Running: Quelle Organisation quand on est Maman ? #138

26 novembre 2014 - Sports - 44 commentaires

Hi,

maman mère organisation sport running planning emploi du temps comment s'organiser

Non je ne vous ai pas caché un petit enfant (et c’est un peu un hasard de calendrier), aujourd’hui je laisse simplement la parole à Samantha, maman ET sportive. J’ai compris que vous étiez nombreuses dans cette situation et j’ai conscience que ma propre organisation sportive ne convient pas à tout le monde et à tous les cadres de vie. C’est pourquoi, nous avons préparé ensemble cette petite interview afin que Samantha, rencontrée à la première session running du Dubndidu Crew, puisse partager avec vous quelques astuces particulières de son quotidien de femme-sportive-active et maman.

Bien entendu, comme pour moi, c’est son approche de l’organisation en fonction de ses propres obligations, mais j’espère que cela pourra peut-être vous inspirer également ou vous donner quelques solutions.

Petite présentation: 

J’ai 37 ans, j’ai grandis dans le Sud mais je vis à Paris depuis la Fac (Maîtrise Arts du Spectacle-Censier). Je travaille dans la production cinématographique depuis plus de 15 ans. J’ai deux enfants : Roméo, 8 ans et Eliott, 12 ans.

Quels sports pratiques-tu ? (type, intensité, fréquence)

Course à pied 3 fois par semaine (1 fois en groupe le week-end) et 1 séance d’aquabike calée dans la semaine durant une pause déjeuner.

maman mère organisation sport running planning emploi du temps comment s'organiser

 Quand as-tu débuté ton activité sportive et pourquoi ? (avant enfant, après ?)

J’ai toujours fait un peu de sport, sans vraiment de plaisir, parce qu’il « le faut » et pour avoir un minimum bonne conscience : J’essayais (je ne le faisais pas toujours) de faire 1 séance de sport par semaine : natation, yoga…

Une fois le petit dernier rentré à l’école, j’ai découvert l’Aquabike, activité très ludique et efficace que j’ai pratiqué assidûment 1 fois, parfois 2 par semaine. C’est depuis le mois de juin, sur un coup de tête et grâce à Aurélie, ma meilleure amie, que je pratique maintenant sérieusement la course à pied : elle m’a incité à participer avec elle à une course féminine en septembre dernier. Je savais sa satisfaction de courir depuis quelques années, mais je m’étais interdit la pratique de ce sport, sous prétexte que courir c’était trop dur -souvenirs épouvantables des séances de sport au Collège et au Lycée- et que ce n’était, donc, absolument pas fait pour moi.

Une fois inscrite à la course, il a fallu se documenter (et au passage découvrir ton blog qui est un « guide » formidable, je me permets de le dire ici), puis il a fallu s’entraîner… y aller quoi : courir ! Au bout de quelques semaines d’entrainement, ce fut une révélation sportive, aujourd’hui je peux dire que courir est devenu une seconde nature pour moi.

Que t’apporte le sport au quotidien ?

Un équilibre. De l’énergie et de la force, physique et mentale. Voir son corps s’affuter au fil des semaines est une belle récompense et boost l’estime de soi. Se fixer des objectifs, « tomber et se relever » sortir de sa zone de confort, se dépasser, se décourager et retrouver la motivation, ça forge un moral d’acier.

Peux-tu nous décrire une journée type de ta semaine ?

Levé vers 6h50-7h00, si séance de running programmée, course entre 30 et 40 min (la sortie longue est réservée pour le week-end).
7h30-40. Mon mari a préparé le petit-déj pour toute la famille (parfois nous partons courir tous les 2, ce n’est évidemment possible que quand les enfants sont plus grands et en âge de rester seuls un moment à la maison), les vêtements des kids et les miens préparés la veille -météo consultée au préalable- pour éviter le blackout devant la penderie, douche rapide et préparation, départ pour l’école à 8h15. Parfois je me rends compte sur le chemin de l’école, que j’ai oublié de mettre du mascara, laissé mon portable dans la salle de bains ou bien oublié de manger mon assiette de céréales, alors je re-fais un saut par la maison avant de repartir, au pas de course, pour le bureau.

9h00-18h30 : Journée au bureau. En fonction du planning de la semaine, des tournages en cours, des rendez-vous, des déjeuners de travail ou de copines dans le quartier, je cale la séance d’Aquabike à une des pauses déjeuner.

18h30-19h00 : Je récupère mon fils à la garderie de l’école (le grand rentre seul du collège) et petites courses sur le chemin du retour. Je trie scrupuleusement les propositions d’avant-premières et de soirées afin de consacrer un maximum de temps aux enfants le soir : supervision des douches, des devoirs, échanges des moments heureux ou des petits soucis tout en préparant le diner.

20h00-15 : Diner.
20h45-21h00 : Brossage des dents, lecture d’un chapitre d’une histoire pour le plus petit et au lit les enfants.

Comment t’organises-tu entre ton activité sportive, ta vie pro et tes enfants ?

J’ai bien conscience de vivre une situation privilégiée parce que je peux tout faire à pied : les trajets entre la maison, l’école et le travail et cela fait gagner un temps considérable. Aussi, en courant le matin avant l’heure de l’école, je ne rate pas grand chose d’essentiel de la vie de mes bambins, ni de ma vie de couple.

maman mère organisation sport running planning emploi du temps comment s'organiser

Quels seraient les 3 (ou plus ou moins 😉 conseils les plus importants à suivre pour bien s’organiser en tant que maman sportive ?

– Planifier précisément chaque semaine les séances de sport en fonction de ses envies, ses humeurs, ses objectifs, de ses impératifs professionnels et personnels, de sa personnalité, de son mode de vie. Nous sommes toutes différentes et uniques, il faut trouver l’organisation qui nous correspond personnellement.

– Vivre avec un homme formidable (à défaut, lui apprendre à le devenir ;-), présent pour le partage et la gestion du quotidien de la maison, des courses et des enfants, même si lui aussi a un travail prenant et est un sportif qui a besoin de temps pour lui !

– Faire marcher les réseaux familiaux et amicaux de confiance (grands-parents, tata(s), voisin(e)s, ami(e)s, baby-sitters) pour s’organiser avec les enfants.

– Echanger des conseils de sportive (et néanmoins maman) avec le groupe Dubnidu&Girls – Together Motivated (plus d’infos >>)

Et enfin, bien dormir.

As-tu des astuces pour bien vivre sa vie de maman sportive ? (culpabilité ou pas ? sport en famille ?)

Penser d’abord à soi, nous sommes Mère mais pas moins Femme. Les enfants grandissent et quitteront la maison un jour. On ne culpabilise pas.

Ne pas se laisser décourager par l’effort de mise en place de l’organisation et par le quotidien, penser au bien-être éprouvé après la dernière séance de sport, au bonheur de voir une lueur de fierté dans les yeux de vos enfants et de votre homme face à votre ténacité, vos performances.

Etre présente à ce que l’on fait, quoi que l’on fasse. Quand on fait son sport, on ne se pollue pas la tête avec le dossier à rendre ou la réunion à venir, avec le rendez-vous d’orthodontiste du petit à prendre, la mauvaise note du grand au dernier devoir de Maths -mais zut pourtant il l’avait bien révisé avec vous- la panière à linge sale qui déborde et la machine à faire tourner… et oups, mais qu’est-ce qu’on mange au fait ce soir ?

Vivre pleinement l’instant, ici et maintenant, parce que cela prend encore plus de sens quand on est maman : « Chaque jour est une vie ».

Merci beaucoup à Samantha pour sa participation et surtout le partage de sa propre approche par rapport à l’organisation. N’hésitez pas à poster également la vôtre en commentaire pour compléter ces petits conseils.

De même, n’hésitez pas à relire mon article qui concerne ma propre organisation sportive et à suivre ma page Facebook pour découvrir chaque semaine mon planning.

à très vite

PS : Merci beaucoup à Fred qui a pu prendre ces très belles photos de Samantha et ses enfants afin d’illustrer le post J !

PS Bon plan: Bénéficiez jusqu’à -50% sur une sélection spéciale Hiver/Fêtes de fin d’année sur Zalando 😉 >>

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

44 commentaires

  • Repondre mimi 26 novembre 2014 à 19 h 28 min

    Bonsoir, merci pour ce sympathique témoignage ! Je rajouterai juste qu être une maman sportive peut motiver les enfants à l être ( mon fils court tout le temps !comme maman). Bonne soirée

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 52 min

      Ah oui c’est bien vrai, c’est un engouement contagieux 😉

  • Repondre Alex 26 novembre 2014 à 19 h 57 min

    Hello,

    Effectivement comme le dit si bien Samantha elle peut tout faire à pied et c’est un avantage ☺. De plus ses enfants sont grands et je pense qu’en terme d’organisation ça change la donne.
    Je suis maman d’un garçon de 20 mois et je prend les transports en commun pour aller travailler. J’ai un trajet qui varie entre 1h et 1h30.
    Mon quotidien c’est levé à 6h, je me prépare tranquillement (c’est mon moment à moi où je peux m’occuper de moi sans être stressée par un timing bien précis et ça me permet de bien commencer ma journée ) puis je lève mon fils entre 6h50 et 7h et je m’occupe de lui tout en finissant de me préparer ou de ranger la maison. Départ pour chez sa nounou vers 7h45 pour pouvoir attraper mon train de 8h10. J’arrive au travail entre 9h15 et 9h30, et je rentre chez moi le soir au plus tôt à 20h.
    Forcément avec un emploi du temps comme celui et avec les jours qui raccourcissent c’est dur de planifier une sortie running le soir d’autant plus que je cours toute seule.
    Conclusion j’ai décidé de courir le week-end, de me faire une séance de gym suédoise un soir en semaine. Je fais ce cours pas très loin de mon travail. Parfois j’arrive à faire 1 ou 2 fois par semaine une séance d’abdos notamment via l’application Ntc. Ces séances sont un plus, elles sont jamais planifiées, dès que j’ai l’occasion je fais ma séance. J’ai choisi de faire les séances spécialisées car elles sont courtes (et donc je suis sûre de pouvoir la terminer avant d’être interrompu par un appel,mon fils ou mon mari

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 19 h 01 min

      Coucou Alex
      ça doit être très compliqué mais c’est vraiment top ce que tu fais déjà, bravo 😉 !!

  • Repondre toni 26 novembre 2014 à 20 h 55 min

    Je m y reconnais bien ☺. 41 ans maman de 2 enfants mais femme avant tout. Je m organise 3 ou 4 sessions sportives en salle pump rpm step et 2 sorties running dont 1 avec mon mari qui m a rejoint depuis 1 an dans la course à pied. Quel plaisir !! Moi je dis oui aux mamans sportives ☺☺.

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 54 min

      Woow un super planning en prime 😉 Bravo et oui vive les mamans sportives !

  • Repondre skylla moon 26 novembre 2014 à 21 h 12 min

    Bonne idée de faire partager l’organisation d’une maman pour caler ses séances de sport. Quand, les enfants sont petits c’est moins évident, c’est vrai. Moi, je cale mes sorties pendant les activités de mes enfants.
    Je crois que la clé, c’est de ritualiser au moins une séance dans la semaine. on a plus trop à y réfléchir, on enfile ses chaussures sans même y penser.
    L’année dernière, je laissais mes enfants un soir, toujours le même, à la garderie ( ils étaient ravis) pour pouvoir aller courir. Je n’ai pas de culpabilité, je suis tellement mieux avec tout le monde depuis que je cours. Cela régule vraiment l’humeur.
    Il faut prendre du temps pour soi aussi,et je préfère prendre les bonnes habitudes maintenant que quand mes enfants seront partis.
    Merci à Anne et à Samantha pour cet article. Bises.

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 19 h 07 min

      Exactement, il faut aussi penser à soi 😉 !

  • Repondre Marianne 26 novembre 2014 à 21 h 18 min

    Je trouve que c’est une SUPER idée cet article ! Évidemment chacune son organisation, mais justement, voir un peu les différentes manières et astuces permet de mieux se construire son propre rythme. Je me suis parfois sentie un peu frustrée face à ton planning, mais ce sans aucune méchanceté, attention ! Je suis plus qu’admirative face à ta motivation et ta rigueur 🙂 Du coup je suis super contente que tu sois allée chercher ailleurs, pour nous exposer des variantes .Je suis débutante, je ne peux pas faire de sport le matin, je tâtonne pour trouver mon rythme … Merci pour ces conseils et merci à Samantha 🙂

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 19 h 07 min

      Merci Marianne après effectivement ça dépend de chaque quotidien mais on peut y arriver, il faut juste trouver l’organisation qui convient 😉 !!

  • Repondre Amanda 26 novembre 2014 à 21 h 27 min

    Sympa et précis comme article, moi j’ai une petite de 2 ans et c’est vrai que je ne me projette pas du tout avec un deuxième pour le moment, bien trop d’organisation ! là elle est à la halte garderie une partie de la semaine, elle s’y épanouie avec ses copains et moi ça me dégage du temps pour le sport et l’entretien de l’appart’.
    C’est vrai qu’avoir du temps pour courir ça fait vraiment du bien, ça permet de mieux gérer ses humeurs, car les petits bouts demandent une patience monstre ! j’ai donc besoin de cet équilibre avec des moments de liberté, qui me permettent d’apprécier pleinement les moments avec ma fille ensuite.
    Le papa n’est pas super dispo avec des temps de transport important, mais lui n’est pas tellement sportif (en espérant que ça vienne un jour !), donc je sors seule ou avec la chienne pour aller courir ; bref je n’ai pas à me plaindre, je peux me libérer assez fréquemment, et c’est devenu un réel plaisir et un besoin que de faire ces kilomètres à pied 🙂

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 19 h 06 min

      çå fait plaisir de lire ton commentaire, surtout sur les effets positifs du sport 🙂 !
      En tout cas bravo ;)!

  • Repondre mémento eve 26 novembre 2014 à 21 h 34 min

    Super cette article. Moi qui vais devenir maman dans peu de temps je stress ais de ne pas pouvoir être libre pour me remettre au sport. Avec cet article ça m’a redonner la pêche. Je l’ai également partagé avec mon chéri qui m’a promis de me soutenir pour que je puisse avoir mes moments à moi pour courrir.

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 55 min

      Oui, ça prouve que c’est possible, surtout si les proches aident 😉 !

  • Repondre Mathi 26 novembre 2014 à 22 h 04 min

    Salut anne ! ( encore ) un article top ! C’est vrai qu’en voyant ton planning sportif je pense qu’on est nombreuses à se dire  » mais comment elle fait  » donc avec ton article ça prouve que déjà c’est possible de s’organiser en travaillant mais aussi en étant maman:)
    Voici ma petite routine sportive que j’essaye de suivre mais qui dépend beaucoup de mon emploi du temps. La ou j’ai beaucoup de chance c’est que je bosse du mardi au vendredi. Mais avec des gros horaires 8-19h ou 20h . Alors mardi soir et vendredi soir deux entraînements de foot d’une heure et demi à deux heures . Le jeudi j’essaye de me caler un run le midi … Dur de le maintenir celui ci ! 🙂 samedi et lundi runs ou natation et le dimanche matin match de foot !
    Voilà ça c’est quand tout va bien et que la motivation est la 😉

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 56 min

      Coucou !
      Oui après c’est évidemment à adapter au quotidien de chacune mais comme quoi c’est faisable 😉 !
      des bises et merci !

  • Repondre marmaye_ 27 novembre 2014 à 9 h 47 min

    Super cet article , moi j’en ai 3 , alors si je cours une fois par semaine c’est le bonheur! Mon objectif étant de faire au moins 3 sorties, pour progresser, pas toujours facile de s’organiser avec l’école les activités et un mari qui travail bcp, je suis pas du genre à me lever â 6h, pour aller courir surtout pas en automne, Alors Je Fais Ce Que Je Peux Et Ça Me remotive bcp De Lire Des Articles De runing, Ça Me donne envie de courir sur place!,, merci

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 57 min

      Merci et surtout courage, même si ce n’est pas évident au quotidien d’y arriver 😉 !

  • Repondre Mathilde 27 novembre 2014 à 9 h 55 min

    Merci pour cet article qui donne espoir ! Je suis maman d’un bébé de 6 mois et je n’ai pas encore repris le sport car la fatigue est trop présente. Mais j’ai tellement hâte, d’autant qu’avant ma grossesse j’allais au sport 2 à 3 fois par semaine. ça me manque tellement. Si seulement je n’étais pas aussi fatiguée…Les jours d’hiver n’arrangent certes pas les choses mais ce n’est pas une excuse !!! Merci encore de prouver que cela est possible ! J’y crois j’y crois ! Dès que je serai requinquée, à moi la course à pied que j’adorais tant, et les cours de cardio en gym suédoise !!!

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 19 h 05 min

      Merci Mathilde et oui, ça prouve qu’on peut y arriver 😉 !

  • Repondre Covima 27 novembre 2014 à 13 h 16 min

    Top ce billet ! Ca me parle forcément, à 38 ans, maman de 3 z’enfants (comme j’aime à les appeler), de 12, 10 et 7 ans, un mari-papa dont le travail l’éloigne de la maison la semaine, et un travail à temps plein pour moi, les journées sont bien remplies. Je pars vers 8:00 de la maison, dépose les z’enfants à l’école et au collège, et file au travail, pour rentrer au mieux à 18:00. Donc me dégager du temps le matin, impossible.
    Néanmoins, j’ai repris une activité sportive régulière depuis 4 ans (danse modern’ jazz)(si, c’est du sport 😉 ) sans jamais avoir été sportive (pénibles souvenirs des cours d’EPS de collège et lycée). Ma séance de danse hebdomadaire du jeudi soir, c’est sacré, et rien ne me ferait la manquer ; les premières années, j’ai fait appel à une baby-sitter pour me libérer, maintenant les z’enfants sont plus grands et autonomes, c’est plus facile.
    Et depuis 1 an 1/2, je me suis mise au running, et je n’aurais jamais pensé devenir accro. Je cours le week-end (sauf en ce moment car je me suis blessée, et je piétine à l’idée de reprendre), matin ou soir, peu importe, j’arrive maintenant à courir 1h, c’est super encourageant de voir les progrès. A la belle saison, quand les z’enfants sont en vacances par exemple chez leurs grand-parents, je pars courir le soir après le travail, ça vide bien la tête.
    Pour moi maintenant c’est indispensable, pour me détendre, me sentir bien après, me bouger le derrière, car j’avoue, c’est parfois bien plus tentant de plonger dans le canapé 🙂
    Merci pour ce post que j’ai adoré lire, bravo à Samantha et à toi Anne pour tes articles toujours très inspirants et super détaillés, je lis régulièrement, même si je ne prends pas le temps de commenter.

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 19 h 05 min

      C’est top, même si c’est dur au niveau de l’organisation, tu peux être fière de toi.
      Et pas de soucis, la reprise sera au top 😉 !

      des bises et merci beaucoup de me suivre.

  • Repondre Natacha 27 novembre 2014 à 17 h 08 min

    Sympa cet article !
    Moi j’ai trois enfants (5, 8 et 10 ans) et je n’ai jamais vraiment arrêté de courir, sauf pendant mes grossesses (mais j’ai une copine qui a continué la course à pied jusqu’à 5 mois de grossesse, et cet été sur le semi du mont Ventoux j’ai rencontré une fille enceinte, qui comptait faire un 100 km alors qu’elle était enceinte de 3 mois).
    Je cours soit le matin tôt (je pars à 6 h 15 de chez moi), soit le soir quand mon homme est rentré du boulot (quand ce n’est pas lui qui va courir), et bien sûr le week-end. Et une fois par semaine entre midi et deux je vais à la piscine.
    Mes enfants ont pris le virus, j’ai une fille qui fait de l’athlé en club, et elle et son frère participent à plusieurs cross par an. Ils sont trop fiers de porter un dossard et en plus ils se débrouillent super bien. Ils font plus de podiums que moi en tout cas !

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 19 h 03 min

      oo c’est top ça, l’engouement pour le sport est contagieux au sein de la famille, ça fait super plaisir 😉

  • Repondre Camille 27 novembre 2014 à 17 h 31 min

    Je ne suis pas maman mais ce post est intéressant à lire 🙂
    Future infirmière, je n’aurais pas la même organisation cependant. Mon planning sera beaucoup plus variés 😉

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 58 min

      Oui après c’est à adapter au quotidien de chacun, mais comme quoi, on peut y arriver 😉

  • Repondre Gene 27 novembre 2014 à 18 h 57 min

    Comme je me reconnais dans cet article… Maman de deux petits 6 et 2 ans et un Taf à plus d’une heure de chez moi jarrive quand même a courir 4 fois par semaines grace à mon mari (qui court aussi soit le midi soit les soirs ou je ne cours pas) qui m’aide beaucoup et à une organisation millimètré! 😉

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 19 h 00 min

      Ah oui, c’est vraiment top quand les proches aident 😉 !

  • Repondre Lunachacha 27 novembre 2014 à 19 h 02 min

    Sympa cet article! Effectivement, être maman (38 ans et 2 enfants de 3 et 7 ans) et faire du sport ce n’est pas évident! Il faut vraiment avoir une volonté de fer! Je cours 3 à 4 fois par semaine et je peux vous dire que c’est rock n’roll!!!
    Mais on est tellement bien après!
    Courage à toutes les mamans et motivons nous!

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 53 min

      Bravo à toi car je comprends encore plus maintenant la difficulté que c’est pour s’organiser 😉

  • Repondre Merci 28 novembre 2014 à 18 h 48 min

    Article très sympa 🙂 Courage à toutes !

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 56 min

      Merci 😉 !

  • Repondre veron 28 novembre 2014 à 21 h 28 min

    Génial article , moi aussi je suis maman de 2 petits garçons 3 et 4 ans , j’ai trouvé de vrais conseil d’organisation (alors plus de prétexte ) et une super motivation !
    maintenant y’a plus qu’à 😉
    merci et bravo pour cet article plein de peps 🙂

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 57 min

      Yes maintenant, il y a plus qu’à 😉 !!
      des bises et merci !

  • Repondre Clot 29 novembre 2014 à 10 h 18 min

    Eheh, je me reconnais pas mal dans cet article, sauf que moi j’ai commencé le running après plus de 15 ans sans sport ! Mes enfants sont encore trop jeunes pour rester seuls (3,5 et bientôt 6 ans) mais avec le soutien de leur père, j’arrive à courir une ou deux fois par semaine et une fois le week-end. Là où Samantha a effectivement beaucoup de chance, c’est qu’elle est à Paris intra-muros, où tout est faisable à pieds. Moi, je mets près d’une heure à aller bosser, alors forcément, j’attends le week-end pour vraiment profiter de mes enfants ! J’ai hâte de pouvoir les emmener avec moi pendant mes sessions du week-end, les suivre quand ils font du vélo me fera sûrement progresser 🙂
    Bravo pour cet article !

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 59 min

      Oui après effectivement, ça va dépendre du quotidien de chacune aussi 😉 !

      des bises et merci !

  • Repondre Jennifer Lecoeur 30 novembre 2014 à 11 h 33 min

    Tres bel article!
    Samantha tu nous encourage vraiment a etre une belle maman en restant une femme qui pense a son bien etre et sa feminite!!
    Bravo !!

    • Repondre Anne 30 novembre 2014 à 18 h 59 min

      Merci Jennifer pour ton article et je suis sûre que Samantha a lu ton commentaire aussi 😉
      Elle a été très généreuse de partager son organisation sur le blog <3

  • Repondre SamanthaB 1 décembre 2014 à 8 h 01 min

    Merci Jennifer et à vous toutes pour ces retours. Le partage de votre propre organisation est très enrichissant. Très reconnaissante à Anne pour sa confiance et son intelligence…
    Continuons à échanger, c’est un cercle vertueux !

  • Repondre SevParis 1 décembre 2014 à 23 h 19 min

    Héhé, vraiment bonne idée cet article. Maman depuis 10 mois après 5 années de course plutôt intensives avec plusieurs semi et 10k, un marathon et un triathlon juste avant de tomber enceinte, j’avais peur de ne pas pouvoir reprendre la course à pied rapidement. Finalement avec un papa qui te soutient et de la bonne volonté on y arrive, accouchée en février et j’ai pu participer à trois 10k et un semi. Ce qui est plus difficile c’est la reprise du triathlon, impossible de faire les entrainements de natation et de vélo qui demandent vraiment beaucoup de temps. Le vrai problème aujourd’hui est l’arrivée de l’hiver…difficile de se motiver après le boulot, d’affronter le froid après avoir passé du temps à essayer de coucher le bébé. Du coup je ne sais pas si tu as déjà écrit un article sur les salles de sport, à la base je ne suis pas trop fan mais maintenant que je suis maman j’hésite vraiment. Si tu as des conseils…

  • Repondre pampleluneh 2 décembre 2014 à 14 h 40 min

    Même sans être maman j’ai trouvé cet article hyper intéressant 😉 C’est vrai que l’organisation ce n’est pas toujours évident ! Je le vois depuis que j’ai un appart et que je travaille 😉 Et puis quand on court seule et qu’il fait noir hyper tôt, ça complique encore tout ! Biz !

  • Repondre Vanessa 7 décembre 2014 à 20 h 25 min

    Je viens de découvrir ton blog et par la même occasion ta page FB. Plein d’infos au fil des posts, c’est excellent, ça me motive encore plus. J’aimerais d’ici juin 2015 pouvoir me faire un programme d’entraînement pour un semi-marathon. J’ai repris la course à pied sérieusement depuis septembre 2014, mon petit dernier avait 9 mois (j’ai couru juste de temps en temps depuis mai 2014). Malheureusement je ne trouve rien qui me convienne niveau entraînement car entre le boulot et mes 3 enfants pas simple, le dernier ayant bientôt 1 an….. Je fais pourtant entre 2 et 3 heures de badminton le mercredi et le vendredi et je cours le samedi et dimanche matin, mais je n’arrive véritablement pas à progresser, certes je suis passée de 5 km à 8 km en 3 mois. Heureusement le week end le papa s’occupe des enfants et sans ça pas facile de pratiquer son sport favoris…..

  • Repondre Charlotte Z 9 septembre 2015 à 15 h 32 min

    Bonjour!
    Je découvre à l’instant ton article qui date un peu, mais j’ai trouvé que c’était une très bonne idée et je voulais partager un peu mon organisation.
    Maman de 39 ans avec 2 enfants de 8 et 6 ans, j’ai toujours fait du sport dans ma vie et je bosse dans une boîte de sport (D…) où il est naturellement bien vu d’en faire le midi.
    Il y a quelques années, j’ai choisi de garder mon 4/5ème, pour être avec les enfants le mercredi et simplifier l’organisation certes, mais aussi pour avoir plus de temps libre. Gagner un peu moins pour une meilleure qualité de vie (pour toute la famille) 😉 Je dois bosser de temps en temps de chez moi le soir quand il y a un coup de bourre mais ça me va tout à fait!
    Ajoutez à cela que l’école est à 50 mètres de la maison, que mon boulot à 10-15 mn en voiture et que mon mari est assez présent à la maison avec des horaires allégés (prof de yoga auto-entrepreneur)… Je me rends compte que j’ai vraiment de la chance !!
    Ainsi j’arrive à caser dans mon planning hebdo: 1 séance d’aquabiking un midi, 1 cours de Pilates un autre midi, 1 cours de yoga un soir où mon mari ne bosse pas, et depuis 4 mois 1 à 2 séances de running (mercredi + week-end).
    Le running n’est pas encore une passion mais je commence à y prendre du plaisir. Je suis donc bien sûr à l’affût de tes nombreux conseils! Surtout continue!
    Biz

  • Repondre coste Virginie 10 novembre 2015 à 20 h 54 min

    Excellent ! Je craquais hier soir car je n’en POUVAIS plus de cette terrible injustice entre mon mari qui prend son sac de hand pour aller s’entrainer à 20h et moi qui rame pour caser deux séances de running. Mais l’important est le résultat. Tout avoir dans la vie est impossible. Oui une famille prend du temps, oui un corps dans ‘lequel on se sent bien aussi ( tant pour le sport que pour le côté culinaire ) et oui, parvenir à tout caser est un vrai casse tête. Mais qui a dit que la vie était facile ? On en revient à une phrase que j’adore : I run to be strong ! Et pour que mes enfants le soit aussi finalement. On se plaint de voir des générations peu battantes. Avoir des parents qui se bougent est probablement la solution à cela !