Dolce Vita #660

26 octobre 2015 - Looks 2015 - 29 commentaires

Hi,

Récemment, j’ai conduit sur la place de la Concorde, j’ai réussi un créneau en moins de 2 minutes (sans que personne ne s’impatiente !), j’ai roulé sur le boulevard Haussman, pris l’espèce de rond-point autour d’Opera, longé Rivoli… Bref, j’ai conduit dans Paris alors que lorsque j’ai emménagé dans cette capitale  il y a maintenant 1 an, je ne m’imaginais pas conduire intra-muros et encore moins toute seule.

J’ai une relation à la voiture très « je t’aime-moi-non plus ». Lorsque je vivais à Los Angeles, je n’ai pas trop eu le choix, il fallait conduire pour se déplacer. J’ai bien essayé les transports en commun durant les premières semaines mais, la ville les a très mal pensé et vu que Los Angeles est en fait une grand agglomération, certaines lignes de bus n’appartenaient pas à la même ville, résultat le « One-Day pass’ que tu venais d’acheter n’était plus compatible après ton changement.

J’ai pris goût à la conduite là-bas. Avant, même si j’avais mon permis depuis mes 18 ans, j’avais vraiment peur de conduire. J’étais très… très nerveuse. Je détestais devoir prendre la voiture seule, l’angoisse. Je précise j’ai eu mon permis du premier coup et ce n’était pas la technique ou la maîtrise de la voiture qui me faisaient peur, mais bien les autres. J’avais peur de me tromper de direction, de ne pas aller assez vite, de ne pas me garer assez vite au goût des autres.

En partant à Los Angeles, toutes mes inquiétudes se sont envolées. Bon, je n’avais pas le choix aussi. Forcément, dans ces situations, on ravale ses angoisses et on y va. À Brighton, j’ai bien conduit un peu mais c’était très ponctuel et catastrophique (la conduite à gauche !!!). Mais, je n’ai pas perdu mon assurance au volant et dès que je me retrouvais en voiture, tout allait bien.

Mon assurance s’est envolée à Paris. Je trouve qu’il existe un climat particulièrement oppressant et agressif tant intra-muros que sur le périphérique (c’est plus zen dans ma banlieue hihi). Tout le monde veut aller vite, rentrer vite, rouler vite sans prendre conscience un instant qu’ils ne sont pas seuls sur la route. Quoi de mieux que finalement éviter la conduite pour ne pas faire face à ce stress.

Je n’ai plus trop le choix cette année et je m’aperçois que, même si c’est hyper confortable et calme d’être dans SA voiture (enfin celle de Matthieu précisément), on se laisse facilement envahir par le stress ambiant. C’est étrange de dire ça alors que sur le périphérique nous sommes tous isolés les uns des autres. Je me surprends à m’énerver pour… finalement rien que de la circulation. Je reste zen dans les bouchons, car j’en tiens compte dès le départ sur mon temps de trajet, tant mieux si j’arrive avant (je vois toujours très large ! mais je me fais souvent avoir)

Mais, je ne peux pas tenir compte des gens de mauvais poils dès 7h du matin et qui décident d’être tout sauf courtois. J’ai dû mal à suivre les conducteurs qui accèrelent comme des fous puis te klaxonnent bêtement car tu essayais de te rabattre, que tu avais la place jusqu’à ce qu’ils décident de mettre un coup d’accélérateur car NON il ne veut pas te laisser passer.

J’adore laisser passer les gens, ça me donne un sentiment de « petit bonheur » car souvent ils remercient. J’adore le coup des « warning » pour dire merci. C’est plus « cool » que le klaxon pour ne pas te laisser passer… non ? Bien sur je ne laisse pas passer toute la planète entière devant moi, mais tout ce qu’il faut pour rester « courtois et civilisé ».

Je vous parle de ça car vendredi matin (le jour des vacances forcément), j’étais peut-être mal réveillée, mais apparemment, je ne me suis pas poussée assez vite pour un motard qui en me doublant (par la droite) a défoncé volontairement mon rétro droit. Voilà, ça fait plaisir dès 7h du matin. Honnêtement, on pourrait se dire que c’est un petit incident sans gravité (enfin si financière, délit de fuite, agressivité..) sauf que j’ai été plutôt « choquée ». En l’écrivant je trouve ça stupide de l’écrire, c’est « juste »de l’incivilité. Mais ça m’a tellement surprise 0_0. Vous imaginez si je ne sais pas je transportais ma petite soeur sur le siège passager, ou des enfants derrières ? Enfin c’était un geste totalement gratuit et je ne vois pas ce que ça apportait au motard… Allait-il arriver plus vite chez lui ?? Il va se sentir mieux en disant qu’il sait payé un rétro ?

J’aimerais quand même rappeler que c’est toléré ce passage des motos/scooters entre les voitures dans les bouchons, ce n’est pas un droit. Résultat, je suis arrivée avec un noeud au ventre en cours et même en reprenant la voiture, j’étais angoissée que ça arrive à nouveau. Sauf que non je ne me colle pas aux bretelles de sécurité plus qu’avant pour laisser passer les motos. Tous les motards ne sont pas comme ça, mais quelle image ça donne. La cerise sur le gâteau, c’est qu’ils ne disent jamais merci et qu’en plus ils s’octroient le droit de faire des gestes pour la circulation. Conduire sur le périph ou dans Paris, c’est tout de même folklorique, je dirais que c’est une expérience à vivre au moins une fois dans sa vie de conducteur ! Même quand je conduisais un scooter au Vietnam, je me sentais plus « positive » et zen.

Bien entendu, j’ai cogité après l’incident (en outre de trouver une solution pour ce rétro!) et à part être encore plus énervée et haineuse contre la conduite en général à Paris, je n’ai rien sorti de positif. Si j’ai écrit cet article. Honnêtement, je me dis qu’avec tous les bons sentiments du monde, il n’y a aucun moyen de rester « zen et courtois » à Paris (dans sa voiture), je ne vois pas comment si ce n’est prié pour que tout se passe bien derrière le volant, jusqu’à temps que je puisse retrouver métro et vélo.

Que pensez-vous de votre environnement de conduite ? Paris ? Agglomération ? (Je conduis à Montpellier et je trouve tout le monde plus zen et courtois au passage !!)


Jeans – Camaieu (similaire ici ou là)

Pull – Uniqlo (similaire ici ou là)

T-shirt – H&M (Similaire ici ou là)

Perfecto – Brooklyn Bridge Factory (similaire ici ou là)

Chapeau – Forever21 (similaire ici)

Echarpe – Oysho (Similaire ici)

Sac – Sabrina (similaire ici)

Bottines – Tamaris (similaire ici ou là)

Ce jeans, je l’ai depuis la première au lycée. Ça date n’est-ce pas ? Je ne m’en suis jamais séparée car je l’appréciais vraiment. C’était surtout l’un de premiers jeans que j’achetais avec mon argent gagné en job d’été. De plus et puisque la mode n’est qu’un éternellement recommencement, j’ai d’autant plus eu raison de le garder car cette année, les « pattes d’eph » sont à nouveau « IN ». Sauf que ce modèle a maintenant 7 ans (gloobs ça me rajeunit pas).

Et ce qui me fait plaisir, je rentre toujours dedans sans soucis. Alors, si vous aimez une pièce dans votre penderie et même si elle n’est plus « à la mode », gardez-là, on pourra toujours, un jour ou l’autre la reporter 🙂 Avez-vous d’ailleurs été dans cette situation récemment ?

En tout cas, ça me plait vraiment que les pattes d’eph soit de retour, les skinny jeans c’est cool mais hyper pratique et bon pour la circulation 😛

 à très vite

PS: Vous pouvez suivre mon petit voyage à travers l’Italie sur Instagram et Facebook 🙂

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

29 commentaires

  • Repondre Djahann 26 octobre 2015 à 18 h 34 min

    On peut retrouver le manque de courtoisie partout (parce qu’il y a aussi des fous furieux partout). Comme toi, j’aurais été choquée par ce acte gratuit. C’est de l’agressivité et du vandalisme qui n’apporte rien à son minable auteur.

  • Repondre Mathilde 26 octobre 2015 à 19 h 39 min

    RIP pour ton rétro, ma cousine a subi la même expérience sur le périph aussi, par chance il y a eu des témoins et la plaque du motard relevée, donc même si ça n’est pas non plus réjouissant à faire, plainte et M. a du payer.
    Après c’est vrai que ça ternit l’image en général des motards, car certains gestes de la main ou du pied sont des « merci » en langage motard lorsqu’ils passent entre les files du périph, donc pas tous à mettre dans le même panier.
    Il n’y a qu’à souhaiter le développement de plus de transports en commun pour diminuer la circulation sur le périph… c’est déjà en marche sur certaines ligne avec des prolongements!

  • Repondre Marianne 26 octobre 2015 à 19 h 41 min

    Ta mamie serait très fière de toi car elle aussi conduisait à Paris avec sa 4 chevaux bleu ciel et à son époque ça voulait dire quelque chose aussi !

  • Repondre Lucie 26 octobre 2015 à 20 h 02 min

    Je partage entièrement ton témoignage. J’habite en Auvergne (donc le trafic connais pas bien ! Et pourtant…), un jour un motard me colle et me klaxonne violemment pour que je le laisse passer alors que j’étais à la limite de vitesse fixée par la réglementation. Bref, je me pousse et il refait le coup à une autre bagnole devant moi sauf que là la conductrice a pris peur et s’est rabattue quasiment sur un autre automobiliste. Oui ce n’est pas un droit, oui beaucoup en abusent et oui c’est une attitude ultra dangereuse. Le pire, c’est qu’ils ne semblent pas avoir conscience que conduire ainsi en moto, c’est juste mortel…

  • Repondre Juliette Latraf 26 octobre 2015 à 20 h 06 min

    Je comprends ton degout de la circulation, moi a Bruxelles meme si je pense que c’est moins horrible qu’a paris, ca me tend en deux secondes ! Et pour la recup de vetements, moi je fouille dans les archives de ma mere 😉

  • Repondre Cécile 26 octobre 2015 à 20 h 33 min

    Cela fait un peu plus d’un mois que j’ai découvert ton blog, depuis que je me suis mise à la course à pied en fait. J’ai pratiquement lu tous les articles que tu as écris sur le sujet et alors que je me vivais comme une antisportive il y a deux mois de ça, je me suis vraiment prise au jeu et tente aujourd’hui d’améliorer mon temps sur 10 km en m’entrainant 3 à 4 fois par semaine. Je voulais te remercier et te féliciter pour toute la motivation que tu parviens à transmettre à ceux qui te lisent. Tu es vraiment une personne solaire et enthousiasmante, j’aime beaucoup la façon dont tu envisages le sport et le coaching. Ton incident m’a incité à te laisser un commentaire car il m’est arrivé pratiquement la même chose sur le périphérique il y a quelques années alors que j’étais enceinte de quelques mois et hyper émotive (les hormones tout ça), ça m’a vraiment fait cogiter aussi et j’en garde un très mauvais souvenir. J’avais juste envie de te dire de faire le maximum pour te préserver de la négativité ambiante. Les critiques déplacées sur ton orthographe, ton physique et tes performances que tu as essuyées ces derniers jours et qui suintent la jalousie ne sont à mon sens dues qu’au succès que tu rencontres et qui est très inspirant. Continue à faire ce que tu aimes, je ne commentes que très rarement les blogs, mais je trouve que tu mérites davantage de bienveillance de tes lecteurs ces derniers temps. Bonnes vacances.

  • Repondre Emma 26 octobre 2015 à 20 h 44 min

    Je n’aime pas conduire a Paris mais quand ça arrive je suis en vacances donc cool (en fait non j’ai peur je regarde partout je reste loin des voiture prend la file la plus lente etc. pour avoir m’air détendue et pas speed) et je laisse couler, j’ai eu de la chance jusqu’à présent. Mais quand les parisiens sont en vacances par chez nous c’est l’horreur, ça ne sait vraiment pas rouler ! Par contre je ne fait plus d’appel de phares ou que ce soit qui puisse attirer l’attention, on ne sait jamais qui il y a en face, j’ai déjà vu des gestes malveillant comme le coup de ton rétro mais moi je me dit que si ça m’arrive je ne bronche pas car j’ai pas envie de mourir pour ça, oui il y a des vrais tarés qui tuent pour un appel de phare parfois… je trouve ça dingue.
    Sinon une fois j’ai conduis à Naples, hihi les parisiens c’est des rigolos à coté!

  • Repondre Laurine kurer 26 octobre 2015 à 20 h 45 min

    Ç est vrai que Paris est connu pour être une ville ou il est difficile de conduire et ou les places de parking sont rares ( ayant vécu aussi a los angeles les places libres et grannnnndeeees m’ont bien manqué a mon retour )
    On se fait a la conduite parisiennes pti a pti mon père ma tjr dit qu il fallait avoir une conduite » agressive  » mais dans le sens il faut être sur de soit et y aller !!!
    (Lui qui conduit toute la journée dans paris pou aller a ses différents rdv il s y connaît bien ça doit être horrible pauvre papa ) par contre il n est pas nerveux , quand je suis a côté de lui et que c est moi qui m énerve contre quelqu un mon père me dit que ça ne sert strictement a rien sauf a gâcher mon énergie pour au final gagné 0 min
    C est fou comment avec le temps il est devenu calme … Je crois qu’il c est fait une raison de la conduite a paris

  • Repondre Pitch 26 octobre 2015 à 21 h 41 min

    J’habite paris et j’ai la trouille de conduire dans paris.
    Le periph ça va je maîtrise vue que je le prend tout les jours
    mais paris intra muros j’évite, j’ai trop peur qu’on me bousille ma voiture.

    Le rétro retournée on me l’a fait une fois sur l’autoroute a1 heureusement pour moi il n’a pas cassé mais j’était bien dégoûté et énervé après ce connard de motard trop préssé. Heureusement ils sont pas tous comme ça, mais quand j’en croise je suis pas rassurée du coup.

    Je préfère aussi conduire en banlieue/campagne c’est moins stressant.

  • Repondre ManonD 26 octobre 2015 à 21 h 50 min

    Comme je te comprends… Je vais à la fac en voiture à Créteil (donc banlieue parisienne) et j’habite dans une ville à côté, bref mon trajet dure 10-15 minutes max. Et bien, j’arrive quand même à m’énerve dans ce court labs de temps ! Le top des conduites dangereuses que je rencontre : ceux qui ne mettent pas le clignotants, ceux qui le mettent tout en se rabattant (bah oui, ça sert à quoi de prévenir avant ?), ceux qui sortent d’une place/garage et forcent le passage et qui après râlent parce que tu ne les laisse pas passer… Ou encore ceux qui attendent le dernier moment pour se rabattre ou qui ne « voient » la voiture arrêtée en double sens (anticipation les amis !) Le pire c’est qu’après ils s’énervent alors que ce sont eux les dangers…
    La courtoisie c’est dans les deux sens. Ca m’énerve rien que de l’écrire… Les gens sont tellement dangereux et égoïstes sur la route, ça me rend folle ! Le pire c’est que je suis plutôt zen, j’adore conduire mais le comportement des autres me rend « agressive » et stressée (cercle vicieux)… DUR

  • Repondre Olympiabydiane 26 octobre 2015 à 23 h 22 min

    Bonjour Anne, je comprend ton point de vue pour ma part je n’ai jamais été à l’aise pour conduire !
    D’autre part je désirais renchérir sur le commentaire de Cécile qui m’a touché, ton blog est très inspirant, et je te souhaite de le continuer longtemps car la communauté que tu as créé c’est tout simplement formidable et admirable, bravo !! Malheureusement il faut reconnaître que bien souvent le succès se traduit par de la jalousie en particulier sur internet où les gens ne s’imaginent pas l’implication que l’on a lorsque l’on tient un blog, le travail derrière chaque article, et le temps passé dessus ! D’autant que tu concilies maintenant blog/vie professionnelle et études 😉
    Bon courage à toi !

  • Repondre laetitia vespa 26 octobre 2015 à 23 h 56 min

    Ah oui c’est pas cool, (doubler par la droite c’est interdit pour tout le monde, non?)
    perso, j’ai fini par demander a un ami qui roule en scooter, comment il fallait faire?! il m’a répondu de ne surtout pas bouger la voiture, ni à gauche ni à droite et qu’ils ne s’attendent pas à se qu’on bougent, du coup il sont surpris et peuvent devenir violant..
    Moi j’avoue, que je devenais super vulgaire dès le moment ou l’allumais le moteur de ma voiture. De coup je passais à côté de la vue (qui est quand magnifique), je rentrais à la maison en colère, en soirée pareil..bref ça m’a calmer.
    Pour ce qui est de l’agressivité, en général, je descend facilement de la voiture (j’ai due arrêter à cause de la grossesse) et bizarrement les gens se calment très vite. (Je sais, c’est dangereux, encore plus la nuit donc je conseil pas de le faire)
    En tout cas, je sais pas vous, mais moi j’avoue que je prenais plus de plaisir à prendre le bus que la voiture ou le métro.

  • Repondre Lou 27 octobre 2015 à 6 h 54 min

    En te lisant, j’espère vraiment ne jamais avoir à conduire à Paris héhé 🙂 J’ai un environnement de conduite plutôt tranquille en général – je conduis rarement dans de grandes villes. Et même comme ça, en faisant la majeure partie de mes trajets sur autoroute, la courtoisie n’est pas souvent au rendez-vous… C’est vrai que c’est stressant, les vacances vont te faire du bien, loin de l’agitation parisienne, profite bien de l’Italie, c’est toujours un plaisir de te lire, peu importe le thème de l’article 🙂

  • Repondre Stephanie - Il Etait Une Fois...Cocotte 27 octobre 2015 à 9 h 37 min

    Je trouve souvent les gens agressifs sur la route près de chez moi mais j’avoue qu’à Paris c’est le pompon! Rien qu’à penser à la conduite dans Paris je stresse ^_^, j’évite le plus possible parce que les gens sont vraiment sans gênes.

    J’aime beaucoup ton écharpe!

    Bisous

  • Repondre Emma 27 octobre 2015 à 9 h 57 min

    C’est marrant… ça fait 6 ans que j’habite la région parisienne, et je prends ma voiture régulièrement dans Paris intramuros et banlieue… et ben contrairement à vous, je trouve que c’est à Paris que les gens conduisent le mieux. (je vais me faire huer !!!)
    Je répondrais à ce qui disent :
    -Pourquoi vous doublez par la droite ? –> parce que à gauche y’a déjà du monde, et que tu te TRAINES au milieu au lieu TOI d’être à droite !!! (pensez-y, c’est LA raison dans 99% des cas…)
    -Pourquoi vous êtes si impatients ? –> parce que passer 50min dans les bouchons, c’est drôle pour personne. Et que toi aussi, après quelques temps dans la même situation, tu deviendras impatient. sisi je te jure !!
    -Pourquoi les motards sont agressifs ? –> y’a pas de raison. mais se décaler sur la gauche pour les laisser passer, ça fait plaisir à tout le monde, et les VRAIS motards (ceux en MOTO, et pas en SCOOTER…) disent TOUJOURS merci. Les gens en scooter sont les plus mal élevés, et je pèse mes mots. D’ailleurs, les vrais motards détestent les scoot’.

    En région parisienne, les gens dans leur grande majorité :
    – mettent le clignotant (ET CA MARCHE AUSSI DANS LES ROND POINT LES GARS !!!)
    – regardent dans leur angle mort (bon sang c’est si important….)
    – regardent AUSSI dans le rétro intérieur pour voir s’ils ne gênent pas quelqu’un qui arrive plus vite derrière

    Alors oui, on est souvent un peu énervés. Mais clairement, je préfère conduire comme un parisien et savoir réagir vite dans n’importe quelle situation, que conduire comme quelqu’un qui vit dans la campagne, qui ne croise que des tracteurs, et qui finalement ne SAIT PAS réagir dans n’importe quelle situation ; n’a plus l’habitude de regarder dans son angle mort, ni de mettre son cligno, et qui a peur de rouler à droite sur l’autoroute et qui préfère donc rouler au milieu, à 120.

    Voila voila !!!

    • Repondre Emma (aussi hihi) 27 octobre 2015 à 11 h 51 min

      C’est juste interdit de doubler par la droite dans le code de la route donc dire que les parisiens sont ceux qui conduisent le mieux en approuvant ce comportement. Normalement conduire mieux cela veut dire respecter le code de la route avant tout, ça ne sert à rien d’avoir tous les sens en éveil si on n’est pas capable de respecter les règles. Du coup oui il faut avoir tous les sens en éveil et savoir réagir au cas où certains ne respecteraient rien, d’où la réputation des parisiens qui se tient toujours 😉

      • Repondre Mel 30 octobre 2015 à 11 h 11 min

        Coucou Emma,
        Il n’est pas interdit de doubler par la droite en ville… en ville il est autorisé de doubler à droite dans certaines circonstances !
        Je suis conductrice parisienne et proche banlieue depuisdes années et j’ai remarqué qu’il y a des « zones », des zones où ça conduit plutôt bien, et des zones du grand n’importe quoi (typiquement l’A86 au nord de Paris, certains roulent sur les bandes d’arrêt d’urgence, « a fond » de préférence, prennent la marche arrière parce que oops ils ont oublié de sortir à la sortie d’avant !) Donc forcément quand on voit ça ben après on trouve que sur le periph les gens conduisent vachement bien ! Après vu le monde qui circule, entre les voitures, vélo qui grillent les feux, pietons qui traversent n’importe où, les camions de livraisons qui se garent en vrac, les bus qui font du forcing …. je pense qu’il est utopique d’imaginer une situation parfaite mais ça pourrait etre largement pire !

    • Repondre Laura 28 octobre 2015 à 11 h 25 min

      J’aime bien ton commentaire Emma.
      Dans la même lignée, je pense que tout est une question d’adaptation. Au milieu de gens qui conduisent de manière « vive », il vaut mieux faire pareil pour éviter les problèmes.
      Je n’ai jamais conduit à Paris, mais je suis presque sûre que c’est encore pire ici à Marseille!
      J’ai eu la chance d’apprendre à conduire ici, du coup je n’ai peur de rien au volant, ça vaccine 😉 Et quand les gens râlent ou m’insultent, je leur fais coucou ou je rigole, ils me prennent sûrement pour une folle mais au moins ça calme tout le monde, et ça me permet de rester zen.

  • Repondre Anne-Cha 27 octobre 2015 à 12 h 52 min

    Coucou Anne 🙂

    J’habite en Région Parisienne, en Seine-Et-Marne plus précisément. J’ai mon permis depuis un peu plus de 3 ans mais je n’ai jamais conduit sur le périph ou dans Paris. Je m’arrange toujours pour ne pas être au volant quand on y va en voiture. Pourtant j’ai acquéri de l’assurance surtout depuis 1 an et demi que je conduis tous les jours mais tant que je peux éviter, je le fais hihi.

  • Repondre Axelle 27 octobre 2015 à 13 h 28 min

    Je n’ai pas mon permis mais je DETESTE les conducteurs à Paris ! Et cerise sur le gateau..le mois prochain je commence la conduite, et je commence direct a Paris (entre St Lazare et place de clichy)…Je stresse totalement mais bon… on verra bien !

  • Repondre Audrey 27 octobre 2015 à 19 h 38 min

    Je suis de Belgique. J’ai une connaissance qui voyage beaucoup et dit que les Belges sont très courtois, par rapport aux autres pays. C’est rare ici quand on ne laisse pas passer. C’est vrai toutefois qu’il existe (comme partout) des c*n* qui font des queues de poisson, accélèrent, freinent, bref, roulent comme des sauvages.

  • Repondre Ayelee (ThatsMee) 27 octobre 2015 à 23 h 02 min

    Oui je comprends ta colère…
    Je me surprends parfois à balancer des noms d’oiseaux aux chauffeurs un peu énervés qui collent, klaxonnent… etc. Aux scooters qui déboitent ou te serrent sur une file alors que comme tu le dis c’est à peine toléré….
    Mais bon, parfois, le chemin est sans encombre.
    En même temps, le métro ce n’est pas l’idéal non plus, lignes bondées, trains supprimés, pick-pockets.. Bref, pas beaucoup de solutions.
    En revanche, j’ai habité à Montpellier, et franchement, j’ai trouvé qu’ils conduisaient comme des tarés là-bas.. lol
    Comme quoi, tout est une question de perception et d’habitude…

    Diary Lifestyle Parisien

  • Repondre fashionland 28 octobre 2015 à 20 h 54 min

    oh la la j’adore le look et la veste est juste magnifique **

  • Repondre La mode, le chic et le style 29 octobre 2015 à 15 h 23 min

    Canon cette petite veste ! et l’association avec le pull est super sympa : Un genre de glam’rock doux et féminin … J’adore.
    Pour ce qui est de la voiture en revanche je m’abstiens de tout commentaire car perso j’ai attendu d’avoir 35 ans pour passer le permis et ne suis pas du tout une pro des manoeuvres. Contrairement à la mode, j’arrive sans grâce, sans style, sans élégance et j’ai tendance à penser que ça passe ou ça casse 🙂

  • Repondre Julie 1 novembre 2015 à 21 h 31 min

    C’est étonnant comment chacun appréhende vraiment les choses à sa façon. Personnellement je ne suis pas plus stressée quand je conduis à Paris qu’ailleurs, je trouve que c’est un circulation assez lente comme il y a du monde et pas mal de feux donc on a le temps d’anticiper.
    Par contre, pour défendre un peu les parisiens, la plupart des « banlieusards » ou « provinciaux » ne sait pas que sur le périph la priorité est à droite et grille systématiquement la priorité ce qui crée forcément quelques tensions. Quand on m’empêche de m’insérer sur le périph parce que la personne est persuadée que j’ai un cédez le passage, ça me donne aussi envie de m’énerver ^^.

    Petit rappel sur le code de la route tout de même : il est certes interdit de doubler par la droite, mais il est tout autant interdit de rester sur la voie de gauche quand on peut se rabattre donc… 😉

  • Repondre Elodie 2 novembre 2015 à 10 h 44 min

    Grrrr les incivilités au volant ça m’éneeeeeerve ! Le mec qui freine volontairement devant toi pour te faire ch*** parce que tu ne t’ai pas rabattu malgré ces appels de phares 500m avant d’arriver derrière moi (je laissais des gens s’insérer sur la voie rapide et c’était limité à 70, pas de place pour se rabattre et on roulait tous pareil) et 2 fois en plus même quand je me suis rabattue pour sortir (genre 30 sec avant il était trop pressé !!) quand tu t’es réveillée à 4h et que tu as bossé 7h quand tu rentres bah tu trembles ! parce que le mec joue avec tes réflexes qui sont assez diminué avec la fatigue…. L’ambulance qui te klaxonnes parce que tu ne le laisses pas passer sur l’autoroute (non non ce n’est pas un véhicule prioritaire!) alors que j’ai tenté de me rabattre 30 sec plus tôt et qu’un mec à décider aussi d’aller sur la voie du milieu pour doublé un camion et ne m’a pas vu mettre mon clignotant, revenue pour moi in extrémis sur ma voie avant de me prendre l’autre et j’ai vu la glissière de trèèèès près …. quand tu arrives tu trembles encore on te demande si ça va et je me suis mise à pleurer ! Les gens sont vraiment stupides en voiture !
    Pour moi aussi mon sourire du matin était de ralentir en allant au boulot à une insertion d’autoroute pour laisser passer des gens, car à Lyon ils ne comprennent pas que si tout le monde laisse une distance pour laisser les gens s’insérer en diminuant sa vitesse, sur l’insertion ils ne seront plus à l’arrêt et le traffic sera plus « fluide » et pas faire du « non c’est MA place toi tu ne t’insères pas ! » et on a un bouchon … enfin ça c’est de la logique et le matin tout le monde est égoïste … (il faudrait peut-être que j’écrive un blog comme thérapie ^^)

  • Repondre Elodie 2 novembre 2015 à 10 h 45 min

    Pour moi aussi mon sourire du matin était de ralentir en allant au boulot à une insertion d’autoroute pour laisser passer des gens, car à Lyon ils ne comprennent pas que si tout le monde laisse une distance pour laisser les gens s’insérer en diminuant sa vitesse, sur l’insertion ils ne seront plus à l’arrêt et le traffic sera plus « fluide » et pas faire du « non c’est MA place toi tu ne t’insères pas ! » et on a un bouchon … enfin ça c’est de la logique et le matin tout le monde est égoïste … (il faudrait peut-être que j’écrive un blog comme thérapie ^^)

  • Repondre Laureen @Peachylau 3 novembre 2015 à 19 h 27 min

    Dommage pour ton rétro! En effet, il est difficile de tirer quelque chose de positif de cette situation! Bon courage pour les réparations.