Watch That #368

Hi,

Sportswear FreeRunJe suis un nouveau cours à l’IEP, un cours sur la politique et les genres. Cela m’apprend beaucoup sur ma perception de la féminité et j’avais très envie de vous en parler aujourd’hui éhé !

Mais avant, je vais vous parler d’un petit détail de ma tenue du jour… Enfin je devrais dire plutôt un gros détail : ma montre intelligente de la marque i’m Watch. En férue de nouvelle technologie, je trouve ce nouvel accessoire très pratique, d’un style unique mais surtout très performant et design pour un si petit objet. J’ai été agréablement surprise par la qualité de l’écran tactile mais surtout par le large choix d’application disponible. On retrouve, à portée de poignet, (pratique en hiver) toutes les applications classiques que l’on a dans nos smarts phones : appels, messages, musique, photo… et bien plus encore de notre choix dont, notamment, Twitter, Facebook et Instagram !

Personnellement, ce qui m’a surtout plu est que la montre i’m Watch est compatible avec la pratique d’un sport, surtout le running ! Je la teste encore à ce niveau-là mais grâce à ses capteurs et les nombreuses applications consacrées au sport et au fitness dispo, elle est entrain devenir un bon compagnon pour mes courses ;) ! C’est plus facile, lorsque je cours, de regarder ma montre, que de tirer mon iPhone de son brassard hihi

Bref, une montre bourrée de technologies mais qui demeure élégante.Article sponsorisé

Montre I'm Watch Revenons au sujet de cet article : la féminité. Évidemment, je pense que notre perception de « qu’est-ce qu’être féminine ? » varie de personne en personne. Je vais m’en tenir à la féminité superficielle : les apparences. Je vais me faire taper sur les doigts, mais avant, pour moi une fille qui s’habillait comme un garçon, utilisons le stéréotype bien comme il se doit : cheveux très court, baggy, baskets… gâchait son « potentiel ». Je ne voyais pas que, pour elle, c’était peut-etre ça être « féminine »: se sentir bien dans sa peau tout en exprimant sa personnalité, qu’importe son sexe.

Personnellement, la féminité c’est être à l’aise avec moi-même, faire attention à moi, me plaire mais surtout cela se joue beaucoup dans l’apparence. Ma mère a longtemps eu les cheveux très courts, ça n’enlevait rien à sa féminité. Ce n’est pas parce qu’on a les cheveux courts qu’on est moins féminine qu’une fille qui a 1m de chevelure. Non. Pourtant, c’est limite ironique, mais pour moi, la féminité s’exprime aussi par les cheveux, la coiffure….. Pour me sentir femme, il me fallait des cheveux longs. C’est stupide. J’ai fait une fixette depuis quelques années d’ailleurs.

Puis voilà, je me suis mise à lire des auteurs féministes, je lis Causette… bref j’ouvre un peu les yeux sur ma définition de la féminité qui est au final très dictée par les hommes. Mon copain me répète souvent : « Ce n’est pas féminin les cheveux courts« . Ce n’est donc pas masculin les cheveux longs ? L’un dans l’autre, cela nous donne une vision tronquée de nous-mêmes.

Pourquoi y a-t-il plus de Grands Couturiers que de Grandes Couturières ? Pourquoi il y a plus d’hommes qui font la mode féminine ? Ah parce qu’il parait « qu’ils savent mieux habiller les femmes, les sublimer »…Je pense surtout qu’ils ont LEUR vision de la femme et nous étiquettent avec. Tiens, cette saison tu seras FÉMININE en portant CE truc. Nos apparences, nos vêtements sont dictés par des hommes… Même si l’on peut jouer avec, ce sont bien des hommes qui définissent l’actuelle féminité (au sens des apparences hin ;). Pour vous, c’est quoi être féminine ?

Sportswear à la villeSportswear à la villeSportswear à la villeJeans – Zara (soldé) (similaire ici)
Sac – Ebay
Pull – Tommy Hilfiger (similaire ici)
Baskets FreeRun Nike via Spartoo (non soldées)
Echarpe – Zara (soldée)
Manteau – Sud Express Sportswear à la villeSportswear à la ville

Une tenue un peu spéciale qui, je suis persuadée, aurait pu être encore plus belle avec des talons. Sauf que voilà, je dois « faire » mes nouvelles baskets de running donc je les mets pas mal en ce moment afin de les assouplir avant de pouvoir les porter sans risque pour courir. Bon, le look n’est pas raté avec non plus, ça lui donne un effet un peu sportswear qui me plait (qui vous plait moins je sais ;))

Je porte quelques nouveautés soldées dont l’écharpe et le pantalon Zara. Repérés depuis l’automne, j’ai patienté, j’ai attendu mon heure pour BONDIR. Certes, les promotions étaient… disons-le, pathétiques mais c’est toujours mieux que rien. ;). Le reste vous connaissez déjà, on change pas une équipe qui gagne éhé

à très vite :) pour le fameux DIY (je prends du retard sorry)

6 aiment ce post

42 réflexions au sujet de « Watch That #368 »

  1. Paulline

    J’aime beaucoup ton article! (Et les Free Run sont super jolies, j’aimerai bien avoir ton retour quand tu auras commencé à courir avec!)
    Ton avis sur la féminité me rappelle à mon mémoire (la mode chez les artistes femmes de l’art contemporain), qui m’a fait me plonger dans les études de genre et les études féministes. Déjà que je l’étais à la base, je commence à avoir un petit bagage sur la question et effectivement, tout est dicté par les hommes, et je rêve de voir une femme créer des vêtements pour la femme, pour son bien-être, pour son corps de femme, dans toute sa singularité, qui permettent à toutes les formes de personnalités de s’exprimer. (J’ai lu le dernier Causette, et le petit article sur les études de genre et les députés UMP m’a révoltée)

    Il me paraît bien triste que la féminité se réduise à des critères masculins. Cela nous appartient, c’est à nous de la définir, de la former, de la trouver; pas pour les hommes, pour s’épanouir, nous, en tant que femmes (je ne parle que du sexe biologique, volontairement) et comme on l’entend. J’ai moi-même du mal à me conformer à l’image de la féminité (et de la femme) que l’on voit dans les médias, et qu’on tente de nous imposer. Ça a tendance à me hérisser le poil!

    Répondre
  2. Lola

    Eh bien moi j’aime beaucoup cette tenue, c’est sûr que les chaussures font très sportswear mais justement comme tu restes féminine ça ne me dérange pas ^^

    Pour moi, être féminine c’est juste être consciente de son apparence et de ses atouts mais je te rassure, il y a encore peu de temps je considérais qu’une vraie fille avait des cheveux longs et portait des robes !

    Lola

    Répondre
  3. Mystinguett

    Salut,

    Commençons par la tenue, vraiment très jolie. La couleur des vêtements, se marié parfaitement avec la couleur de tes cheveux! Bravo pour le camaïeu de couleur!

    Passons à la féminité. Pour moi, il s’agit avant tout d’attitude avant l’apparence! Être féminine c’est être délicate, discrète (mais pas transparente), coquette quelque soit son look (On peut être coquette en baggy, j’ai testé!). La grossièreté est selon moi le contraire de toute ça. Une jeune femme habillée en robe ultra sexy, bien maquillée, avec de magnifique cheveux long et en hauts talons n’est pas féminine si elle jure comme un charretier.
    La féminité d’apparence est dictée par les hommes c’est indéniable mais celle d’attitude à tendance à les agacer! C’est assez paradoxal!

    Bonne journée,
    Mystinguett

    Répondre
  4. La Petite Bulle d'Elo

    Et oui notre définition du sexe, du genre, est une construction sociale.,. C’est pour cela que l’on ne voit qu’un seul modèle des famille et d’éducation des enfants, différentes pour les deux sexes! Et du coup la fille est préparée à être douce, princesse, ménagère tout ça tout ça. J’adorerais suivre ton cours qui a l’air genial :-) Bisous!

    Répondre
  5. Joelle

    Superbe cette montre ! Elle ferait un beau cadeau pour mon rital, qui est vraiment fan de technologie.
    Quant la féminité, chaque femme l’exhibe à sa manière. Pour ma part, je trouve que la femme était à la pointe de la féminité dans les années 20/30 où tout ce qu’elle portait lui rendait grâce et volupté. Chapeau et gant subliment la femme.. selon moi :-)

    Bises
    Joelle

    Répondre
  6. marine

    Encore un super article :) Je ne suis pas fan de la montre pour tous les jours, mais c’est vrai que pour courir ça a l’air vraiment très pratique.
    Pour ce qui est du fait d’être féminine, je pense que cela peut dépendre de la personne, des goûts. Moi, je pense qu’être féminine, c’est se sentir bien dans sa beauté, dans ses tenues, sans se soucier de ce que peuvent penser les autres. J’ai des journées ou je n’ai pas envi de faire des efforts et où je suis en basket et pull, et ce n’est pas pour autant que je deviens un « mec » pour une journée loin de la; la féminité est aussi un état d’esprit et non pas seulement une apparence. Enfin voilà, moi j’adore ta tenue avec les basket, rien à dire! Bisous :)

    Répondre
  7. Anne

    Qu’est-ce qu’être féminine ? Bonne question… Je pense que cela est plus lié, selon moi, à l’attitude, plus qu’au style de vêtement, coupe de cheveux, etc.. Car je pense qu’une femme qui aime s’habiller, donc qui va faire attention à elle, critère de la féminité pour certains, peut être finalement peu féminine par son caractère, sa démarche, son attitude. Oui pour moi je pense que c’est vraiment une question de caractère. Et c’est très rigolo l’histoire des cheveux longs… Cela vient sûrement du fait que je ne les ai jamais eu très longs, mais c’est vrai que pour moi les cheveux longs sont réservés à un type d’âge. Je trouve ça plus enfantin que féminin d’avoir les cheveux longs à 40 ans par exemple.. C’est bizarre non ? Je sais pas.. pour moi je trouve que cela affirme le caractère d’une femme ..! A débattre ^^ :)
    Une très jolie tenue Anne !! et malgré la paire de baskets au pied, je te trouve très féminine… ^^
    Bises !

    Anne

    Répondre
  8. alix

    a ce sujet je te conseille Feminin/masculin d’Erik neveu (prof a l’iep de Rennes). c’esr un sujet passionnant, tu aurais du davantage développer car je ne suis pas sure que toutes tes lectrices vont comprendre comment la question est « genree » (au sens de gender, construction sociale)… mais c’est bien d’en parler!

    Répondre
  9. Marianne

    Pour moi la féminité c’est aussi une manière d’être, la gestuelle ou encore l’expression. Sans doute l’apparence aussi! Quant à ma coupe courte … si tu te souviens bien, mais à 7 ans c’est difficile, je me suis fait couper les cheveux quand j’ai demandé le divorce et ai gardé les cheveux assez court pendant presque 10 ans…avant des les laisser repousser simplement je pense, car je portais la casquette de papa et maman pour vous 3…à présent les choses ont bien changé, je me sens plus féminine depuis 5 ans et ai les cheveux longs, longs.
    Toutefois même pendant la période à double casquette et cheveux courts il me semble avoir conservé la féminité d’une maman douce, câline et coquette. J’espère que tu garde ce souvenir aussi !
    Comme c’est étrange ces souvenirs que l’on garde de sa maman, moi aussi je me souviens des coiffures de ma mère … et de son look!

    Répondre
  10. Cassandra

    On a bien le droit de se sentir « bien dans ses baskets » quelques fois ;) d’ailleurs ça ne serait pas ça la féminité ? Je pense que lorsque l’on se sent bien dans son corps, dans sa tête on dégage un petit quelque chose qui se remarque. La féminité peut s’exprimer de différente manière, elle ne s’arrête pas aux robes, talons, rouge à lèvre… Je pense que c’est plus dans l’attitude ! (quel beau sujet, merci de me passionner à chaque fois ;))
    Et la montre, I WANT IT !! Ça marche comment ? Elle se charge ? Tu as les mêmes fonction qu’un téléphone (j’ai vu qu’on pouvait recevoir les appels mais peux-tu appeler ou écrire des sms) ?
    Des bisous !!

    Répondre
  11. Alice

    La montre est c’est vrai pratique, mais uniquement pour le sport et pour l’heure aussi forcement.
    Apres avoir en plus Instagram , Facebook et compagnie toujours au poignet, pour moi noooon!lol
    Haa la féminité c’est vrai que c’est tout et rien selon les personnes! Je trouve ca un peu dommage que souvent par exemple les cheveux longs sont signes de féminité et que si on a les cheveux c’est masculin. Combien de femmes sont belles pour ne pas dire canon avec les cheveux courts? ( Halle Bery, Evan Rachel Wood…).
    A la base j’ai un carré qui m’arrive au dessus des épaules et on m’a dit un truc du genre « les mecs tu les attire pas parce-que t’a les cheveux courts… ». Sur le coup j’ai rien dit mais ca m’a un peu choquée tout de même!
    Bref, parlons look!lol
    Même en basket je le trouve sympas moi. Pratique pour une journée où on a plein de choses à faire, courir à droite à gauche par exemple.
    J’aime beaucoup ton sac d’ailleurs!
    Bisous

    Répondre
  12. Audrey

    Bonjour,
    Ton article est très intéressant et les commentaires qu’il suscite aussi…
    Pour ma part sur la construction du genre je te conseille la domination masculine de Bourdieu.
    Quant aux cheveux, je me sens plus féminine quand j’ai les cheveux courts (même si cela me va moins bien ) : je me sens plus « working girl » – over bookée !

    Décidément il faudrait que j’achète causette! !

    Bon dimanche.
    Audrey

    Répondre
    1. Anne Auteur de l’article

      J’ai lu effectivement aussi cet ouvrage de Bourdieu ;)
      En même temps, les cheveux courts … c’est tellement plus pratique

      Répondre
  13. Géo&Suz

    Salut, je viens de voir ton blog et j’ai tout de suite reconnu Aix ou je vis aussi :) Avec une amie on commence un blog mode si tu veux aller y jeter un coup d’oeil ! Nous débutons a peine mais si tu as des conseils a nous donner franchement c’est avec grand plaisir surtout que ton blog est très bien fait ! bisous :)

    Répondre
  14. blogmodeandshop

    pour moi aussi les cheveux longs sont signes de féminité. Pour moi ce terme signifie se sentir bien, belle et épanouie. Je pense qu’elle s’exprime différemment en fonction de la personnalité de chacune d’entre nous!

    Répondre
  15. Anette

    Hello les filles,

    Intéressant tout cela, mais quand même, vous réduisez vous-même le fait d’être féminine à : être jolie et bien dans son corps ! Perso, ça me révolte un peu… Ca me rappelle cette polémique avec Petit Bateau qui n’associait que des critères de ce type aux petites filles, tandis que les petits mecs avaient le droit à « courageux » ou « intelligent ». Il faut tout de même veiller à ne tomber soi même dans les clichés, surtout quand on est une fille… Les femmes ont un VRAI travail à faire pour se sortir de leur condition, il faut absolument lire « Le deuxième sexe » de Simone de Beauvoir… Et je dis tout cela sans être féministe. C’est juste le minimum ;)

    Répondre
    1. Anne Auteur de l’article

      Merci Anette pour ton commentaire mais en fait c’était la féminité de manière « superficiel » que je voulais aborder surtout

      Répondre
  16. lysvb (virginie)

    Je pense qu’effectivement la féminité tiens surtout dans le fait d’être à l’aise avec son corps, ses formes, ses atouts et ses défauts. C’est chouette d’être une femme, on a milles possibilité pour se révéler et exister en des manières complètement différentes les unes des autres!!!
    Moi qui suis toute menue, cela me complexe un peu, car ce que j’aime énormément dans la féminité c’est un corps avec de belles courbes. Mais on fait avec ce que l’on a ! La féminité peut se retrouver dans une petit détail, une façon de marcher, de se tenir, de parler, les gestes…
    Petit clin d’oeil à la coupe courte : lorsque je me suis coupé les cheveux (à la garçonne comme on dit d’ailleurs ;-) ) j’avais l’impression au début de perdre bcp de féminité. Puis au final je me suis rendu compte qu’au contraire cela pouvait être extrêmement féminin et même sexy !!
    Bon depuis les cheveux ont repoussés pour un carré flou.
    Bisous

    Répondre
  17. Victoria

    Jusqu’il y a quelques mois, la féminité pour moi se résumait également à avoir les cheveux longs et s’habiller de manière plus ou moins « fille ». Et puis d’un coup, avec la maturité, j’ai réalisé que je me sentais bien plus femme avec 20 cm de cheveux en moins et un style de fringues androgynes. Justement parce que ça me permet de me sentir bien et d’assumer pleinement ma féminité au lieu de jouer un rôle et me sentir mal à l’aise.

    J’adore ton sac, il est superbe! Pour les baskets, elles restent très « sportives » à mon goût, je ne les porterais pas avec un look citadin de tous les jours, mais comme tu dis, le look n’en est pas raté pour autant, elles se fondent pas mal dans la silhouette :)

    BIsous!

    Répondre
  18. Ta3mam

    Je ne connaissais pas du tout ce type de montre, ça m’a l’air bien pratique dis-donc ! Tu me donnes de plus en plus envie de retourner courir… (il y a de nombreuses étapes avant la motivation ultime !)

    Quant à ton questionnement sur la féminité, je le trouve très intéressant. Même si c’est vraiment difficile de définir ce qui fait que nous sommes « hommes » ou « femmes » indépendamment des critères sexuels ! Peut-être qu’être féminine, c’est révéler à l’autre ce qu’on aimerait qu’il voit de nous ou qu’il retienne de nous en tant que femme, traits de caractères ou atouts physiques que l’on juge comme étant féminins (arbitrairement ?) ou peut-être que tout ça n’est que le fruit d’une construction – et que ce qu’on estime être féminin aurait pu tout aussi bien être masculin, au niveau de l' »accessoirisation » des apparences. Et si tout cela n’était que culturel ? Hum. Ces questionnements sur le genre me font (un peu) penser à Laurence Anyways que j’ai vu il n’y a pas longtemps, un très beau film. Bises Anne

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>