Watching the Ceiling #873

Hi,

J’espère que vous allez bien ? Bon je vais vous parler confinement, sans surprise. On le savait sans vraiment se l’avouer (ça sonne comme une phrase que l’on prononcerait à son futur ex) mais nous voilà repartis pour un second (deuxième?) confinement. Je dois dire que je suis en colère. Autant en mars dernier, j’oscillais entre résignation et peur, autant là, je suis saoulée.

Je n’ai pas envie d’épancher mes opinions et qui suis-je pour donner des leçons au gouvernement mais…. zut, tous les voyants clignotaient dès la rentrée, quasiment aucun des conseils des scientifiques n’a été appliqué. On se retape des teasing de 48h pour assister à une messe de 20h. On se retape une interdiction d’aller en nature, d’aller au-delà des 1km mais par contre pour aller bosser à perpette, se mélanger dans des écoles en manque cruelle de moyens, pas de soucis. Mais fermons les rayons maquillages, pas celui du vin par contre, bourrez-vous la gueule, prenons un permis de chasse et autorisons les chasseurs à chasser pendant que toi tu tournes en rond le weekend après avoir trimé toute la semaine.

Je plaisante, je ris jaune. A chaque fois que j’ouvre Twitter, l’AFP ou le Monde, j’ai des envies de meurtre. Je suis abasourdie  non pardon je suis assommée par l’absurdité de certaines décisions. Je me dis que finalement en 2016, l’élection de Trump n’était clairement pas le fond de la mine, on creuse encore les amis. J’ai mal au ventre, j’ai envie de rester coucher. Ce matin en me levant, je me suis dit “bah à quoi bon ?”

Verra-t-on un miracle de ce côté-ci ? Des Etats-Unis. Je mélange tout et je n’ose même pas rentrer dans les attentats, la rentrée, l’hommage. Je suis désolée, peut-être n’était-ce pas ce que vous souhaitiez lire ici, peut-être n’êtes-vous pas d’accord (tant mieux d’ailleurs) mais je suis en colère, et au final, certainement vous aussi ? C’est une colère très profonde et je ne sais même plus comment la faire vomir. Ce n’est clairement plus en m’excitant sur mon home-trainer ou en faisant des abdos, ni même du yoga. Peut-être cela a fonctionné au printemps dernier, mais là, non. Je la sens partout. Je suis exaspérée et les petits bonheurs sont bien peu de choses. Cela me parait tellement futile. Oui ça me rend heureuse de promener mon chien, de voir le soleil briller mais je suis en colère….

Et vous savez quoi ? Vous aussi vous avez le droit d’être en colère, de vomir ces choses peut-être quelques minutes ce qui vous prend au ventre depuis quelques semaines. La colère, je déteste tellement ce sentiment qui vous mange de l’intérieur pour ne rien laisser en vous de positif. Mais je ne peux pas m’en empêcher.

Jeans – Urban Outfitters
Pull – Ekyog
Bottines – Tods
Veste – Isabel Marant (vinted)

Promis, je n’ai pas fait ces photos ce weekend… mais il y a 2 semaines, lors de notre petite escapade en Lozère. Je suis tellement contente que l’ont ait profité d’octobre pour bouger et visiter notre région. D’ailleurs, on aperçoit les gorges du Tarn derrière moi. Il commençait déjà à faire nuit et on devait se dépêcher avant le couvre-feu de Montpellier.

Bref, à force de vendre du vinted, je suis passée du côté obscur de la force : acheteuse. C’est plutôt cool, mais cela demande du temps. J’aime bien farfouiller, sauter de recherches en recherches jusqu’à tomber sur ce que je souhaite. Negocier ou acheter directement ? C’est plutôt cool. Dommage que je ne puisse pas encore plus profiter de cette veste. Matthieu et moi devions partir en vacances cette semaine…  À la place, je savoure ces petits souvenirs d’octobre, bien au chaud dans mon canapé jusqu’au 1er décembre arrrrrrrg. Je n’ai pas à me plaindre et je pourrais m’habiller pour l’amour dans le regard de ma petite Pippa.

Courage à tous

 

Ne vous arrêtez pas là !

Lights Us Up #859

Lights Us Up #859

Hi, J’espère que vous allez bien ? Pas de jour férié cette semaine. Je ne sais pas vous mais j’ai…
Tilted Towers #852

Tilted Towers #852

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je vous écris cet article depuis Tokyo, en plein jetlag… il est 2h…
Let it Happen #847

Let it Happen #847

Hi, J’espère que vous allez bien et que vous avez passé un bon weekend 🙂 ! Moi il est excellent,…

5 réflexions sur “Watching the Ceiling #873”

  1. Coucou,
    Premièrement j’adore l’ambiance de ces photos! La lumière derrière sur les gorges c’est superbe!
    Je suis Belge et bon on ne peut pas dire que ça ait été mieux géré ici niveau crise sanitaire. Nous sommes également en confinement depuis hier. Ceci dit, au moins c’est clair : on ne peut plus rien faire. A force d’interdire de plus en plus de choses, je ne comprenais pas quelle était la différence entre ce qu’on vivait et un confinement (tu peux sortir mais en fait les restaurants sont fermés, tu peux toujours faire les magasins, tu ne peux plus voir que X personnes dans ton entourage, tu ne peux plus aller dans les salles de sport,…). Maintenant c’est clair : tout et fermé.
    Je commence à fatiguer. En mai, nous avions prévu d’aller quelques jours en Bretagne avant mon accouchement. ANNULE.
    En juillet/août, bébé tout juste né on n’a pas pu partir non plus, même si tous les voyants étaient au vert.
    On programme 1 semaine en all Inclusive pour début octobre.
    Tout le monde est parti entre-temps. Les voyants deviennent oranges. Puis rouges. Adieu soleil. Adieu repos. On y a perdu nos billets d’avion d’ailleurs (merci Ryanair bien sûr -_-).
    Dépités, on avait finalement prévu quelque jours à la mer du Nord, dans notre pays. On aime la mer du Nord. On aime se promener le long de l’eau, sur le sable mouillé. Et en automne c’est super car le froid/vent te revigore, tu prends de l’iode plein la tronche, puis tu fais une pause crêpe dans un petit café et tu retournes te promener en sens inverse (si t’as de la chance tu es même poussé par le vent hihi).
    BIM tout ferme (sauf les hôtels). Mais que faire à la mer si on ne peut pas se ravitailler après une randonnée sur la plage? Quel intérêt dans manger dans la chambre de son hôtel?
    On a, pour le 3ème fois dû annuler nos espérances.
    J’en viens à me demander si ça ira mieux un jour? Le confinement a duré des mois au printemps, et voilà le résultat… Comme l’impression que ça n’a servi à rien du tout.

  2. Merci pour ton post, ça fait du bien de pouvoir partager ma colère moi aussi, pareil que toi au printemps j’étais sous le coup de la peur mais là je n’y crois plus, des mesures restrictives et incohérentes, aucune aide pour les hôpitaux, rien à changer et on nous culpabilise, on nous punit de sortie….et malheureusement je pense que nous allons être reconfinés à nouveau après noël et ainsi de suite jusqu’a ce fameux vaccin!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

Les actus

Retour haut de page