner
      Après j’essaie d’acheter des marques françaises comme Warsaw et les privilégier 🙂 !!

      • Repondre Pinupapple 15 septembre 2016 à 17 h 02 min

        En marque française aussi tu as NORET, bon là je crèche pour ma paroisse car je travaille pour cette entreprise mais au moins je suis bien placée pour te garantir une fabrication 100% française.

        Pour l’instant, l’entreprise ne vend pas toutes ses collections sur le site donc tu peux les retrouver chez des vendeurs spécialisés. Mais la vente en ligne va très vite venir, si jamais ça t’intéresse, je reviendrai vers toi à ce moment là 😉

        Et dans l’équipement essentiel pour le vélo moi j’y mettrai un GPS, je ne compte pas le nombre de fois où mon copain s’est perdu en vélo :p

        Bisous !

  • Repondre Virginie 11 septembre 2016 à 12 h 22 min

    Salut Anne! Peux tu nous donner un ordre de grandeur de prix pour un équipement +vélo moyenne gamme? J’ai du mal à me rendre compte de ce que ça peut représenter.
    Merci d’avance!

    • Repondre Anne 11 septembre 2016 à 18 h 08 min

      Coucou Virginie, plus de 1000 euros…!

  • Repondre Anne-Marie 15 septembre 2016 à 21 h 09 min

    Il y a qq années on avait fait Toulouse – la pointe du Raz (en Bretagne) en velo (1400km) et je t’invite vraiment à tenter ce genre d »expérience …. je ne suis pas très sportive mais glisser dans le paysage, voir, sentir, traverser des régions
    ….c’est extra !
    Et sinon la montagne c’est vraiment super aussi mais il faut avoir un petit plateau bien adapté pour pouvoir faire les montées en moulinant tout tranquillement…
    Je trouve que le velo apporte des sensations de glisse vraiment fun….!

  • Repondre Niilah 16 septembre 2016 à 22 h 02 min

    Je pense que la plus grosse difficulté des meufs en vélo, ce sont les voitures. Y a rien à faire les conducteurs ne font pas attention et ne se rendent pas compte du danger! Mais bon, comme tu dis c’est comme quand on apprends à conduire, à force, on apprends et on s’y habitue.

    Au début je sortais tout le temps avec mon copain ou alors je faisais du rouleau. Puis j’ai commencé à faire quelques petites sorties seules.

    Mais le meilleur conseil que je puisse donner c’est de rouler avec les autres (bon, quand je dis les autres pour moi c’est à 3 max, je suis incapable de rouler en peloton pour le moment haha). Sortir avec les mecs permet de travailler sa vitesse et son endurance. Sortir entre fille permet de rouler avec moins de stress et plus de légèreté! Rouler seule permet d’améliorer son cyclisme aussi et son assurance.

    Si on est vraiment pas à l’aise et qu’on habite en ville, je conseille les zonings industriels le dimanche. Pas de voitures, on tourne en rond donc ça permet de bien bosser sa vitesse et ses relances aussi pour le triathlon!

    Comme dit mon copain « en vélo y a pas de secret, pour apprendre faut rouler des heures et des heures »…

  • Repondre Un Souffle d'Elle 20 février 2017 à 15 h 25 min

    Enorme les doubles freines au niveau du guidon ! Je ne connaissais pas du tout, je suis habituée à ceux sur les poignées, mais je n’en avais jamais vu comme ça sur le cadre d’un vélo de route !
    Je dois avouer que ton article me fait sourire, pas par moquerie, mais parce que c’est amusant de lire le récit de quelqu’un qui découvre ce sport alors que je roule depuis toute petite.
    J’avoue être étonnée que tu ais du mal à attraper le bidon pour boire… Autant j’ai parfois besoin d’un rapide coup d’oeil pour le remettre en place, autant je le trouve sans regarder ! Mais bon, là encore j’imagine que c’est une question d’habitude.
    Par contre je confirme, c’est un sport très peu pratiquée par les filles chez nous chez nous (France). L’autre jour j’essayais de trouver des comptes Twitter ou IG de filles faisant du vélo en France et je n’ai quasiment rien trouvé, par contre y’en a nettement plus à l’étranger, notamment aux USA… Bizarre car ce n’est pas à priori une « terre de vélo »…
    Et je ne pense pas qu’on perde tout le bénéfice de son entrainement après une dizaine de jours d’arrêt comme tu le dis. Je suis un animal solaire (je ne fais de sport quasiment que quand la météo devient clémente) et je retrouve assez rapidement des sensations à vélo… Après c’est vrai que je n’abandonne jamais totalement le vélo car j’ai aussi un VTC pour mes déplacements en ville.
    Bref, une fois encore, je me répète mais ça fait plaisir de trouver enfin une blogueuse qui pose son cul sur une selle de vélo ! 😀

    • Repondre Anne 20 février 2017 à 22 h 49 min

      hihi je vais prendre bien ton commentaire mais c’est dommage car bon même si c’est gentil, quand on débute, c’est plutôt vexant :S

      • Repondre Un Souffle d'Elle 21 février 2017 à 14 h 33 min

        Ohla mon but n’était absolument pas d’être vexante ! Loin de moi cette intention. Ce n’est pas du tout mon genre, je ne balance de piques (gentilles) qu’aux gens que je connais et qui savent que je les taquine !
        Là je suis juste étonnée parce que pour moi c’est un geste naturel d’attraper le bidon. Après il y a des tas de domaines où tu peux aisément me « mettre minable » ! Un exemple tout bête, en course à pieds ! Mes sorties tournent entre 5 et 7.5km selon mon état de forme et ma motivation MAIS je ne les fais jamais d’une traite, ma difficulté à trouver mon souffle fait que j’alterne marche et course ET pour couronner le tout les 5 km je mets entre 40 et 45 minutes pour les faire. Donc tu vois, je suis assez ridicule ! Chacun a son domaine de prédilection ! 🙂

  • Repondre Lucile 20 mars 2017 à 22 h 06 min

    L’article qu’il me fallait ! Merci beaucoup à toi

  • Repondre Audrey 8 mai 2017 à 10 h 05 min

    Bonjour Anne,
    Ayant des soucis niveau osseux – j’avais d’ailleurs commenté ton post sur ta propre fracture de fatigue, j’ai depuis pris ddv chez une rhumatologue 😉 – j’ai décidé de me mettre au vélo!
    J’ai fait une première sortie ce week-end (30km) et je suis bien sûr passée chez Décathlon pour me procurer le fameux cuissard bien rembourré!
    Par contre je ne m’attendais pas à de tels prix, ni à de telles différences de produit… Dur dur de choisir quand on n’y connait pas grand chose.
    Mon choix s’est tourné vers un cuissard adapté pour les sorties <2h (environ 25€).
    Je me demandais ce que tu pensais des produits de chez décathlon (pour le vélo). Personnellement pour le running j'en suis très contente, même si je me tourne aussi régulièrement vers nike (uniquement parce qu'il y a un magasin outlet près de chez moi haha).
    J'ai un peu regardé les marques dont tu parles et c'est vrai que ce n'est pas donné du tout… Mais cela vaut-il la peine?
    J'ai aussi découvert le site http://www.bobshop.fr mais je ne sais pas ce que ça vaut…

    • Repondre Anne 8 mai 2017 à 18 h 47 min

      Coucou Audrey,
      Honnêtement pour le vélo, je ne suis pas hyper satisfaite de Décathlon, il vaut mieux mettre un peu plus pour avoir de meilleure qualité 😉
      Je ne connais pas du tout ce site, je te recommande plutôt bikester 😉

  • Repondre Azrod 27 janvier 2018 à 20 h 04 min

    L’article est top, et les photos sont très bien cadrées !

    Pour le choix du vélo, je suis parti sur un Ultra 700 AF soldé chez Décathlon… que c’est cher, mais je voulais un vélo avec lequel je peux débuter, mais également aller au travail avec (36 kms aller-retour), et plus tard, pouvoir me lancer sur plusieurs dizaines de kilomètres sans redébourser des sommes folles.
    Quant à l’équipement il n’est effectivement pas donné, surtout que les hauts de course à pied ne sont pas super adaptés : avec la vitesse atteinte en vélo, je me retrouve à avoir froid si le temps est un peu frais (le corps est bien refroidit avec le vent) !
    Pour les pédales autos, je débute juste avec et dans les montées c’est juste génial. 🙂

  • Repondre Pauline 1 juin 2018 à 16 h 34 min

    Bon, après quelques semaines d’hésitation, j’ai investi dans mon premier Liv, en solde chez Intersport ! (il y a d’ailleurs une offre, 15% de réduction jusqu’à demain sur les vélo avec la carte gratuite). Je voulais te remercier parce que je n’aurais jamais sauté le pas sans tes conseils : la course à pieds n’étant pas conseillée pour mon dos, je me suis dit que le vélo serait parfait. Nouvelle aventure 😉

  • Repondre coco 17 juin 2018 à 18 h 03 min

    Salut, j’ai adoré tes articles !
    J’ai de me mettre au vélo route, je pratique le VTT depuis toute petite, je fais des sorties de 60-80km parfois.
    J’ai acheté mon vélo route etc, j’ai fait une sortie avec mes superbes chaussures automatiques et j’ai chuté quatre fois en décalant. J’ai un gros souci avec mes pédales. Je ne suis plus remontée sur mon vélo depuis deux mois. A croire que j’ai peur que ça m’arrive à nouveau.

    As-tu des astuces pour dompter ses pédales ?
    Merci !

    • Repondre Anne 17 juin 2018 à 18 h 07 min

      Coucou Corinne
      Peut-être as-tu trop serré tes cales ce qui t’empêche de decaler rapidement/facilement.
      Je te conseille d’aller en magasin pour te les faire rectifier 😉 !! j’avais le même soucis au début.

  • Repondre L'échappée Claire 21 juillet 2018 à 14 h 47 min

    Bonjour,
    merci pour cet article! Je me suis mise au vélo et j’essaie de progresser! Ca aide de lire des articles bien documentés et des conseils! 🙂

    • Repondre Anne 23 juillet 2018 à 9 h 12 min

      Merci Claire 🙂

  • Repondre Claire 11 août 2018 à 19 h 56 min

    Salut Anne,
    Merci beaucoup pour cet article très intéressant !
    J’ai commencé le vélo de roue depuis un mois maintenant ( j’ai fait 6 sorties et déjà 150kms) et j’avoue que j’apprécie rouler mais je ne suis pas encore à l’aise, je n’ai pas d’equilibre, dès qu’il faut s’arreter c’est la panique… et je n’ai pas encore des pédales auto… Aurais-tu des conseils ? Comment as tu gérer tes peurs au début ?
    En tout cas c’est un plaisir de te lire !

    • Repondre Anne 13 novembre 2018 à 7 h 11 min

      Coucou Claire
      Moi je te conseille pour le debut, de faire des petits parcours avec peu de circulation et clipser/déclipser PLEIN de fois, d’anticiper x1000 puis tu verras, çå deviendra une habitude !

  • Repondre Claire 11 août 2018 à 20 h 17 min

    Salut Anne,
    Je suis débutante depuis un mois maintenant, j’apprecie beaucoup rouler mais voilà je ne suis pas à l’aise, je n’ai pas d’equilibre et du coup quand il faut s’arrêter c’est vite la panique… et je n’ai pas encore les pédales auto… J’aurais voulu savoir si tu avais des petites astuces ? Comment as tu gérer tes peurs au début ?
    En tout cas, merci beaucoup pour cet article très intéressant !

  • Repondre Aurorr 26 août 2018 à 13 h 02 min

    Bonjour Anne.
    Par simple curiosité quel est le modèle de ton velo? Car je souhaite partir sur un liv également et j’hésite entre un lib envie et un lib avail. En es tu contente?
    Merci de ta réponse
    Aurore

    • Repondre Anne 27 août 2018 à 12 h 57 min

      Coucou Aurore dans ce post c’est le Avail 🙂

      • Repondre Aurore 27 août 2018 à 15 h 37 min

        Merci Anne pour ta réponse. Et en es-tu contente?
        Car je débute le triathlon (1er S fait ce week end avec un vtc et comment dire…j ai morflé sur la partie velo!!) et je voulais me prendre un velo adapté que je puisse garder un moment.
        Me conseillerais tu le avail sachant que je ne suis pas une grande fan de velo ça sera que pour du triathlon (domaine dans lequel je souhaite évoluer).
        J’ai vu que par la suite tu avais pris un lib avow il me semble. Utilises tu toujours les 2?
        Merci beaucoup pour ta réponse

        • Repondre Anne 13 novembre 2018 à 6 h 48 min

          Coucou Aurore
          Tout dépend vraiment de ton budget. Le avail est bien mais en alu donc tu vas vite être limité. Je ne te conseille pas par contre le Avow
          Le Envi serait ton meilleur pari 😉 !

  • Repondre MAES 28 septembre 2018 à 18 h 58 min

    Quelle différence de géométrie entre un vélo unisexe et un vélo femme. J’ai presque choisi un ORBEA M30 mais il n’existe pas de modèle femme et le vendeur me dit que c’est du marketing uniquement car un vélo, ça se règle…

    • Repondre Anne 29 septembre 2018 à 22 h 21 min

      Oui un vélo se règle mais pas la taille du ceintre, ni certaines dimension du cadre 🙂 !

  • Repondre Goyet 1 janvier 2019 à 20 h 16 min

    Bonjour
    Je me demandais s’il faut absolument un modele femme pour les chaussures velo de route?
    Parce que on m’a conseillé les mavic aksium et sur le site alltrix ya qu’un modèle homme, et les pointures sont identiques pour longueur de pieds homme ou femme. Vu le prix interessant je serais tentée

    • Repondre Anne 1 janvier 2019 à 21 h 51 min

      Bonjour Isabelle
      Honnêtement je pense que tu peux prendre la paire homme, après à voir si elles ne sont pas plus larges que des paires femmes ?