Hi,

veste en jeans automne

Ça fait 1 an que j’habite Paris. Je réalise peu souvent que je vis finalement dans la ville où…les décisions se prennent. Lorsque je vivais en région, je ne me sentais pas exclue. C’était lointain. J’étais plutôt soulagée quand je regardais les infos et voyais les manifestations parisiennes.

L’ironie est que, j’ai étudié à Sciences Po mais qu’en politique, je ne me suis jamais vraiment engagée. Pourtant, pendant 5 ans, j’ai un peu BEAUCOUP baigné là-dedans entre les cours, l’ambiance ou tout simplement entendre mes amis s’étriper débattre. J’analyse avec beaucoup de pessimisme le discours politique français. Lorsque François Hollande a été élu, j’étais loin…je vivais aux Etats-Unis, je n’avais pas suivi la campagne car ce n’était pas ma réalité à cette période. Je vote, j’ai ma carte électorale mais c’est souvent sans une véritable réflexion ni engagement. En fait, j’ai parfois l’impression que baigner dans une atmosphère si engagée et voulue comme engageante, m’a un peu écoeurée de développer une quelconque opinion. “Et toi tu as voté qui ?”

Arrrg en France, j’ai l’impression qu’on ne peut pas débattre sans vouloir forcément convaincre l’autre de rallier sa cause. J’ai suivi en tout cas avec le sourire l’évolution politique de ma mère, un peu avec déception celle de mon frère mais je ne me suis pour une fois jamais regardé le nombril sur le sujet.

J’ai bien entendu des sensibilités plus écologiques. Mais je ne me suis jamais engagée vraiment (je crois que je n’ai jamais voté 2 fois de suite pour le même parti ). En fait, ça me désole un peu cette absence, ce vide mais je ne saurais sur quel pied danser puisque je ne me reconnais jamais vraiment dans aucune proposition.  Je suis et relaie ce qui me correspond. Je ne suis pas une grande fan de Nicolas Hulot mais j’approuve son combat et trouve ses armes, son approche innovante.

Vous n’avez pas dû rater sa video pour la pétition “Osons agir pour le climat”>>> C’est pour ce genre de contenu, de position que j’aime me bouger. Là, il s’agit uniquement de signer, mais s’il faut en faire davantage et montrer plus d’intérêt pour COP21, pourquoi pas ? Finalement à Paris, je suis un peu dans le centre politique de la France et il faudrait que je me secoue.

C’est fou comme je peux m’engager aveuglément dans le sport. J’y ai déjà construit une vision et une opinion, une philosophie bien arrêtée… et pourtant être un peu à court d’argument ou sans avis réel en politique (mon coeur de formation comme on dit).

Quelle est votre position par rapport à la Politique ?

veste en jeans automneveste en jeans automneveste en jeans automne
Veste en jeans – Bershka (similaire ici ou là)

T-shirt – H&M (Similaire ici ou là)

Baskets – Nike dispo

Jeans  – I.code
veste en jeans automneveste en jeans automne

Les demi-saison sont quand même plus belles dans le Sud de la France ! Dit la fille vivant à Paris. Dès que j’y retourne, même si j’adore l’automne, je respire un peu, on remonte le temps de quelques semaines. Le sud a un je-ne-sais-quoi qui permet de garder la nature éveillée même en hiver. Ça me désespère de voir de plus en plus de feuilles au sol, de feuilles jaunes, rouges. C’est beau mais ça annonce surtout le STRIP TEASE des arbres. Je ne veux pas du tout les voir  nus. Pas vous ?

Je suis pudique, j’aime des arbres habillés qui me donnent l’illusion que non… non NON l’hiver n’arrive pas. Cela dit, Paris a été royal la semaine dernière, j’ai même commencé à un peu… un TOUT petit peu aimer la capitale. Après 1 an à vivre ici, je sais que je ne resterai pas éternellement dans cette ville. En attendant, je profite seulement de l’avantage de jongler avec plein de petites vestes. Retour donc avec ma veste en jeans et mes baskets favorites du moment (oui oui j’ai trop de baskets… j’ai un problème avec ça) hihi

à très vite

 PS: Il y a un joli concours qui vous attend sur Facebook en partenariat avec Bio’c’bon >>

Ne vous arrêtez pas là !

Avis: J’ai Testé les nouvelles Baskets Nike:  React Infinity Run

Avis: J’ai Testé les nouvelles Baskets Nike: React Infinity Run

Hi, J’espère que vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui pour un petit test de baskets de running. Ça…
Don't Start Now #868

Don't Start Now #868

Hi, J’espère que vous allez bien ? Pour une fois, je dois dire de mon côté que je suis dans…
CR Semi-Marathon de Séville 2020: Comment J'ai Battu Mon Record ?

CR Semi-Marathon de Séville 2020: Comment J'ai Battu Mon Record ?

Hi, J’espère que vous allez bien ? Aujourd’hui j’entame les comptes rendus de 2020 avec celui du semi-marathon de Séville.…

27 réflexions sur “Holidays #655”

  1. La politique, c’est compliqué, il y a des choses que j’aime, que j’aime pas… Mes avis sont souvent nuancés.
    Mais ce qui m’agace, c’est que beaucoup de gens, en particuliers ceux qui ne se documentent pas, ne s’intéressent que peu à la politique, ont tendance à rabaisser et insulter les politiques/ceux qui pensent différemment, et parfois même insultent sans raison, juste pour insulter.
    Je trouve le monde de la politique très hostile, ce qui est dommage car il y a de bonnes et de mauvaises choses, comme dans tout milieu, et il y a donc aussi de bonnes leçons à tirer.

  2. Bonjour,

    Tout d’abord j’adore ta tenue, les baskets sont top!

    Je ne m’attendais pas à lire le sujet de la politique quand j’ai lu le titre de ton article!! Malgré mon âge avancé j’ai du mal à me situer dans les partis politiques, j’ai l’impression de ne pas être assez calée pour être légitime. Je n’aime pas que l’on ne puisse pas débattre posément avec certaines personnes. J’ai des convictions : la solidarité, les valeurs du travail. Je vote toujours mais avec plutôt l’impression de choisir le moins pire… Je sais simplement que je ne voterai jamais pour un parti sectaire.
    Je trouve le combat de Nicolas Hulot primordial, mais peut être que ma formation en environnement n’y est pas étrangère.
    Je trouve que les politiciens roulent souvent (toujours en fait) pour eux. Je trouve qu’il ne faudrait pas être politiciens toute sa vie, élire des gens de la société serait sûrement plus utile et en prise avec la réalité de chacun. Et plus j’écoute leur discours plus je me dis que l’on n’est pas sorti de l’auberge…

    Tu ne dois pas minimiser l’impact que tu peux avoir de part ton engagement dans le sport. Tu fais beaucoup et tous ceux qui te suivent et que tu motives à se bouger sont la preuve de l’importance de ton action.

    Voilà!! Donc ne change rien!!

  3. Article très intéressant mais pourrais-tu faire attention à l’orthographe ? Idem pour celui sur l’île de Ré, mes yeux saignent 🙁

    1. +1
      Je sais que cela ne concerne que la forme et que je ne m’engage pas sur le fond (parce que finalement je me sens un peu flouée quelque soit le parti ou le personnage politique, même si Hulot me paraît être le plus légitime pour représenter un parti écologiste et que sa notoriété le servira sans doute, l’inverse aussi d’ailleurs…).

      Sinon la tenue est sympa et j’en profite pour te poser une question (sans doute trèèèèèès futile par rapport au sujet initial de ton post): et les chaussettes? Je ne te parle pas des chaussettes pour courir, mais dans la “vie de tous les jours”, quand tu ne pars pas courir quoi, il t’arrive de ne pas en porter dans tes baskets? (Il semblerait que tu n’en portes pas sur ces photos.) Parce que c’est plus esthétique sans, mais, je ne sais pas, je dois avoir une barrière psychologique qui m’empêche de ne pas en enfiler quand je porte des chaussures fermées…

      1. non non je porte des chaussettes mais en fait c’est des socquettes très basses qui couvrent bien moins que des chaussettes/
        Je te rassure je ne pourrai jamais porter de baskets pieds nus 0_0 non plus hihi 😉

    2. Je t’invite à me donner mes fautes pour que je les corrige car sans me trouver d’excuses, j’écris mes articles juste avant de me coucher entre mes études, mon travail et le sport. Donc la fatigue parfois n’aide pas forcément à écrire correctement et parfaitement pour que tes yeux se sentent bien !
      Donc un peu de tolérance ça pourrait être sympa de temps en temps. MERCI

  4. Moi non plus je n’aime pas voir les arbres nus. Ils sont tellement beaux avec leurs fleurs ou feuilles, surtout en automne. Alors les voir sans c’est déprimant, sans parler de l’annonce de l’hiver…

  5. Je crois que quand on est convaincu par quelque chose, on a toujours envie de rallier l’autre à sa cause… Ca me paraît très humain. (et ce pas du tout qu’en politique d’ailleurs !). J’essaie de ne pas m’engager là-dedans, mais parfois je sens que je commence à m’énerver quand j’entends des choses avec lesquelles je suis en profond désaccord ! Ca me désole un peu quand ça m’arrive, et j’essaie d’être plus coulante, maintenant j’essaie de justement me dire “eh, tu le feras pas changer d’avis et lui non plus, alors déstresse, passe à autre chose !”.
    Je suis d’une famille pas forcément “engagée” politiquement au sens “encarté” du terme, si je puis dire, mais qui se sent quand même très concernée par le sujet, et qui a des convictions, des valeurs assez présentes de ce point de vue. J’ai donc baigné là-dedans, et je me sens impliquée depuis longtemps. A 18 ans j’étais très heureuse de recevoir ma carte électorale, même si bien sûr je suis parfois (souvent ?) navrée par ce qui peut arriver en politique. Mais je pense toujours qu’il s’agit de quelque chose d’important !

  6. HAHAHA mon dieu, et après on s’étonne que la France aille mal.

    Tout d’abord, je suis désolée pour toi si toi, pauvre enfant, est fatiguée avant d’aller te coucher. C’est vrai que tu es seule au monde à avoir des journées très remplies, quelle horreur, devoir ensuite faire correctement autre chose, ciel !

    Ensuite, merci de me transmettre ton tarif horaire pour les piges, et on en reparlera. J’avais envie de laisser une seconde chance à ton blog que je trouvais très sympa au début mais à la longue, je te trouvais hautaine et agaçante.

    Enfin, épargne-toi de ton temps précieux (c’est vrai que c’est pas du tout grâce à tes lectrices que tu es arrivée là aujourd’hui, pardon) et ne te donne pas la peine de me répondre un message “bouledogue”, comme tu le fais avec chaque lectrice qui n’est pas d’accord avec toi. Je m’en tape et je ne le lirai pas, tout comme je ne lirai plus ton blog.

    1. Sans vouloir trouver d’excuse à quiconque, mes yeux saignent en lisant des fautes d’orthographe, quel qu’en soit l’auteur (moi compris).
      Ainsi Camille, ironiquement, lorsque l’on s’adresse à la 2nde personne du singulier, on accorde le verbe être en conséquence, à savoir “toi qui es* fatiguée” (mention spéciale cela dit pour avoir correctement accordé le participe passé !)

      Ensuite, par souci d’équité, anne, quand on vit “en région*” on ne peut pas vivre dans plusieurs régions en même temps. Par ailleurs les verbes pronominaux ont des règles d’accord spéciales et ici il me semble que mes yeux eussent préféré lire “je ne me suis pour une fois jamais regardé* le nombril à* ce* sujet.”. Cela dit je trouve cet article relativement pauvre en fautes, comparé à d’autres !

      Pour conclure, on fait tous des erreurs, et l’on peut difficilement s’améliorer si on ne nous dit pas où sont nos erreurs, mais pas pitié, quand on fait aussi souvent des fautes d’orthographe dans ses articles, faire porter le chapeau à la fatigue c’est un peu cheap. Il vaut mieux dire que l’orthographe n’est pas son fort. Mais peut-être est-ce ton fort ?

      1. Merci pour ton retour sur les fautes 🙂
        Non ce n’est pas mon fort mais il faut bien s’améliorer en apprenant, en continuant d’écrire et lire.

        1. tout à fait d’accord Anne, et on apprend tous des échanges. Et je suis là pour apprendre aussi, et bien que je n’apprenne pas grand chose en matière d’orthographe ici (et ce n’est ni le but ni la prétention), j’apprends énormément en lisant ton blog, c’est pourquoi je reviens, alors merci 🙂

    2. C’est vrai que ta réponse, Camille, est aussi très aimable, sur un ton qui donne envie d’être agréable et “sympa” en réponse.
      Je demande de l’indulgence et du respect dans les commentaires.
      Je suis une personne comme toi.

    3. Bonjour,

      Personnellement , je comprend la réaction d’Anne.
      Si ton premier commentaire avait été écrit de manière moins brusque et plus sympathique, elle aurait répondu différemment.
      Je parie que si quelqu’un te faisait un commentaire, réflexion ou autre de la même manière, tu n’aimerais pas ça non plus.
      Un peu de courtoisie ne fait jamais de mal à personne, c’est surement ça qui fait que la France et le monde vont mal (je simplifie à l’extrême là).
      Un peu de bienveillance , ça améliore toujours les rapports.

  7. Bonjour Anne,
    Comme toi, j’ai du mal à m’engager avec ferveur pour un parti car je ne m’y retrouve pas non plus. Je vote, en mon âme et conscience, mais jamais emportée par la ferveur et l’envie de défendre une opinion politique bien définie. Peut être est-ce tout simplement le signe d’un besoin d’une réelle évolution de la politique française autrement structurée ? Je suis assez proche de la pensée écologiste même si aucun de leurs mouvements ne m’a convaincue dans son engagement. Avec la COP21 en décembre, je suis sûre d’avoir envie de me bouger et de m’engager différemment. C’est d’ailleurs ce que je fais déjà au quotidien : limiter le gaspillage alimentaire, etc. Ca, ça me parle. Pour moi la politique, ce n’est pas une personne mais un mouvement qui rassemble… J’ai bon espoir !

  8. Tendance ecologiste, vraiment? Voila une position a laquelle je ne m’attendais pas de ta part. Tu es plus dans le green washing, alors? Parce que juste la multitude de tes tenues de sport ou de ville, leur provenance (pays ou marque), leur matiere et j’en passe, et autre pub pour telle ou telle marque genre Max white, te place juste sur le circuit de la grande conso. Ecologiste, ou a tendance ecologiste ce n’est pas seulement signer une petition, c’est un engagement dans son quotidien… Aucune offense. Mais il est bien d’agir.

    Je te laisse le benefice du doute, en esperant qu’au dela de ce qu’on voit sur ton blog ou sur ton insta, tu fais le necessaire. Belle journée.

    1. Mon blog n’est pas = ma vie.
      De plus et comme beaucoup d’écologistes le soulignent, il n’y a pas de petits gestes 🙂
      C’est dommage de me rabaisser ou de me pre classer ainsi.
      Ce n’est pas parce que tu vois une image de consommatrice-capitaliste que c’est forcément ce qui se passe dans mon quotidien.
      Merci

      1. Relis le commentaire…Anne.

        Ne te sens pas agressée ou offensée par le message. Je ne te rabaisse pas, je ne me permettrai pas d’être volontairement insultante… pourquoi? Dans quel but…? (je te l’accorde à l’écris, on ne sais jamais sur quel ton le lire)

        Je m’étonne simplement que tu te positionnes ainsi, parce qu’à mon sens ce que tu partages ne reflètes en rien cette tendance écologiste.
        Mais, comme j’ai précisé, je te laisse le bénéfice du doute… parce que je me doute bien qu’on ne voit pas tout sur ton blog.

        Nous sommes dans un débat d’idée, pas dans un combat. Donc pas d’agressivité, restons diplomate dans nos réponses. 🙂

        Ma perception, mon opinion peuvent être erronés et le sont certainement, puisque qui peut prétendre avoir raison, hein?

        Bon allez c’est pas grave, j’éviterais de commenter la prochaine fois, je ne veux pas t’embêter. Continues ce que tu fais, à partager, à motiver les gens, c’est cool….

        Bon vent…

        1. Pas de soucis, je l’ai peut-être mal pris en interprétant mal ton ton 🙁
          Mon blog est basé sur l’échange, c’est essentiel pour moi.
          Bon weekend

        2. Je viens de réaliser que si, pour toi, être une consommatrice-capitaliste (comme tu dis) est une insulte et c’est te rabaisser, j’ai envie de dire que tu es déjà sur le bon chemin de pensé. hahah 🙂

          Tout le monde ne pense pas comme ça! ne serais-tu pas une sorte baby ecolo en devenir… finalement?

  9. Bonjour Anne, il semblerait que le sujet du jour ou bien les fautes (je te rassure mes yeux à moi n’ont pas saignés ;)), mais j’ai une petite question: comment est-ce que tu choisis les titres de tes articles? 🙂 je t’avoue que en voyant le ‘holidays” je m’attendais à autre chose 😉 du coup je me demandais juste si il y avait une raison ou pas du tout, bonne journée à toi

  10. “Mes yeux saignent”??? “faire porter le chapeau à la fatigue” Sérieusement??? Je ne commente presque jamais les articles que je lis mais là, vu le caractère odieux des commentaires… Pour cell-eux dont les yeux “saignent” en lisant un article (ou qui jugent les raisons de faire des fautes des autres), peut-être faut-il juste prendre sur soi ou arrêter de lire, au lieu de présenter les choses de cette façon? Si vraiment ça gène, on peut aussi formuler les choses gentillement. L’école est déjà extrêmement normative et excluante sur le sujet, si on arrêtait de relayer cette violence e dehors du cadre scolaire, ça ferait des vacances et ça permettrait à celles et ceux qui ne sont pas sûr-e-s d’ell-eux mais qui ont des choses intéressantes à dire d’oser s’exprimer sans avoir peur de se faire lyncher, ça serait cool non? Deux choses pour finir sur le sujet: exprimer les choses aussi violemment n’a jamais aidé personne à progresser, quel que soit le domaine, tout au plus ça va permettre à quelques personnes de se sentir très mal et illégitime à s’exprimer alors qu’elles ont potentiellement des trucs très intelligents à dire (personnellement, je réponds rarement “oui, un prof de prépa m’a fait perdre toute confiance en moi en matière d’orthographe, depuis je suis incapable d’écrire sans fautes” à une remarque, par contre j’évite d’écrire s’il n’y a pas de correcteur d’orthographe. J’imagine que pour quelqu’un qui s’est pris des remarques blessantes et des zéros en dictée toute sa scolarité, le réflexe de se taire est encore plus marqué) ; les langues ont toujours évolué, la France est le seul pays où une poignée de vieux croutons dans leurs fauteuils décident de ce qui se dit/s’écrit ou pas. L’anglais intègre très facilement des mots d’argots ou des tournures peu orthodoxes à la base, l’orthographe de l’allemand est réformée régulièrement pour être simplifiée, la Turquie a carrément changé d’alphabet dans les années 1920… alors pitié, remballez vos imparfaits du subjonctifs qui sont soooo XVIIe et faites preuve d’un peu de compréhension… (et allez lire “Chagrin d’école” de Pennac, il est très intéressant sur le sujet… Oh c’est marrant d’ailleurs, un écrivain reconnu qui confesse qu’il n’a jamais réussi à écrire sans faute… Ca alors!!)

    Sinon pour revenir au sujet: je suis fan de la veste (oui je sais, je suis pas très originale) et pour ce qui est de la politique… Je sors de Sciences Po aussi, et moi j’ai été dégoûtée de la formation parce qu’elle n’était pas assez politique 😀 Après je pense que la politique ne se limite pas aux partis et aux élections, pour ma part je ne me reconnais dans aucun parti, je ne milite dans aucun d’entre eux et je ne vote pas, ce qui ne n’empêche pas d’avoir une action de terrain plus importante qu’un bon nombre de personnes qui se disent “politisées”. Anne, par exemple, je trouve que les positions que tu as exposées sur le blog sur la pratique sportive et les femmes il y a quelques temps est déjà politique… Perso, ça me fait du bien de le retrouver quand je rentre, que j’ai couru 1h et que je me suis faite emmerder 5 fois. Je me dis que je ne suis pas la seule, et qu’à force d’être beaucoup à faire du sport dehors, les mecs vont finir par se lasser, ca m’aide à persévérer (même si je sais que le problème ne se limite pas à ça). Je me dis que si ça fonctionne comme ça pour moi, ça doit aussi en aider d’autres, et c’est dans ce genre de trucs qu’on peut retrouver une action politique, même si tu ne la définirais pas comme telle au premier abord 🙂
    Pour ce qui est de s’énerver, enfin, je trouve que c’est plutôt rassurant, quand c’est sur des sujets importants ou qui nous touche personnellement (nous ou notre entourage), c’est parfois un bon début, pour faire comprendre à la personne en face que ce qui pour elle est une opinion parmi d’autres a en fait des conséquences directes sur les autres. Par exemple, je ne m’énerverai pas contre quelqu’un qui essaie de me convaincre qu’il est très important de voter, je lui expliquerai les raisons de mes choix, par contre, je ferai (pas toujours calmement) remarquer à une personne que ses remarques homophobes, à la longue et combinées à d’autres, peuvent avoir des suicides pour conséquences…

  11. Bonjour Anne,
    Un commentaire en passant, que je veux volontairement léger, pas moralisateur j’espère 😉
    Je viens sur ton blog, te lire Toi sans aucune contrainte parce que j’ai toujours plaisir à te lire, à suivre tes challenges et autres entrainements qui souvent me laissent baba, mais surtout, surtout me donnent tant de motivation à être assidue ou plus motivée quand je dois moi pratiquer une séance de sport. J’ai déjà eu la possibilité (et pas qu’une fois) de te le dire et te remercier pour cela !
    Lectrice spontanée et fidèle maintenant, je ne me sens aucun droit de juger ici tes choix personnels, ta façon de penser, de te nourrir ou de te vêtir, parce que ici tu es chez toi et que surtout tu fais ce que tu veux de ta vie, la vraie et ta position dans le blogging. Pas plus que je ne pourrais imaginer que tu puisses juger mes positions personnelles. Il serait plus enrichissant pour tout le monde il est vrai d’échanger aimablement et avec respect si la situation se présentait néanmoins, et avancer dans nos idéologies en se respectant chacun, au lieu de se juger les uns les autres avec agressivité.
    Pareil ayant longtemps enseigné je suis fort aise de dire, que pour faire progresser ou corriger une personne la bienveillance, la pédagogie sont indispensables. On a jamais vu les insultes, le mépris ou les brimades porter leurs fruits, bien au contraire ils abaissent celui qui les profère …

    Merci encore à toi, pour le temps que tu consacres à ta communauté, et ta disponibilité. Beaucoup de succès certains à tous tes projets à venir. Tu es motivée et motivante, Bravo à toi !

  12. Coucou Anne!

    Au delà de te sentir en accord avec un parti, je trouve tes positions concernant le sport, l’alimentation, et des petits bouts de vie en général, déjà politisées. Du moins c’est l’idée que je me fais d’un engagement politique : avoir des idées, des valeurs, et les partager au plus grand monde. Ça me semble être un combat bien plus grand que l’affrontement bas et quotidien de quelques partis.

    Du coup je tiens à te remercier de partager avec nous tes réflexions quotidiennes, et je trouve toujours intéressant de voir ton évolution (dans le sens d’un changement, pas nécéssairement d’une progression, puisque je ne suis pas à attendre le monde entier du haut de ma montagne de savoir brrrref) sur des sujets variés !

    Baskets hyper sympas ! Concernant ce fou et tellement poli débat sur l’orthographe, c’est toujours dommage de voir des fautes, mais on peut pas être sur tous les fronts !

    des bisous et un beau week-end !
    Chloé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tout lire

Retrouvez-moi sur Instagram

Les actus

Retour haut de page